Aller au contenu

Pierre-de-Jade

Membre
  • Contenus

    1 106
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Pierre-de-Jade

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 02/06/1980

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    clamart

Visiteurs récents du profil

21 163 visualisations du profil
  1. Pierre-de-Jade

    Deux mots d'humour

    Si aider les autres vous coûte, on vous rembourse l'indifférence. Quand on est un moins-que-rien, passer pour un vaurien est déjà un progrès. Les gens qui se mettent en boule quand ça ne tourne pas rond forment un cercle très fermé. Si les murs ont des oreilles c'est pour mieux écouter les bruits de couloirs. Histoire à la con Une question hante les esprits à défaut de hanter les châteaux qui eux-mêmes sont déjà hantés par les esprits mais ne compliquons pas, et cette question ô combien fondamentale est : l’homme est-il un con ? Einstein, qui n’était pas con ou alors relativement, avait son avis sur la question quand il affirmait dans une citation restée célèbre qu’il n'existait que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine mais pour l'univers, qu’il n’avait pas de certitude absolue. Il faut bien reconnaître que l’homme fait tout pour lui donner raison en agissant comme s’il avait perdu la raison. Bien que n’ayant pas systématiquement l’air con, il ne respire pas l’intelligence quand il est assez vicieux pour continuer imperturbablement à vicier l’air comme s’il espérait que ses congénères ne le vissent pas. Sa capacité à répéter inlassablement les mêmes erreurs, un don indéniable pour scier avec application la branche sur laquelle il est assis, ne laissent planer que peu de doutes sur un statut de con gravé dans le marbre. Certains de nos congénères poussent même ce statut à son paroxysme en votant par mimétisme pour des cons qui, dans une logique imparable, appliquent des mesures à la con. La connerie a de beaux jours devant elle et de mauvais jours devant nous quand on sait qu’elle est congénitale, c’est-à-dire transmise par des géniteurs déjà bien cons quoique paradoxalement sans gêne dans leur très grande majorité. A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur !
  2. Pierre-de-Jade

    Revue de presse de la semaine (nouvelle formule)

    Une étude a montré que les deux tiers des bénéfices des entreprises du CAC40 étaient redistribués aux actionnaires au détriment de l’investissement et des salariés. C’est autant une surprise que d’apprendre qu’il pleut en Écosse. Marion Maréchal ne souhaite plus se faire appeler Maréchal – Le Pen. Ce n’est pas la peine qu’elle se donne tant de peine, ce n’est pas en changeant d’emballage que l’on change le produit. Laurent Wauquiez a déclaré cette semaine dans l’Emission Politique avoir été élu Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes par 8 millions de personnes. A ce rythme-là, il va finir par faire passer Eric Ciotti pour un génie. Didier Deschamps a annoncé sa lite de 23 joueurs pour la mondial de foot en Russie, sans grande surprise et sans Benzema qui avait à peu près autant de chances de figurer dans cette liste que Nadine Morano de devenir Ministre de la Culture. Le viaduc de Gennevilliers sur l’A15 est fermé jusqu’à nouvel ordre après l'effondrement mardi d'une partie d’un mur de soutènement. Les ponts et viaducs de mai n’ont pas suffi, il va falloir refaire celui de Gennevilliers. Mariage très médiatisé du Prince Harry ce samedi à Londres. Le mariage princier me passionne à peu près autant que la danse nuptiale du criquet pèlerin d'Amérique équatoriale. A la semaine prochaine !
  3. Pierre-de-Jade

    Revue de presse de la semaine (nouvelle formule)

    Leclerc de Lune, les tickets de l'autre.
  4. Pierre-de-Jade

    Deux mots d'humour

    Il est difficile de remonter la pente quand on est à plat. Avec le recul on se dit que l'humanité n'avance pas. Paradoxalement on trouve des bas-reliefs en haute-montagne. Quand on pense qu'il y a des gens qui rendent l'âme sans jamais avoir eu d'esprit, c'est triste. Errare humanum d’Est en Ouest Chacun sait depuis Adam et Eve ou plus prosaïquement depuis que j’ai porté des chaussettes dépareillées au mariage de ma belle-sœur que l’erreur est humaine. Certains font preuve d’une telle persévérance pour le démontrer qu’on se demande parfois si ce n’est pas l’homme lui-même qui serait une erreur. Malgré cette évidence, il n’est pas faux d’écrire que certains perfectionnistes chroniques affirment que pour réussir il ne faut pas faire de faux-pas. Affirmation qui n’est pas en soi une réussite et dont le caractère grossier du raisonnement confine à l’incorrection quand on sait que l’erreur est le moteur du progrès, à condition d’éviter les surrégimes. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs et marcher sur des œufs n’a jamais permis d’éviter les boulettes. Nos pairs n’évoluent pas sans commettre d’impairs, ne comptez pas là-dessus. On a beau faire gaffe, la bévue est toujours là, tapie dans l’ombre et prête à bondir, attendant son heure qui finit toujours par venir. La fiabilité humaine a ses limites et je ne parle pas des responsables politiques qui trompent souvent plus qu’ils ne se trompent. Mais ne nous plaignons pas car il est facile d’affirmer sans risque de se tromper que faute d’erreurs, l’homme se situerait à un niveau de perfection qui deviendrait rapidement parfaitement ennuyeux. A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur !
  5. Pierre-de-Jade

    Revue de presse de la semaine (nouvelle formule)

    Un habitant de l’Iowa aux USA a été blessé par balle par son chien qui jouait sur le canapé où se trouvait un fusil chargé. Sa femme l’a retrouvé couché en chien de fusil. François Hollande a participé à des séances de dédicace au Leclerc de Plérin dans les Côtes d’Armor. Il voulait être certain que les ventes allaient super marcher. Un documentaire sur la première année de Macron à la Présidence de la République réalisé par Bertrand Delais a été diffusé cette semaine. Macron dans sa volonté d’aller vite aurait sans doute préféré un documentaire réalisé sans délais. Paris SG remporte la Coupe de France de football en battant seulement 2-0 le club de National des Herbiers. On se demande s’ils ne leur ont pas fait une fleur. Au Mexique, un homme tue son voisin, prétextant qu’il n’en pouvait plus de l’entendre chanter fort. Carla Bruni ou Christophe Willem, eux, seraient encore en vie. A la semaine prochaine !
  6. Pierre-de-Jade

    Deux mots d'humour

    Comme dirait un gendarme à Notre-Dame-des-Landes, il est plus facile de siffler un demi que de vider une plaine. Certaines personnes trop lettrées sont difficiles à déchiffrer. Mieux vaut se donner du mal, au prix où sont les biens. Les petits savent prendre de la hauteur en se moquant du grandira-t-on. Tout le monde sur les ponts ! Cette année plus encore que d’ordinaire, le mois de mai est le mois des ponts. La nature est bien faite, le pont ayant cette faculté de toujours tomber pile dans les périodes de congés. Mais d’où vient cette merveilleuse tradition permettant de se reposer entre deux jours de congés ? Des historiens aussi dignes d’intérêt qu’un placement sur le livret A racontent que le pont trouve son origine dans la bataille du Pont d’Arcole remportée par Napoléon Bonaparte, le plus célèbre des Corses qui par tradition n’ont jamais présenté une opposition farouche au repos. A ne pas confondre avec Tino Rossi qui lui chantait même les jours fériés et notamment à Noël. Toujours est-il que certains ont su en tirer la quintessence. Une connaissance, répondant au patronyme de Millot, bien que sa femme ne se prénommât pas Vénus, a rendu célèbre le viaduc de Millot au sein de sa société située à la Grande Arche de la Défense par son aptitude maintes fois renouvelée à ne pas rester sur le pont dès que l’un d’eux se présente. D’avoir choisi le pont plutôt que le tunnel pour qualifier ce jour de congé supplémentaire a toutefois permis de ne pas galvauder l’expression voir enfin le bout du tunnel. C’était le mot de la fin, j’en profite pour prendre congé. A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur !
  7. Pierre-de-Jade

    Revue de presse de la semaine (nouvelle formule)

    Robert Ménard a été jeté au sol samedi à St André de Cubzac par des militants d'extrême-gauche. Personnellement je préférerais qu’il chute dans les intentions de vote. Le PDG d'Air-France KLM a démissionné après le rejet de son projet d’accord salarial. Ce qui s’apparente à un atterrissage forcé après avoir pris du plomb dans l'aile. Un fils de chercheur au CNRS était parmi les casseurs du 1er mai. A force de chercher la police il l'a trouvée. La vente du muguet ne faiblit pas le 1er Mai. C’est le seul jour de l'année où des gens n'hésitent pas à acheter sans raisonner des clochettes au prix des cloches. Avec la visite de Macron en Australie le jour de la Fête du travail, on va encore dire qu'il est aux antipodes des travailleurs. Certains évoquent la possibilité d’attribuer le Prix Nobel de la Paix à Donald Trump pour avoir conduit la Corée du Nord sur la voie du dialogue. A ce rythme-là, Bachar El Assad a toutes ses chances l’an prochain. L’OM s’est qualifiée pour la finale de la Ligue Europa de football contre Salzbourg, la ville de Mozart. Il reste à remporter la finale pour que la symphonie ne soit pas inachevée. A la semaine prochaine !
  8. Pierre-de-Jade

    Deux mots d'humour

    Les vers solitaires ne riment à rien. Avoir de l'assurance n'est pas synonyme de franchise. C'est fou le nombre de gens prêts à jouer les balances pour du pèze. Paradoxalement ce sont souvent les personnes au sang chaud qui perdent leur sang-froid. Même le passé a de l'avenir, on en parlera encore demain. Condamnons la mort Pour paraphraser Pierre Dac, s’il y en a bien une pour faire preuve d’un manque évident de savoir-vivre, c’est bien la mort. Elle s’invite sans prévenir, arrive à l’improviste, jetant un froid dans l’assistance qui ne l’attendait pas et qui trouve son irruption un peu raide. Pas étonnant qu’elle doive se contenter d’un plat de viande froide sans le moindre accompagnement pour le relever. Rien ne l’arrête, et ce n’est pas l’impunité dont elle bénéficie depuis la nuit des temps alors qu’elle est convaincue de faux et usage de faux qui va changer la donne. Pour ne rien arranger, elle n’a aucune conversation. Le genre d’invité muet comme une tombe capable d’instaurer un silence de mort parmi une assemblée de bons vivants. Le type d’individu qui a toujours le dernier mot tout en étant incapable d’avoir le mot de la fin. Totalement inapte à vous donner une explication de son passage impromptu alors qu’il est si facile de trouver une raison de vivre. N’essayez pas de briser la glace en lui offrant une bière, la seule qu’elle consomme sans modération étant la mort subite qu’elle produit déjà elle-même en grande série. Elle repart toujours comme elle est arrivée et ne donne plus aucun signe de vie jusqu’à son prochain passage. Même pas capable de nous dire s’il y a une vie après la mort, cette conne. A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur !
  9. Pierre-de-Jade

    Revue de presse de la semaine (nouvelle formule)

    La Région Ile-de-France a décidé en accord avec la RATP de rebaptiser la station de métro Europe en Europe - Simone Veil, certainement pour que Simone veille toujours sur l'Europe. Albert Uderzo a fêté cette semaine ses 91 ans et comme dirait Obélix, il a déjà fait une belle carrière. Ouverture du Printemps de Bourges le 24 avril. Comme le disent certaines mauvaises langues, avec Macron c'est le printemps des bourges tous les jours. Journée mondiale du livre le 23 avril. Ceux qui affirmaient il y a quelques années que la page du livre papier serait vite tournée avec l’avènement du numérique feraient mieux de se remettre à la page. La journée de la Terre a permis de rappeler l’urgence des mesures à prendre pour sa survie. Qu'on ne se sente pas concerné par son avenir m'atterre. L'album posthume de Johnny Hallyday sortira en novembre 2018. Question timing, un album posthume à la Toussaint, c’est bien choisi. A la semaine prochaine !
  10. Pierre-de-Jade

    Deux mots d'humour

    Il est toujours plus facile de parler de sa lignée que de tenir son rang. Les originaux nous laissent parfois sans répliques. Ne vous gênez pas pour prendre votre temps, lui ne se gêne pas pour prendre votre vie. Il est plus facile d'avoir le courage de ses idées quand on a pour idée de s'enfuir. On nous cache tout, on nous dit rien L’homme a toujours eu peur de l’avenir, ceci expliquant qu’il a invariablement cru au fil du temps en ceux qui lui annonçaient des lendemains qui chantent, quitte à déchanter par la suite. Qu’ils soient prédicateurs, dirigeants politiques, voyant(s), médiums, médias, gourous, instituts de sondages, météorologues, j’en passe et des pas vraiment meilleurs, ces prévisionnistes de tout poil ont tout l’avenir devant eux. On nous fait vraiment avaler n’importe quoi et pas seulement à la cantine des Ehpad ou dans les avions low-cost. C’est parti fort il y a plus de 2000 ans avec l’histoire d’un type qui aurait ressuscité sans même rembourser les frais d’obsèques à la famille, et qui se permettait non seulement de marcher sur l’eau mais de la transformer en vin, sans jamais se faire alpaguer par la répression des fraudes. Je vous passe la théorie de la Terre plate qui avait le don de mettre en boule les scientifiques du 17ème siècle, à laquelle près de 10% de la population actuelle adhère encore, confondant certainement avec les plats en terre cuite. Les politiques ont depuis longtemps su bénéficier de la crédulité du peuple, réussissant l’exploit de faire croire au Père Noël jusqu’aux électeurs musulmans. Les voyant(e)s ont également largement prospéré sur la naïveté publique en passant de la roulote à Internet, continuant de vous promettre la chance au jeu alors qu’ils ou elles sont incapables de toucher les gains de l’arrivée dans l’ordre de la 5ème course à Vincennes par terrain gras. Je ne voudrais pas jouer le mauvais augure mais j’ai bien peur que le tigre du Bengale disparaisse de la surface du globe bien avant le bobard. A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur !
  11. Pierre-de-Jade

    Revue de presse de la semaine (nouvelle formule)

    Le groupuscule d’extrême-droite Génération Identitaire a organisé une opération de blocage des migrants en installant des barrières dans les Alpes, au Cil de l’Echelle. Ils en ont donc profité pour remettre à l'honneur l'expression crétins des Alpes. La bêtise humaine a encore atteint des sommets. Kim Jung Un a annoncé samedi la fin des essais nucléaires de la Corée du Nord et la fermeture du site de lancement de missiles. Il refuse néanmoins toujours de fermer son centre national de recherche sur la coiffure. Après Manuel Valls qui n'écarterait pas l'idée de se présenter à la Mairie de Barcelone, Nicolas Sarkozy se tâte pour envisager une candidature à la Mairie de Budapest. Bachar El Assad a renvoyé la Légion d’Honneur que lui avait remis Jacques Chirac en 2002. Il faudrait songer à lui attribuer en retour une Légion d'Horreur. Elizabeth II fête ce week-end ses 92 ans. A priori elle n’a toujours pas troqué ses couronnes contre un dentier. A la semaine prochaine !
  12. Pierre-de-Jade

    Lettre à Pierre Desproges

    Prendre de la bouteille n'interdit pas le divin.
  13. Pierre-de-Jade

    Lettre à Pierre Desproges

    Il y a des gens gauches à droite et des gens droits à gauche et réciproquement.
  14. Pierre-de-Jade

    Lettre à Pierre Desproges

    Lettre à Pierre Desproges Mon bien cher Pierre, Alors qu’en ce jour du 18 avril on s’apprête à fêter le 30ème anniversaire de ton départ vers une place assise à la droite de Dieu, la fameuse place du mort, voilà que tu laisses la chaise du Père et que tu décides de le planter là, dernier pied de nez en forme de pied au culte à celui sur lequel tu avais fait une croix il fût un temps. Un temps pluvieux d’après Météo-France qui n’a pas son pareil pour faire passer des messies pour des gens ternes, affirmant que ce jour-là dans la capitale il tombait des hallebardes de gardes suisses alors qu’à Noeux-les-Mines il pleuvait des cordes. Car tout le monde peut le constater et pas seulement à Lourdes, tu n’as jamais été aussi vivant. Il faut te comprendre aussi, l’éternité on s’en lasse vite, et ajouterais-je, car on ne se soustrait pas à l’éternité, l’impression d’y perdre son temps surpasse très largement son côté festif, un peu comme si la mort nous menait la vie dure. Il faut bien le reconnaître, s’il y a eu un avant et un après Jésus-Christ, il y a eu un avant et un après Pierre Desproges, comme il y a un avant et un après-ski mais ça n’a rien à voir. Sans épiloguer sur les dérives homophobes que pourrait engendrer l’expression avant ou après PD, c’est aussi évident que l’Homo Erectus n’a jamais mis les pieds chez Carrefour. Avec toi, l’air de rien le rire a changé d’ère. Sur un mot, une tournure de phrase, une exclamation assénés sans prévenir au coin d’une page ou cachés derrière un raisonnement des plus sérieux, on ne rit pas, on s’esclaffe, on se gondole, on se tire-bouchonne, on se boyaute, bref on se marre. Un maître à repeindre l’humour noir avec deux couches de langage fleuri sans jamais s’emmêler les pinceaux. Certains ont bien essayé et essaient encore sans succès de faire aussi bien mais élaborer la recette du cheval melba, il fallait vraiment avoir ta pêche pour réussir ce tour de force sans craindre de désarçonner son public. Je ne peux que m’incliner devant un tel talent qui n’est pas sans rappeler celui de Léonard de Vinci lorsqu’il ridiculisait régulièrement Michel-Ange au jeu de Paume. Quant au mois de mars, je te le dis sans aucune arrière-pensée politique, il n’a toujours pas passé l’hiver. Vivons heureux en attendant l’éternité et en te relisant ! Pierre de Jade
  15. Pierre-de-Jade

    Deux mots d'humour

    Une vérité lumineuse ne fait pas l'ombre d'un doute. Il est assez logique de ne pas pouvoir encadrer des gens que l'on ne peut pas voir en peinture. Etonnamment les résultats du secteur des papiers peints ne décollent pas, peut-être une forme de laisser à lé. C'est souvent lorsqu'on n'est pas dans son assiette que l'on met les pieds dans le plat. La lutte finale n’est pas pour demain Aussi loin que remonte son histoire, l’homme a toujours été d’un naturel belliqueux sans grand espoir de le chasser, le naturel ayant la fâcheuse habitude de revenir au galop. Déjà l’homo-sapiens n’hésitait pas à manier le gourdin lorsque l’un de ses congénères qu’il ne pouvait pas voir en peinture rupestre venait l’emmerder dans sa grotte. On n’y peut rien, l’homme est bagarreur. Le motif le plus futile ou le plus bénin, comme on dit à Porto-Novo, est prétexte à conflit. Considérons le cas par exemple d’un locataire se mettant paisiblement à la cornemuse pour accompagner sa femme répétant des airs de biniou le samedi matin à l’aube. Vous aurez toujours un voisin acariâtre et ne manquant pas d’air pour le bombarder d’insultes sans raison apparente, le menaçant de lui faire avaler un à un les tuyaux dudit instrument. Autant l’homme est capable de tendre la main, autant il est prompt à vous la mettre dans la gueule. Au début les conflits restaient très locaux, le gourdin n’ayant pas le rendement du canon de 75mm pour décimer l’opposant. La science progressant plus vite que la raison de l’homme, très vite les duels se sont transformés en massacres de masse pour ne pas dire en génocides, quand on n’aime pas, on ne compte pas. La société n’est pas en reste et alimente ce côté combatif en portant aux nues les battants, notamment dans le monde du travail, oubliant au passage que le propre d’un battant est de finir à la porte. Une évidence s’impose, la lutte finale n’est pas pour demain en local comme à l’international. A suivre, pour que l’humour réponde encore et toujours à l’horreur !
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation