Faut-il consommer pour appartenir à la société?

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
j'en fais partie, je ne lui appartient pas

Nous appartenons tous à la matrice. Seule la mort peut nous en libérer. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
je consomme et je n'appartient pas à la société

j'existe dans la société parce que je paye des impôts.

je n'appartiens qu'à moi-même et c'est déjà dur

j'ai pas besoin de m'enquiquiner avec toute une société

je m'en accomode

Tu es un ermite ? :smile2:

Parce que beaucoup de nos achats sont dictés par la façon de vivre de nos sociétés. Internet va devenir une nouvelle nécessité pour les foyers, comme le fut la télévision. Bien sûr on n'est pas obligé DIRECTEMENT -comme on n'est pas obligé d'avoir une carte bleue, hein, ni même de compte bancaire- mais la société impose des choses.

Pire même : elle se construit dessus !!

C'est en ça qu'on lui est soumis : elle nous impose des choses pas forcément essentielles. On mélange nos besoins, notre confort et l'impact de la société de consommation.

En plus des impôts.

Après, oui, on a toujours le choix de ne pas se plier et de sinuer, mais être obligé de le faire est encore une preuve de cet impact quotidien sur nous, petits êtres perdus.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Nous appartenons tous à la matrice. Seule la mort peut nous en libérer. :smile2:

non moi j'ai pris le bonbon rouge ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flowright Membre 994 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

Bah vu qu'on est quand même dans une société de consommation . . .

Cependant je pense pas que pour appartenir à une société ça soit ça l'importance.

Il faut surtout créer des liens sociaux, des relations avec autrui.

C'est pas parce que tu achète les nouvelles Nike que tu fait partie de la société.

Il faut aussi s'intéresser à l'information, à ce qu'il se passe autour de toi et cela que ça soit dans un cadre familiale ou nationale, départementale ou communale! Le tout est de faire partie de la vie d'une société, peut-être de l'aider à mieux fonctionner, ou tout simplement d'aller dans se continuité!

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Le bonbon rouge ?

Qu'est-ce donc ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flowright Membre 994 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)
non moi j'ai pris le bonbon rouge :smile2:

Mais c'était pas le Bleu qu'il fallait prendre? :mur:;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Ah, oui!

(la fille qui a un temps de réaction un peu long, mais vu l'heure, mamie Valtesse commence à fatiguer :smile2: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flowright Membre 994 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)
Le bonbon rouge ?

Qu'est-ce donc ? :smile2:

Ba ça vient du film Matrix.

Il propose un bonbon bleu ou un rouge.

Et il me semble que le bleu te fait sortir de tes rêves et te ramène à la vie réelle tandis que le rouge te laisse dans ta vie virtuelle!

Ah, oui!

(la fille qui a un temps de réaction un peu long, mais vu l'heure, mamie Valtesse commence à fatiguer ;) ).

lol

Normal!

Je crois que je vais pas tarder moi! ZZZzzzZzz

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Tu es un ermite ? :smile2:

pas loin

mais je préfère l'ascète

Parce que beaucoup de nos achats sont dictés par la façon de vivre de nos sociétés. Internet va devenir une nouvelle nécessité pour les foyers, comme le fut la télévision. Bien sûr on n'est pas obligé DIRECTEMENT -comme on n'est pas obligé d'avoir une carte bleue, hein, ni même de compte bancaire- mais la société impose des choses.

ces choses-là me vont très bien

vive internet et les cartes bancaires

C'est en ça qu'on lui est soumis : elle nous impose des choses pas forcément essentielle. On mélange nos besoins, notre confort et l'impact de la société de consommation.

En plus des impôts.

ah pour moi déjà la CB et l'ADSL c'est essentiel

alors si la société dit que ça l'est, je m'en accomode et lui montre ma soumission avec reconnaisance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
pas loin

mais je préfère l'ascète

Pour préserver ton âme de la commercialisation ? :mur:

ces choses-là me vont très bien

vive internet et les cartes bancaires

Oui, tant mieux. Elles sont très pratiques en soit mais elles sont aussi des systèmes qui se veulent tout-puissants. Et par leur force d'inertie, ils ne laissent pas d'alternatives de vie autres qu'eux. Ils écrasent.

Ils divisent les gens par le pouvoir d'achat. Ou par l'exclusion sociale à petit feu, à l'usure.

On n'aura qu'une façon de vivre : celle du consommateur.

Qu'on s'en accomode ou non reste une chose personnelle, mais quand on voit que ces systèmes commerciaux hautement gaspilleurs, pollueurs, inhumains voire immoraux mettent en danger nos écosystèmes et nos esprits et préféreraient mourir en consumant le monde que de voir baisser leurs bénéfices...

Ils ne sont pas dans la durabilité. Et imposer ça à l'humanité, sans trop réagir car le confort mou nous anesthésie, c'est un danger. On ne remet pas encore assez en question nos mode de vie et nos soi-disant acquis et dus.

ah pour moi déjà la CB et l'ADSL c'est essentiel

alors si la société dit que ça l'est, je m'en accomode et lui montre ma soumission avec reconnaisance

La société a aussi dit qu'il est essentiel d'épargner chez Yop! Karma. :smile2:

Tu m'achètes une concession, comme ça j'y place des bouts de ton âme sur un compte béni et tu seras ainsi un peu sauvée dans l'au-delà. Quoique tu fasses dans ta vie. Garanti !

Bien sur, plus tu achètes de concessions, plus tu pourras y mettre de bouts d'âme. :mur: Et à la fin, tu m'appartiendras totalement ! MWHAAHAHAHAHAHAHAHAHA ! ;)

Voilà pour la métaphore. :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Oui, tant mieux. Elles sont très pratiques en soit mais elles sont aussi des systèmes qui se veulent tout-puissants. Et par leur force d'inertie, ils ne laissent pas d'alternatives de vie autres qu'eux. Ils écrasent.

Ils divisent les gens par le pouvoir d'achat. Ou par l'exclusion sociale à petit feu, à l'usure.

parlons alors d'exclusion sociale grâce à la consommation

et pas d'appartenance sociale grâce à la consommation

On n'aura qu'une façon de vivre : celle du consommateur.

oui c'est ce que veulent les gens du haut

Qu'on s'en accomode ou non reste une chose personnelle,

j'accepte les choses qui me vont

je donne ce qu'on m'extorque

et le reste m'appartient

mais quand on voit que ces systèmes commerciaux hautement gaspilleurs, pollueurs, inhumains voire immoraux mettent en danger nos écosystèmes et nos esprits et préféreraient mourir en consumant le monde que de voir baisser leurs bénéfices...

t'as viré ecolo-bobo? :mur:

Ils ne sont pas dans la durabilité. Et imposer ça à l'humanité, sans trop réagir car le confort mou nous anesthésie, c'est un danger. On ne remet pas encore assez en question nos mode de vie et nos soi-disant acquis et dus.

c'est vrai

La société a aussi dit qu'il est essentiel d'épargner chez Yop! Karma. :smile2:

Tu m'achètes une concession, comme ça j'y place des bouts de ton âme sur un compte béni et tu seras ainsi un peu sauvée dans l'au-delà. Quoique tu fasses dans ta vie. Garanti !

Bien sur, plus tu achètes de concessions, plus tu pourras y mettre de bouts d'âme. ;) Et à la fin, tu m'appartiendras totalement ! MWHAAHAHAHAHAHAHAHAHA ! :mur:

Voilà pour la métaphore. :mur:

désolée, j'ai pas un rond ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
parlons alors d'exclusion sociale grâce à la consommation

et pas d'appartenance sociale grâce à la consommation

Les deux vont ensemble. Mais il y a tant de nouveautés, de changement d'habitudes liées à la consommation que le thème de l'exclusion par la consommation est plus pertinent, en effet.

Et c'est souvent ceux qui commencent à ne plus avoir les moyens (ou l'envie) de s'aligner sur ce train de vie démentiel que nous impose la modernité et la société qui se posent des questions. :mur:

oui c'est ce que veulent les gens du haut

J'espère que tu ne parles pas du Tout-Puissant et de ses anges ?? :mur:

j'accepte les choses qui me vont

je donne ce qu'on m'extorque

et le reste m'appartient

Je crois qu'on est beaucoup à faire avec ce compromis.

t'as viré ecolo-bobo? :mur:

J'ai pas les moyens ni la gueule pour être bobo, je pollue trop et je suis trop laxiste pour être écolo. ;) Par contre, j'observe et je vois que la réflexion la plus basique nous met devant une évidence : le monde est totalement fou, hors de contrôle, soumis à des systèmes de consommations capitalistes à outrance qui ne pensent qu'en terme de croissance exponentielle.

Et qui détruisent.

c'est vrai

Le truc c'est qu'on a du mal à réagir.

On est arrivé dans une ère charnière où nos générations vont devoir quasiment se sacrifier pour des résultats dont seuls nos arrières-petits enfants bénéficieront. Et Dieu sait qu'on ne nous pousse pas à l'altruisme.

Autrement, on peut continuer comme on fait maintenant, ce qui nous mènera forcément à nous casser la gueule.

Autre possibilité : on fait encore pire en entraînant toutes nos ressources naturelles avec nous. Parce qu'on a beau essayer, on n'arrivera pas à manger des cailloux et du plastique.

désolée, j'ai pas un rond :smile2:

Sacrifie donc ton abonnement internet. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité vinçounet
Invité vinçounet Invités 0 message
Posté(e)

c'est malheureux de dire ça mais oui il faut consommer pour etre intégrer, pour appartenir à la "norme" pour ressembler aux autres.On vit ensemble car on a des ressemblances dans nos modes de vie;Celui qui ne consomme pas s'isole du groupe, il dérive, devient exclu de la société.Mais il y a d'autres facteurs t'intégrations comme le travail, la famille, l'école, les amis.... voila notre société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Les deux vont ensemble. Mais il y a tant de nouveautés, de changement d'habitudes liées à la consommation que le thème de l'exclusion par la consommation est plus pertinent, en effet.

Et c'est souvent ceux qui commencent à ne plus avoir les moyens (ou l'envie) de s'aligner sur ce train de vie démentiel que nous impose la modernité et la société qui se posent des questions. :D

très juste :D

de nouveaux courants sont apparus, qui se font de plus en plus connaître, pour justement dénoncer cette folle consommation.

recyclage des dechets, prime CO², produits "bio", mouvement pour la décroissance, panneaux solaires,etc...il y en a pour toutes les couches de la société, pour toutes les bourses.

c'est pas moi qui vait m'en plaindre.

ces gens-là souhaitent-ils s'exclure de la société en consommant moins ou mieux?

je ne pense pas.

l'appartenance à une société c'est autre chose.

J'espère que tu ne parles pas du Tout-Puissant et de ses anges ?? ;)

jamais je ne me permettrais de blasphemer the almighty, qui dans sa grande bonté, nous a laissé le libre arbitre. :smile2: .......... :mur:

je parlais plutôt de nos chers dirigeants. :mur:

J'ai pas les moyens ni la gueule pour être bobo, je pollue trop et je suis trop laxiste pour être écolo. :mur: Par contre, j'observe et je vois que la réflexion la plus basique nous met devant une évidence : le monde est totalement fou, hors de contrôle, soumis à des systèmes de consommations capitalistes à outrance qui ne pensent qu'en terme de croissance exponentielle.

Et qui détruisent.

le mouvement pour la décroissance est fait pour toi!!

non je déconne, j'en sais rien.

renaud a essayé de tirer le portrait des bobos, perso je ne m'y risquerais pas.

Le truc c'est qu'on a du mal à réagir.

On est arrivé dans une ère charnière où nos générations vont devoir quasiment se sacrifier pour des résultats dont seuls nos arrières-petits enfants bénéficieront. Et Dieu sait qu'on ne nous pousse pas à l'altruisme.

Autrement, on peut continuer comme on fait maintenant, ce qui nous mènera forcément à nous casser la gueule.

Autre possibilité : on fait encore pire en entraînant toutes nos ressources naturelles avec nous. Parce qu'on a beau essayer, on n'arrivera pas à manger des cailloux et du plastique.

grande question

qui fera peut-etre l'objet d'un autre débat

Sacrifie donc ton abonnement internet. ;)

et couper le seul lien qui me relie à la société :o

jamais! :mur:

c'est malheureux de dire ça mais oui il faut consommer pour etre intégrer, pour appartenir à la "norme" pour ressembler aux autres.On vit ensemble car on a des ressemblances dans nos modes de vie;Celui qui ne consomme pas s'isole du groupe, il dérive, devient exclu de la société.Mais il y a d'autres facteurs t'intégrations comme le travail, la famille, l'école, les amis.... voila notre société.

tu confonds mon ami

si tu dois payer ton pot pour garder tes amis, change d'amis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

La décroissance ne veut pas dire arreter l'innovation, le progrès. Pour moi ça rejoind le mouvement ludisme qui détruisait les métiers à tisser, machine à asservie l'ouvrier. Le progrès ne vaut que s'il est global.

Si on doit raser une forêt afin d'en extraire un minerai de luxe, ça craint. Mais financer la recherche sur des alternatives bio à l'industrie polluante non.

Le problème de la consommation est qu'il n'est pas de notre ressort. Il y a comme une obligation économique. C'est très difficile d'être un citoyen ethnique dans ce monde. Au risque de se mettre en mage de a société et de passer pour un néo beatnik.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manoukian Membre 1 176 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
yop! tu touches justement le point sensible du débat.

je suis sur qu'il ya une part considèrable (mais toujours minoritaires) de personnes suffisament lucides comme toi et moi pour réaliser que cette société sur-consumériste est à la dérive.

c'est à ces personnes de lutter contre le matraquage médiatique et savoir continuer à acheter "intelligent".

la question est de savoir combien sommes nous?

1% ? 10 %? 30%???

il y a t-il de plus en plus ou de moins en moins de gens qui se rendent compte que nous vivons trop dans une société du par-être et qu'il faut que ca change.

franchement je ne sais pas.

;)

:smile2: , je voudrai bien connaitre un peu les chiffres

+1 pour un vie sans consommation abuse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manoukian Membre 1 176 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

je ne vais pas reposter toutes les citation de goldored, mais

:smile2: ;)

si etre un ascete, c'est consommer ce qui ai nécéssaire , dans une action de prix, qualité ,durabilité,...

ça ne me dérange pas du tout

:mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
White.widow Membre 205 messages
Forumeur activiste‚ 27ans
Posté(e)

Je pense que de plus en plus de gens sont adepte de la décroissance et de l'anti-consumérisme mais paradoxallement à cause de l'éducation et principalement des médias, de plus en plus de jeunes sont anti-Sarko mais pro-consumérisme (acheter les touts nouveaux produits dictées de plus en plus a la TV) et en aucun cas il remettraient en cause leur consommation abusive...

Une chose intelligente pour bien se rendre compte à quel point nous consommons est de vivre une journée ou deux par semaine (par exemple) sans éléctricité, sans eau courante, sans aucun achat etc... et c'est... pas facile !! Même sans être matérialiste.

Mais je pense que l'hypocrisie générale de la société envers l'environnement est GRAVE !!! On nous parle de "libéralisme vert" de "developpement durable" de "voiture non-polluante" comme si il suffisait de peindre en vert pour que la planète aille mieux...

Une espèce de matrice grotesque que les pro-libéraux médias dictés par l'argent essaie de construire pour nous coller une p****n de poutre dans nos yeux....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manoukian Membre 1 176 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

oups, :smile2: ;) ,

il m'arrive de rester 10 jours sans rien acheter, arriver l'hivers,je branche le chaufage, mais je débranche le frigo, (j'ai une petite piece a coté sufisament fraiche),... et plein de petite chose comme ça.

mais, je me fais avoir, de temps en temps,

c'est vrai ce n'est pas facile, un perpetuel combat :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
chute-consommation.jpg

Vous savez, pour participer à une soirée, il faut amener sa bouteille,

pour un noël en famille, acheter des cadeaux,

être entre potes, payer son pot.

Finalement, j'ai l'impression que pour rester intégrer à la société, il faut consommer.

Qu'en pensez vous?

Si on analyse une Société comme une répartition des tâches entre les hommes, oui pour y appartenir il faut nécessairement consommer. Que ce soit par le troc ou le numéraire, il faut bien acquérir des biens. Vivre en complète autarcie est quasiment impossible et en tout cas condamne à un niveau de vie des plus bas, même si on est un savant ultime doué d'un artisan génial qui sait absolument tout faire (ce qui semble improbable ;) ).

En revanche, faut-il surconsommer ? Là c'est une autre histoire.

Certains sur ce topic fantasment sur des temps anciens vertueux quand la consommation serait subitement apparue avec Ford. Je m'inscris en faux contre cela. L'envie de consommation a toujours existé. Le nécessaire s'est constamment accompagné de superflu. Les produits cosmétiques, exemple même du superflu, existent depuis la plus haute Antiquité. L'homme qui n'est pas condamné à la misère noire a toujours cherché à acquérir un peu de luxe.

Ce qui a changé les 60 dernières années c'est qu'on est passé d'une Société traditionnelle de consommation limitée (par les aléas climatiques, par les transports plus ou moins déficients...) à une Société d'opulence totale où tout est offert. Du coup, le choix s'est diversifié et les envies (souvent irrationnelles) se sont décuplées.

Mais je ne crois pas à l'homme vertueux "obligé" par la vilaine Société à consommer. Si les ascètes étaient majoritaires, la consommation s'effondrerait d'elle même. Le tout voiture n'est pas particulièrement à la mode aujourd'hui. Ca n'empêche pas le tout venant d'avoir la "bonne idée" de s'installer en pavillon à perpette du boulot et de cumuler au moins 2 bagnoles (parfois très gourmandes en essence) par couple. Est-ce la Société qui les force à des décisions aussi déraisonnables ?

Il est tout à fait possible d'avoir une consommation non excessive. Pour cela, il suffit de ne pas être un mordu de la mode et de savoir réellement ce que soi on aime et non déterminer ses envies par rapport aux fantasmes des autres. Mais la plupart de ceux qui proclament ces bonnes intentions ne les respectent aucunement et lorgnent sur le gadget du voisin. Regardez vos avatars. Combien les ont affublés de décorations de Noël pour faire comme les autres ? Vous voyez que vous n'arrivez pas à résister à l'effet de groupe. :smile2:

Le grand problème, en revanche, est les enfants. Tenir des principes d'éducation hostiles à la surconsommation est sans doute très difficile quand son gamin a droit à des humiliations quotidiennes à l'école. Il est plus facile d'être ascète quand on est seul. Diogène n'avait pas de famille dans son tonneau. :mur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant