Concevoir un enfant:

Avoir un enfant   62 membres ont voté

  1. 1. C'est un acte égoïste

    • Oui
      24
    • Non
      38

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

faire des gosses quand on les aime pas pour satisfaire un besoin personnel oui c'est égoiste.

quand on aime pas les gosses et qu'on s'abstient c'est très bien. faut surtout rien changer.

maintenant si la vie est aussi merdique que ça, allez vous pendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

titenath Animateur 26 699 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)

Je vais me pendre alors :snif:

A un de ces jours ........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

J'ai attendu qu'un enfant soit un projet commun dans mon couple pour envisager une grossesse, au risque de n'en avoir jamais d'ailleurs... Est-ce que c'est égoïste? Bien sûr c'est un projet tourné vers soi que de faire un enfant, mais est-ce que cet égoïsme est péjoratif quand on fait en sorte de le faire dans les meilleures conditions possibles pour l'enfant? (sachant qu'il n'y aura jamais de conditions idéales bien sûr).

Si j'en ai un, quand il sera ado, il fera sa crise d'ado normale et me reprochera d'être né. C'est juste humain.

Faire un enfant, c'est vraiment totalement égoïste ou c'est faire un beau cadeau à celui qu'on aime, la plus belle preuve d'amour en quelque sorte?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Faire un cadeau est un acte égoïste.

Perso j'admets parfaitement que mon refus de faire un gosse de merde est égoïste, pourquoi en face refuser de l'admettre également pour l'autre position ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SN3 The last. Membre 6 166 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Car ça ne l'est pas, pourquoi ne pas l'admettre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Parce que ça l'est :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

C'est ça qui est épatant chez toi, Seth Rotten: la force de tes arguments. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)

En même temps, avec ou sans arguments, le résultats est souvent le meme ici. Alors autant ne pas développer ses arguments, c'est moins fatigant :snif: .

Faudrait créer un espace "sondage sans discussion" :snif: , un forum de discussion sans discussion :snif: , un QCM quoi ! :snif:

Sérieusement, que le fait de concevoir un enfant soit égoïste ou pas ça change quoi ? c'est toujours le regard extérieur qui juge l'acte ! le désir éprouvé, ce désir d'enfant quand il se présente dépasse la question de l'égoïsme ou de l'altruisme non ?

Egoïste ou altruiste, je ne sais (toujours) pas :snif: . Par contre, je pense que c'est un défi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Faudrait créer un espace "sondage sans discussion" :snif: , un forum de discussion sans discussion :snif: , un QCM quoi ! :snif:

S'il manque des options dans le QCM, il y a encore moyen de se fritter ! :snif:

Sérieusement, que le fait de concevoir un enfant soit égoïste ou pas ça change quoi ? c'est toujours le regard extérieur qui juge l'acte ! le désir éprouvé, ce désir d'enfant quand il se présente dépasse la question de l'égoïsme ou de l'altruisme non ?

Egoïste ou altruiste, je ne sais (toujours) pas :coeur: . Par contre, je pense que c'est un défi.

L'acte de conception est un acte duel ! Il n'est ni purement égoïste ni purement altruiste ! Il est les deux.
Partir à l'aventure en y entraînant quelqu'un (qui n'a pas pu donner son avis),

Oh putain ! On est d'accord ! :snif:

C'est vrai qu'il faut absolument sortir ce débat de l'opposition égoïsme/altruisme (comme pour le débat fidélité/infidélité).

Sinon on reste sur un point de vue épidermique (même si sincère) et réducteur ! Non ?

Egoïsme et altruisme sont des choses. Bien ou mal selon les contextes. Concevoir un enfant est un mélange complexe de décisions. (sauf dans des cas bien évidents d'irresponsabilité :snif: ).

La notion de défi et d'aventure me plait bien, parce qu'on ne sait finalement pas ce qui va se passer (enfant ET parents) et que donc, on ne peut rien reprocher d'avance à quiconque ! (sauf encore dans des cas avérés de bêtise et d'ânerie :coeur: ).

Le monde est une terre d'inconnues. La vie aussi. C'est la surprise !

Surtout celle de voir une enfantement à priori condamnable mener à des merveilles, et vice-versa !

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Ben c'est ce que Yop a dit je crois: heureusement que Valtesse ne procrée pas. :snif:

Il est ou le problème là? :snif:

Et je suis d'ac avec Yop!, Seth Rotten et Valtesse: t'as raison Valtesse, ne procrée pas :coeur:

:snif:

Mais qu'ont-ils tous à se préoccuper de mes états d'âme concernant la procréation ? :coeur:

;)

Désolée de t'avoir vexée. C'était juste une petite vanne qui apparemment prend des proportions plus grandes ! ;)

Une PETITE vanne ? :coeur:

Soit, j'accepte, dans mon infinie bonté ( :D ), tes excuses.

"je n'ai pas demandé à naître!"

C'est la phrase-type qui fait culpabiliser ! :D Mais quand on fait le choix (choix qui tranche et qui forcément comporte sa part de décision arbitraire) de faire un enfant, et qu'on assume, cette culpabilité n'a pas lieu d'être !

Ce genre de phrase survient en réponse à des parents trop exigeants d'ailleurs, des parents qui reprochent, un enfant qui ne se sent pas à la hauteur ou mal aimé. :coeur:

...ou tout simplement des ados qui ont envie d'embêter leurs parents, histoire de se la jouer

rebelle! :p

Justement, ce don-là est la partie altruiste de son propre égoïsme, ma chère Watson :han: .

T'as voulu l'enfant, alors tu vas devoir lui donner pas mal de ta vie, de ton temps, de ton attention pour lui et ASSUMER. C'est-à-dire justement ne pas exiger de lui exactement ce qu'on voulait, ne pas lui reprocher ses imperfections par rapport au tableau plein de désirs que l'on peint au début, ne pas s'en plaindre en oubliant qu'on en est le responsable (bon, ça sort tout seul parfois, mais bon :coeur: )

Oui, tu vas lui donner une bonne partie de ta vie, je te félicite du sacrifice (tout est relatif : pour moi, ce serait un sacrifice, pour toi, le grand bonheur... :) ), mais c'est un choix.

Sacrifice suprême, non ! Pourquoi les grands mots ?

Tu y as fait allusion en parlant de cette partie de ta vie que tu donnes à un enfant (souviens-toi, Scherlock! :coeur: ).

Mais on concède une part de soi à son enfant, l'autre parent de même, ce qui n'empèche pas d'en préserver une autre !

C'est un don à double-tranchant car l'enfant n'est pas non plus obligé de vous aimer !

C'est un cas de figure qu'il faut envisager, réfléchis-bien... :)

Question de décider si la vie est un cadeau ou un fardeau. Problème : elle est les deux. Donc, la donner sera autant de reproches que de gratitudes, en général. :snif:

Sauf quand les cartes de départ sont evidemment bancales. Là, c'est de l'irresponsabilité ! Pire que de l'égoïsme ! :snif:

Ah, tu vois, on y arrive! :)

En fait, en semble tous d'accord pour dire que concevoir ou ne pas concevoir d'enfants est tout aussi égoïste qu'altruiste, dans les deux cas, selon d'où on se place.

Mais pourquoi on en fait encore ?? La force de l'instinct naturel ?

On est bien d'accord.

Libre à chacun de décider de sa croix, de son destin, de ses plaisirs.

Ah, j'ai oublié de vous dire : la Nature est une grosse pute injuste et égoïste ! :coeur: Totalement arbitraire et tyrannique aussi ! Mais qu'est-ce qu'elle est belle, la salope !

Comment oses-tu insulter Dame Nature ? :coeur:

La Nature n'est ni bonne, ni mauvaise, elle est. :snif:

Peut-être qu'on est juste portés par la nature, malgré tout, malgré nos choix

Choix ou destin ?

"Destin

Va où tu veux,

Meurs où tu dois." :snif:

Théia : Je me doutais qu'il y avait anguille sous roche... :coeur:

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
Oh putain ! On est d'accord ! :snif:

erfff non, tu m'as traitée de putain :snif:

:snif:

Sérieusement, aventure, défi à la vie, oui on est d'accord. Champagne ? :coeur:

enfin... si tu accèptes de boire avec une putain ! :snif::coeur:

C'est vrai qu'il faut absolument sortir ce débat de l'opposition égoïsme/altruisme (comme pour le débat fidélité/infidélité).

Sinon on reste sur un point de vue épidermique (même si sincère) et réducteur ! Non ?

OUI ! :snif:

Théia : Je me doutais qu'il y avait anguille sous roche.

oui, mais sans aucun parti pris. :coeur:

En fait (au risque de soulever une nouvelle polémique :coeur: ) je pense souvent que les femmes les plus hésitantes feraient les meilleures mères :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
En fait (au risque de soulever une nouvelle polémique :snif: ) je pense souvent que les femmes les plus hésitantes feraient les meilleures mères :snif:

tu peux étayer, parceque l'hésitation n'est pas non plus signe de bonne décision ou le contraire, aie ça commence mal :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
tu peux étayer, parceque l'hésitation n'est pas non plus signe de bonne décision ou le contraire, aie ça commence mal :snif:

Voui, vais essayer sans trop me fatiguer :snif: .

Je parlais là du rôle d'éducateur des parents. Qui dit hésitation dit questionnement préalable non ? Or le questionnement et la remise en question sont selon moi essentiels à l'éducation.

Il ne s'agit donc pas là de prendre de bonnes ou de mauvaises décisions quant à l'éducation (car nul n'a la réponse a priori ! on ne l'a malheureusement qu'a posteriori), mais de se poser des questions. En matière d'éducation je pense que c'est plutôt bon signe. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Voui, vais essayer sans trop me fatiguer :snif: .

Je parlais là du rôle d'éducateur des parents. Qui dit hésitation dit questionnement préalable non ? Or le questionnement et la remise en question sont selon moi essentiels à l'éducation.

Il ne s'agit donc pas là de prendre de bonnes ou de mauvaises décisions quant à l'éducation (car nul n'a la réponse a priori ! on ne l'a malheureusement qu'a posteriori), mais de se poser des questions. En matière d'éducation je pense que c'est plutôt bon signe. :snif:

mais est-ce que les questions ne sont pas posées en fonction du passé, de sa propre enfance, de son vécu et qu'à partir delà c'est un éternel recommencement même si la société a évoluée tant dans le choix, ou alors faut-il rester sur des fondamentaux ?

étais-je clair ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
mais est-ce que les questions ne sont pas posées en fonction du passé, de sa propre enfance, de son vécu

oui ! :snif: de son passé, son vécu, ses connaissances théoriques, pratiques,etc. oui !

et qu'à partir delà c'est un éternel recommencement même si la société a évoluée tant dans le choix, ou alors faut-il rester sur des fondamentaux ?

étais-je clair ? :snif:

euh là je sais pas, :snif: j'ai pas compris.

Modifié par Théia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Citation et qu'à partir delà c'est un éternel recommencement même si la société a évoluée tant dans le choix, ou alors faut-il rester sur des fondamentaux ?

étais-je clair ? :snif:

euh là je sais pas, :snif: j'ai pas compris.

Merde c'est vrai que c'est incompréhensible :snif:

enfin de compte cela veut dire que même si tu te poses des question, tu fera à peu près ce que tes parents t'ont inculqué et donc qu'en matière d'éducation c'est un éternel recommencement même si la société à changé et donc on reste sur des fondamentaux qui sont immuables

est-ce que c'est CQFD :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
enfin de compte cela veut dire que même si tu te poses des question, tu fera à peu près ce que tes parents t'ont inculqué et donc qu'en matière d'éducation c'est un éternel recommencement même si la société à changé et donc on reste sur des fondamentaux qui sont immuables

nooon ! :snif: Enfin, meme si je pense que nous sommes tous forcément influencés par notre propre éducation, on ne retraduit pas forcément ce que nos parents nous ont inculqué ! Tu sembles là retirer à l'homme toute possibilité de comprendre, de choisir, de remettre en question, et donc d'évoluer !

Par ex, sais-tu que les enfants battus ne font pas forcément des parents violents ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juana Membre 1 211 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
En fait (au risque de soulever une nouvelle polémique :snif: )

On n'est plus à une près ! :snif:

je pense souvent que les femmes les plus hésitantes feraient les meilleures mères :snif:

Par hésitation , tu entends celles qui doutent de leurs capacités à avoir la fibre maternelle qui semble aux yeux de beaucoup comme inné, qui osent se mettre en question ou autres choses ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)
Par hésitation , tu entends celles qui doutent de leurs capacités à avoir la fibre maternelle qui semble aux yeux de beaucoup comme inné, qui osent se mettre en question ou autres choses ?

oui Juana. :snif: Comme je le dis plus haut, j'entends par hésitation celles (et ceux !) qui se questionnent sur leur

aptitude à apporter à leur enfant ce qui lui permettra de devenir un adulte heureux. En général c'est bon signe pour l'enfant.

La remise en question, je pense qu'elle est nécessaire pendant l'éducation ! pas seulement avant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juana Membre 1 211 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
oui Juana. :snif: Comme je le dis plus haut, j'entends par hésitation celles (et ceux !) qui se questionnent sur leur

aptitude à apporter à leur enfant ce qui lui permettra de devenir un adulte heureux. En général c'est bon signe pour l'enfant.

La remise en question, je pense qu'elle est nécessaire pendant l'éducation ! pas seulement avant.

Tout à fait :snif:

j'ajouterai aussi que d'un certaine façon c'est aussi bon signe pour les parents.

Douter , s'interroger , n'est pas un signe d'échec ou d'inaptitude mais plutôt une façon d'être à l'écoute de l'évolution de l'enfant et de corriger ce qui peut l'être avant qu'il ne soit trop tard.

Et tu as raison de préciser celles et ceux . Est ce utile de répéter qu'un enfant se conçoit à deux et s'élève à deux même si le chemin des parents se sépare .

Modifié par juana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant