Daniel Darc


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
daniel_darc.jpg

Daniel Darc


Mercredi 30 janvier - 15:24

DD en trois mots : provocations, excès et autodestruction...



Provocations, excès et autodestruction font de Daniel Darc une icône du rock français des années 80. Il brûle sa vie par les deux bouts. Mais de ses cendres, tel un Phénix, il renaît. Au début du 21ème siècle, Daniel Darc n’est pas six pieds sous terre parmi les légendes du Père Lachaise, mais est une référence, un modèle à suivre, pour toute une nouvelle génération de chanteurs.

daniel-darc.jpg

Daniel Rozoum, alias Daniel Darc, naît écorché vif, à Paris, le 20 mai 1959, écartelé entre le judaïsme, hérité de son père, et le catholicisme maternel. Les Sex Pistols rentrent dans la vie de Daniel en 1976. Deux ans après le choc musical, Daniel Darc rejoint ses amis – Mirwaïs Stass, Laurent Sinclair, Stéphane Erard et Pierre Wolfsohn – et le groupe Taxi Girl. Daniel Darc prend les filles en taxi, mais aussi les garçons. Partagé entre deux religions, il l’est aussi entre deux sexes. Homosexuel et hétérosexuel, il est bisexuel. Habitué aux provocations, sa bisexualité n’est pas faite pour scandaliser, même si ses déclarations peuvent heurter les mentalités. Pour Daniel Darc, aimer les deux moitiés du monde n’a rien de choquant. Daniel Darc prend surtout l’aventure Taxi Girl très à cœur. « Taxi driver » pendant huit ans, Daniel Darc se lance à corps perdu dans le rock et prend des postures provocatrices à la Iggy Pop. En 1979, en première partie de Talking Heads, Daniel Darc ne prend pas le mot performance à la légère : il joue, mais s’ouvre aussi les veines.

noumatrouff_generiq_mulhouse_bromheads_jacket_daniel_darc_amp_fiddler_012.jpg

Les maisons de disques freinent devant la réputation sulfureuse de Taxi Girl. Mais EMI signe le groupe. En 1980, il sort « Mannequin ». Le titre suivant, « Cherchez le garçon », est un succès. Tout arrive très vite, trop vite pour calmer les démons intérieurs : en juillet 1981, le batteur, Pierre Wolfsohn, meurt d’une overdose. Le bassiste, quant à lui, a préféré partir, quelques mois avant le décès de juillet.

4.jpg

Taxi Girl sort son premier véritable album en 1982. Pour signer une partie des textes à tendances suicidaires ou meurtrières, l’artiste divisé s’invente un double féminin : Viviane Vog. « Seppuku » a de bonnes critiques, mais elles n’influencent pas les ventes. En 1983, le groupe continue à se réduire. La mort n’est pas la cause du désistement, mais Laurent Sinclair part. « Quelqu’un comme toi » sort tout de même, mais Taxi Girl ne fait que survivre. En 1986, le succès des débuts n’est plus au rendez-vous et la formation se sépare.

Darc.jpg

Daniel Darc doit alors faire face en solo à ses démons : l’alcool et la drogue. Jacno l’extirpe de sa solitude et réalise avec lui son premier album solo. En 1987, Daniel Darc est sous influence, mais « Sous Influence Divine ». Dieu lui inspire l’amour, mais l’amour impossible. Serge Gainsbourg, l’homme alcoolisé, au dieu fumeur de Havane, et surtout « Je suis venu te dire que je m’en vais » trouvent leur place dans l’opus de Daniel Darc. L’amour lui inspire des textes poétiques, mélancoliques, moins provocateurs, qui déçoivent les fans puristes du Daniel Darc de Taxi Girl.

2111_img2.jpg

Après Jacno, Daniel Darc rencontre Etienne Daho, en 1988. Daho lui produit « La ville ». La même année, Daniel Darc enregistre « Parce que » et reprend, après Serge Gainsbourg, Charles Aznavour. En 1994, celui qui s’est mis à écrire, à traduire, à rédiger des critiques musicales pour un magazine, sort « Nijinsky ». Le deuxième album solo ne connaît toujours pas le succès commercial.

dsc00332.jpg

En 2004, tout change : la veine revient. Alors que le tout Paris s’attend à retrouver le Daniel Darc errant des années 90, marqué par les abus, il découvre un nouvel homme. Ressuscité par le compositeur Frédéric Lo, qui lui a proposé de collaborer au nouvel album de Dani, Daniel Darc livre un « Crève cœur » aux airs de Gainsbourg, où l’amour fréquente l’amitié et la rédemption. Le succès est total, aussi bien critique que public !

danieldarc8.JPG

Liens utiles :

1. Son site web...

2. Sa page MySpace...




Suite de l'article...
Source: Ados.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Quelques vidéos...

Chercher le garçon

Taxi Girl - Quelqu'Un Comme Toi

Taxi Girl - Aussi belle qu'une balle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
10023_min.jpg

"Amours suprêmes"


08.02.2008

Un enfer ou un paradis ? Daniel Darc hésite encore et évoque ses doutes avec ce nouvel album sombre et émouvant...

Artiste: Daniel Darc
Genre: Variété française

Synopsis Daniel Rozoum, alias Daniel Darc, est un passionné par la vie et la société : le rock, les arts martiaux, la littérature et, plus largement, l'être humain. Ouvertement ex-junkie, il a véritablement renoué avec sa carrière artistique en 2004, avec la sortie de son album "Crève Coeur", alors salué par la critique spécialisée. Membre du groupe Taxi Girl dans les années 70 - cette image lui colle encore à la peau, notamment après le tube "Cherchez le garçon" -, il s'est donné les moyens de multiplier les collaborations avec de nombreux artistes (Alizée, Thierry Amiel, Elisa Tovati, Brent...) et revient aujourd'hui avec "Amours suprêmes".

Plusieurs personnalités, parmi lesquelles Alain Bashung, ont participé à ce cinquième album réalisé par Frédéric Lo. Au menu, du 'Darc' dans la plus pure tradition de ce que l'artiste avait précédemment proposé au public. Son inspiration gainsbourienne ne s'est pas tarie, si bien qu'il parvient à faire ressortir l'essence gaie des thèmes sombres. La guitare croise une trompette enjouée sur "éa ne sert à rien", tandis que le Parisien chante avec mélancolie le spleen de la vie, de sa voix profonde et légèrement éraillée. Défaitiste sur "La Vie est mortelle" et "Serai-je perdu", il retrouve des accents plus joyeux sur "J'irai au paradis", 'parce que c'est en enfer (qu'il a) passé (sa) vie' !


Notre Avis


Notre Note : /5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
magya Membre 10 951 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

J'adorais Taxi Girl!...Mais je n'accroche pas trop à ce que fait Daniel Darc maintenant...P't'être que je n'ai écouté que d'une oreille et distraite en plus... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
dd.jpg

Daniel Darc n'écrira pas pour Carla Bruni


Dimanche 13 Avril - 16:27

Légende punk L'exercice de l'interview n'est pas toujours de tout repos et peut se transformer en rencontre surréaliste. Exemple avec Daniel Darc, ange crâmé fatalement touchant.



Mi-décembre 2007, locaux d'Universal Music, Paris. Assis dans une petite salle de conférence, j'attends Daniel Darc, pour une rencontre à l'occasion de la sortie de son nouvel album, Amours suprêmes. Punk dans les années 80, perdu pour les années 90, le chanteur français connaît un retour en grâce miraculeux depuis 2004 et l'album Crève-coeur.

Le voici qui entre, accompagné de son manager et d'un employé de Barclay. Veste en jeans usée, liquette aux couleurs de l'I.R.A., cheveux épars gominés et silhouette voûtée, il pénètre dans la pièce d'un pas hésitant. Puis se fige et lève les yeux, ne me voit pas et soudain:

- Y en a quand même pas treize!

Silence gêné.

- Des chaises. Y en a quand même pas treize!

Le mec de Barclay le rassure, lui dit qu'il y en a quatorze. Le chanteur se calme. Puis reprend:

- Tu dis ça pour me rassurer, hein?

Il recompte alors, méthodiquement. Puis le compte est bon. Il me salue, s'assied en face de moi et attaque une canette de Coca. Il a mal aux dents. Il observe mon petit enregistreur, me demande conseil pour en acheter un. Sur la manche de son blouson en jeans, un tacon à l'effigie d'Elvis Presley. Je le lui fais remarquer.

- Tu veux voir ma carte?

Je fais oui de la tête, sans vraiment savoir à quoi il fait référence. De la poche de son pantalon, il sort un étui en cuir, l'ouvre sur la table. Dedans, une carte du fan-club français du King. Et une carte de prière. Un instant il la cache, puis la montre, sans plus développer. Le silence est un brin pesant. Je me lance:

- Quatre ans à peine se sont écoulés entre la sortie de Crève-coeur et celle d'Amours suprêmes. Alors qu'auparavant tu n'avais publié que deux albums solo en dix-sept ans. Tu travailles plus vite aujourd'hui?
- Tu crois? Je ne suis pas sûr. Deux albums en dix-sept ans. Peut-être. Mais ces silences n'étaient pas volontaires. C'est juste que personne ne voulait de moi. Voilà. Alors qu'aujourd'hui, avec Frédéric Lo, on peut travailler comme on veut.

Derrière son bout de table il s'est recroquevillé, gigote au rythme de ses phrases.

- Comment travaillez-vous ensemble?
- A l'époque de Taxi Girl, les autres trouvaient des suites d'accords. Et moi j'avais des textes que j'essayais de placer dessus. Ce qui fait que mes paroles ressemblaient plus à des nouvelles. Et que les mélodies étaient bizarres, parce que je n'essayais pas d'en trouver, mais m'adaptais à la musique. Avec Frédéric c'est un peu différent. Il amène des idées musicales. Mais j'en amène aussi. Et pour l'écriture, j'essaie de trouver des trucs. Enfin, je cherche plutôt. Je ne suis pas Picasso, je ne trouve pas. Par exemple, pour le prochain album, j'aimerais bien... Est-ce que je peux le dire... Allez, oui. J'aimerais bien écrire uniquement des sonnets.




Suite de l'interview...
Source: Bon pour les Oreilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

Il passe ce vendredi au Printemps de Bourges avec Bonde Redhead (excellente pop) et Laetitia Sheriff (pop folk bien sympa).

Mais a priori Daniel Darc, suis pas super fan. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Reste qu'entre Thiéfaine ou Eudeline, c'est le seul qui a conservé son esprit radicalement punk et anti-conformiste... Après, pour un artiste et surtout pour lui, c'est dur de faire l'unanimité... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)

je ne pense pas que c'est ce qu'il recherche non plus :snif:

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

j'ai pas l'âge d'être nostalgique de taxi girl mais c'était bien quand même... lui tout seul j'accroche pas trop

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adras VIP 13 723 messages
Agent trouble‚ 38ans
Posté(e)
forum

Le chanteur Daniel Darc est mort 28 février 2013 à 19:47 (Mis à jour: 20:26) Par AFP


Vendredi 01 mars - 08:06

Ecorché vif du rock français depuis ses débuts dans les années 80 avec Taxi Girl, Daniel Darc, est décédé jeudi à l’âge de 53 ans.



    Le chanteur a été retrouvé mort dans un appartement du XIe arrondissement de Paris, selon une source proche de l’enquête, qui a précisé que sa mort serait liée à une absorption d’alcool et de médicaments.Un autopsie devrait être effectuée ce week-end.
    
    Né le 20 mai 1959 à Paris, très influencé par le mouvement punk, Daniel Darc ne masquait pas un penchant vers l’auto-destruction qui pouvait aller jusqu’à l’extrême. «J’aime pas jouer les vieux cons mais je viens d’un moment où le rock était dangereux. J’aime ce danger-là», disait cet amoureux de Johnny Cash, Elvis Presley, John Coltrane et James Dean. En 1979, il n’avait pas hésité à se trancher les veines sur la scène du Palace.


Suite de l'article...
forum Source: Libération

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant