Aller au contenu

120lola120

Membre
  • Contenus

    3073
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de 120lola120

  • Rang
    120 LOLA 120
  • Date de naissance 04/01/1919

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

3774 visualisations du profil
  1. Contente que tu retrouves de la confiance en toi. Marque bien l'histoire de l'araignée transformée en soleil: c'est, dans ce texte, la création de Dieu. N'oublie pas le vocabulaire choisi par Hugo qui accentue toutes les caractéristiques. C'est le propre des textes épiques. Fais ça avec plaisir, car tu as bien compris. A+++
  2. Pourquoi ? T'as peur qu'on te file des idées ?
  3. Réveille toi ! Et si tu prenais: la partie de l'ombre, du noir, de la laideur associée au Mal Et la partie de la lumière, de l'or, du soleil associé au Bien ? C'est dans tous les vers que tu as a étudier. Jusqu'au moment ou Iblis "ébloui" s'incline...
  4. . L’introduction 4 éléments qui vont du général au particulier (entonnoir) : Présentation générale du texte : nom de l’auteur, titre de l’œuvre et date de parution, contexte (siècle, mouvement littéraire). Situer l'extrait / résumer brièvement l'intrigue : situer la place du passage dans l'œuvre. Préciser l'idée générale du passage à commenter, évoquer ce qui se passe juste avant cet extrait. Problématique : sous forme interrogative (En quoi... ? / Comment... ?). Annonce du plan (éviter les lourdeurs telles que « Dans une première partie / dans une deuxième partie »). 2. La conclusion 3 éléments qui vont du particulier au général (entonnoir inversé) : Bilan du développement : il faut tirer un bilan du développement (résumer l'apport de chaque grande partie). Répondre à la problématique. Ouverture : soit historique (comparer avec aujourd’hui), soit littéraire (comparer avec d’autres auteurs, d’autres œuvres, d’autres œuvres du même auteur…), soit artistique (ouvrir vers d'autres domaines : comparer avec une peinture, le cinéma, la musique…). 3. Présenter et organiser correctement son développement Commencer chaque partie par l’idée directrice qui y sera développée (rédiger vos I, II et 1, 2, 3 : pas de trace du plan dans la copie). Utiliser un connecteur au début de chaque paragraphe pour lier chaque partie du devoir à la précédente et souligner la progression. Faire une transition entre les grandes parties : au début du II (transition I/II) et terminer chaque grande partie du devoir par une phrase de conclusion partielle. Mettre en page correctement : chaque paragraphe est précédé d'un alinéa (1 ou 2 carreaux libres). Rappel : on saute des lignes entre les grandes parties mais pas entre les sous-parties (l'alinéa de deux carreaux suffit à les distinguer). Chaque paragraphe commence par un alinéa (introduction, grande partie, sous-partie, conclusion). 4. Le plan et la rédaction du développement Le plan vous est suggéré dans le sujet. Les deux pistes proposées à l'étude sont en fait vos axes I et II. À vous de trouver les sous-parties. Chaque grande partie comportera entre 2 et 4 sous-parties qui devront marquer une progression. Le 1. étant la sous-partie la plus évidente, la plus simple. Ne pas fonder une sous-partie sur un procédé particulier (figure de style, temps verbaux : ce sont des outils d’analyse dont on se sert à l’intérieur d’une sous-partie), mais plutôt sur des pistes d’interprétation plus générales du texte (un personnage caricatural, une scène d’exposition traditionnelle ou originale, du comique au tragique…). Ne pas dire « je » en commentaire : il s'agit d'une analyse objective. ATTENTION : dans les sous-parties, il ne suffit pas d’identifier une figure de style, il faut aussi expliquer l’intérêt de son utilisation !
  5. et m... ça marche pas... Tape "methode de la rédaction du commentaire Site l'étudiant. Quand je colle, après, ça me met "page inconnue". il y a des bons trucs dedans.
  6. Salut !. Est ce que ça > ça peut t'aider ? https://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/methode-de-la-redaction-du-commentaire. https://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/methode-de-la-redaction-du-commentaire.
  7. Ok ! tu cases ça dans la même phrase en première partie. Bon! alors tu en fais une introduction. Puis en partie 1 Tu fais ton commentaire de texte (la création de Dieu, principe du Bien, à partir de la vilaine petite araignée qu'il transforme en soleil grâce à la puissance et à la bonté de son regard.) En partie 2, tu pourrais donner des exemples de découvertes et créations qui datent du 19ème et 20 ème, et de l'usage qu'en fait l'humanité. Malfaisant ou bienfaisant. Et ensuite, faire une conclusion qui relie les deux en évoquant la crise actuelle. Qu'en penses-tu ? Dans la série des devoirs que tu me donnes, pour raviver mes "vagues souvenirs", j'ai relu les premières pages de la Genèse. C'est le récit commun au 3 religions monothéistes de la création du monde. Les premiers mots sont "Au Commencement", ce sont les mots avec lesquels Hugo démarre ce poème. (c'est quelque chose à connaitre en culture générale)
  8. les Etats Unis forment... Plus loin (je n'arrive pas à citer) , tu devrais mettre " dans un pays de culture anglo saxonne " au lieu de "pays anglais" J'aime bien ton article. C'est intéressant. Comme titre, je préfère
  9. c'est un truc pour ne pas faire de faute entre infinitif et participe passé à l'écrit. Ok ! tu cases ça dans la même phrase en première partie. Et en deuxième partie, Tu t'occupes de la création de Dieu qui transforme l'araignée en soleil, parce que c'est le texte que tu as à commenter. Et il y a à dire. Ça te va ? Hier, j'ai relu la vie d'Hugo dans Wikipédia... Tu me fais réviser des vieux trucs, toi...
  10. Et Dieu prit l’araignée et la mit au milieu Du gouffre qui n’était pas encor le ciel bleu; Et l’Esprit regarda la bête; sa prunelle, Formidable, versait la lueur éternelle; Le monstre, si petit qu’il semblait un point noir, Grossit alors, et fut soudain énorme à voir; Et Dieu le regardait de son regard tranquille; Une aube étrange erra sur cette forme vile L’affreux ventre devint un globe lumineux; Et les pattes, changeant en sphères d’or leurs nœuds S’allongèrent dans l’ombre en grands rayons de flamme; Iblis leva les yeux, et tout à coup l’infâme, 90Ébloui, se courba sous l’abîme vermeil; Car Dieu, de l’araignée, avait fait le soleil. Je les remets ici >> marre de fouiller dans mon historique. Pas une flèche avec l'ordi, moi... C'est à dire ??????????????
  11. Et si tu suivais Hugo ? 1) Dieu accepte le défi 2) les créations d'Iblis 3)la création de Dieu à partir de la vilaine petite araignée ? Attends, je remets le nez dans les vers à commenter (Quand tu ne sais pas si c'est infinitif ou participe passé, tu remplaces dans ta tête par un truc qui s'entend: ex a pris, ou à prendre . prendre, c'est bien, parce que tu entends si le participe passé s'accorde ou pas: ex: "les vers que j'ai appris / la chanson que j'ai apprise"
  12. Ah ! c'est pas mal du tout, ça... Il suffit de peu. Je ne mettrais pas de point d'interrogation, juste un point.
  13. 120lola120

    aide SVP Rousseau

    Ma pôv petite cocotte ! En gros, Rousseau pense qu'il y a une sorte d'instinct d'entraide entre les humains, et que c'est plus efficace que les pensées des philosophes qui ne sont pas de l'entraide concrète.
  14. Mais je ne pense pas qu'une proposition indépendante ait une fonction. A part d'être la 3ème proposition de la phrase, ayant un sujet commun avec la 1ère, qui ,elle, a une subordonnée, ce qui en fait une proposition principale.
  15. https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-35435.p Clique et dis moi si ça marche. je galère avec les liens. (lis aussi... c'est en 4 je crois) Flûte, c'est pas ça. Tape "propositions indépendantes" et va sur "Français facile"
×