Aller au contenu

Élie Fréron

Banni
  • Compteur de contenus

    92
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    0 [ Donate ]

À propos de Élie Fréron

  • Date de naissance 20/01/1918

Visiteurs récents du profil

1 300 visualisations du profil

Élie Fréron's Achievements

Baby Forumeur

Baby Forumeur (1/14)

49

Réputation sur la communauté

  1. Demande à LouiseAragon, une autre prof spécialiste de la distribution de tracts communistes jusqu'à la défense de la Corée du Nord. Vous devriez bien vous entendre.
  2. Il est arrivé quand tu étais élève. Une constante est en revanche la pourriture marxiste qui gangrène toujours l'EN.
  3. Au XVIIIe siècle Rousseau était bien plus "machiste" comme disent les débiles, que moi. Mais ça, il faut avoir une culture pour le savoir.
  4. « Une féministe, c'est une femme qui se bat pour que son fils joue à la poupée pendant qu'un migrant joue au docteur avec sa fille. »
  5. Même un article de jeanmarcmorandini.com, ils ne sont pas foutus de le comprendre en analysant correctement les informations d'un texte. Les débiles dans la classe de 5e ce sont leurs enfants.
  6. Désespéré par le niveau de ses élèves de 5e, auxquels il avait tenté - sans succès - de faire lire «Les Royaumes du Nord» de Philip Pullman, le professeur a décidé de se «venger» en préparant un contrôle de lecture sur l'oeuvre «Oui-Oui à la ferme». Avec beaucoup d'ironie, il propose dans cette nouvelle interrogation des questions appelant à des réponses évidentes. La première partie du contrôle, par exemple, ne contient que des questions dont la réponse est «Oui». «Si les questions sont trop difficiles, écris ton nom sans te tromper pour avoir la moitié des points», précise l'enseignant à un moment, avant demander aux élèves combien de jambes et de bras a le personnage de Oui-Oui. L'énoncé de l'examen s'achève par cette phrase : «Si tu as fini et que tu n’es pas trop fatigué, tu peux lire Les Royaumes du Nord». Publié sur un groupe Facebook fermé, traitant de questions d'éducation, ce «faux contrôle» était pour l'enseignant un moyen de se défouler, de dénoncer avec humour la baisse du niveau des élèves de collège en lecture. La journaliste qui l'a relayé assure ainsi au Figaro qu'il n'a jamais été question de le distribuer réellement aux enfants. «C’était un coup de gueule humoristique d’un prof désespéré, mais il ne voulait pas être méchant envers ses élèves» assure-t-elle. [...] http://www.jeanmarcmorandini.com/article-377158-desespere-par-le-niveau-de-sa-classe-de-5e-un-professeur-imagine-un-questionnaire-debile-et-met-en-colere-twitter-qui-le-trouve-meprisant.html
  7. Et alors ? Ce n'est pas un gros mot. A chacun d'exploiter sa valeur au lieu de s'offenser de celle des autres. Cet esprit français égalitaire est abject.
  8. On en reparlera quand il faudra porter quelque chose de lourd.
  9. Un article démagogique qui oublie de dire que le niveau de vie des pauvres dans le monde s'est considérablement amélioré depuis 40 ans, parallèlement à l’augmentation des "inégalités" qui n'ont donc rien de problématiques, à part pour les envieux. Pour plus de pertinence :
  10. C'est normal. Il est des domaines où les femmes doivent rester supérieures et d'autres où les hommes doivent l'être. L'égalité indifférenciatrice est une ineptie.
  11. Cette comparaison laisse entendre que le féminisme est l'équivalant féminin du machisme. Bravo, tu viens d'enterrer pour toujours le féminisme en croyant le défendre.
  12. Quelle différence entre Jean-Marie Le Pen qui veut que ses enfants voient des vaches plutôt que des arabes, et les gauchistes qui contournent la carte scolaire pour que leurs enfants soient dans des écoles de blancs ? Aucune, sinon la franchise.
×