Aller au contenu

la creativité c'est l'intelligence qui s'amuse

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 51ans Posté(e)
fidel castor Membre 2 498 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)

(très) souvent on se méfie de la séduction et de la sexualité parfois avec raison

 

cela peut être mensonge , désir de toutes puissances , malsain et j'en passe

mais une sexualité saine existe ... c'est jouer et se decouvrir

car personne se connait ...l'autre devient un révelateur car autre que soi dont voit autrement ce que nous disons ou fessons

mais si cela s’arrêtait a ça autant voir un sexologue ... ce serait même plus efficace

donc la différence entre le sexologue et votre partenaire c'est le jeu

surprendre l'autre défier l'autre être dans la complicité ne plus être jugé donc être dans un espace de liberté d’être et la aussi j'en passe

et ça suffit d'y réfléchir pour le comprendre mais peu le savent donc peu peuvent y réfléchir

 

pour Spinoza l'amour est joie ...et la joie c'est de grandir spirituellement ... se réaliser et s’épanouir ... c'est ça l'amour ... et cela se renouvelle grâce donc a la créativité qui est donc l'intelligence qui s'amuse ... de ses propres travers comme des travers de l'autre ...non pas en jugeant mais en questionnant de façon ludique

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 23 456 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, fidel castor a dit :

(très) souvent on se méfie de la séduction et de la sexualité parfois avec raison

 

cela peut être mensonge , désir de toutes puissances , malsain et j'en passe

mais une sexualité saine existe ... c'est jouer et se decouvrir

car personne se connait ...l'autre devient un révelateur car autre que soi dont voit autrement ce que nous disons ou fessons

mais si cela s’arrêtait a ça autant voir un sexologue ... ce serait même plus efficace

donc la différence entre le sexologue et votre partenaire c'est le jeu

surprendre l'autre défier l'autre être dans la complicité ne plus être jugé donc être dans un espace de liberté d’être et la aussi j'en passe

et ça suffit d'y réfléchir pour le comprendre mais peu le savent donc peu peuvent y réfléchir

 

pour Spinoza l'amour est joie ...et la joie c'est de grandir spirituellement ... se réaliser et s’épanouir ... c'est ça l'amour ... et cela se renouvelle grâce donc a la créativité qui est donc l'intelligence qui s'amuse ... de ses propres travers comme des travers de l'autre ...non pas en jugeant mais en questionnant de façon ludique

 

Bonjour Fidel Castor, poigne de mains

Pour le sexologue, je connais, franchement je suis tombé un jour sur une sexologue, elle m'appris que faire l'amour ne devais pas dépasser trois minutes, que c'était la moyenne des gens, et que je demandais trop.

Quand à la sexualité jeux, j'en suis un fervent adepte depuis ma tendre enfance. En plus c'est très enrichissant.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
fidel castor Membre 2 498 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
il y a 22 minutes, Promethee_Hades a dit :

Bonjour Fidel Castor, poigne de mains

Pour le sexologue, je connais, franchement je suis tombé un jour sur une sexologue, elle m'appris que faire l'amour ne devais pas dépasser trois minutes, que c'était la moyenne des gens, et que je demandais trop.

Quand à la sexualité jeux, j'en suis un fervent adepte depuis ma tendre enfance. En plus c'est très enrichissant.

pour rebondir sur ce que tu dis ...

en fait le rapport sexuel pour moi en tout cas c'est apaiser le désir quand il devient trop fort

et donc la sexualité c'est jouer avec son désir et le désir de l'autre ...

et en aucun cas "j'apaise" mon désir immédiatement ... dans le sens je peux le diminuer en rapport sexuel puis arrête et l'augmente en jeux sensuels et au bout d'un moment ... pas quand je veux car c'est chaud d'avoir une bonne maitrise de soi mais quand même ça se gère ... ben je me fini (avec l'autre bien sur) ...ce qui veut pas dire que je continu pas la sensualité ... mais pour le plaisir de l'autre et en soft car l'amour ça rends ko un mec et on peut pas cumuler les "finales" du moins pas de suite ...

 

ps aux modo ... j'ai pas compris comment voir la rubrique sexualité du forum ...d’où je post ici ... donc si vous pouvez m'expliquer et sinon moderez moi mais envoyez pas mon sujet dans une rubrique que je peut pas consulter ;)

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 23 456 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)
il y a 34 minutes, fidel castor a dit :

pour rebondir sur ce que tu dis ...

en fait le rapport sexuel pour moi en tout cas c'est apaiser le désir quand il devient trop fort

et donc la sexualité c'est jouer avec son désir et le désir de l'autre ...

et en aucun cas "j'apaise" mon désir immédiatement ... dans le sens je peux le diminuer en rapport sexuel puis arrête et l'augmente en jeux sensuels et au bout d'un moment ... pas quand je veux car c'est chaud d'avoir une bonne maitrise de soi mais quand même ça se gère ... ben je me fini (avec l'autre bien sur) ...ce qui veut pas dire que je continu pas la sensualité ... mais pour le plaisir de l'autre et en soft car l'amour ça rends ko un mec et on peut pas cumuler les "finales" du moins pas de suite ...

 

ps aux modo ... j'ai pas compris comment voir la rubrique sexualité du forum ...d’où je post ici ... donc si vous pouvez m'expliquer et sinon moderez moi mais envoyez pas mon sujet dans une rubrique que je peut pas consulter ;)

Bien dame nature nous a fait tous différents, déjà au niveau génétique, ensuite par l'éducation tant de la famille que de la société, sans compter tout un imaginaire psychologique en bien comme en mal. De plus quand je te lis, ou que tu me lises, ou de n'importe qui, l'interprétation de l'autre passe à travers le prisme de notre vécu. Ce qui fait qu'une bonne compréhension peut devenir hasardeuse, et poser des incompréhensions.

Là tu évoques le jeu du désir, je crois comprendre, évidemment c'est très fréquent, dans la relation à l'autre, il peut être de diverses natures, je les ai pas toute vécues, je ne connais pas tout. Apaiser son désir immédiatement, perso c'est pas mon fait, j'aime lui faire faire le yoyo, ou jongler avec , mais tout comme avec la partenaire, lui augmenter, la faire attendre, lui offrir une amorce passer à une phase supérieur, puis lui offrir moult sensations diverses, dans la sensualité. En fait faire l'amour doit être comme une œuvre d'art, émotive, psychologique, sensuelle, onirique, voir mystique par ce qu'il ne faut jamais négliger les part de rêves émerveillés qui ne demandent qu'à surgir vous envahir, vous noyer en perdant complètement la tête. C'est un jeu de la volonté avant tout, cela permet de la développer en tout cas,  c'est un jeu de l'imaginaire, savoir ce qu'on va bien lui faire, et ce qu'elle veut qu'on fasse, jouer comme un violoniste avec son archet en douceur et vigueur réunis, ou en alternance.Et c'est un jeu du corps aussi par les positions, parfois acrobatiques, et qui souvent crée une fourre de rire, par ce qu'un détails à foiré.  Pour moi faire l'amour, quand c'est bien fait, doit amener une sorte d'illumination que l'on va garder des heures et des heures dans la journée au travail, c'est comme les papillons dans le ventre la poitrine et du feu dans le crane, sans compter, une santé de fer. 

Mais j'ai connu une fille une infirmière psy, elle s'était le désir qu'il fallait combler immédiatement, chez elle c'était une sorte de catharsis pour évacuer un trop plein.

Après bien tu évoques les postlude, évidemment les grand moment de tendresse, car il en faut d'ailleurs on peut aussi se parler, mais les grand silence ou on s’enivre du parfum de l'aimée, l'esprit vagabonde, et cette paix intérieur, quand à reprendre après si l'envie des deux est là, pourquoi pas, puisqu'à deux on fait un.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
fidel castor Membre 2 498 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, Promethee_Hades a dit :

Bien dame nature nous a fait tous différents, déjà au niveau génétique, ensuite par l'éducation tant de la famille que de la société, sans compter tout un imaginaire psychologique en bien comme en mal. De plus quand je te lis, ou que tu me lises, ou de n'importe qui, l'interprétation de l'autre passe à travers le prisme de notre vécu. Ce qui fait qu'une bonne compréhension peut devenir hasardeuse, et poser des incompréhensions.

Là tu évoques le jeu du désir, je crois comprendre, évidemment c'est très fréquent, dans la relation à l'autre, il peut être de diverses natures, je les ai pas toute vécues, je ne connais pas tout. Apaiser son désir immédiatement, perso c'est pas mon fait, j'aime lui faire faire le yoyo, ou jongler avec , mais tout comme avec la partenaire, lui augmenter, la faire attendre, lui offrir une amorce passer à une phase supérieur, puis lui offrir moult sensations diverses, dans la sensualité. En fait faire l'amour doit être comme une œuvre d'art, émotive, psychologique, sensuelle, onirique, voir mystique par ce qu'il ne faut jamais négliger les part de rêves émerveillés qui ne demandent qu'à surgir vous envahir, vous noyer en perdant complètement la tête. C'est un jeu de la volonté avant tout, cela permet de la développer en tout cas,  c'est un jeu de l'imaginaire, savoir ce qu'on va bien lui faire, et ce qu'elle veut qu'on fasse, jouer comme un violoniste avec son archet en douceur et vigueur réunis, ou en alternance.Et c'est un jeu du corps aussi par les positions, parfois acrobatiques, et qui souvent crée une fourre de rire, par ce qu'un détails à foiré.  Pour moi faire l'amour, quand c'est bien fait, doit amener une sorte d'illumination que l'on va garder des heures et des heures dans la journée au travail, c'est comme les papillons dans le ventre la poitrine et du feu dans le crane, sans compter, une santé de fer. 

Mais j'ai connu une fille une infirmière psy, elle s'était le désir qu'il fallait combler immédiatement, chez elle c'était une sorte de catharsis pour évacuer un trop plein.

Après bien tu évoques les postlude, évidemment les grand moment de tendresse, car il en faut d'ailleurs on peut aussi se parler, mais les grand silence ou on s’enivre du parfum de l'aimée, l'esprit vagabonde, et cette paix intérieur, quand à reprendre après si l'envie des deux est là, pourquoi pas, puisqu'à deux on fait un.

 

en fait l'amour se résume pas a la sexualité

mais la sexualité pour moi se résume pas aux rapport de couples

je pense que ta sexualité c'est ton identité ... c'est pas tu es sexuel ou sensuel tout le temps ... c'est ta personnalité devient en accord avec ta sexualité plutôt

Modifié par fidel castor
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 87ans Posté(e)
Promethee_Hades Membre 23 456 messages
Chien Fou forumeur‚ 87ans
Posté(e)
à l’instant, fidel castor a dit :

en fait l'amour se résume pas a la sexualité

mais la sexualité pour moi se résume pas aux rapport de couples

je pense que ta sexualité c'est ton identité ... c'est pas tu est sexuelle ou sensuelle tout le temps ... c'est ta personnalité devient en accord avec ta sexualité plutôt

Très juste ce que tu dis : ta sexualité c'est ton identité , c'est valable d'ailleurs pour tout le monde. Nous avons la sexualité de notre identité.

J'ai compris cette chose assez jeune d'ailleurs.

  • Like 1
  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 33ans Posté(e)
sirielle Membre 5 433 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

J'ai connu des dizaines d'amants et pourtant ma sexualité n'a jamais représenté un jeu (s'apparentant davantage à mon sens à un divertissement) à mes yeux, plutôt l'expression de ma féminité, de ses sentiments, d'une attirance physique associée. Pour moi la séduction représente l'attrait que l'on se donne, et entre deux amants elle me paraît bien évidemment essentielle, même si les moyens sont censés en rester honnêtes, comme pour tout enrichissement, et tout échange. S'appliquer à être agréable au mieux, et donc attrayant, que ce soit vis-à-vis d'une personne en particulier ou tout simplement dans son comportement en général, dans ce que l'on est, c'est un peu la moindre des choses, voire à la base de la morale. Et pouvoir pervertir partiellement ce principe ne lui enlève pas tout son bon sens, loin de là.

Modifié par sirielle
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 451 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Promethee_Hades a dit :

Très juste ce que tu dis : ta sexualité c'est ton identité , c'est valable d'ailleurs pour tout le monde. Nous avons la sexualité de notre identité.

J'ai compris cette chose assez jeune d'ailleurs.

C'est très réducteur. L'identité est observée par autrui. La personnalité se forme à chaque instant. La sexualité n'est qu'un élément de la personnalité.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 496 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

J'ai souvent constaté que ma personnalité grandissait lors de la sexualité 

Environ 20 cm vers l'avant.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 54ans Posté(e)
lysiev Membre 4 957 messages
Forumeur alchimiste‚ 54ans
Posté(e)

Pas besoin d'être intelligent pour être créatif en sexualité.

 

Il y a 9 heures, sirielle a dit :

J'ai connu des dizaines d'amants et pourtant ma sexualité n'a jamais représenté un jeu (s'apparentant davantage à mon sens à un divertissement) à mes yeux, plutôt l'expression de ma féminité, de ses sentiments, d'une attirance physique associée. Pour moi la séduction représente l'attrait que l'on se donne, et entre deux amants elle me paraît bien évidemment essentielle, même si les moyens sont censés en rester honnêtes, comme pour tout enrichissement, et tout échange. S'appliquer à être agréable au mieux, et donc attrayant, que ce soit vis-à-vis d'une personne en particulier ou tout simplement dans son comportement en général, dans ce que l'on est, c'est un peu la moindre des choses, voire à la base de la morale. Et pouvoir pervertir partiellement ce principe ne lui enlève pas tout son bon sens, loin de là.

Un jeu c'est un divertissement ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 33ans Posté(e)
sirielle Membre 5 433 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)
il y a 33 minutes, lysiev a dit :

Un jeu c'est un divertissement ....

C'est effectivement ce à quoi je l'ai comparé. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×