Le boudhisme est une mauvaise voie!

SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Ce qui me fait rire céans est de voir une personne dénoncer le bouddhisme en ayant comme avatar un bouddha. C'est beau, belle preuve d'ascèse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

troncdarbre Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

il en a pas marre d'affirmer des conneries et de faire du copié coller qui comprend certainement pas!

la mauvaise voix c'est toi en tout cas... oui il est nul le jeu de mot et alors ?!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Poildru Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)
A la limite peu importe qui a lancé le débat et comment il l'a fait. Il y a quelques réponses intéressantes qui peuvent servir pour lancer un vrai débat. Personnellement, j'ai remarqué celle de Titsta et j'aimerais répondre sur quelques points.

Pour ceux qui contrairement à toi n'ont jamais approché le bouddhisme, rappelons qu'il existe 3 grands courants :

- Le Theravada : Le Petit Véhicule, c'est le bouddhisme "orthodoxe", la forme la plus ancienne, très monacale, assez rude et proches des textes les plus anciens. Les bouddhistes de ce courant tente de trouver l'Eveil personnellement,

- Le Mahayana : Le Grand Véhicule, plus tardif. Il met l'accent sur les bodhisattvas, ces éveillés qui refusent l'Eveil total pour aider les autres à trouver l'Eveil. Cette forme de bouddhisme met l'accent sur la compassion et l'aide envers autrui, alors que le Theravada est peut-être un peu plus tourné vers l'amélioration personnelle et la pratique personnelle.

- Le Vajrayana : Forme de bouddhisme ésotérique tibétain. C'est le fameux bouddhisme du Dalaï-Lama. C'est un bouddhisme très ritualisé, très symbolique et très riche en initiations et autres cérémonies.

Le Bouddha a expliqué qu'il existait 4 "nobles vérités", qui sont :

- La vie est source de souffrance (maladie, mort des proches, vieillesse etc),

- La souffrance vient de l'attachement, aux êtres, aux choses, aux idées...,

- Il est possible de cesser de souffrir,

- La cessation de la souffrance arrive quand on cesse de s'attacher,

Il arrive souvent que l'on reproche aux bouddhistes cette manière de voir les choses. Ne plus s'attacher, ce serait devenir froid, insensible. Non, le but des bouddhistes n'est pas cela. Au contraire, l'accent est mis sur la compassion et la vertu. L'attachement, c'est une mauvaise manière de vivre, c'est s'agripper aux choses, se créer une prison et obligatoirement créer des sources de souffrance. Si je m'attache à des objets, je sais pertinemment que tôt ou tard, je devrai m'en séparer et que cela entrainera de la souffrance. Pareillement, si je m'attache à une personne, je souffrirai quand elle mourra, quand elle me trahira, ou sortira de ma vie. Le bouddhiste ne veut pas couper les liens pour autant. Il peut vivre comme tout un chacun, mais il cesse de s'attacher, en se disant que de toute manière tout est impermanent, passager, et qu'il ne sert à rien de s'accrocher.

Parce que la plupart des gens ne peuvent pas imaginer une vie autre que celle qu'ils mènent. Pour un bouddhiste, tu serais probablement enchainé à des passions (au sens littéral, "passion" vient de "souffrir"), alors que lui est libre, ou tente de le devenir. Il est aussi vivant, mais voit les choses autrement. Il réagit également autrement.

Voila mon point de vue, libre à chacun de s'exprimer.

Respect ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
INSOL Membre 254 messages
Forumeur activiste‚ 33ans
Posté(e)

Vrai ce ne sont pas les questions qui comptent, mais ce qu'on en fait dans nos réponses...

Marche jour et nuit sur les chemins et ta voie viendra à toi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

C'est idiot de dire que tel ou tel chose est une mauvaise voie. Est ce qu'ily a une bonne voie? Je ne pense pas. Et puis, même si ce que tu dit est vrai, chacun suit la voie qu'il veut.

Marre de ces topics ou on critique tout et rien sans raison.

Où est la tolérance??? :snif::snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cziffra Membre 17 messages
Forumeur balbutiant‚ 26ans
Posté(e)

D'accord avec toi.

Je ne pense pas qu'il y ait de "meilleure voie" que d'autres. Chacun prend la sienne; celle qui lui convient le mieux, et cela ne regarde que le bonheur de cette personne.

Personnellement, je me sens très profondément proche du Bouddhisme. Mais je peux comprendre que d'autres, non. Chacun sa philosophie de vie.

La base, qui est hors religion, et code de l'humanité, c'est le respect.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Darth Wound
Invité Darth Wound Invités 0 message
Posté(e)
je suis daccord avec Darth wound ce topic ne sert a rien comment peut-on faire un débat avec comme début des certitudes lancés par un ignorant?!

merci lol

un debat sur le bouddhisme peut etre interessant... comment percevoir les subtilités et controverses de ce mode de pensées, de vie, de cette "religion"... mais ce n'est pas en disant franco que c'est mal que l'on peut débattre.

comme si je fesais :

"debat sur l'homosexualité : alala c'est pas bien tuez les tous"

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sitael Membre 79 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Hum, ce topic a t-il une utilité lol .. ?

Ce que tu dis est nullement fondé et d'aucune utilité .. Chacun a ses croyances ou non et personne n'a le droit de décider pour les autres.

Rooh Zut ! >_<

Cultivez la différence ! C'est elle qui fait un monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
A la limite peu importe qui a lancé le débat et comment il l'a fait. Il y a quelques réponses intéressantes qui peuvent servir pour lancer un vrai débat. Personnellement, j'ai remarqué celle de Titsta et j'aimerais répondre sur quelques points.

Pour ceux qui contrairement à toi n'ont jamais approché le bouddhisme, rappelons qu'il existe 3 grands courants :

- Le Theravada : Le Petit Véhicule, c'est le bouddhisme "orthodoxe", la forme la plus ancienne, très monacale, assez rude et proches des textes les plus anciens. Les bouddhistes de ce courant tente de trouver l'Eveil personnellement,

- Le Mahayana : Le Grand Véhicule, plus tardif. Il met l'accent sur les bodhisattvas, ces éveillés qui refusent l'Eveil total pour aider les autres à trouver l'Eveil. Cette forme de bouddhisme met l'accent sur la compassion et l'aide envers autrui, alors que le Theravada est peut-être un peu plus tourné vers l'amélioration personnelle et la pratique personnelle.

- Le Vajrayana : Forme de bouddhisme ésotérique tibétain. C'est le fameux bouddhisme du Dalaï-Lama. C'est un bouddhisme très ritualisé, très symbolique et très riche en initiations et autres cérémonies.

Le Bouddha a expliqué qu'il existait 4 "nobles vérités", qui sont :

- La vie est source de souffrance (maladie, mort des proches, vieillesse etc),

- La souffrance vient de l'attachement, aux êtres, aux choses, aux idées...,

- Il est possible de cesser de souffrir,

- La cessation de la souffrance arrive quand on cesse de s'attacher,

Il arrive souvent que l'on reproche aux bouddhistes cette manière de voir les choses. Ne plus s'attacher, ce serait devenir froid, insensible. Non, le but des bouddhistes n'est pas cela. Au contraire, l'accent est mis sur la compassion et la vertu. L'attachement, c'est une mauvaise manière de vivre, c'est s'agripper aux choses, se créer une prison et obligatoirement créer des sources de souffrance. Si je m'attache à des objets, je sais pertinemment que tôt ou tard, je devrai m'en séparer et que cela entrainera de la souffrance. Pareillement, si je m'attache à une personne, je souffrirai quand elle mourra, quand elle me trahira, ou sortira de ma vie. Le bouddhiste ne veut pas couper les liens pour autant. Il peut vivre comme tout un chacun, mais il cesse de s'attacher, en se disant que de toute manière tout est impermanent, passager, et qu'il ne sert à rien de s'accrocher.

Parce que la plupart des gens ne peuvent pas imaginer une vie autre que celle qu'ils mènent. Pour un bouddhiste, tu serais probablement enchainé à des passions (au sens littéral, "passion" vient de "souffrir"), alors que lui est libre, ou tente de le devenir. Il est aussi vivant, mais voit les choses autrement. Il réagit également autrement.

Voila mon point de vue, libre à chacun de s'exprimer.

Excuse moi pour la réponse tardive :/

Je crois qu'il va changer beaucoup de chose pour moi ton post !! ^^

Vraiment intéressant et très bien expliqué !!!!

En plus, maintenant, j'ai l'impression d'être bouddhiste ! :mdr:

Mais pas vraiment dans un des courants qui existe.

Effectivement, en prenant comme base les enseignement de bouddha que tu as cité, je pense qu'on pourrai concevoir un bouddhisme qui ne serait pas ce que j'appelle une coupure de la vie.

Il y a tout de même un point sur lequel je ne suis pas totalement d'accord avec Bouddha. Dans l'idée que la cessation de la souffrance arrive quand on cesse de s'attacher. Enfin, c'est vrai dans l'absolu, mais je ne pense pas qu'il s'agisse de la seule voie pour cesser de souffrir. Or c'est ce que cette phrase semble insinuer.

Sinon, je ne suis pas sûr que la souffrance soit nécessairement mauvaise.

C'est pas que je sois pervers dans l'âme (quoique :snif: ) mais il me semble que la souffrance n'est pas nécessairement négative.

Quand on n'arrive pas à s'en libérer, oui, là c'est négatif.

Mais pour moi, souffrir fait partit de la vie. C'est parce qu'on souffre qu'on peut être heureux. (et parce qu'on est heureux qu'on peut souffrir, certainement) Pour moi, c'est indissociable. (et encore une fois, je ne pense pas être pervers quand je dis ça :snif: )

Nous couper de toute forme de souffrance, c'est aussi nous couper de toute forme de bonheur. La béatitude bouddhiste me semble tout de même plus proche de l'apathie que du bonheur.

Certaines choses me fond du mal, mais paradoxalement, ce surpassement, la "sublimation" de cette souffrance me fait du bien aussi.

à mon avis, fuir les passions, c'est en avoir peur.

Mais à mon avis, comme bouddha dis qu'on peut cesser de souffrir, moi je pense qu'on peut aussi gérer ses passions pour ne pas s'y enfermer, tout en y puisant une vie bien plus profonde, bien plus vécu, que la vie béate des bouddhistes. (que je respecte profondément tout de même ! j'ai pas employé béate dans un sens péjoratif).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stéphane IV Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Mon cher Jeremhia258,

je me méfie beaucoup des gens comme toi qui attaquent une religion, une ethnie, une communauté aussi péremptoirement que tu le fais.

Tu me fais penser à un nouvel adepte encore dans sa phase d'illumination qui n'aurait pas encore bien digérer la révélation qui lui serait tombée dessus. Qui dénonceras-tu demain : le Juif ? le Musulman ? le Chrétien ?

Toutes les voies spirituelles doivent être respectées et dis toi que le simple adepte d'une religion comme tu sembles l'être doit garder une certaine humilité face à ces millénaires de pensée sur l'Homme.

La pratique des religions est parfois en contradiction avec leur message et, d'expérience, les plus fanatiques d'entre les croyants sont souvent ceux qui en sont les plus éloignés.

Pour te répondre nous pourrions faire la liste des ignominies exercées au nom de telle religion d'Inde. Mais cela reviendrait à se placer sur le même terrain que toi et amènerait seulement à prouver que les hommes de tous pays et de toutes religions ont toujours su trouver les bons prétextes de s'entretuer pour exercer le pouvoir et la domination.

Je te souhaite d'évoluer dans ta pratique afin de découvrir le plus important des messages religieux : Amour et compassion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nelo Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 33ans
Posté(e)

Le bouddhisme est je pense "une bonne" philosophie de vie :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le bouddhisme est je pense "une bonne" philosophie de vie :snif:

ça c'est vrai ça ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dragon-force77 Membre 12 messages
Forumeur balbutiant‚ 31ans
Posté(e)

la philosophie n est pas seulement une religion mais un concept et une philosophie de la vie,c est la seule religion ou je me reconnait dans toutes celle qui éxiste,je viens de la découvrir ya peu de temps je connais peu de choses sur celle ci actuelement je l étudie alor je ne voudrais pas dire de bétises sur le peu de connaissance que je connais sur ce vaste sujet :snif: donc je préfére me taire comme dire des bétises comme certains qui disent des choses sans cité leur sources :snif::snif: , j ai eu la chance de voir le dalai lama à son passage en seine et marne 77 :snif: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lilithe
Invité lilithe Invités 0 message
Posté(e)

oui le bouddhisme est une philosophie de vie ! Et je comprend pas non plus qu'on nomme " mauvaise voie" avec un avatar du boudhisme....Il y a quelque chose qui m'echappe là mais bon c'est pas grave....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anhdo Membre 3 481 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le boudhisme est une mauvaise voie parce que:

Le boudhisme considère que l'âme n'est pas éternelle alors que c'est faux! L'âme doit progresser jusqu'au nirvana une fois libérée des liens du karma et vit éternellement.

Non, au contraire !

Le principe de la non violence : le bouddhisme est très souple sur ce principe, il est juste demandé de ne pas commettre soi-même de violence mais on peut la commanditer (ex : ils peuvent manger du poisson pêché par d'autres¿) , alors qu'il ne faut tolèrer aucune violence que ce soit par le corps, la pensée, la parole, par des actes venant de soi, commandités par d'autres ou consentis par d'autres.

Oui ... c'est vrai !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

D'un autre côté, justement, le bouddhisme par sa volonté de n'imposer des choses ou des comportements qu'aux croyant, et pas à tout le monde, me semble bien moins obscurantiste et totalitaire qu'une religion qui, par exemple, imposerait à tous de ne pas commettre de violence. Même ceux qui n'en font pas partit. :snif:

Je comprend que dans notre quête d'absolue, on puisse être favorables aux visions totalitaires. Mais je trouve que c'est justement une sagesse du bouddisme de ne pas entrer dans ce jeu là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dokuang
Invité dokuang Invités 0 message
Posté(e)

Dans ce monde tellement ingrate ... on recherche son calme dans la philosophie de vie du bouddhiste. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nelo Membre 792 messages
Forumeur accro‚ 33ans
Posté(e)
D'un autre côté, justement, le bouddhisme par sa volonté de n'imposer des choses ou des comportements qu'aux croyant, et pas à tout le monde, me semble bien moins obscurantiste et totalitaire qu'une religion qui, par exemple, imposerait à tous de ne pas commettre de violence. Même ceux qui n'en font pas partit. :snif:

Je comprend que dans notre quête d'absolue, on puisse être favorables aux visions totalitaires. Mais je trouve que c'est justement une sagesse du bouddisme de ne pas entrer dans ce jeu là.

+1 :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
valdesvosges Membre 119 messages
Forumeur inspiré‚ 47ans
Posté(e)
Le boudhisme est une mauvaise voie parce que:

Le boudhisme considère que l'âme n'est pas éternelle alors que c'est faux! L'âme doit

progresser jusqu'au nirvana une fois libérée des liens du karma et vit éternellement.

Le principe de la non violence : le bouddhisme est très souple sur ce principe, il est juste

demandé de ne pas commettre soi-même de violence mais on peut la commanditer (ex : ils

peuvent manger du poisson pêché par d'autres¿) , alors qu'il ne faut tolèrer aucune

violence que ce soit par le corps, la pensée, la parole, par des actes venant de soi,

commandités par d'autres ou consentis par d'autres.

Ascétisme : le bouddhisme propose une « voie moyenne » entre laxisme et rigueur alors que

seul l'ascétisme le plus rigoureux permet de progresser et de detruire tous ses karmas afin

d'ateindre l'omniscience!

soi tu as mal ete renseigner, soi tu as mal lu ou compris certaines choses. Je suis bouddhiste et ma vie n'est absolument pas comme le texte que tu décris ! Le bouddhisme est une facon de vivre, comme l'islam, le catholisme etc....

Tu ne peux pas critiquer une religion parce que tu ne comprens pas son fonctionnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

chacun trouve ce dont il a besoin ou il veut... quels sujets débiles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant