Médecin : une profession difficile


Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Un fait divers rouvre la question du bien être des médecins.

Il s'agit d'un médecin qui a, malheureusement, fait une erreur de diagnostique : il n'a pas su déceler que son patient allait fire une crise cardique.

Le patient est mort, le médecin n'a pas pu le supporter et s'est suicidé.

Source : A prendre son métier trop à coeur, un médecin se suicide

«Il n'a pas supporté la culpabilité qu'il s'était imaginée», a réagi le président de l'Ordre des médecins du Pas-de-Calais, Marc Biencourt, qui regrette que les praticiens ne soient soumis à aucune visite médicale ni pendant leurs études, ni lors de leur installation.

Ce fait divers met en lumière la détresse dans laquelle vivet certains médecins.

Cette profession est la plus touchée par les suicides. Alors que sur 6% des morts sont dues au suicide, ce pourcentage passe à 22% chez les médecins.

Source : Inquiétude des professionnels après le suicide d'un médecin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Quand on voit ça...alors que d'autres médecins ne reconnaissent même pas leurs patients dans la rue....

Un médecin qui prend à coeur son "apostolat" et sait faire preuve de conscience professionnelle n'a pas vraiment à craindre de reproche de la part de ses pateints même lorsqu'il lui arrive de faire une erreur.

D'ailleurs, il est rare de voir un médecin émettre un reproche sur le diagnostic ou la façon de travailler d'un confrère, nul n'est à l'abri d'une erreur. Ils travaillent sur de la "matière vivante"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvano Membre 4 949 messages
Partisan de la non-violence‚ 105ans
Posté(e)

Moi j'ai pensé à une chose récemment. Les médicaments deviennent en commercialisation libre. Les symptomes des maladies courantes, telle que la grippe, le rhume, l'angine, deviennent archi connue...

Donc les gens achèteront des médicaments d'eux même sans passer par le medecin. Ce qui signifie des années d'étude (et difficile) pour se retrouver au chomage...

Le métier est-il en voie de disparition ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Si tu mesures la difficulté d'un métier à son taux de suicide , les policiers ont déclaré une quarantaine de suicide en 2007 , les cadres des firmes automobiles ne sont pas en reste.

Si t'es policier , petit , laid et maghrébin , ton boulot sera trés difficile .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Comment voulez vous que les medecins fassent de bon diagnostic ils sont surboockes aujourd'hui pour avoir un rendez vous il faut quelque fois 3 jours voir une semaine,on est en penurie de docteur .Les jeunes ne choississent plus cette profession ,trop de contrainte,pas assez rentable,et qu'en on entends certain ministres dirent que le trou de la secu c'est de leur faute,alors que les medecins des hopitaux sont plus paye mais on en parle pas,et puis quel betise d'aller voir son medecin pour avoir la permission de prendre rendez vous vers des specialistes .Certes certain abusent du systeme mais il aurait mieux fallu punir ceux qui voient dans le mois deux specialistes de la meme branche et cela nous aurait coute moins cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Moi j'ai pensé à une chose récemment. Les médicaments deviennent en commercialisation libre. Les symptomes des maladies courantes, telle que la grippe, le rhume, l'angine, deviennent archi connue...

Donc les gens achèteront des médicaments d'eux même sans passer par le medecin. Ce qui signifie des années d'étude (et difficile) pour se retrouver au chomage...

Le métier est-il en voie de disparition ?

L'automédication (le fait de prendre des médicaments sans passer par le médecin) permet de soigner certaines maladies courantes. Mais les médecins n'en seront pas moins indispensables pour tous les autres problèmes.

Au mieux, la généralisation de l'automédication permettra de compenser le manque de médecins.

Si tu mesures la difficulté d'un métier à son taux de suicide , les policiers ont déclaré une quarantaine de suicide en 2007 , les cadres des firmes automobiles ne sont pas en reste.

Si t'es policier , petit , laid et maghrébin , ton boulot sera trés difficile .

Le suicide est un indicateur de la dureté du métier.

Les médecins sont, d'après les sources que j'ai citées, la profession dans laquelle il y a le plus de suicides, devant les policiers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarieJo 092007 Membre 1 171 messages
ailleurs............... :)‚ 38ans
Posté(e)
Moi j'ai pensé à une chose récemment. Les médicaments deviennent en commercialisation libre. Les symptomes des maladies courantes, telle que la grippe, le rhume, l'angine, deviennent archi connue...

Donc les gens achèteront des médicaments d'eux même sans passer par le medecin. Ce qui signifie des années d'étude (et difficile) pour se retrouver au chomage...

Le métier est-il en voie de disparition ?

:snif::snif:;)

Heureusement que le boulot de médecin ne se résume pas à ça. Avant qu'ils n'aient plus de travail y'a de la marge...

@ chat38: Pour l'instant "le recrutement" parmi les jeunes ne pose aucun problème. Sinon le numerus clausus (sélection en fin de 1ère année) n'aurait pas de raison d'être.

En revanche ce qui est vrai c'est que les jeunes veulent moins travailler et dans de meilleures conditions. Ca ça pose problème. Et puis en plus, catastrophe le métier se féminise énormément. Et les femmes jeunes c'est encore pire que les jeunes: ça veut encore moins travailler. :o

@ Yves-1902: Un médecin qui a une conscience professionnelle, ce n'est justement pas les reproches de patients qu'il craint le +. Nul n'est à l'abri des erreurs c'est vrai. Et il y a plein de boulot aussi dur voire plus dur que médecin. N'empêche savoir qu'on est peut être responsable d'une erreur dont le résultat est la mort, il faut pouvoir l'assumer...(même si dans ce cas précis il n'était visiblement pas responsable)

Ce qui est sûr c'est que les cordonniers sont les plus mal chaussés et que les médecins n'ont aucun suivi médical ou psychologique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

pour moi le podium des professions que je respecte le plus est le suivant:

_n°3: les enseignants qui en plus de (entre)tenir "l'avenir de la nation" doivent aussi l'éduquer à la place des "mauvais" parents.

_n°2: les médecins qui sont les "portiers" de la mort (on les remercie quand il sauvent et on leur en veut quand ils n'y parviennent pas.

_n°1: les pompiers qui (lorsqu'ils ne sont pas pyromanes) ont la bravoure de risqué leur vies pour sauver celles des autres.

et vous? quel est votre top 3 ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Pour mariejo c'est du sexisme de dire que les femmes travaillent moins que les hommes.Si le gourvernement serait serieux il augmenterait le numerus clausus,mais je pense que c'a les arrangent d'avoir bientot une medecine a deux vitesses comme en angleterre une pour les riches une pour les pauvres,les hopitaux en prennent le chemin que vont faire nos personnels hospitalier du public s'ils ne sont pas payer(des milliers d'heure de rtt ne sont pas paie)ils iront vers le prive qui coutent plus cher seul les novices iront vers le public donc qualite des soins mediocre et attente interminable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
**Man's Ruin** Membre 723 messages
Forumeur forcené‚ 31ans
Posté(e)
pour moi le podium des professions que je respecte le plus est le suivant:

_n°3: les enseignants qui en plus de (entre)tenir "l'avenir de la nation" doivent aussi l'éduquer à la place des "mauvais" parents.

_n°2: les médecins qui sont les "portiers" de la mort (on les remercie quand il sauvent et on leur en veut quand ils n'y parviennent pas.

_n°1: les pompiers qui (lorsqu'ils ne sont pas pyromanes) ont la bravoure de risqué leur vies pour sauver celles des autres.

et vous? quel est votre top 3 ?

N°1: les enseignants

N°2: les pompiers

N°3: ...pas d'idées...

Je ne me prononce pas au sujet des médecins, étant trop fâchée avec le corps médical. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 635 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:snif: la realité est bien plus terre a terre , le gout de l'argent empoisonne toute notre societe , maintenant plus un jeune medecin n'accepte un cabinet a la campagne , trop d'heure de travail pour un salaire reduit , les medecins qui tel des moines soldats vivaient chichement avec la joie du devoir accomplis , ben , vous les oubliez , plutot soigner les memere friquées de Nices que de se faire chier chez les pauvres a CMU (certaints medecin refusent les gens qui on la CMU) , la medecine a deux vitesse mais elle est là , d'un coté les Hopitaux publics dont on reduit les credits et le personnel tout en lui laissant les malades gravement atteints necessitant des soins couteux et des service d'urgence ou l'on doit accepter tout le monde meme les sans ressourses ;) et le cliniques privés ou l'on n'a pas de service d'urgence (pas rentable ) et ou on multiplis les soins de chirurgie ambulatoire ( entrée-operé-ressortie en quelque heures) ce qui permet de facturer la meme chambre 4ou 5 fois par jour sans compter les depassement d'honoraires ( 2-3 voire meme 4 fois le tarif Secu ) ni les envelopes en liquides a remettre avant l'operation ( c'est pas gratuit une Porche ) :snif: a au fait , je rappele que c'est la Secu qui paye , donc nous tous :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarieJo 092007 Membre 1 171 messages
ailleurs............... :)‚ 38ans
Posté(e)
Pour mariejo c'est du sexisme de dire que les femmes travaillent moins que les hommes.Si le gourvernement serait serieux il augmenterait le numerus clausus,mais je pense que c'a les arrangent d'avoir bientot une medecine a deux vitesses comme en angleterre une pour les riches une pour les pauvres,les hopitaux en prennent le chemin que vont faire nos personnels hospitalier du public s'ils ne sont pas payer(des milliers d'heure de rtt ne sont pas paie)ils iront vers le prive qui coutent plus cher seul les novices iront vers le public donc qualite des soins mediocre et attente interminable.

Non non ce n'est pas du sexisme, c'est juste le constat que les femmes sont plus intelligentes que les hommes et priviligient leur qualité de vie (famille etc) à l'aspect pécunier... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
korloff Membre 774 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Il est clair que je ne me pardonnerais jamais de faire une erreur pareil. Plutôt mourir que de vivre avec !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Corentin321 Membre 704 messages
Forumeur forcené‚ 65ans
Posté(e)

Les médecins sont des gens comme vous et moi; il y en a des bons et des mauvais, certains vous éviterons et ils auront certainement raisons.

:snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant