Existe-il une amitié innocente entre femme et homme?

Lupita Membre 3 533 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Mort de rire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

trochouette Membre 2 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Bien sûre que l'amitié homme femme existe et heureusement. :snif:

Tout n'est pas porté sur le sexe.

L'homme pour ma part peut-être un confident.

Simple question, pour ceux qui ne croit pas en l'amitié homme femme.

Cette relation peut-elle être qualifié de relation platonique?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Bien sûre que l'amitié homme femme existe et heureusement. :snif:

Tout n'est pas porté sur le sexe.

L'homme pour ma part peut-être un confident.

Simple question, pour ceux qui ne croit pas en l'amitié homme femme.

Cette relation peut-elle être qualifié de relation platonique?

Quel libidineux ce plato :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gazigaloo Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

impossible j'y crois pas, il va toujours y avoir un moment ou l'un des deux va penser plus loin, l'homme va penser au sexe et le femme va tomber amoureuse...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lilena Membre 495 messages
Forumeur survitaminé‚ 54ans
Posté(e)

cest une question de personnes donc au cas par cas. aucune generalite..

jai eu pendant 6ans un ami.. et je te promets aucune arriere pensee cetait pour moi un frere et vice versa.mais cest une experience unique la mienne.

ce qui ne veut pas dire que dans lamitie homme femme il peut y avoir seduction ou arrieres pensees.

mais ca existe aussi comme un lien fraternel.

apres on y croit ou pas, ca depend de soi.. il y a des femmes et des hommes incapables de ne pas penser au sexe.. :snif:

ceci dit

lamitie femme femme... pourrait bien nous poser le meme pb et homme homme aussi..

oulalallalal je megare. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WHat-Else? Membre 6 messages
Baby Forumeur‚ 47ans
Posté(e)

l'amitié c'est une relation de confiance comme pour le reste et j'ai de nombreuses amies femmes sans pour autant......mais c'est ce qui en fait son charme. le jeu de séduction est présent et tant mieux. Mais il est vrai que parfois il faut savoir en jouer sans blesser l'autre. vous n'avez surement rien compris mais c'est pas grave j'aurai donné mon avis;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maryelle Membre 222 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Mais bien sûr que ça existe!!

J'ai beaucoup plus d'amis garçons que filles, et je préfère! Aucune arrière-pensée, c'est des potes avec qui je m'éclate... :snif:

Même si beaucoup de personnes ont du mal à me croire quand je leur dis que c'est juste amical, du genre : "oué bon c'est ton ami, mais au delà de ça il te plaît non? tu cracherais pas dessus s'il te faisait des avances?"

Inenvisageable qu'il puisse se passer quelque chose d'autre qu'une relation amicale, même si forcément parfois sur le ton de la déconne je dis à mon meilleur ami qu'il est mon "âme soeur" ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Seulement si la fille est franchement moche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sojanaff Membre 236 messages
Forumeur activiste‚ 36ans
Posté(e)
Seulement si la fille est franchement moche.

:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bidule57 Membre 1 123 messages
NoBoys--->NoProblems‚ 107ans
Posté(e)

La question se pose chez tous je pense! Je ne sais pas trop si l'amitié entre deux personnes de sexes opposés peut marcher, il y a toujours quelque chose qui fais qu'un malaise s'installe au bout d'un moment entre les deux personnes. Elles sont aussi jugés par les autres qui pense que ces deux amis sont ensemble et après sa crée des distortion. Bref, c'est compliqué!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Adriiien Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 32ans
Posté(e)

Oui c'est possible. Mais il demeurera ( sauf si c'est un thon intégral ) une reelle attirance sensuelle et erotique. :snif: Tfffooooo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Marquise X Membre 10 418 messages
Bouée creveuse de n'oeil ‚ 26ans
Posté(e)
Si on peut : Juste après avoir baisé!!

:snif: Non mais fallait que je le remonte :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Greenwood Membre 53 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Je suis persuadé que oui, il peut y avoir une réelle amitié entre homme et femme. Un homme ne pense pas necessairement toujours au sexe. Il y a une partie sexe, mais aussi une partie sociale, et un homme intelligent est un homme qui peut faire la différence entre ces deux choses, par dessus les hormones et tout et tout. Une amitié homme-femme est justement un gros plus dans la section social. Mais faire la différence entre sexe/social n'est pas necessairement contrôler ça, c'est vraiment en oublier un, s'abandonner à l'activitée choisie c'est alors que la sincérité est là, seulement là.

Tout est possible, mais malheureusement il y a trop de préjugés et jamais on ne pourras les éradiquer, il fat vivre avec, il faut seulement se dire qu'une idée préconçue n'est pas necessairement vraie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titsta Membre 6 651 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

zut, je me suis absenté trop longtemps, pourtant je trouvais ces questions très intéressantes...

il y a une autre question que je comptais soulever, par rapport à ce que tu dis Tista.
On peut avoir des amitiés très fortes et solides quand on accepte de devenir un minimum adulte, et de prendre en main son désir, pour ne pas qu'il nuise à la relation.
Dans les amitiés homme femme, il arrive toujours un moment où on a un choix à faire pour gérer l'accumulation de cette frustration.

Sois on gère mal son désir, on l'enfouit sans vouloir le regarder en face, du coup on l'accumule et on se laisse "bouffer" par l'accumulation de ces frustrations.

Alors, sois notre relation se termine, sois elle prend alors la forme d'un "amour platonique masochiste", l'amoureux transi qui n'ose jamais avouer à l'ami(e) qu'il (elle) l'aime plus que tout au monde, pour ne pas la (le) perdre.

Bref, comme à chaque fois qu'on préfère croire dur comme fer dans une utopie plutôt que de regarder la réalité en face, ça deviens malsain.

Que se passe-t-il si au final, on accepte ses doutes et qu'on les partage avec la personne concernée ? De par mon expérience, je sais que cela ne détruit pas toujours la relation, mais comment savoir, au final ce que l'on ressent vraiment ? Car la frontière est floue, cela a été dit. Je pense que cela peut renforcer les liens entre les deux personnes. Dés lors, est-ce qu'on s'engage dans un début de relation amoureuse, ou renforce-t-on son amitié ? Je n'ai pas de réponses (et ce n'est pas faute d'en vouloir), mais ceci ne dépendrait-il pas des personnes, des cas et .. au final de la véracité de nos sentiments ?

Pour revenir à la question, j'ai des amies pour lesquelles je n'ai ni désir ni sentiments amoureux. Je les connais depuis plus de 5 ans maintenant et ça se passe très bien. Certes, je ne cacherai pas avoir eu du désir parfois, mais être tombé amoureux ? Non, je ne pense pas.

Ce que je sais de par mon expérience, c'est que si on veux savoir ce qu'on ressent vraiement, faut surtout pas se prendre la tête dessu. C'est pas nos actes et nos sensations qu'on sait ce qu'on ressent, certainement pas par les mots et définition qu'on essaye de coller dessu.

Les mots amitié / amour etc... sont très pratiques pour décrire des relations superficielles.

Mais dès qu'on creuse un peu au fond de ce qu'on ressent, ou des que les relations sont un peu plus complice, tout se melle point de vu mot.

Il faut savoir quitter ce besoin de nous faire rentrer dans des étiquettes de comportement.

Passé un certain cap, une relation n'est rien d'autre que ce qu'elle est : une relation particulière. é part.

Tout essai pour la faire rentrer dans des cases ne peut que la rendre plus superficielle ou la détruire.

C'est pas toujours évident d'avoir des relations sans cases pour les décrires. Mais dans le pire des cas, si on a vraiement besoin d'en mettre une, la case "c'est spécial" fonctionne bien. (du genre, entre elle et moi "c'est spécial")

Parce qu'en réalité, pourquoi se prendre la tête pour savoir si ce qu'on ressent est une amitié ou de l'amour ?

Quel est l'intéret ? Mieux pouvoir la décrire aux autres ?

Et si c'est pour décider de nos comportement, il faut apprendre à décider de nos comportement en fonction de nos envies réciproques, et non pas en fonction des mots qui servent à décrire la relation.

Autre point qu'il me semble intéressant de signaler: lorsque l'un ou l'autre (ou les deux) des amis est en couple, ceci n'aurait pas pour effet de stopper ce processus. Je parle bien entendu de couple qui tient, pas un couple qui tombe en morceaux. Là où je veux en venir, c'est que l'on cherche peut-être à ne pas être seul au travers de nos amis. je pense que si l'on a l'occasion de se voir régulièrement, on peut chercher à aller plus loin pour ne plus se sentir seul, avoir quelqu'un à nos cotés. Mais n'est-ce pas là de l'amitié ? Une amitié amoureuse ?

Encore une fois, dès qu'on creuse un peu au fond de ce qu'on ressent, ou quand on sort des "sentiers battuts" où les définitions sont bien cadrées, les sentiments se mèlent.

Je préfère personnellement utiliser des mots décrivant des sensations, comme désir, plaisir, complicité, affection, etc...

Que des mots sensés décrire des relations (et tout ce qu'il faut faire ou ne pas faire) comme amitié, ou amour.

De toute manière, je pense que nos sentiments sont vivant par nature, ils bougent, ils évoluent. Parfois d'une minute sur l'autre.

Donc forcément, les mots "uniques" ne peuvent pas être adaptés pour les décrire.

(ça me rappelle une phrase que j'avais écrit plus jeune : les sentiments sont des annimaux sauvages qui ne survivent pas longtemps à la captivité des mots)

Pour finir, je pense que la meilleure des choses, c'est de ne pas attendre; être clair avec l'ami(e) en question. Si l'on a des doutes, lui en parler, et ne pas attendre que le mal soit fait. Lui dire qu'on ne sait plus, qu'on a besoin de voir plus clair; mais ne surtout pas attendre d'être sûr de soi, ça mène dans l'impasse. Dire "Euh .. bah maintenant je t'aime", ca fera toujours plus de dégâts si l'autre n'est pas prévenu que ca peut arriver. En revanche, le (la) tenir au courant, ca lui permet de se préparer, de se sonder soi-même, et de pouvoir mieux gérer la situation, peu importe comme elle évolue.

ça dépend des relations.

C'est toujours très compliqué de faire évoluer les mots avec lesquels ont décrivait nos relations. Parce que souvent les relations sont basé dessus.

Plus pour certains que pour d'autres d'ailleur. ça dépend un peu des personnalités. Certains sont complètement enfermé dans leur définition, et ne peuvent pas en sortir. D'autres peuvent jongler avec les mots et "réadapter" facilement les définitions au fil des évolutions de leurs sentiments. C'est un peu en rapport avec l'importance de la "normalité" de la relation pour la personne je crois.

De toute manière, je crois qu'une relation ne peux pas se passer de complicité, donc plutôt que de tourner cette

évolution comme une demande mieux vaux jouer sur la complicité pour aboutir à ce qu'on veux, et en créer l'envie chez l'autre.

Par expérience, je pense aussi que c'est beaucoup plus facile de changer les définitions des relations a postériori.

Du genre : "Finalement, je crois qu'on était amoureux"... mais après qu'on ai couché ensemble :snif:

Les définitions doivent suivre les actes, jamais les précéder ! Surtout s'il y a un risque que l'autre ai pas la mêmes définitions.

C'est plus facile et moins risqué aussi de faire passer pour un dérapage quelque chose si ça se passe mal. ça permet de l'effacer et de l'oublier. Alors qu'un changement de définition, c'est beaucoup difficile à "réparer" et oublier après.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
acquamarine Membre 184 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

oui ça peut exister!

Jen'ai que des amis homme autour de moi et une seule amie femme.

Mais je prefere parler avec des hommes , je les trouve plus interessants que les femmes.

Les femmes se plaignent tjrs, il n'y a jamais rien qui va!l'homme, lui cachera plus ses etats d'ame.

Je ne suis pas un thon integral, je suis une femme avec des atouts physiques on me le repete bien assez.

Mais je recherche la sincerité et la loyauté avant tout.

J'ai l'habitude d'annoncer la couleur des le depart et tout se passe bien.

Sans ambiguité, on peut avancer vers une relation amicale entre homme et femme et elle dure presque tjrs toute la vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stefan124 Membre 440 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Ouaaais...ça m'est arrivé une fois, mais ça a vite dégénéré pour des raisons sexuelles...enfin je me serais décoincé à l'époque j'aurais pu voir ce que ça donne :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité eozennn
Invité eozennn Invités 0 message
Posté(e)

moi aussi je pense que l'amitiè entre un homme et une femme est tout à fait possible, quand on a de l'espace autour de soi, quand l'un laisse de la liberté à l'autre, quand on se retrouve pour se partager un sentiment de générosité et tout se dire quand on en a envie , je rejoins (pheldwyn) quand il dit que l'amitiè est platonique. :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant