Science Et Racisme

uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Le racisme est au c¿ur des débats actuels et si on le condamne c'est parce qu'il est nuisible et qu'il n'a aucune légitimité!

Cependant certains veulent rendre légitime le racisme et pour cela ils font appelle à la science!

Quand on remonte le temps on remarque à quel point le racisme avait contaminé la science y compris en France où les grands scientifiques Cuvier et Broca soutenaient les idées racistes les plus abjectes de part les sciences de l'anatomie et de la crâniométrie!

Au XX siècle place au tests d'intelligence grâce à la mesure du QI inventé par le Français Alfred Binet, ce dernier n'est pas à blâmer car il ne prétendait pas que le QI était héritable pour Binet le test du QI ne devait que permettre de détecter les élèves ayant besoin d'un soutient particulier dans l'enseignement, mais la récupération du teste de Binet par les américains va tout changer ces dernier donnant un interprétation héréditaristes du QI est prétendant que celui-ci mesure l'intelligence en tant que tel!

Durant tout les XX siècles les tests de QI vont servir à faire des noirs des êtres inférieurs, les noirs ayant de moins bons résultats que les blancs!

Le racisme "scientifique" ce fera de plus en plus subtile et aujourd'hui il est toujours bien présent il a même fait un retour en force avec Richard Lynn!

Récemment je suis tombé sur un essaie de John Philippe Rushton, un "scientifique" qui prétend que les "races" ont des aptitudes différentes les unes par apport aux autres voici quelques extraits de son essaie qui date de 2001, c'est un peu long mais lisez ça vaut vraiment le détour, il ne s'agit pas des publication d'un groupuscule d'extrême droite mais bel et bien celles d'un "scientifique" pris au sérieux par bon nombre de gens et beaucoup croient à ces conneries tout jurant qu'ils ne sont pas racistes!

J'ai publié plusieurs autres études durant les années 90, également dans Intelligence, confirmant les différences raciales dans la taille du cerveau. Dans une étude, j'ai (1991) analysé des données du National Aeronautics and Space Administration, et j'ai trouvé que la capacité crânienne moyenne des Asiatiques était de 1460 cm3, et que pour les Européens elle était de 1446 cm3. A partir d'un échantillon aléatoire stratifié de 6.325 personnels de l'US Army, j'ai (1992) calculé les capacités crâniennes moyennes des Asiatiques, Blancs et Noirs, respectivement de 1416 cm3, 1380 cm3, et 1359 cm3. (J'ai aussi trouvé que les officiers obtenaient en moyenne 1393 cm3 tandis que le personnel de troupe obtenait en moyenne 1375 cm3.) Depuis une compilation réalisée par l'International Labour Office à Genève de dizaines de milliers de gens autour du monde, j'ai (1994) trouvé que les échantillons de la ceinture pacifique, d'Europe, et d'Afrique avaient en moyenne des capacités crâniennes respectivement de 1,308cm3, 1,297 cm3, et 1,241 cm3. Travis Osborne et moi-même (1994) ont publié un article indiquant que la taille du cerveau était héritable à environ 50% pour à la fois les Noirs et les Blancs à partir de données provenant de l'étude Georgia Twin Study, basée sur 236 paires de jumeaux adolescents noirs et blancs. Et à nouveau nous avons exposé que les Blancs ont en moyenne une plus grande capacité crânienne que les Noirs.

Puisqu'un pouce cubique de matière cervicale contient des millions de cellules neuronales et des centaines de millions de connections nerveuses, la taille du cerveau aide à expliquer pourquoi les races diffèrent dans le QI. Sur les tests de QI normalisés, des centaines d'études indiquent ce modèle tripartite. Les Asiatiques sont en moyenne légèrement devant les Blancs sur de tels tests et les Blancs sont en moyenne substantiellement devant les Noirs. La plupart des tests de QI ont un score moyen de 100, avec une fourchette « normale » de 85 à 115. Autour du monde, les Blancs ont en moyenne un QI d'à peu près 100, les Asiatiques un QI d'à peu près 106, et les Noirs de Grande-Bretagne, des Caraïbes, et des Etats-Unis ont en moyenne un plus bas QI ¿ environ 85. Les QI les plus bas sont trouvés chez les Africains sub-sahariens ¿ environ 70 (voir Tableau 4). Comme les autres ensembles de données dans cet essai, ceux-ci sont passés en revue dans mon livre Race, Evolution and Behavior. Un livre encore plus récent sur le sujet est de Richard Lynn et Tatu Vanhanen, IQ and the Wealth of Nations.

Les différences raciales dans la taille du cerveau et le QI, en parallèle avec celles concernant la testostérone, ont d'importantes implications dans le comportement social. Par exemple, aux Etats-Unis, les Asiatiques sont vus comme une « minorité modèle ». Ils ont moins de divorces, de naissances hors mariage, et de cas de maltraitances infantiles qu'en ont les Blancs. Plus d'Asiatiques obtiennent un diplôme d'études supérieures et moins vont en prison. Les Noirs, de l'autre côté, forment 12% de la population américaine mais impliquent 50% de la population carcérale.

Et notez encore ce dernière extrait!

Les Asiatiques sont les moins actifs sexuellement, que ce soit mesuré par l'âge du premier rapport sexuel, la fréquence des rapports, ou le nombre de partenaires sexuels. Les Noirs sont les plus actifs dans chacun de ceux-ci. Encore une fois, les Blancs tombent entre-deux. Des enquêtes nationales en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, et des enquêtes internationales de l'Organisation Mondiale de la Santé, révèlent le modèle racial tripartite dans le comportement sexuel. Ces différences raciales, à leur tour, affectent le taux de maladies sexuellement transmissibles. Par exemple, les derniers chiffres du Centers for Disease Control and Prevention (pour l'année 2000) indiquent que le taux de chlamydia chez les Afro-américains est 10 fois plus élevé qu'il ne l'est chez les Blancs, et pour la blennorragie et la syphilis le taux parmi les Noirs est proche de 30 fois celui des Blancs.

Malheureusement, les différences raciales sont aussi répercutées dans la crise actuelle du SIDA. Plus de 40 millions de gens de par le monde vivent avec le VIH/SIDA. Le Tableau 6 indique les taux d'infection au VIH dans différentes parties du monde d'après les derniers chiffres de l'ONUSIDA (Décembre 2001). L'épidémie a démarré en Afrique noire à la fin des années 70. Aujourd'hui 28 millions d'adultes y vivent avec le VIH/SIDA. Plus de cinquante pour cent de ceux-ci sont des femmes. Ceci témoigne que la transmission est principalement hétérosexuelle. Actuellement, près de 9 Africains sur 100 sont contaminés avec le virus du SIDA et l'épidémie est considérée hors de contrôle. Dans plusieurs pays, le taux de SIDA dépasse 20%, incluant l'Afrique du Sud, où un adulte sur 5 vit avec le VIH/SIDA.

Le taux d'infection au VIH est élevé également chez le Caribéen noir ¿ 2.2%! Le taux élevé de VIH/SIDA se prolonge des Bermudes au Guyana dans la bande de 2000 miles formée par les pays des Caraïbes, et il est le plus grand aux Bahamas et à Haïti, où les taux sont respectivement de 4% et 5%. Les données publiées par le U.S. Centers for Disease Control and Prevention indiquent que les Afro-américains ont des taux de VIH/SIDA similaires au Caribéen noir et à des parties de l'Afrique noire. Trois pour cent des hommes noirs et 1% des femmes noires aux Etats-Unis vivent avec le VIH. Le taux pour les Américains blancs est d'environ 0.4%, tandis que le taux des Américains asiatiques est de moins de 0.05%. Les taux pour l'Europe et la ceinture pacifique sont également bas. Bien sûr le SIDA est un problème de santé publique grave pour tous les groupes raciaux, mais il l'est spécialement pour les Africains et les gens de descendance africaine.

Et il n'est pas le seul en 1994 il y avait déjà le livre "The Bell Curve" publié par deux imminents "scientifiques" Charles Murray et Richard Herrnstein qui prétendaient, mesures de QI a l'appuie, que les noirs étaient largement inférieurs intellectuellement aux blancs!

Voici encore quelques questions pour vous aider à régir si cela est encore nécessaire, mais vu l'énormité des textes ci-dessus autant poser les questions suivantes!

Que pensez vous des "études" en question?!

Pensez vous qu'elles sont vraies?!

Cela constitue selon vous une menace?!

Quels sont vos arguments pour réfuter ou valider ces études ?!

Sinon qu'elle impression tout cela vous donne-t-il?!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Les faits sont les faits. Et il est indisputable que par exemple les asiatiques ont en moyenne un QI plus grand que les autres etnies/races/population geographique (appellee-les comme vous voulez! :o ).

