• billets
    109
  • commentaires
    741
  • vues
    435 549

Et je l'avais rencontré

Jedino

51 vues

Nous nous sommes rencontrés, c'était en septembre, peu après la reprise des cours. Je ne l'avais pas remarqué tout de suite. Elle paraissait timide, aimait se cacher. Peut-être cherchait-elle à m'éviter ? Mais ce ne fût pas le cas.

Elle m'avait d'abord causé quelques soucis. Je ne comprenais pas pourquoi elle prenait tant de distance avec moi. Certes, nous étions des inconnus, et comme tout inconnu, je méritais d'être traité comme tel. Certes, c'était moi qui l'avait abordé ainsi, au détour d'une rue. Se sentir agressée était peut-être légitime. Mais je savais, moi, que nous allions entamer une relation, parfois fusionnelle, d'autres fois conflictuelle. Je le savais, car je le pressentais : elle était la seule qui m'intéressait. Je ne pouvais donc pas me permettre d'échouer.

J'insistais donc au fil des semaines, prenant le temps d'apprendre à la connaître et de me faire connaître à elle. Elle me scrutait d'un oeil discret mais attentif, m'étudiant sous tous mes aspects alors que je me démenais pour passer du temps avec elle. En retour, je n'avais droit qu'à quelques petits sourires, ce qui m'attisait des moqueries sourdes de la part de ceux qui nous croisaient là. Pouvaient-ils voir ce qui nous séparait encore ?

Nous voilà arrivés néanmoins en novembre, après deux mois à nous tourner autour. Jamais tu ne t'étais plainte de ma présence, et jamais je ne t'avais reproché de vouloir aller à ton rythme. Je te suivais aveuglément, te faisant confiance en tout point. Pourquoi ne serais-tu pas à même de nous mener là où nous devions arriver ?

J'ai fini par accepter tes humeurs, tes manies qui me font tant de bien. Parfois, je me demande si tu sais à quel point j'ai besoin de toi, si tu as conscience du bien que tu peux me faire par ta simple existence. Je ne le saurai probablement jamais. J'espère cependant que nous continuerons longtemps à nous entendre comme cela, la laverie de mon coeur, car ce serait me perdre que de te perdre. Que ferais-je si tu venais à disparaître ?


1 personne aime ça


12 Commentaires


Quelqu'un peu éveiller des sentiments en nous. C'est sentiments nous appartiennent. C'est étrange comme nous semblons être dépendant des autres pour nous retrouver, pour nous sentir bien.

Je trouve ton texte plein de tendresse, de respect et d'une certaine légèreté qui me plaît bien. smile.gif

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

En effet ! Nous dépendons pas mal des autres, presque étrangement.

Pour une fois, pour une fois ! :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

konvicted : quel mauvais lecteur tu fais ! J'ai pourtant mis son doux nom dans le texte, MOI !

Merryh : exactement !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Quoi, laverie ? C'était une anagramme (approximative) et pas une métaphore absconse ? On est censé le deviner comment ?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Haha konvicted, ne t'en fais pas. Je n'ai sûrement pas la bonne réponse.

La réponse est ce que toi, tu veux qu'elle soit.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Haha konvicted, ne t'en fais pas. Je n'ai sûrement pas la bonne réponse.

La réponse est ce que toi, tu veux qu'elle soit.

Ok, donc elle s'appelle Véronique. 42 ans, divorcée, trois enfants de 4 à 25 ans, sans emploi, alcoolique, fumeuse invétérée, maniaco-dépressive, fan de Claude François, deux conduites en état d'ivresse à son actif et trois tentatives de suicide dont seulement deux ont été concluantes.

Jedino doit vraiment beaucoup l'aimer pour la soutenir, c'est beau. :)

konvicted : tu me vois meilleur que je ne suis, c'est beau !

Cela n'a rien à voir avec ta petite personne, j'espérais seulement que tu n'étais pas en train de te foutre ouvertement de ma gueule. Me voilà prévenu. :sleep:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Le problème, c'est qu'en voulant voir ce que tu veux voir, tu ne vois pas ce que tu as pourtant vu :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant