Science Et Racisme

Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

La vache, vous pouvez pas faire plus concis? Non parce que des pavés de 300 lignes c'est imbuvable...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

uno Membre 1 927 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

En effet, sorry!

J'éviterai ce genre de pavés à partir de maintenant!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le QI lié à l'hérédité, tu as des liens là desssus ? Je vois pas bien comment le QI peut avoir une part conséquente d'hérédité... La structure et le fonctionnement du cerveau, ca se crée et ca se régule pas avec deux ou trois gènes, c'est pas comme la couleur des cheveux.

Oui, j'ai notament cet article du New York times, tres equilibre qui montre que les etudes des vrais jumeaux separees a la naissance ne laisse aucun doute sur le faite que l'heredite joue un grand role sur le Q.I. (la correlation est plus de 85%). D'un autre cote, les etudes sur les jumeaux ont ete faites sur des millieus plutot aisee et donc on peut dire qu'ils avaient toute libertee de developper leur potentiel pleinement.

Les etudes sur des enfants nee dans des familles defavorisees montre qu'au contraire, c'est leur environement qui prime. C'est a dire que meme si ils avaient un haut potentiel, le niveau social de leur famille a bride, a etouffe leur developement intellectuel. D'ou la moins grande correlation au niveau des tests de Q.I.

http://www.nytimes.com/2006/07/23/magazine...;pagewanted=all

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 156 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

La part d'hérédité dans l'intelligence est un vaste débat, sans réponse nette : déjà, l'intelligence est une notion complexe et subjective. Ensuite, poser la barrière entre l'inné et l'acquis est loin d'être chose aisée avec nos connaissances actuelles.

Dans tous les cas, ce n'est pas non plus un sujet que l'on peut aborder sans nuancer et différencier les différentes notions mises en jeu. Bref, les raccourcis n'ont pas leur place dans un tel débat.

Ensuite, si l'on évoque le QI, on ne parle même plus réellement d'intelligence, mais d'une seule expression, pauvre et incomplète, formatée et standardisé, d'un type d'intelligence.

Je ne connais pas les études sur les vrais jumeaux, mais il évident, génétiquement, queles homozygotes partagent forcément la partie innée qu'est l'intelligence (bon, voilà, je dis qu'il ne faut pas faire de raccourcis, et je raisonne selon un modèle hyper simpliste :o ).

Mais ce qui est vrai pour des jumeaux ayant le MEME patrimoine génétique n'est pas vrai pour une ethnie ou la mixité et le brassage génétique ne permettent certainement pas d'établir de regroupement entre les individus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ensuite, si l'on évoque le QI, on ne parle même plus réellement d'intelligence, mais d'une seule expression, pauvre et incomplète, formatée et standardisé, d'un type d'intelligence.

C'est vrai que l'on pourrait parler pendant des heures et pourtant ne pas etre d'accord sur la definition de l'intelligence. Les tests de QI sont "calibre" de maniere a mesurer les aspects de l'intelligence qui sont utiles pour reussir a l'ecole, au travail et pour avoir une bonne sante (c'est a dire qu'un bon score de QI a une forte correlation avec ces differents criteres de reussite social ou/et individuel). Il y a aussi une forte correlation entre un bon resultat de QI et la recherche scientifique. Donc quelque part, meme si il y aurait peut etre d'autres formes d'intelligences, les tests de QI en disent long sur la capacite qu'a un pays de developper sa technologie et son economie.

Mais ce qui est vrai pour des jumeaux ayant le MEME patrimoine génétique n'est pas vrai pour une ethnie ou la mixité et le brassage génétique ne permettent certainement pas d'établir de regroupement entre les individus.

Je ne vois pas ce qui te permet d'etre aussi affirmatif sur ce point. Apres tout, il est possible avec l'avancee des recherches genetiques de pouvoir identifier l'ethnie d'une personne en fonction de ses caracteristiques genetiques. Ton argument se base sur des vieux prejuges depasses.

Ceci dit, comme le montrait l'article du New York Times, le debat de l'innee et de l'acquis, meme si il est toujours interessant, n'apporte pas grand chose. Je veux dire que, si on prend par exemple le cas de quelqu'un de deficiant mentalement (trisomique par exemple), de savoir que son intelligence est limitee n'aide pas a grand chose. Par contre de mettre en place tous les moyens pour l'aider a utiliser tout son potentiel, c'est la l'objectif. Certaines personnes ont un grand potentiel, quelques soit l'ethnie dans laquel ils sont nee. Malheureusement, certaines attitudes propre a cette culture inhibe ce potentiel et on se retrouve avec des ethnies qui sont incapables de faire face aux defis de notre siecle. Je pense notament aux gitans roumains, pour qui etudier est une honte et pour qui les filles doivent etre mariees a la pubertee. Quelques soit leur QI de depart, en raison de ces entraves culturelles, ils sont condamnees a etre au bas de l'echelle sociale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 927 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
C'est vrai que l'on pourrait parler pendant des heures et pourtant ne pas etre d'accord sur la definition de l'intelligence. Les tests de QI sont "calibre" de maniere a mesurer les aspects de l'intelligence qui sont utiles pour reussir a l'ecole, au travail et pour avoir une bonne sante (c'est a dire qu'un bon score de QI a une forte correlation avec ces differents criteres de reussite social ou/et individuel). Il y a aussi une forte correlation entre un bon resultat de QI et la recherche scientifique. Donc quelque part, meme si il y aurait peut etre d'autres formes d'intelligences, les tests de QI en disent long sur la capacite qu'a un pays de developper sa technologie et son economie.

Le truc c'est que le QI est justement en grande partie le fruit de l'environnement, petit rappel de la problématique posé dans ce topic!

Les scientfiques comme Lynn ou Murray affirment que le faible QI des noirs à une causes génétique pourtant nous avons clairement un lien entre statu socio-économique et QI, or le statut socio-économique peut être entravé de moult façons, cela peut être du, aux discriminations, au contexte géopolitique, à la culture, etc.....

Si un pays n'a pas développer sa technologie et son économie son résultat de QI sera bas, inversément lorsque le pays se développe son QI va alors augmenter, ainsi donc affirmer que les mauvais résultats de QI des africains est du en majeure partie à leur gènes est une affirmation simpliste où l'on minimise énormément et volontairement l'impact de l'environnement socio-économique à moins que l'on oublie complétement ce dernier! De ce fait pareille déduction ne peut qu'être douteuse, surtout que cela ne fait qu'aller dans le sens des idées eugénistes d'un certains Goddard et plus généralement dans le sens de clichés racistes encore solidement ancrés!

Dans le temps on s'amusait à comparer les traits des noirs au singe pour soit disant prouver leur infériorité innée, il fallait quand même le faire! La démarche actuelle est plus subtile mais elle n'en demeure pas moins erronée et malhonnête!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Sauf que de toujours donner l'escuse du colonialisme ou autre pour expliquer la raison pour laquel les noirs ont un QI inferieur au blanc est trop facile. Comme l'on montre les liens precedent, on ne peut pas d'emblee exclure le lien genetique. Une chose est certaine toutefois, c'est que la culture de certaines ethnies ne permet pas un developpement de leur faculte. Et c'est la-dessus qu'il faut se concentrer.

Pour parler par exemple des etudes, les asiatiques ont un grand avantage vis a vis des autres cultures. Ils encouragent activement leur enfant a etre bon a l'ecole, economisent pour que ceux-ci beneficie de la meilleur education. Si les autres ethnies les imitaient, je suis moi aussi persuade que leur niveau d'intelligence progresserait, peut etre pas jusqu'a leur niveau, mais ce serait nettement mieux que le niveau qu'ils ont pour le moment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 156 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Mais ce qui est vrai pour des jumeaux ayant le MEME patrimoine génétique n'est pas vrai pour une ethnie ou la mixité et le brassage génétique ne permettent certainement pas d'établir de regroupement entre les individus.

Je ne vois pas ce qui te permet d'etre aussi affirmatif sur ce point. Apres tout, il est possible avec l'avancee des recherches genetiques de pouvoir identifier l'ethnie d'une personne en fonction de ses caracteristiques genetiques. Ton argument se base sur des vieux prejuges depasses.

Je t'ai déjà répondu sur ce point, dans un autre topic.

D'après mes souvenirs : tu avais cité un article qui expliquait que des scientifiques avaient découverts qu'une partie inexplorée du génome humain était en fait la répétition de gènes connus et déjà présents, et que l'on dénotait des mutliplicités différentes chez les individus. De plus, je crois qu'ils partaient de là pour analyser, évidemment, la corrélation entre la répétition d'un gène et son expression chez les individus (tel individu ayant tel gène répliqué X fois avais statistiquement moins de chance de subir telle maladie, etc ...).

Bon, outre que je ne connais pas l'incidence et le crédit donné par la communauté scientifique à cette découverte (je ne suis pas généticien, loin s'en faut), il convient aussi je pense de ne pas tout amalgamer.

En fait, cette découverte ne change en rien à mon avis la notion de brassage génétique : certains gènes sont par exemples statistiquement plus présents chez une ethnie, à cause d'un certain isolement sur des générations, ou une absence de brassage.

Et bien, certaines répartitions de certains gènes sont peut-être elles aussi plus importantes statistiquement chez certaines ethnies, là aussi en l'absence de brassage.

Celà veut dire que trouver tel gène ou telle répétition d'un gène chez un individu peut peut-être permettre de trouver son origine ethnique, ou de la présupposer.

Mais il ne faut pas conclure pour autant :

- que tout les individus de cette ethnie présente ce même gène, ou cette même répartition

- que cette répartition ou ce gène n'existe pas chez des individus d'autres ethnies

- que l'infiniment faible pourcentage de ces gènes "critères" permette de définir le reste du génome d'un individu ou témoigne d'un génome homogène chez l'ensemble de l'ethnie.

En clair : les humains, quelle que soit leur ethnie, ont infiniment davantage de gènes non-spécifiques que de gènes spécifiques à leur ethnie. C'est pour celà que la notion même de races est absurde.

Et je ne pense pas qu'il s'agisse de préjugés dépassés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
En fait, cette découverte ne change en rien à mon avis la notion de brassage génétique : certains gènes sont par exemples statistiquement plus présents chez une ethnie, à cause d'un certain isolement sur des générations, ou une absence de brassage.

Et bien, certaines répartitions de certains gènes sont peut-être elles aussi plus importantes statistiquement chez certaines ethnies, là aussi en l'absence de brassage.

Celà veut dire que trouver tel gène ou telle répétition d'un gène chez un individu peut peut-être permettre de trouver son origine ethnique, ou de la présupposer.

En clair : les humains, quelle que soit leur ethnie, ont infiniment davantage de gènes non-spécifiques que de gènes spécifiques à leur ethnie. C'est pour celà que la notion même de races est absurde.

Ben, :o , si il est possible de connaitre l'ethnie d'un individu a partir de la duplication de certains genes, c'est que cette duplication sert de carte d'identite de l'ethnie en question. Le faite que d'autres ethnies possede ce gene, ne change rien, vu que c'est le nombres de ce gene en question qui fait partie du critere utilisee pour identifier cette ethnie.

Comme tu l'expliques tres bien, si une population est restee en milieu plutot ferme, certains genes avec le temps ont disparus parce qu'il n'etaient pas utile a la survie de cette ethnie, tandis que d'autres genes se sont multipliee de maniere a donner un avantage genetique a certaines dispositions. Cela n'entre pas en conflit avec les faits qui revelent que le QI est heritee dans une certaine mesure (entre 50 et 80%).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 927 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Sauf que de toujours donner l'escuse du colonialisme ou autre pour expliquer la raison pour laquel les noirs ont un QI inferieur au blanc est trop facile. Comme l'on montre les liens precedent, on ne peut pas d'emblee exclure le lien genetique. Une chose est certaine toutefois, c'est que la culture de certaines ethnies ne permet pas un developpement de leur faculte. Et c'est la-dessus qu'il faut se concentrer.

Pour parler par exemple des etudes, les asiatiques ont un grand avantage vis a vis des autres cultures. Ils encouragent activement leur enfant a etre bon a l'ecole, economisent pour que ceux-ci beneficie de la meilleur education. Si les autres ethnies les imitaient, je suis moi aussi persuade que leur niveau d'intelligence progresserait, peut etre pas jusqu'a leur niveau, mais ce serait nettement mieux que le niveau qu'ils ont pour le moment.

On ne peut pratiquement jamais exclure ce qu'on a pas démontré de la même façon on ne peut pas exclure l'existence de Dieu te dirait un agnostique comme moi, cependant tant qu'on ne l'a pas prouvé un tant soit peu on ne peut pas l'affirmer, c'est pareil avec l'intelligence innéeentre les groupes tant qu'on aura pas prouver paraeil variation de l'intelligence innée entre les groupes, on ne pourra donc pas l'affirmer!

Sinon je ne parle pas de colonialisme mais bien du lien entre la situation socio-économique d'un groupe et le QI de ce dernier, les cause du faible développement socio-économique de l'Afrique ayant des causes multiples avec des reponsabilités aussi bien occidentales qu'Africaines mais c'est un autre débat!

Même avec une héritabilité de 50% à 80% du QI on peut très bien expliquer les variations de QI en fonction des mêmes causes socio-économique! les conclusions de Lynn ne tiennent pas, pas plus que celles de Murray!

Maintenant il faut savoir l'intelligence a de multiples facettes et peut se développer de moult façon, pour survivre dans un environnement socio-économique dévaforable rien ne sert d'être un crack en maths, il faut avant tout être débrouillard, on développe alors son ingéniosité, l'ingéniosité ne peut pas être mesurer aussi facilement que les capacités mathématiques et n'est pas prise en compte (ou très très peu) dans le tests de QI et pourtant c'est une composante indissocialble de l'intelligence!

La capacité à communiquer aussi est une forme d'intelligence, mais vouloir la mesurer avec un certain QE est ridicule, car comme l'ingéniosité toute mesure précise est quasiment impossible, la capacité à communiquer est indispensable pour faire un bon chef, que se soit chef d'état, de tribu ou d'entreprise!

Pas besoin d'avoir un fort potentiel en maths pour être doué en communication ni même pour être ingénieux, et notons bien sûr que l'ingéniosité et la capacité à communiquer étant aussi des domaines où l'homme excelle et qui lui permettent de batir des civilisations!

Bref qu'est ce que l'intelligence si ce n'est à la base un potentiel que nous développeront plus au moins bien en fonction de l'environnement dans lequel nous évolueront?! Ce potentiel varie d'un individu à l'autre et il est également très fortement possible qu'il y ait plusieurs potentiels de développement!

Bref en tenant compte de cela on comprend immédiatement pourquoi les conclusion de Lynn et de Murray sur l'infériorité intellectuelle des noirs, ne sont pas sérieuses et totalement erronés car ne sa basant sur rien de solide, en revanche il est presque impossible de ne pas voir le lien avec une certaine tradition raciste qui parasite la science depuis le XIXème siècle au moins!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 156 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Ben, :o , si il est possible de connaitre l'ethnie d'un individu a partir de la duplication de certains genes, c'est que cette duplication sert de carte d'identite de l'ethnie en question. Le faite que d'autres ethnies possede ce gene, ne change rien, vu que c'est le nombres de ce gene en question qui fait partie du critere utilisee pour identifier cette ethnie.

Ben non.

Par exemple, tu pourras trouver 5 individus d'une ethnie A dont un seul présente une importante duplication d'un gène, propre à cette ethnie car non observable ailleurs, et dû à un isolement.

Les 4 autres invidus de l'ethnie A présentent une duplication analogue à 5 autres individus d'une ethnie B. Celà donne une présence de 20% de cette duplication de gène pour l'ethnie A, ce qui est énorme.

Bref, tu pourras en observant cette mutlplication chez le premier individu de l'ethnie A déterminer assez probablement son origine, mais ce seul critère (la duplication de ce gène) ne permettra pas de distinguer les individus de l'ethnie A et ceux de l'ethnie B.

Tu trouveras même peut-être davantage de gènes communs entre deux individus

d'ethnies différentes, qu'entre individus de même ethnie.

Imaginons par exemple que un individu de l'ethnie A et un individu de lethnie B soit tous deux du rhésus rare AB- (par exemple). Cette disctinction est autant valable qu'une autre pour décider d'un classsement.

Ou alors, encore, un individu de chaque ethnie a les yeux bleus quand ses homologues les ont marrons.

Bref, il ne faut pas confondre déterminisme, homogénéité et statistique sur l'ensemble d'une population.

Bref, il s'agit plutôt d'un critère statistique plus que d'une carte d'identité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Bref, il ne faut pas confondre déterminisme, homogénéité et statistique sur l'ensemble d'une population.

Bref, il s'agit plutôt d'un critère statistique plus que d'une carte d'identité.

Dans le cas dont on parlait auparavant, je pense que des enquetteurs en quete de "marqueurs genetique" propre a une ethnie, vont evidement selectionner des carracteristiques qui leur permettent d'avoir un "match", d'avoir un resultat certain (donc plutot de l'ordre de 99%).

@uno:

Les tests de Q.I. ne mesurent pas seulement l'aptitude a l'abstraction (tel que les math) mais aussi les aptitudes linguistiques et spaciales. Donc ton argument du mec ingenieux qui est capable de communiquer, n'est pas tres concluant: si il est "ingenieux" et qu'il sait bien communiquer, alors il va avoir un bon Q.I. (vu que la communication fait partie des criteres d'evaluations du Q.I.).

D'autre part, tu sembles croire qu'une civilisation peut se developper de maniere durable si les individus qui la compose n'ont pas un Q.I. tres eleves, mais qui en retours sont tres "ingenieux". Ton argument tombe a l'eau lui aussi, vu que toutes les pays ou ethnies qui reussissent ont un bon score de Q.I. Tu ne nies d'ailleurs pas toi-meme ce fait: les pays a faible QI sont aussi ceux avec un faible developement economique.

Sinon a votre avis quel serait le meilleur moyen d'aider ceux qui emigrent et qui souffrent de leur retard intellectuel en France? Vu qu'ils ont du mal a suivre a l'ecole, quel devrait etre les dispositions prisent de maniere a ce qu'ils puissent poursuivre leur etudes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 927 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Les tests de Q.I. ne mesurent pas seulement l'aptitude a l'abstraction (tel que les math) mais aussi les aptitudes linguistiques et spaciales. Donc ton argument du mec ingenieux qui est capable de communiquer, n'est pas tres concluant: si il est "ingenieux" et qu'il sait bien communiquer, alors il va avoir un bon Q.I. (vu que la communication fait partie des criteres d'evaluations du Q.I.).

Faux, l'aptitude à communiquer ne peux pas être mesuré au travers des tests de QI l'aptitude à communiquer recouvre un large éventail de comportements qui se manifestent dans la vie de tous les jours et ne se limitent guère aux aptitudes linguistiques, l'ingéniosité également ne peut guère se limiter à des tests sur papier! Encore une fois, un bon chef ou un bon leader n'est pas forcément et n'a pas besoin d'être un crack en maths ou en problèmes gèométriques, inversément on peut être bon en maths, être très doué pour les langues et pourtant être totalement associable et incapable de diriger un groupe! Le QI ne recouvre de très loin pas la totalité de ce qu'on appelle "intelligence" il faut vraiment être de mauvaise foi pour prétendre le contraire!

D'autre part, tu sembles croire qu'une civilisation peut se developper de maniere durable si les individus qui la compose n'ont pas un Q.I. tres eleves, mais qui en retours sont tres "ingenieux". Ton argument tombe a l'eau lui aussi, vu que toutes les pays ou ethnies qui reussissent ont un bon score de Q.I. Tu ne nies d'ailleurs pas toi-meme ce fait: les pays a faible QI sont aussi ceux avec un faible developement economique.

Tu ne comprend pas ce que je dis ou alors tu continues simplement à inverser causes et conséquences! Tu l'as pourtant reconnue toi même, plus la civilisation se développe plus le QI augmente, si au départ lorsque la civilisation est peu développé on faisait passé des test de QI aux habitant de cette société, les test de QI sont faibles, si des décennies plus tard la même civilisation a pu alors développé ses sciences, les écritures, son éducation et ses conditions de vie alors les tests de QI sont élevés! La hausse du QI se fait avec le développement tu l'as toi même reconnue, la comparaison du QI entre les groupes est avant tout un indice du développement socio-économique ainsi que du développement de l'éducation, au début d'une civilisation alors que celle ci est "primitive" la moyenne du QI est bas, elle augmentera au fur et à mesure que les conditons de vie ainsi que l'éducation des habitants s'amélioreront, ce phénomène a d'ailleurs déjà été observé et donc démontré!

L'ingéniosité dans son ensemble n'est pas mesuré et ne peut pas être mesuré dans les tests de QI et pourtant l'ingéniosité participe au développement d'une civilisation dés ses débuts, si cette même ingéniosité permet de lancer un développement économique et donc à terme de mener à l'essort de la civilisation alors le QI augmentera, mais donc le QI moyen d'un groupe ne représente pas le potentiel intellectuelle innée de ce même groupe, il représente avant tout les paramètres socio-économiques dans lequel "baigne" le groupe en question!

Bref rien de ce que je dis tombe à l'eau mon cher, aller fait un effort et suis la balle des yeux! :o

Sinon a votre avis quel serait le meilleur moyen d'aider ceux qui emigrent et qui souffrent de leur retard intellectuel en France? Vu qu'ils ont du mal a suivre a l'ecole, quel devrait etre les dispositions prisent de maniere a ce qu'ils puissent poursuivre leur etudes?

Le problème en France c'est notamment la répartition des populations et le communautarisme (les deux étant étroitement liés), en effet si dans une même école on a des français issues de l'immigration, des immigrés de fraîches date avec une faible maîtrise de la langue et notamment mélangé avec des français origniaire du maghreb et d'Afrique subsaharienne depuis deux ou troisgénération, alors forcément le niveau baisse et impossible de progresser vite ainsi y compris pour ceux qui sont français depuis au moins deux générations! C'est un problème, je n'ai pas de solution simple à sortir d'un chapeau magique, c'est un vaste débat qui mériterait qu'on en discute dans un topic lui étant consacré!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)

J'ai une question dont la réponse me parait évidente et qui fut peut etre deja abordée, mais vu les pavés que vous avez rediger je ne peut resolument pas tout lire.

Plus un cerveaux et gros plus il y a de neurones, plus il y ade neurone plus il y a de connections logiques et donc plus de résulats. Il parait tout a fait normal que suivant la répartition géographique des éthnies leur capacités cranienne puisse variée. Il est donc possible que certains humains aient un plus fort potentiel analytique que d'autres.

De plus j ai lu il y a un certain temp un autre article basé sur la théorie de l évolution de Darwin:

Dans les pays d europe le climat est plus rude que dans les pays d afrique, le climat a donc selectionné les individus les plus intelligents a la survie. De plus l utilisation de l agriculture et de société basé sur des rites sociaux complexes (lecture, ecriture...) a participé a cette selection.

Vous admettrez je pense que cette deuxieme hypothese bien plus carricaturale et extremiste nous parait peu plausible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
Plus un cerveaux et gros plus il y a de neurones, plus il y ade neurone plus il y a de connections logiques et donc plus de résulats. Il parait tout a fait normal que suivant la répartition géographique des éthnies leur capacités cranienne puisse variée. Il est donc possible que certains humains aient un plus fort potentiel analytique que d'autres.

Zut alors les éléphants devraient donc être plus intelligents que nous :o

Sinon aprés quelques recherche je suis tombé sur pas mal de liens qui disent que l'une des études majeurs dans le domaine de l'hérédité du QI est en fait pas mal truquée. En se baladant on trouve facilement, voici néamoins qqes liens interessants:

http://www.linternaute.com/science/divers/...s/burt-qi.shtml

http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_20...oup_pied_qi.htm

http://charlatans.free.fr/quotient.shtml

Ces études sur des jumaux parfait me laissent perplexe, au delà du fait qu'il faut toujours être perplexe pr une étude qui base ses résultats uniquement sur des statistiques.

Le fait que deux vrai jumaux aient le même patrimoine génétique, ca me semble intuitif que dans un même environemment, ils auront le même QI... Et a environnement différent, si par exemple l'un est élevé dans la foret et l'autre dans une famille aisée, à mon avis on observera des différences significatives...

Bref pour moi conclure de ce genre d'étude que le QI est héréditaire, ou en grande partie lié a la génétique, ca me semble léger. Mais bon j'ai fait aucune étude sur ce sujet pour étayer ce que je raconte dc ca reste de la pure croyance :o

En fait pour résumer ma pensée, je pense qu'à la base l'être humain à une capacité a peu prés égale, les variations se référant a l'indvidu plutôt qu'a une ethnie. Ensuite c'est l'environnement qui va développer telle ou telle capacité... Quelle interêt de faire passer un test de QI a une tribu de pygmée? Pour moi, si on prends des enfants de n'importe quelle ethnie et qu'on les met dans un environnement favorable (disons une belle famille riche qui pourra l'envoyer dans une belle école) et adapté au test de QI, statistiquement parlant, je reste persuadé qu'on aura la même proportion de gens qui réussiront, quelle que soit son éthnie d'origine...

Au passage, je voulais savoir, les études dont kyrilluk parlais qui comparaient le QI des noirs et celui des occidentaux, les personnes étaient choisies comment?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 156 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Dans le cas dont on parlait auparavant, je pense que des enquetteurs en quete de "marqueurs genetique" propre a une ethnie, vont evidement selectionner des carracteristiques qui leur permettent d'avoir un "match", d'avoir un resultat certain (donc plutot de l'ordre de 99%).

Mais justement, de tels marqueurs existent-ils ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il suffit de voir un test de QI pour se rendre compte que la quasi totalité des questions sont d'ordre culturel. Certes, certaines questions font parfois partiellement appel à une pseudo-logique, mais il s'agit d'une pseudo-logique culturelle, pas de logique pure.

Le fait que ce soit des psychologues et non des logiciens qui essaient d'évaluer la logique des individus montre déjà un problème...

Je ne pense pas que les tests de QI soient vraiment crédible. Et je n'ai vu aucun test publié dont les questions ne reposet pas toutes (ou presque) sur la culture.

Mais bon, j'attends toujours de voir...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le fait que ce soit des psychologues et non des logiciens qui essaient d'évaluer la logique des individus montre déjà un problème...

Je ne pense pas que les tests de QI soient vraiment crédible. Et je n'ai vu aucun test publié dont les questions ne reposet pas toutes (ou presque) sur la culture.

Mais bon, j'attends toujours de voir...

Sur quoi tu te bases pour dire que les tests de QI se basent sur de la "pseudo-logique"?

Quand a reposer sur la culture, c'est evident qu'il faut un minimum de culture pour savoir que 2 plus 2 font 4... Mais c'est un minimum qui est facilement atteignable pour n'importe quel culture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il suffit de voir un test de QI pour se rendre compte que la quasi totalité des questions sont d'ordre culturel. Certes, certaines questions font parfois partiellement appel à une pseudo-logique, mais il s'agit d'une pseudo-logique culturelle, pas de logique pure.

Le fait que ce soit des psychologues et non des logiciens qui essaient d'évaluer la logique des individus montre déjà un problème...

Je ne pense pas que les tests de QI soient vraiment crédible. Et je n'ai vu aucun test publié dont les questions ne reposet pas toutes (ou presque) sur la culture.

Mais bon, j'attends toujours de voir...

Tu as parfaitement raison Grenouille.. Il n'y a plus personne pour accorder du crédit à ce "machin"...

A priori ça devrait marcher... je dis bien "ça devrait" ! Mais comme d'innombrables critères entrent en compte, et particulièrement les critères culturels comme tu le dis...c'est d'une fiabilité proche du zéro absolu...

Les sondages politiques, à coté, c'est du solide.

Et du reste il est établi, depuis un moment déja, que la seule définition de "l'intelligence" est.... l'adaptation au milieu dans lequel on évolue...

Ce n'est pas moi qui le dis .... mais des gens intelligents !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zelig Membre 5 446 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le fait que ce soit des psychologues et non des logiciens qui essaient d'évaluer la logique des individus montre déjà un problème...

Je ne pense pas que les tests de QI soient vraiment crédible. Et je n'ai vu aucun test publié dont les questions ne reposet pas toutes (ou presque) sur la culture.

Mais bon, j'attends toujours de voir...

Sur quoi tu te bases pour dire que les tests de QI se basent sur de la "pseudo-logique"?

Quand a reposer sur la culture, c'est evident qu'il faut un minimum de culture pour savoir que 2 plus 2 font 4... Mais c'est un minimum qui est facilement atteignable pour n'importe quel culture.

Auriez-vous lu ou parcouru l'ouvrage du paléontologue Stephen Jay Gould, "La Mal-mesure de l'homme : l'intelligence sous la toise des savants" (The Mismeasure of Man)?

Où l'on apprend par l'étude scientifique des tests de QI que ces derniers ne mesurent... que la capacité à passer des tests de QI et non ce que les philosophes, logiciens ou neurologues nomment véritablement l'Intelligence (ou plutôt, LES intelligences, car il y en a plusieurs formes)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant