Aller au contenu

Reprise : pourquoi les difficultés de recrutement ne mèneront pas à une hausse des salaires

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 49ans Posté(e)
Globure Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Faut-il s'attendre à une hausse des salaires afin de trouver les candidats aux 300 000 emplois toujours pas pourvus ? Si Bruno Le Maire a encouragé les patrons à faire un geste, ses élans ont rapidement été freinés par Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Et pour l'économiste Mireille Bruyère, les patrons n'ont « pas intérêt à revaloriser les rémunérations »

(...)

Mais ces difficultés d'embauches ne peuvent-elles pas peser sur d'autres secteurs ?

Pour l’instant, on recense en tout 300 000 emplois non pourvus pour 3 millions de demandeurs d’emploi. Il faut étudier cette offre secteur par secteur. Une réévaluation salariale pourrait avoir lieu dans un secteur comme l’informatique car les compétences sont très élevées, très techniques et demandent une formation longue, ce qui conduit effectivement à des impossibilités de recrutement. Cependant, les secteurs les plus en difficulté de recrutement ne requièrent généralement pas de qualification. Leurs métiers présentent des conditions difficiles, avec un roulement important. Plus la rotation est forte, mois les emplois sont pourvus, car il faut le temps de retrouver les remplaçants. Rien à voir, donc, avec du manque de main-d’œuvre.

https://www.marianne.net/economie/entreprises/reprise-pourquoi-les-difficultes-de-recrutement-ne-meneront-pas-a-une-hausse-des-salaires

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 462 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)

Comme pendant la dernière guerre : ça va relancer le marché noir. Et je ne suis pas raciste.:D

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 33ans Posté(e)
Prosarko Membre 1 339 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Globure a dit :

Faut-il s'attendre à une hausse des salaires afin de trouver les candidats aux 300 000 emplois toujours pas pourvus ? Si Bruno Le Maire a encouragé les patrons à faire un geste, ses élans ont rapidement été freinés par Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Et pour l'économiste Mireille Bruyère, les patrons n'ont « pas intérêt à revaloriser les rémunérations »

(...)

Mais ces difficultés d'embauches ne peuvent-elles pas peser sur d'autres secteurs ?

Pour l’instant, on recense en tout 300 000 emplois non pourvus pour 3 millions de demandeurs d’emploi. Il faut étudier cette offre secteur par secteur. Une réévaluation salariale pourrait avoir lieu dans un secteur comme l’informatique car les compétences sont très élevées, très techniques et demandent une formation longue, ce qui conduit effectivement à des impossibilités de recrutement. Cependant, les secteurs les plus en difficulté de recrutement ne requièrent généralement pas de qualification. Leurs métiers présentent des conditions difficiles, avec un roulement important. Plus la rotation est forte, mois les emplois sont pourvus, car il faut le temps de retrouver les remplaçants. Rien à voir, donc, avec du manque de main-d’œuvre.

https://www.marianne.net/economie/entreprises/reprise-pourquoi-les-difficultes-de-recrutement-ne-meneront-pas-a-une-hausse-des-salaires

Le recrutement est devenu un business très rentable

Embaucher des gens en CDD par pôle emploi rapporte des primes pour la société qui recrute. 

Ensuite c'est à la gueule de l'emploi et de la personne, tu fais un test, on te convoque, on te pose des questions à la con pour au final te dire "Reste chez toi". 

Les demandeurs d'emploi n'y croient plus aux organismes et autres conneries qui leur vendent du rêve.

Si t'as pas la gueule de l'emploi, même si tu as les compétences ben tu n'as pas de boulot. 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 39ans Posté(e)
Dedictio Membre 1 043 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Pour donner un ordre de grandeur, cela représente 1% des actifs en emploi : je ne trouve pas cela dément. Quand on songe au différentiel entre le moment où l'entreprise manifeste une demande, la diffuse et que les candidatures remontent... Sans parler évidemment des problèmes de qualifications : il y aura toujours cette zone de flottement. C'est d'ailleurs un chiffre stable depuis 7 ans, si l'on se fit aux déclarations de Mme El Khomeri en 2016.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
ching Membre 36 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

C'est le moment en crise, même on a un job c'est mieux que rien. bien sûr tout le monde a envie le haut salaire,mais cela on a besoin de voir la qualité et la capacité, par contre on peut toujours tenter la chance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Globure Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Deux raisons de natures différentes aux emplois vacants français

  • Il y a d’abord la qualité des emplois proposés. Les emplois non durables ou partiels ne correspondent pas aux souhaits de beaucoup d’actifs. Certains secteurs n’attirent pas, que ce soit en raison d’offres à temps partiel, du niveau des salaires, ou des conditions de travail, de sa difficulté, des horaires, voire d’une image négative. C’est le cas en particulier de l’hébergement-restauration et de certaines activités de service. Pôle emploi cite les charpentiers et les couvreurs parmi les recrutements les plus difficiles. Le secteur industriel peine à recruter, en particulier dans certains métiers de la métallurgie. Mais, dans un tout autre secteur, c’est aussi le cas des aides à domicile et des aides ménagères, par exemple.
  • Différents sont les secteurs du numérique, des activités scientifiques et techniques où l’on manque de personnes formées avec, en particulier, d’après Pôle emploi 75 000 projets d’embauche dans les métiers de l’informatique.   
  •  
  • https://www.clesdusocial.com/on-reparle-des-emplois-vacants-emplois-non-pourvus
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 14 309 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Globure a dit :

Faut-il s'attendre à une hausse des salaires afin de trouver les candidats aux 300 000 emplois toujours pas pourvus ? Si Bruno Le Maire a encouragé les patrons à faire un geste, ses élans ont rapidement été freinés par Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Et pour l'économiste Mireille Bruyère, les patrons n'ont « pas intérêt à revaloriser les rémunérations »

 

Tout dépend des secteurs d'activité. Si nous prenons les métiers de la restauration, considérés comme pénibles, notamment en raison des horaires irréguliers, du travail en week-end et jours fériés... sans compensation financière, il y aura de moins en moins de candidats. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Animateur 32ans Posté(e)
Kyoshiro02 Animateur 14 634 messages
Fou échappé de l'asile‚ 32ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Globure a dit :

Pour l’instant, on recense en tout 300 000 emplois non pourvus pour 3 millions de demandeurs d’emploi.

Quelles sont ces offres ? Que proposent ces entreprises qui ont des emplois vacants ? Où sont ces entreprises ? Quelles sont les méthodes de recrutement ? Quelles qualifications demandées ? Quel salaire proposé ? Quel type de contrat ?

Ce serait intéressant d'enfin se poser des questions afin de voir le réel problème.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 49ans Posté(e)
Globure Membre 1 690 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Kyoshiro02 a dit :

Quelles sont ces offres ? Que proposent ces entreprises qui ont des emplois vacants ? Où sont ces entreprises ? Quelles sont les méthodes de recrutement ? Quelles qualifications demandées ? Quel salaire proposé ? Quel type de contrat ?

Ce serait intéressant d'enfin se poser des questions afin de voir le réel problème.

Bcp de métiers de services, souvent à temps partiel.

https://www.insee.fr/fr/statistiques/3197469

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 81ans Posté(e)
chatperché Membre 2 578 messages
Forumeur alchimiste‚ 81ans
Posté(e)

il n,y a pas de blé plus de fruits plus de métaux alors tous les prix montent , il n, ya que les travailleurs qui ne sont pas augmentés,les gros se gavent les petits rament.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×