Une Europe pontificale ?

Souhaitez-vous que l'Europe se construise autour du Pape ?   65 membres ont voté

  1. 1. Souhaitez-vous que l'Europe se construise autour du Pape ?

    • Oui
      16
    • Non
      49

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Invité merle
Invité merle Invités 0 message
Posté(e)

............et avec une telle structure il pourrait mieux défendre ses prêtres pédophiles

et

museler ceux qui les dénoncent......

on pourrait aussi voir le retour d'évènements festifs: chasse aux sorcières, procès d'hérétiques etc

et pour la culture générale

enseignement du créationnisme et messe dominicale obligatoire pour tous.......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

hardi Membre 63 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Il y a bien des républiques musulmanes comme l'Iran :et pourquoipas une confédération mulmane des nations arabes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
belzebut Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

et dis moi simplicius

le pape,il aura sa papa mobile?:D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tiyann Membre 114 messages
Forumeur inspiré‚ 57ans
Posté(e)

Il y en a qui ont besoin de prendre du repos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
foreman0049 Membre 193 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

Tu as raison, le catholicisme tient davantage de l'Empire espagnol où le Pape est assimilable à Philippe II qui régente à l'Escurial et où les évêques sont ses Vice-Rois. Il est plus efficace qu'un Etat fédéral qui a dû affronter la révolte de ses Etats fédérés.

Dis sept siècles que cela fonctionne et le Vatican engrange toujours des succès.

Quels genres de succes engrangent le vatican actuelement?

Les eglises catholiques (comme d'autres) ont plutot tendance a se vider en Europe.

La diabolique église catholique a une responsabilité dans la dechristianisation de la france par son discours deconnecté de la réalité, de la vrai vie, enfermé dans des dogmes d'un autre age.

Par contre, faire un pays basé a la fois sur de grands principes d'inspiration biblique et sur la tolérance religeuse dans sa diversité, ca marche pas mal du tout. God bless America.

Modifié par foreman0049
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
12ansdage Membre 1 221 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Aprs la dictature économique, l'ordre moral !!! Ya mein General !!! Arbeit !!!!

Quelle horreur ! Moi, je veux baiser tranquillement avec qui en a envi! je veux pouvoir cracher mon fiel sur les religions liberticides et abêtissantes, rester libre tout simplement alors pas de religion dans ma vie, comprendo ? !!!! Et le Pâââââpeuh, tout juste sorti des jeunesses hitlériennes, basta !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Tu as raison, le catholicisme tient davantage de l'Empire espagnol où le Pape est assimilable à Philippe II qui régente à l'Escurial et où les évêques sont ses Vice-Rois. Il est plus efficace qu'un Etat fédéral qui a dû affronter la révolte de ses Etats fédérés.

Dis sept siècles que cela fonctionne et le Vatican engrange toujours des succès.

Quels genres de succes engrangent le vatican actuelement?

Les eglises catholiques (comme d'autres) ont plutot tendance a se vider en Europe.

La diabolique église catholique a une responsabilité dans la dechristianisation de la france par son discours deconnecté de la réalité, de la vrai vie, enfermé dans des dogmes d'un autre age.

Par contre, faire un pays basé a la fois sur de grands principes d'inspiration biblique et sur la tolérance religeuse dans sa diversité, ca marche pas mal du tout. God bless America.

Le Souverain Pontife trouve justement sa force dans la constance de ses convictions quand d'aucuns s'essoufflent à courir après la mode, sans cesse changeante et ne pouvant que mener à l'incohérence. Le projet du Pape s'étire sur la très longue durée et regarde, impassible, s'effondrer les lubies passagères. Stabilité, profondeur, intemporalité, éternité : tels sont les maîtres mots du Vatican. Sn succès plurimillénaire démontre sa puissance.

La pratique religieuse est peut-être en régression mais aucunement la spiritualité catholique. Il n'est qu'à regarder sa vivacité dans l'inspiration des législations. Ne comptons même pas le nombre de fidèles dans le monde, en constante augmentation. La laïcité ne parvient pas à s'imposer en Europe et est en régression en France. Les liturgies catholiques rythment toujours les grands éléments de la vie. Un mariage purement civil ou un PACS paraissent être des cérémonies fades, pour ne pas dire au rabais, devant la solennité de la messe. Un enterrement civil semble se faire à la sauvette quand la pompe du requiem déploie ses fastes.

L'Eglise est, en outre, au coeur des relations internationales. Outre les victoires qu'elle a obtenues avec la conversion de l'ancien Premier Ministre Tony Blair ou son officialisation à Cuba, elle a précipité la chute du Bloc de l'Est en sapant les fondements des Etats soviétiques. Le Saint Siège se paie même le luxe d'être le signe de ralliement d'un peuple entier : les indépendantistes d'Irlande du Nord, après avoir inspiré leurs frères du Sud il y a près d'un siècle.

Enfin, la bonne santé du Saint Siège se vérifie dans la qualité de son représentant actuel. Quel autre dirigeant actuel est-il un philosophe roi ?

Aprs la dictature économique, l'ordre moral !!! Ya mein General !!! Arbeit !!!!

Quelle horreur ! Moi, je veux baiser tranquillement avec qui en a envi! je veux pouvoir cracher mon fiel sur les religions liberticides et abêtissantes, rester libre tout simplement alors pas de religion dans ma vie, comprendo ? !!!! Et le Pâââââpeuh, tout juste sorti des jeunesses hitlériennes, basta !

Un projet de Société ne peut se fonder sur une réflexion qui se base sur la braguette.

L'Eglise ne pratique aucunement le puritanisme. Elle fixe un grand cadre pour éviter les excès. Ce n'est cependant pas le sujet qui l'intéresse le plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pope Membre 2 435 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

c'est une farce, dites moi ou plutot rassurez moi?? on nous maintien dans l'obscurantisme mais alors là c'est le plongeon dans la connerie humaine!!! j'ai une solution pour vous buvez, fumez des joints,tirez un coup,faites vous plaisir mais ne retez pas ainsi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Le Souverain Pontife trouve justement sa force dans la constance de ses convictions quand d'aucuns s'essoufflent à courir après la mode

Par exemple, quand Benoit XVI réhabilite Luther, l'un des fondateurs du protestantisme, il reste constant et s'incrit dans la continuité de ses prédécesseurs qui ont essayés d'exterminer physiquement les protestants. :dev:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Sa Sainteté Benoît XVI ne diffère, en rien, de la logique de ses prédécesseurs. La politique sur le long terme de ces derniers a toujours été de mettre fin au schisme. Ils ont, pour ce faire, fortifier la clarté du dogme lors du Concile de Trente, afin de montrer aux yeux du monde la pureté du catholicisme. Ils ont, dans le même temps, répondu aux tentatives de sédition armée des schismatiques, en opposant une légitime défense, qui s'est cependant caractérisée par sa douceur et son esprit de modération (alors que, dans le même temps, un Henri VIII la bedaine brutalisait les loyaux sujets du Saint Siège). Le Saint Siège a toujours démontré son souci de voir les brebis égarées rejoindre la bergerie sécurisante et compréhensive.

Aujourd'hui, Benoît XVI prend acte de la volonté des héritiers des schismatiques de cesser leurs critiques juvéniles à l'encontre du Saint Siège et de réintégrer son giron, par leur reconnaissance par l'Eglise. Il pardonne à Luther car les critiques de Luther ont perdu tout objet. Le souci des protestants est d'être pardonné par le Pape, de recevoir sa bénédiction et de se montrer empressés à respecter les commandements et le projet politique de l'Eglise.

Benoît XVI avait déjà agi de même à l'égard des Anglicans, ces derniers adoptant, eux-aussi, la voie du retour du fils prodigue.

La Papauté a, une nouvelle fois, démontré sa capacité à assurer l'unité et la cohésion d'un continent tout entier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
foreman0049 Membre 193 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

J'ai pas l'impression qu'il n'y a pas beaucoup de phrases qui correspondent à la réalité dans le message précédent. Il y en a qui revent les yeux ouverts mais ce n'est pas le monde réel.

Ce ne sont peut etre pas le seuls mais les catholiques n'ont pas toujours fait preuve de douceur ou de modération pendant les guerres de religions (st barthelemy,...).

Les protestants (et les orthodoxes) sont des brebis égarées : ca c'est de la tolérance (comparé a ceux qui parlent d'ennemis d'allah effectivement).

Les protestants, les anglicans et les orthodoxes ont décidés d'abjurer pour réintégrer le giron de l'eglise catholique ?? Je crois que c'était dans ton reve ca aussi.

Quand on voit ce que donne la laicité en france, la religion du vide, de la consomation, les cités de sans foi ni loi, on se demande comment cette drole d'idée a pu germer.

Quand on voit les discours de certains catholiques, on comprend qu'il y en a qui ont voulu séparer l'eglise de l'état pour reduire le pouvoir de cette eglise catholique et qui ont cru que la laicité était la solution.

Ils ont considérer a tort que certains discours radicaux , intolérants, liberticides, étaient représentatif des croyances de l'ensemble des catholiques, mais aussi de l'ensemble des chrétiens voir de l'ensemble des religions. Il fallait donc combattre toutes formes de religions alors que le probleme n'est pas général mais venait et vient de certaines interprétrations, de certaines confessions, de certaines religions.

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La primauté du Pape est reconnue par les schismatiques puisqu'ils scrutent avec la plus grande attention ses mesures de pardon et de réhabilitation.

Maintenant, pourquoi raisonner par le petit bout de la lorgnette et ne parler que des divisions. L'Europe est majoritairement catholique en nombre d'habitants. Le Pape est donc une référence centrale. La laïcité est un concept inconnu de la quasi totalité des pays membres. L'exemple français ne constitue donc aucunement une position générale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

La primauté du Pape est reconnue par les schismatiques puisqu'ils scrutent avec la plus grande attention ses mesures de pardon et de réhabilitation.

L'arguent n'est qu'à moitié pertinent.

Dire qu'ils scrutent avec la plus grande attention les décisions pontificales signifie au mieux qu'ils considère le pape comme un patriarche, cela ne signifie en aucun cas qu'ils reconnaissent la suprématie du pape sur les autres patriarches. En particulier, il n'y a aucune raison de reconnaître la suprématies du pape sr les patriarcats plus anciens, et plus liés, historiquement et géographiquement à Jésus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La crise que connaît actuellement l'Europe est notamment due à l'absence de chef unique qui puisse imposer une politique unique et sur le long terme.

Le Pape, par sa position centrale, est la personne qui pourrait être gage de cette autorité et de cette continuité.

La primauté du Pape est reconnue par les schismatiques puisqu'ils scrutent avec la plus grande attention ses mesures de pardon et de réhabilitation.

L'arguent n'est qu'à moitié pertinent.

Dire qu'ils scrutent avec la plus grande attention les décisions pontificales signifie au mieux qu'ils considère le pape comme un patriarche, cela ne signifie en aucun cas qu'ils reconnaissent la suprématie du pape sur les autres patriarches. En particulier, il n'y a aucune raison de reconnaître la suprématies du pape sr les patriarcats plus anciens, et plus liés, historiquement et géographiquement à Jésus.

Les catholiques n'observent pas avec la même attention les décrets des églises schismatiques. Ces dernières ont donc bien conscience de leur illégitimité historique et de leur infériorité.

Quels sont les patriarcats plus liés au Christ que le siège de Saint Pierre ? Constantinople ? Moscou ?

Tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise. La primauté de Rome est incontestable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
glaurren Membre 2 812 messages
ventoux ‚ 39ans
Posté(e)

Qui me jetteras la premiere pierre.Jean,Mathieu ou Judas .

Aie,je deconnais!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant