• billets
    109
  • commentaires
    741
  • vues
    435 549

Jeu entre amis

Jedino

75 vues

- Tu comptes jouer bientôt, mec ?

- Putain ouai, on t'attend !

- Deux secondes ! Je réfléchis.

- Depuis quand tu sais réfléchir, toi ? C'est la vodka qui te rend lucide ?

- Connard !

Bref, voilà une sympathique soirée entre amis. A quoi bon vous la conter ? Vous le connaissez.

- T'es sérieux, là ? Tu joues ça ?

- Bah ouai.

- Tu te moques de nous ?

- J'en ai l'air ?

- Laisse-le donc jouer ce qu'il veut, merde ! S'il est con il est con, cherche donc pas.

- Va te faire !

Que voulez-vous, l'amitié s'accompagne de la vulgarité. Et la vulgarité, elle, d'une certaine sincérité.

- Bon, ça me fait chier. Je vais aller m'en griller une.

- T'en as marre de perdre ?

- Alors ça ! Bouge pas, mon gros. Je reviens t'entuber après.

- J'en meurs d'impatience.

Et il sort s'en griller une, donc. Cela lui laisse le temps d'apprécier le calme en cette soirée d'automne. Un peu plus tard, un type débarque et lui demande de loin :

- T'en aurais pas une pour moi, dis-moi ?

Il sort le paquet de sa poche, en prend une et la lui tend.

- Et du feu ?

- Putain d'assisté, ma parole.

Il vient s'accouder à côté de lui.

- T'es heureux ?

- J'te d'mande pardon ?

- T'as très bien pigé. Est-ce que t'es heureux ?

- Qu'est-ce que ça peut bien te foutre ?

- Simple question ! Déstresse.

Ils se taisent à nouveau.

- Bon ben, bonne soirée. Merci pour la clope.

- Ouai.

Il rentre, gonflé par cet abruti.

- T'as déjà fini ?

- Me fais pas chier, toi aussi. Et distribue, je compte bien te déculotter.

- Monsieur devient sérieux !

Ils jouent. Et ils jouent. Et pour un temps certain.

- Alors, est-ce que vous êtes heureux ?

- Qu'est-ce que tu fous là, toi ? Je t'ai pas dit de dégager tout à l'heure ? D'arrêter de me faire chier ?

- Non, tu ne l'as pas dit.

Il sort un pistolet, le pointe sur la tablée.

- On va calmer nos ardeurs, pour commencer. Bien, très bien. Maintenant, j'attends une réponse. Ou faut-il que je me répète ?

- T'es cinglé, mon pauvre. Va te coucher, ça nous évitera des emmerdes, à nous et à toi.

Il flingue le premier.

- Où en étions-nous, déjà ?

- Ouai, je l'étais. Jusqu'à ce qu'un fou furieux débarque nous faire chier, moi et mes potes.

Il flingue le deuxième.

- Y en aura-t-il un pour répondre correctement ? Ce n'est pourtant pas bien compliqué, il me semble.

- J'dirais comme ça que ça va. Que j'suis ni malheureux ni heureux, quoi. Que bon, de toute façon, on s'en tape pas mal vu que le but n'est pas d'être heureux, mais de s'accepter soi-même et de vivre au mieux selon ses convictions et envies.

Il flingue le troisième.

- Décidément, ce n'est pas glorieux. J'ai connu plus performant. Bon, le dernier, il en pense quoi ?

- Oui, je le suis.

- Bah voilà ! Enfin un qui comprend quelque chose quand on lui cause.

Et il s'en va, satisfait.


3 personnes aiment ça


10 Commentaires


Oui Konvicted, je l'ai vu aussi. On a plus qu'à lui dire que nous sommes heureux. Méfiez-vous !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'aimerais bien rencontrer ce connard armé ; pas le courage de faire ça tout seul. En fait, ce genre d'abruti aurait une véritable fonction sociale. :bo:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant