Le Parlement s'apprête à enterrer les 35 heures

yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Tous simplement parce que c'est le travail des ouvriers et de tous les salariés de l'entreprise qui a permit celà donc l'entreprise n'est pas qu à la direction ; .....

....

flonflon...

..........on est plus à l'âge de pierre ,il faut évoluer un peu ça fait pas de mal :snif: et comme tu dis les employeurs ont aussi mais surtout besoin de gens pour travailler .Mon droit justement est de ne pas être roulé dans la farine par des vermines et pour ta gouverne j'ai commencé à bosser à l'âge de 15 ans :snif: .

Le fait de commencer à bosser à l'âge de 15 n'est pas un prétexte pour justifier sa connerie. On a le droit de se cultiver, de s'informer, de se former même après 15 ans, seulement il faut avoir le courage et la volonté mentale de se déscotcher de sa game-boy.

Si on va par là, dès 12 ans et après, je bossais durant les vacances chez les voisins, à ramasser les patates, les choux ou les échalotes, on en avait que pour 50 balles l'aprem, mais contents d'avoir bossé. Pendant les mois d'été en vacances scolaires on faisait déjà davantage que nos 35 heures, parce le boulot était là et qu'on avait qu'à foncer.

Si on va par là, je bossais à 17 ans mais je poursuivais mes études et profitais des vacances pour me former aux métiers du batiments (bois, gros oeuvre, elect, intérieurs...), à la mécanique générale (diesel, essence, hydraulique ...), avant d'attaquer la gestion d'entreprise et management. Même maintenant à 47 ans je continue d'apprendre, et assure de surccroît des formations.

Ne va pas donner de leçon sur la façon de tenir une entreprise si tu ne sais pas de quoi tu parles.

Pire que le poil dans la main, de nos jours c'est le poil dans la tête, et ce sont bien les deux fléaux que je rencontre aujourd'hui là où mon boulot me mène lorsque je croise des gus qui ne sont là que pour faire le minimum.

Ca a été et c'est encore ton choix, tu le subis, ne vas pas maintenant en vouloir aux autres et à la société. Brailler la bouche ouverte pour dire n'importe quoi, ça tout le monde sait le faire, même les chiens, mais admettre que c'est toi-même qui doit te démerder pour toi et non les autres, là : y a plus personne !

Modifié par yves-1902

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Tous simplement parce que c'est le travail des ouvriers et de tous les salariés de l'entreprise qui a permit celà donc l'entreprise n'est pas qu à la direction ; .....

....

flonflon...

..........on est plus à l'âge de pierre ,il faut évoluer un peu ça fait pas de mal ;) et comme tu dis les employeurs ont aussi mais surtout besoin de gens pour travailler .Mon droit justement est de ne pas être roulé dans la farine par des vermines et pour ta gouverne j'ai commencé à bosser à l'âge de 15 ans :snif: .

Le fait de commencer à bosser à l'âge de 15 n'est pas un prétexte pour justifier sa connerie. On a le droit de se cultiver, de s'informer, de se former même après 15 ans, seulement il faut avoir le courage et la volonté mentale de se déscotcher de sa game-boy.

Si on va par là, dès 12 ans et après, je bossais durant les vacances chez les voisins, à ramasser les patates, les choux ou les échalotes, on en avait que pour 50 balles l'aprem, mais contents d'avoir bossé. Pendant les mois d'été en vacances scolaires on faisait déjà davantage que nos 35 heures, parce le boulot était là et qu'on avait qu'à foncer.

Si on va par là, je bossais à 17 ans mais je poursuivais mes études et profitais des vacances pour me former aux métiers du batiments (bois, gros oeuvre, elect, intérieurs...), à la mécanique générale (diesel, essence, hydraulique ...), avant d'attaquer la gestion d'entreprise et management. Même maintenant à 47 ans je continue d'apprendre, et assure de surccroît des formations.

Ne va pas donner de leçon sur la façon de tenir une entreprise si tu ne sais pas de quoi tu parles.

Pire que le poil dans la main, de nos jours c'est le poil dans la tête, et ce sont bien les deux fléaux que je rencontre aujourd'hui là où mon boulot me mène lorsque je croise des gus qui ne sont là que pour faire le minimum.

Ca a été et c'est encore ton choix, tu le subis, ne vas pas maintenant en vouloir aux autres et à la société. Brailler la bouche ouverte pour dire n'importe quoi, ça tout le monde sait le faire, même les chiens, mais admettre que c'est toi-même qui doit te démerder pour toi et non les autres, là : y a plus personne !

La connerie tu es le seul à l'avoir mon pauv' p'tit biquounet qu'a "bossé" quand il était petit ;) oh le pauvre chéri ,t'es un killer Yesss ,laisse moi te dire qu'a ton âge ça fesait une plombe que je me demerdé par moi même et je touchais que 10 francs /mois en pré apprentissage et qu'avant dès l'âge de 7 /8 ans j'aidais ma famille dans les champs et cultures potagères en tout genre ,donc tes reflexions à trois balles sur ta game boy ,tu te les mets ou je pense et tu scotches après,tu fais un gros pakasse pour pas que ça ressorte ok :snif: et les chefs d'entreprises voyous je les emmerdes tu comprends et si tu en ai un pareil même punition tu vois ce que je veux te dire là ou il te faut un dessin ;) je connais des patrons qui n'ont pas ta réaction ,loin de là ,car ils ont le sens de l'entreprise eux :snif: et sont d'accord avec ce que je dis mais toi sous prétexte que l'on signale des abus ,qu'il y est des patrons voyous et profiteurs c'est que l'on est feignant :snif: mon pauvre garçon , si il faut tu ne tiendrais pas un jour à travailler avec moi ,tous ceux qui ont bossés avec moi que ce soit chefs ,collègues m'ont dit que j'avais un sacré rythme alors ton histoire d'en faire un minimum et tes insinuations nullesques :snif: ,pareil même topo dans l'trou d'balle ;) je me demerde tout seul,j'ai un boulot car j'ai bossé dur et j'ai eu de la chance aussi pour l'avoir et je ne me repose pas sur mes lauriers mais je n'aime pas qu'on m'entube et toi tu aimes te faire arnaquer dans la vie ?non :snif: bon alors arrête ton char (russe) ;) .

Modifié par pascalin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Sauf que c'est faux. C'est faux parce que le marche du travail fluctue en fonction des besoins mondiaux, en fonctions d'un tas de facteurs qui font que plus les gens travailles dans un pays et plus ils creent de la richesse et moins il y a de chomage.

Donc vive les 35 heures, ce qui a permit aux français d'être la nation la plus productive par habitant d'europe (une autre "fierté" nationale.. :snif: ).

Bon je t'ai lu, essayé de comprendre ce que tu dis.

D'un coté ,tu dis qu'ils faut créer de la richesse en travaillant plus,

pour dissoudre le chômage!

De l'autre ,tu dis et tout tout le monde ce l'accord , le français est

très productif!

J'imagine que l'un compense l'autre non? le français travaille "moins",

mais équilibre le tout par la qualité , le rendement et son savoir faire.

L'un dans l'autre, les 35heures est il le souci réel?(a part au cas par cas)

Toi dans ton raisonnement , ton cheminement de pensées , tu te dis ,

le français ,si il travaille encore plus, la richesse sera encore plus grande,

(au prorata) , mais ne crois tu pas a long terme que la qualité , le rendement

et son savoir faire, risque dans prendre un coup est annihilé le travailler plus?

Sans compter la dégradation de la vie social , hors travail, bien sûr!

Juste un petit mot sur renault!

j'imagine que l' ouvrier spécialise qui a bossé dure pour que son entreprise

tourne bien ,c'est défoncé au boulot pour la boite

et ainsi pas se retrouvé au chômage! on lui annonce que dans la boite tout va bien que les milliards

bénéfices sont la!

Mais qu'il risque d'être viré quand même aux noms de

prospectives etc etc...

Moi je l'ai connaît ses perspectives ,cela s'appelle "délocalisation

déguisée" a long terme! :snif:

et pourtant je suis pas prévisionniste :snif:

Ps, kyrilluk évite les noms de coquillages, de plus

fait les mises a jours, dans mon coin cela fait 3/4

que cette "image" ne se dit plus :snif:

Modifié par mistral gagnant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Euh tu trouves que les français sont plus courageux ou pas? parce que là j'avoue que je ne te comprends pas, il semble que tu dises celà :que les français sont exploités mais en plus tu veux qu'ils le soient encore plus ?

Juste pour infos nous ne sommes pas les derniers en terme de productivité voir ici :snif: .

Mais t'as rien compris! :snif:

J'ai ecrit que le bonz au QI d'huitre ne fait pas le raprochement entre une forte productivite et un fort taux de chomage!!!

Et toi tu me renvois a un site qui loue la productivite francaise!! :snif:

Cherche pas, y a du réseau mais ça capte pas, même en grimpant sur le toit ça recoit pas.

Il ne doit pas y avoir le courant à tous les étages :snif:

Tout y est à refaire.

Apparamment il n'y a que le chiotte qui est connecté, au-dessus y a rien, mais bon...c'est déjà ça ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Euh tu trouves que les français sont plus courageux ou pas? parce que là j'avoue que je ne te comprends pas, il semble que tu dises celà :que les français sont exploités mais en plus tu veux qu'ils le soient encore plus ?

Juste pour infos nous ne sommes pas les derniers en terme de productivité voir ici ;) .

Mais t'as rien compris! ;)

J'ai ecrit que le bonz au QI d'huitre ne fait pas le raprochement entre une forte productivite et un fort taux de chomage!!!

Et toi tu me renvois a un site qui loue la productivite francaise!! :snif:

Cherche pas, y a du réseau mais ça capte pas, même en grimpant sur le toit ça recoit pas.

Il ne doit pas y avoir le courant à tous les étages ;)

Tout y est à refaire.

Apparamment il n'y a que le chiotte qui est connecté, au-dessus y a rien, mais bon...c'est déjà ça ! :snif:

héhéhé :snif: ça te fait rire en plus tes blagues à la mord .. :snif: ,t'es content ,tu en es fière de ton attitude ,pour parler de chiotte tu ressemble pas un peu à l'eau de tes chiottes une fois que ta fait ta bouse :snif: je te renvoie ton dénigrement une dernière fois parce que il y a rien à esperer et tirer chez toi ,vraiment ça tourne pas rond ,j'aimerai pas être dans ta tête ,il doit y avoir une sacrée merde ;) .Tu es une source d'inspiration inépuisable au sujet des chiottes tu vois :snif:;) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

;) Je viens de lire les douze pages concernant vos réflexions sur l'abandon des 35 heures! Ne croyez-vous pas que l'on s'écarte du sujet initial? :snif: Encore une fois, cela tourne au réglement de compte...

C'est vrai que les 35 heures, dans certains secteurs, l'artisanat par exemple, ce n'est pas réalisable!

Mais je m'insurge contre le fait que l'on revienne sur des avantages acquis.

Si les travailleurs de ce pays acceptent purement et simplement la suppression de celui-ci, d'autres suivront... :snif:

Oula, je constate qu'il y a un (des?) chefs d'entreprise, intelligent(s) et ambitieux, qui intervient(nent) sur ce topic! ;)

Pour avoir été, et salariée, et conjoint-collaboratrice d'un chef d'entreprise (secteur PME), je voudrais dire que je n'ai pas la même vision que lui (eux) sur ce sujet!

Pour moi, s'il y a un bon rapport employé-patron, aucun problème, ça fonctionnera toujours, quelque soit l'effort qui est à faire. Le tout est de baser la collaboration sur le respect mutuel, les droits et les devoirs de chacun des deux partis. Et que chacun y trouve son compte à la fin du mois! Mais c'est là que le bât blesse très souvent! :snif: ...

Dans mon entourage immédiat, il y a toutes les catégories de travailleurs: manutentionnaires, cadres moyens, ouvriers spécialisés, ingénieurs, caissiers...Et je peux dire qu'aucun d'entre eux n'est sastisfait de la réforme de cette loi. :snif:

Je tiens aussi à signaler, pour côtoyer de très près, un cadre dont le métier l'appelle à sillonner le monde entier ( et qui se frotte "au terrain" c'est à dire qui n'hésite pas à se mettre de la graisse de machine sur les mains), que nous ne sommes pas, nous-autres français, ni les moins bosseurs, ni les moins productifs! Bien au contraire! :snif:

Et puis, malgré ce que certains pensent, il y a parfois, dans la vie, des conditions qui font qu'on ne choisit pas tout à fait son métier! Et qu'on a aussi du mal à se sortir du statut (non péjoratif) de "petit travailleur". Partir du bas de l'échelle sociale pour grimper n'est pas si aisé, quoiqu'on en dise! A un stade donné, on laisse toujours quelque chose de côté: sa famille, ses loisirs... ;) C'est souvent un choix difficile! :snif:

Enfin, tout dépend du sens que l'on donne à l'existence...Pour ma part, ce ne sera jamais plus le boulot pour le boulot! Et j'en ai fait des heures sup', non rémunérées, non récupérées! Et j'en ai passé des nuits blanches à me demander si notre entreprise serait pérenne! ;)

A plaisir de vous lire... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
;) Je viens de lire les douze pages concernant vos réflexions sur l'abandon des 35 heures! Ne croyez-vous pas que l'on s'écarte du sujet initial? :snif: Encore une fois, cela tourne au réglement de compte...

C'est vrai que les 35 heures, dans certains secteurs, l'artisanat par exemple, ce n'est pas réalisable!

Mais je m'insurge contre le fait que l'on revienne sur des avantages acquis.

Si les travailleurs de ce pays acceptent purement et simplement la suppression de celui-ci, d'autres suivront... :snif:

Oula, je constate qu'il y a un (des?) chefs d'entreprise, intelligent(s) et ambitieux, qui intervient(nent) sur ce topic! ;)

Pour avoir été, et salariée, et conjoint-collaboratrice d'un chef d'entreprise (secteur PME), je voudrais dire que je n'ai pas la même vision que lui (eux) sur ce sujet!

Pour moi, s'il y a un bon rapport employé-patron, aucun problème, ça fonctionnera toujours, quelque soit l'effort qui est à faire. Le tout est de baser la collaboration sur le respect mutuel, les droits et les devoirs de chacun des deux partis. Et que chacun y trouve son compte à la fin du mois! Mais c'est là que le bât blesse très souvent! :snif: ...

Dans mon entourage immédiat, il y a toutes les catégories de travailleurs: manutentionnaires, cadres moyens, ouvriers spécialisés, ingénieurs, caissiers...Et je peux dire qu'aucun d'entre eux n'est sastisfait de la réforme de cette loi. :snif:

Je tiens aussi à signaler, pour côtoyer de très près, un cadre dont le métier l'appelle à sillonner le monde entier ( et qui se frotte "au terrain" c'est à dire qui n'hésite pas à se mettre de la graisse de machine sur les mains), que nous ne sommes pas, nous-autres français, ni les moins bosseurs, ni les moins productifs! Bien au contraire! :snif:

Et puis, malgré ce que certains pensent, il y a parfois, dans la vie, des conditions qui font qu'on ne choisit pas tout à fait son métier! Et qu'on a aussi du mal à se sortir du statut (non péjoratif) de "petit travailleur". Partir du bas de l'échelle sociale pour grimper n'est pas si aisé, quoiqu'on en dise! A un stade donné, on laisse toujours quelque chose de côté: sa famille, ses loisirs... ;) C'est souvent un choix difficile! :snif:

Enfin, tout dépend du sens que l'on donne à l'existence...Pour ma part, ce ne sera jamais plus le boulot pour le boulot! Et j'en ai fait des heures sup', non rémunérées, non récupérées! Et j'en ai passé des nuits blanches à me demander si notre entreprise serait pérenne! ;)

A plaisir de vous lire... ;)

Tout a fait OK.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lankou Membre 131 messages
Forumeur inspiré‚ 50ans
Posté(e)

@ flavia: tout à fait d'accord, le choix peut être difficile à faire. Et chacun présume de ses priorités.

Mais tu as écrit le bon mot; tout est affaire de choix. J'ai sacrifié des loisirs pendant longtemps, parce que c'était ça ou rester au smic tout ma vie. Et j'avais pas envie de crever la dalle ni regarder les autres partir en vacances, donc j'ai fait des choix. Je ne prétends pas qu'ils soient les meilleurs. Mais dans tous les cas, rester assis sur son Q à chuiner que c'est injuste n'a jamais fait rien avancer.

Je n'avance rien de plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
;) Je viens de lire les douze pages concernant vos réflexions sur l'abandon des 35 heures! Ne croyez-vous pas que l'on s'écarte du sujet initial? :snif: Encore une fois, cela tourne au réglement de compte...

C'est vrai que les 35 heures, dans certains secteurs, l'artisanat par exemple, ce n'est pas réalisable!

Mais je m'insurge contre le fait que l'on revienne sur des avantages acquis.

Si les travailleurs de ce pays acceptent purement et simplement la suppression de celui-ci, d'autres suivront... :snif:

Oula, je constate qu'il y a un (des?) chefs d'entreprise, intelligent(s) et ambitieux, qui intervient(nent) sur ce topic! ;)

Pour avoir été, et salariée, et conjoint-collaboratrice d'un chef d'entreprise (secteur PME), je voudrais dire que je n'ai pas la même vision que lui (eux) sur ce sujet!

Pour moi, s'il y a un bon rapport employé-patron, aucun problème, ça fonctionnera toujours, quelque soit l'effort qui est à faire. Le tout est de baser la collaboration sur le respect mutuel, les droits et les devoirs de chacun des deux partis. Et que chacun y trouve son compte à la fin du mois! Mais c'est là que le bât blesse très souvent! :snif: ...

Dans mon entourage immédiat, il y a toutes les catégories de travailleurs: manutentionnaires, cadres moyens, ouvriers spécialisés, ingénieurs, caissiers...Et je peux dire qu'aucun d'entre eux n'est sastisfait de la réforme de cette loi. :snif:

Je tiens aussi à signaler, pour côtoyer de très près, un cadre dont le métier l'appelle à sillonner le monde entier ( et qui se frotte "au terrain" c'est à dire qui n'hésite pas à se mettre de la graisse de machine sur les mains), que nous ne sommes pas, nous-autres français, ni les moins bosseurs, ni les moins productifs! Bien au contraire! :snif:

Et puis, malgré ce que certains pensent, il y a parfois, dans la vie, des conditions qui font qu'on ne choisit pas tout à fait son métier! Et qu'on a aussi du mal à se sortir du statut (non péjoratif) de "petit travailleur". Partir du bas de l'échelle sociale pour grimper n'est pas si aisé, quoiqu'on en dise! A un stade donné, on laisse toujours quelque chose de côté: sa famille, ses loisirs... ;) C'est souvent un choix difficile! :snif:

Enfin, tout dépend du sens que l'on donne à l'existence...Pour ma part, ce ne sera jamais plus le boulot pour le boulot! Et j'en ai fait des heures sup', non rémunérées, non récupérées! Et j'en ai passé des nuits blanches à me demander si notre entreprise serait pérenne! ;)

A plaisir de vous lire... ;)

Je suis entièrement d'accord avec toi pour le taf mais tu sais c'est vraiment pénible et lourd quand tu dis quelque chose qui est vrai et qui se base sur des faits réels et que la personne n'as qu'un discours de dénigrement en te faisant passer pour ce que tu n'es pas, de catalogage facile et surtout d'agressivité d'entrée de jeu au lieu d'étayer ces propos avec des arguments valables ou non ;je sais que de répondre comme je le fait est aussi agressif mais je ne vois pas pourquoi je devrais me laisser faire dans un premier temps car ça touche directement ma personne ,ça fait comme si on te répondais que tout ce que tu as écris plus haut c'était pas vrai ,que tu n'y connais rien que tu te demerde pas bien dans la vie etc etc ... et que t'es feignante parce que tu dis que la vie n'est pas que le boulot et qu'il vient après la famille et les loisirs ; je pense que sur le coup quand tu sais que l'on te juge sans te connaitre juste pour asseoir des positions et bien ça fait un peu chier ,excuse moi de l'expression,mais de quel droit? et moi je n'aime pas que l'on se permette de dire n'importe quoi à mon sujet c'est tout mais je laisse tomber car on ne peut même pas parler et dire certaines vérités sans que tout de suite il y ai de l'agressivité et du dénigrement .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
@ flavia: tout à fait d'accord, le choix peut être difficile à faire. Et chacun présume de ses priorités.

Mais tu as écrit le bon mot; tout est affaire de choix. J'ai sacrifié des loisirs pendant longtemps, parce que c'était ça ou rester au smic tout ma vie. Et j'avais pas envie de crever la dalle ni regarder les autres partir en vacances, donc j'ai fait des choix. Je ne prétends pas qu'ils soient les meilleurs. Mais dans tous les cas, rester assis sur son Q à chuiner que c'est injuste n'a jamais fait rien avancer.

Je n'avance rien de plus.

Tout le monde n a pas l occasion de faire des heures sup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
;) Je viens de lire les douze pages concernant vos réflexions sur l'abandon des 35 heures! Ne croyez-vous pas que l'on s'écarte du sujet initial? :snif: Encore une fois, cela tourne au réglement de compte...

C'est vrai que les 35 heures, dans certains secteurs, l'artisanat par exemple, ce n'est pas réalisable!

Mais je m'insurge contre le fait que l'on revienne sur des avantages acquis.

Si les travailleurs de ce pays acceptent purement et simplement la suppression de celui-ci, d'autres suivront... :snif:

Oula, je constate qu'il y a un (des?) chefs d'entreprise, intelligent(s) et ambitieux, qui intervient(nent) sur ce topic! ;)

Pour avoir été, et salariée, et conjoint-collaboratrice d'un chef d'entreprise (secteur PME), je voudrais dire que je n'ai pas la même vision que lui (eux) sur ce sujet!

Pour moi, s'il y a un bon rapport employé-patron, aucun problème, ça fonctionnera toujours, quelque soit l'effort qui est à faire. Le tout est de baser la collaboration sur le respect mutuel, les droits et les devoirs de chacun des deux partis. Et que chacun y trouve son compte à la fin du mois! Mais c'est là que le bât blesse très souvent! :snif: ...

Dans mon entourage immédiat, il y a toutes les catégories de travailleurs: manutentionnaires, cadres moyens, ouvriers spécialisés, ingénieurs, caissiers...Et je peux dire qu'aucun d'entre eux n'est sastisfait de la réforme de cette loi. :snif:

Je tiens aussi à signaler, pour côtoyer de très près, un cadre dont le métier l'appelle à sillonner le monde entier ( et qui se frotte "au terrain" c'est à dire qui n'hésite pas à se mettre de la graisse de machine sur les mains), que nous ne sommes pas, nous-autres français, ni les moins bosseurs, ni les moins productifs! Bien au contraire! ;)

Et puis, malgré ce que certains pensent, il y a parfois, dans la vie, des conditions qui font qu'on ne choisit pas tout à fait son métier! Et qu'on a aussi du mal à se sortir du statut (non péjoratif) de "petit travailleur". Partir du bas de l'échelle sociale pour grimper n'est pas si aisé, quoiqu'on en dise! A un stade donné, on laisse toujours quelque chose de côté: sa famille, ses loisirs... ;) C'est souvent un choix difficile! :snif:

Enfin, tout dépend du sens que l'on donne à l'existence...Pour ma part, ce ne sera jamais plus le boulot pour le boulot! Et j'en ai fait des heures sup', non rémunérées, non récupérées! Et j'en ai passé des nuits blanches à me demander si notre entreprise serait pérenne! ;)

A plaisir de vous lire... ;)

Tu as parlé avec la voix de la sagesse! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
@ flavia: tout à fait d'accord, le choix peut être difficile à faire. Et chacun présume de ses priorités.

Mais tu as écrit le bon mot; tout est affaire de choix. J'ai sacrifié des loisirs pendant longtemps, parce que c'était ça ou rester au smic tout ma vie. Et j'avais pas envie de crever la dalle ni regarder les autres partir en vacances, donc j'ai fait des choix. Je ne prétends pas qu'ils soient les meilleurs. Mais dans tous les cas, rester assis sur son Q à chuiner que c'est injuste n'a jamais fait rien avancer.

Je n'avance rien de plus.

Tout d'abord, bonjour, Lankou, :snif:

Si tu n'as sacrifié que tes loisirs, je dirais que c'est moindre mal! D'autres ont perdu bien plus à vouloir grimper l'échelle sociale...

Deux ou trois personnes de ma connaissance y ont laissé leur famille.

Il ne faut pas s'imaginer que la chose soit si aisée lorsqu'on est soutien de famille.

Et malheureusement, c'est souvent à ce stade de la vie que l'on se dit: "Flûte, comment procéder pour faire vivre tout ce petit monde dans un certain bien-être?" Alors, quelques uns décident, par exemple, de reprendre leurs études en cours du soir.

Un premier exemple: Issu de famille modeste, ouvrier chez Renault, intelligent, bosseur, pugnace. Il poursuit sa scolarité en cours du soir. Il obtient son diplôme d'ingénieur. Mais, hélas, il y laisse son couple. La compréhension, l'abnégation du conjoint, ça fonctionne un temps seulement! Pis, je précise que tout le monde n'a pas la chance de pouvoir s'offrir les services d'une nounou ou d'une employée ménagère. Et hop, un divorce...Des enfants écartelés, ballotés...Instables pour la vie, dans son cas.

Deuxième exemple: Lui, il ne fichait rien au lycée (faut avouer que l'ambiance familiale était loin d'être idéale pour l'épanouissement d'un enfant, mais bon, passons..). Petits boulots... Il se marie...Progéniture, et là, il prend aussi conscience du même problème ...Cours du soir, passage du Bac, études d'ingénieur informaticien, soutien de thèse...Le tout, disons, six années de sa vie familiale engloutie. Bilan: un divorce, une gamine déboussolée, j'en passe et des meilleurs...

Mon constat personnel: Mieux vaut profiter d'une période où l'on est libre de toute attache pour effectuer ce genre de parcours. Ou mieux , bénéficier encore de l'épaule parentale.

Ce qui m'amène à une deuxième constatation : sommes-nous tous sur le même pied d'égalité sur le parcours scolaire?

Question subsidiaire: Pouvons-nous tous assumer les études de nos chers bambins?

Ainsi qu'une dernière, avons-nous tous l'étoffe d'un self-made man? L'esprit d'initiatives et l'esprit d'entreprise sont-elles des qualités innées chez tout être humain?

Je suis bien d'accord qu'il faille se remuer pour évoluer. Certains arrivent à conjuguer trois jobs différents pour vivre décemment. Mais, sincèrement, avouez qu'il faut avoir la santé!

Et enfin, pourquoi jeter la pierre à ceux qui ne disposent pas des aptitudes nécessaires pour parvenir à s'en sortir?

Pour moi, tous ces facteurs s'imbriquent.

Mon utopie: Plus d'égalité en ce bas monde!...

Voilà, résumée, ma position... :snif:

Je suis entièrement d'accord avec toi pour le taf mais tu sais c'est vraiment pénible et lourd quand tu dis quelque chose qui est vrai et qui se base sur des faits réels et que la personne n'as qu'un discours de dénigrement en te faisant passer pour ce que tu n'es pas, de catalogage facile et surtout d'agressivité d'entrée de jeu au lieu d'étayer ces propos avec des arguments valables ou non ;je sais que de répondre comme je le fait est aussi agressif mais je ne vois pas pourquoi je devrais me laisser faire dans un premier temps car ça touche directement ma personne ,ça fait comme si on te répondais que tout ce que tu as écris plus haut c'était pas vrai ,que tu n'y connais rien que tu te demerde pas bien dans la vie etc etc ... et que t'es feignante parce que tu dis que la vie n'est pas que le boulot et qu'il vient après la famille et les loisirs ; je pense que sur le coup quand tu sais que l'on te juge sans te connaitre juste pour asseoir des positions et bien ça fait un peu chier ,excuse moi de l'expression,mais de quel droit? et moi je n'aime pas que l'on se permette de dire n'importe quoi à mon sujet c'est tout mais je laisse tomber car on ne peut même pas parler et dire certaines vérités sans que tout de suite il y ai de l'agressivité et du dénigrement .

Allons, Pascalin, tu n'étais pas particulièrement visé! Je comprends que tu veuilles te défendre et surtout, défendre ton point de vue!

J'avoue qu'en règle générale, je fuis les débats de fond, justement parce qu'ils tournent au vinaigre... Encore une fois, il y a toujours quelqu'un pour s'enorgueillir d'être le meilleur, le plus habile...Et écraser l'autre!

Un peu de courtoisie élémentaire, un peu moins de nombrilisme élèverait le dialogue, non? Parce que, là, c'est puéril...Et presque pathétique! :snif:

Bien, je retourne à ma musique...Il paraît qu'elle adoucit les moeurs ...(rire!)

Modifié par Flovia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Allons, Pascalin, tu n'étais pas particulièrement visé! Je comprends que tu veuilles te défendre et surtout, défendre ton point de vue!

J'avoue qu'en règle générale, je fuis les débats de fond, justement parce qu'ils tournent au vinaigre... Encore une fois, il y a toujours quelqu'un pour s'enorgueillir d'être le meilleur, le plus habile...Et écraser l'autre!

Un peu de courtoisie élémentaire, un peu moins de nombrilisme élèverait le dialogue, non? Parce que, là, c'est puéril...Et presque pathétique! :snif:

Bien, je retourne à ma musique...Il paraît qu'elle adoucit les moeurs ...(rire!)

Ouais bien sur c'est facile de voir les choses comme ça quand tu ne t'impliques pas dans un débat quelqu'en soit l'issu et je ne cherche pas à être le meilleur mais visé moi et mes idées oui vois là:

Cherche pas, y a du réseau mais ça capte pas, même en grimpant sur le toit ça recoit pas.

Il ne doit pas y avoir le courant à tous les étages :snif:

Tout y est à refaire.

Apparamment il n'y a que le chiotte qui est connecté, au-dessus y a rien, mais bon...c'est déjà ça ! :snif:

si ça c'est pas particulièrement visé :snif: je sais pas ce qu'il te faut

! et tu ne me dit pas comment tu réagirais si quelqu'un te dénigrais en te sortant ça et: ce que tu as écris plus haut c'était pas vrai ,que tu n'y connais rien que tu te demerde pas bien dans la vie etc etc ... et que t'es feignante parce que tu dis que la vie n'est pas que le boulot et qu'il vient après la famille et les loisirs ; tu laisserai tomber de suite?, ce qui voudrais dire que quelqu'un que tu ne connais pas se permet de te juger mais surtout de te mettre une "baffe" verbale sans que tu ne réagisses ?je ne le crois pas, tout comme dans la vie réelle;Certains te dirais que ce n'est pas des arguments ,que tu n'as pas de lien ,que c'est du ressentis et non la réalité économiqueetc etc...,;Dans ta façon d'intervenir je m'excuse de le dire mais tu m'écrases un peu aux yeux des autres ,c'est vraiment pas sympa du tout :snif: et tu ne te met pas à ma place car tu n'as pas un point de vue objectif au vue des posts que j'ai mis et des posts qui ont été émis en retour mais si tu veux faire la morale à quelqu'un ce n'est surement pas à moi que tu dois la faire car j'admet mes torts facilement et j'admet que j'ai été agressif mais sur ce coup j'ai renvoyé la balle et dernière chose ,quand les gens se défendent(même agressivement ce qui est quand même de la défense car le premier trait ne viens pas de moi) il faut respecter cette défense et ne pas en plus me faire passer pour un gamin , le "Allons" est de trop ;sur le coup encore une fois je trouve que c'est pas cool car je me prend des attaques faciles sur mes idées et sur ma personne et il faudrais que je ne dise rien ? et en quelle honneur? Ces attaques ont été faites à partir du moment ou j'ai dit que que la fin des 35 heures allait faire baisser les revenus car pour toucher le salaire actuel il faudra travailler plus que maintenant et que c'est un gros changement que de perdre de l'argent imposé par l'extérieur et le truc c'est que l'on aurait pas le droit de se plaindre alors que tout le monde est pareil sur ce terrain et que la céation de richesse n'était pas synonyme de création d'emploi mais c'était même des pertes d'emplois(Ex de Renault) et ça c'est la stricte vérité et comme tu dis ça a tourné au vinaigre.Mais si tu veux imposer la façon dont on doit réagir ou pas ,participe au débat et tu verras que ma façon de réagir est presque obligatoire ou alors tu diras basta je ne participe pas mais c'est toujours plus facile et confortable de voir les choses de l'exterieur mais il faut quand même garder à l'esprit pourquoi le débat foire un moment donné ,par l'agressivité et le dénigrement et tout ce qui s'y rapporte . voilà j'ai bien les boulettes et je m'excuse Flovia si je me trompe à ton sujet et sur ton intervention mais lis bien ce que j'écris et l'ensemble des posts et comme j'ai dis il y a certaines vérités qui ne sont pas bonnes à entendre .Juste un p'tit truc ,le débat n'était pas si loin que ça car ça montre un peu l'idée que certaines choses(la fin des 35 heures) soient faites sans que l'on puisse se défendre et que l'on est le droit de réagir et ce même si on a des arguments, je pense ,pertinents.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lankou Membre 131 messages
Forumeur inspiré‚ 50ans
Posté(e)

@flavia: Bon je me suis mal exprimé. Je suis père de 2 ans depuis mes 22 ans. J'ai sacrifié MES loisirs pour que ma famille ne manque de rien. Et j'ai toujours essayé de compenser la quantité par la qualité. Avec ma famille comme pour le reste. Et visiblement, mes momes n'ont pas l'air traumatisé. alors le couplet sur le jeune loup sans attache aux dents longues... :snif:

so long

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Mon constat personnel: Mieux vaut profiter d'une période où l'on est libre de toute attache pour effectuer ce genre de parcours. Ou mieux , bénéficier encore de l'épaule parentale.

Ce qui m'amène à une deuxième constatation : sommes-nous tous sur le même pied d'égalité sur le parcours scolaire?

Question subsidiaire: Pouvons-nous tous assumer les études de nos chers bambins?

Ainsi qu'une dernière, avons-nous tous l'étoffe d'un self-made man? L'esprit d'initiatives et l'esprit d'entreprise sont-elles des qualités innées chez tout être humain?

Je suis bien d'accord qu'il faille se remuer pour évoluer. Certains arrivent à conjuguer trois jobs différents pour vivre décemment. Mais, sincèrement, avouez qu'il faut avoir la santé!

Et enfin, pourquoi jeter la pierre à ceux qui ne disposent pas des aptitudes nécessaires pour parvenir à s'en sortir?

Pour moi, tous ces facteurs s'imbriquent.

Mon utopie: Plus d'égalité en ce bas monde!...

Il ne faut pas dramatiser non plus. En Angleterre, plus de 150000 personnes font des etudes superieurs en cours du soir ou par correspondances, c'est pourtant pas classe comme une cause de l'augmentation du divorce! :snif: Globalement, de nombreuses personnes ameliorent leur qualifications sans que cela interfere (trop) avec leur vie de famille. C'est une question d'equilibre.

Ceci dit tu as raison en soulignant le faite que cela peut devenir un piege pour la vie de famille. Il faut savoir bien gerer. D'un autre cote, je pense que tu es aussi consciente du faite que parmi ceux qui ont divorce a cause des etudes qu'ils ont fait, auraient de tout facon divorcer pour une autre raison (les longues periodes de chomages ne sont pas non plus le vivier naturelle des familles stables...).

Il faut vivre avec son temps et parfois on a tous simplement pas le choix. Un mec qui travaille a la mine, qui a une quarantaine d'annee fairait bien de se poser la question du reclassement plutot que d'attendre qu'un enieme plan de redressement le mette au chomage. C'est une question de survie. Maintenant, ca ne veut pas dire qu'il faut qu'il fasse des etudes d'avocat ou devienne prof, mais il y a certainement d'autres formations, adaptes a ses facultes intellectuelles qui doivent etre possible.

Il ne faut pas oublier non plus que la plupart des entreprises en France sont crees, non pas par des blanc-bec sortant tout frais emoulu de leur grandes ecoles, mais par des artisants, des "manuels", qui ont suffisament d'experience et de confiance dans leur capacite pour faire du solo.

Des solutions existent a tous les niveaux. C'est louable de vouloir essayer de prendre la place d'un artisant, d'un plombier, d'un ouvrier en usine, d'un chauffeur, d'une serveuse McDo et commencer par dire que leur situation est sans issues. Mais je pense qu'il vaut mieux se concentrer sur ce que l'on connait. Ca evite de noircir inutilement une situation qui ne l'est pas, tout cela parce qu'il nous manque certains elements.

Mais la morale de l'histoire c'est qu'il est vain d'attendre de "l'Etat Providence" qu'il nous vienne en aide. Mieux vaut se retrousser les manches et tirer son epingle du jeux. Qu'on le veuille ou non, pour XYZ raisons, il y aura toujours des gens qui adorent etre passif, se morfondre et se plaindre que la vie ne leur a jamais donne de chance. C'est peut etre du a leur enfance, je ne sais pas.

Mais individuellemnent, rien ne nous oblige a entonner de concert leur champs de lamentations... :snif:

@Pascalin, stp fait pas ton Calimero. Personne ne t'attaques mais c'est normale lors d'un debat de se contredire mutuellement.

Un truc qui pourrait vachement aider (parce que j'ai un mal fou a lire tes interventions), c'est l'usage de la ponctuation et surtout faire des petits paragraphes bien espacees.

Je suis mal place pour te faire des remontrances par rapport a l'ortho mais les paragraphes, c'est facile a faire et ca peut t'aider a faire accepter tes idees plus facilement. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

:snif: Waah, Pascalin! :snif: Pourquoi tu prends la mouche, ainsi? Je ne comprends pas...Quand je parle de courtoisie etc... je parle de son absence dans une bonne moitié des posts que j'ai lu, tous topics confondus...Pour ceux qui concernent celui-ci, je les ai tous lus...Et c'est à peu près la même chose, hélas

D'autre part, j'ajoute, pour être claire, que je partage tes opinions!

Tu parles de "baffes verbales": c'est justement contre cela que je m'insurge! ...Excuse-moi, j'essaie de reprendre ton argumentation point par point pour plus de précision...ça risque d'être long...Des "baffes", ben, tu sais, j'en ai reçues quelques unes, dans ma vie, et puis je suis une femme, donc je ne réagis pas de la même manière. Mais s'il avait fallu répondre à toutes celles que j'ai reçues, cela aurait été crescendo, et ça, non merci! Trop subi ce genre d'évênement, étant gosse...

Je ne vois pas pourquoi, aussi, tu t'es senti écrasé par mes propos, qui étaient d'ordre général. :snif:

Je ne te fais pas la morale, non plus, Pascalin. Mais j'ai la sensation que certains d'entre vous s'emballent facilement, non?...Est-ce que cela ne dessert pas votre argumentation? C'est juste une question... :snif: Et j'ai bien noté que le premier trait ne venait pas de toi! Et je n'essaie pas de te faire passer pour un gamin, non plus!

Enfin, de quel droit imposerais-je telle ou telle façon de réagir? C'est mal me connaître si tu penses cela! J'essayais seulement de calmer un peu le débat, mais je constate que j'ai lamentablement échoué... :snif:

J'ai perçu le dénigrement, c'est pour cette raison que j'ai parlé de "chefs d'entreprise intelligents et ambitieux". C'était un tantinet ironique, tu ne l'as pas senti? Ben, oui, j'aime trop pas les gens qui se prennent trop au sérieux sous prétexte qu'ils ont mieux réussi dans la vie! Et qui enterrent les autres! :snif:

Et oui, bien sûr, j'admets que c'est plus facile de ne pas s'impliquer dans un débat!

D'autant plus s'il tourne mal, comme c'est le cas maintenant... Cela renforce ma conviction que les débats de ce type ne font guère avancer les idéologies. Qu'ils divisent plus les gens qu'ils ne les rassemblent...

Désolée, sincèrement, si je t'ai blessé. Ce n'était pas le but...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
@Pascalin, stp fait pas ton Calimero. Personne ne t'attaques mais c'est normale lors d'un debat de se contredire mutuellement.

Un truc qui pourrait vachement aider (parce que j'ai un mal fou a lire tes interventions), c'est l'usage de la ponctuation et surtout faire des petits paragraphes bien espacees.

Je suis mal place pour te faire des remontrances par rapport a l'ortho mais les paragraphes, c'est facile a faire et ca peut t'aider a faire accepter tes idees plus facilement. :snif:

Je ne fais pas mon calimero (tu te fout pas de ma tronche là, par hasard :snif:;);) ),on m'attaque je me défend et je m'explique , point barre . Pour les paragraphes,je suis d'accord ,il faut que j'en fasse ,un moment j'en faisait mais on m'a dis que c'était brouillon :snif: donc j'ai arreté mais je vais faire un effort :snif: .

@Flovia ,désolé aussi ,moi aussi je m'en suis pris des baffes depuis tout petit et je réagis plus ou moins violement à celles qui viennent car la goutte fait déborder le vase;je n'ai pas senti l'ironie dont tu parles mais maintenant je comprends :snif: Pour ce qui est du rassemblement et de la division ,je pense justement que certaines choses peuvent rassembler et que certaines circonstances peuvent diviser mais là de suite ,en te lisant,je pense à des choses qui rassemble :snif: .

Merci Flovia pour ce moment d'apaisement ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Flovia Membre 3 074 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il ne faut pas dramatiser non plus. En Angleterre, plus de 150000 personnes font des etudes superieurs en cours du soir ou par correspondances, c'est pourtant pas classe comme une cause de l'augmentation du divorce! :snif: Globalement, de nombreuses personnes ameliorent leur qualifications sans que cela interfere (trop) avec leur vie de famille. C'est une question d'equilibre.

Ceci dit tu as raison en soulignant le faite que cela peut devenir un piege pour la vie de famille. Il faut savoir bien gerer. D'un autre cote, je pense que tu es aussi consciente du faite que parmi ceux qui ont divorce a cause des etudes qu'ils ont fait, auraient de tout facon divorcer pour une autre raison (les longues periodes de chomages ne sont pas non plus le vivier naturelle des familles stables...).

Il faut vivre avec son temps et parfois on a tous simplement pas le choix. Un mec qui travaille a la mine, qui a une quarantaine d'annee fairait bien de se poser la question du reclassement plutot que d'attendre qu'un enieme plan de redressement le mette au chomage. C'est une question de survie. Maintenant, ca ne veut pas dire qu'il faut qu'il fasse des etudes d'avocat ou devienne prof, mais il y a certainement d'autres formations, adaptes a ses facultes intellectuelles qui doivent etre possible.

Il ne faut pas oublier non plus que la plupart des entreprises en France sont crees, non pas par des blanc-bec sortant tout frais emoulu de leur grandes ecoles, mais par des artisants, des "manuels", qui ont suffisament d'experience et de confiance dans leur capacite pour faire du solo.

Des solutions existent a tous les niveaux. C'est louable de vouloir essayer de prendre la place d'un artisant, d'un plombier, d'un ouvrier en usine, d'un chauffeur, d'une serveuse McDo et commencer par dire que leur situation est sans issues. Mais je pense qu'il vaut mieux se concentrer sur ce que l'on connait. Ca evite de noircir inutilement une situation qui ne l'est pas, tout cela parce qu'il nous manque certains elements.

Mais la morale de l'histoire c'est qu'il est vain d'attendre de "l'Etat Providence" qu'il nous vienne en aide. Mieux vaut se retrousser les manches et tirer son epingle du jeux. Qu'on le veuille ou non, pour XYZ raisons, il y aura toujours des gens qui adorent etre passif, se morfondre et se plaindre que la vie ne leur a jamais donne de chance. C'est peut etre du a leur enfance, je ne sais pas.

Mais individuellemnent, rien ne nous oblige a entonner de concert leur champs de lamentations... :snif:

Salut, Kyrilluk :snif:

Pour l'essentiel des divorces, je suis d'accord et ne prétends pas qu'ils soient majoritairement dûs aux études poursuivies en cours du soir. Je n'attache d'ailleurs pas beaucoup d'importance aux sondages de ce type, qui sont, à mon sens, tronqués.

Néanmoins, posons-nous la question de savoir ce que l'on répondrait en pareil cas: " Oui, j'avoue, les années passées soir après soir à potasser mes cours sont la cause de mon divorce..." . Ou bien: " Oh, incompatibilité d'humeur!... "? A mon avis, y'a pas photo! Je vois bien la deuxième! ;)

Tu vois, perso, je préfère parler de situations que je connais, sinon je me tais... :snif:

Côté artisanat, je pense avoir retenu quelques petites choses....Détrompes-toi, la majorités des entreprises artisanales qui se créent ne sont pas viables. Comme dans n'importe quel domaine, d'ailleurs, on ne s'improvise pas artisan. Et ce ne sont pas les formations médiocres de la chambre des métiers qui peuvent t'y aider.

Ah, pour ça, on t'incite à te mettre à ton compte! Tu penses, quelle aubaine pour faire baisser le taux de chômage! :snif:

Et puis, on te fait des facilités: exonérations de charges sociales, dans un premier temps, facilités pour régler ta TVA etc...Oui, cela s'appelle la carotte.

Bons nombres s'y sont laissés prendre.

Le miroir aux alouettes!...Mais quand tu n'as pas une bonne formation, aussi bien manuelle (j'entends CAP ou plus) que gestionnaire, eh bien , tu plonges!

Passé le cap des deux ans arrangeants, seuls ceux qui ont tous les atouts de départ s'en sortent.

Parce que quand les cotisations d'URSSAF déboulent, ça fait mal! Tu as intérêt à t'être fait une bonne clientèle.

Et qui dit bonne clientèle dit travail soigné...Voilà, le cercle est fermé. ;)

Quant aux autres formations, celles proposées aux salariés, au sein des entreprises, elles sont de bien courtes durées. C'est un peu trop du bourrage de crâne pour être assimilable!

Alors, il te reste quoi, comme solutions pour évoluer? Cours par correspondance, validation des acquis professionnels...

Enfin, crois-moi, je n'essaie pas de noircir le tableau à plaisir, hélas!

Pis, quand même, pour ma part, j'attends de l'état dans lequel je vis et paie mes impôts, qu'il prenne en contrepartie ses responsabilités vis à vis de son peuple.

Et ne le laisse pas se débrouiller par lui-même pour survivre! :snif: Mince alors! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il faut vivre avec son temps et parfois on a tous simplement pas le choix. Un mec qui travaille a la mine, qui a une quarantaine d'année fairait bien de se poser la question du reclassement plutot que d'attendre qu'un enieme plan de redressement le mette au chomage. C'est une question de survie. Maintenant, ca ne veut pas dire qu'il faut qu'il fasse des etudes d'avocat ou devienne prof, mais il y a certainement d'autres formations, adaptes a ses facultes intellectuelles qui doivent etre possible.

Franchement, j'ai senti ton post plus cool, plus tolérant!

mais quand même tu parles comme un livre , ou tu prends

les gens pour des idiots!

j'imagine , j'ai vingt ans de croum sur ma maison ,je suis laide et pas belle ,

je veux me recyler et faire apprenti secrétaire pour kyrilluk! j'ai un renault5

(au bout de 20 ans de boulot) pour me déplacer, y a t'il une petite place

sur votre un parking!

tu dis <Il faut vivre avec son temps :snif::snif::snif: >

mon cher les temps sont difficiles pour tout le monde SVP !

patrons /ouvriers

les 35 heures , c'était bien une avancée ;)

ensuite la "conjoncture mondiale " l'état UMP s' il peut pas assumer ,c'est

pas mon blême! qu'il rend son tablier! :snif:

et qu'il refait des elections :snif:

il a signé qu'il assume

PS. tout cela c'est la faute a chirac :snif:

Modifié par mistral gagnant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant