le courant Hippie

femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

souvenez vous... entre 1965 et 1975, cet idéal qui pronait la paix et l'amour. :smile2:

(bon si ca ne vous dis rien allez faire un tour sur wiki à la page hippie) :mur:

Bref, ma question est la suivante:

Quelles étaient selon vous les limites, les inconvenients de cette philosophie qui l'ont rendu has been?

perso j'ai deja ma petite idée la dessus >>> le bon sens!

(oui oui je suis nostalgique...mais que voulez vous, j'aurais tellement voulu vivre ca! ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

pétunia Membre 1 625 messages
Forumeur alchimiste‚ 61ans
Posté(e)

le nouvement Hippie a fait selon moi évolué beaucoup de choses , bon pas toujours dans le sens , mais il eu plus de bonnes choses que de mauvaises de se mouvement , j'ai de trés bons souvenirs de cette époque

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Amandine* Membre 207 messages
Forumeur activiste‚ 29ans
Posté(e)

Je ne suis pas sûre qu'on puisse qualifier le mouvement hippie de "has been". Il suffit de voir l'impact qu'il continue d'avoir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javiere Membre 563 messages
Forumeur forcené‚ 29ans
Posté(e)

Je ne connais pas assez mais j'ai un a priori très positif.

Vive la contre-culture :smile2:

Et vive Woodstock.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
White.widow Membre 205 messages
Forumeur activiste‚ 27ans
Posté(e)

Le hippisme vient d'inde et rejette la société de consumérisme (donc la guerre la mondialisation l'impérialisme etc...) mais s'est au fil des années commercialisée et mis dans un "style" en prenant en compte que la forme (vêtements indiens, chx longs, petards d'herbe,acides...) alors que l'idéologie à été oubliée, les vraies valeurs de l'humanitée ont été ignorée... c'est très décevant, notre société ne juge que sur les apparences

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
élodie123 Membre 460 messages
Forumeur survitaminé‚ 27ans
Posté(e)
Le hippisme vient d'inde et rejette la société de consumérisme (donc la guerre la mondialisation l'impérialisme etc...) mais s'est au fil des années commercialisée et mis dans un "style" en prenant en compte que la forme (vêtements indiens, chx longs, petards d'herbe,acides...) alors que l'idéologie à été oubliée, les vraies valeurs de l'humanitée ont été ignorée... c'est très décevant, notre société ne juge que sur les apparences

:smile2:

aujourd'hui :

"oua lui/elle a des fringues larges de toutes les couleurs en plus il/elle fume. trop bien c'est un "cool" et en plus les cheveux longs avec des dreads oua j'vais lui parler."

"ah elle/lui à un pantalon pas cool et pas coloré c'est une pétasse/un péteux c'est pas un/e rebel/le j'vais pas lui coser"

Bon c'est peut-être un peu exagéré ;) (mais juste un peu)

Modifié par élodie123

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anges38 Membre 3 942 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'ai vécu cette époque et j'en garde un trés bon souvenir. Je ne me souviens pas de violence et individualisme comme aujourd'hui.

Il y avait plus de communication, quand j'allais boire un verre dans un bar, je pouvais engager la conversation avec mes voisins de table sans qu'on me regarde comme un extra-terrestre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yiauthli VIP 4 197 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

Quelles étaient selon vous les limites, les inconvenients de cette philosophie qui l'ont rendu has been?

Le SIDA, les morts, l'effet de mode qui, comme toute mode, a pris fin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Vameed
Invité Vameed Invités 0 message
Posté(e)

Et puis il faut bien rentrer dans le rang un jour ou l'autre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

C'était has been dès le départ : les fringues étaient laides, la musique minable (sauf Hendrix !!), les idées pas très intéressantes ni intelligentes et surtout, c'était un mouvement de réaction à la guerre du Viet-Nam, et ce mouvement est mort en même temps que la guerre prenait fin. De plus, dès le milieu des années soixante-dix, de nouvelles formes de contre-culture (punk, skinhead, metal) plus violentes et moins "cul-cul la praline" comme dit ma grand mère apparaissaient, avec des groupes qui parlaient de prendre des cuites, de satanisme, de drogues dures, de se battre, de racisme, de violence, de foot, d'exclusion sociale et ce sur une tonalité un peu moins naïve et avec des sonorités plus dures, plus brutales.

Le fait est que le mouvement hippie est mort avec les crimes de Charles Manson, alors que le metal, le punk et la oï existent toujours !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

et pourtant...

ce courant represente pour moi une forme de paradis societal.

je l'idéalise comme un monde où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil...

où l'on se croise dans la rue et l'on n'hesite pas a se parler échanger s'aimer (dans tous les sens du termes) avec respect.

snif... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
White.widow Membre 205 messages
Forumeur activiste‚ 27ans
Posté(e)
Quelles étaient selon vous les limites, les inconvenients de cette philosophie qui l'ont rendu has been?

Le SIDA, les morts, l'effet de mode qui, comme toute mode, a pris fin.

Oui comme cette idéologie qui se rapproche maintenant le plus de la décroissance et l'altermondialisme( dont Keny Arkana incarne très bien sans être hippie) était en plus totale contradiction avec le système libéral U.S, comme le fait d'ordonner aux flics de tabasser les hippies s'averait innefficace et rendait une image monstrueuse de la société, le boycott amplifié, les fidèles traders ont habillement transformé cette philosophie en effet de mode qui à une fin.

Sinon la culture psychedelique hippie c'est vraiment sympa jefferson airplane, Las vegas parano, jimi hendrix, Pink floyd et le mytique woodstock a voir et a écouter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
C'était has been dès le départ : les fringues étaient laides, la musique minable (sauf Hendrix !!), les idées pas très intéressantes ni intelligentes et surtout, c'était un mouvement de réaction à la guerre du Viet-Nam, et ce mouvement est mort en même temps que la guerre prenait fin. De plus, dès le milieu des années soixante-dix, de nouvelles formes de contre-culture (punk, skinhead, metal) plus violentes et moins "cul-cul la praline" comme dit ma grand mère apparaissaient, avec des groupes qui parlaient de prendre des cuites, de satanisme, de drogues dures, de se battre, de racisme, de violence, de foot, d'exclusion sociale et ce sur une tonalité un peu moins naïve et avec des sonorités plus dures, plus brutales.

Le fait est que le mouvement hippie est mort avec les crimes de Charles Manson, alors que le metal, le punk et la oï existent toujours !

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
C'était has been dès le départ : les fringues étaient laides, la musique minable (sauf Hendrix !!), les idées pas très intéressantes ni intelligentes et surtout, c'était un mouvement de réaction à la guerre du Viet-Nam, et ce mouvement est mort en même temps que la guerre prenait fin. De plus, dès le milieu des années soixante-dix, de nouvelles formes de contre-culture (punk, skinhead, metal) plus violentes et moins "cul-cul la praline" comme dit ma grand mère apparaissaient, avec des groupes qui parlaient de prendre des cuites, de satanisme, de drogues dures, de se battre, de racisme, de violence, de foot, d'exclusion sociale et ce sur une tonalité un peu moins naïve et avec des sonorités plus dures, plus brutales.

Le fait est que le mouvement hippie est mort avec les crimes de Charles Manson, alors que le metal, le punk et la oï existent toujours !

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Javiere Membre 563 messages
Forumeur forcené‚ 29ans
Posté(e)
lC'était has been dès le départ : les fringues étaient laides, la musique minable (sauf Hendrix !!), les idées pas très intéressantes ni intelligentes et surtout, c'était un mouvement de réaction à la guerre du Viet-Nam, et ce mouvement est mort en même temps que la guerre prenait fin. De plus, dès le milieu des années soixante-dix, de nouvelles formes de contre-culture (punk, skinhead, metal) plus violentes et moins "cul-cul la praline" comme dit ma grand mère apparaissaient, avec des groupes qui parlaient de prendre des cuites, de satanisme, de drogues dures, de se battre, de racisme, de violence, de foot, d'exclusion sociale et ce sur une tonalité un peu moins naïve et avec des sonorités plus dures, plus brutales.

Le fait est que le mouvement hippie est mort avec les crimes de Charles Manson, alors que le metal, le punk et la oï existent toujours !

Le hippie n'est pas un courant musical en soi. Le métal si.

Le pur punk musicalement a très vite disparu, même s'il a influencé les futures générations. Le Oi! n'a pas eu une grande durée de vie non plus.

Il est vrai que les mouevments de contre-culture après le hippisme étaient souvent violents mais ils se sont tous succédés.

Le pur punk était très politique et ce sont surtout ses déclinaisons qui ont parlé de choses plus insignifiantes (en majorité).

Par contre, dire qu'il n'y avait que Jimi Hendrix comme bonne musique qu'ils écoutaient me fait doucement rire. Pink Floyd, The Doors, The Who, Santana, Janis Joplin, Joe Cocker, Joan Baez... si ça c'est mauvais...

Le mouvement hippie avait certainement ses défauts, mais je suis d'accord avec la veuve blanche, il y avait quand même une jolie idéologie derrière. Bon, ça reste une idéologie...

Modifié par Javiere

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

Ce que tu dis est faux : le metal, le vrai, est un véritable mouvement avec un fort état d'esprit. J'ai plusieurs très bons amis metalleux (je n'en suis moi même pas un, étant plus éclectique) qui m'expliquaient, quand je leur demandait ce qu'était pour eux le metal, que c'est un fort état d'esprit, un truc qui dépasse le cadre strictement musical. Pas besoin d'être un mouvement politique pour dépasser le cadre de la musique.

Idem je ne suis ni punk ni skinhead, mais j'ai d'une part l'impression que la musique punk et oï perdure toujours dans les courants underground, notamment grâce (ou à cause) à internet, regarde des groupes comme Discharge sont encore en activité... Mais ça ne se trouve pas à la fnac (encore que, en cherchant bien j'en ai vu une fois ou deux), en tout cas ces courants semblent bien vivaces.

Les groupes que tu cites... Pink Floyd ça n'a rien, mais alors rien du tout à voir avec le mouvement hippie, ils étaient à fond dans le trip psychédélique, c'est totalement autre chose, ce sont les héritiers des peintres et écrivains surréalistes et leur musique est souvent très sombre et oppressante, ça n'a rien à voir avec les niaiseries d'une Joan Baez. Idem pour les Who et les Doors, je pense pas qu'on puisse les affilier au mouvement hippie car leur style était plus sombre, moins "peace and love". Ceci dit, je vois pourquoi tu dis ça.

Moi je suis un grand fan de rock comme les Ramones, les Stooges, les Sex, les misfits, etc... qui pour moi ne son meme pas du punk mais du vrai rock n roll. C'est un peu ce que je reproche à la plupart des groupes hippies : je ne sens pas l'âme rock n roll dans leur truc.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coast liners Membre 3 802 messages
Forumeur out‚ 27ans
Posté(e)

Pour moi ce qui a fait chuter les hippies, c'est leurs choix écologiques et leur retrait de la société pour cultiver des carotttes. Une chose moins accesible à tout le monde qu'une révolution culturelle...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*Gaël* Membre 175 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)

J'pense pas qu'on puisse dire que le "courant" hippie soit has been, puisqu'il existe encore des gens qui s'en réclament, des gens qui regrettent, des gens qui voudraient vivre l'équivalent maintenant.

Quinn : "- Comment ça s'appelle ces gens qui portent des fringues pas possible et qui parle de paix et d'amour, tu sais, ce genre de trucs ?"

Daria : "- Des ringards."

out.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
piploutt^^ Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 25ans
Posté(e)

on dit que moi que je suis une "petite ange hippie" parce que je suis contre la violence, qu'une seule personne jusque là à réussi à m'énerver.. je suis zen (c'est pour moi une qualité dans le sens où le fait de ne pas régler ses problèmes par la force et la révolte peut être considéré comme une marque d'intelligence. sa peut devenir un défaut aussi lorsque l'on se laisse un peu trop marcher sur les pieds et que l'on est pas assez actif. En gros je me pleins pas d'avoir hérité sa de mon père, même si je suis conscience des quelques petits défauts que sa engendre)

En gros, l'état d'esprit "hippie" pouvais être quelque chose de bien au alentours de 1968, mais maintenant trop de personnes ont changé et veulent la révolte pour que sa puisse marcher.. de nos jours des pensée trop "peace and love" pourrait être mauvaises pour les hippies .

..je pense !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant