Aller au contenu

Greenouille

Membre
  • Compteur de contenus

    737
  • Inscription

  • Points

    1,716 [ Donate ]

À propos de Greenouille

  • Rang
    Forumeur forcené
  • Date de naissance 02/10/1970

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

529 visualisations du profil
  1. Et ... tu les ranges où, les clefs de la voiture ??? Naaaaannnn ...
  2. Greenouille

    Un jour, un tableau!

    @Gremlyne, on retrouve bien ton intérêt, si je ne me trompe, pour les engins volants et les univers urbains suspendus (je pense à Miyazaki, Nausicaa) et la passion pour le trait pur, la ligne, le graphisme. Je plussoie
  3. Waouh !!! Et les trois chênes ... sont restés de bois ???
  4. Greenouille

    Un jour, un tableau!

    Merci @goods, j'adore cette artiste ! Elle est partie en émigration après la révolution de 1917 : sa dernière demeure se trouve désormais à St Geneviève des Bois, au cimetière russe... Voici son autoportrait, un tableau phare de la galerie Tretyakov à Moscou
  5. Greenouille

    Un jour, un tableau!

    A propos de l'aquarelle, et la délicate technique de l'humide dans l'humide. Ewa karpinska, Jean louis Morelle et ... Willliam Turner. Oups ... Le Turner est à l'huile et pas à l'eau ... Voici 2 vues de Venise
  6. Je pense qu'elle ne me contredira pas d'avoir la possibilité/liberté de pouvoir jouer sur différents registres ... Les jeux de l'amour ne se cantonnent pas, heureusement, à une pure performance. Selon son humeur et celui de sa partenaire, son âge, son expérience et son vécu sexuel, il me semble important de se connaître assez pour savoir ce qui nous fait du bien ... tout en laissant allumée au coin de notre cerveau cette veilleuse du fantasme et de l'inventivité. Faire l'amour ? c'est le corps, l'esprit, le moment présent et l'expérience passée. La lenteur et la vulnérabili
  7. Greenouille

    Quand la vie bascule.

    Si tu le dis ... Mais depuis le message de @Out of Paprika, je m'interroge sur ce que c'est être victime ... sur le hasard, la malédiction ... ou l'enchaînement malheureux, le parcours inconscient ... Perso, je n'ai pas la réponse
  8. Greenouille

    Quand la vie bascule.

    Vraiment intéressant ton point de vue : inattendu et riche pour moi !
  9. Greenouille

    Quand la vie bascule.

    Je n'arrive pas à saisir ...Est-ce à dire alors que les torts sont partagés à 50/50 dans l'échec de la relation ... ? Tu as raison, le terme de PN est galvaudé, mais le comportement de domination destruction au sein de tant de couples ne l'est pas. Et il y a bien des victimes, non responsables, du fonctionnement pervers de leur conjoint. Fuyons alors ... vite !
  10. Greenouille

    Quand la vie bascule.

    Pervers narcissique ? J'en ai vu un à l'oeuvre, dans mon cercle très proche ... Un mec dynamique, charismatique, meneur. Au départ de la séduction il était prévenant et drôle, très inventif et charmant. Et, de manière insensible, l'étau du contrôle a commencé à se resserrer, ce qui se traduisait par des remarques désobligeantes et dévalorisantes, de plus en plus violentes. Le fonctionnement ressemble à de la prédation, le gars se nourrissant des forces vives de sa victime, la coupant progressivement de ses amis et connaissances pour intensifier son contrôle. En cas de rébellion
  11. Greenouille

    Quand la vie bascule.

    Perso, une psychanalyse de 2 ans m'a permis d'y voir plus clair dans mon propre fonctionnement, de délier des entraves bien ancrées, d'avancer avec moins de boulets aux pieds. On a besoin des autres, de leur regard bienveillant, éclairé, pour voir plus clair en soi-même. Seul, c'est plus difficile, pour toutes les raisons que tu mentionnes. Il y a bien là une démarche assez exigeante à accomplir : elle m'a permis de compenser mon manque relatif de résilience.
  12. Greenouille

    Quand la vie bascule.

    J'aimerais croire que l'on a tous, au moins un peu, cette capacité de résilience qui nous permet de rebondir, même dans la pire adversité. Un peu de liberté, pour tourner nos pas résolument vers plus de lumière. Et ne pas tomber éternellement dans les mêmes travers et trébucher inlassablement sur nos lourds dossiers personnels. Dans "effort et volonté", j'espère que l'on peut dissocier deux choses : le moyen et le jugement. Objectivement, il faut un effort personnel pour tourner une page de vie douloureuse. Et tout aussi objectivement, qui sommes nous pour juger les efforts des autre
  13. Greenouille

    Quand la vie bascule.

    Je comprends tout à fait !!! T'inquiète : après la quarantaine et ses affres vertigineux ... La cinquantaine summer of love, et on se fout de tout !!!
  14. Je partage totalement, @querida13, Quelle belle réflexion sur la vie !
×