Faut-ils punir les clients des prostituées.


Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

D'accord, on voit que l'application de la loi a eu des conséquences plus néfastes que de garder la prostitution illégale. Mais on peut voir où se situe les causes du mal :

- la police n'assurait pas de véritable contrôle et préférait se faire arroser, ce qui a enrtrainé la responsabilité des Mairies employant des détectives privés (ils auraient pu le préciser dans le premier article : ils évoquent l'argent dépensé mais n'explique par pourquoi ce sont les repsonsables locaux qui assurent la vérification)

- les patrons de ces maisons closes qui impose leur loi aux filles, et ne respectent pas la loi

Bref, un encadrement pas du tout à la hauteur de la loi. Et le florissement de la prostitution illégale.

Cependant, si l'on veut lutter contre la prostitution en France, il ne faut pas se faire d'illusions : il faut une forte répression. Or celà relève d'une atteinte aux libertés, d'où l'importantce de créer un cadre légal, visible, ce qui facilitera les contrôles (y compris, comme celà est fait en australie, punir les clients).

Ce que dénonce l'article concernant les maisons closes légales, peu ou mal contrôlée, je ne vois pas en quoi celà diffèrent de la prostituion classique en France.

Donc, lorsque je parlais de structure de type maison close, peut être convient il de réfléchir à des structures plus vérifiables, plus encadrées que ce qu'il se produit en australie. Avec des contrôle et réglements bien plus stricts vis à vis des responsables de ces structures. Puisque l'on a un exemple, on peut voir les travers et mieux le penser.

De toute façon, les articles explique l'explosions de la prostitution en 15 ans de cette politique, mais qu'en est-il de l'explosion de la prostitution en France ?

Evidemment, le problème c'est qu'en Australie la prostitution est censé être légalisée et encadré, mais cet encadrement est quasi-inexistant si j'en crois ces articles ...

Bref, comme toute mesure, elle ne peut être efficace que si l'on s'en donne les moyens (et les moyens, ont peut de plus les obtenir en taxant ce marché).

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
D'accord, on voit que l'application de la loi a eu des conséquences plus néfastes que de garder la prostitution illégale. Mais on peut voir où se situe les causes du mal :

- la police n'assurait pas de véritable contrôle et préférait se faire arroser, ce qui a enrtrainé la responsabilité des Mairies employant des détectives privés (ils auraient pu le préciser dans le premier article : ils évoquent l'argent dépensé mais n'explique par pourquoi ce sont les repsonsables locaux qui assurent la vérification)

- les patrons de ces maisons closes qui impose leur loi aux filles, et ne respectent pas la loi

Bref, un encadrement pas du tout à la hauteur de la loi. Et le florissement de la prostitution illégale.

Ces dérives ne sont finalement que des effets colatéraux de cette loi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pacou87 Membre 22 messages
Forumeur balbutiant‚ 54ans
Posté(e)

Il faudrait se poser la question de savoir pourquoi il existe le monde de la prostitution.

C' est simple s' est un besoin naturel .

C' est facile pour un homme qui a une partenaire et qu' il fait l' amour avec elle de dire qu' il est contre la prostitution .

Mais pour le pauvre bougre mal fichu qui ne trouve personne, et qui a des pulsion naturelle, il est content lui de pouvoir assouvir son trop plein de désir contre du fric même s' il n' y a pas de sentiment.

La mastubation, ça muscle mais ça fait pas tout !!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Je suis tout-à-fait d'accord pour des structures légalisant, encadrant et protégeant (au bon sens du terme) les prostituées. En tenant compte des échecs et des inconvénients rencontrés dans certains pays, il y a certainement moyen d'étudier des solutions plus viables et satisfaisantes.

Quand cela sera acquis et fonctionnera, il sera possible, à ce moment-là, de punir la prostitution illégale au même titre que du travail au noir ou d'autres délits.

En attendant, je suis contre la punition des prostituées et de leurs clients mais pour la répression sévère des proxénètes.

Car, à mon avis, la prostitution existera toujours et les clients aussi: au nom de quoi doit-on les empêcher d'aller voir ces filles? Ils ont tous certainement de bonnes raisons.

Les filles ou les gars qui les accueillent sont infiniment respectables mais j'en reviens toujours au même constat: PUNIR les proxénètes :o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Je suis pour la reouverture des maisons close ou tout est controlé l age des prostituées leur hygienne etc........... .

Puis je préfére voir des types qui vont voir les putes que plus tot de les voir a la sorties des ecoles.

Limite ça devrait etre remboursser pas la securitée sociale . :o

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maaria Membre 564 messages
Forumeur forcené‚ 38ans
Posté(e)

En finlande depuis 2006 il est interdit d'acheter du sexe au prostitués qui ne travaillent pas pour eux-mêmes mais qui ont un souteneur ou une organisation derriere. Pareil, il est interdit d'acheter de sexe à une personne qui a été amené clandestinement en finlande.

C'est belle comme idée cette loi, mais pas trop pratique. Comme ca un client qui temoigne contre une organisation de prostitution temoigne aussi contre lui-même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maât Membre 533 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)

La question est un peu mal posée...

En fait c'est plus : pour préserver la liberté quelques uns de vendre leur corps en toute conscience, doit-on laisser faire les dérives qui implique que de nombreux femmes ou hommes le vendent contre leur gré?

Il faut être un peu cohérent ou trouver un moyen pour être absolument sûr de la non-exploitation et d'un choix non-imposé y compris pour des raisons sociales, ou il faut responsabiliser aussi le client qui est un maillon essentiel.

Si on "sévit" pour moi voici l'ordre croissant des sanctions : prostituées, clients, macs.

Pourquoi je mets le client aussi haut, c'est parce-qu'il ne subit pas! S'il n'y a pas consentement la seule victime dans ce processus est la prostituées! Il y a bon dos de dire que certains ont des pulsion qu'ils ne peuvent pas assouvir! Oublient-ils que pour l'assouvir il vont faire ce qui s'apparente à un viol?...

Si on légalise, je ne vois qu'une solution pour protéger ces femmes et ces hommes, c'est d'en faire une profession exclusivement libérale où il ne peut y avoir que des associés pour qu'ils puissent se réunir en "cabinet" et se protéger, avec en plus une corporation de type pharmaciens... Je suis le dernier à aimer les corporations, cependant tant qu'à utiliser le système... En effet grâce à lui, il y a automatiquement entraide et protection au sein de la profession et aussi de facto en place un service d'auto-surveillance sur le travail illégal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)
Limite ça devrait etre remboursser pas la securitée sociale . :o

Voila il faut toujours attendre quelques pages pour que de bonnes idées apparaissent. D ailleur sa pourrait rentré dans le cadre de l éducation sexuelle au lycée... Un peu a la Aldous Huxley. pour qu il y ai moin de déviance il faut peut etre plus d education...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bulma Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 39ans
Posté(e)

la prostituée qui bosse a son compte et par choix ,elle fait ce qu'elle veut et les clients qu'elle reçoit ne devraient pas avoir a se cacher de la loi car chaque etre dispose normalement de son corp

maintenant que des clients cautionnent par le biais de leurs instants x que des cons se graissent la patte sur le dos pour etre polie de jeunes femmes qui sont la de force et non de gré je suis d'accord car si ils sont sanctionnés,ils n'auront peut etre pas envie d'y retourner

il faudrait légaliser les choses et surtout bien plus de controles car c'est pas normal que de nos jours dans nos pays plus que civilisé il se passe encore ça,le merché des femmes comme des vulgaires kilos de barbaque

ça c'est une honte alors non,je n'ai rien contre les types qui vont chez les prosituées car y en a toujours eu c'est comme ça,mais je suis pour la régularité et pas pour tous ces faux semblants

les proxenetes devraient etre plus recherché ,c'est eux qui devraient ramassés et bien avant les clients

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Vouloir sévir,et encadrer surtout, ce qui est considéré, à juste titre comme le plus vieux métier du monde... nous en dit long sur la déliquescence de notre société tellement démocratique..

Tellement démocratique qu'elle ressemble de plus en plus à celle décrite par Orwell dans "1984"... Tout régler; Tout superviser ; Tout mâcher; protéger tout le monde contre des "dangers" imaginaires qu'on nous enfonce à coups de marteau dans le ciboulot, pour mieux pouvoir ensuite nous manipuler...

La prostitution n'a rien à voir avec ça..? Pas si sur !

Les seules prostituées non consentantes - et encore - sont maintenant les filles d'Europe de l'Est exploitées par quelques maffias... mais ces salopards exploitent encore plus les enfants qu'ils envoient mendier ..

J'ai de la peine à croire que les filles bien de chez nous qui s'adonnent à cette "profession" le font contraintes et forcées par un "maquereau à l'ancienne"..

Non pas parce que la société les protège, mais simplement parce qu'elles savent se défendre. Nous ne sommes plus au temps de Zola. On a "inventé" les allocs depuis. Et j'ai de la peine à croire que des femmes seules font le tapin pour manger et nourrir leur progéniture.

Partant de là elles font ce boulot parce que ça rapporte plus que de faire des ménages... mais ça les regarde. Ne venez pas me dire que leur comportement risque de nuire à la socièté et à la morale... ni la morale ni la société n'ont besoin des prostituées pour partir en quenouille.

Quant aux clients... franchement c'est n'importe quoi hein ..! Préférez-vous que le type en manque, au lieu d'aller voir une p... s'en prenne à n'importe quelle femme dans la rue... ou pourquoi pas à une gamine ... c'est plus facile

Franchement il y a des moments où ce forum devient n'importe quoi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maaria Membre 564 messages
Forumeur forcené‚ 38ans
Posté(e)
Les seules prostituées non consentantes - et encore - sont maintenant les filles d'Europe de l'Est exploitées par quelques maffias... mais ces salopards exploitent encore plus les enfants qu'ils envoient mendier ..

J'ai de la peine à croire que les filles bien de chez nous qui s'adonnent à cette "profession" le font contraintes et forcées par un "maquereau à l'ancienne"..

Non pas parce que la société les protège, mais simplement parce qu'elles savent se défendre. Nous ne sommes plus au temps de Zola. On a "inventé" les allocs depuis. Et j'ai de la peine à croire que des femmes seules font le tapin pour manger et nourrir leur progéniture.

Partant de là elles font ce boulot parce que ça rapporte plus que de faire des ménages... mais ça les regarde. Ne venez pas me dire que leur comportement risque de nuire à la socièté et à la morale... ni la morale ni la société n'ont besoin des prostituées pour partir en quenouille.

Quant aux clients... franchement c'est n'importe quoi hein ..! Préférez-vous que le type en manque, au lieu d'aller voir une p... s'en prenne à n'importe quelle femme dans la rue... ou pourquoi pas à une gamine ... c'est plus facile

Franchement il y a des moments où ce forum devient n'importe quoi...

Au moins en finlande le problème c'est surtout le mafia russe qui amene des jeunes russes/estoniennes sans papiers et qui doivent ensuit travailler comme esclaves sexuels. Ce n'est pas les prostituées qui constituent un danger à la morale de la société mais tous les phenomènes liées à la prostitution. Il est vraiment rare que quelqu'un choisisse se prostituer "avec plaisir". Je ne veux pas "démoniser" des choses mais même pour les personnes sans soutenuer ce travail n'est souvent pas un choix libre. Certains ont un image romantique sur les prostituées mais finalement se prostituer veut dire se laisser utiliser comme un objet. Telles personnes ont souvent eu des problèmes avec les relations intimes, elles ont été victimes de l'inceste etc.

Je condamne pas les prostituées mais l'exploitation des êtres humains.

"Le type en manque"? Ce n'est pas un excuse pour viol! Viol est de la violence et de l'exercice du pouvoir, il a rien à voir avec sexe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
"Le type en manque"? Ce n'est pas un excuse pour viol! Viol est de la violence et de l'exercice du pouvoir, il a rien à voir avec sexe.

Tiens donc... Le viol et le sexe n'ont rien à voir... Curieux point de vue...

Pour le reste ... ça se discute :

même pour les personnes sans soutenuer ce travail n'est souvent pas un choix libre.

Là, vous aurez de la peine à me convaincre... Je vous ai dit et le répète, quitte à passer pour un mufle ou un salaud: "Les allocs existent" .......

Telles personnes ont souvent eu des problèmes avec les relations intimes, elles ont été victimes de l'inceste

Ces cas existent c'est indéniable.. mais outre que les victimes ne finissent pas systématiquement sur le trottoir, prenez garde de ne pas en faire une généralité....

Soyons sérieux; Quel pourcentage représente ces victimes dans le nombre des prostituées.

Et puis toute cette histoire est un "non sujet" Personne n'empêchera qui que ce soit de vendre ses charmes ( le faire sur le trottoir ou au bois n'est pas une obligation ) ... et personne , non plus, n'empêchera qu'il y ait des gens pour les rétribuer.

Que l'état traque le maquereau... mais que ça s'arrête là... Je crois qu'on ne se rend pas assez compte que, comme nous sommes partis, les "défenseurs de la veuve et de l'orphelin" finiront par mettre leur nez jusque dans nos chambres à coucher.... Cette sécurité qu'ils nous ont persuadés de revendiquer haut et fort, va finir par nous couter très cher.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maaria Membre 564 messages
Forumeur forcené‚ 38ans
Posté(e)
"Le type en manque"? Ce n'est pas un excuse pour viol! Viol est de la violence et de l'exercice du pouvoir, il a rien à voir avec sexe.

Tiens donc... Le viol et le sexe n'ont rien à voir... Curieux point de vue...

Pas si curieux que ca:

- "un type en manque" peut bien se masturber. Si il a besoin du contact humain qu'on peut avoir avec rapport sexuel... Bon, violer quelqu'un n'aide pas.

- Viol en masse est souvent utiliser pour déshonorer l'adversaire dans les guerres. Je pense que c'est un cas le plus clair qui montre qu'il s'agit d'un exercice du pouvoir, pas de sexe.

même pour les personnes sans soutenuer ce travail n'est souvent pas un choix libre.

Là, vous aurez de la peine à me convaincre... Je vous ai dit et le répète, quitte à passer pour un mufle ou un salaud: "Les allocs existent" .......

Il y a des situations où les allocations ne sont pas assez, comme pour les toxicos qui ont besoin de l'argent pour les drogues. En plus, je voulais pas référer seulement aux questions économiques, mais aussi psychologiques.

Telles personnes ont souvent eu des problèmes avec les relations intimes, elles ont été victimes de l'inceste

Ces cas existent c'est indéniable.. mais outre que les victimes ne finissent pas systématiquement sur le trottoir, prenez garde de ne pas en faire une généralité....

Soyons sérieux; Quel pourcentage représente ces victimes dans le nombre des prostituées.

Je ne veux aucunement généraliser, mais soyons sérieux; est-ce qu'il existe une personne qui se respecte et pourtant veut se vendre comme un objet? Les raisons pour le manque en respect de soi peuvent varier.

Je pense que les adultes conscients peuvent choisir ce qu'il veulent faire avec leur corps, mais j'accepte pas ceux qui veulent exploiter les autres.

Modifié par maaria

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Les seules prostituées non consentantes - et encore - sont maintenant les filles d'Europe de l'Est exploitées par quelques maffias... mais ces salopards exploitent encore plus les enfants qu'ils envoient mendier ..

D'où sos-tu cela ?

Un site disant le contraire : http://www.afrik.com/article7224.html

Des prostituées non-consentantes, il y en a beaucoup, et elles viennent d'un peu partout, pas que de l'Est

Le droit de se prostituer me parait largement secondaire face à la lutte contre le proxénétisme. Le droit de ne pas se prostituer (et donc de ne pas se faire violer) est largement prioritaire que le droit de gagner un peu d'argent en vendant des services sexuels.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fouchtra Membre 1 057 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Les seules prostituées non consentantes - et encore - sont maintenant les filles d'Europe de l'Est exploitées par quelques maffias... mais ces salopards exploitent encore plus les enfants qu'ils envoient mendier ..

D'où sos-tu cela ?

Un site disant le contraire : http://www.afrik.com/article7224.html

Des prostituées non-consentantes, il y en a beaucoup, et elles viennent d'un peu partout, pas que de l'Est

Le droit de se prostituer me parait largement secondaire face à la lutte contre le proxénétisme. Le droit de ne pas se prostituer (et donc de ne pas se faire violer) est largement prioritaire que le droit de gagner un peu d'argent en vendant des services sexuels.

Ouais...! Bof !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maât Membre 533 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)
Ouais...! Bof !

Ca c'est de la réponse!

Fouchtra, tu te "fouchtrais" pas un peu du monde?... :o

Un petit effort invente des statistiques pour prouver que toutes les prostituées veulent hardamment se tuer à la tâche... :o :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Le droit de se prostituer me parait largement secondaire face à la lutte contre le proxénétisme.

Personnellement, je n'adhère jamais à une méthode de lutte qui part uniquement du principe de rogner sur un droit pour proposer une solution.

L'interdiction pure et simple de la prostitution risque d'avoir des répercussions tout aussi dangereuses, à commencer par priver d'un moyen de subsistance, certes de loin le moins idéal, à ces filles.

Et créer davantage de marché du sexe clandestin, etc ...

Et comme le dot fouchtra, on s'attaque aux prostitués, puis après les boites échangistes, et après, et après, et après ?

Pour ma part il y a deux problèmes qu'il ne faut pas mélanger :

- le trafic, les marchands de sexe : proxénète et autres

- les filles paumées qui viennent à faire le tapin parceque ça paye, et qu'elles n'en sont sans doute plus à s'interroger sur l'estime qu'elles ont ou non d'elle même.

Pour le premier cas, à part légiférer et créer une véritable répression pour ceux qui ne respectent pas les règles, je ne vois pas de meilleures sollutions.

Pour le second cas, la prostitution n'est qu'une conséquence d'un problème de plus grande envergure : il y a bien d'autres moyen de foutre sa vie en l'air, ou de torturer son corps, il ne faut pas simplement se donner bonne conscience en interdisant la prostitution en pensant que c'est là le problème d'origine des ces femmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maât Membre 533 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)

Tout à fait d'accord avec toi Phedwyn d'ailleurs le topic pose la question sur les clients et dans d'autres posts j'ai précisé que la hiérarchie des sanctions devrait être les macs (les plus responsables), les clients , et en dernier celles et ceux qui subissent le système les prostituées. Je serais même pour que ces dernières ou dernier soit ceux qui n'est aucune sanction...

Cependant soutenir comme le fait Fouchtra que les prostituées le font volontairement dans leur majorité! C'est pousser un peu loin...

Même les étudiantes qui le font occasionnellement, le font car elles n'ont pas d'autres moyens pour gagner l'argent nécessaire à leur étude et à leur subsistance. Si ces filles pouvaient avoir un boulot à côté rétribué suffisemment et laissant assez de temps pour pouvoir étudier, pensez-vous qu'elles se prostitueraient? Evidemment que non, la plupart ne le ferait pas et prendrait le bouleau ou les allocations si elles étaient suffisantes.

Modifié par Maât

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Je pense aussi qu'il y a divers niveau dans la prostitution, depuis celle qui fait ça pour vivre sur du long terme, ou celle qui fait celà pour arrondir ses fins de mois (bon l'expression est un peu mal placée, mais je suis trop fatiguer pour enrober mon discours).

Ensuite, toutes ne le font pas pour les mêmes raisons, et j'irais même jusqu'à dire que toutes ne le vivent pas de la même manière, il ne leur en coûte pas autant de la même manière.

Bref, je ne pense pas que la majeur partie des prostitués fasse celà de gaiété de coeurs, mais entre celles (malheureusement nombreuses) qui y sont obligés à qui l'on a pas demandé leur avis et celles qui font ça réellement par plaisir (déjà beaucoup plus rares), il y a tout le panel de celles qui s'y sont résolus, pour diverses raisons : ni contraintes, ni ravies, mais ... pour qui "c'est comme ça".

Bref encore une fois, il ne s'agit pas de fermer une pote devant ses femmes là, mais plutôt d'essayer d'en ouvrir d'autres.

Si ces filles pouvaient avoir un boulot à côté rétribué suffisemment et laissant assez de temps pour pouvoir étudier, pensez-vous qu'elles se prostitueraient? Evidemment que non, la plupart ne le ferait pas et

prendrait le bouleau ou les allocations si elles étaient suffisantes.

Je ne serais pas aussi affirmatif. Bien évidemment, beaucoup opterait pour le second choix. Mais à vrai dire je connais peu de prostitués dans mon entourage ( :o ) et j'ai personnellement peu de témoignage sur comment ces femmes là vivent leur "métier", etc... donc, je ne suis pas sûr.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

J'ai lu quelques un de vos posts et je constate que tous le monde parle de prostitution sans différencier réellement les différents types de prostitution qui sont:

L'abattage : Pratique qui consiste à se prostituer un grand nombre de fois par jour avec des prix très bas. Des escortes des pays de l'est s'installent pour une courte période dans un hôtel d'une grosse ville européenne et reçoivent un grand nombre de clients par jour (souvent plus de 10).

Escorte ou Call-girl: personne qui se prostitue sur simple appel téléphonique ou désormais par courriel. La personne qui se prostitue peut recevoir, à domicile ou à l'hôtel (in-call en anglais), ou se déplacer (out-call). Les numéros sont diffusés par des revues de petites annonces ou de plus en plus par Internet. Certaines escortes dites "de luxe" peuvent, moyennant finance prendre l'avion et ainsi avoir une activité et une renommée planétaire.

Prostitution de rue ou tapin : prostitution qui consiste à racoler les clients en marchant sur la voie publique, ou assise (chaise personnelle, escaliers d'entrée d'immeuble, etc.), mais généralement dans une tenue aguichante.

Dans certains pays cette prostitution a lieu le long des routes passantes et sur les aires d'autoroute.

Prostitution étudiante : en France, la pauvreté des étudiants (200 000 en situation financière difficile) conduit des jeunes femmes à financer leurs études en vendant leurs "services", par exemple par le moyen d'annonces sur Internet. Ce phénomène est dans ce pays en augmentation. Le syndicat SUD Etudiant avance le chiffre de 40 000 personnes concernées.

Dans ces 4 cas on parle bien de prostitution mais avec une donne completement différente d'un cas a l'autre.

Je ne pense pas qu'une call girl de luxe qui prends l'avion pour visiter ses clients ai grand chose a voir avec une étudiante francaise qui qui essaie d'arrondir ses fin de mois .....

J'ai donc le sentiment qu'il y a une grande confusion quand au sujet de la prostitution quand je lis certains posts .....

Je suis personnellement pour la pénalisation des organisation criminelle qui gravite autour de la prostitution mais contre la pénalisation des clients ce qui en sois ne serra jamais une solution au probleme de la prostitution en générale car quelque sois sa forme elle subsistera. La prostitution n'est elle pas le plus vieux métier du monde?

Et que dire de l'impact de la prostitution dans les pays d'ou sont issues les prostituées.

En terme de flux de populations, la prostitution entraîne de véritables hémorragies de jeunes femmes des pays dont elles sont issues vers leur pays de « travail. Les réseaux criminels utilisent en outre des techniques de contrainte comme la confiscation de papiers d'identité, le viol dit 'pour casser', le chantage familial, la surveillance par des souteneurs, et l'interdiction de quitter le giron mafieux. Il arrive que les prostituées soient l'objet de trafic et soient vendues. Elles peuvent également être droguées de force : une fois dépendantes de la drogue, elles sont plus faciles à surveiller.

Ceci est en tous points condanable .... mais qu'a a voir le client avec ca? ces pratiques dépasse de loin les clients .... qui meme si ils cée la demande, n'est que tres partiellement responsable du systeme global.

On peut distinguer globalement trois approches politiques sur la question de la prostitution :

- règlementariste : encadrer cette activité afin qu'elle soit exercée dans un cadre légal, la prostitution est considérée comme une activité professionnelle normale.

- abolitionniste : les prostituées sont des victimes et les proxénètes des criminels, les prostituées ne sont pas sanctionnables. Les clients peuvent être sanctionnés.

- prohibitionniste : les prostituées et les proxénètes sont des criminels ; police et justice sanctionnent ces activités. Les clients peuvent être sanctionnés.

En allemagne, la prostitution est légale, les prostituées sont déclarées, paye des impots et sont suvit médicalement, ce qui a de nombreux avantages.

Outre pour l'état le fait de remplir les caisses, le suivit médical étant renforcé et les controles fréquents, les filles bénéficie d'une prise en charge par la sécu et ont acces a tous les soins et dépistages nécéssaires (voir obligatoires), les clients comme les filles évolue dans des environnements beaucoup plus sains et hygyéniques (maisons close, appartements ....) et ne sont pas obligée de vendre leurs charmes dans la rue par -10°C ce qui est quand meme un minimum ..... La prostitution mafieuse, meme si elle existe aussi en allemagne et plus controlée.

En finalité beaucoup d'avantages pour toute les parties (etat, prostituées et clients) alors pourquoi pénaliser et de ce fait pousser a la prostitution illégale dans des conditions précaires quand on peut légaliser et controler?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant