Pour ou contre l'avortement

Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Comme dit Yardas, pour que ça soit considéré comme un homicide, encore faudrait-il que le foetus soit considéré comme un être humain.

Et pour ça, chacun à sa propre conception des choses, mais tu es incapable de l'admettre, puisque tu détiens LA vérité avec un grand V, comme toujours... [/Quote]

C'est quoi le foetus humain comme espèce ? Un poulpe ? Un calamar ?

(il y a un indice sur la réponse dans la question)

L'une de mes amies s'est faite avorter il y a deux ans de ça, et quand je l'ai dit à ma mère, la première question qu'elle m'a posée, c'était de savoir si ma pote allait bien...

Alors ne généralise pas la réaction que TA mère pourrait avoir.... Ta mère ce n'est pas tout le monde...

Tu es en train de généraliser TA position à TOUS les êtres humains.... Or, la réalité nous montre bien que ton opinion est loin de faire l'unanimité...

Et qu'une grande partie des êtres humains distinguent un foetus jusqu'à un certain âge d'un être humain à part entière...

Tu es en train de me dire que tu prends l'avortement à la cool et uniquement du point de vue de celle qui avorte ?

Si ta mère a posé cette question, c'est précisément parce qu'elle sait, elle, que tuer n'est pas un acte anodin. Elle le sait, elle sait que ta copine le sait, visiblement il n y a que toi qui l'ignore.

T'es en train de nous dire que tous les êtres humains sont d'accord avec ta conception de l'être humain, et que toutes les mères seraient outrées d'apprendre que quelqu'un se fait avorter.....

C'est du grand délire...

Non, je viens de découvrir sur ce topic qu'il y a une personne (toi) qui fait mumuse avec la définition des mots pour avoir toujours raison surtout quand elle a tort. Et je m'inquièterais que les gens arrêtent de s'émouvoir d'une personne qui va avorter, oui. Heureusement, c'est pas demain la veille. La plupart des êtres humains ... sont des êtres humains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Super ton idéal de société, dis-moi. Culpabilisons les femmes pour ne pas vouloir foutre leur vie en l'air, oh chouette ! Après la culpabilisation de celles qui ne donnent pas le sein, on attendait ça avec impatience.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Tu penses que si elles avaient gardé l'enfant, elles n'en auraient pas fait ?

La dépression s'enracine dans l'enfance. Un IVG est un accident de la vie déclencheur de crise, pas la cause de la maladie, plutôt un facteur de risque. Mais une grossesse peut l'être aussi. C'est un profond bouleversement intérieur d'accoucher.

Je n'en sais rien, peut être, mais sûrement pas pour les mêmes raisons.

L'acte d'ôter la vie est grave, légal ou non, notre humanité est touchée dans ce qu'elle est ( il suffit de voir ce topic pour se rendre compte que la plupart n'assume simplement pas l'humanité de l'être qu'on tue pour tuer plus facilement)

Et je pense en outre que c'est un grave problème que d'être à ce point dans le déni. Tout le travail de la psychanalyse est de pousser les gens à assumer leurs choix, bons ou mauvais, pas à tronquer leur sens pour manipuler la réalité.

Faire une IVG, c'est mettre fin à une vie, ça laisse des traces psychologiques parce que nous sommes humains et que tuer l'un des nôtres nous touche.

L'assumer, c'est déjà mieux le vivre.

Super ton idéal de société, dis-moi. Culpabilisons les femmes pour ne pas vouloir foutre leur vie en l'air, oh chouette ! Après la culpabilisation de celles qui ne donnent pas le sein, on attendait ça avec impatience.

Non, c'est l'inverse.

Accepter n'est pas culpabiliser : si tu écrases un type en bagnole, je ne vais pas te dire "mais non voyons, tu ne l'as pas tué, le concept de vie et de mort c'est relatif , envoy :) " , car je me foutrais de ta gueule et je créérais une névrose chez toi qui te ferait devenu fou ou alcoolique dans les 10 ans.

Nietzsche écrit à propos du meurtre : "Il ne cessait [l'assassin] de se voir comme l'auteur d'une seule action. Ceci, je le nomme folie : l'exception chez lui est devenue son être, elle s'est muée en son essence."

Pour surmonter le fait de retirer la vie, il faut déjà admettre qu'on a retiré la vie. Admettre et assumer pour être capable de passer à autre chose, et donc peut être se sentir coupable mais dans tous les cas vivre dans la réalité. C'est ça qui fait de nous des hommes ; le fait d'assumer nos actes, non de chercher à les fuir. Fuir, c'est de la lâcheté, et l'homme ne s'épanouie par dans la lâcheté ni dans le mensonge.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Donc elles doivent accepter ce qu'elles font, mais si elles acceptent et s'en foutent, ce sont des psychopathes.

Mais à part ça, ce n'est pas de la culpabilisation.

Sérieusement ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

C'est rarement " bien vécu " ce genre d'évènement.

Mais elle ne l'ont pas à ma connaissance regretté.

Si elles l'ont mal vécu c'est qu'elles l'ont regretté, sinon qu'est ce qu'elles ont mal vécu ?

Donc elles doivent accepter ce qu'elles font, mais si elles acceptent et s'en foutent, ce sont des psychopathes.

Mais à part ça, ce n'est pas de la culpabilisation.

Sérieusement ?

A quel moment trouverais-tu sain que le fait de supprimer une vie ne soit pas culpabilisant au juste ?

Tu sais d'où ça vient la culpabilité en général ?

Elles doivent accepter la réalité de leur acte, pourquoi ? Parce que cela a pour action de responsabiliser, et que nous ne pouvons pas vivre dans un monde d'irresponsables.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 332 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Mal vivre quelque chose ne veut pas dire qu'on regrette qu'il ait eu lieu.

Je n'ai pas bien vécu une intervention chirurgicale par exemple ( exemple médical puisqu'on est dans ce registre ), mais je ne regrette surement pas qu'elle ait été faite.

Modifié par Alain75
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Elles doivent accepter la réalité de leur acte, pourquoi ?

Mais si elles acceptent et qu'elles s'en foutent, ce sont des psychopathes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
-SyntaxError- Membre 2 255 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

C'est quoi le foetus humain comme espèce ? Un poulpe ? Un calamar ?

(il y a un indice sur la réponse dans la question)

L'oeuf fécondé est-il une poule? (puisque tu parles de logique, alors je te pose la question)

Le foetus est un foetus humain, ce n'est pas encore un être humain... Car il n'est pas formé.

Tu es en train de me dire que tu prends l'avortement à la cool et uniquement du point de vue de celle qui avorte ?

Si ta mère a posé cette question, c'est précisément parce qu'elle sait, elle, que tuer n'est pas un acte anodin. Elle le sait, elle sait que ta copine le sait, visiblement il n y a que toi qui l'ignore.

Non, ça c'est toi qui le dit, ou qui l'a halluciné...

Ma mère est pour l'avortement. Je connais ma mère, ce n'est pas toi qui va m'expliquer ce qu'elle pensait à ce moment-là.

"Elle sait que ta copine le sait"...

Mon pauvre, tu n'es même pas certain que ma mère connaisse la copine en question, alors quand t'auras fini d'inventer la vie des autres, plutôt que de t'occuper de la tienne, tu fais signe ok?

On a une relation assez construite et épanouie pour savoir ce que l'une et l'autre pensons. Mais merci, je vais lui faire lire ton post, ça la fera bien marrer...

Et elle ne considère pas l'avortement comme un homicide... Désolée de casser ton trip...

J'ai déjà dit plusieurs fois que l'avortement n'était pas anodin ni sur le plan psychique, ni sur le plan physique. Et cela ne remet en aucun cas en cause ma conception (et la conception de ma mère, et d'autres personnes) des choses.

Par contre, si je peux me permettre (puisque tu te permets de t'immiscer dans la tête de ma mère, alors j'estime que je peux me permettre ce qui suit) puisque d'après toi ta copine enceinte et qui veut avorter t'en parle comme si elle te parlait de la pluie et du beau temps, si tu veux être cohérent avec toi-même, change d'amis....lazy.gif

Non, je viens de découvrir sur ce topic qu'il y a une personne (toi) qui fait mumuse avec la définition des mots pour avoir toujours raison surtout quand elle a tort. Et je m'inquièterais que les gens arrêtent de s'émouvoir d'une personne qui va avorter, oui. Heureusement, c'est pas demain la veille. La plupart des êtres humains ... sont des êtres humains.

Je ne fais pas mumuse avec la définition des mots.

Et je n'ai pas dit que j'avais raison, j'ai dit que nous avions tous les deux une conception différente et que nous voyons les choses sous deux angles différents. Et ça, je l'ai dit 15 fois.

C'est toi qui ne veut pas admettre qu'il n'y a pas de vérité, que personne n'a tort ou raison, qu'il y a simplement des points de vue différents.

Et ça, je l'ai répété au moins 3 ou 4 fois.

Alors arrête un peu ton cinéma...

Désolée de ne pas être la seule personne pro-IVG... ça casse ton mythe...

Si elles l'ont mal vécu c'est qu'elles l'ont regretté, sinon qu'est ce qu'elles ont mal vécu ?

C'est dingue ce genre de conclusion simpliste...

Y'a des tas de mères qui vivent mal l'accouchement pour diverses raisons (césariennes, accouchement difficile, etc etc), est-ce qu'elles regrettent toutes pour autant d'avoir accouché??????wacko.gif

Ben non...

Modifié par -SyntaxError-
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Mal vivre quelque chose ne veut pas dire qu'on regrette qu'il ait eu lieu.

Je n'ai pas bien vécu une intervention chirurgicale par exemple ( exemple médical puisqu'on est dans ce registre ), mais je ne regrette surement pas qu'elle ait été faite.

La souffrance psychologique ne naît pas sans raison. On ne regrette pas son opération de l'appendicite, on n'en fait pas une dépression.

Quand on avorte, si, on peut, parce que ça n'est pas d'un appendice dont on s'est séparé mais d'un être vivant qui a terme aurait pu devenir l'extension de celle qui l'a fait disparaître.

Comme on est pas inhumain, ça nous touche, heureusement. Ca veut dire qu'on a encore le sens des responsabilité, de la vie, même si en profondeur on y connait rien, on sait ce qui est bien ou mal, mais on a notre libre arbitre.

Mais si elles acceptent et qu'elles s'en foutent, ce sont des psychopathes ?

Ce sont de sacrées connasses à mon humble avis, mais ça existe malheureusement aussi, les connasses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Super. Bon, moi je me casse hein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 332 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Ne pas " bien vivre " un moment de sa vie ne te convertit pas forcément en dépressif. La notion de Résilience tu connais ?

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

L'oeuf fécondé est-il une poule? (puisque tu parles de logique, alors je te pose la question)

Le foetus est un foetus humain, ce n'est pas encore un être humain... Car il n'est pas formé.

Yardas m'a donné raison, je croyais qu'on en avait terminé avec ces gamineries ?

Et elle ne considère pas l'avortement comme un homicide... Désolée de casser ton trip... [/Quote]

Et elles ne font pas plus le dictionnaire que toi, désolé.

J'ai déjà dit plusieurs fois que l'avortement n'était pas anodin ni sur le plan psychique, ni sur le plan physique. Et cela ne remet en aucun cas en cause ma conception (et la conception de ma mère, et d'autres personnes) des choses.

Par contre, si je peux me permettre (puisque tu te permets de t'immiscer dans la tête de ma mère, alors j'estime que je peux me permettre ce qui suit) puisque d'après toi ta copine enceinte et qui veut avorter t'en parle comme si elle te parlait de la pluie et du beau temps, si tu veux être cohérent avec toi-même, change d'amis....lazy.gif

Mon amie enceinte sait qu'elle va supprimer une vie humaine, elle l'assume et ne tente pas de faire joujou avec la sémantique pour passer à coté de ses responsabilités.

Mon opinion n'est pas idéologique, elle est basée sur des faits (supprimer une vie humaine = homicide) , j'ai des ami(e)s de tout sexe et de toute opinion politique, et ça ne me dérangerait pas d'avoir un ami assassin pourvu qu'il assume la nature de ses actes face à moi-même ( et à la justice en second lieue )

Je ne fais pas mumuse avec la définition des mots.

Si, depuis 2 jours.

Et je n'ai pas dit que j'avais raison,

Que moi si, mais c'est plus facile car j'ai la réalité dans mon camp.

j'ai dit que nous avions tous les deux une conception différente et que nous voyons les choses sous deux angles différents. Et ça, je l'ai dit 15 fois.

C'est toi qui ne veut pas admettre qu'il n'y a pas de vérité, que personne n'a tort ou raison, qu'il y a simplement des points de vue différents.

Et ça, je l'ai répété au moins 3 ou 4 fois.

Alors arrête un peu ton cinéma...

Tuer n'est pas un concept relatif, c'est un fait : ôter la vie = tuer. Ca n'est pas "une opinion".

C'est dingue ce genre de conclusion simpliste...

Y'a des tas de mères qui vivent mal l'accouchement pour diverses raisons (césariennes, accouchement difficile, etc etc), est-ce qu'elles regrettent toutes pour autant d'avoir accouché??????wacko.gif

Ben non...

Oui mais là on parle précisément de la souffrance psychologique liée à l'avortement.

Ne pas " bien vivre " un moment de sa vie ne te convertit pas forcément en dépressif. La notion de Résilience tu connais ?

Pour qu'il y ait résilience, il faut qu'il y ait eu traumatisme. C'est de ça que je parle, merci d'abonder dans mon sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 332 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Qui doit être moindre que celle d'élever pendant des années un enfant non désiré, parfois dans de mauvaises conditions.

Et personne n'a dit qu'avorter n'etait pas traumatisant. C'est un constat d'echec ( de la contraception par ex. )

Mes exemples l'ont surmonté en tout cas, et aux dernieres nouvelles sont des mères épanouies. Elles n'ont pas déprimé après l'avortement pour autant que je sache.

Elles auraient aimé ne pas tomber enceintes, évidemment ! Mais encore moins vivre une maternité non voulue.

Quand ma femme à du avoir une IMG, on etait pas super-jouasse non plus. On n"a pas du prononcer le mot "enfant" pendant quelques semaines.Et là c'était la "seulement" supression d'un embryon non viable et de plus dangereux pour la mère.

Modifié par Alain75
  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Utilisez votre intelligence! Quand un embryon est en gestation et que ça gène la mère et son corps splendide, elle doit au plus vite massacrer cet envahisseur car sinon il pourrait être malheureux (dans un tel monde où certains veulent protéger la vie). :D Ouf, bon débarras, justice est faite. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

C'est génial, il y en a que ça fait rigoler. :|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Qui doit être moindre que celle d'élever pendant des années un enfant non désiré, parfois dans de mauvaises conditions.

Mes exemples l'ont surmonté en tout cas, et aux dernieres nouvelles sont des mères épanouies. Elles n'ont pas déprimé après l'avortement pour autant que je sache.

Elles auraient aimé ne pas tomber enceintes, évidemment ! Mais encore moins vivre une maternité non voulue.

Quand ma femme à du avoir une IMG, on etait pas super-jouasse non plus. Et là c'était la "seulement" supression d'un embryon non viable.

Je ne vois pas trop l'intérêt de comparer un mal à un autre pour tenter de se sentir mieux dans ses baskets.

Tant mieux pour tes amies si elles l'ont surmonté, et je n'ai pas dit que c'était insurmontable, j'ai dit que c'était traumatisant car supprimer la vie de son enfant est un acte traumatisant, ça peut se comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zoupette Membre 1 948 messages
Emmerdeur professionnel‚ 41ans
Posté(e)

C'est génial, il y en a que ça fait rigoler. :|

c'est du 28ème degrésleep8ge.gif

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 332 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Je ne vois pas trop l'intérêt de comparer un mal à un autre pour tenter de se sentir mieux dans ses baskets.

Tant mieux pour tes amies si elles l'ont surmonté, et je n'ai pas dit que c'était insurmontable, j'ai dit que c'était traumatisant car supprimer la vie de son enfant est un acte traumatisant, ça peut se comprendre.

OK. Mais préférable à des années de déprime en élevant un enfant non-désiré.

Qui du coup aurait des chances de ne pas aller super-bien plus tard.

Entre deux maux.....

Et d'autre part de la résilience, il t'en est demandé à chaque contrariété.....sinon c'est Tranxène à vie.

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ézîa
Invité ézîa Invités 0 message
Posté(e)

Faites un petit effort de compréhension. Mon corps est en forme d'étoile, lui, en forme de boule... donc c'est un nullos. :coeur:

Imagines un instant devoir supporter ce truc immonde, dont on n'a pas voulu, plusieurs années! :snif: Pitié, jetons le à la poubelle! :)

Il sera bien plus heureux une fois transformé en cadavre. :bo:

En plus, comme ça, on aura l'occasion de se consoler avec sagesse. :D

Modifié par ézîa

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 18 332 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 56ans
Posté(e)

Tu es dans l'imaginaire. ( le "délire" ai-je failli écrire ) Moi, dans le réel.

Big Différence......sleep8ge.gif

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant