Aller au contenu

L'assimilation et le racisme

Noter ce sujet


Quasi-Modo

Messages recommandés

Membre, Chercheur de ciel, 37ans Posté(e)
Quasi-Modo Membre 16 750 messages
37ans‚ Chercheur de ciel,
Posté(e)

Bonjour,

Il y a quelque chose d'assez énorme qui échappe systématiquement aux détracteurs de Zemmour.

Comment peut-on lui faire le procès du racisme, alors qu'il défend bec et ongles l'assimilation, tandis que le racisme n'a jamais été autre chose dans toute l'Histoire humaine que le séparatisme, l'apartheid ?

L'assimilation signifie une chose simple : on s'en fiche de votre couleur de peau ou de votre origine, on veut juste qu'il y ait une appropriation individuelle de la culture française qu'il faudra articuler avec celle de vos ancêtres, afin que les moeurs coïncident avec ceux du peuple historique et que les façons de penser soient en adéquation avec les valeurs de la république, c'est-à-dire qu'on va demander à chacun d'adapter concrètement la pratique religieuse ou quotidienne et ses conceptions philosophiques au peuple français et historique, dans un esprit de compromis et de fraternité.

C'est précisément toute la grandeur du personnage : il s'est approprié la culture française bien que provenant du Maghreb, et en a tiré maints avantages, tandis qu'il n'a finalement d'autre ambition que de faire profiter généreusement de ces mêmes richesses et de ce même espoir que porte la France aux enfants issus de l'immigration, auxquels on a bourré le crâne avec SOS Racisme, Touche pas à mon pote et autres. On a appris à toute notre jeunesse à haïr la France dans le cadre de l'enseignement public, les français de longue date ayant appris le masochisme, la négation de soi dans l 'idée de faire place à l'autre, la mode et les codes chez les autochtones dans les cités étant même de s'inventer des origines étrangères lorsqu'on en a pas, le refus de s'intégrer des enfants issus de l'immigration (chez ceux qui sont tombés dans le piège de l'antiracisme associatif) répondant au refus de s'affirmer et de s'assumer de la part des citoyens français non issus de l'immigration qui sont alors invités à prendre toute la mesure de leur honte et à faire profil bas.

C'est toute l'Histoire et la sociologie du gauchisme et de leur connivence avec les idéologies racistes intégristes décoloniales (donc pour le coup séparatistes) dont nous avons encore de beaux héritiers partout dans le pays, y compris sur ce forum, avec des zones de non-droit où la violence et les trafics sont banalisés, font partie du quotidien, chez des habitants qui n'ont parfois aucune envie de devenir français et refusent complètement d'appartenir au peuple de France et d'y être associés, bien qu'habitant géographiquement en France et ayant parfois des papiers d'identité français.

Je vous ferai donc remarquer à quel point ce reproche du racisme, voir du nazisme est inepte et tape complètement à côté de la plaque, même si il a un certain effet auprès d'un électorat peu cultivé et influençable, ou auprès de ceux qui imaginent que leurs intérêts entreraient trop en conflit avec la politique qu'il cherche à promouvoir, et qui ont donc un intérêt manifeste à laisser entendre (sans vraiment y croire au fond) que Zemmour soit raciste ou nazi.

Modifié par Quasi-Modo
Précision
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, 52ans Posté(e)
jimetpam Membre 8 839 messages
Maitre des forums‚ 52ans‚
Posté(e)
il y a 13 minutes, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Il y a quelque chose d'assez énorme qui échappe systématiquement aux détracteurs de Zemmour.

Comment peut-on lui faire le procès du racisme, alors qu'il défend bec et ongles l'assimilation, tandis que le racisme n'a jamais été autre chose que le séparatisme, l'apartheid ?

L'assimilation signifie une chose simple : on s'en fiche de votre couleur de peau ou de votre origine, on veut juste qu'il y ait une appropriation individuelle de la culture française qu'il faudra articuler avec celle de vos ancêtres, afin que les moeurs coïncident et que les façons de penser soient en adéquation avec les valeurs du peuple sociologique, c'est-à-dire d'adapter concrètement sa pratique religieuse ou autre et sa pensée au peuple français et historique dans un esprit de compromis et de fraternité.

C'est précisément toute la grandeur du personnage : il s'est approprié la culture française bien que provenant du Maghreb, et en a tiré maints avantages, tandis qu'il n'a finalement d'autre ambition que de faire profiter généreusement de ces mêmes richesses aux enfants issus de l'immigration dont on a bourré le crâne avec SOS Racisme, Touche pas à mon pote et autres. On a appris à toute notre jeunesse à haïr la France dans le cadre de l'enseignement public, les français de longue date ayant appris le masochisme, la négation de soi dans l 'idée de faire place à l'autre, le refus de s'intégrer des enfants issus de l'immigration qui sont tombés dans le piège de l'antiracisme répondant au refus de s'affirmer et de s'assumer de la part des citoyens français non issus de l'immigration.

Je vous ferai donc remarquer à quel point ce reproche du racisme, voir du nazisme est inepte et tape complètement à côté, même si il a un certain effet auprès d'un électorat peu cultivé, ou auprès de ceux qui imaginent que leurs intérêts entreraient trop en conflit avec la politique qu'il cherche à promouvoir.

Tout à fait mais les gauchistes et les bien-pensant (ce sont svt les mêmes mais pas tjs : y la droite centriste) estiment que c'est nous qui accueillons qui devons nous adapter aux immigrés et non le contraire ! On voudrait favoriser un changement de population qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Modifié par jimetpam
  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
Billy booc Membre 2 574 messages
Maitre des forums‚ 51ans‚
Posté(e)
il y a 41 minutes, jimetpam a dit :

Tout à fait mais les gauchistes et les bien-pensant (ce sont svt les mêmes mais pas tjs : y la droite centriste) estiment que c'est nous qui accueillons qui devons nous adapter aux immigrés et non le contraire ! On voudrait favoriser un changement de population qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Oui te fatigue pas, on a bien compris que la politique de z en matière d immigration, c était du pipi de chat,venant d in métèque, faut il s étonné.. Vous mentez quand vous dites qu il prône l assimilation, il n en parle pas car les immigrés sont devenus français et parce qu ils sont son fonds de commerce. Quand il parle de préférence nationale sur les aides, de qui parle t il, des assimilés ou des assistés non intégrés mais nationalisé ? Il fait ce que la racaille fait dans le 93, il s en prend aux nouveaux arrivant, les migrants ou les Roms. Manque de pot chez les migrant, il y a plus de matière grise que dans tout le 93 immigration maghrébine 2 ème génération, français modèles et qui votent et qui in filtrent les médias et le service public 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 521 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Il y a quelque chose d'assez énorme qui échappe systématiquement aux détracteurs de Zemmour.

Comment peut-on lui faire le procès du racisme, alors qu'il défend bec et ongles l'assimilation, tandis que le racisme n'a jamais été autre chose dans toute l'Histoire humaine que le séparatisme, l'apartheid ?

L'assimilation signifie une chose simple : on s'en fiche de votre couleur de peau ou de votre origine, on veut juste qu'il y ait une appropriation individuelle de la culture française qu'il faudra articuler avec celle de vos ancêtres, afin que les moeurs coïncident avec ceux du peuple historique et que les façons de penser soient en adéquation avec les valeurs de la république, c'est-à-dire qu'on va demander à chacun d'adapter concrètement la pratique religieuse ou quotidienne et ses conceptions philosophiques au peuple français et historique, dans un esprit de compromis et de fraternité.

C'est précisément toute la grandeur du personnage : il s'est approprié la culture française bien que provenant du Maghreb, et en a tiré maints avantages, tandis qu'il n'a finalement d'autre ambition que de faire profiter généreusement de ces mêmes richesses et de ce même espoir que porte la France aux enfants issus de l'immigration, auxquels on a bourré le crâne avec SOS Racisme, Touche pas à mon pote et autres. On a appris à toute notre jeunesse à haïr la France dans le cadre de l'enseignement public, les français de longue date ayant appris le masochisme, la négation de soi dans l 'idée de faire place à l'autre, la mode et les codes chez les autochtones dans les cités étant même de s'inventer des origines étrangères lorsqu'on en a pas, le refus de s'intégrer des enfants issus de l'immigration (chez ceux qui sont tombés dans le piège de l'antiracisme associatif) répondant au refus de s'affirmer et de s'assumer de la part des citoyens français non issus de l'immigration qui sont alors invités à prendre toute la mesure de leur honte et à faire profil bas.

C'est toute l'Histoire et la sociologie du gauchisme et de leur connivence avec les idéologies racistes intégristes décoloniales (donc pour le coup séparatistes) dont nous avons encore de beaux héritiers partout dans le pays, y compris sur ce forum, avec des zones de non-droit où la violence et les trafics sont banalisés, font partie du quotidien, chez des habitants qui n'ont parfois aucune envie de devenir français et refusent complètement d'appartenir au peuple de France et d'y être associés, bien qu'habitant géographiquement en France et ayant parfois des papiers d'identité français.

Je vous ferai donc remarquer à quel point ce reproche du racisme, voir du nazisme est inepte et tape complètement à côté de la plaque, même si il a un certain effet auprès d'un électorat peu cultivé et influençable, ou auprès de ceux qui imaginent que leurs intérêts entreraient trop en conflit avec la politique qu'il cherche à promouvoir, et qui ont donc un intérêt manifeste à laisser entendre (sans vraiment y croire au fond) que Zemmour soit raciste ou nazi.

Je ne crois pas que le racisme de Zemmour soit dans l'assimilation mais dans la xénophobie lié à cette théorie paranoïaque du grand remplacement: Une sorte de France visée par les arabo-musulmans pour prendre nos femmes et convertir nos enfants... 

 

Le laïus "pour devenir français, il suffit de vouloir l'être" est accepté de la majorité de la population, au moins de par notre héritage romano catholique: A Rome, fais comme les romains. C'est un point central qui nous distingue de la culture américaine, une culture d'immigration, où chacun est accepté tel qu'il est là bas... ici non. On est accepté en tant que français, lorsqu'on est français. On fait l'apéro, on parle de bouffe, on baise la journée, on fait des blagues pipi caca, on est con et arrogant à la fois, on connait les répliques des bronzés par coeur... Dès l'instant où un bouddhiste au crane rasé ou une musulmane voilée nous aborde dans la rue, on a affaire à des "étrangers". Aussi parce qu'on chie à la raie des dieux, qu'on en a chié pendant des millénaires à obéir à des lois pseudo divine à la con et que ça provoque une sorte de non acceptation.

 

A part Mélenchon je ne vois pas de candidat prêt à faire entrer le voile dans la constitution en tant que liberté fondamentale des femmes... Et en même temps c'est son métier et faut bien bouffer, si on lui enlève le vote des musulmans déjà il est sous les 5% et surtout pour qui d'autres vont voter les musulmans français pour qui la religion est ultra importante?

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)
il y a 11 minutes, Crabe_fantome a dit :

A part Mélenchon je ne vois pas de candidat prêt à faire entrer le voile dans la constitution en tant que liberté fondamentale des femmes... 

:hum:

Tu nous parles de quoi au juste ?

Parce qu'en fait, le droit du port du voile est de fait déjà dans la constitution.

Modifié par Pheldwyn
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 521 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Pheldwyn a dit :

:hum:

Tu nous parles de quoi au juste ?

Parce qu'en fait, le droit du port du voile est de fait déjà dans la constitution.

Oui depuis 2010 de mémoire, le voile est interdit dans notre constitution. L'intégral bien sur... même si je pense qu'on peut aller plus loin en interdisant aussi le voile à cheveux en tant qu'objet de revendication politico religieux. 

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 51ans Posté(e)
Billy booc Membre 2 574 messages
Maitre des forums‚ 51ans‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, Crabe_fantome a dit :

Oui depuis 2010 de mémoire, le voile est interdit dans notre constitution. L'intégral bien sur... même si je pense qu'on peut aller plus loin en interdisant aussi le voile à cheveux en tant qu'objet de revendication politico religieux. 

On peut aussi interdire la religion pour philosophie obscurantiste, superstition dangereuse 

Il y a 2 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Il y a quelque chose d'assez énorme qui échappe systématiquement aux détracteurs de Zemmour.

Comment peut-on lui faire le procès du racisme, alors qu'il défend bec et ongles l'assimilation, tandis que le racisme n'a jamais été autre chose dans toute l'Histoire humaine que le séparatisme, l'apartheid ?

L'assimilation signifie une chose simple : on s'en fiche de votre couleur de peau ou de votre origine, on veut juste qu'il y ait une appropriation individuelle de la culture française qu'il faudra articuler avec celle de vos ancêtres, afin que les moeurs coïncident avec ceux du peuple historique et que les façons de penser soient en adéquation avec les valeurs de la république, c'est-à-dire qu'on va demander à chacun d'adapter concrètement la pratique religieuse ou quotidienne et ses conceptions philosophiques au peuple français et historique, dans un esprit de compromis et de fraternité.

C'est précisément toute la grandeur du personnage : il s'est approprié la culture française bien que provenant du Maghreb, et en a tiré maints avantages, tandis qu'il n'a finalement d'autre ambition que de faire profiter généreusement de ces mêmes richesses et de ce même espoir que porte la France aux enfants issus de l'immigration, auxquels on a bourré le crâne avec SOS Racisme, Touche pas à mon pote et autres. On a appris à toute notre jeunesse à haïr la France dans le cadre de l'enseignement public, les français de longue date ayant appris le masochisme, la négation de soi dans l 'idée de faire place à l'autre, la mode et les codes chez les autochtones dans les cités étant même de s'inventer des origines étrangères lorsqu'on en a pas, le refus de s'intégrer des enfants issus de l'immigration (chez ceux qui sont tombés dans le piège de l'antiracisme associatif) répondant au refus de s'affirmer et de s'assumer de la part des citoyens français non issus de l'immigration qui sont alors invités à prendre toute la mesure de leur honte et à faire profil bas.

C'est toute l'Histoire et la sociologie du gauchisme et de leur connivence avec les idéologies racistes intégristes décoloniales (donc pour le coup séparatistes) dont nous avons encore de beaux héritiers partout dans le pays, y compris sur ce forum, avec des zones de non-droit où la violence et les trafics sont banalisés, font partie du quotidien, chez des habitants qui n'ont parfois aucune envie de devenir français et refusent complètement d'appartenir au peuple de France et d'y être associés, bien qu'habitant géographiquement en France et ayant parfois des papiers d'identité français.

Je vous ferai donc remarquer à quel point ce reproche du racisme, voir du nazisme est inepte et tape complètement à côté de la plaque, même si il a un certain effet auprès d'un électorat peu cultivé et influençable, ou auprès de ceux qui imaginent que leurs intérêts entreraient trop en conflit avec la politique qu'il cherche à promouvoir, et qui ont donc un intérêt manifeste à laisser entendre (sans vraiment y croire au fond) que Zemmour soit raciste ou nazi.

Il se dit xénophobe et d extrême droite, dans son entourage il y a des adeptes du mémorial à la gloire du nazisme

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 49ans Posté(e)
CAL26 Membre 5 759 messages
Forumeur vétéran‚ 49ans‚
Posté(e)
il y a 29 minutes, Crabe_fantome a dit :

Je ne crois pas que le racisme de Zemmour soit dans l'assimilation mais dans la xénophobie lié à cette théorie paranoïaque du grand remplacement: Une sorte de France visée par les arabo-musulmans pour prendre nos femmes et convertir nos enfants... 

 

Le laïus "pour devenir français, il suffit de vouloir l'être" est accepté de la majorité de la population, au moins de par notre héritage romano catholique: A Rome, fais comme les romains. C'est un point central qui nous distingue de la culture américaine, une culture d'immigration, où chacun est accepté tel qu'il est là bas... ici non. On est accepté en tant que français, lorsqu'on est français. On fait l'apéro, on parle de bouffe, on baise la journée, on fait des blagues pipi caca, on est con et arrogant à la fois, on connait les répliques des bronzés par coeur... Dès l'instant où un bouddhiste au crane rasé ou une musulmane voilée nous aborde dans la rue, on a affaire à des "étrangers". Aussi parce qu'on chie à la raie des dieux, qu'on en a chié pendant des millénaires à obéir à des lois pseudo divine à la con et que ça provoque une sorte de non acceptation.

 

A part Mélenchon je ne vois pas de candidat prêt à faire entrer le voile dans la constitution en tant que liberté fondamentale des femmes... Et en même temps c'est son métier et faut bien bouffer, si on lui enlève le vote des musulmans déjà il est sous les 5% et surtout pour qui d'autres vont voter les musulmans français pour qui la religion est ultra importante?

Concernant Zemmour je n'aurais pas mieux répondu. Certes on ne peut pas dire que ses idées sont racistes mais xénophobes en tant qu'il veut enfermer la France dans un certain passé qui devrait être inoxydable s'il était dans un musée.

Mais si Mélenchon peut avoir des arrières pensées électoralistes, merci de ne pas le caricaturer à ce point. Il a suffisamment de culture et une perspective historique longue pour à la fois appréhender le présent sans se contenter d'un néo populisme proche de la démagogie. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 521 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)
il y a 35 minutes, Billy booc a dit :

On peut aussi interdire la religion pour philosophie obscurantiste, superstition dangereuse 

Je crois que Staline a essayé mais ça n'a pas marché... mais au moins les gens continuaient de croire en dieu, sans l'afficher. 

il y a 28 minutes, CAL26 a dit :

Mais si Mélenchon peut avoir des arrières pensées électoralistes, merci de ne pas le caricaturer à ce point. Il a suffisamment de culture et une perspective historique longue pour à la fois appréhender le présent sans se contenter d'un néo populisme proche de la démagogie. 

Attention, j'admire aussi Mélenchon pour sa culture. Et je comprends le pragmatisme à vouloir quelques pourcentages en plus afin d'obtenir le pouvoir. C'est pour moi une ligne à ne pas franchir mais ce n'est pas mon métier. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)
Il y a 7 heures, Crabe_fantome a dit :

Oui depuis 2010 de mémoire, le voile est interdit dans notre constitution.

Ce n'est pas à proprement parler dans la constitution. : c'est dans la loi (loi qu'a soutenue Mélenchon, au passage). 

Par contre, le droit à porter ce que l'on veut dans la rue, et de manifester sa religion (kipa, voile, grosse croix, tenue de bouddhiste ou de nonne, ...) est autorisé par notre constitution.

 

Il y a 7 heures, Crabe_fantome a dit :

L'intégral bien sur... même si je pense qu'on peut aller plus loin en interdisant aussi le voile à cheveux en tant qu'objet de revendication politico religieux. 

Mais la loi n'interdit :

- ni de revendiquer publiquement sa religion

- ni de revendiquer publiquement des convictions politiques

Ça s'appelle la démocratie. 

De plus, je pourrais te rejoindre sur le fait que la promotion du voile par les frères musulmans ou autres est un acte politique, mais la plupart des femmes qui le porte ne le font pas forcément par revendication politique, plutôt parce qu'elles considèrent que c'est la manière de vivre leur foi.

Bref, on peut débattre du sujet sur la place publique, rappeler que ce n'est pas une prescription à proprement parler du coran, que c'est une certaine vision de l'islam, que le voile est profondément machiste, patriarcale, qu'une femme n'appartient pas à son mari, et qu'elle n'a pas à échapper au regards des hommes,  que c'est une conception arrrieree, qu'on considère que l'Islam c'est de la merde, que les religions en général sont de la merde puisque ce sont des dogmes arbitraires imposés par des hommes à d'autres, etc ...

... Mais à la fin, si une femme veut librement porter un voile, par conviction religieuse, je ne vois pas pourquoi on lui interdirait davantage que d'autres citoyens. Ça ne signifie par que l'on partage ses convictions, mais elle a le droit de les avoir.

 

Et donc, pour revenir à ton message, lorsque tu dis ”à part Mélenchon qui veut faire rentrer le voile dans la constitution", à part raconter annoner une contre-vérité qui n'a par ailleurs aucun sens, c'est quoi le sens de ton propos ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)
Il y a 7 heures, Crabe_fantome a dit :

Attention, j'admire aussi Mélenchon pour sa culture. Et je comprends le pragmatisme à vouloir quelques pourcentages en plus afin d'obtenir le pouvoir. C'est pour moi une ligne à ne pas franchir mais ce n'est pas mon métier. 

Mais donc, quelle ligne au juste ?

Tu cherches à faire passer Mélenchon pour un promoteur du voile. 

Tu peux nous expliquer sur quoi tu te bases, quelle déclarations ? Quoi au juste ?

Dans la réalité, pour la LFI c'est un non-sujet, ils restent sur la ligne de la loi de 1905 pour la laïcité. Comme lors des précédents programmes, ils veulent cependant supprimer la concordat (qui est en effet un non-sens dans une république laïque). Mais sinon les points centraux de leur politique concerne le pouvoir d'achat, l'environnement et les institutions républicaines.

Alors oui, contrairement à la droite, ils ne focus pas à fond sur les musulmans et le voile, comme sujet majeur des préoccupations et des enjeux de la France.

On a le droit de penser cela, ou alors on est obligé d'être obsédé nuit et jour par un pseudo grand-remplacement ou un pseudo choc identitaire, comme alpha et omega de la politique ?

 

Il y a 7 heures, Billy booc a dit :

Il se dit xénophobe 

Je l'ai entendu dire qu'il n'était pas xénophobe.

Mais juste qu'il n'était pas ...xénophile :laugh:

L'art de la litote.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 5ans Posté(e)
bouddean Membre 6 880 messages
Maitre des forums‚ 5ans‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Il y a quelque chose d'assez énorme qui échappe systématiquement aux détracteurs de Zemmour.

Comment peut-on lui faire le procès du racisme, alors qu'il défend bec et ongles l'assimilation, tandis que le racisme n'a jamais été autre chose dans toute l'Histoire humaine que le séparatisme, l'apartheid ?

L'assimilation signifie une chose simple : on s'en fiche de votre couleur de peau ou de votre origine, on veut juste qu'il y ait une appropriation individuelle de la culture française qu'il faudra articuler avec celle de vos ancêtres, afin que les moeurs coïncident avec ceux du peuple historique et que les façons de penser soient en adéquation avec les valeurs de la république, c'est-à-dire qu'on va demander à chacun d'adapter concrètement la pratique religieuse ou quotidienne et ses conceptions philosophiques au peuple français et historique, dans un esprit de compromis et de fraternité.

C'est précisément toute la grandeur du personnage : il s'est approprié la culture française bien que provenant du Maghreb, et en a tiré maints avantages, tandis qu'il n'a finalement d'autre ambition que de faire profiter généreusement de ces mêmes richesses et de ce même espoir que porte la France aux enfants issus de l'immigration, auxquels on a bourré le crâne avec SOS Racisme, Touche pas à mon pote et autres. On a appris à toute notre jeunesse à haïr la France dans le cadre de l'enseignement public, les français de longue date ayant appris le masochisme, la négation de soi dans l 'idée de faire place à l'autre, la mode et les codes chez les autochtones dans les cités étant même de s'inventer des origines étrangères lorsqu'on en a pas, le refus de s'intégrer des enfants issus de l'immigration (chez ceux qui sont tombés dans le piège de l'antiracisme associatif) répondant au refus de s'affirmer et de s'assumer de la part des citoyens français non issus de l'immigration qui sont alors invités à prendre toute la mesure de leur honte et à faire profil bas.

C'est toute l'Histoire et la sociologie du gauchisme et de leur connivence avec les idéologies racistes intégristes décoloniales (donc pour le coup séparatistes) dont nous avons encore de beaux héritiers partout dans le pays, y compris sur ce forum, avec des zones de non-droit où la violence et les trafics sont banalisés, font partie du quotidien, chez des habitants qui n'ont parfois aucune envie de devenir français et refusent complètement d'appartenir au peuple de France et d'y être associés, bien qu'habitant géographiquement en France et ayant parfois des papiers d'identité français.

Je vous ferai donc remarquer à quel point ce reproche du racisme, voir du nazisme est inepte et tape complètement à côté de la plaque, même si il a un certain effet auprès d'un électorat peu cultivé et influençable, ou auprès de ceux qui imaginent que leurs intérêts entreraient trop en conflit avec la politique qu'il cherche à promouvoir, et qui ont donc un intérêt manifeste à laisser entendre (sans vraiment y croire au fond) que Zemmour soit raciste ou nazi.

Ben, quand il dit qu'il y a un France qui ne veut pas se métisser , c'est quoi ?

C'est le droit de chacun de ne pas vouloir mélanger son sang avec quelqu'un qui n'est pas de sa couleur, mais là, on ne parle pas de culture, on parle bien de couleur de peau . 

On est quoi quand on refuse d'avoir des enfants avec une personne à cause de sa couleur de peau ? 

Qu'une  culture étrangère ne soit ni désirée ni désirable en France, ça je suis d'accord, ce n'est pas raciste .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Explorateur de Nuages, 44ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 17 812 messages
44ans‚ Explorateur de Nuages,
Posté(e)
Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

Il y a quelque chose d'assez énorme qui échappe systématiquement aux détracteurs de Zemmour.

Ca restera je suppose toujours moins énorme que ce qui échappe à Zemmour.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

Comment peut-on lui faire le procès du racisme, alors qu'il défend bec et ongles l'assimilation, tandis que le racisme n'a jamais été autre chose dans toute l'Histoire humaine que le séparatisme, l'apartheid ?

Je ne vois pas l'antithèse entre assimilation et séparatisme.

Du moins chez Zemmour, qui n'évoque pas tant l'assimilation comme étant un but à poursuivre, mais plutôt comme un prétexte à disqualifier certains français qu'il juge, lui, en se plaçant comme arbitre, non-assimilés.

Cela va même plus loin : il juge même que ces français, qu'il pointe du doigt pour les désigner, les ostraciser, seraient non assimilables, du fait de leur religion.

Il a mainte fois fait répété que l'Islam était incompatible avec la République . Dis autrement, qu'on ne pouvait être à la fois musulman et citoyen français. Ou même français.

Comment nommes-tu cela, si ce n'est de fait une forme de séparatisme, de division des Français ?

 

Car sinon, concrètement, son jugement est-il valable ?

N'existerait-il aucun français de confession musulmane qui soit parfaitement intégré ou assimilé ?

Pour ma part, la réponse est évidemment que si. Une large majorité, même.

 

Mais ce qu'il y a de plus grave chez Zemmour, c'est qu'il remet en cause la notion républicaine de la citoyenneté : car il ne vise pas seulement l'impossibilité à intégrer/assimiler des populations étrangères au moment où elles arrivent sur le territoire.

Il va plus loin en se basant sur la foi religieuse des français : il vise l'ensemble des musulmans, même si ceux-ci sont de parents français depuis un, deux, trois, quatre ou cinq générations.

 

Il fait donc un tri entre les français selon leurs convictions religieuses, et décrète que tous ceux qui croient en l'Islam sont de fait non assimilés (et non-assimilables).

Encore une fois, c'est totalement - au cas où cela t'aurait échappé - du séparatisme.

 

Et pour le coup, je n'évoque même pas l'idée complotiste derrière du grand remplacement. Là c'est encore du plus haut niveau.

 

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

L'assimilation signifie une chose simple : on s'en fiche de votre couleur de peau ou de votre origine, on veut juste qu'il y ait une appropriation individuelle de la culture française qu'il faudra articuler avec celle de vos ancêtres, afin que les moeurs coïncident avec ceux du peuple historique et que les façons de penser soient en adéquation avec les valeurs de la république, c'est-à-dire qu'on va demander à chacun d'adapter concrètement la pratique religieuse ou quotidienne et ses conceptions philosophiques au peuple français et historique, dans un esprit de compromis et de fraternité.

C'est un fatras bancal ton truc.

Déjà, il faut noter que cette conception n'est pas dans l'esprit de la constitution.

Ni la République, ni la constitution, ne demande aux citoyens de s' "approprier" la culture française ou l'histoire, ou d'en faire un mix ideologique avec des valeurs ancestrales (et encore heureux, en démocratie).

La République donne un cadre légal, et des valeurs humanistes basées sur le respect réciproque des citoyens entre eux, et la liberté de pensée, de convictions politiques ou religieuses de chacun.

La République n'impose donc pas un cadre culturel formaté à suivre bec et ongle. L'identité culturelle d'un pays ne s'impose, elle infuse. De plus, ce n'est pas une chose figée, c'est un phénomène en constante évolution et en assimilation d'autres cultures (mais dans l'autre sens, donc). 

En d'autres termes : la culture ne se régule pas.

 

 

Ensuite, tu évoque des notions qui n'ont pas grand sens : le peuple français historique ? Dans une terre de métissage, ça n'a pas vraiment grand sens. Et surtout, par définition, un peuple change forcément au cours de l'histoire. Le peuple français sous la monarchie n'est plus le même que sous la République.

Les valeurs ne sont plus du tout les mêmes, à l'opposé d'ailleurs : et cela n'a aucun rapport avec les étrangers, quels qu'ils soient. C'est l'histoire du pays.

Tiens, par exemple, avant il y a un siècle, c'est la religion catholique qui imposait son dogme sur le pays . Puis il y a eu, successivement, les Lumières, la République et la promulgation de la laïcité.

Les moeurs catholiques ont donc été justement retirées des valeurs du pays pour retomber dans des moeurs ou conceptions individuelles, qui relèvent de l'intime et de la liberté de chacun.

Mais elles ont donc fini de s'imposer à tous (marque de rupture dans un continuum qui n'existe donc décidément pas dans ton "peuple historique").

C'est ainsi que, personnellement, je ne me réfère aucunement aux valeurs ou aux moeurs catholiques, qui me sont étrangères.

A l'évidence, leur présence historique imprègne la culture du pays, mais je ne me réfère absolument pas à des valeurs héritées d'une religion quelle qu'elle soit.

Mais après, chacun est libre d'avoir des valeurs, pensées ou philosophie différentes (enfin, selon moi, et la République... Et pas selon Zemmour donc).

Ce que l'on demande a tous, c'est de respecter nos valeurs républicaines, mais qui sont humanistes et universelles, et qu'il ne faut donc pas confondre avec des valeurs qui seraient par essence culturelles, religieuses ou historiques.

En d'autres mots la République n'est pas le fruit du catholicisme. Elle ne porte pas en son seing un héritage ou des moeurs par essence catholiques, elle s'est même affirmée contre ces moeurs.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

C'est précisément toute la grandeur du personnage : il s'est approprié la culture française bien que provenant du Maghreb, et en a tiré maints avantages, tandis qu'il n'a finalement d'autre ambition que de faire profiter généreusement de ces mêmes richesses et de ce même espoir que porte la France aux enfants issus de l'immigration,

Juste à eux ?

Et les français "historiques" nés de parents "historiques", n'auraient pas le droit à cette même volonté ou demande d'appropriation ?

Ils seraient assimilés de fait ?

On aurait des gènes historiques en nous, qui nous feraient de fait porter l'histoire, la culture ou les moeurs historique de la France, et que le gamin né dans la chambre d'à côté à la maternité n'aurait pas, parce que ses parents sont d'origine immigrée ?

Ces deux enfants n'iraient donc pas à la même école ? 

Ou alors penses-tu que les parents "historiques" seraient tous des agrégés d'histoire, des littéraires hors pairs, qui instilleraient dès le plus jeune âge à leurs enfants toute la culture et l'histoire du pays ? Et qu'en face, les parents d'origine immigrée, des ignares sans culture, interdiraient à leur enfants de lire autre chose que le Coran, de s'instruire, de s'intéresser à la culture ou à l'histoire ?

Car sinon, je ne vois pas ce qui permettrait de s'intéresser à l'intégration ou à l'assimilation des uns, par principe, mais pas des autres.

 

La religion ?

Mais pourquoi ne cibler que la religion musulmane ? Les religions catholiques ou juives sont aussi à rebours sur certains point de nos valeurs républicaines.

On pourrait citer l'avortement, par exemple, qui est une conception humaniste, en totale opposition aux moeurs des religions.

Et on ne demande cependant pas à ces concitoyens croyants de faire campagne pour l'avortement ou de changer leur point de vue sur ce sujet. On ne leur interdit pas non plus de l'exprimer ou de le manifester.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

auxquels on a bourré le crâne avec SOS Racisme, Touche pas à mon pote et autres.

On a bourré le crâne avec quoi, au juste ?

Qu'il y avait du racisme en France, et que ce n'était pas normal ?

En quoi le principe même de dénoncer et combattre le racisme te choque ?

Que les paroles racistes d'hier soient beaucoup moins tolérées aujourd'hui ?

C'est un mal selon toi ?

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

On a appris à toute notre jeunesse à haïr la France dans le cadre de l'enseignement public,

??

Mais c'est quoi ces conneries ?

Personnellement l'enseignement public m'a surtout apporté des valeurs humanistes et républicaines, ainsi que de tolérance .

Après, la réalité du monde m'a appris qu'a priori tout le monde n'avait pas appris les mêmes, et que notre société dérivait vers moins de fraternité, moins d'égalité et du coup, de fait, moins de liberté.

Donc l'école m'a appris à aimer l'idéal républicain, et la réalité à rejeter le néolibéralisme.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

les français de longue date ayant appris le masochisme, la négation de soi dans l 'idée de faire place à l'autre, la mode et les codes

C'est quoi des français de longue date ? Ou des français ayant appris de longue date ?

Des immortels qui ont traversé les générations ?

Et pourquoi parler de masochisme ?

Regarder ou critiquer son pays parce qu'il ne respecte pas ses propres valeurs, essayer de l'améliorer, etc ... C'est du masochisme ?

Regarder l'histoire avec objectivité, par exemple dire que Pétain était un salaud, c'est du masochisme ?

Dénoncer l'esclavage ou le colonialisme de la France, c'est du masochisme ?

Dire que la monarchie n'était pas l'idéal, que la révolution, malgré toutes les critiques que l'on pourrait faire dans les faits, a permis au final un mieux démocratique, c'est du masochisme ?

Considérer davantage le présent et l'avenir que de se morfondre dans un passé fantasmé et faussement idéalisé, c'est du masochisme ?

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

chez les autochtones dans les cités

Etrange formule.

J'ai donc été un autochtone des cités pendant 13 ans, ravi de l'apprendre.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

 étant même de s'inventer des origines étrangères lorsqu'on en a pas, le refus de s'intégrer des enfants issus de l'immigration (chez ceux qui sont tombés dans le piège de l'antiracisme associatif)

Mais tu mélanges tout et n'importe quoi !

Déjà des militants associatifs antiracistes, sur le fond, cela marque une intégration à la société.

Lorsque tu milites, tu t'intéresses de fait à ton pays. Je doute que ceux-ci refusent de s'intégrer, au contraire : ils cherchent  à éviter que le racisme empêche les gens d'être intégrés. Ils s'opposent au séparatisme.

Qu'après certains de ces mouvements (certains, mais pas tous : c'est un peu la même chose entre les mouvements féministes et néofeministes) aient vrillés dans l'essentialisme, c'est autre chose.

Mais tu ne peux pas te focaliser sur quelques uns et ignorer la plus large majorité des autres qui s'investissent dans ces mouvements justement par citoyenneté.

 

Après, oui, il y a de la défiance  dans les quartiers. Oui, il y a un cocktail, qui fait que les populations de ces quartiers sont rejetés socialement (on retrouve assez peu de français de la classe moyenne, alors que c'était le cas auparavant, dans des quartiers qu'on a laissé se pauperiser) et certains subissent de plus un racisme porté depuis des années par le FN et une partie de la population. Sont venus, de plus, se surajouter des mouvements identitaristes qui ont profité de la déliquescence. Et bien évidemment avec l'économie parallèle du trafic en toile de fond.

Au final, tu te retrouves avec des zones qui se sont retrouvées en dehors de la société, et où d'autres pouvoirs et valeurs ont pris le pas sur la démission de l'état. Et des gens qui grandissent au milieu de ces injonctions contradictoires.

 

Bref, il faut casser toutes ces logiques : arrêter d'entasser les pauvres avec les pauvres, arrêter de fait d'entasser des gens issues des même ethnies entre elles, arrêter de laisser l'économie aux réseaux, reinvestir l'Etat, offrir un futur et permettre à chacun d'y adhérer, ainsi qu'aux valeurs de la République.

Parce que sinon, c'est joli de parler de liberté, d'égalité et de fraternité, mais si tu ne fais que montrer l'inverse dans les faits, est-ce étonnant que les gens se détournent du concept ?

D'ailleurs, c'est la même logique qui amène le désamour des français pour la politique et l'absention si importante, mais c'est un autre sujet (mais qui est lié : quel meilleur moyen d'intégrer les gens que de les rendre responsables de leur avenir).

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

C'est toute l'Histoire et la sociologie du gauchisme et de leur connivence avec les idéologies racistes intégristes décoloniales (donc pour le coup séparatistes)

Quel joli blougiboulga de vomi sans sens.

On parle de la sociologie du droitisme et de leur connivence avec les idéologies nazis intégristes xénophobes dictatoriales (donc pour le coup anti-democratiques) ou on évite de tout juxtaposer dans le manichéisme le plus crétin ?

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

dont nous avons encore de beaux héritiers partout dans le pays, y compris sur ce forum,

Coucou ! (Je dois en faire parti de ces putains de séparatistes racistes, je suppose).

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

avec des zones de non-droit où la violence et les trafics sont banalisés, font partie du quotidien, chez des habitants qui n'ont parfois aucune envie de devenir français et refusent complètement d'appartenir au peuple de France et d'y être associés, bien qu'habitant géographiquement en France et ayant parfois des papiers d'identité français

Pire : on me dit qu'une large majorité y est même née.

Mais j'ai l'impression que ce n'est pas tant le fait que ces français remettraient en cause leur nationalité  : j'ai plus l'impression de voir, d'entendre en tout cas, des gens - ceux qui parlent d'assimilation à tout va - refuser complètement de les considérer comme des français.

Même s'ils sont nés là.

C'est pas d'un problème, ça, pour toi ?

Que certains s'arrogent le droit à dire aux autres français qu'ils ne le seraient pas ?

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

Je vous ferai donc remarquer à quel point ce reproche du racisme, voir du nazisme est inepte et tape complètement à côté de la plaque,

Je te ferais donc remarquer à mon tour que non, ce n'est pas complètement à côté de la plaque.

Les idées et discours de Zemmour ont rappelle malheureusement d'autres dans l'histoire, et la logique des idées, les arguments, la forme sont les mêmes.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

même si il a un certain effet auprès d'un électorat peu cultivé et influençable,

Qui ça, Zemmour ?

Je ne serais pas aussi arrêté : Lepen en prend une bonne partie.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

ou auprès de ceux qui imaginent que leurs intérêts entreraient trop en conflit avec la politique qu'il cherche à promouvoir,

Ah bah clairement.

Comme je te l'ai dit, je suis républicain, et attaché à des valeurs humanistes.

L'idéologie et la politique de Zemmour sont donc en effet l'antithèse de ce que je souhaite pour mon pays.

 

Il y a 12 heures, Quasi-Modo a dit :

et qui ont donc un intérêt manifeste à laisser entendre (sans vraiment y croire au fond) que Zemmour soit raciste ou nazi.

Raciste, xénophobe. 

Et une certaine forme de fascisme, dans la volonté d'imposer sa vision à tous. Par exemple, l'idée d'imposer certains prénoms plutôt que d'autres : c'est assez représentatif.

Et je t'assure que j'y crois réellement... Peut-être parce que tout simplement il l'est.

Modifié par Pheldwyn
  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 521 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Pheldwyn a dit :

Mais donc, quelle ligne au juste ?

Tu cherches à faire passer Mélenchon pour un promoteur du voile. 

Tu peux nous expliquer sur quoi tu te bases, quelle déclarations ? Quoi au juste ?

Dans la réalité, pour la LFI c'est un non-sujet, ils restent sur la ligne de la loi de 1905 pour la laïcité. Comme lors des précédents programmes, ils veulent cependant supprimer la concordat (qui est en effet un non-sens dans une république laïque). Mais sinon les points centraux de leur politique concerne le pouvoir d'achat, l'environnement et les institutions républicaines.

Alors oui, contrairement à la droite, ils ne focus pas à fond sur les musulmans et le voile, comme sujet majeur des préoccupations et des enjeux de la France.

On a le droit de penser cela, ou alors on est obligé d'être obsédé nuit et jour par un pseudo grand-remplacement ou un pseudo choc identitaire, comme alpha et omega de la politique ?

Oui bien sur qu'il fait la promotion du voile parce que c'est une population globalement "populaire" qui vote et que Mélenchon a besoin d'eux pour faire du chiffre... Pourquoi il irait se montrer dans une manif où on gueule que dieu est grand sinon? Mais voilà, c'est ma sensibilité de laïcard qui parle, bien sur qu'il faut qu'il mette un steak dans l'assiette... 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 521 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Pheldwyn a dit :

 

... Mais à la fin, si une femme veut librement porter un voile, par conviction religieuse, je ne vois pas pourquoi on lui interdirait davantage que d'autres citoyens. Ça ne signifie par que l'on partage ses convictions, mais elle a le droit de les avoir.

 

Non, le droit devrait être retiré parce qu'en mettant le voile, une minorité d'une cité fait passer la majorité des femmes qui ne souhaitaient le mettre pour des putes. Et donc cette minorité oblige les autres à le faire par pression sociale. D'autant que tu l'as dit toi même, le voile n'est pas du tout religieux mais politique et à aucun moment il apparait dans le coran. Nul part. La liberté de croire est donc respectée sans voile.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 43ans Posté(e)
Beebee Membre 2 179 messages
Maitre des forums‚ 43ans‚
Posté(e)
Il y a 17 heures, Quasi-Modo a dit :

Bonjour,

Il y a quelque chose d'assez énorme qui échappe systématiquement aux détracteurs de Zemmour.

Est-ce qu'appeler son enfant Noé, Sarah ou Hapsatou  (attention, il y a un piège) est une honte pour la France et un signe d'apartheid?

Est-ce que déclarer que les musulmans français forment "un peuple dans le peuple" n'est justement pas de l'apartheid?

En quoi dire de Roubaix que c'est Kaboul à 2h de Paris, de parler d'islamisation de la France, de Grand Remplacement, de décrire les musulmans comme des colonisateurs et non comme des immigrés parle d'assimilation? Tu as raison, tout son discours nous parle d'apartheid, d'impossibilité de ce vivre ensemble qu'il vomit à chaque interview.

Put... même moi qui ne suis que Française, blanche et de culture judéo-greco-catholique, je ne suis même pas sûre d'être assimilée quand je l'écoute!

Modifié par Beebee
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×