La plupart des scientifiques s'accordent a dire que les tests du Q.I. mesure l'intelligence d'une part, et d'autre part que l'intelligence est a la fois le produit de l'innee et de l'acquis. La chose sur laquel il n'y a pas de consensus c'est le pourcentage de ce qui est acquis/innees et sur les raisons qui font que certains peuples sont plus intelligents que d'autres: selection naturelle (par exemple une population agricole va plus favoriser les gens forts physiquement au detriment parfois de l'intelect), l'alimentation (le role que peut jouer le poisson sur l'intelligence est plutot bien documente..), la culture ( les chinois, les japonais et les indiens envoient leur enfants en cours du soir ou le samedi apres-midi..), etc..

Le probleme avec ce genre d'etude est le meme avec les etudes sur l'adoption homo: trouvee des etudes non biaisees (notament non financee par un lobby quelquonque) est tres difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Les faits sont les faits, quels faits?!

Prétendre que le QI mesure l'intelligence est faux, le QI ne mesure tout au plus qu'une manifestation particulière de l'intelligence, cette forme particulière de l'intelligence se développe durant la vie à partir d'un potentiel intellectuelle innée certes, mais que l'on n'a pas encore pu mesurer!

Si une personne trime toute sa vie à cultiver quelques épis de maïs pour survivre elle ne développera pas son QI ce dernier restera faible mais cela ne veut pas dire qu'elle n'a pas un grand potentiel intellectuel innée, elle développera ce potentiel à autre choses que la géométrie, les maths ou la culture général, elle développera ce pontentiel pour suvivre aux contraintes auquelles elle est confronté au cours de sa vie!

C'est ce que fit également pendant longtemps la majorité de la population européenne!

Toutes les population furent jadis dans leur majorité, agricoles y compris en Europe, mais si on avait mesuré le QI de la population européenne majoritairment rurale du XVIII siècle alors nous aurins eu un très faible QI!

Les chasseurs-cueilleurs ne sont pas en reste bien que ceux ci ne développe par leur QI ils développent leur intelligence potentielle à l'art de la chasse!

Jusqu'ici on a jamais pu trouver une méthode pour mesurer l'intelligence, d'ailleurs l'intelligence n'est sans doute pas une entitié unique, il s'agit de quelque chose de complexe aux multiples facettes, déduire que les noirs sont cons à partir des tests de QI est de la bouffonerie à l'état pure!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doctor House Membre 1 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Encore des faits: les personnes de couleur noire ont une pigmentation de la peau différente de la notre!! :D :( :( Ils sont différents de nous!

Mais attend! Je suis un raciste parceque c'est faux ils sont comme nous, EXACTEMENT comme nous, car ils sont blancs!!! :o Voila, c'est ça le racisme, vouloir que les races (dailleurs tous ceux qui utilisent ce terme doivent réaliser qu'il est impropre) soient toutes à "égalié" est une hérésie qui tentent à faire croire qu'à la base "les races ne sont pas égales" puisqu'il faut les égaliser.

Les "races" sont différentes, aucun jugement de valeur, de superiorité, di'nferiorité n'est prononcé. Ce n'est pas parcequ'on est différent, qu'on est plus mauvais, plus faible ou meilleur. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Les faits sont les faits, quels faits?!

Prétendre que le QI mesure l'intelligence est faux, le QI ne mesure tout au plus qu'une manifestation particulière de l'intelligence, cette forme particulière de l'intelligence se développe durant la vie à partir d'un potentiel intellectuelle innée certes, mais que l'on n'a pas encore pu mesurer!

Jusqu'ici on a jamais pu trouver une méthode pour mesurer l'intelligence, d'ailleurs l'intelligence n'est sans doute pas une entitié unique, il s'agit de quelque chose de complexe aux multiples facettes, déduire que les noirs sont cons à partir des tests de QI est de la bouffonerie à l'état pure!

Je pense que ton post est motivee soit par une certaine naivete, touchante toutefois, ou (et il ne s'agit pas d'un ou exclusif) d'une meconnaissance du sujet dont tu parles.

Le Q.I. est reconnus par la plupart des scientifiques travaillant dans le domaine de l'intelligence comme etant un bon indicateur de niveau de capacite cognitive. Il y a notament une forte correlation entre le resultat au test de Q.I. et la probabilite de reussir ses etudes, d'avoir un travail bien payee et meme d'avoir une bonne sante. Si comme tu te complet a le dire, le Q.I. ne mesurerais rien, les scientifiques l'auraient abandonne il y a belle lurette (comme les autres "outils" tels que la mesure des bosses du cerveau, etc...).

Quand aux autres supposees formes d'intelligences, tel que le Q.E, elles ne sont la que pour decomplexer ceux qui ne reussissent pas bien au Q.I.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Je pense que ton post est motivee soit par une certaine naivete, touchante toutefois, ou (et il ne s'agit pas d'un ou exclusif) d'une meconnaissance du sujet dont tu parles.

Le Q.I. est reconnus par la plupart des scientifiques travaillant dans le domaine de l'intelligence comme etant un bon indicateur de niveau de capacite cognitive. Il y a notament une forte correlation entre le resultat au test de Q.I. et la probabilite de reussir ses etudes, d'avoir un travail bien payee et meme d'avoir une bonne sante. Si comme tu te complet a le dire, le Q.I. ne mesurerais rien, les scientifiques l'auraient abandonne il y a belle lurette (comme les autres "outils" tels que la mesure des bosses du cerveau, etc...).

Quand aux autres supposees formes d'intelligences, tel que le Q.E, elles ne sont la que pour decomplexer ceux qui ne reussissent pas bien au Q.I.

Tu m'as mal compris, il n'y a rien de naïf dans mes propos mon cher, le QI est en effet un instrument intéressant pour évaluer l'intelligence mais uniquement dans des cadres particuliers, car le QI varie énormément en fonction de l'éducation!

Sinon c'est plutôt à toi de te renseigner car tu parles de corrélation entre le QI est la réussites des études mais une question a-t-on un bon QI parce qu'on a eu une bonne éducation qui elle-même facilite l'accès aux études ou alors réussit-on les études en raison du QI?!

Le fait que les africains ait un faible QI témoigne-t-il d'une intelligence innée moindre ou alors simplement de conditions de vie défavorables en vue d'un développement du QI durant la vie?!

Lorsque je dit que le QI ne mesure tout au plus qu'une manifestation particulière de l'intelligence je ne nie pas que cette manifestation de l'intelligence ne peut pas être étudier en vue d'en apprendre plus sur l'intelligence de l'individu nul doute que certaines personnes ont un potentiel plus grand et donc arrive de part ce fait a de meilleurs résultats de QI mais il se peut aussi qu'une personne n'ait pas un bon résultat car elle n'aurait pas eu l'occasion de développer convenablement cette manifestation de l'intelligence durant sa vie!

Par exemple le QI contient des test faisant appelle à la reconnaissance géométrique et spatiale une personne ayant eu une bonne éducation, ayant eu de la géométrie durant sa scolarité, ayant eu un cadre favorable durant sa scolarité réussira bien entendu mieux ce test qu'une personne ayant passé son enfance et plus généralement sa jeunesse à bosser comme main d'¿uvre pour gagner quelques clopinettes et survivre!

Bref le problème avec les tests de QI c'est qu'il y a un biais social!

Maintenant voici une démonstration qui prouve de manière claire en quoi les tests de QI peuvent être sérieusement biaisés et pourquoi il est très souvent impossible de déterminer l'intelligence d'une personne à partir de ceux-ci!

Troisième niveau : confusion des variations entre les groupes et à l'intérieur d'un groupe. Jensen établit un rapport de cause à effet entre ces deux affirmations principales : l'hérédité à l'intérieur du groupe est de 0,8 pour les Américains blancs, et la différence de QI entre les blancs et les noirs est de 15 points en moyenne. Il en conclut que le "déficit" des noirs est en grande partie d'origine génétique, à cause de l'hérédité du QI. C'est un non sens car il n'y a pas de relation nécessaire entre l'hérédité à l'intérieur d'un groupe et les valeurs moyennes de deux groupes distincts.

Un simple exemple permettra d'illustrer la faiblesse de l'argumentation de Jensen. L'hérédité de la taille est beaucoup plus importante que celle du QI. Supposons que la taille moyenne soit de 1,56 mètre et l'héritabilité de 0,9 (valeur réaliste) dans un groupe d'agriculteurs indiens sous-alimentés. Une forte valeur de l'héritabilité signifie simplement que les petits fermiers auront des enfants de petite taille et les grands des enfants de grande taille. Elle ne s'oppose pas à ce que la moyenne de cette population indienne s'élève jusqu'à 1,80 mètre (au-dessus de la taille moyenne de la population américaine blanche), grâce à une nourriture adaptée. Elle prédit seulement que les fermiers plus petits que la moyenne (peut-être mesureraient-ils alors 1,75 mètre) continueraient d'avoir des enfants plus petits que la moyenne de leur groupe.

Plus d'infos clique ici

Sinon je ne parle pas du QE qui pour moi ne représente rien de sérieux!

Il est faux de dire qu'on peut objectivement mesurer l'intelligence d'un individu à l'aide du QI, un faible QI ne témoignant pas forcément d'aptitudes cognitives faibles mais peux très bien témoigner d'une mauvaise éducation et/ou de conditions de vie défavorables!

Encore des faits: les personnes de couleur noire ont une pigmentation de la peau différente de la notre!! :D :( :( Ils sont différents de nous!

Mais attend! Je suis un raciste parceque c'est faux ils sont comme nous, EXACTEMENT comme nous, car ils sont blancs!!! :o Voila, c'est ça le racisme, vouloir que les races (dailleurs tous ceux qui utilisent ce terme doivent réaliser qu'il est impropre) soient toutes à "égalié" est une hérésie qui tentent à faire croire qu'à la base "les races ne sont pas égales" puisqu'il faut les égaliser.

Les "races" sont différentes, aucun jugement de valeur, de superiorité, di'nferiorité n'est prononcé. Ce n'est pas parcequ'on est différent, qu'on est plus mauvais, plus faible ou meilleur. :o

Dis moi tu as lu mon premier post ou tu le fais exprès?!

Ici personne ne nie les différences de couleurs, non ici il est bel et bien question d'une étude qui affirme que les noirs sont intellectuellement inférieurs et que si il y a de la misère en Afrique c'est parce que les noirs sont trop cons génétiquement parlant pour se développer économiquement!

Bref il y a bien un jugement de valeur, il y a bien un racisme qui est revendiqué et assumé car considérer comme justifiable scientifiquement!

Alors relis bien avant de poster!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Tu m'as mal compris, il n'y a rien de naïf dans mes propos mon cher, le QI est en effet un instrument intéressant pour évaluer l'intelligence mais uniquement dans des cadres particuliers, car le QI varie énormément en fonction de l'éducation!

Sinon c'est plutôt à toi de te renseigner car tu parles de corrélation entre le QI est la réussites des études mais une question a-t-on un bon QI parce qu'on a eu une bonne éducation qui elle-même facilite l'accès aux études ou alors réussit-on les études en raison du QI?!

Je suis content du faite que tu considere le Q.I. comme un instrument valable pour mesurer l'intelligence. Qu'il ne couvre pas toute l'intelligence, c'est un autre debat.

Concernant les etudes de correlation, elles montrent que le Q.I. donne un avantage certains. En d'autre terme, avant meme que quelqu'un est achevee ses etudes (ou voir meme les aient commencee), connaitre son Q.I. nous permet de predire qu'il a beaucoup plus de chance de bien terminer ses etudes, en comparaison avec quelqu'un ayant un score inferieur.

Le fait que les africains ait un faible QI témoigne-t-il d'une intelligence innée moindre ou alors simplement de conditions de vie défavorables en vue d'un développement du QI durant la vie?!

C'est la que le debat se situe en ce moment. Les chiffres sont indeniables, et il semblerait qu'il ne soit pas facile de determiner ce qui est de l'innne et l'intelligence qui s'est developpe en fonction de l'environement. Pour ma part, je pense que l'intelligence c'est 100% innee et 100% acquis. C'est a dire que la frontiere entre ce qui est purement genetique et purement environemental est peut etre qu'artificiel. Je veux dire que des etudes recentes montrent que les humains sont beaucoup plus different les uns des autres de ce que l'on a crus a une epoque. La decouverte de genes dupliquees dans certaines ethnies/races a changee la done et il est meme envisable que certains caracteristiques de notre environement (nourriture, activites, etc..) puissent influer sur la quantite de ces duplications. Si cela s'avere vrai, alors cela donnerais de l'eau au moulin de ceux qui croient que, comme tu en fais mention, la pauvrete de l'afrique est due a leur faible intellecte. En attendant, pour des raisons evidente, je prefere penser que l'homme n'evolue pas en fonction de son environement, et que le Q.I. inferieur des africains est surtout le resultat d'un desinteressement pour l'education.

Il est faux de dire qu'on peut objectivement mesurer l'intelligence d'un individu à l'aide du QI, un faible QI ne témoignant pas forcément d'aptitudes cognitives faibles mais peux très bien témoigner d'une mauvaise éducation et/ou de conditions de vie défavorables!

Dans la mesure ou un faible QI s'accompagne en general de resultats scolaires moindre, je pense que cela est un bon instrument pour quantifier le QI. Surtout lorsque cette mesure se fait avant qu'un enfant entre a l'ecole.

Cette discussion me rappelle un bouquin que j'avais lu sur la memoire. Et notament sur une experience faite avec des enfants aborigene. A ton avis, la memoire, est-ce innee ou acquis? Les tests se sont fait avec des enfants aborigenes elevees par leur parents naturel dans la brousse australienne, et avec des enfants aborigenes adoptees etant bebe par des parents blanc. Les resultats sont frappant: meme si les enfants aborigenes ont une memoire visuel un peu superieur aux enfants adoptes, ces derniers ont une memoire visuelle largement superieure aux enfants blancs.

Si la memoire est heritable, l'intelligence doit l'etre aussi, dans une certaine mesure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
boumti Membre 56 messages
Forumeur en herbe‚ 36ans
Posté(e)

Bonjour,

Je pense qu'il est inutile de méler racisme et sciences car c'est complètement inutile. Le racisme n'est qu'un outil médiatique et politique qui sert à obtenir des avantages ou faveurs.

Le racisme n'existe pas, la bêtise humaine, OUI.

Alors cela ne sert à rien de remuer les études scientifiques qui ont été faites par le passé, car c'était un autre contexte...A présent on a évolué et il faut regarder ce qu'il s'est passé avant et ne pas commetre les mêmes erreurs!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Le QI reste une mesure très contestée.

Les tests de QI entre des personnes de cultures différentes sont encore plus contestés (il y a un certain nombre d'obstacles méthologiques).

Plusieurs études donnaient aux blancs des QI plus importants. Mais il s'agirait d'un biais culturel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Je suis content du faite que tu considere le Q.I. comme un instrument valable pour mesurer l'intelligence. Qu'il ne couvre pas toute l'intelligence, c'est un autre debat.

Concernant les etudes de correlation, elles montrent que le Q.I. donne un avantage certains. En d'autre terme, avant meme que quelqu'un est achevee ses etudes (ou voir meme les aient commencee), connaitre son Q.I. nous permet de predire qu'il a beaucoup plus de chance de bien terminer ses etudes, en comparaison avec quelqu'un ayant un score inferieur.

Je te serait reconnaissant de bien me relire!

le QI est en effet un instrument intéressant pour évaluer l'intelligence mais uniquement dans des cadres particuliers

Le fait que le QI ne recouvre pas toute l'intelligence n'est pas un autre débat c'est précisément le débat mon cher!!

Si un chasseur cueilleurs ne fait pas de maths et de littérature il développe son intelligence autrement, il aura sans doute un très faible résultat aux tests de QI mais si il avait été élevé à l'«occidentale» alors son intelligence se serait développer différemment et il aurait eu de meilleurs résultats de QI!

Le QI n'est valable que dans un cadre donné ainsi vouloir déterminé l'intelligence d'Africains n'ayant pas eu une éducation solide avec des test de QI n'est pas sérieux il y un biais culturel et social!

Si l'on fait passer des tests de QI a des enfants venant de milieux sociaux économiques similaires et ayant le même programme scolaire alors l test de QI peut avoir un certain intérêt mais si il y a un biais sociale et/ou culturel le résultat des test de QI sont eux-mêmes biaisés!

Inutile de dire que cela rend les tests de QI pour le moins problématiques car il alors très difficile de dire si il s'agit réellement d'une différence de capacité cognitive ou d'un biais sociaux culturel!

En arrivant à des conclusions aussi énormes concernant les africains en faisant des être limités de part les tests de QI tient d'un manque flagrant de malhonnêteté dans la démarche scientifique en question!

C'est la que le debat se situe en ce moment. Les chiffres sont indeniables, et il semblerait qu'il ne soit pas facile de determiner ce qui est de l'innne et l'intelligence qui s'est developpe en fonction de l'environement. Pour ma part, je pense que l'intelligence c'est 100% innee et 100% acquis. C'est a dire que la frontiere entre ce qui est purement genetique et purement environemental est peut etre qu'artificiel. Je veux dire que des etudes recentes montrent que les humains sont beaucoup plus different les uns des autres de ce que l'on a crus a une epoque. La decouverte de genes dupliquees dans certaines ethnies/races a changee la done et il est meme envisable que certains caracteristiques de notre environement (nourriture, activites, etc..) puissent influer sur la quantite de ces duplications. Si cela s'avere vrai, alors cela donnerais de l'eau au moulin de ceux qui croient que, comme tu en fais mention, la pauvrete de l'afrique est due a leur faible intellecte. En attendant, pour des raisons evidente, je prefere penser que l'homme n'evolue pas en fonction de son environement, et que le Q.I. inferieur des africains est surtout le resultat d'un desinteressement pour l'education.

Tu peux me citer les personnes qui affirment cela ainsi que la méthodologie utilisée pour arrivé à ces conclusions?!

A ma connaissance aucune étude sérieuse ne démontre l'infériorité des noirs sur le plan des capacités cognitives!

Et sinon concernant cette histoire de gènes dupliquées dans certaines ethnies, peux-tu nous donner une source ou une référence STP?!

Quelles études récentes prouve que les humains sont très différents des uns des autres, là encore des source ou des références STP!

Au XIX siècle certains pensaient que les noirs et les blancs formaient des espèces séparés, certains pensaient que les noirs étaient le chaînon manquant avec les singes, bref c'est plutôt le contraire à une époque on pensait que les hommes étaient beaucoup plus différent les uns des autres par apport à aujourd'hui!

Sinon un petit rappelle, les gènes se transmettent d'une génération à l'autre quelque fois il y a mutation et la mutation se répand au sein de la population que si elle représente un avantage et cela prend de très nombreuses générations!

Bref merci de poster des sources ou alors de citer des noms en ce qui concerne cette histoire de gènes!

Cette discussion me rappelle un bouquin que j'avais lu sur la memoire. Et notament sur une experience faite avec des enfants aborigene. A ton avis, la memoire, est-ce innee ou acquis? Les tests se sont fait avec des enfants aborigenes elevees par leur parents naturel dans la brousse australienne, et avec des enfants aborigenes adoptees etant bebe par des parents blanc. Les resultats sont frappant: meme si les enfants aborigenes ont une memoire visuel un peu superieur aux enfants adoptes, ces derniers ont une memoire visuelle largement superieure aux enfants blancs.

Si la memoire est heritable, l'intelligence doit l'etre aussi, dans une certaine mesure.

Quel bouquin et de quel auteur?!

Par qui a été réalisée l'étude et sur un échantillon de quelle taille ?!

Comment a été réalisée l'étude, comment ont-il testés les enfants?!

Nul doute qu'il y a une part d'inné qui serait assez stupide pour prétendre le contraire?!

Mais ce n'est de loin pas facile que de déterminer l'innée de l'acquis et dans ce domaines les fraudes ou les mauvaises interprétations ont été légions notons par exemple le cas très célèbre de Cyril Burt!

Pour ma part je peux encore citer ceci!

Pour en avoir une preuve directe, il aurait fallu faire des observations longues et difficiles. Elles vinrent plus tard grâce au travail de deux psychologues, deux femmes, qui entreprirent, l'une en Amérique et l'autre en Angleterre, les seules recherches capables d'apporter une réponse valable à cette question. Sandra Scarr, la psychologue américaine, retrouva un grand nombre d'enfants noirs qui avaient été adoptés peu après leur naissance par de bonnes familles du Minnesota, elles les compara avec des enfants blancs de condition similaire. Il apparu que les deux groupes avaient un QI supérieur au QI moyen des blancs, et qu'il y avait très peu de différences entre ces deux groupes. La psychologue anglaise, Barbara Tizard, publia quant à elle des données recueillies dans des orphelinats de bon niveau en Angleterre, qui ne firent pas apparaître de différences entre les écoliers noirs et les écoliers blancs. Les recherches sur les enfants adoptés, quand elles sont bien conduites, sont les seules capables de dire si un caractère est déterminé (fut-ce en partie) ou non par l'hérédité biologique. Mais il n'est pas toujours facile de trouver des enfants adoptés dans des conditions qui rendent les observations valables.

http://charlatans.free.fr/quotient.shtml

Et voici encore un dernier lien!

http://gappesm.net/FAQ/Intelligence%20et%2...%20QI.htm#Quoi?

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 635 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
:o les tests de QI ont ete créè par le docteur A Binet au debut du 20e siecles pour controler l'age mental des enfants , on a extrapoler a l'adulte par la suite , ce n'est qu'un outils de classement imparfait et fortement baigné d'eugenisme , les tests ne peuvent pas etre universels chaque groupe humain par sa culture est different , et meme dans un pays les differences peuvent etre importantes entre gens de cultures differentes meme si ils ont le meme systemes scolaire , car sa culture de base on la boie avec la lait de sa mere ( comme ont dit ) :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
:o les tests de QI ont ete créè par le docteur A Binet au debut du 20e siecles pour controler l'age mental des enfants , on a extrapoler a l'adulte par la suite , ce n'est qu'un outils de classement imparfait et fortement baigné d'eugenisme , les tests ne peuvent pas etre universels chaque groupe humain par sa culture est different , et meme dans un pays les differences peuvent etre importantes entre gens de cultures differentes meme si ils ont le meme systemes scolaire , car sa culture de base on la boie avec la lait de sa mere ( comme ont dit ) :o

Exact, d'ailleurs Binet avait conçut ce test non pas en vue de se lancer dans des extrapolation héréditaristes mais simplement pour repérer efficacement les élèves ayant besoin d'un soutient scolaire particulier, Binet réservait son teste dans un cadre particulier!

On par la suite extrapoler les tests de QI aux adultes afin de comparer différents groupes "raciaux", mis en place une théorie héréditaire et soutenue des thèses eugénistes!

Ainsi Richard Lynn ajourd'hui connu pour ces positions eugénistes et grand défenseur de l'hérédité du QI, affirma ceci quand à l'origine des victoires militaires!

«C'est une loi non reconnue de l'histoire que le camp doté du plus grand QI l'emporte en général, sauf s'il présente une réelle infériorité numérique, comme ce fut le cas des Allemands après 1942»

Cool les allemands sont bel et bien de la race supérieure

Mieux Charles Murray et Richard Herrnstein, grâce aux tests de QI, affirment dans leur livre "The Bell Curve" que les noirs sont génétiquement moins intelligent que les blancs, ils prétendent que les populations à faible QI doivent être "prise en charge" et notez ce qu'ils veulent dire par "prise en charge"!

«En bref, par prise en charge, nous pensons à des sortes de réserves d'Indiens, aménagées avec d'avantage de "high-tech" et de moyens, destinée à une partie importante de la population, tandis que le reste de l'Amérique continuerait de s'occuper de ses affaires à l'ordinaire.»

Bref voilà difficile de ne pas voir l'idéologie noséabonde qui se cache derrière ces soit disant "études"!

Au XIXème siècle on élaborait des théories racistes à l'aide de la crâniométrie puis au avec le XXème siècle est venu l'ère du QI qui persite encore aujourd'hui au XXIème siècle!

Ce que j'ai posté à la première page du topic affirme que si les africains sont dans la merde c'est parce que ces derniers sont incapables de se développer et que ce ne sont que des abrutis à certaines exception prêt, cette étude affirme également que si les africains sont victimes du sida c'est parce qu'ils ne pensent qu'à baiser sans réfléchir car trop bêtes pour s'addonner à la réflexion, bref l'étude affirme que les noirs forment une "race inférieure" cette dernière étant donc logiquement nuisible pour notre "race" car se métissant avec cette dernière!

Inutile de dire les conséquences que peuvent avoir pareilles idées!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Au fait un modérateur ou un responsable peut-il déplacé ce topic dans la partie "Débat"?! Il aurait plus sa place là bas!

Merci!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
le QI est en effet un instrument intéressant pour évaluer l'intelligence mais uniquement dans des cadres particuliers

Si un chasseur cueilleurs ne fait pas de maths et de littérature il développe son intelligence autrement, il aura sans doute un très faible résultat aux tests de QI mais si il avait été élevé à l'«occidentale» alors son intelligence se serait développer différemment et il aurait eu de meilleurs résultats de QI!

Pour reprendre ton exemple de chasseur, opposee a celui qui est capable d'abstraction (qui fait des math par exemple..), a ton avis qui est le plus a meme de s'adapter a un mode de vie complexe (comme par exemple un mode de vie impliquant l'utilisation de technologie de pointe, etc..)? Un mec bon en math, n'aura aucun probleme a s'adapter a un milieu moins exigent au niveau intelectuel contrairement a quelqu'un dont l'intelligence n'a jamais ete developpee. Il aura peut etre des difficultes d'ordre emotionel, il faudra aussi qu'il apprenne a ses servire des armes a sa disposition, mais il n'y a aucun doute que lorsque sa connaissance du millieu aura atteint celle du chasseur, il faira un meilleur chasseur. Le cerveau, c'est comme un muscle, et si tu ne l'utilise pas, il s'atrophie. C'est ce qui rend l'apprentissage de concept nouveau si difficile, plus on avance en age, surtout si on a passe son temps a faire des travaux repetitifs.

Inutile de dire que cela rend les tests de QI pour le moins problématiques car il alors très difficile de dire si il s'agit réellement d'une différence de capacité cognitive ou d'un biais sociaux culturel!

Si c'est le cas, et vu que les tests de QI ont ete invente en France, explique-moi pourquoi les francais sont dans les derniers dans les tests de QI? Et pourquoi les asiatiques (les indiens, les chinois, les japonais, etc..) qui ne sont pourtant pas plus occidentaux que les africains ou les arabes, possedent la moyenne la plus elevee de QI? Ton argument tombe a l'eau.

A ma connaissance aucune étude sérieuse ne démontre l'infériorité des noirs sur le plan des capacités cognitives!

Et sinon concernant cette histoire de gènes dupliquées dans certaines ethnies, peux-tu nous donner une source ou une référence STP?!

Quelles études récentes prouve que les humains sont très différents des uns des autres, là encore des source ou des références STP!

Ce qui montre que tu as encore beaucoup a apprendre...

http://news.independent.co.uk/world/scienc...icle2007490.ece

http://www.newscientist.com/article/dn1064...an-thought.html

What have scientists discovered today? They have found that each of us is more different genetically than we previously believed. Instead of being 99.9 per cent identical, it may turn out to be more like 99 per cent identical - enough of a difference to explain many variations in human traits. Instead of having just two copies of every gene - one from each parent - we have some genes that are multiplied several times. Furthermore these "multiple copy numbers" differ from one person to another, which could explain human physical and even mental variation.

Are there any other practical applications?

The scientists looked at people from three broad racial groups - African, Asian and European. Although there was an underlying similarity in terms of how common it was for genes to be copied, there were enough racial differences to assign every person bar one to their correct ethnic origin. This might help forensic scientists wishing to know more about the race of a suspect.

Nul doute qu'il y a une part d'inné qui serait assez stupide pour prétendre le contraire?!

Vu que tu admet que l'intelligence est en partie innee, ou est le probleme? Certains naissent avec une intelligence superieur que d'autres. En quoi ca te choque?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Pour reprendre ton exemple de chasseur, opposee a celui qui est capable d'abstraction (qui fait des math par exemple..), a ton avis qui est le plus a meme de s'adapter a un mode de vie complexe (comme par exemple un mode de vie impliquant l'utilisation de technologie de pointe, etc..)? Un mec bon en math, n'aura aucun probleme a s'adapter a un milieu moins exigent au niveau intelectuel contrairement a quelqu'un dont l'intelligence n'a jamais ete developpee. Il aura peut etre des difficultes d'ordre emotionel, il faudra aussi qu'il apprenne a ses servire des armes a sa disposition, mais il n'y a aucun doute que lorsque sa connaissance du millieu aura atteint celle du chasseur, il faira un meilleur chasseur. Le cerveau, c'est comme un muscle, et si tu ne l'utilise pas, il s'atrophie. C'est ce qui rend l'apprentissage de concept nouveau si difficile, plus on avance en age, surtout si on a passe son temps a faire des travaux repetitifs.

Vraiment j'ignore si mon prof ancien prof de maths ferait un bon chasseur quand bien même il est physiquement en forme! Ce que tu dis reste à prouver car dans bon nombre de tribu l'art de la chasse s'apprend très jeune mais bon ce que tu dis confirme malgré tout bel et bien mes dires, si une chasseur cueilleur a un QI inférieur c'est parce qu'il n'a pas pu entraîner son cerveau à l'art de la géométrie mais donc le faible QI ne témoigne pas d'un potentiel intellectuelle moindre ce même chasseur si il avait été élevé dans une famille occidentale aurait très bien pu être un grand mathématicien!

Le potentiel intellectuelle ne se déploie que si la personne à eu l'occasion de le déployer suffisamment tôt et dans de bonnes conditions! :D

Si c'est le cas, et vu que les tests de QI ont ete invente en France, explique-moi pourquoi les francais sont dans les derniers dans les tests de QI? Et pourquoi les asiatiques (les indiens, les chinois, les japonais, etc..) qui ne sont pourtant pas plus occidentaux que les africains ou les arabes, possedent la moyenne la plus elevee de QI? Ton argument tombe a l'eau.

Non mon cher je n'ai pas parlé que de la culture mais aussi de l'éducation de plus rien n'exclue qu'un teste inventé par un pays puisse marché dans un deuxième pays mais pas dans un troisième, sans parler du fait que l'extrême orient Corée, Chine, Japon connaît un fort développement économique à l'occidentale!

Ensuite les Japonais ont une éducation strictes particulièrement pointue, les Chinois ont d'excellentes écoles et leur développement économique ne peut que mener à une augmentation du QI, enfin notons que Lynn n'attribue qu'un QI de 81 à l'Inde, notons que pour la Chine Lynn donne un QI de 100 mais il donne un QI de 107 pour Hong Kong, drôle de disparité mais comment parvient-on d'ailleurs à calculer le QI d'une nation aussi grande et diversifié que la Chine ?! Déjà là on voit que ce n'est pas sérieux!

Bref mon raisonnement ne tombe pas à l'eau bien au contraire! :(

Ce qui montre que tu as encore beaucoup a apprendre...

http://news.independent.co.uk/world/scienc...icle2007490.ece

http://www.newscientist.com/article/dn1064...an-thought.html

What have scientists discovered today? They have found that each of us is more different genetically than we previously believed. Instead of being 99.9 per cent identical, it may turn out to be more like 99 per cent identical - enough of a difference to explain many variations in human traits. Instead of having just two copies of every gene - one from each parent - we have some genes that are multiplied several times. Furthermore these "multiple copy numbers" differ from one person to another, which could explain human physical and even mental variation.

Are there any other practical applications?

The scientists looked at people from three broad racial groups - African, Asian and European. Although there was an underlying similarity in terms of how common it was for genes to be copied, there were enough racial differences to assign every person bar one to their correct ethnic origin. This might help forensic scientists wishing to know more about the race of a suspect.

Intéressant mais je n'ai rien à apprendre de ce côté là mon cher j'avais déjà eu connaissance de cette étude, ils en parlaient l'automne ou l'hiver dernier dans «Nature»!

Tout d'abord revenons sur ce que cette étude stipule, elle stipule qu'il a plus de variations entre individus que ce qu'on pensait jusqu'à présent, bref qu'il a plus de variations dans le génome en général de part les CNVs!

Ensuite j'ai mis le mot «could» en rouge je me suis dit que c'était un rappel important!

En gros cette étude nous fait voir qu'il n'y a pas que les mutations qui représente un bon indicateur des variations génétiques puisqu'il y a aussi les CNVs! Les CNVs sont donc un indice supplémentaire dans les variations génétiques entre individus et donc en toute logique entre les groupes!

Cependant cette étude ne remet pas vraiment en cause l'unité de l'espèce humaines car il aurait été au contraire surprenant que ces variations n'aient pas un jour été mis à jour, je m'explique!

Le généticien Kenneth Kidd avait déjà étudier les variations génétiques entre groupes et le fait qu'il existe des variations entre les populations des différents continent était déjà connue tout comme les variations entre individus les faibles variation qu'il avait pu mettre en avant posait malgré tout un problème car elles ne permettaient pas d'expliquer correctement les variations entre individus ou entre groupe, mais alors nous ne connaissions pas encore l'importance des CNVs en matière de variations génétiques d'un individu à l'autre et donc forcément, d'un groupe à l'autre!

D'ailleurs cette découverte met en avant un supplément de différences aussi bien entre les groupes qu'entre les indvividus comme le dit le Charles Lee un des chercheurs!

"This evidence is showing that we are more genetically unique from one another¿we all have individualized genomes"

Les CNVs mettant en avant les variations qui nous échappaient jusqu'alors et qui nous permettent de mieux appréhender les différences que se soient les différences entre individus ou les différences entre groupes de ce fait il est normal que cette étude permette de mettre en avant les différences génétiques entre groupes différences que nous n'avions jusqu'à présent pas pu mettre en avant alors que nous supposions déjà fortement qu'elles existent!

Il aurait été surprenant que ces différences n'aient jamais été un jour mis en avant car sinon comment expliqué les différences constatés?! Cette étude constitue une avancé capitale dans la compréhension de notre génome et a de grandes implications dans le domaine de la recherche médicale, mais elle n'est nullement une preuve en ce qui concerne l'existence de différences majeurs entre les «races» surtout pas en ce qui concerne de prétendues différences intellectuelles entre ces même «races»!

En ce qui concerne les «races» cette étude ne fait que mettre en avant génétiquement des différences que nous connaissions déjà mais dont nous n'avions pas encore trouver la correspondance dans les gènes mais il était évident que celle-ci devaient existées et de toute évidence avec les CNVs nous les avons peut être enfin trouver, bien qu'il faille malgré tout encore le prendre avec des pincettes comme tout nouveauté scientifiques bien que je soit quand même optimiste quand à cette découverte! :o

Vu que tu admet que l'intelligence est en partie innee, ou est le probleme? Certains naissent avec une intelligence superieur que d'autres. En quoi ca te choque?

Me choque?! :o

Voilà un bien grand mot, lorsqu'on se renseigne sur l'histoire du racisme «scientifique» du XVIIIème siècle à aujourd'hui, on est pas choqué par les propos du gus que j'ai posté en première page!

Sachant que le QI varie énormément en fonction de l'éducation et de l'environnement sociale et/ou culturel alors comment peut on sérieusement prendre pour argent comptant les déductions du même gus à la première page de ce topic, comment peut on donc déduire sérieusement que la différence constaté est d'ordre héréditaire ?!

C'est tout simplement n'importe quoi!

Expliqué la misère en Afrique de part les faibles mesures de QI mesuré au sein des populations africaines revient à inverser les relation de cause à effet! :(

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Je ne pense pas avoir affirmer qu'un haut QI etait uniquement due aux genes. De meme que je ne pense pas que tu soutiens l'idee que notre QI est seulement le produit de notre acquis culturel.

L'etude que j'ai mentionne montrait d'ailleurs (passage que tu as pris soin de ne pas citer) qu'il etait possible de dire la race d'une personne, seulement en analysant son ADN, ce qui n'etait pas possible avant. Si tu as lus l'article, tu as certainement remarquee aussi qu'ils parlaient que cette decouverte importante (en faite la plus importante depuis la decouverte de l'ADN) avait leve le voile sur les raisons qui font que certaines population africaine ont developee une resistance contre le VIH et que cette resistance se passait de generation en generation. Ce que j'ai aime dans cet article, c'est le faite qu'il ouvre de nouvelle voies de recherches, notament sur le carractere hereditaire de l'intelligence.

Ce qui me derange, meme si j'aime le faite de parler avec semble-t-il quelqu'un ayant un esprit inquisiteur (c'est un compliment! :o ) et curieux, je trouve que tu te retranche dans certaines attitudes un peu trop dogmatique a mes yeux. Apres tout, comment peux-tu affirmer avec certitude que les differences entre les peuples ne sont pas dus a des variations genetiques, alors que les chercheurs eux-meme, qui travaillent dans ce domaine, sont plus humble a ce sujet?

Tiens, voici un autre article qui defend la aussi le point de vue qu'une grande partie des variations dans l'intelligence entre ethnie serait due a des causes genetiques:

http://isteve.blogspot.com/2005/06/bombshell.html

L'article a parus a l'origine dans The Economist, mais vu que tu n'as probablement pas acces a son service de subscription, j'ai trouve ce liens qui reproduit l'article en question. En resume, il explique pourquoi les juifs azkenazes ont un Q.I. moyenne bien plus eleve que le reste de la population (ils ont aussi en proportion bien plus de prix nobels).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Je ne pense pas avoir affirmer qu'un haut QI etait uniquement due aux genes. De meme que je ne pense pas que tu soutiens l'idee que notre QI est seulement le produit de notre acquis culturel.

Apparemment tu comprends de moi que ce que tu veux bien comprendre, ce que je dis mon cher c'est que l'intelligence a une part d'innée mais que le QI ne peux donné une idée de l'intelligence innée que si les personnes à qui ont fait passer les tests de QI sont issue d'un même cadre particulier!

Mais donc si le QI n'est pas du uniquement aux gènes alors comment déterminé ce qui est du ressort de l'innée et de l'acquis avant je te donnais l'exemple de la taille héritable à 90% et pourtant une différence en matière de nutritions peut diminuer la taille d'un groupe par apport à un autre alors que si la nutrition avait été la même dans les deux groupes la taille aurait pu être identique!

Avec le QI nous avons le même problème et cela d'autant plus que le QI ne recouvre pas l'ensemble de ce que nous appelons «intelligence»!

Ainsi les faibles QI des africains par apport au blancs ou des pauvres par apport au riches témoignent probablement plus d'un biais sociale que d'une différence en ce qui concerne l'innée!

Au début du XX siècle Goddard attribuait le faible QI des pauvres à leur gènes, quelle stupidité me diras-tu, surtout lorsque l'on sait que cela a servit à cautionner des politiques eugénistes aux Etats-Unis, on remarque d'ailleurs une élévation du QI des populations anciennement pauvres aux cours des décennies, aux Etats-Unis, c'est drôle comme les mêmes erreurs se répètent! :o

L'etude que j'ai mentionne montrait d'ailleurs (passage que tu as pris soin de ne pas citer) qu'il etait possible de dire la race d'une personne, seulement en analysant son ADN, ce qui n'etait pas possible avant. Si tu as lus l'article, tu as certainement remarquee aussi qu'ils parlaient que cette decouverte importante (en faite la plus importante depuis la decouverte de l'ADN) avait leve le voile sur les raisons qui font que certaines population africaine ont developee une resistance contre le VIH et que cette resistance se passait de generation en generation. Ce que j'ai aime dans cet article, c'est le faite qu'il ouvre de nouvelle voies de recherches, notament sur le carractere hereditaire de l'intelligence.

Pourquoi aurais-je re-citer un passage que tu avais déjà pris le soin de souligner, as-tu seulement compris ce que j'ai écris?! En très gros, j'ai notamment dit, qu'il est tout à fait logique qu'un jour nous arriverions par finir a détecter la «race» d'une personne en fonction de son génome, ce n'était qu'une question de temps c'est-à-dire une question de progrès dans la compréhension de notre code génétique!

Sinon la résistance au VIH était déjà constatée chez de nombreuses prostituées africaines (mais aussi dans certains milieux gays aux Etats-Unis), cette étude pourrait constituée une avancé en vue de la découverte d'un traitement!

Quand à l'intelligence, pour l'instant cette étude ce contente de mettre au conditionnelle et pour cause, pour pouvoir faire un lien entre l'intelligence et les gène il faut tout d'abord savoir ce qu'est exactement l'intelligence et comment elle évolue durant la vie de l'individu notamment de part l'interaction avec l'environnement, mais ça je vient de te l'expliquer ci-dessus!

Ce qui me derange, meme si j'aime le faite de parler avec semble-t-il quelqu'un ayant un esprit inquisiteur (c'est un compliment! ) et curieux, je trouve que tu te retranche dans certaines attitudes un peu trop dogmatique a mes yeux. Apres tout, comment peux-tu affirmer avec certitude que les differences entre les peuples ne sont pas dus a des variations genetiques, alors que les chercheurs eux-meme, qui travaillent dans ce domaine, sont plus humble a ce sujet?

Plus humbles mais mon cher as-tu bien lu les «chercheurs» en question, dire qu'il faut construire des réserve d'indiens pour y parquer les faibles QI est- ce humble?! Déduire que les victoires militaires sont le fait du QI est ce humble?! Dire que la misère en Afrique est le fait de la faible intelligence innée des noirs, est-ce humble?! :(

Un esprit inquisiteur oh que non, un esprit méfiant vis à vis de ce qui n'est pas claire en effet je me méfie des explications simplistes or avec la théorie sur l'intelligence de part l'héritabilité du QI nous avons un exemple de simplisme flagrant, je pense plutôt que c'est toi qui a un esprit inquisiteur! :D

Comme je te l'avais montré tout à l'heure même en supposant que le QI soit héritable à 80% nous ne pourrions pas déduire des différences intellectuelles innées entre les groupes à partir du moment qu'il y a une fracture sociale importante entre ces deux mêmes groupes, c'est un simple fait!

Mais donc comment certains peuvent-ils affirmer que les populations pauvres sont pauvres car ayant un faible QI alors que cela pourrait parfaitement être le contraire comme je viens de te le démontrer plus haut?!

Bref ils sont tous sauf humbles, je croirais volontiers à différence d'intelligence entre les groupes mais certainement pas si elles sont appuyées par des méthodes aussi médiocres! :o

Tiens, voici un autre article qui defend la aussi le point de vue qu'une grande partie des variations dans l'intelligence entre ethnie serait due a des causes genetiques:

http://isteve.blogspot.com/2005/06/bombshell.html

L'article a parus a l'origine dans The Economist, mais vu que tu n'as probablement pas acces a son service de subscription, j'ai trouve ce liens qui reproduit l'article en question. En resume, il explique pourquoi les juifs azkenazes ont un Q.I. moyenne bien plus eleve que le reste de la population (ils ont aussi en proportion bien plus de prix nobels).

Ce qui est merveilleux avec cette vision héréditariste simpliste, c'est qu'on a même plus besoins de faire appelle aux recherches historiques et sociales pour expliquer le triomphe des juifs dans la vie socio-économique de l'occident, il y avait pourtant un bon documentaire sur ARTE récemment, le haut QI des juifs provenant bien évidemment de leur réussite et non l'inverse!

Aller à mon tour de te filer un lien, c'est un peu long mais c'est également très intéressant!

Fichier PDF

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Mais donc si le QI n'est pas du uniquement aux gènes alors comment déterminé ce qui est du ressort de l'innée et de l'acquis avant je te donnais l'exemple de la taille héritable à 90% et pourtant une différence en matière de nutritions peut diminuer la taille d'un groupe par apport à un autre alors que si la nutrition avait été la même dans les deux groupes la taille aurait pu être identique!

Ca, tu n'en sais rien. Certaines ethnies sont plus grandes que les autres et pourtant on access a la meme nouriture. Avec l'intelligence, c'est pareil. Au sein d'un meme pays, les differences d'intelligence entre ethnies existent reellement et transparaissent notament grace a leur reussite scolaire. Le lien que tu as mis donnais l'avis d'un sociologue (qui semble-t-il n'a pas pris le soin de reactuliser ses donnes sur les travaux en genetiques et d'autre part travaille pour le compte du gouvernement quebecois...) qui disais que les differences dans ce domaine sont plus du a un racisme latent (du style les blancs empechant aux non-blanc de travailler, d'etudier, etc...). Mais il a "oublier" de dire que certaines populations non blanche (les indiens ou les asiatiques par exemples) atteignent des resultat superieur aux blancs. Donc son argument de racisme n'est pas pertinent.

Comme je te l'avais montré tout à l'heure même en supposant que le QI soit héritable à 80% nous ne pourrions pas déduire des différences intellectuelles innées entre les groupes à partir du moment qu'il y a une fracture sociale importante entre ces deux mêmes groupes, c'est un simple fait!

Ok, d'accord avec toi, dans une certaine mesure. Aux etats-unis, lorsque les tests de QI ont ete fait, il a ete remarquee avec quelle constance les QI des asiatiques etaient superieur aux blancs (alors que les asiatiques sont des nouveaux arrivant sur le continent americain comparers aux autres ethnies), les memes blancs superieurs aux hispaniques, eux-meme superieurs aux noirs americains. Et cela reflette la situation mondiale.

Maintenant est-ce que cette hiearchisation du QI est due a l'heredite ou a la culture, personnelement je dirais les 2. Les forts QI ont tendance a reussir leur etudes et a avoir une position sociale plus eleves. Leurs enfants, auront non seulement leur QI, mais aussi acces a une nourriture plus equilibree, a un enseignement de meilleur qualite que ceux dont les parents n'accordent pas ou peu d'importance a l'education. Et cela semble s'accorder avec l'effet Flin qui est la constatation que dans les pays industrialises, le QI ne cesse d'augmenter d'annees en annees.

D'autre part, comme le montre l'exemple des juifs azkenaze, la selection naturelle peut elle aussi jouer un grand role. Par exemple, en europe, les juifs qui mentalement n'etaient pas suffisament dotes, se convertissaient aux christianisme. Au fils des ans, seul ceux etant capable de soutenir leur famille et leur ethnie en travaillant dans des domaines intellectuel etaient en mesure de ce reproduire. Les autres etaient ecartees. Cela explique aussi le faite qu'il y ai autant de maladies genetiques propres a ce groupe ethnique. Je suis desole de te le dire, mais si tu te bases sur un documentaire d'Arte (chaine hyper-biaisee a gauche) pour avoir une vision globale de l'intelligence, tu mal barre!

Le role de la culture est a mes yeux crucial. Je veux dire par la qu'une grande partie des differences de QI a mes yeux reflete surtout la culture dans laquel baigne certaines ethnies. Et meme si l'intelligence etait "a 80%" heritable, ca n'empeche pas le faite que cet heritage peut s'acquerir. Peut etre pas sur une generation, mais sur plusieurs, certainement. Je suis fermement convaincu que nous sommes tous cousins et ce qui nous differentie, c'est la culture dont chacune de nos ethnies ont baignees pendant des siecles.

Je n'accepte pas les conclusions de Flynn ou d'autres eugenistes. J'accepte leur etudes (et d'ailleurs la plupart des scientifiques ne contredisent pas le fait qu'il y ai des differences de QI entre populations et que ces differences ne peuvent etre seulement du a un biais culturel) mais je n'accepte pas leur vision eugenique du monde. Les gens ont tous la possibilite d'evoluer et le QI n'est pas une mesure "fixe" de l'intelligence, parce que l'intelligence flutue au cour de la vie d'une personne. Par contre, au lieu de "tirer sur le messager", je pense que les ethnies qui sont mecontentes de leur resultat de QI devrait s'examiner et voir ce qui dans leur culture, les empeches de se developper sur le plan intellectuel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
Pour reprendre ton exemple de chasseur, opposee a celui qui est capable d'abstraction (qui fait des math par exemple..), a ton avis qui est le plus a meme de s'adapter a un mode de vie complexe (comme par exemple un mode de vie impliquant l'utilisation de technologie de pointe, etc..)? Un mec bon en math, n'aura aucun probleme a s'adapter a un milieu moins exigent au niveau intelectuel contrairement a quelqu'un dont l'intelligence n'a jamais ete developpee. Il aura peut etre des difficultes d'ordre emotionel, il faudra aussi qu'il apprenne a ses servire des armes a sa disposition, mais il n'y a aucun doute que lorsque sa connaissance du millieu aura atteint celle du chasseur, il faira un meilleur chasseur. Le cerveau, c'est comme un muscle, et si tu ne l'utilise pas, il s'atrophie. C'est ce qui rend l'apprentissage de concept nouveau si difficile, plus on avance en age, surtout si on a passe son temps a faire des travaux repetitifs.

Tu viens de montrer pourquoi le test de QI est baisié et que par conséquent ca a pas bcp de sens de l'utiliser pour faire des comparaisons entre différentes populations.

A la base je pense qu'on a tous a peu prés les mêmes capacités (je parle des "races"), et que selon l'environnement dans lequel on vie, forcément on développe une certaine partie de notre intelligence... Et forcément, a un tel test (QI ou autre), on aura des différences de résultats... A partir de la faire un test universel mesurant l'intelligence ca me semble pas vraiment raisonnable...

Ce ne sont que des résumés, sais-tu par hazard ou on peut trouver la ou les publication(s) d'origine? J'avais cherché vite fait quand tu en avais déja parlé ms pas trouvé...

Maintenant est-ce que cette hiearchisation du QI est due a l'heredite ou a la culture, personnelement je dirais les 2.

Le QI lié à l'hérédité, tu as des liens là desssus ? Je vois pas bien comment le QI peut avoir une part conséquente d'hérédité... La structure et le fonctionnement du cerveau, ca se crée et ca se régule pas avec deux ou trois gènes, c'est pas comme la couleur des cheveux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 926 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Ca, tu n'en sais rien. Certaines ethnies sont plus grandes que les autres et pourtant on access a la meme nouriture. Avec l'intelligence, c'est pareil. Au sein d'un meme pays, les differences d'intelligence entre ethnies existent reellement et transparaissent notament grace a leur reussite scolaire. Le lien que tu as mis donnais l'avis d'un sociologue (qui semble-t-il n'a pas pris le soin de reactuliser ses donnes sur les travaux en genetiques et d'autre part travaille pour le compte du gouvernement quebecois...) qui disais que les differences dans ce domaine sont plus du a un racisme latent (du style les blancs empechant aux non-blanc de travailler, d'etudier, etc...). Mais il a "oublier" de dire que certaines populations non blanche (les indiens ou les asiatiques par exemples) atteignent des resultat superieur aux blancs. Donc son argument de racisme n'est pas pertinent.

L'exemple de la taille elle marche puisqu'une malnutrition entraîne une plus petite taille, les différences de tailles existent entre ethnies je ne l'ai pas contesté, c'est un fait mais elles peuvent être biaisées si une des deux ethnies a assez à manger tandis l'autre non, de la même manière une étude de QI est biaisé si un groupe évolue dans un bon contexte socio-économique avec une bonne éducation, tandis que l'autre groupe non, surtout au vue de l'effet Flynn dont tu parles toi-même en bas!

Il faut dire que l'intelligence est quelque chose de bien plus complexe à mesurer et à évaluer que la taille!

Sinon mon lien est sérieux ensuite si les asiatiques s'intègrent bien à la société cela peut être pour des motifs purement culturels, ensuite cette meilleurs intégration lié à la culture fait office de clef en vue d'un meilleurs statut socio-économique et donc d'un meilleur QI!

De plus parmis les asiatiques s'installant en Amérique du nord nous trouvons bon nombres de dîplomés ou de chef d'entreprise embauchant souvent d'autres asiatiques ce qui favorise l'intégration et donc la réussite de ces derniers! Le QI n'est que le reflet d'une situation dont l'origine est plus complexe mais c'est vrai que les explications simples sont toujours plus tentantes!

Notons aussi que selon Herrnstein et Murray les asiatiques aurait un léger avantage sur les blancs mais les blancs un avantage important sur les noirs, enfin Lynn quand à lui donne un avantage léger aux asiatique du nord est seulement, l'Asie du sud est et les philippines étant, selon Lynn, en dessous de la «race nordique supérieure»!

Mais je poursuis la suite de mon argumentation concernant les asiatiques ci-dessous!

Ok, d'accord avec toi, dans une certaine mesure. Aux etats-unis, lorsque les tests de QI ont ete fait, il a ete remarquee avec quelle constance les QI des asiatiques etaient superieur aux blancs (alors que les asiatiques sont des nouveaux arrivant sur le continent americain comparers aux autres ethnies), les memes blancs superieurs aux hispaniques, eux-meme superieurs aux noirs americains. Et cela reflette la situation mondiale.

Le reflet de la situation mondiale ?! Intéressant lorsque l'on sait que les asiatiques aux Etats-Unis conservent leur culture et dans cette dernière on y trouve notamment souvent une discipline exemplaire en ce qui concerne le travail, notons également qu'ils ont très bonne réputation ainsi ils subissent bien moins de discrimination à l'embauche!

Bref à moins d'être de mauvaise foi difficile de ne pas voir des causes sociales et culturelles à la réussites des asiatiques et sachant que la prospérité sociale favorise la hausse du QI, ce que tu reconnais toi-même, difficile d'en arriver à la conclusion des études de Murray quand bien même ces dernier ne donne qu'un léger avantage aux asiatiques par apport au blancs il ne sont pas fous non plus!

Maintenant est-ce que cette hiearchisation du QI est due a l'heredite ou a la culture, personnelement je dirais les 2. Les forts QI ont tendance a reussir leur etudes et a avoir une position sociale plus eleves. Leurs enfants, auront non seulement leur QI, mais aussi acces a une nourriture plus equilibree, a un enseignement de meilleur qualite que ceux dont les parents n'accordent pas ou peu d'importance a l'education. Et cela semble s'accorder avec l'effet Flin qui est la constatation que dans les pays industrialises, le QI ne cesse d'augmenter d'annees en annees.

Le QI augmente et l'augmentation est même considérable et pour cause cette augmentation du QI est la conséquence du contexte socio-économique cela ne vient pas du fait que nos gènes aient évolués depuis un siècle en vue d'un cerveau plus performant, cela constitue la preuve par excellence que les faibles résultats des africains ne peuvent nullement être interpréter selon le spectre héréditaire car leur faible développement économique, bref si tu est un minimum logique et surtout honnête avec toi-même tu ne peut guère être d'accord avec les conclusion de Richard Lynn!

Les fort QI auront tendance à réussir leur études mais c'est quoi un fort QI un enfant bossant dans les mines aura sans doute un QI faible mais ce même enfant si il avait eu droit à une éducation normal, aurait pu avoir un QI élevé!

D'autre part, comme le montre l'exemple des juifs azkenaze, la selection naturelle peut elle aussi jouer un grand role. Par exemple, en europe, les juifs qui mentalement n'etaient pas suffisament dotes, se convertissaient aux christianisme. Au fils des ans, seul ceux etant capable de soutenir leur famille et leur ethnie en travaillant dans des domaines intellectuel etaient en mesure de ce reproduire. Les autres etaient ecartees. Cela explique aussi le faite qu'il y ai autant de maladies genetiques propres a ce groupe ethnique. Je suis desole de te le dire, mais si tu te bases sur un documentaire d'Arte (chaine hyper-biaisee a gauche) pour avoir une vision globale de l'intelligence, tu mal barre!

Chaîne hyper-biaisée à gauche¿ Evite la parano mon cher dans le documentaire il n'était pas question d'intelligence héréditaire mais de l'histoires des juifs, ensuite n'importe qui sait que Murray ou Flynn sont idéologiquement très à droite, le second étant même un eugéniste!

Ensuite sur quelle étude sérieuse se base cette conclusion quand à la sélection des juifs qui auraient mené à l'apparition d'un QI élevé?! Là encore on trouve une cause historique à leur intégration dans le monde économique en occident, intégration économique qui rime avec hausse du QI selon l'effet Flynn que tu as toi-même reconnue!

Parler de sélection naturelle ici revient à se mélanger les pinceau et à faire dans le «darwinisme sociale» pour info c'est exactement ce que faisait Goddard lorsqu'il tentait de démontrer QI à l'appuie pourquoi les pauvres sont génétiquement inférieurs aux riches mais aussi pourquoi les gens d'Europe de l'est et du sud seraient inférieurs aux nord occidentaux! Cela est ridicule compte tenue de l'histoire de l'Italie!

Le role de la culture est a mes yeux crucial. Je veux dire par la qu'une grande partie des differences de QI a mes yeux reflete surtout la culture dans laquel baigne certaines ethnies. Et meme si l'intelligence etait "a 80%" heritable, ca n'empeche pas le faite que cet heritage peut s'acquerir. Peut etre pas sur une generation, mais sur plusieurs, certainement. Je suis fermement convaincu que nous sommes tous cousins et ce qui nous differentie, c'est la culture dont chacune de nos ethnies ont baignees pendant des siecles.

Pour ce qui du QI Herrnstein et Murray parlent d'une héritabilité de seulement 60% et pourtant ils attribuent la majeure partie des différences de QI entre noirs et blancs, à la génétique! Quelque chose cloche, c'est le moins que l'on puisse dire!

Il est assez surprenant comme les conclusions de Herrnstein et Murray sont rassurante pour l'Amérique républicaine conservatrice, si les pauvres sont pauvres c'est en raison de leur gène avant tout, bon prétexte pour ne pas chercher bien loin et pour ne pas investir en aide pour les plus démunis!

Je n'accepte pas les conclusions de Flynn ou d'autres eugenistes. J'accepte leur etudes (et d'ailleurs la plupart des scientifiques ne contredisent pas le fait qu'il y ai des differences de QI entre populations et que ces differences ne peuvent etre seulement du a un biais culturel) mais je n'accepte pas leur vision eugenique du monde. Les gens ont tous la possibilite d'evoluer et le QI n'est pas une mesure "fixe" de l'intelligence, parce que l'intelligence flutue au cour de la vie d'une personne. Par contre, au lieu de "tirer sur le messager", je pense que les ethnies qui sont mecontentes de leur resultat de QI devrait s'examiner et voir ce qui dans leur culture, les empeches de se developper sur le plan intellectuel.

La plupart des scientifiques?! Source?!

Sinon ta conclusion est ici illogique car si l'on admet que Lynn est les autres racistes ont raisons alors les africains n'ont pas à aller chercher dans leur culture car cela signifierais que la cause de leur malheurs est lié à leur imbécillité innée, bref à leur gènes!

Pour mettre en avant une différence d'intelligence entre les différentes populations il faudrait déjà que l'on puisse définir correctement l'intelligence, mais cela est aujourd'hui du ressort de l'impossible tant l'intelligence est également le fruit de l'acquis, du social et de l'environnement!

L'être humain a une particularité son cerveau lui donne la possibilité de développer des comportements extrêmements variés en fonction de ce à quoi il est confronté au cours de sa vie comme le disait Stephen Jay Gould dans La Mal-Mesure De L'Homme:

"Il faut bien prendre garde à ne pas accorder trop d'importance à la sélection naturelle en considérant toutes les capacité de notre cerveau comme des adaptations directes. Je ne doute pas un instant que la sélection naturelle ait joué un rôle actif dans l'apparition de notre cerveau démesuré et je pense, avec la même certitude, que notre encéphale a pris de telles proportions pour s'adapter à des rôles bien précis (probablement pour assurer de multiples fonction agissants les unes sur les autres). [¿] Notre cerveau est un ordinateur extraordinairement élaboré. Si on installe un ordinateur beaucoup plus simple dans une entreprise pour y tenir des comptes, cette machine pourra également accomplir de nombreuses autres tâches plus complexes et sans rapport avec sa vocation première. Ces extensions sont des conséquences inéluctables de la structure de l'instrument mais non des adaptations directes. Il y a eu aussi des raisons précises qui présidèrent à la construction de notre ordinateur organique - ô combien plus complexe qu'une machine de bureau -, mais celui-ci offre aussi une quantité presque terrifiante de possibilités supplémentaires, y compris à mon avis, la plupart ce celles qui font de nous des humains."

Bref l'environnement façonne notre cerveau de plus comme le dit Ecniv le cerveau ne se régule pas avec seulement deux ou trois gènes, Gould reconnaît bien sûr des différences de potentiel entre individus et ne nie pas une certaine héritabilité de ce même potentiel, mais il nie le fait que le QI puisse permettre une comparaison de ce potentiel entre les groupes car la souplesse du cerveau fait que les différences de contextes social et/ou culturels biaisent la signification des mesures de QI effectué, mais bon tu l'as reconnu toi-même au moins indirectement en mettant en avant le lien entre développement économique et QI!

Donc en conclusion d'un côté nous avons un QI qui varie énormément en fonction des facteurs sociaux et économiques, de l'autre côté nous avons des clowns qui prétendent que les faibles résultas de QI des noirs n'est pas le fait des facteurs sociaux économiques mais bien de l'infériorité des nègres!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant