pardon / excuse moi


senorita Membre 183 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)

pensez vous qu'il ya une différence entre demander pardon à quelqu'un et présenter ses excuses? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Une différence de gravité des actes.

"Mes excuses pour avoir renversé votre café" et "Pardonne moi de t'avoir trompé avec ta meilleure amie !"

On dit souvent "Pardon" pour des petites choses mais ce "pardon" veut dire "excusez-moi!"

Et d'ailleurs, on ne dit pas "je m'excuse!" car c'est à la personne offensée d'excuser ou non l'acte dont elle est victime.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maât Membre 533 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)

Pour moi, le pardon est une absolution.

Alors que si on accepte les excuses c'est plus une compréhension du geste...

Mais c'est très similaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

Il n'a pas de différence dans les mots, tu peux, si tu as comme le dit Yop! trompé quelqu'un, présenter des excuses ou demander un pardon, idem pour le café.

La différence réside dans le pardon que tu demandes:

  • soit tu as commis une faute involontaire, comme par exemple bousculer qqun et là, le pardon est toujours accordé vu que la cause en était une maladresse ou une inattention (sauf pour quelques haineux.)
  • soit tu as commis une faute dont tu ignorais les conséquences, par exemple quand tu es en retard et que tu as fait louper qqch d'important à un ami. Tu critiques qqch à laquelle la personne s'avère sensible pour des raisons légitimes..etc.. là aussi le pardon est accordable facilement
  • soit, et là est le plus grave, tu as commis une faute dont tu connaissais sciemment les conséquences et les douleurs qu'elle allait engendrer. ex: tu as trompé ton mec ou ta copine. Tu as menti dans de mauvaises intentions. Tu as refusé une aide à un être cher pour des raisons haineuses. Et là, tu peux présenter tes excuses (ou demander pardon, c'est pareil) mais le pardon n'est alors pas obligatoirement acquis. Du moins on comprend que la personne ne veuille pas te pardonner ou accepter tes excuses. Le pardon est difficile. Et quand il n'est pas accordé il reste les désirs de vengeance qui ne sont pas justifiés, mais ceci est une autre histoire.

Sur ce, je m'excuse d'avoir contredit Yop! et je lui demande pardon :o

EDIT: en y repensant, je constate que j'ai répondu à ta question sur un plan social. Au niveau linguistique, ta question équivaut à demander si il y a une différence entre prêter du fric ou se faire emprunter du fric.

Modifié par TitoVaudoo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

L'intention, oui. Mais il faut être sûr que les deux parties concernées saisissent chacune les enjeux. Les causes et conséquences.

Il y a aussi le décalage entre :

-A quel degré de gravité on considère sa propre faute.

-A quel degré gravité on estime que la victime considère cette faute.

-A quel degré de gravité la victime considère réellement la faute.

Un même fait peut paraître grave pour quelqu'un et ridicule pour une autre. Quelqu'un peut implorer tous les saints du monde à genoux devant une autre qui ne comprendra pas le pourquoi d'un tel cinéma.

L'incompréhension peut aussi être inverse.

Quelqu'un pour qui un acte semble futile le prendra sans gravité alors qu'une autre personne prendra ça pour du mépris au vu de la (de Sa) gravité du même acte.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)
L'intention, oui. Mais il faut être sûr que les deux parties concernées saisissent chacune les enjeux. Les causes et conséquences.

Il y a aussi le décalage entre :

-A quel degré de gravité on considère sa propre faute.

-A quel degré gravité on estime que la victime considère cette faute.

-A quel degré de gravité la victime considère réellement la faute.

Un même fait peut paraître grave pour quelqu'un et ridicule pour une autre. Quelqu'un peut implorer tous les saints du monde à genoux devant une autre qui ne comprendra pas le pourquoi d'un tel cinéma.

L'incompréhension peut aussi être inverse.

Quelqu'un pour qui un acte semble futile le prendra sans gravité alors qu'une autre personne prendra ça pour du mépris au vu de la (de Sa) gravité du même acte.

D'accord avec toi sur toute la ligne. Nous n'avons pas de divergences. Je parlais juste de la sémantique des termes.

Modifié par TitoVaudoo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité myeline
Invité myeline Invités 0 message
Posté(e)

A vrai dire, je ne fais pas de différence, chez moi c'est "Pardon! Je m'excuse pour...". Parfois, on est si gêné qu'on réfléchit pas au terme que l'on emploie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur Membre+ 6 157 messages
Belle Plante‚ 42ans
Posté(e)

moi je fais une différence

j'utilise" je vous(te) prie de m'excuser" lorsque je bouscule,où si je peine quelqu'un

quand je demande pardon,c'est beaucoup plus profond,c'est que j'ai vraiment blessé une personne que j'aime

la nuance est de taille pour moi :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Pour moi, "Demander pardon à quelqu'un" signifie que l'on a commis une faute, qu'on le sait, qu'il n'y a aucun doute là dessus.

"S'excuser" peut en revanche être utilisé dans le cas ci-dessus, mais également dans des cas "involontaires": bousculer quelqu'un, heurter la sensibilité d'une personne (on peut s'excuser pour le principe d'ailleurs alors que l'on peut penser ce qui a heurté la personne)...

Je rejoins l'avis de Myeline aussi, dans la précipitation, on peut être amené à balbutier un "pardon" et des excuses en même temps. Cependant, je fais également un distingo entre "Pardon" et "je te demande pardon". Compliquée la langue française :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LaClandestina Membre 19 730 messages
Agent Publicitaire‚ 29ans
Posté(e)

je crois que le pardon est plus fort, et puis il a des conotations religieuses non? genre quand on regarde un film avec quelqu'un qui se confesse, il dit : pardonnez moi mon pere... bla bla bla

donc je pense que c'est plus fort que excusez moi, qui est utilisé quand on fait une petite faute genre bousculade...

quoique je l'utilise pour "demander pardon" quand j'ai fait une belle gaf!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
moi je fais une différence

j'utilise" je vous(te) prie de m'excuser" lorsque je bouscule,où si je peine quelqu'un

quand je demande pardon,c'est beaucoup plus profond,c'est que j'ai vraiment blessé une personne que j'aime

la nuance est de taille pour moi :o

Moi, lorsque je bouscule quelqu'un ou lorsque l'on me marche sur le pieds je dis "sorry", c'est mechanique, ca sort tout seul. En francais je dis "desole". Contrairement a ce que dit Elton John, "Sorry seems to be the hardest word", dire desole est le plus facile. Ca n'implique pas de culpabilite.

donc je pense que c'est plus fort que excusez moi, qui est utilisé quand on fait une petite faute genre bousculade...

quoique je l'utilise pour "demander pardon" quand j'ai fait une belle gaf!

Dans l'ordre, je dirais qu'il est plus difficile de dire pardon, ensuite excusez-moi, et enfin desole, le plus facile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
senorita Membre 183 messages
Forumeur inspiré‚ 30ans
Posté(e)

Il n'a pas de différence dans les mots, tu peux, si tu as comme le dit Yop! trompé quelqu'un, présenter des excuses ou demander un pardon, idem pour le café.

La différence réside dans le pardon que tu demandes:

[*]soit tu as commis une faute involontaire, comme par exemple bousculer qqun et là, le pardon est toujours accordé vu que la cause en était une maladresse ou une inattention (sauf pour quelques haineux.)

[*]soit tu as commis une faute dont tu ignorais les conséquences, par exemple quand tu es en retard et que tu as fait louper qqch d'important à un ami. Tu critiques qqch à laquelle la personne s'avère sensible pour des raisons légitimes..etc.. là aussi le pardon est accordable facilement

[*]soit, et là est le plus grave, tu as commis une faute dont tu connaissais sciemment les conséquences et les douleurs qu'elle allait engendrer. ex: tu as trompé ton mec ou ta copine. Tu as menti dans de mauvaises intentions. Tu as refusé une aide à un être cher pour des raisons haineuses. Et là, tu peux présenter tes excuses (ou demander pardon, c'est pareil) mais le pardon n'est alors pas obligatoirement acquis. Du moins on comprend que la personne ne veuille pas te pardonner ou accepter tes excuses. Le pardon est difficile. Et quand il n'est pas accordé il reste les désirs de vengeance qui ne sont pas justifiés, mais ceci est une autre histoire.

merci beaucoup . tu as tout dit .j'admire ton intervention :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Présenter des excuses et demander pardon sont tout à fait différents. Sauf qu'en finalité, l'un et l'autre amènement celui qui a quelque chose à se reprocher envers quelqu'un à s'incliner.

On présente ses excuses pour une erreur commise par mégarde et sans préméditation. Le fait de présenter ses excuses ne demande pas de réponse.

On demande le pardon lorsqu'il y a faute grave envers une ou des personnes, et cela sous-entend que la ou les personnes en question accepte d'effacer la faute.

Par exemple, deux cas extrêmes : Le serveur d'un resto qui verse de la sauce sur la veste d'un client présente ses excuses. Klaus Barbie, aurait au moins pu reconnêtre ses fautes graves et demander pardon pour ses crimes envers l'humanité.

Le pardon est une demande de réparation, voire de réhabilitation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
TitoVaudoo Membre+ 5 355 messages
Posté(e)

Il n'a pas de différence dans les mots, tu peux, si tu as comme le dit Yop! trompé quelqu'un, présenter des excuses ou demander un pardon, idem pour le café.

La différence réside dans le pardon que tu demandes:

[*]soit tu as commis une faute involontaire, comme par exemple bousculer qqun et là, le pardon est toujours accordé vu que la cause en était une maladresse ou une inattention (sauf pour quelques haineux.)

[*]soit tu as commis une faute dont tu ignorais les conséquences, par exemple quand tu es en retard et que tu as fait louper qqch d'important à un ami. Tu critiques qqch à laquelle la personne s'avère sensible pour des raisons légitimes..etc.. là aussi le pardon est accordable facilement

[*]soit, et là est le plus grave, tu as commis une faute dont tu connaissais sciemment les conséquences et les douleurs qu'elle allait engendrer. ex: tu as trompé ton mec ou ta copine. Tu as menti dans de mauvaises intentions. Tu as refusé une aide à un être cher pour des raisons haineuses. Et là, tu peux présenter tes excuses (ou demander pardon, c'est pareil) mais le pardon n'est alors pas obligatoirement acquis. Du moins on comprend que la personne ne veuille pas te pardonner ou accepter tes excuses. Le pardon est difficile. Et quand il n'est pas accordé il reste les désirs de vengeance qui ne sont pas justifiés, mais ceci est une autre histoire.

merci beaucoup . tu as tout dit .j'admire ton intervention :o

De rien. Content de t'avoir aidé.

Modifié par TitoVaudoo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kinwena Membre+ 4 724 messages
Patate fossilisée‚ 30ans
Posté(e)

Arf, j'avoue, j'ai beaucoup de mal à demander pardon...

Saleté de fierté doublée de pudeur... enfin on se refait pas...

C'est vrai que le "excusez-moi" sort tout seul quand je bouscule quelqu'un... en revanche le "je te demande pardon", je le réserve pour de rares cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bulma Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 39ans
Posté(e)

tant que c'est sincere moi je m'en tape en fait

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wedge Membre 27 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
pensez vous qu'il ya une différence entre demander pardon à quelqu'un et présenter ses excuses? :o

La différence, pour moi, se situe au niveau de l'implication des deux personnes en présence.

- demander pardon: c'est demander à l'autre d'intervenir dans sa propre culpabilité;

- présenter ses excuses: cela ne signifie pas qu'elles sont acceptées, mais c'est n'engager que soi sur le repentir de ses propres actes, sans demander à l'autre d'agir.

C'est ma façon d'aborder ce sujet. Je ne pense pas que ce soit une question de gravité de l'acte (ou pensée).

Maintenant a-t-on besoin des deux; je veux dire doit-on s'excuser - ou présenter ses excuses - et attendre absolument un pardon.

Chacun en fonction de ses actes a besoin du pardon de l'autre pour se sentir absoud. Mais le pardon doit-il venir de l'autre ou de soi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant