Aller au contenu

Quand la vie bascule.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
Yemaia Membre 2 701 messages
stremon‚
Posté(e)

Certaines personnes considèrent que leur vie est pourrie. 

A quel moment ou pourquoi a t elle basculé ? Ce moment que l'on changerait si on pouvait remonter le temps. Là où tout a basculé.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 63
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

  • 16

  • 8

  • 7

  • 6

Jours populaires

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

dans certains cas on ne peut hélas rien changer, on fait avec, on continue

Tu n'as pas l'air (ou tu le fais exprès) de vouloir comprendre qu'on ne se rend pas toujours compte de la vraie personnalité de la personne avec laquelle on est lié. Si tu trouves que se placer e

Tant de constance dans cet optimisme débridé, ne peut que forcer l'admiration...

Membre 101ans Posté(e)
maddy Membre 4 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)

dans certains cas on ne peut hélas rien changer, on fait avec, on continue

  • Like 5
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 101ans Posté(e)
maddy Membre 4 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, PINOCCHIO a dit :

La faute à pas de chance :rolle:

faut toucher pinocchio pour en avoir, son nez par exemple  :smile2:

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 153ans Posté(e)
Mite_Railleuse Membre 25 403 messages
Grégairophobe...‚ 153ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Tequila Moor a dit :

Houlala, ça remonte à loin !

Ma naissance, peut-être ?

Tant de constance dans cet optimisme débridé, ne peut que forcer l'admiration... :D

  • Haha 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sérial Banneur 48ans Posté(e)
Tequila Moor Sérial Banneur 12 149 messages
`‚ 48ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Mite_Railleuse a dit :

Tant de constance dans cet optimisme débridé, ne peut que forcer l'admiration... :D

Oui, hein ? Alors que ce n'est peut-être qu'une crise de la quarantaine particulièrement sévère... :dev:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 36 060 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)
il y a 51 minutes, maddy a dit :

faut toucher pinocchio pour en avoir, son nez par exemple  :smile2:

Ha ! des fois ça porte chance , c'est comme le trèfle a six feuilles , c'est rare celui là :rolle:

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 382 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Yemaia a dit :

Certaines personnes considèrent que leur vie est pourrie. 

A quel moment ou pourquoi a t elle basculé ? Ce moment que l'on changerait si on pouvait remonter le temps. Là où tout a basculé.

 

Excellent moyen infaillible pour ne rien améliorer.

"Pour tenir debout, il faut faire effort; pour tomber, il suffit de laisser agir la pesanteur." Alain

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
Auger Membre 4 531 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
il y a 49 minutes, Talon 1 a dit :

Excellent moyen infaillible pour ne rien améliorer.

"Pour tenir debout, il faut faire effort; pour tomber, il suffit de laisser agir la pesanteur." Alain

Généralement, ceux qui prétendent ça sont ceux qui n'ont pas eu une "vie pourrie"

Même si ce n'est pas complètement faux, je trouve quand même assez culpabilisant de tout ramener à un "effort", pourquoi pas à la "volonté" pendant qu'on y est...

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 50ans Posté(e)
Greenouille Membre 786 messages
Forumeur accro‚ 50ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Tequila Moor a dit :

Oui, hein ? Alors que ce n'est peut-être qu'une crise de la quarantaine particulièrement sévère... :dev:

Je comprends tout à fait !!!

T'inquiète : après la quarantaine et ses affres vertigineux ...

La cinquantaine summer of love, et on se fout de tout !!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 41ans Posté(e)
Maitika34 Membre 299 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

La séparation d'avec le père de mes enfants qui s'est avéré être un manipulateur pervers narcissique et qui a juré ma perte.

  • Like 1
  • Triste 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Yemaia Membre 2 701 messages
stremon‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Maitika34 a dit :

La séparation d'avec le père de mes enfants qui s'est avéré être un manipulateur pervers narcissique et qui a juré ma perte.

Je vous souhaite bon courage.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
Auger Membre 4 531 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, Maitika34 a dit :

La séparation d'avec le père de mes enfants qui s'est avéré être un manipulateur pervers narcissique et qui a juré ma perte.

Parfois on met des années à savoir qui est vraiment une personne : a-t-elle changé entre-temps ou est-ce qu'on ne voulait (pouvait) pas voir ? Je n'en sais rien...

Bon courage en tout cas. 

Modifié par Auger
  • Like 2
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sérial Banneur 48ans Posté(e)
Tequila Moor Sérial Banneur 12 149 messages
`‚ 48ans
Posté(e)
il y a 41 minutes, Greenouille a dit :

Je comprends tout à fait !!!

T'inquiète : après la quarantaine et ses affres vertigineux ...

La cinquantaine summer of love, et on se fout de tout !!!

Ouais ouais. On verra ça quand j'aurai 60 ans, si j'arrive jusque là.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 50ans Posté(e)
Greenouille Membre 786 messages
Forumeur accro‚ 50ans
Posté(e)
il y a une heure, Auger a dit :

Généralement, ceux qui prétendent ça sont ceux qui n'ont pas eu une "vie pourrie"

Même si ce n'est pas complètement faux, je trouve quand même assez culpabilisant de tout ramener à un "effort", pourquoi pas à la "volonté" pendant qu'on y est...

J'aimerais croire que l'on a tous, au moins un peu, cette capacité de résilience qui nous permet de rebondir, même dans la pire adversité.

Un peu de liberté, pour tourner nos pas résolument vers plus de lumière. Et ne pas tomber éternellement dans les mêmes travers et trébucher inlassablement sur nos lourds dossiers personnels.

Dans "effort et volonté", j'espère que l'on peut dissocier deux choses : le moyen et le jugement. Objectivement, il faut un effort personnel pour tourner une page de vie douloureuse. Et tout aussi objectivement, qui sommes nous pour juger les efforts des autres ....?

Déjà appréhender ses propres efforts avec indulgence . Comme on peut.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 546 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Auger a dit :

Parfois on met des années à savoir qui est vraiment une personne : a-t-elle changé entre-temps ou est-ce qu'on ne voulait (pouvait) pas voir ? Je n'en sais rien...

Bon courage en tout cas. 

Oui. Enfin bien souvent ça provient aussi d'un défaut de jugement. C'est dingue le nombre de personne qui découvrent que leur ex est un pervers narcissique. Je ne pense pas qu'il y en ait autant qui peuplent la terre ou alors il va falloir songer à investir dans les logements sociaux psychiatriques.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
Auger Membre 4 531 messages
Forumeur alchimiste‚ 52ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Virtuose_en_carnage a dit :

Oui. Enfin bien souvent ça provient aussi d'un défaut de jugement. C'est dingue le nombre de personne qui découvrent que leur ex est un pervers narcissique. Je ne pense pas qu'il y en ait autant qui peuplent la terre ou alors il va falloir songer à investir dans les logements sociaux psychiatriques.

Je ne sais pas ce que tu appelles un défaut de jugement.

Je pense que l'on n'est pas objectif dans tous nos actes du quotidien, dans pratiquement tous nos choix.

Une personne qui se sent seule, qui a besoin de tendresse, d'échanges... fait-elle preuve d'un défaut de jugement parce qu'elle se jette dans les bras de la première (ou même la seule) personne qui brisera sa solitude ? 

On ne fait pas souvent des choix éclairés : nos pulsions, nos envies, nos peurs, nous empêchent d'évaluer une situation avec discernement.

Quant aux pervers narcissiques, c'est juste un terme à la mode pour qualifier quelque chose de plus ancien, de plus intemporel : les gros cons.

il y a 34 minutes, Greenouille a dit :

J'aimerais croire que l'on a tous, au moins un peu, cette capacité de résilience qui nous permet de rebondir, même dans la pire adversité.

Non, je ne crois pas (ce que tu ne penses pas non plus, puisque tu utilises la formulation "j'aimerais croire")

il y a 34 minutes, Greenouille a dit :

Un peu de liberté, pour tourner nos pas résolument vers plus de lumière. Et ne pas tomber éternellement dans les mêmes travers et trébucher inlassablement sur nos lourds dossiers personnels.

Pas toujours évident, une même construction mentale amènera souvent à répéter les mêmes "erreurs", parce que l'on s'imagine avoir les mêmes "besoins" (de protection, de sécurité,...)

il y a 34 minutes, Greenouille a dit :

Dans "effort et volonté", j'espère que l'on peut dissocier deux choses : le moyen et le jugement. Objectivement, il faut un effort personnel pour tourner une page de vie douloureuse. Et tout aussi objectivement, qui sommes nous pour juger les efforts des autres ....?

Je ne crois pas vraiment au "jugement éclairé", je crois que nous sommes le fruit de notre vécu et de nos refoulements (entre autres)

il y a 34 minutes, Greenouille a dit :

Déjà appréhender ses propres efforts avec indulgence . Comme on peut.

Oui, indulgence !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 31ans Posté(e)
Virtuose_en_carnage Membre 2 546 messages
Forumeur alchimiste‚ 31ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Auger a dit :

Je ne sais pas ce que tu appelles un défaut de jugement.

Je pense que l'on n'est pas objectif dans tous nos actes du quotidien, dans pratiquement tous nos choix.

Une personne qui se sent seule, qui a besoin de tendresse, d'échanges... fait-elle preuve d'un défaut de jugement parce qu'elle se jette dans les bras de la première (ou même la seule) personne qui brisera sa solitude ? 

On ne fait pas souvent des choix éclairés : nos pulsions, nos envies, nos peurs, nous empêchent d'évaluer une situation avec discernement.

Quant aux pervers narcissiques, c'est juste un terme à la mode pour qualifier quelque chose de plus ancien, de plus intemporel : les gros cons.

Je suis d'accord avec ça. Je trouve juste cette perspective assez moderne (mais aussi ancienne au fond) qui consiste à reporter la faute sur les gros cons alors qu'on n'a sans doute pas été autre chose qu'un gros con pour se lier avec un gros con.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 50ans Posté(e)
Greenouille Membre 786 messages
Forumeur accro‚ 50ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, Auger a dit :

Je ne sais pas ce que tu appelles un défaut de jugement.

Je pense que l'on n'est pas objectif dans tous nos actes du quotidien, dans pratiquement tous nos choix.

Une personne qui se sent seule, qui a besoin de tendresse, d'échanges... fait-elle preuve d'un défaut de jugement parce qu'elle se jette dans les bras de la première (ou même la seule) personne qui brisera sa solitude ? 

On ne fait pas souvent des choix éclairés : nos pulsions, nos envies, nos peurs, nous empêchent d'évaluer une situation avec discernement.

Quant aux pervers narcissiques, c'est juste un terme à la mode pour qualifier quelque chose de plus ancien, de plus intemporel : les gros cons.

Non, je ne crois pas (ce que tu ne penses pas non plus, puisque tu utilises la formulation "j'aimerais croire")

Pas toujours évident, une même construction mentale amènera souvent à répéter les mêmes "erreurs", parce que l'on s'imagine avoir les mêmes "besoins" (de protection, de sécurité,...)

Je ne crois pas vraiment au "jugement éclairé", je crois que nous sommes le fruit de notre vécu et de nos refoulements (entre autres)

Oui, indulgence !

Perso, une psychanalyse de 2 ans m'a permis d'y voir plus clair dans mon propre fonctionnement, de délier des entraves bien ancrées, d'avancer avec moins de boulets aux pieds.

On a besoin des autres, de leur regard bienveillant, éclairé, pour voir plus clair en soi-même. Seul, c'est plus difficile, pour toutes les raisons que tu mentionnes.

Il y a bien là une démarche assez exigeante à accomplir : elle m'a permis de compenser mon manque relatif de résilience.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×