Pour ou contre l'avortement

Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Quand la vie à laquelle on met fin dépend directement de notre corps.

Sans gestation, point d'être humain, sans utérus point de foetus, sans femme point d'enfant, c'est plus parlant?

Si demain je tombe enceinte et que je n'ai pas l'envie de mener cette grossesse à terme, j'ai le droit d'y mettre fin, n'en déplaise à certains. :)

Heu, sans oxygène pas de vie, sans vie pas de d'humanité, sans humanité pas de débat.

C'est justement de ça qu'on discute, du "droit" de la femme (ou non) à décider de la valeur de la vie qu'elle porte ou pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

nous n'avons pas besoin de te donner des justifications, et penser que les femmes ne sont pas dignes en dit long sur ta mysoginie

c'est bien connu que les femmes, ces êtres fragiles, sont un peu dinde et incapable de prendre les bonnes decision pour elles même

Non, ce sont toutes des saintes extrêmement au dessus de la condition humaine qui ne se trompent jamais et prennent toujours les décisions les plus réfléchies.

Toutes, sans exception....

Toutes les femmes disposent de ce droit, qu'elles s'en montrent digne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

@ Savonarol : C'est son cœur qui pompe 2 litres de sang supplémentaires pour faire grandir le fœtus. Ça donne des droits.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

l'avortement de confort n'existe pas

j'ai bien compris la définition, inventée par un toubib mec, et qui n'a donc aucune idée de ce qu'est une grossesse, un accouchement ou un avortement

ça me rappelle un peu le post qui expliquait que oui, bon, les ivg ne se font plus sous anesthésie générales, mais bon faut bien faire des économies à la sécu

Il me semble que l'avortement de confort est opposé à l'avortement pour raison de santé. Interrompre une grossesse selon son désir ou non d'être mère ( genre un accident ) à l'interrompre pour les besoins du futur enfant ( trisomie 14, handicap mortel, etc)

Bon je suis d'accord que l'usage du terme est assez impropre parce qu'il suppose un détachement profond de la mère à son enfant.

une femme , quelques que soit sa raison, sa situation, son niveau social, qui ne veut pas avoir un enfant à un moment de sa vie, doit pouvoir avoir recourt à l'ivg

je ne sais pas où les anti ont vu que l'ivg se banalisait, et la plus grande partie des femmes qui le subisse ne le font pas par plaisir

toujours rappeler l'exemple de certaines qui le prennent pour un moyen de contraception, c'est plomber le débat, car ces cas sont très marginaux

et sachez, messieurs et mesdames les anti, que vous ne nous enlèverez pas ce droit, que nous serons toujours vigilantes, et vigilants, et que, comme les femmes espagnoles, nous descendrons dans les rue pour défendre ce droit

L'Espagne ne l'a pas retiré elle l'a restreint à un usage dont elle considère qu'il est légitime .

@ Savonarol : C'est son cœur qui pompe 2 litres de sang supplémentaires pour faire grandir le fœtus. Ça donne des droits.

Ca donne surtout des devoirs.

Si un type sanglé à moi est suspendu dans le vide, je peux me dire " j'ai le droit de couper la corde et de le faire tomber , c'est mon droit. Je n'ai pas envie de risquer ma vie et la sienne" ou alors considérer que sa vie vaut la peine que je risque la mienne, surtout à considérer que je la risque beaucoup moins qu'auparavant.

Modifié par Savonarol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Après avortement, je me demande bien pourquoi son coeur pompe encore deux litres supplémentaires.

Si elle avait un droit à ce titre là, elle ne l'a plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Puis enfin, un enfant n'est pas une tumeur maligne :|

Ca me fait bizarre de voir en parler comme d'un parasite.

nous n'avons pas besoin de te donner des justifications, et penser que les femmes ne sont pas dignes en dit long sur ta mysoginie

c'est bien connu que les femmes, ces êtres fragiles, sont un peu dinde et incapable de prendre les bonnes decisions pour elles même

Justement si, et heureusement. La société évolue, les remises en questions sont perpétuelles. Il est donc tout à fait légitime de reposer ce genre de questions de société pour réévaluer leur bases à l'aune de la société d'aujour'dhui;

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babeth23 Membre 879 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

c'est aussi elle qui a des nausées, qui ne supporte plus la moindre odeur de friture, qui a des remontées gastriques pendant neuf mois etc, la liste n'est pas exhaustive

sans parler du merveilleux jour de la délivrance, qui porte bien son nom, souvent accompagnée d'une épisiotomie

c'est trop cool une grossesse

je précise que j'ai 4 enfants, que j'ai désiré, et que j'aime plus que tout.

je sais donc de quoi je parle

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

un cerveau d'homme qui déteste perdre le pouvoir, c'est un parasite. Un embryon n'est pas un parasite, mais un assemblage de cellules qui vit grâce à quelqu'un.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

Certains ne comprendront jamais que leurs grands discours et leur morale de fanatiques ne pèsent rien face a la réalité

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babeth23 Membre 879 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Si un type sanglé à moi est suspendu dans le vide, je peux me dire " j'ai le droit de couper la corde et de le faire tomber , c'est mon droit. Je n'ai pas envie de risquer ma vie et la sienne" ou alors considérer que sa vie vaut la peine que je risque la mienne, surtout à considérer que je la risque beaucoup moins qu'auparavant.

même si tu dois rester 9 mois accrocher à ta falaise ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

c'est aussi elle qui a des nausées, qui ne supporte plus la moindre odeur de friture, qui a des remontées gastriques pendant neuf mois etc, la liste n'est pas exhaustive

sans parler du merveilleux jour de la délivrance, qui porte bien son nom, souvent accompagnée d'une épisiotomie

c'est trop cool une grossesse

je précise que j'ai 4 enfants, que j'ai désiré, et que j'aime plus que tout.

je sais donc de quoi je parle

Non mais la grossesse n'est pas une obligation, en revanche c'est une responsabilité dont on peut considérer qu'elle regarde la société et ses règles et non juste la femme dans sa dimension individuelle. Mettre fin à une vie n'est pas un acte anodin, alors si l'on peut arriver à ce que cela arrive le moins possible, je ne vois pas où est le problème.

On oppose pas maternité et avortement, on oppose responsabilités et droits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

J'aimerais que tu m'expliques de quelle manière on peut décréter que la mort c'est mieux que la vie ?

Comme on l'a déjà fait remarqué, il n'y a qu'à demander à un euthanasié, bien que la situation soit différente puisqu'il n'implique pas la vie d'un autre organisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

même si tu dois rester 9 mois accrocher à ta falaise ?

Tu ferais quoi toi ?

C'est un sacré dilemme, j'en conviens, à cette différence près que dans mon exemple, celui qui retient la sangle a beaucoup plus de chance d'y passer qu'une femme enceinte de mourir de sa grossesse au XXIe siècle dans un pays riche et médicalisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
The_Dalek Membre 18 089 messages
IPH‚ 36ans
Posté(e)

Savonarol, tu vis vraiment dans un autre monde, la sincèrement je ne vois pas d'autre explication a un tel aveuglement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
babeth23 Membre 879 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Puis enfin, un enfant n'est pas une tumeur maligne :|

Ca me fait bizarre de voir en parler comme d'un parasite.

Justement si, et heureusement. La société évolue, les remises en questions sont perpétuelles. Il est donc tout à fait légitime de reposer ce genre de questions de société pour réévaluer leur bases à l'aune de la société d'aujour'dhui;

je n'en parle pas comme d'un parasite, mais comme d'un embryon, et non pas un enfant

et est ce réévaluer la société à l'aune de la société d'aujourd'hui que de la faire revenir en arrière de 40 ans ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

@ Savonarol : et tu veux empêcher que ça arrive en restreignant les conditions d'accès à l'avortement ? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nonobonobo Membre 9 387 messages
X-Banni-X‚ 36ans
Posté(e)

Heu, sans oxygène pas de vie, sans vie pas de d'humanité, sans humanité pas de débat.

C'est justement de ça qu'on discute, du "droit" de la femme (ou non) à décider de la valeur de la vie qu'elle porte ou pas.

Bah dans la mesure où sans femme pas de gosse, je ne vois pas pourquoi débattre de la nature humaine.

Si demain les hommes pouvaient porter la vie, je serais des premières à limiter l'accès à l'avortement pour des raisons "autres que médicales".... :D

Maintenant c'est bien connu, les femmes qui avortent n'ont aucune "valeur". C'est d'ailleurs pour ça que nombre d'entre elles sont revues en consultation psy après l'IVG. ;)

Non, ce sont toutes des saintes extrêmement au dessus de la condition humaine qui ne se trompent jamais et prennent toujours les décisions les plus réfléchies.

Toutes, sans exception....

Toutes les femmes disposent de ce droit, qu'elles s'en montrent digne.

Mai "dignes" de quoi? :hu:

La dignité n'est pas universelle. selon Pierre Billon: "la dignité est dans la lutte, elle n'est pas dans l'issue du combat".

Quand on saura ce qu'est un "avortement évitable" (selon certains anti) ou la "dignité (selon d'autres) alors on pourra discuter, et c'est pas demain la veille. :)

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 8 100 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

Je pense surtout qu'envisager l'enfant qu'on porte comme un parasite permet de totalement se déresponsabiliser quand il s'agit d'un acte consenti dont on assume pas les conséquences.

Avoir le pouvoir d'avorter, certes.

Avoir un minimum de décence, c'est plus difficile parfois.

Je ne parle que du minimum.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savonarol Membre 9 587 messages
Esprit de contradiction‚ 40ans
Posté(e)

Comme on l'a déjà fait remarqué, il n'y a qu'à demander à un euthanasié, bien que la situation soit différente puisqu'il n'implique pas la vie d'un autre organisme.

Aussi que l'euthanasié fait la demande de son euthanasie, sinon c'est un homicide. C'est toute la problématique qui nous occupe ici qu'un être humain décide de la vie ou de la mort d'un autre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yardas Membre 7 068 messages
Thermodynamiquement instable‚
Posté(e)

Non mais la grossesse n'est pas une obligation, en revanche c'est une responsabilité dont on peut considérer qu'elle regarde la société et ses règles et non juste la femme dans sa dimension individuelle. Mettre fin à une vie n'est pas un acte anodin, alors si l'on peut arriver à ce que cela arrive le moins possible, je ne vois pas où est le problème.

On oppose pas maternité et avortement, on oppose responsabilités et droits.

Travailler sur la prévention, aucun problème. Personne ne serait contre, je pense. Mais à partir du moment où on limite l'accès à l'avortement je dis non, il y a danger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant