11 Septembre 2001 - La théorie du complot

11 Septembre 2001 - La théorie du complot   186 membres ont voté

  1. 1. Y a-t-il eu un complot lors du 11 septembre 2001?

    • Oui
      105
    • Non
      55
    • Sans avis
      26

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Peut-être que l'année prochaine à l'approche de la date, quelqu'un nous apportera des éléments nouveau, au lieu de nous balancer toujours la même chose

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Alban 56 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 70ans
Posté(e)

Pour essayer de se faire une opinion partons de faits incontestables.

Deux avions ont percuté les tours jumelles.

Certains disent que ce n'était pas des avions de ligne mais des avions cargo.

Dans ce cas que sont devenus les vols AA11 (tour nord) et UA175 (tour sud) et leurs passagers ?

Les buildings américains sont constitués d'un squelette de poutres en acier formant des piliers porteurs; tout le reste: façade en verre, cloisons, cages d'ascenseurs et d'escaliers ne sont pas porteurs.

Les avions en percutant ces tours ont sectionné un certain nombre de ces piliers et ont déversé des tonnes de kérosène dans les étages. Le kérosène en prenant feu a dégagé une température qui a fini de fragiliser les piliers restants qui n'ont plus été assez résistants pour supporter la masse des étages supérieurs qui se sont effondrés.

A partir de ce moment les étages inférieurs ne pouvaient plus résister à la surcharge des étages supérieurs et ils se sont effondrés les uns à la suite des autres.

Certains disent que la destruction des tours avait été programmée.

Mais l'on voit clairement que leur effondrement se déclenche au niveau des étages qui ont été impactés par les avions.

Alors comment des artificiers auraient-ils pu prévoir le niveau auquel les avions allaient s'écraser pour disposer leurs charges d'explosif précisément à cet endroit ?

Pour faire effondrer des bâtiments tels que les tours du WTC il ne suffit pas de disposer un pétard à chaque coin. Il faut des centaines de kilos d'explosif super puissant.

Alors comment les employers de ces tours auraient ils pu venir travailler tranquillement dans leurs bureaux en voyant des pains de C4 disposés sur les piliers porteurs reliés à des dizaines de mètres de fils électriques ?

Si quelqu'un peut apporter des réponses rationnelles à ces trois questions je commencerai à croire à la thèse du complot en attendant .........................

Modifié par Alban 56

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lily12 Membre 2 037 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Et que dire des coups de téléphone passé du vol 93 on ne peu quand même pas dire que les familles ont simulé leur chagrin et inventé ces coups de fils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
Mais l'on voit clairement que leur effondrement se déclenche au niveau des étages qui ont été impactés par les avions.

non mais apparamment, les pilotes de ligne ne peuvent pas viser le pentagone mais ils ont quand même viser pile les étages du wtc ou il y avait des explosifs. :snif:

ha oui j'oubliais: les témoins oculaires qui ont vu les explosions au pied des tour. :snif:

aucun ne peut contredire ces vérités là tu sais, car aucun conspirationnistes n'est physicien ou spécialiste de la question. d'ailleurs si c'était le cas, on n'en serait pas là, à défendre l'évidence. :snif:

pour le vol 93, c'était des faux passagers en fait, et c'était tous des comédiens qui se sont tous sacrifiés en faisant pleurer leur famille juste pour faire plaisir à Bush.

enfin je vois pas d'autre explications... :snif:

ha si! il y a celle là (que personne n'a réussi a dementir jusqu'ici): :snif:

http://tv.jubii.fr/video/iLyROoaftOyW.html

:snif:

Modifié par Bob Razowski

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Originus Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 40ans
Posté(e)
aucun ne peut contredire ces vérités là tu sais, car aucun conspirationnistes n'est physicien ou spécialiste de la question. d'ailleurs si c'était le cas, on n'en serait pas là, à défendre l'évidence. :snif:

En fait si. Il y'a des scientifiques, des spécialistes de la démolition, des physiciens.

Mais bon. " :snif: "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Physicien34
Invité Physicien34 Invités 0 message
Posté(e)

J'ai vu un reportage où un auteur a expliqué CLAIREMENT que les organisateurs sont les USA. Je peux vous renvoyer aux références de son livre si vous le désirez. Je ne suis pas un spécialiste en la matière, mais j'ai entendu des spécialistes qui affirmaient la vérité. Il est vrai que le billet ne détient aucune preuve, mais sachez que les spécialistes n'en manquent pas.

---> intérférence sur la balise de guidage de l'avion au Word Trade Center, mais aucune réaction des autorités ...

Je vous mettrais une vidéo demain, et là, vous ne pourrez plus démentir ce que vous ignorez.

Cordialement, patientez 24h.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
En fait si. Il y'a des scientifiques, des spécialistes de la démolition, des physiciens.

Mais bon. " :snif: "

tu as entendu ça sur internet?

ou sur la presse à scandale.

tu te ridiculises de jour en jour encore plus.

un jour heureux viendra ou les gens arriveront à faire la différence entre les informations racoleuses et l'investigation.

ce sont les gens comme toi qui nous soutiennent que les usa ne sont jamais aller aussi sur la lune...et même des "scientifiques" le disent. dommage que les gens soient naifs, mais "des scientifiques" ont bien vu que beaucoup étaient pret a croire n'importe quoi. :snif:

Modifié par Bob Razowski

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Physicien34
Invité Physicien34 Invités 0 message
Posté(e)

En ce qui concerne la Lune, même le concepteur de Apollo a affirmé que tout avait été monté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bob Razowski Membre 1 446 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)
En ce qui concerne la Lune, même le concepteur de Apollo a affirmé que tout avait été monté.

voila la preuve. :snif:

mais on leur ferait gober n'importe quoi...

ça ne sert a rien de parler plus longtemps à des fanatiques.

je te laisse dans ton ignorance révisionniste, heureux de voir que les gens comme vous n'arrivent à convaincre personne.

je me contenterai désormais de m'adresser seulement à des gens qualifiés et pas des scientifiques du net du dimanche qui ne connaissent rien au sujet à part ce qu'ils ont vu sur dailymotion. :snif:

adios. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Dans ce cas que sont devenus les vols AA11 (tour nord) et UA175 (tour sud) et leurs passagers ?

Les buildings américains sont constitués d'un squelette de poutres en acier formant des piliers porteurs; tout le reste: façade en verre, cloisons, cages d'ascenseurs et d'escaliers ne sont pas porteurs.

Les avions en percutant ces tours ont sectionné un certain nombre de ces piliers et ont déversé des tonnes de kérosène dans les étages. Le kérosène en prenant feu a dégagé une température qui a fini de fragiliser les piliers restants qui n'ont plus été assez résistants pour supporter la masse des étages supérieurs qui se sont effondrés.

A partir de ce moment les étages inférieurs ne pouvaient plus résister à la surcharge des étages supérieurs et ils se sont effondrés les uns à la suite des autres.

Certains disent que la destruction des tours avait été programmée.

Mais l'on voit clairement que leur effondrement se déclenche au niveau des étages qui ont été impactés par les avions.

Moi j'ai une question qui me taraude en tant que simple personne :

Pourquoi la partie supérieure ne tombe pas sur le coté ? comme les avions ont percuté sur un coté les tours en étant un tant soi peu logique , les 1ers piliers ne supportant plus tout le poids, l'effondrement devrait ce faire sur un coté et non de façon rectiligne

Et ensuite quand une structure s'écroule chaque étage ralenti le tout alors pourquoi ca va si vite

Alors comment les employers de ces tours auraient ils pu venir travailler tranquillement dans leurs bureaux en voyant des pains de C4 disposés sur les piliers porteurs reliés à des dizaines de mètres de fils électriques ?

Si quelqu'un peut apporter des réponses rationnelles à ces trois questions je commencerai à croire à la thèse du complot en attendant .........................

Ensuite j'ai du mal à croire qu'avec les moyens technologiques actuelles ils utiliseraient du simple C4 et des kilomètres de fils, il faut arrêter de croire qu'on a pas évoluer dans ce domaine depuis la 2nde guerre mondiale

là il faudrait vraiment réfléchir un peu plus

Ensuite pour les bouffeurs de la version officielle

comment et par quel moyen c'est écraser la WT7 dont on peut voir les images

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Dans ce cas que sont devenus les vols AA11 (tour nord) et UA175 (tour sud) et leurs passagers ?

Je te donne la thèse proposée par certains (enfin, je croi savoir lu un truc du genre, ce n'était pas la lettre ouverte du physicien français, là, récemment ?) : les avions auraient été tout bonnement détournés vers une base militaires, par les pilotes, tous anciens pilotes de chasse, peut-être en leur ayant fait croire à une manoeuvre d'urgence.

A partir de ce moment les étages inférieurs ne pouvaient plus résister à la surcharge des étages supérieurs et ils se sont effondrés les uns à la suite des autres.

C'est justement l'observation la plus controversée sur l'éffondrement des tours.

Car, si cet effet pancake s'était ainsi produit (les étages tombant les uns sur les autres), la chute aurait été ralentie à chaque impact (et elle n'aurait peut-être même pas été totale, l'énergie cinétique diminuant à chaque nouvel impact).

Or, la vitesse d'effondrement des tours est proche de celle de la chute libre (comme si la partie haute de la tour avait été lâchée dans le vide, à la même hauteur), soit environ 10 secondes.

De plus, l'effondrement en "pancake", en dehors de ce que certains considère comme une anomalie, a deux autres aspect assez intriguants : le fait que, comme l'évoque Cheuwing, la chute ait été rectiligne (le poids aurait pu déporté les étages d'un côté ou de l'autres), et même que cet effet "pancake", ait eu lieu sur les 2 tours, ce qui en fait davantage qu'une simple explication mais presque une sorte de constante (quand un avion percute une tour, celle-ci est vouée à voir ses étages tombés les uns sur les autres, en chaînes). Or, dans des cas similaires, et avant le 11 septembre, je crois avoir compris que ça ne s'était tout bonnement jamais produit.

Si on ajoute à cela l'effondrement tout aussi mystérieux de la tour WTC7, non percutée par un avion, et cette fois-ci à cause d'incendies localisée, on se dit que cette journée du 11 septembre recelle effectivement bon nombre de coïncidences troublantes, rien qu'en évoquant ces 3 chutes inédites (et toutes trois très semblables).

Alors comment des artificiers auraient-ils pu prévoir le niveau auquel les avions allaient s'écraser pour disposer leurs charges d'explosif précisément à cet endroit ?

Je n'ai pas suffisamment parcouru la thèses "conspirationniste".

Mais bon, à partir du moment où les charges sont placées et télécommandées, est-il difficile de les faire sauter à partir de tel étage ? (car il s'est bien passé 30min-1h entre le crash et l'effondrement, ça laisse le temps de savoir où entamer la chute ?).

Alors comment les employers de ces tours auraient ils pu venir travailler tranquillement dans leurs bureaux en voyant des pains de C4 disposés sur les piliers porteurs reliés à des dizaines de mètres de fils électriques ?

Les employés ne voient que des faux plafonds et des murs en placo.

Et là aussi, des coïncidences troublantes ont précédés le 11 septembre (toujours selon les éléments fournis par les "conspirationnistes") : coupure d'électricité totale le WE d'avant, arrêt des patrouilles de chien renifleurs d'explosifs quelques jours auparavant, et travaux effectués de nuits, ...

Encore une fois, ces remarques n'ont, semble t-il, pas été prises en compte ou démontées dans la thèse officielle , mais simplement ignorées.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

en tout cas une chose est sûre le 11 septembre 2001 a fait et fait couler beaucoup de sang et d'encre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alban 56 Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚ 70ans
Posté(e)
Je te donne la thèse proposée par certains (enfin, je croi savoir lu un truc du genre, ce n'était pas la lettre ouverte du physicien français, là, récemment ?) : les avions auraient été tout bonnement détournés vers une base militaires, par les pilotes, tous anciens pilotes de chasse, peut-être en leur ayant fait croire à une manoeuvre d'urgence.

Et ensuite que seraient devenus ces passagers, on les aurait fait disparaître ?

C'est justement l'observation la plus controversée sur l'éffondrement des tours.

Car, si cet effet pancake s'était ainsi produit (les étages tombant les uns sur les autres), la chute aurait été ralentie à chaque impact (et elle n'aurait peut-être même pas été totale, l'énergie cinétique diminuant à chaque nouvel impact).

Totalement faux, en s'effondrant chaque étage augmente la masse et donc l'énergie cinétique qui vient s'exercer sur l'étage inférieur.

Or, la vitesse d'effondrement des tours est proche de celle de la chute libre (comme si la partie haute de la tour avait été lâchée dans le vide, à la même hauteur), soit environ 10 secondes.

C'est normal les étages inférieurs n'offraient plus la résistance nécessaire pour pouvoir freiner la chute des étages supérieurs.

De plus, l'effondrement en "pancake", en dehors de ce que certains considère comme une anomalie, a deux autres aspect assez intriguants : le fait que, comme l'évoque Cheuwing, la chute ait été rectiligne (le poids aurait pu déporté les étages d'un côté ou de l'autres), et même que cet effet "pancake", ait eu lieu sur les 2 tours, ce qui en fait davantage qu'une simple explication mais presque une sorte de constante (quand un avion percute une tour, celle-ci est vouée à voir ses étages tombés les uns sur les autres, en chaînes). Or, dans des cas similaires, et avant le 11 septembre, je crois avoir compris que ça ne s'était tout bonnement jamais produit.

Si on ajoute à cela l'effondrement tout aussi mystérieux de la tour WTC7,

L'effondrement de WTC7 n'a rien de mystérieux il a été sciemment déclenché; l'immeuble étant considéré comme perdu sa destruction a été décidée pour que sa chute ne risque pas d'endommager d'autres immeubles. Ses piliers ont été minés. Et si tu regardes les images de sa destruction tu verras que que ce sont les colonnes centrales de cet édifice qui ont été foudroyées à leur base en premier de façon a ce que les parties gauche et droite de l'immeuble s'effondre sur la partie centrale pour ne pas créer de dégâts sur les autres constructions .

non percutée par un avion, et cette fois-ci à cause d'incendies localisée, on se dit que cette journée du 11 septembre recelle effectivement bon nombre de coïncidences troublantes, rien qu'en évoquant ces 3 chutes inédites (et toutes trois très semblables).

Je n'ai pas suffisamment parcouru la thèses "conspirationniste".

Mais bon, à partir du moment où les charges sont placées et télécommandées, est-il difficile de les faire sauter à partir de tel étage ? (car il s'est bien passé 30min-1h entre le crash et l'effondrement, ça laisse le temps de savoir où entamer la chute ?).

Oui mais dans ce cas cela implique qu'il aurait fallu miner tous les étages des tours pour pouvoir déclencher la destruction de celles-ci à l'étage précis ou les avions sont venus les percuter. Là ce n'est plus des centaines de kilos d'explosif dont il aurait fallu utiliser mais des tonnes !

Les employés ne voient que des faux plafonds et des murs en placo.

Et bien entendu les faux plafonds et les murs de tous les étages auraient été démontés pour poser les charges explosives et faire passer des fils de commande de déclenchement sans que personne ne s'aperçoive de rien ?

Et là aussi, des coïncidences troublantes ont précédés le 11 septembre (toujours selon les éléments fournis par les "conspirationnistes") : coupure d'électricité totale le WE d'avant, arrêt des patrouilles de chien renifleurs d'explosifs quelques jours auparavant, et travaux effectués de nuits, ...

Encore une fois, ces remarques n'ont, semble t-il, pas été prises en compte ou démontées dans la thèse officielle , mais simplement ignorées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Et ensuite que seraient devenus ces passagers, on les aurait fait disparaître ?

Dans la logique, oui.

Mais à vrai dire, si on avait sacrifié dans les 3000 victimes, ce n'est pas 200 passagers qui poseraient problème.

Totalement faux, en s'effondrant chaque étage augmente la masse et donc l'énergie cinétique qui vient s'exercer sur l'étage inférieur.

Bon, je ne suis pas physicien (loin de là), mais ce que j'ai cru comprendre (sûrement à tort, remarquez), c'est que lorsque la masse des étages supérieurs, lancés à un certaine vitesse, viennt s' "appuyer sur" l'étage du dessous (et si on néglige, assez bizarrement les forces de frottements), celui-ci est mis en mouvement en puisant d'un peu de l'énergie cinétique des étages du dessus : en d'autres mots, la vitesse de l'étage percuté est inférieure à la vitesse des étages qui lui tombent dessus, et ainsi de suite. Donc la vitesse tendrait logiquement à diminuer.

Mais bon, je ne vais pas argumenter sur cela, j'ai complètement pu avoir compris de travers la démonstration ... la physique et moi, ça fait 5 (les maths aussi apparemment).

Enfin, si, je me rappelle du lycée que les frottements ont tout de même une certaine importance, et qu'il est anormal qu'une même quantité de débris lâchée dans l'air ou lâchée à travers les étages d'une tour aillent quasiment à la même vitesse. Ou alors ces fameux étages sont plus que fragilisés : ils sont en papier, et même pas du canson.

Par ailleurs, concernant l'histoire des nombreuses "explosions" durant la chute: j'espère qu'au moins tout le monde, à la vue des videos (par exemple celle-ci), admettra que celles-ci ont lieu bien 10 étages (voire 20) en contrebas de l'étage qui se fait empilé.

Les "conspirationnistes" disent que ces explosions sont celles des explosifs, et a priori les tenants de la thèse officielle pensent qu'il s'agit des débris qui proviennent de l'amoncellement et qui s'échappent de l'intérieur de la tour par ces étages non 'encore atteints'. Cela veut donc dire que la vitesse de chute aurait été encore plus rapide au centre de l'immeuble, envoyant des projections sur les côté plus de 10 étages en dessous. Bon, c'est peut-être possible, après tout ... mais la crédibilité de cette explication est pour ma part assez faible (disons que je n'arrive pas à appréhender ce phénomène).

C'est normal les étages inférieurs n'offraient plus la résistance nécessaire pour pouvoir freiner la chute des étages supérieurs.

Leur seule présence suffit. Et, même affaiblie, la résistance de chaque étage ne peut être nulle : ils ne flottaient pas dans l'espace, la structure, avant l'effondrement, tenait encore les étages du dessus : dans la thèse officielle, le point de rupture est arrivé à un seul endroit, pas à tous les étages à la fois.

Même si les débris amoncelés expliquent évidemment la rupture en chaîne des étages, leur résistance, même moindre, n'a pu être quasi nulle, non ?

Et surtout, encore une fois, même si le phénomène s'expliquait par un concours de circonstances, c'est arrivé deux fois.

Donc, la théorie officielle ne peut se contenter d'un simple concours de circonstance comme explication. Un concours de circonstance qui se produit deux fois, ça ressemble plutôt à une succession logique, naturelle ; or, quels autres incidents du genre ont menés à de tels effondrements. Deux cas particuliers le même jour ?

L'effondrement de WTC7 n'a rien de mystérieux il a été sciemment déclenché; l'immeuble étant considéré comme perdu sa destruction a été décidée pour que sa chute ne risque pas d'endommager d'autres immeubles. Ses piliers ont été minés. Et si tu regardes les images de sa destruction tu verras que que ce sont les colonnes centrales de cet édifice qui ont été foudroyées à leur base en premier de façon a ce que les parties gauche et droite de l'immeuble s'effondre sur la partie centrale pour ne pas créer de dégâts sur les autres constructions .

Complétement, démolition vers l'intérieur, comme les tours. D'ailleurs, c'est le WTC7 qui a très tôt réveillé les esprits sceptiques, tant sa démolition ressemble à une démolition contrôlée.

Sauf que cette version, que tu exposes, n'est pas la version officielle.

Certes, Larry Silverstein, le propriétaire du WTC 7 et des tours jumelles, avait déclaré à la télé, des mois plus tard, que devant la situation, suite à un appel du chef des pompiers qui lui demandait ce que sa patrouille d'hommes dans la tour devait faire, il lui avait dit "pull it".

Ce qui serait le terme utilisé en construction pour évoquer une démolition contrôlée ("tirez-là").

Or, cela a été par la suite démentie. En fait, Silverstein aurait voulu dire qu'il fallait tirer la "patrouille de pompiers" hors de la tour, rien de plus.

D'ailleurs, alors que le rapport initial en 2004 ne parlait même pas du WTC7 (déjà, rien que ça, je trouve ça tout bonnement aberrant : un attentat, 3 tours qui s'effondrent, et le rapport d'enquête en ignore une - pourtant d'importance lorsque l'on sait ce qu'elle renfermait !! - comme si c'était un fait anodin ... bon on pourra au moins admettre que les auteurs de ce rapport n'était pas très curieux ...).

Et à la fin du mois d'août, la commission du NIST a remis un rapport définitif sur l'explication de cette tour. Et désolé, mais la thèse officielle n'est toujours pas celle d'une démolition contrôlée.

Par ailleurs, et c'est là un problème pratique, pour réaliser une telle démolition contrôlée, il aurait fallu (en moins de 7 heures après la chute de la seconde tour, si l'on avait dès lors compris l'impératif de démolir la tour ... ce qui aurait témoigné d'un esprit d'initiative assez remarquable), amener les experts et la matériel, prendre le risque d'aller disposer les fameuses charges dans l'immeuble, en feu, où les équipes de secours avaient déjà du mal à opérer, pour au final arrivée à une démolition plutôt remarquable il faut dire. Et tout cela dans le feu des événéments, la chute des deux tours, etc ...

D'après ce que j'ai pu lire à droite à gauche, la mise en place d'une démolition contrôlée est plutôt de l'ordre de la semaine.

Pour le coup, c'est moi qui trouve cette explication très peu crédible ...

Oui mais dans ce cas cela implique qu'il aurait fallu miner tous les étages des tours pour pouvoir déclencher la destruction de celles-ci à l'étage précis ou les avions sont venus les percuter. Là ce n'est plus des centaines de kilos d'explosif dont il aurait fallu utiliser mais des tonnes !

Pas forcément l'étage précis, mais à peu près l'étage précis.

Une autre partie de la théorie "conspirationniste" consiste à dire que les avions venus percuter les tour était des avions militaires pilotés à distance, et donc le point d'impact aurait été atteint avec davantage de précision qu'un apprenti pilote d'à peine un mois (cette thèse rendrait aussi plus compréhensible le vol en quasi rase-motte au pentagone ... quoique pour les tenants du complot, il s'agissait plutôt d'un drone ou d'un missile).

Et bien entendu les faux plafonds et les murs de tous les étages auraient été démontés pour poser les charges explosives et faire passer des fils de commande de déclenchement sans que personne ne s'aperçoive de rien ?

Ce que je voulais dire, c'est que dans cette hypothèse, les explosifs n'auraient pas été placés devant la machine à café ou sur les bureaux des employés, mais plutôt dans des zones moins visibles, lors des travaux opérés de nuit les quelques jours avant l'attentat, juste après la suppression des patrouilles de chiens renifleurs d'explosif.

Voilà en gros où en serait la théorie du 'complot' dans ce domaine, enfin, à ce que j'en sais.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MisterJow
Invité MisterJow Invités 0 message
Posté(e)

Aucune idée ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Dans la logique, oui.

Mais à vrai dire, si on avait sacrifié dans les 3000 victimes, ce n'est pas 200 passagers qui poseraient problème.

Je passe sur le pinaillage explosifs/résistance des structures qui m'ennuie au plus haut point et dont je ne vois pas très bien comment on peut en parler intelligemment si ,comme moi, on n'est pas versé en physique.

Juste cette question : selon toi, donc, il y aurait un charnier dissimulé dans ou autour d'une base de l'armée américaine. C'est à dire qu'une section de soldats US aurait passé par les armes plusieurs centaines de ses concitoyens. Puis aurait dissimulé les cadavres. En creusant un grand trou ? En les brûlant ?

Je me demande surtout ce qui suscite de telles hypothèses farfelues et dont le moindre souci semble être la démonstration par la preuve (et la vraissemblance). Qu'est ce qui se cache derrière cette rage à vouloir de toute force rendre responsable les USA ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Juste cette question : selon toi, donc, il y aurait un charnier dissimulé dans ou autour d'une base de l'armée américaine. C'est à dire qu'une section de soldats US aurait passé par les armes plusieurs centaines de ses concitoyens. Puis aurait dissimulé les cadavres. En creusant un grand trou ? En les brûlant ?

Attention, ce n'est pas "selon moi", je me contente de rapporter les thèses proposées par les tenants du complots.

Moi, comme beaucoup, je suis surtout sceptique devant la version officielle ... après je ne prends pas non plus pour argent comptant toute autre hypothèse.

Mais j'avoue que j'en viens à donner la même crédibilité aux deux versions, à savoir les ranger au rang d'hypothèses ....

Enfin, donc, la thèse n'est pas une exécution par les armes, mais un entassement des passagers dans le vol 93 (je crois), qui ne se serait pas crashé par l'action de ses passagers, mais aurait été détruit, dans la thèse, en vol par un missile.

Je me demande surtout ce qui suscite de telles hypothèses farfelues et dont le moindre souci semble être la démonstration par la preuve (et la vraissemblance). Qu'est ce qui se cache derrière cette rage à vouloir de toute force rendre responsable les USA ? :snif:

On peut déjà rendre responsables les USA de leurs actes officiels (l'expansionnisme, les guerres en Irak et en Afghanistan, etc ...), pas besoin forcément de chercher d'autres "scandales", il y a déjà matière en ce domaine.

Non, le mouvement du 11 septembre, s'il témoignait peut-être d'une paranoïa (l'impression que les puissants, les corporatismes, les lobbyings économiques et militaires nous mènent en bateau), ce serait plus général que simplement une critique vis-à-vis des USA. D'ailleurs, ce sont plus des personnes qui sont nommément suspectées (de par leur biographie), une administration, que le pays en tant que tel.

Et d'ailleurs, l'origine de l'affaire, de la suspicion, reste tout de même cette aura de mystères autour des événements.

Car même si les tenants complots étaient complètement dans l'erreur, le phénomène, 7 ans après, est loin d'être anodin, et les US gagneraient beaucoup à leur prouver leurs erreurs plutôt qu'à effectuer des enquêtes et des rapports pas très sérieux.

A moins que, comme j'ai lu cette hypothèse je ne sais plus où, le but du gouvernement US soit de laisser planer le doute, afin de véhiculer davantage une image d'un pays, certes conspirateur, mais organisé et puissant, plutôt qu'un pays qui aurait été totalement inefficace et cahotique lors de ces attentats ...

Toujours est-il que toutes ces hypothèses ne répondent pas aux questions soulevées, aux coïncidences assez étonnantes : la chute des tours, les délits d'initiés importants ce jour là, la non reconnaissance des attentats par Ben Laden, les dysfonctionnements de l'administration, la précision des terroristes, très récents pilotes, le jackpot remporté par Silverstein qui avait assuré les tours contre le terrorisme juste quelques semaines auparavant, ...

... et surtout, cette tour WTC7 qui reste un élément central de la suspicion : démolie ou non ? Et si oui, dans quelles circonstances ??

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
méjé Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚ 36ans
Posté(e)

pourquoi chercher si compliqué

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Physicien34
Invité Physicien34 Invités 0 message
Posté(e)
ça ne sert a rien de parler plus longtemps à des fanatiques.

je te laisse dans ton ignorance révisionniste, heureux de voir que les gens comme vous n'arrivent à convaincre personne.

je me contenterai désormais de m'adresser seulement à des gens qualifiés et pas des scientifiques du net du dimanche qui ne connaissent rien au sujet à part ce qu'ils ont vu sur dailymotion

Il est vrai que je ne suis pas un spécialiste, mais cette réponse a de quoi ne mériter aucun crédit. Adresse-toi donc à des gens qualifiés, et beaucoup qualifiés que toi pour démentir ce qui n'est que vérité. Des personnes beaucoup plus intelligentes que toi ont pourtant affirmé clairement l'histoire des billets, des francs-maçon et de la conspiration du 11 septembre, et pourtant, tu t'en remets a un dessin animé sans crédit en pensant que tu as totalement raison.

C'est à toi (les gens qui gobent tout ce que leur gouvernement, par l'intermédiaire des médias leur racontent) de te complaire dans ton ignorance.

Si ce sont les seuls arguments que tu peux apporter qu'un dessin animé, libre à toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Originus Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 40ans
Posté(e)

Les Russes ne croient plus la version bushienne du 11 septembre

transpix.gif

arton158074-370x241.jpg

transpix.gif

Le public russe a bien compris le message que lui ont adressé implicitement ses dirigeants. Jeudi 11 septembre 2008, les téléspectateurs qui regardaient le journal télévisé de la première chaîne ont vu le Premier ministre Vladimir Poutine expliquer qu'il y aurait un avant et un après guerre d'Ossètie ; que cet événement mettait fin à la collaboration russo-états-unienne dans la Guerre globale au terrorisme et ouvrait une ère nouvelle d'affirmation des intérêts russes.

Le lendemain 12 septembre, le journal télévisé présentait le président Dmitry Medvedev intervenant devant un panel d'experts de politique étrangère. Développant les propos de la veille, il soulignait que le 8 août (date de l'invasion géorgienne de l'Ossètie du Sud) était pour le peuple russe l'équivalent du 11 septembre pour le peuple états-unien. Puis, il rappelait les mensonges de la propagande US sur l'Ossètie et laissait à ses interlocuteurs le soin de poursuivre le parallèle à propos de la version US des attentats du 11 septembre 2001.

Pour ceux qui n'auraient pas compris l'allusion, le journal télévisé était suivi d'une soirée spéciale au cours de laquelle furent présentés et débattus les principaux mensonges de l'administration Bush sur les attentats de New York et de Washington. Avec une évidente gourmandise, le présentateur ne manqua pas de souligner que les télévisions occidentales n'avaient pas eu la liberté de diffuser le documentaire de l'eurodéputé Giulietto Chiesa ¿projeté ce soir là en prime-time¿, ni de programmer des débats avec le dissident Thierry Meyssan, non seulement interdit d'antenne, mais contraint à l'exil.

Parmi les différentes interventions, certaines sonnaient comme des avertissements destinés aux Etats-Unis. Ainsi, ce cosmonaute présent dans la station spatiale internationale lors des attentats, qui relata avoir pris de nombreux clichés depuis l'espace et les avoir transmis, selon la procédure, à la fois à Houston et à Moscou où il furent « étudiés en détail ».

http://www.voltairenet.org/article158074.html

tu as entendu ça sur internet?

ou sur la presse à scandale.

tu te ridiculises de jour en jour encore plus.

un jour heureux viendra ou les gens arriveront à faire la différence entre les informations racoleuses et l'investigation.

ce sont les gens comme toi qui nous soutiennent que les usa ne sont jamais aller aussi sur la lune...et même des "scientifiques" le disent. dommage que les gens soient naifs, mais "des scientifiques" ont bien vu que beaucoup étaient pret a croire n'importe quoi. :snif:

J'ai constaté ça et sur internet, et en lisant des bouquins comme celui d'Eric Laurent

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eric_Laurent

Qui a écrit "la face cachée du 11 septembre" .

Au lieu de faire ton troll, renseigne toi, bouquine, informe toi, j'sais pas quoi.. Fais quelque chose! Tu peux pas rester comme ça ... :snif:

Et en plus si tu ne sais pas lire, tu peux quand même le voir à la télé :snif: !!

Cadeau :

Pour le coup, ce bouquin c'est vraiment de l'investigation .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant