L'homosexualité et l'adoption

Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?   139 membres ont voté

  1. 1. Pour ou contre autoriser l'adoption pour les homosexuels ?

    • Pour
      74
    • Contre
      54
    • Sans avis
      11

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

coachmanu Membre 135 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Je ne comprends pas que l'on puisse être contre. Il faudrait que l'on m'explique quelle est la chose la plus importante pour éduquer un enfant. Je pensais que l'amour et la fermeté en faisaient partie. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Là dessus je suis d'accord. L'éducation d'un enfant n'a aucun rapport avec la sexualité de l'individu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Non. Aucun des liens que tu as donné ne parle d'une étude de cas faite par des psychanalystes.

Au mieux, il s'agit de l'avis d'un psychanalyste sur la question. Jamais il ne s'agit d'une psychanalyste qui aurait étudié les enfants de familles homoparentale.

T'es débile ou quoi ? Les ouvrages de psychanalyse sur l'homoparentalité sont évidemment fait à partir des études psychanalystes de leurs auteurs. Il faut quand même pas être un génie pour le comprendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hamourabi Membre 1 819 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Les ouvrages de psychanalyse sur l'homoparentalité sont évidemment fait à partir des études psychanalystes de leurs auteurs.

Pas du tout.

La psychanalyse, c'est de la pseudo-science.

Les psychanalystes affirment des trucs sans preuves. Il est évident qu'ils "n'étudient" pas le sujet comme le feraient des scientifiques. Ils en parlent dans leur canapé, et sans jamais avoir vu aucun cas, sans jamais avoir mené la moindre recherche scientifique, ils arrivent à des conclusions.

Je me demande pourquoi tu es assez naïf pour croire la psychanalyse. Et pourquoi ne pas demander à des astrologues ce qu'ils pensent de l'homoparentalité ?

On pourrait aussi consulter un haruspice pendant qu'on y est. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)
Pas du tout.

La psychanalyse, c'est de la pseudo-science.

Les psychanalystes affirment des trucs sans preuves. Il est évident qu'ils "n'étudient" pas le sujet comme le feraient des scientifiques. Ils en parlent dans leur canapé, et sans jamais avoir vu aucun cas, sans jamais avoir mené la moindre recherche scientifique, ils arrivent à des conclusions.

Je n'ai jamais dit que les psychanalystes menaient des recherches et des études scientifiques ; une étude psychanalyste n'est pas une étude scientifique, je l'ai répété plusieurs fois, je ne mélange pas les deux, merci de suivre et de ne plus me faire perdre mon temps.

Je me demande pourquoi tu es assez naïf pour croire la psychanalyse. Et pourquoi ne pas demander à des astrologues ce qu'ils pensent de l'homoparentalité ?

On pourrait aussi consulter un haruspice pendant qu'on y est. :cray:

Il n'y a pas si longtemps la science considérait l'homosexualité comme une maladie mentale. L'OMS n'a retiré l'homosexualité de la liste des maladies mentales qu'en 1990. Tu es bien naïf de croire que la science, très influencée par les idéologies de son temps, est parole d'évangile.

Aussi j'ai répété plusieurs fois que je ne considérais pas la psychanalyse comme LA vérité, mais que simplement je trouvais intéressant cet angle de vue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
T'es débile ou quoi ? Les ouvrages de psychanalyse sur l'homoparentalité sont évidemment fait à partir des études psychanalystes de leurs auteurs. Il faut quand même pas être un génie pour le comprendre...

Aucun des ouvrages que tu as cité ne comporte une étude de cas. C'est un fait.

Il ne s'agit donc pas d'études menées par des psychanalystes, mais uniquement de l'avis de certains psychanalystes.

Ces psychanalystes donnent leur avis tout comme des politiciens, des syndicalistes ou des militants gays pourraient donner leur avis.

Il s'agit à chaque foi d'un avis, et pas du résultat de l'étude d'enfants élevé dans une famille homoparentale.

C'est là le point que je soulevais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hamourabi Membre 1 819 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Je n'ai jamais dit que les psychanalystes menaient des recherches et des études scientifiques ; une étude psychanalyste n'est pas une étude scientifique, je l'ai répété plusieurs fois, je ne mélange pas les deux, merci de suivre et de ne plus me faire perdre mon temps.

Des scientifiques, notamment des psychologues, ont étudié la question. Leurs résultats sont clairs : ils ne voient aucun effet négatif sur les enfants.

De l'autre côté, des psychanalystes (c'est-à-dire des charlatants) disent que si, qu'il y a des effets négatifs malgré ce que disent les scientifques.

Je rigole bien. On ne peut pas mettre sur un pied d'égalité des astrologues psychanalystes avec des scientifiques. Je fais plus confiance à l'avis des scientifiques. Ce ne sont pas tes critiques anti-science qui vont me faire changer d'avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)

Tu apprendras qu'il n'y a pas la science, il y a autant de thèses scientifiques que de scientifiques, et remettre en cause une thèse ne veut pas dire être anti-science. Quand je remet en cause les quelques sondages de chercheurs que tu appels vulgairement "la science", mes arguments n'ont rien de psychanalystes mon grand, ce sont des critiques rationnelles de méthodes.

Aucun des ouvrages que tu as cité ne comporte une étude de cas. C'est un fait.

Il ne s'agit donc pas d'études menées par des psychanalystes, mais uniquement de l'avis de certains psychanalystes.

C'est complètement faux et il est aberrant que tu martèles une telle énormité. L'avis d'un psychanalyste qui écrit un livre repose sur son étude de la question, c'est quand même aberrant de le nier.

Libre à toi d'être en désaccord avec les ouvrages de ces psychanalystes dont tu n'as rien lu, mais ne vient pas dire qu'ils n'ont pas étudié la question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hamourabi Membre 1 819 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Tu apprendras qu'il n'y a pas la science, il y a autant de thèses scientifiques que de scientifiques

N'importe quoi.

Le grand avantage de la science, c'est l'objectivité.

Aux contraire des astrologues qui prédisent tous des trucs différents, les scientifiques arrivent aux mêmes conclusions quand il partent des mêmes résultats.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Des scientifiques, notamment des psychologues, ont étudié la question. Leurs résultats sont clairs : ils ne voient aucun effet négatif sur les enfants.

De l'autre côté, des psychanalystes (c'est-à-dire des charlatants) disent que si, qu'il y a des effets négatifs malgré ce que disent les scientifques.

Aucune n'étude sur la "santé mentale" des enfants n'a été faite chez les ados et les adultes ayant été élevés par une famille homoparentale. C'est une lacune énorme sachant qu"évidemment les effets délétères éventuels s'observent à partir ded l'adolescence. Pour les autres études comme cela a été dit, elles sont mal faites biaisées quand au recrutement ou de taille très insuffisante.

Les psychanalystes, contrairement à ce que soutient napo sont majoritairement favorables à l'homoparentalité, sur des bases théoriques et certains psychologues ou psychiatres non psychanalystes estiment que le faisceau de preuves scientifiques rassurantes n'(est pas suffisant.

Il s'agit bien davantage d'un débat idéologique que scientifique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Napo Membre 2 346 messages
Forumeur patriote‚
Posté(e)

Je pense Marinelou que tu confonds la majorité des psychanalystes dans les médias et la majorité des psychanalystes tout court.

« L'homoparentalité, thème de société porteur, convoité par les politiques qui cherchent à se concilier des voix, suscite des réserves chez la majorité des psychanalystes. Les médias se font écho des positions qui y sont favorables au nom de la « modernité ». Mais la réflexion de ceux qui émettent des réserves est très discrète, peut-être parce qu'ils sont aussitôt traités de réactionnaires. »

Du reste, c'est clairement un débat idéologique, tu as mille fois raison ; la psychanalyse n'engage que ceux qui y croient et les quelques sondages en guise d'étude scientifique sont dérisoires et méthodiquement contestables.

Tu apprendras qu'il n'y a pas la science, il y a autant de thèses scientifiques que de scientifiques, et remettre en cause une thèse ne veut pas dire être anti-science.

N'importe quoi.

Parfaite réponse, tu prouves là l'étendue de ton ignorance sur des choses les plus banales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hamourabi Membre 1 819 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Les psychanalystes, contrairement à ce que soutient napo sont majoritairement favorables à l'homoparentalité

Sur la psychanalyse, je me suis fié aux informations données par Napo : selon lui, les psychanalystes sont tous ou presque hostiles à l'homoparentalité. Il a d'ailleurs donné en lien de nombreux aticles écrits par des psychanalystes anti-homoparentalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marinelou
Invité Marinelou Invités 0 message
Posté(e)
Je pense Marinelou que tu confonds la majorité des psychanalystes dans les médias et la majorité des psychanalystes tout court.

« L'homoparentalité, thème de société porteur, convoité par les politiques qui cherchent à se concilier des voix, suscite des réserves chez la majorité des psychanalystes. Les médias se font écho des positions qui y sont favorables au nom de la « modernité ». Mais la réflexion de ceux qui émettent des réserves est très discrète, peut-être parce qu'ils sont aussitôt traités de réactionnaires. »

Du reste, c'est clairement un débat idéologique, tu as mille fois raison ; la psychanalyse n'engage que ceux qui y croient et les quelques sondages en guise d'étude scientifique sont dérisoires et méthodiquement contestables.

Disons que l'homoparentalité est débattue au sein des psychanalystes des différents courants. Ce débat est plutôt théorique car en France, contrairement aux USA, l'homoparentalité est très récente et limitée en nombre et l'expérience clinique est peu importante.

Un article intéressant de Paul Denis :

article

Modifié par Marinelou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant