Le racisme dans l'histoire

Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
Le fait que la Bible, et en particulier l'Ancien Testament soit raciste me paraît difficilement contestable.

La Bible parle quand même de génocide...

Vision primaire des choses...

Ce n'est pas parce que la Bible parle d'actes raciste qu'elle est raciste ;)

La Bible se termine pas l'Evangile et les épitres de Paul qui sont des appels clairs et evident à l'universalité de l'humanité, quelque soit sa provenance et son passé. Une véritable révolution. Et tu le sais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Belle tentative de détournement d'attention! Tous ça pour ne pas avouer ta plantade sur le prétendu racisme de la Bible ;) (et ceci juste après un beau discours du très chrétien Martin Luther King sur la lutte pour la citoyenneté noire au States...)

Le fait que la Bible, et en particulier l'Ancien Testament soit raciste me paraît difficilement contestable.

La Bible parle quand même de génocide...

Tu racontes n'importe quoi.

Primo: la bible parle aussi d'inceste, de meurtre, de viols, etc.. et c'est pas pour autant qu'elle approuve ce genre de conduite. De la meme maniere que ton quotidien va parler de ces choses la sans pour autant les approuver.

Secondo: Trouves moi le passage ou la bible dit qu'un noir est inferieur a un blanc qu'on rigole un peu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Belle tentative de détournement d'attention! Tous ça pour ne pas avouer ta plantade sur le prétendu racisme de la Bible ;) (et ceci juste après un beau discours du très chrétien Martin Luther King sur la lutte pour la citoyenneté noire au States...)

Le fait que la Bible, et en particulier l'Ancien Testament soit raciste me paraît difficilement contestable.

La Bible parle quand même de génocide...

Tu racontes n'importe quoi.

Primo: la bible parle aussi d'inceste, de meurtre, de viols, etc.. et c'est pas pour autant qu'elle approuve ce genre de conduite. De la meme maniere que ton quotidien va parler de ces choses la sans pour autant les approuver.

Dans la Bible, l'Eternel commande des génocide et en approuve. La Bible ne fait donc pas que "parler" de génocide, elle leur donne aussi ne caution divine. Relis donc les livres des rois, tu verra à quel point c'est sanglant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
C'est completement faux! ;)

Le monde grec n'a jamais crée de pensée universelle. Il fesait une nette disctinction entre Athènien et barbare. Le christiannisme et le concept d'universalité est inédit. On n'en trouve cependant quelques traces dans des pensées orientales, mais dont l'influence n'explique pas notre attachement à des valeurs telle que la démocratie.

Le monde grec n'a jamais crée l'individualisme. Hors de la cité et du groupe, pas d'humanité.

C'est un non-sens historique que de prétendre qu'il n'y a qu'une seule pensée grecque fondée sur la cité et opposée au barbares.

Les philosophies grecques étaient multiples et très riches. Typiquement, la philosophie cynique contredit complètement ta vision de la cité dans la "pensée grecque".

On ne retrouve pas non plus cela dans les pensées asiatique.
On la retrouve dans les écrits de confucius.
Et pas non plus chez les juifs. La seule pensée chrétienne à introduit massivement cette notion en mettant l'accent dur l'adhésion personnelle et subjective. Pas étonnant d'ailleurs que les premiers penseurs de la subjectivité étaient chrétien. Le premier à le théoriser fut Saint Augustin et le fameux concept d'intériorité. Ce concept fut ensuite laïcisé par Descartes.

La encore, e principe de subjectivité existait déjà chez les grecs, certains pensant ainsi qu'il n'y avait pas de vérité universelles, mais uniquement des vérités subjectives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Dans la Bible, l'Eternel commande des génocide et en approuve. La Bible ne fait donc pas que "parler" de génocide, elle leur donne aussi ne caution divine. Relis donc les livres des rois, tu verra à quel point c'est sanglant.

Bof, dans la bible il est parler de guerre de conquette et des guerres pour defendre ces terres. Donc rien avoir avec des sois disant genocides.

Et oui, je suis d'accord avec toi, en regle general, les guerre "c'est sanglant"..

M'enfin ;) ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Quand l'éternel parle d'aller exterminer tous les fidèles d'un culte concurrent en temps de paix, c'est un génocide.

Les arguments de la Bible sont même assez "amusant" d'un certain point de vue :

  • Leur dieu n'existe pas car... ...il ne répond pas à leur prières
  • Les fidèles de l'Eternel ont renversé l'autel de leur dieu ? Dans ce cas c'est à leur dieu (s'il existe) de "porter plainte"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Décidément, certains ont du mal à se décentrer et regarder les coses objectivement. C'est très rare, parfois ça passe avec le temps.

Certes, il y a de la violence dans la bible. Mais il faut en connaître d'avantage pour pouvoir comprendre les textes.

1. La bible est un ensemble de récits, de faits plus ou moins avérés. Il y a une différence entre ce qui est raconté et ce qui est approuvé.

2. Les prophètes notamment Amos (8ème s av JC), Malachie (5ème s) et autres dénoncent tous ces violences (je ne vous donne pas les textes vous les trouverez facilement en librairie).

ex: "Ils n'ont pas le sens de l'action droite, ces entasseurs de violences et de rapines dans leurs palais." (Amos 3,10)

« Martelant leurs épées, ils en feront des socs, de leurs lances, il feront des serpes. On ne brandira plus l'épée nation contre nation, on n'apprendra plus à se battre. » (Isaïe 2,4)

Non la bible n'est pas un appel à la violence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Décidément, certains ont du mal à se décentrer et regarder les coses objectivement. C'est très rare, parfois ça passe avec le temps.

En quoi votre vision serait-elle plus objective et moins partisane qu'une autre?

Quelle preuve avez-vous? ;)

---

C'est curieux, mais vous n'êtes pas le premier croyant à user de cet argument, ce désir absolu d'être plus dans "la vérité" que les autres, souvent sans comprendre la signification contextuelle de ce mot (Guepoca en avait notoirement abusé, avec un résultat des plus mitigé).

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Non la bible n'est pas un appel à la violence.

Le Bible n'incite pas à la violence mais ne fait rien pour l'éviter ;)

Il suffit de lire les nombres et voir que c'est Dieu qui demande à son peuple (car il choisi un peuple de terriens parmi d'autres :o ) d'attaquer les gens qui sont sur la territoire qu'il leur avait promis. Enfin, je n'en dit pas plus avant d'avoir bien tout lu :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 727 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) y'a pas d'erreur , le dieu de la bible ordonne des massacres sans etat d'ame , par exemple les Cananéens qui doivent tous etre massacrés pour plaire a l'eternel , d'ailleur un des reproche qu'adresse aux rois d'Israel ( royaume du nord de Canaan capitale Samaris ) les judéens ( Judas royaume du sud de Canaan capitale Jerusalem ) c'est d'avoir epargné les Cananéen et de vivre avec eux , c'est meme l'explication que les Judéen donnent de la destruction du royaume d'Israel par les Assyriens : comme ils ont laisser vivre les Cananéen , dieu les a punis en envoyant les Assyriens :o y'est plutot teigneux le vieux , non :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
:o y'a pas d'erreur , le dieu de la bible ordonne des massacres sans etat d'ame , par exemple les Cananéens qui doivent tous etre massacrés pour plaire a l'eternel , d'ailleur un des reproche qu'adresse aux rois d'Israel ( royaume du nord de Canaan capitale Samaris ) les judéens ( Judas royaume du sud de Canaan capitale Jerusalem ) c'est d'avoir epargné les Cananéen et de vivre avec eux , c'est meme l'explication que les Judéen donnent de la destruction du royaume d'Israel par les Assyriens : comme ils ont laisser vivre les Cananéen , dieu les a punis en envoyant les Assyriens :o y'est plutot teigneux le vieux , non :o

Indeed! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pascalin Membre 15 218 messages
le corps sur Terre, l'esprit ailleurs ‚ 47ans
Posté(e)
Le bébé noir qui naît aujourd'hui en Amérique, quelle que soit la région du pays dans laquelle il voit le jour, a environ la moitié des chances de terminer ses études secondaires dont bénéficie un bébé blanc, né au même endroit le même jour ; le tiers de ses chances de terminer ses études universitaires ; le tiers de ses chances d'exercer une profession libérale ; deux fois plus de chances de se retrouver au chômage ; un septième environ de ses chances de gagner 10 000 dollars par année. Son espérance de vie est plus courte de sept ans et il doit envisager la perspective de gagner deux fois moins.

C'est essentiellement à un problème moral que nous avons à faire face. Il est aussi ancien que les écritures et aussi clair que la Constitution des états-Unis. Le c¿ur du sujet est de savoir si tous les Américains doivent se voir octroyer des droits égaux et des chances égales, si nous voulons traiter nos concitoyens comme nous voulons être traités. Si un Américain, parce que sa peau est sombre, ne peut déjeuner dans un restaurant ouvert au public, s'il ne peut envoyer ses enfants dans la meilleure école publique, s'il ne peut voter pour les hommes qui le représentent, si, en bref, il ne peut jouir de la vie pleine et libre que nous voulons tous, alors qui donc, parmi nous, accepterait de changer de couleur de peau et de prendre sa place ? Qui donc, parmi nous, accepterait les conseils de patience et de temporisation ? Cent ans se sont écoulés depuis que le président Lincoln a affranchi les esclaves ; pourtant, leurs descendants, leurs petit-fils, ne sont pas encore libres. Ils ne sont pas encore libérés des entraves de l'injustice. Ils ne sont pas encore libérés de l'oppression économique et sociale, et notre pays, en dépit de tout ce qu'il espère et de tout ce dont il se targue, ne sera pas complètement libre tant que tous ses citoyens ne seront pas libres.

Nous prêchons la liberté date nous sommes sincères, et nous la chérissons la liberté dont nous jouissons ici, mais dirons-nous au monde, et, ce qui est beaucoup plus important, nous dirons-nous les uns aux autres que ce pays est celui des hommes libres à l'exception des Noirs ? Que nous n'avons pas de citoyens de seconde classe à l'exception des Noirs ? Que nous n'avons pas de système de classes ou de castes, que nous n'avons pas de ghetto, pas de race supérieure, excepté en ce qui concerne les Noirs ?

John Kennedy, le 12 juin 1963

Le racisme

la peur de l'étranger ,de l'inconnu ;oui cela ce passe en des zones "beaufréennes " (copiryght pascalin) ;)

quand tu dis nous ,cela est exageré car tu ne peut nous englober tous souss( c'est pour faire sonner le tousse :o ) de vils preceptes et les opportuns qui ont eu des discours de classes ne sont que des gros beaufs pluerils n'ayant pas étaient finis dans leurs évolutions

donc oui le racisme à toujours été mais non il n'est pas légitime d'un point de vue social et aussi humain mais aussi

de par la subsistance de l'espece humaine ,ce concept est banis car n'integrant pas toutes les richesses de celle ci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Et pourtant Pascalin il existe hélas aujourd'hui encore des personnes tenant d justifer le racisme le plus vil, il y a plusieurs mois de cela j'avais posté un topic traitant du racisme "scientifique" j'avais posté des extraits du "scientifique" raciste canadien John Philippe Rushton qui encore aujourd'hui continue de défendre des thèses racistes absolument abjects sous couvert de soit disant études scientifiques!

Je reposte ces extraits de Rushton ici!

J'ai publié plusieurs autres études durant les années 90, également dans Intelligence, confirmant les différences raciales dans la taille du cerveau. Dans une étude, j'ai (1991) analysé des données du National Aeronautics and Space Administration, et j'ai trouvé que la capacité crânienne moyenne des Asiatiques était de 1460 cm3, et que pour les Européens elle était de 1446 cm3. A partir d'un échantillon aléatoire stratifié de 6.325 personnels de l'US Army, j'ai (1992) calculé les capacités crâniennes moyennes des Asiatiques, Blancs et Noirs, respectivement de 1416 cm3, 1380 cm3, et 1359 cm3. (J'ai aussi trouvé que les officiers obtenaient en moyenne 1393 cm3 tandis que le personnel de troupe obtenait en moyenne 1375 cm3.) Depuis une compilation réalisée par l'International Labour Office à Genève de dizaines de milliers de gens autour du monde, j'ai (1994) trouvé que les échantillons de la ceinture pacifique, d'Europe, et d'Afrique avaient en moyenne des capacités crâniennes respectivement de 1,308cm3, 1,297 cm3, et 1,241 cm3. Travis Osborne et moi-même (1994) ont publié un article indiquant que la taille du cerveau était héritable à environ 50% pour à la fois les Noirs et les Blancs à partir de données provenant de l'étude Georgia Twin Study, basée sur 236 paires de jumeaux adolescents noirs et blancs. Et à nouveau nous avons exposé que les Blancs ont en moyenne une plus grande capacité crânienne que les Noirs.

Puisqu'un pouce cubique de matière cervicale contient des millions de cellules neuronales et des centaines de millions de connections nerveuses, la taille du cerveau aide à expliquer pourquoi les races diffèrent dans le QI. Sur les tests de QI normalisés, des centaines d'études indiquent ce modèle tripartite. Les Asiatiques sont en moyenne légèrement devant les Blancs sur de tels tests et les Blancs sont en moyenne substantiellement devant les Noirs. La plupart des tests de QI ont un score moyen de 100, avec une fourchette « normale » de 85 à 115. Autour du monde, les Blancs ont en moyenne un QI d'à peu près 100, les Asiatiques un QI d'à peu près 106, et les Noirs de Grande-Bretagne, des Caraïbes, et des Etats-Unis ont en moyenne un plus bas QI ¿ environ 85. Les QI les plus bas sont trouvés chez les Africains sub-sahariens ¿ environ 70 (voir Tableau 4). Comme les autres ensembles de données dans cet essai, ceux-ci sont passés en revue dans mon livre Race, Evolution and Behavior. Un livre encore plus récent sur le sujet est de Richard Lynn et Tatu Vanhanen, IQ and the Wealth of Nations.

Les différences raciales dans la taille du cerveau et le QI, en parallèle avec celles concernant la testostérone, ont d'importantes implications dans le comportement social. Par exemple, aux Etats-Unis, les Asiatiques sont vus comme une « minorité modèle ». Ils ont moins de divorces, de naissances hors mariage, et de cas de maltraitances infantiles qu'en ont les Blancs. Plus d'Asiatiques obtiennent un diplôme d'études supérieures et moins vont en prison. Les Noirs, de l'autre côté, forment 12% de la population américaine mais impliquent 50% de la population carcérale

[.....]

Les Asiatiques sont les moins actifs sexuellement, que ce soit mesuré par l'âge du premier rapport sexuel, la fréquence des rapports, ou le nombre de partenaires sexuels. Les Noirs sont les plus actifs dans chacun de ceux-ci. Encore une fois, les Blancs tombent entre-deux. Des enquêtes nationales en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, et des enquêtes internationales de l'Organisation Mondiale de la Santé, révèlent le modèle racial tripartite dans le comportement sexuel. Ces différences raciales, à leur tour, affectent le taux de maladies sexuellement transmissibles. Par exemple, les derniers chiffres du Centers for Disease Control and Prevention (pour l'année 2000) indiquent que le taux de chlamydia chez les Afro-américains est 10 fois plus élevé qu'il ne l'est chez les Blancs, et pour la blennorragie et la syphilis le taux parmi les Noirs est proche de 30 fois celui des Blancs.

Malheureusement, les différences raciales sont aussi répercutées dans la crise actuelle du SIDA. Plus de 40 millions de gens de par le monde vivent avec le VIH/SIDA. Le Tableau 6 indique les taux d'infection au VIH dans différentes parties du monde d'après les derniers chiffres de l'ONUSIDA (Décembre 2001). L'épidémie a démarré en Afrique noire à la fin des années 70. Aujourd'hui 28 millions d'adultes y vivent avec le VIH/SIDA. Plus de cinquante pour cent de ceux-ci sont des femmes. Ceci témoigne que la transmission est principalement hétérosexuelle. Actuellement, près de 9 Africains sur 100 sont contaminés avec le virus du SIDA et l'épidémie est considérée hors de contrôle. Dans plusieurs pays, le taux de SIDA dépasse 20%, incluant l'Afrique du Sud, où un adulte sur 5 vit avec le VIH/SIDA.

Le taux d'infection au VIH est élevé également chez le Caribéen noir ¿ 2.2%! Le taux élevé de VIH/SIDA se prolonge des Bermudes au Guyana dans la bande de 2000 miles formée par les pays des Caraïbes, et il est le plus grand aux Bahamas et à Haïti, où les taux sont respectivement de 4% et 5%. Les données publiées par le U.S. Centers for Disease Control and Prevention indiquent que les Afro-américains ont des taux de VIH/SIDA similaires au Caribéen noir et à des parties de l'Afrique noire. Trois pour cent des hommes noirs et 1% des femmes noires aux Etats-Unis vivent avec le VIH. Le taux pour les Américains blancs est d'environ 0.4%, tandis que le taux des Américains asiatiques est de moins de 0.05%. Les taux pour l'Europe et la ceinture pacifique sont également bas. Bien sûr le SIDA est un problème de santé publique grave pour tous les groupes raciaux, mais il l'est spécialement pour les Africains et les gens de descendance africaine.

Ces thèses sont ne datent pas d'hier mais donc elles existent toujours aujourd'hui et même si elles ne font plus école comme ce fut longtemps le cas elles sont néanmoins toujours dangereuses!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dabord Membre 861 messages
Forumeur accro‚ 39ans
Posté(e)

Stein, tu n'as pas lu mon message....ce que tu relates montre que tu n'y connais rien.

Lis la bible ensuite on verra ce que tu en penses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)
Stein, tu n'as pas lu mon message....ce que tu relates montre que tu n'y connais rien.

Lis la bible ensuite on verra ce que tu en penses.

1) J'ai lu votre message dans sa totalité. Toujours (ils sont de toute façon très courts et plutôt péremptoires, assez simplement structurés).

2) Il me semble avoir lu plusieurs fois la Torah et la Tanakh. Y compris les chapitres auxquels vous faisiez référence. En tant qu'oeuvre romancée, en tant que témoignage culturel, c'est remarquable. Les rédacteurs du Tanakh étaient des conteurs particulièrement doués, inventifs et capables de tenir leur lecteur en haleine via des cascades d'incroyables rebondissements. Le Nouveau Testament, lui, est déjà beaucoup plus bancal, profondément ennuyeux et nettement plus discutable, tant au niveau du style que du message (Nietzsche n'avait pas été le premier à le remarquer).

Mais puisque nous sommes à nous confier nos préférences respectives, je vais vous l'avouer, mon admiration va plutôt aux Ketouvim, c'est à dire le Lyov, le Shir HaShirim, et surtout le Qoheleth.

Le Qoheleth, ça c'est un très grand texte, d'un style et d'une profondeur admirable. Il est vrai qu'il se démarque assez radicalement du reste, comme l'avait déjà remarqué Spinoza, et plus tard, plusieurs historiens tels que l'allemand Ernst Bloch.

3) Je vous posais une question sur l'un des mots que vous aviez employé... C'est à dire l'objectivité.

Encore une fois, qu'est-ce qui vous fait dire que vous êtes plus objectif qu'un autre?

Pourquoi arrivez-vous à cette conclusion?

Que savez-vous de l'objectivité, en tant que telle (je veux dire, philosophiquement parlant)?

Pourquoi est-ce que tant de croyants, lorsqu'ils se sentent acculés ou bien de mauvaise humeur, semblent vouloir couper court à toute discussion en invoquant les conditions nécessaires à une relative objectivité ou, plus communément, à celle de la Vérité tout court -dont ils sont les seuls détenteurs, cela va sans dire-?

Observez, c'est symptomatique:

Aucun athée dans ce forum n'a conclu ses messages en parlant de Vérité: Ni moi, ni Grenouille, ni Usagi... etc.... En revanche, presque tous les croyants sont passés par cette case, par ce besoin, comme s'ils ressentaient le besoin de se rassurer par les mots-même qu'ils emploient, comme si cette discussion représentait un enième test de Foi.

---

Bon bref.

Quoiqu'il en soit, je n'attends plus rien de vous. En toutes probabilités, vous vous en tirerez par une nouvelle pirouette, refusant (et avec raison) de discourir sur un terrain miné, qui est de surcroit le mien.

Lâcheté et Orgueuil... Et oui!

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
smi Membre 415 messages
Forumeur survitaminé‚ 51ans
Posté(e)

SURTOUT AVEC SARKO, ON EST MAL BARRE POUR LE RACISME !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant