Pour ou contre l'avortement

Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)

Tant qu'on n'a pas trouvé de conscience à l'embryon moi ça me va bien hein :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité zazou
Invité zazou Invités 0 message
Posté(e)
Je pense que les personnes qui sont contre l'avortement le sont contre toutes ses formes.

Pour l'instant ça n'est pas le cas, mais si un jour la science découvre que le f¿tus a une conscience à partir de 3 semaines par exemple (totalement au pif hein), tu serais toujours pour l'avortement ?

Oui, puisque je suis pour la liberté de la femme de choisir ce qu'elle veut faire de son corps (et de ses fonctions reproductives) :cray:

De plus je conçois aussi très bien l'IMG et ce jusqu'à 8 mois de grossesse. :p

Lorsque je vois les anti avortement balancer comme argument que la "pilule du lendemain" existe, je constate qu'ils ne connaissent rien aux fonctions reproductives humaines :p

En effet cette "pilule du lendemain" n'est là que pour empêcher l'implantation de l'oeuf dans l'utérus, donc la fécondation a déjà eu lieu et de ce fait une certaine forme de vie existe déjà. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
Oui, puisque je suis pour la liberté de la femme de choisir ce qu'elle veut faire de son corps (et de ses fonctions reproductives) :cray:

Mouais, okay.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité laeticiasonia
Invité laeticiasonia Invités 0 message
Posté(e)
C'est un avis qui se respecte.

Mais si on demandait aux enfants abandonnés et adoptés, ne serait-ce pas plus pertinent ?

Il faut croire que tu n'en a jamais rencontré un seul ?

J'ai vécu dans des familles d'accueil depuis l'âge de 5 ans et je suis aussi de l'avis de Liligreycat, il vaut mieux avorter que de garder l'enfant pour l'abandonner à la naissance. C'est une grande souffrance de vivre sans ses parents et je n'aurais jamais voulu être adoptée, je n'aurais jamais supporté qu'on cherche à remplacer ma mère.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
Tiens, pas des cellules d'un être humain en devenir ?

Tout à fait, un spermatozoïde ne devient pas un être humain .......

Tu connait la différence entre une gamète et un embryon n'est-ce pas.... comparer ce qui est comparable comme disait l'autre :cray:

Pourtant l'embryon est juste un amas de cellules vivantes aussi.

Un amas de cellule vivante qui aux dela de 3 semaines possède deja sa propre circulation sanguine, son propre coeur, son propre génome et qui si ont ne le touche va devenir un être humain..... bref rien avoir avec un spermatozoïde ........ le stade ''spermatozoide'' n'existe pas .....

or, l'avortement concerne le stade embryonnaire.

Et foetal, le stade embryonnaire se termine à 8 semaine .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Donc tu fixes des différences selon le temps ? Tu te focalises sur les stades d'évolution des cellules pour définir le vivant ? Intéressant...

Et foetal, le stade embryonnaire se termine à 8 semaine .....

Ce changement de statut fluctue selon les sources.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
Donc tu fixes des différences selon le temps ? Tu te focalises sur les stades d'évolution des cellules pour définir le vivant ? Intéressant...

Y'a forcément des stades différents.

Le gros challenge étant de pouvoir découvrir le stade ou se développe la conscience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Ceux qui sont contre l'avortement ne font pas de différence. Pour eux c'est la vie qui compte. Mais ça ne les empêche pas pour la plupart de manger de la viande ou de cueillir des champignons. C'est surtout cela qui me gêne. Ok pour le critère de la vie, mais la vie existe de la formation de la cellule (toute celulle) jusqu'à sa mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Encéphale Membre 4 473 messages
Forumeur alchimiste‚ 104ans
Posté(e)
Donc tu fixes des différences selon le temps ? Tu te focalises sur les stades d'évolution des cellules pour définir le vivant ? Intéressant...

Intéressant :cray: , encore faut-t-il lire, je ne me focalise pas dans le temps puisque un spermatozoïde n'est pas un stade d'évolution, il n'existe pas de stade ''spermatozoïde'',un spermatozoïde n'a pas la potentialité de devenir un être humain comme l'a un embryon. Gamète n'est pas la même chose qu'embryon ou foetus ......

Et je n'ai pas dit que sa n'était pas du vivant, c'est une cellule donc forcement c'est vivant ......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
un spermatozoïde n'a pas la potentialité de devenir un être humain comme l'a un embryon.

Sans spermatozoïde, pas d'embryon, donc c'est une potentialité d'être humain quelque part.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
Ceux qui sont contre l'avortement ne font pas de différence. Pour eux c'est la vie qui compte. Mais ça ne les empêche pas pour la plupart de manger de la viande ou de cueillir des champignons. C'est surtout cela qui me gêne. Ok pour le critère de la vie, mais la vie existe de la formation de la cellule (toute celulle) jusqu'à sa mort.

Donc selon toi qui mange de la viande peut tuer un homme... Limite un peu, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Ce n'est pas ce que j'ai dit. Je ne comprends pas. :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
caloli Membre 2 221 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

L'avortement a toujours existé et existera toujours.

Etre contre l'avortement, c'est imposer aux femmes des méthodes d'avortement barbares, hors de tout cadre médical. A grands coups d'aiguilles à tricoter, par cautérisation du col de l'utérus, par injection d'eau de javel, par coups de poing dans l'abdomen, ......

La légalisation de l'avortement permet aux femmes de s'affranchir de ces méthodes d'un autre temps, et donc de les protéger.

Quant aux couplets romantico gnan-gnan sur l'amour, c'est un déni de la réalité. Nous ne vivons pas dans un monde de bisounours, et une grossesse non désirée est toujours un traumatisme pour la mère, en particulier les plus jeunes. Je parle bien de la mère car dans ces cas là, le père a toujours une très grande capacité à disparaître.

Madame Veil, je vous rends hommage.

Modifié par caloli

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistyorchid Membre 415 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

bonsoir tout le monde

il est animé ce debat

calmos hé!

je vois que l'internaute pseudo zazou est tres passionnelle dans ses reponses j'espere qu elle pourra rester plus moderée dans ses paroles que celles dites à d'autres personnes ici car on a la liberté d e penser et de ressentir encore et pas envie de me faire charcuter :o

en tout cas ma modeste contribution sur ce topic vous dirait que j'ai vu beaucoup de femmes pretendre qu'elles avaient fait une fausse couche alors que c'etait un avortement

mais c'etait trop douloureux à l'accepter et surtout la culpabilité ressentie face aux ragards des gens de leur entourage, la peur d'etre jugées

c'est vrai que notre société privilégie la vie avant tout

mon ancienne voisine avant que je demenage pour vivre avec mon mari, avait fait 4 avortements deguisés en 4 fausses couche car elle se cherchait un pere pour ses enfants et à chaque fois elle tombait enceinte tres vite

oui mais les mecs n'en voulaient pas et elle voulait garder la face vis à vis de son entourage

pour ma part et pourtant j'ai eu ma fille sans etre sure que son pere vivrait avec nous et enceinte des jumeaux ensuite avant de vivre avec lui aussi, il n'empeche j'ai gardé les bebes

je serais donc contre l'avortement en toute occasion

et j'espere ne pas me faire incendier

donc calmos tout le monde

merci

et bonne soirée à tous! :cray:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
Ce n'est pas ce que j'ai dit. Je ne comprends pas. :cray:

Pardon Lili j'ai mal lu :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
Ceux qui sont contre l'avortement ne font pas de différence. Pour eux c'est la vie qui compte. Mais ça ne les empêche pas pour la plupart de manger de la viande ou de cueillir des champignons. C'est surtout cela qui me gêne. Ok pour le critère de la vie, mais la vie existe de la formation de la cellule (toute celulle) jusqu'à sa mort.

Bon lol après avoir relu et m'être concentré un peu (j'étais au tel), je dirais que plus que la vie en elle même, ce qui est important c'est la conscience.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité zazou
Invité zazou Invités 0 message
Posté(e)
bonsoir tout le monde

il est animé ce debat

calmos hé!

je vois que l'internaute pseudo zazou est tres passionnelle dans ses reponses j'espere qu elle pourra rester plus moderée dans ses paroles que celles dites à d'autres personnes ici car on a la liberté d e penser et de ressentir encore et pas envie de me faire charcuter :acute:

Comment peut on défendre la liberté de penser, et pour autant remettre en cause la liberté de faire ce que l'on veut de son corps? :acute:

en tout cas ma modeste contribution sur ce topic vous dirait que j'ai vu beaucoup de femmes pretendre qu'elles avaient fait une fausse couche alors que c'etait un avortement

mais c'etait trop douloureux à l'accepter et surtout la culpabilité ressentie face aux ragards des gens de leur entourage, la peur d'etre jugées

c'est vrai que notre société privilégie la vie avant tout

D'où une nécessité de faire changer les mentalités et non la loi. :cray:

mon ancienne voisine avant que je demenage pour vivre avec mon mari, avait fait 4 avortements deguisés en 4 fausses couche car elle se cherchait un pere pour ses enfants et à chaque fois elle tombait enceinte tres vite

oui mais les mecs n'en voulaient pas et elle voulait garder la face vis à vis de son entourage

Elle aurait pu garder ses enfants, elle ne l'a pas fait.

De quel droit peut on juger cet acte? ;)

Elle n'a rien fait d'illégal, même si elle a abusé d'un droit. :o

pour ma part et pourtant j'ai eu ma fille sans etre sure que son pere vivrait avec nous et enceinte des jumeaux ensuite avant de vivre avec lui aussi, il n'empeche j'ai gardé les bebes

C'est bien, c'est beau, mais que veux tu qu'on te dise?

Tu attends des félicitations pour ton courage, ta persévérance et tes actes?

Non pas de ça chez moi. :acute:

Tu as fait comme tu l'as senti et c'est très bien que tout se passe bien pour toi. :p

je serais donc contre l'avortement en toute occasion

Je prends note. :p

Ceci dit, est il meilleur de voir des enfants abandonnés ou des vies avortées avant même que l'enfant n'aie pu naître?

J'ai fais mon choix il y a bien longtemps. :p

et j'espere ne pas me faire incendier

donc calmos tout le monde

merci

et bonne soirée à tous! :acute:

Je ne pense pas avoir incendié qui que ce soit ici. :acute:

Cependant je défends avec force un avortement encadré médicalement plutôt que ce qui se pratiquait en cachette avant la légalisation de l'acte. :p

Et pis je peux pas me calmer puisque je suis passionnée :acute:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Et pourtant il semble que cela soit une décision plus altruiste vis à vis de son enfant que le tuer avant même qu'il soit née ......

:p

Mais quoi qu'il en soit ce n'est jamais de gaité de coeur qu'une femme a recours à l'IVG. :p

(Donc ceux qui s'opposent à l'avortement "de confort" n'ont aucun argument, puisque l'avortement n'est jamais un acte "confortable")

Je suis tout à fait d'accord avec toi, avorter est douloureux. C'set bien parce qu'il y a tout de même un petit quelque chose qui dérange. D'autant plus que l'avortement est légal donc socialement normalisé et pourtant, il produit de la douleur, de la reflexion, c'est bien qu'il y quelque chose qui dérange.

Alors là grandiose comme bétise... Pour être durable c'est effectivement durable! Vous en avez d'autres comme celle-là?

Grandiose comme bétise? il est faux de dire que la mort est permanente?

Vous auriez du faire un tour dans la Roumanie durant et post-Ceaucescu, lorsque l'avortement était interdit : tous ces enfants heureux et en bonne santé dans les orphelinats... Pas le monde des Bisounours, mais le monde réel, celui où des enfants souffrent et des femmes meurent pour ne pas donner naissance, préférant visiter les faiseuses d'anges.

Tiens la Roumanie me rappelle la pouponnière de Loczi, en Bulgarie.

Car les familles en attente d'adoption préfèrent un petit chinois de 6 mois qu'un français de 6 ans. :cray:

Ta remarque sur les chiffres de l'adoption ainsi que celle-ci me confirme que ce n'est pas forcément l'adoption qui est a remettre en cause mais l'organisation de celle_ci.

es-tu sure que les adoptants français préfèrent des bébés etrangers? n'est-ce pas plutot la difficulté drastique a adopter des enfants français qui les rebutent?

De plus je pense fondamentalement qu'il a un impact moindre sur l'entourage de la femme qui avorte, qu'une grossesse menée à terme ET non désirée. (les raisons du non désir n'étant pour moi pas sujettes à débat). :o

oui je le pense aussi.

Je crois qu'il y a un rejet culturel tres lourd de l'abandon et la vision de l'adoption comme une parentalité au rabais, une sorte de parentalité de seconde zone.

c'est dommage et je le déplore fortement car in fine cela revient a glorifier la mort à la vie.

Et chaque femme est libre de disposer de son corps comme bon lui semble.

Non, hommes et femmes sont soumis a une serie d'interdiction visant a ne pas autoriser la libre disposition de son corps ( interdiction de la nudité dans des lieux publics, interdiction du port de vetement religieux ostentatoires, interdiction d'avorter au dela d'un certain temps et pour une autre raison que la détresse, interdiction de faire commerce de ses organes...).

L'avortement, même s'il soulève des questions éthiques (un rapport jamais simple à la vie, à la mort) est un droit des femmes.

Il n'y a pas à être "contre" dans la mesure où c'est un droit acquis et légalisé depuis la loi Veil.

Si on a tout de meme le droit d'etre contre ;)

c'est cela la liberté de penser.

Pour répondre aux affirmations de certains, oui les enfants adoptés peuvent souffrir de ce statut.

Bien sur que les enfants adoptés peuvent souffrir de ce statut.

Bien sur que les enfants adoptés ou non ont de niombreuses possibilité de souffrance dans la vie, malheureusement.

Mais adoptés ou non seule la vie peut leur apporter le bonheur.

Un homme qui se fait faire une vasectomie, on considère que c'est son choix seul. Or ne pourrait-on pas considérer que les spermatozoïdes sont des cellules vivantes d'un être humain en devenir et que donc ça les concerne aussi ?

Qu'en penses-tu ?

Moi je n'en sais rien, je m'interroge.

:p hors de propos tant d'un point de vue médical que philosophique.

Car ça induit une vision de la femme réduite à une matrice, un moule à gosse, un truc indispensable non pour créer la vie, mais pour lui permettre de se développer (durant 9 mois).

'fin je sais pas moi, mais c'est quand même pas un caprice que de se faire avorter, c'est une décision réfléchie et mûrie (délai d'une semaine entre la décision finale de la mère, sa signature et l'acte en lui même).

Clair!

avorter est , heureuseent souvent le fruit d'une mure reflexion.

Mais par rapport à quoi reflechis-t-on à l'avortement?

quel est le reférentiel que l'on nous propose pour prendre cette décision?

- pseudo droit de la femme a disposer de son corps

- l'abandon socialement vu comme un acte de lacheté contrairement à l'avortement qui est percu comme une décision difficile à prendre

- culte de la famille hétéroparentale

- hédonisme dominant: tout ne doit être que bonheur.

Oui c'est pareil. Et pourtant dès lors qu'il y a fusion, là on voudrait demander son avis aux cellules, c'est curieux.

Tiens, pas des cellules d'un être humain en devenir ? Pourtant l'embryon est juste un amas de cellules vivantes aussi. C'est parce que tu vas au-delà de l'embryon que tu en viens à l'être humain, n'est-ce pas ? or, l'avortement concerne le stade embryonnaire.

L'embryon humain est un amas de cellule d'un humain en devenir. L'etre humain est d'ailleurs un amas de cellule si je ne m'abuse. Le tuer est condamné à quelque exception près, comme la légitime défense, l etat de guerre... l'avortement.

Lorsque je vois les anti avortement balancer comme argument que la "pilule du lendemain" existe, je constate qu'ils ne connaissent rien aux fonctions reproductives humaines :acute:

En effet cette "pilule du lendemain" n'est là que pour empêcher l'implantation de l'oeuf dans l'utérus, donc la fécondation a déjà eu lieu et de ce fait une certaine forme de vie existe déjà. :p

Oui pillule du lendemain, ainsi que le stérilet.

Pour la pillule du lendemain, les pouvoirs publics ont au moins l'honneteté de ne pas la préconiser comme moyen de contraception courrant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)

Je voudrais dire aussi que désapprouver quelque chose tout en l'autorisant sous prétexte qu'il se fera même si on ne l'autorise pas est un peu hypocrite. Soit on est pour quelque chose et on l'autorise, soit on est contre et on se pat contre toutes ses formes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Certes, j'ai une vision certainement trop négative des conséquences de l'abandon, comme tu en as une très positive ; tu as bien de la chance.

Pourquoi ai-je de la chance?

Je voudrais dire aussi que désapprouver quelque chose tout en l'autorisant sous prétexte qu'il se fera même si on ne l'autorise pas est un peu hypocrite. Soit on est pour quelque chose et on l'autorise, soit on est contre et on se pat contre toutes ses formes...

Non ce n'est pas forcément de l'hypocrisie. Cela peut etre de la tolérance ou une idée de ce qu'est la liberté.

Tout ce que je désapprouve n'a pas a être interdit. Tout ce que j'approuve n'a pas a être autorisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant