Le parlement nous a trahie !

Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Ouais c'est Naboléon III ;)

Mais c'est une conspiration!

Après avoir comparé Sarko à Napoleon dans un autre topic, on s'acharne maintenant avec mon Napoleon III! :snif:

Vade retro satanas! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Comparer le Président à Napoléon est une erreur. Ce dernier n'a jamais sacrifié la France à l'Europe. De mauvaises langues pourraient écrire que c'est même exactement le contraire qu'il a fait.

Modifié par j-luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Le 29 mai 2005 c'est la majorité des citoyens français qui vote NON à la constitution européenne...

Il y a juste quelques jours, c'est le parlement lui même (représentatif de la volonté générale de la nation) qui vote OUI au traité de Lisbonne (=traité simplifié de le constitution européenne).

Où est donc la cohérence de cette décision?

Le parlement n'aurait t'il pas du dire NON ?

Suite à ceci, avez vous le sentiment que le parlement est bien représentatif de la volonté générale?

Ben la connerie c'était de faire un rerendum pour la constitution européenne. Parceque demander au peuple français de se prononcer sur un truc dont il ne comprend même pas le paragraphe 1, c'était évident, que dans sa nature xénophobe où la peur et le rejet de l'inconnu ou du différent predomine, il le rejetterait (avec l'aide des extrêmes gauche et droite qui se nourissent des peurs du citoyen). :snif:

Maintenant donner à l'Europe la possibilté de voter des lois qui permettent de faire l'Europe de manière plus efficace sans attendre l'unanimité de la presque trentaine de membres semble etre du simple bon sens. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Fumseck: juste un peu de prospective.

L'Europe quand tout est dit c'est du transfert de compétences. Et, ce transfertde compétences se traduit par un déplacement des jeunes loups carriéristes vers les structures de l'UE.

Ensuite, nous savons que politicien a partir d'un certain niveau dès qu'il est en difficulté intérieure cherche à redorer son blason par des actions extérieures.

Ce transfert de compétences va donc l'empécher d'avoir recour à cet artifice.

Que va-t-il lui rester si ce n'est de mettre l'UE en accusation? Rien.........

Ca risque d'être intéressant de voir un serpent de cette taille se manger la queue.

Et je réitére ce que j'ai écris ailleurs la France sera le premier pays à quitter l'UE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Comparer le Président à Napoéon est une erreur. Ce dernier n'a jamais sacrifié la France à l'Europe. De mauvaises langues pourraient écrire que c'est même exactement le contraire qu'il a fait.

C'est exactement le contraire qu'il a fait :snif:

Sarko avait le choix entre la taille et le talent de l'Empereur. D'après vous qu'a t il choisi? Oui oui, la taille :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
savoie libre Membre 366 messages
Forumeur survitaminé‚ 41ans
Posté(e)

c'est depuis l'époque des rois que sa dur

et memme avant!!!

Modifié par savoie libre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Ben la connerie c'était de faire un rerendum pour la constitution européenne. Parceque demander au peuple français de se prononcer sur un truc dont il ne comprend même pas le paragraphe 1, c'était évident, que dans sa nature xénophobe où la peur et le rejet de l'inconnu ou du différent predomine, il le rejetterait (avec l'aide des extrêmes gauche et droite qui se nourissent des peurs du citoyen). :snif:

Le problème est bien évidemment de présenter un texte qui se veut incompréhensible : c'est plus simple pour demander un oui aveugle ("ayez confiance").

Ensuite, analyser le refus du Projet de Traité constitutionnel comme étant la peur de l'inconnu et le rejet ... c'est faux. Là était bien le rejet à l'extrême droite, ou dans les partis souverainistes qui ne veulent même pas entendre parler d'Europe.

Mais à gauche, entre l'extrême gauche et la scission au PS, il s'agissait bien d'une différence idéologique et méthodologique notoire.

J'ai voté contre le traité car justement il me paraissait mauvais pour la construction Européenne.

On m'a demandé mon avis sur le sujet, je l'ai exprimé. Et la majorité des Français l'ont rejeté, beaucoup pour les mêmes motivations qui ont été les miennes : l'europe oui, mais avec du sens. Pas juste un mot creux que l'on doit approuver quoique l'on mette à l'intérieur.

Enfin, j'ai lu des choses ahurissantes :

- entre un référendum sur une question claire et unique (pour ou contre le traité dans son idéologie ?), qui a donné le résultat que l'on sait (avec cependant déjà une campagne éhontée pour le OUI ... tiens tiens, les médias et leur influence ...)

- et une élection présidentielle, concernant un programme composé d'une kyrielle de mesures, dont, en effet, entre pleins d'autres, cette idée de traité simplifié pour l'europe

... certains ne reculent devant rien et estiment le second vote plus légitime pour la question du traité Européen ??

Vous plaisantez ou vous transpirez à la mauvaise foi ?

Bien évidemment qu'il aurait fallu un nouveau référendum !

Ou, tout du moins, une réflexion sur les raisons de ce rejet ... (et elles sont pour une grande partie très claires !).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Riverback
Invité Riverback Invités 0 message
Posté(e)

c'est tout simplement à l'image de la politique de nos jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité j-luc
Invité j-luc Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Enfin, j'ai lu des choses ahurissantes :

- entre un référendum sur une question claire et unique (pour ou contre le traité dans son idéologie ?), qui a donné le résultat que l'on sait (avec cependant déjà une campagne éhontée pour le OUI ... tiens tiens, les médias et leur influence ...)

- et une élection présidentielle, concernant un programme composé d'une kyrielle de mesures, dont, en effet, entre pleins d'autres, cette idée de traité simplifié pour l'europe

... certains ne reculent devant rien et estiment le second vote plus légitime pour la question du traité Européen ??

Vous plaisantez ou vous transpirez à la mauvaise foi ?

Bien évidemment qu'il aurait fallu un nouveau référendum !

Ou, tout du moins, une réflexion sur les raisons de ce rejet ... (et elles sont pour une grande partie très claires !).

C'est là que vous êtes, à mon point de vue, dans l'erreur. Quelle idéologie dans le traité? Il n'y a pas d'idéologie. Juste une adaptation des modes de fonctionnement parcequ'on ne peut pas fonctionner politiquement à 30 comme on fonctionnait économiquement pour le charbon et l'acier à 6. L'idéologie, c'est l'extrême gauche qui l'insuffle dans un vote dont la question en est dépourvue. Je ne suis pas du tout, loin s'en faut, convaincu par les valeurs du capitalisme libéral, mais on n'en est plus à le combattre, ou à le rejeter, c'est fini ça. Vous me rappelez ces chevaliers français qui, 5 fois plus nombreux se sont fait laminer à Crécis parcequ'ils s'en sont tenus à combattre avec un code de chevalerie inadapté aux archers anglais en face. Resultat des gueux anglais déciment la noblesse française. Et c'est ce qui se passe en ce moment en politique. Tous les gens de bonne volonté, qui pourraient changer ce libéralisme en lui IMPOSANT une éthique, se trompent de combat, et en mène un qui est terminé depuis 30 ans. Résultat, des gens, des gueux éthiquement parlant, sans scrupules en profitent pour prendre le pouvoir et nous mener dans le mur.

La constitution européenne c'est la possibilité de rendre plus maléable une institution ingérable actuellement. C'est la seule condition pour, ensuite, la faire évoluer vers ce que l'on veut.

Pour finir, vous parlez de la scission du PS. Quelle scission? Mélanchon n'est pas une scission, c'est un doux rêveur marxiste. Le PS, puisque vous êtes démocrate, a choisi à la majorité des adhérents de voter OUI. :snif:

Modifié par Fumseck

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

En quoi est il simplifié ce traité ? on nous a encore pris pour des buses. Il y a eu un référendum les français se sont exprimés contre ce traité.

Sarkosy annonce que pour débloquer les institutions européennes il va présenter un traité simplifié, (donc différent du premier !).

Hors, le traiter présenté et en fait le même que le précédent. Et le tour est joué, et la faut bien reconnaitre que le peuple français c'est fais entourloupé. Et que tu soit d'accord ou non avec le traité sur le principe tu peux l'admettre, Non ? :snif:

560 humains décident pour 40 millions.Que le vote parlementaire soit démocratique n'est pas le problème,le problème étant que dans notre pays des personnes sous prétexte qu'elles sont élus s'arrogent le droit divin à la place du peuple lui même qui est le plus souverain de par notre constitutionLe reste c'est du bavardage.

La France ne pourra pas revenir sur le texte qui stipule dans un de ses codiciles que le droit européen prime sur le droit constitutionnel.on ne peu plus que sanctionner ceux et celles qui ont commis cette infamie et cette trahison en vendant notre pays aux puissances d'argent .Un certain nombre de médias passent leur temps à nous gaver de sondages. Je mets au défi UN SEUL de ces médias d'avoir le courage de commander (et plus encore de publier) un sondage sur l'opinion des Français sur ce vote.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice 34 Membre 170 messages
Forumeur inspiré‚ 43ans
Posté(e)

Non mais c'est vrai quoi ... pourquoi demander l'avis du peuple ?

Non mais franchement ... à quoi ça sert ?

Pff ...

(mode ironique)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
becool57 Membre 75 messages
Forumeur en herbe‚ 47ans
Posté(e)
Le référendum remonte à mai 2005. Nous sommes en Février 2007.

Le non de 2005 n'est pas un non "définitif". J'aurai été plus pour un référendum 2007 reflétant le sentiment des français sur l'Europe.

Le soucis, c'est que les français ont tendance à confondre vote pour une chose avec "vote contre le gouvernement". Etant donné le contexte actuel, faire un référendum demandant aux français leur avis sur la constitution serait une erreur.

Conclusion, on récolte ce que l'on sème, à savoir qu'un vote motivé par autre chose que le sujet de l'élection est clairement stupide: autant s'abstenir. Il est plus que probable que cette "règle" s'applique également aux municipales.

c'est évident que le vote de mai 2005 était plus pour sanctionner le gouvernement Raffarin que pour dire non à l'europe.

quand on organise un référendum, mieux vaut faire attention à l'état de popularité de sa majorité:

cf: De Gaulle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
c'est évident que le vote de mai 2005 était plus pour sanctionner le gouvernement Raffarin que pour dire non à l'europe.

quand on organise un référendum, mieux vaut faire attention à l'état de popularité de sa majorité:

Heureusement que Sarkozy et une poignée de sympathisants sont là pour savoir ce que l'on a voulu dire en votant non. Vous pensez qu'on a voté oui à Maastricht pour soutenir le gouvernement de l'époque ? Il vaudrait peut être mieux nous imposer un retour en arrière alors ?

Arretez un peu de remettre en cause les votes qui ne vous arrangent pas. Les français ont voté Sarkozy aux présidentiel pour sanctionner Chirac et les socialistes. Ils nous faudrait quelqu'un pour faire un coup d'état et nous expliquer qu'il nous apporte ce qu'on a demandé sans savoir l'exprimer ?!

Un gamin égoïste, qui est président parce qu'il en revait quand il était petit, il réalise juste un caprice d'enfant gaté. Comme toute les décisions qu'il impose en expliquant qu'il sait mieux que les français ce qui est bon pour eux. Ca ne vous choque pas dans notre régime ? Vous avez jamais revé de demander l'asile politique en Russie ou en Chine ? Ca répondrait un peu plus à vos attente et il n'y aurait personne pour contredire votre idole.

Des evidences comme ça ... nan rien.

Modifié par _plop_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
becool57 Membre 75 messages
Forumeur en herbe‚ 47ans
Posté(e)

déjà j'ai pas voté Sarko mais Ségo ok? ;)

de l'autre un bon paquet de français ont voté non car ils pensaient qu'il y aurait le fameux plan B qui remplacerait la constitution ... :snif:

total y'a rien eu et les 51% de français qui ont voté non, se sont bien fait enfumés, ça n'a pas empêché Raffarin de continuer, ni les usines d'êtres délocalisées, ni Sarko d'êtres élu.... :snif:

voilà,,voilà,,, :o:coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Tous les gens de bonne volonté, qui pourraient changer ce libéralisme en lui IMPOSANT une éthique, se trompent de combat, et en mène un qui est terminé depuis 30 ans. Résultat, des gens, des gueux éthiquement parlant, sans scrupules en profitent pour prendre le pouvoir et nous mener dans le mur.

Mmh, pour reprendre votre métaphore, imaginons un peu le monde : l'Europe, ce sont les nobles français, tout content de s'élancer dans le capitalisme. Et en face, les "archers", ce sont les pays émergeants qui profitent complètement du système capitaliste, ont bien compris comment ça marchait, et qui vont devenir les nouveaux garants de l'ordre mondial. Et inutile de vous dire que niveaux respect des travailleurs, des droits sociaux ou même des droits de l'homme, ces pays ont également compris que s'embêter avec ces notions représentaient un frein à leur développement et leur future hégémonie. Et je doute que l'on puisse, en s'engouffrant tête baissée dans cette direction, imposer quoi que ce soit une fois pris au "piège" (et on est déjà bien engagés).

Maintenant, libre à vous de croire que le "combat" est fini et que le capitalisme représente la seule voie de progès possible : c'est un sentiment plein de noblesse que de croire que si nous sommes de bons élèves dans l'économie mondialisée, l'avenir de nos nations sera forcément garantis ou radieux, car l'on pourra en plus manoeuvrer de l'intérieur pour arranger les choses. Mais c'est à mon avis un tantinet naïf.

Depuis plusieurs années, le système capitaliste fonctionne à toutes vapeurs en aveugle, c'est à dire sans aucune but précis pour l'humanité ou les populations, si ce n'est suivre le mouvement (qui nous mène où ? Ah ? ben désolé de poser la question). Le traité Européen n'a pour but que de suivre les règles du jeu, sans jamais justement évoquer les bénéfices du système, de son utilité.

Bref, pour moi, grand pessimiste s'il en est, la seule voix consiste en effet certes à imposer un sens, une éthique à notre monde, à l'économie. Car, à l'instar de Dieu, aux dernières nouvelles le système actuel aurait été inventé par l'homme, qui, par le passé, a déjà inventé avec plus ou moins de succès d'autres systèmes.

Bref, désolé, je refuse d'oublier que c'est l'humain, et donc les nations, qui sont à l'ogirine ainsi que responsables de l'ordre mondial, ou du moins de son orientation.

En clair, je veux une Europe sociale, certes solide mais sociale, première étape à notre échelle pour repolitiser les manipulations financières qui dirigent le monde au profit de quelques profiteurs bien heureux.

La constitution européenne c'est la possibilité de rendre plus maléable une institution ingérable actuellement. C'est la seule condition pour, ensuite, la faire évoluer vers ce que l'on veut.

Loin de moi l'idée de ne pas réformer, et peut-être y'avait'il du bon dans cette constitution : mais effectivement, les non lors des référendums demandaient juste que l'on revoie la copie.

Et, encore une fois, désolé d'être pessimiste, mais on voit bien que le débat n'existe pas : une version de la constitution est retoquée, et boum, blocage, on ne cherche même pas à construire quelquechose de plus robuste, empreint de davantage de compromis. Non, c'est ce texte ou rien d'autre.

Vous pensez que ce serait mieux demain, une fois pris au piège ?

Vosu pensez que l'on pourra introduire des notions un tant soit peu humaniste, après coup, alors qu'apparemment elles n'ont déjà plus voix au chapitre ?

Désolé, j'ai de gros doutes.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pr-92 Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)

là où le peuple a été trompé ce n'est pas tant sur la ratification du traité de Lisbonne qui était prévue si Nicolas Sarkozy était élu, mais plutôt sur le fait que le traité de Lisbonne est la même chose que la constitution européenne sur laquelle les français ont été amenés à s'exprimer.

On nous a fait croire que c'était deux choses différentes, ce qui n'est pas vrai. C'est en cela que l'on peut dire que les français ont été "trompés", plus que "trahis".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pumba le hobit 2 Membre 278 messages
Forumeur activiste‚ 32ans
Posté(e)
La ratification du traité de lisbonne était il me semble claire dans les engagements de sarkozy avant les élections présidentielles... Il a été élu, donc le peuple s'est exprimé

Ca fait peur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mr Wolfe Membre 4 237 messages
Serial shooter‚ 50ans
Posté(e)

C'est marrant qu'il soit ressorti ce topic !

On se demande pourquoi...

Toujours est-il que :

- resumer le non de 2005 à un vote de sanction est une insulte à ceux qui ont analysé ce projet et milité activement contre. Merci

- on savait que même si le "non" passait, le projet reviendrai tôt ou tard : souvenez vous : TOUS les partis "importants" militaient "pour".

- mais quitte à se faire mettre, autant le savoir et dire NON, sinon on devient complice.

Là ou certains ont raison, c'est qu'à moyen/long terme, les conséquences sociales vont être énormes et désastreuses.

J'espère que ceux qui soutiennent ce projet l'ont bien analysé également... faudra pas se plaindre dans quelques années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant