L'homosexualité et l'adoption

Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?   139 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?

    • Pour
      74
    • Contre
      54
    • Sans avis
      11

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

pyrenne Membre 7 025 messages
.un pavé dans chaque main!‚
Posté(e)

j'ai voté: pour!

les homos sont des êtres normaux, leurs choix d'union n'a rien a voir avec leur capacité à élever des enfants

et les centres d'accueil sont pleins de mômes qui ont eu l'immense bonheur d'avoir des parents hétéros et vachement normaux :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

J'ai voté contre, par secpticisme. Et l'enfant dans tout cela ? Chacun sait les rapports que doit avoir l'enfant avec chacun de ses deux parents, des deux sexes opposés (cf diverses études). Quelles peuvent être les conséquences sur l'enfant si l'on ne respecte pas cet équilibre ? Et si adoption par des homosexuels, y aura t-il un âge minimum de l'enfant adopté ? etc ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oulach Membre 2 574 messages
Forumeur alchimiste‚ 9ans
Posté(e)

C'est assez rassurant de voir que tous les votes contre sont justifiés à peu près pour la même raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Quelles peuvent être les conséquences sur l'enfant si l'on ne respecte pas cet équilibre ?

On a maintenant du recul vu que de nombreux enfants ont été élevés par des couples homos. diverses études ont donc été faites sur la question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9 023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

et ??? conclusion ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Ma conclusion, c'est qu'on ne peut plus dire "on ne sait pas".

Pour savoir exactement ce qu'il en est, il faut éplucher les études en question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oulach Membre 2 574 messages
Forumeur alchimiste‚ 9ans
Posté(e)

mdr tu es trop fort grenouille pour pondre des réponses frustrantes :yahoo:

J'ai cru que tu allais nous dégainer un lien d'une super étude de l'insee ou un truc dans le genre avec les témoignages d'une armée de psy et spécialistes...

Et on a le droit à : cherchez bande de feignasses lol

Modifié par oulach

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dihyia Membre 9 023 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Ma conclusion, c'est qu'on ne peut plus dire "on ne sait pas".

Pour savoir exactement ce qu'il en est, il faut éplucher les études en question.

t'es pas sympa :dev: tu aurais pû donner un tit lien :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kusana Membre 1 126 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

Des liens on en a posté je ne sais combien sur ce forum, après je viens de lire vos dernières réponses et j'ai envie de me faceplamer sincèrement, pourquoi parle on encore de la sexualité sérieusement? Le sujet c'est l'adoption et il y en a qui parle de la sexualité! Je suis lesbienne, je suis étudiante, je bosse aussi et j'ai une fille et ma fois elle n'est pas différente des autres, les enfants de sa classe ne sont pas méchants avec elles au contraire des parents qui eux nous regarde comme je ne sais quoi (enfin certains). Enfin bref encore une fois cela va tourner en rond, comme d'habitude!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)

J'ai voté contre, n'ai rien contre le mariage homosexuel, mais pour moi, il est évident qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère, c'est même vital pour l'enfant. C'est vrai aussi, que je trouve qu'il devra subir plus de souffrance à l'école, etc. Ca n'a rien à voir avec les homosexuels qui bien sûr ont autant de qualités que les autres pour élever un enfant. Chacun est différent, mais dans la normalité, les enfants qui sont les plus heureux sont quand même ceux qui ont un père et une mère, c'est facile de dire qu'il faut accepter la différence, ce n'est pas le cas dans la vie de tous les jours, et c'est ces enfants qui vont le subir, plus c'est en dehors de la norme, plus la souffrance est grande (alors oui, il y a des enfants en surpoids, des enfants maigres, petits¿Mais ces enfants sont nés comme ça, ils n'ont pas choisi la différence, ils la subissent et doivent faire avec) Bien sûr qu'adopter un enfant qui n'a pas de parents, lui donner un foyer, c'est mieux, mais si on demandait l'avis à l'enfant, je pense que son choix se porterait dans une famille mère et père, ce n'est pas parce qu'il doit être adopté qu'il n'a pas le droit d'avoir un père et une mère. Comment l'enfant va le ressentir ? Comment l'enfant va le vivre ? Je comprend que des homosexuels ont aussi le droit d'élever des enfants, un bébé pour moi conviendrai déjà mieux qu'un enfant de six ou sept ans. Bien sûr qu'un enfant peut être plus heureux dans un couple homosexuel qui lui donne beaucoup d'amour que chez un couple homme et femme qui le frappe tous les jours, mais ce qui est sûr aussi, c'est qu'entre un couple homosexuel et un couple père et mère, avec même dose d'amour, l'enfant sera plus heureux chez le couple père et mère. Ces enfants dans un couple d'homosexuels risquent d'être très perturbés, et avant de penser aux parents, je pense d'abord à l'enfant qui sera adopté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
galadria47 Membre 2 053 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Je suis contre ,pour une raison simple,j'estime qu'un enfant doit être élever par un papa et une maman pour être saint,c'est quoi cette génération qui voudrais tout autoriser par pseudo modernité,de plus,l'enfant pourrais penser que cela est "normal" ors,quoi que vous en disiez,l'homosexualité n'est en rien normal,alors que deux personne du même sexe,s'aime et veulent ce mettre ensemble je ne suis pas contre mais le reste macash !!!

Nous vivons quand même une époque de folie,tout est permis même les choses qui ne sont pas naturelle ,eh oui,pas naturelle,naturelle= biologique ,vous pigez?

Je suis pour par contre le mariage homo,parce qu'il est normal d'avoir envie de mettre un contrat la dessus,juridiquement aussi ça peut aider ,mais si les homos veulent des gosses,bah ils arretent d'étre homo ,on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Aaaah! L'argument de la nature qui revient! Le biologique...

Mais si on avait que du "naturel", et rien de social, il n'y aurait pas de couple, pas de famille. Les gens copuleraient avec n'importe qui et les enfants qui en résulteraient, impossible de savoir qui est le père. L'enfant serait élevé vaguement par la tribu, au milieu d'hétérosexuels et d'homosexuels. :yahoo:

J'ai voté contre, n'ai rien contre le mariage homosexuel, mais pour moi, il est évident qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère, c'est même vital pour l'enfant.

Pour la majorité des gens c'est évident et c'est vital parce qu'au fond ils ne connaissent que le schéma un père + une mère (même si souvent il en manque un des deux d'ailleurs).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Long Nao
Invité Long Nao Invités 0 message
Posté(e)
Je suis contre ,pour une raison simple,j'estime qu'un enfant doit être élever par un papa et une maman pour être saint

OK, on retire les enfants à tout papa/maman célibataire, à tous les hommes dont la femme est morte durant l'accouchement, à toutes les mères dont le maris à eu la mauvaise idée de croiser sur la route un gars ivre-mort et qui n'est jamais revenu etc.... :dev:

Cette idée, on si on la décline à un cas, on doit la décliner à tous les autres cas, par soucis d'équité.

C'est pas franchement une bonne idée :yahoo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)

Entre retirer l'enfant dont la mère est morte pendant l'accouchement, et demander à un enfant qu'il choisisse entre père et mère ou couple homosexuel, je n'hésiterais pas un instant, le choix se portera sur père et mère, c'est ce que l'enfant choisirais si on lui demandais. Pourquoi on ne devrait pas choisir le meilleur pour l'enfant ? Ces enfants qui doivent être adoptés sont déjà dans une certaine souffrance, pourquoi leur imposer une souffrance supplémentaire ? La, on parle de choix, et non des enfants qui n'ont pas le choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

En quoi c'est "meilleur" ? Je veux bien admettre ce principe, mais qu'il soit explicité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Destiny-Hope Membre 16 791 messages
Forumeur alchimiste‚ 25ans
Posté(e)

Non,y'a pas de raisons valables contre.Y'a l'homophobie,mais ce n'est pas une raison.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)
En quoi c'est "meilleur" ? Je veux bien admettre ce principe, mais qu'il soit explicité.

Un enfant a besoin d'une mère et d'un père, si on demande à un enfant qui doit être adopté, il va choisir cela, pourquoi ? Il a besoin d'un côté masculin et d'un côté féminin. C'est aussi ce qui est plus dans la norme, et je pense que pour un enfant adopté, on doit voir tout ce qui pourrait lui être plus bénéfique. Moi, je suis mère célibataire, je compense pour que ma fille soit heureuse, et elle est épanouie. Cela n'a pas été un choix, pour elle, j'aurais préféré qu'elle est un père et une mère, et je suis consciente du manque qu'elle peut avoir, et il est évident que pour plus de bien être, un père et une mère lui aurait apporté plus, surtout qu'il faut aussi voir dans l'avenir, comment va t'elle se représenter le père qu'elle n'a pas eu ? J'ai vécu dans des familles d'accueil entouré de femmes et l'absence d'un père a forcément été négative pour moi, manque de repères... Bien sur que je comprend les homosexuels, mais on ne pense pas à l'enfant, et qu'elles sont les raisons qui feraient qu'un couple homosexuels serait mieux apte à élever un enfant ? A part l'amour, ce qu'un couple mère père peut apporter aussi. Qu'est ce que l'homosexuel a de plus ? Les raisons que les autres invoquent, suite aux avis contre, c'est l'homophobie, c'est tellement facile quand on a aucune autre raison valable pour démontrer qu'un homosexuel est plus apte qu'un couple de mère et père. Et là, on ne pense pas à l'enfant, on pense surtout aux couples homosexuels, eux aussi, ils ont le droit d'avoir des enfants. Dans ce cas par insémination artificielle, qu'ils trouvent des mères porteuses, qu'ils choisissent eux même de donner naissance à des enfants dans le but de les élever, ce sont des suppositions, je ne sais pas, mais qu'ils veulent adopter des enfants qui pourraient avoir la possibilité d'avoir un père et une mère, je trouve cela dommage, et dégradant pour ces enfants, comme s'ils ont souffert et qu'après tout c'est une bonne chose, on leur rend service, c'est mieux que rien si on leur propose un couple d'homosexuels, mais ces enfants ont le CHOIX, la possibilité d'avoir une mère et un père, ce qui remplacera ceux qu'ils n'ont pas, et je doute qu'un couple homosexuel remplace ce vide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

A partir du moment où il y a présence masculine proche, les mères homosexuelles s'en sortent très bien. Elles s'entourent d'amis, de parrains, d'oncles, qui sont autant de figures masculines et paternelles nécessaires à l'équilibre de l'enfant.

Dans le cas de figure que tu énonces, il n'y a eu que des femmes, sans qu'il soit question d'homoparentalité et la figure paternelle t'a manqué. Mais si on tient compte de cette donnée, dès le départ, et que présence masculine il y a ? Pourquoi ne pas envisager une adoption avec un parrain ou une parraine obligatoire, avec présence régulière ?

Moi je pense que c'est plus difficile, effectivement, pour un enfant de trouver son équilibre avec des parents homosexuels, non pas à cause de ses parents, mais à cause du regard de la société sur ce type de parentalité. Mais il ne tient qu'à nous tous que cela change.

Désolée, c'est un vieil article du Monde (2002) qui n'est pas disponible sur le site :

Homoparentalité et intérêt de l'enfant Le rejet de l'homoparentalité et, a fortiori, de l'adoption d'un enfant par un ou des parents homosexuels est généralement justifié par des craintes pour le bien-être de l'enfant. Lorsque la Cour européenne a choisi, en février 2002, de confirmer la légitimité du refus d'agrément à un individu désirant adopter du seul fait de son homosexualité, l'un de ses arguments a été que la communauté scientifique était justement divisée sur la question de l'intérêt de l'enfant. Toutes les études récentes sur la question semblent pourtant démontrer que psychiatres, psychologues et autres spécialistes de l'enfance ne sont pas si divisés que certains veulent bien le laisser entendre.

En 1991, une enquête de l'American Psychological Association arrivait à la conclusion suivante : "Il est évident que l'homosexualité est compatible avec un rôle efficace de parent, que les lesbiennes et les gays qui sont parents sont aussi aptes dans leurs rôles que les hétérosexuels, et que la vie familiale qu'ils assurent est au moins d'aussi bonne qualité. Les enfants ne semblent en aucune façon être en position de risque à cause de l'homosexualité parentale." L'étude avançait que la qualité de la relation parentale primait sur tout le reste, et que l'essentiel pour les enfants était d'avoir des adultes cohérents avec de bonnes compétences éducatives. Sur la question de la discrimination, c'est-à-dire sur les moqueries que peuvent subir les enfants de gays et de lesbiennes de la part des autres enfants, l'enquête affirmait qu'ils n'avaient pas plus de problèmes psychologiques que les autres. Un parallèle était fait avec les familles des minorités raciales et ethniques : les enfants peuvent être confrontés à des discriminations, mais ils apprennent à les combattre, notamment avec l'aide de leurs parents.

En 1994, une étude britannique sur des jeunes adultes élevés par des mères hétérosexuelles et d'autres élevés par des mères homosexuelles démontrait qu'il n'existait aucune différence de comportement entre les deux groupes. Cette étude signalait par ailleurs que 91 % de ceux qui avaient été élevés par des mères homosexuelles étaient hétérosexuels.

En France, Stéphane Nadaud, dans sa thèse de doctorat de médecine sur les enfants élevés par des familles homoparentales, arrive aux mêmes conclusions. Soutenue en octobre 2000, la thèse de ce jeune pédopsychiatre s'intitulait Approche psychologique et comportementale des enfants vivant en milieu homoparental, et concernait 58 jeunes âgés de 4 à 16 ans. Selon ces travaux, ces filles et ces garçons ne "vont pas plus mal que les autres", et ne "présentent pas de pathologie particulière" au motif qu'ils sont élevés par des parents homosexuels.

Stéphane Nadaud, qui s'est dit "étonné" par la décision de la Cour européenne, avait eu envie de travailler sur le sujet à cause des "a priori" véhiculés par certains de ses confrères. Pour lui, "l'homosexualité ne constitue pas, en soi, un facteur de risque", et pour une raison finalement très simple : "Depuis 1983, elle ne fait plus partie de la classification internationale des maladies mentales, établie par l'Organisation mondiale de la santé."

L'Académie américaine de pédiatrie (AAP), qui regroupe plus de 55 000 médecins, a annoncé, en février 2002, qu'il n'existe aucune raison légitime pour empêcher un individu ou un couple homosexuel de devenir parent. L'institution recommande d'ailleurs que les enfants élevés par des couples homosexuels soient adoptés par le partenaire de leur parent, estimant que "les enfants naturels ou adoptés d'un partenaire dans un couple d'homosexuels masculins ou de lesbiennes ont droit à la sécurité (qu'apportent) deux parents légalement reconnus". L'AAP affirme que la sécurité des enfants est mieux assurée par deux parents reconnus juridiquement comme tels : "L'adoption par le second parent protège le droit de l'enfant à garder des relations avec les deux parents", en cas de disparition du père ou de la mère, ou de séparation du couple. La stabilité apportée par un second parent légal joue en matière de droit de garde ou de visite, de couverture médicale (largement privée aux Etats-Unis), de responsabilité juridique et de sécurité financière pour l'enfant.

La crispation sur l'homoparentalité relèverait donc plus du préjugé qu'elle ne s'appuierait sur de réels critères scientifiques. Les Pays-Bas et la Suède ont, pour leur part, dépassé ce qui apparaît comme une barrière psychologique en officialisant cette catégorie parentale : parents homosexuels, certes, mais parents avant tout.

Emmanuelle Jardonnet

C'est un regard, j'en conviens, mais ça mérite réflexion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Elhyareno Membre 4 313 messages
Le gremlins à lunette‚ 28ans
Posté(e)

Bof, ce n'est la norme que parce que c'est ce qui est autorisé. Par ailleurs, l'argument "faut un père et une mère" est bien foireux et loin de la réalité des faits, des gosses avec un seul parents s'en sortent et sont heureux tout comme des gosses avec une père et une mère, alors pourquoi serait-ce différent avec deux parents du même sexe ? Quand à la prétendu pression des autres gosses, moi quand j'étais p'tit ce genre de truc nous passait au dessus de la tête avec les potes. et malgré que je sois plutôt pessimiste je pense pas que les autres mioches soit très différent de ce que j'ai connu.

Quand à l'argument biologique, merci pour la rigolade, c'est complètement déplacé, notre société na rien de naturelle de base genre les couples/famille et tout le baltringue, donc si on va au bout du raisonnement...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
La, on parle de choix, et non des enfants qui n'ont pas le choix.

Cet argument est tout à fait recevable. Cependant, gardons en tête qu'il est possible en France d'adopter pour une femme seule ou un homme seul. C'est un peu paradoxal d'accepter une cellule familiale monoparentale en considérant que l'équilibre est suffisant, mais pas d'une cellule familiale biparentale en considérant que l'équilibre ne sera pas présent. Le critère n'est-il pas là bien subjectif ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant