Aller au contenu

Culture et génétique

Noter ce sujet


Invité Groenland

Messages recommandés

Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)

La culture d'un peuple est-elle le fruit de la génétique de ce peuple ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 54
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

La culture dépend de l'environnement. De moins en moins, il est vrai : les Mac Do sont partout.

La malbouffe n'est pas limitée à ces services de restauration rapide comme Mcdo, Quick, Burger King, etc... Je pense qu'on peut y ajouter tous les produits bon marché que les consommateurs aux fa

39ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 4 210 messages
Leader‚ 39ans
Posté(e)

Je pense que c'est un des facteurs. Mais je ne suis vraiment pas sûr. Les chances sont hautes que peu importe le groupe humain, c'est toujours le même set de côte de personnalités.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)

Les facteurs environnementaux et l'histoire à eux seuls peuvent expliquer les traits culturels des différents peuples ?

il y a 3 minutes, Talon 1 a dit :

La culture dépend de l'environnement.

De moins en moins, il est vrai : les Mac Do sont partout.

Justement le McDo est-ce de la culture ? Mieux encore : la malbouffe est-ce de la culture ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
46ans Posté(e)
Katana Dex Aïe Membre 930 messages
Forumeur accro‚ 46ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Groenland a dit :

Les facteurs environnementaux et l'histoire à eux seuls peuvent expliquer les traits culturels des différents peuples ?

Justement le McDo est-ce de la culture ? Mieux encore : la malbouffe est-ce de la culture ?

La malbouffe n'est pas limitée à ces services de restauration rapide comme Mcdo, Quick, Burger King, etc...

Je pense qu'on peut y ajouter tous les produits bon marché que les consommateurs aux faibles revenus s'achètent pour se nourrir. Une qualité très médiocre, mais quand on fait avec ce qu'on a.

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 15 521 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Groenland a dit :

Les facteurs environnementaux et l'histoire à eux seuls peuvent expliquer les traits culturels des différents peuples ?

Justement le McDo est-ce de la culture ? Mieux encore : la malbouffe est-ce de la culture ?

Tout ce qui est acquis est culturel. Un bébé a-t'il demandé un produit de cette cuisine immonde ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
46ans Posté(e)
Katana Dex Aïe Membre 930 messages
Forumeur accro‚ 46ans
Posté(e)
il y a 25 minutes, Groenland a dit :

La culture d'un peuple est-elle le fruit de la génétique de ce peuple ?

Non. La culture américaine possède très peu de culture amérindienne. Enfin je crois. Les blancs se l'approprient.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 596 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a une heure, Groenland a dit :

La culture d'un peuple est-elle le fruit de la génétique de ce peuple ?

Bonjour,

La rigueur scientifique manque peut-être d'outils linguistiques et calculatoires pour examiner une corrélation nature-culture.

Mais il est intuitivement surprenant que la cartographie ethnique et la cartographie religieuse coïncident à ce point.

Aurait-on la religion de son cerveau, la culture de sa nature, comme certains disent qu'on a l'histoire de sa géographie ?

 

L'existentialisme suggère une précédence de notre réalité sur notre essence, sur notre qualité.

Son idéologie sous-jacente se veut humaniste, mais certainement pas égalitariste.

En outre, que ces différences, et ces inégalités, soient d'ordre culturel ou naturel n'enlève rien à leur caractère déterministe.

C'est juste que l'idéologie du "tout-culturel" voudrait rétablir l'égalité des chances à la naissance, mais pas à l'âge adulte.

 

Je suggère, sans trop prendre de risques, que les ethnies ont chacune une stratégie de cohésion propre.

Et cette stratégie passe aussi par la symbiose nature-culture :

_ La nature crée un ordre social émergent.

_ Puis cet ordre social suggère collectivement un code de promotion sexuelle, de dimensionnement social.

_ L'ordre social prend alors la main sur l'évolution, par voie de promotion sexuelle et de reconnaissance institutionnelle.

Cette symbiose rétroactive a vraisemblablement un impact sur l'évolution du cerveau, en même temps que sur ses parents institutionnels.

Cette stratégie n'est évidemment pas belliqueuse, ou alors dans une moindre mesure par rapport à sa stratégie de cohésion.

Cordialement, Fraction

Modifié par Fraction
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)
il y a 6 minutes, Katana Dex Aïe a dit :

Non. La culture américaine possède très peu de culture amérindienne. Enfin je crois. Les blancs se l'approprient.

 

"Culture américaine" dites vous ?.... de toute façon je ne pense pas qu'en l'espace de deux ou tois cents ans on puisse véritablement fonder une culture. Ce qui d'ailleurs peut être considéré comme un argument pour affirmer un lien entre la génétique et la culture dans le sens où tout effet qui viendrait de la génétique met du temps à s'installer d'autant plus qu'il s'agit là d'un effet de génétique de "groupe".

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
55ans Posté(e)
brooder Membre 4 205 messages
Doctor feel good‚ 55ans
Posté(e)

Le problème est peut être, à partir de quand un trait de la culture rentre t-il dans le génome ?

L'épigénétique est la réponse du génome aux atteintes de l'environnement sur sa structure. Les faits environnementaux se traduisant par une physiologie déterminée. Ces faits se répercutent t-ils seulement dans une physiologie quand ils sont connus ou sont ce t-ils rentrés seulement quand ils sont nouveaux ?

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
38ans Posté(e)
uno Membre 3 840 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 24 minutes, Fraction a dit :

Mais il est intuitivement surprenant que la cartographie ethnique et la cartographie religieuse coïncident à ce point.

Bon je n'ai pas le temps de développer mais je t'invite en vitesse à prendre une carte montrant la répartition de du christianisme et de l'islam à travers le monde et de revenir ensuite nous eeparler de la corrélation de ces religions avec la cartographie ethnique ce sera très rigolo. Ensuite je vous rappelerai peut-être en quoi la relation culture et génétique n'est pas celle que vous croyez et en quoi la vitesse de l'évolution culturel est bien trop rapide pour correspondre aux différences génétique entre les populations.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
44ans Posté(e)
Fraction Membre 2 596 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
il y a 47 minutes, uno a dit :

Bon je n'ai pas le temps de développer mais je t'invite en vitesse à prendre une carte montrant la répartition de du christianisme et de l'islam à travers le monde et de revenir ensuite nous eeparler de la corrélation de ces religions avec la cartographie ethnique ce sera très rigolo. Ensuite je vous rappelerai peut-être en quoi la relation culture et génétique n'est pas celle que vous croyez et en quoi la vitesse de l'évolution culturel est bien trop rapide pour correspondre aux différences génétique entre les populations.

Bonjour,

La pertinence de l'évolution par promotion sexuelle est, à la louche, à mi-chemin entre celle de la sélection par la mortalité et celle de la sélection artificielle du jardinier.

Voyez à quelle vitesse notre bétail, nos fruits et légumes, nos animaux de compagnie, ont évolué, et comprenez alors la vitesse, certes moindre mais néanmoins considérable, de l'évolution par promotion sexuelle et par reconnaissance sociale.

Les codes de sélection sexuelle et de promotion sociale sont donc susceptibles d'accélérer l'évolution de façon beaucoup plus exponentielle que vous ne le suggérez.

 

Le scientifique que vous êtes est-il capable d'établir si la beauté reconnue est d'ordre naturel, ou le fruit d'une autosuggestion collective ?

Pourquoi les femmes rondes était-elles considérées comme belles il y a trois siècles, alors qu'aujourd'hui ce sont les tablettes d'abdominaux qui ont la cote ?

Mon interprétation c'est que la rondeur évoquait jadis l'abondance, alors qu'aujourd'hui, les tablettes d'abdominaux évoquent l'autodiscipline.

On ne gère pas l'abondance comme on gère la rareté, et les qualités émergentes de l'abondance sont diamétralement opposées à celles de la rareté.

Il s'agirait donc bien d'une autosuggestion collective et non d'un prototype esthétique inscrit dans le cerveau.

 

Sur la coïncidence entre les cartographies, j'ai parlé d'intuition et de corrélation en précisant l'absence théorique de mesure.

Je m'en remets donc à la bonne foi de mes lecteurs, à commencer par la vôtre, en sachant pertinemment que l'histoire est un facteur de propagation de la religion à la hauteur du déterminisme cérébral, et que cette divergence déterministe exclut toute forme d'exactitude.

Cordialement, Fraction

Modifié par Fraction
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Constantinople Membre 16 310 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Groenland a dit :

La culture d'un peuple est-elle le fruit de la génétique de ce peuple ?

Génétique et environnement. On sous-estime toujours la génétique. 

il y a 49 minutes, uno a dit :

Bon je n'ai pas le temps de développer mais je t'invite en vitesse à prendre une carte montrant la répartition de du christianisme et de l'islam à travers le monde et de revenir ensuite nous eeparler de la corrélation de ces religions avec la cartographie ethnique ce sera très rigolo. Ensuite je vous rappelerai peut-être en quoi la relation culture et génétique n'est pas celle que vous croyez et en quoi la vitesse de l'évolution culturel est bien trop rapide pour correspondre aux différences génétique entre les populations.

Super ça veut dire que le Congo est en train de devenir une super puissance à haute valeur ajoutée, j'ai eu peur. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
38ans Posté(e)
uno Membre 3 840 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, Constantinople a dit :

Super ça veut dire que le Congo est en train de devenir une super puissance à haute valeur ajoutée, j'ai eu peur. 

On parlait corrélation avec la religion. Mais bon je te l'accorde maintenant que tu le dis je fais le lien, l'Irlande est rapidement devenue une super-puissance après sa conversion au christianisme durant le Moyen-âge.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Constantinople Membre 16 310 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, uno a dit :

On parlait corrélation avec la religion. Mais bon je te l'accorde maintenant que tu le dis je fais le lien, l'Irlande est rapidement devenue une super-puissance après sa conversion au christianisme durant le Moyen-âge.

Je ne comprends pas le raisonnement. Vous comparez quoi à  quoi ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
38ans Posté(e)
uno Membre 3 840 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Constantinople a dit :

Je ne comprends pas le raisonnement. Vous comparez quoi à  quoi ? 

On parlait de corrélation ethnie/race/génétique - religion, j'ai rappelé qu'il n'y pas de corrélation permettant d'etablir de supposés liens de causalité. La tu réponds à côté via ce qui ressemble à un sarcasme avec le développement du Congo, pays devenu majoritairement chrétien. Je te repond par un autre sarcasme via celui d'un pays qui suite à sa christianisation n'est pas devenu puissant et fut durant la majeure partie de son Histoire faible et pauvre. Cela pour souligner  la non- pertinence des propos que tu m'avais adressé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Groenland
Posté(e)
Invité Groenland
Invité Groenland Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 1 heure, uno a dit :

Ensuite je vous rappelerai peut-être en quoi la relation culture et génétique n'est pas celle que vous croyez et en quoi la vitesse de l'évolution culturel est bien trop rapide pour correspondre aux différences génétique entre les populations.

La musique PoP est-elle un trait culturel de la Corée ? Manger des sushis avec des baguettes à Berlin est-ce allemand ? Ou encore faire le ramadan à Moscou est-ce bien russe ?

Attention je ne suis nullement contre ces faits ni contre les échanges culturels entre les peuples. Mais c'est juste pour dire que cette vitesse de l'évolution culturelle dont vous parlez n'est pas ce qu'on croit être en fait mais ce sont simplement des conséquences ou peut-être des symptômes de la mondialisation.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Constantinople Membre 16 310 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, uno a dit :

On parlait de corrélation ethnie/race/génétique - religion, j'ai rappelé qu'il n'y pas de corrélation permettant d'etablir de supposés liens de causalité. La tu réponds à côté via ce qui ressemble à un sarcasme avec le développement du Congo, pays devenu majoritairement chrétien. Je te repond par un autre sarcasme via celui d'un pays qui suite à sa christianisation n'est pas devenu puissant et fut durant la majeure partie de son Histoire faible et pauvre. Cela pour souligner  la non- pertinence des propos que tu m'avais adressé.

Cela montre simplement que la religion, le software, n'explique pas tout : il y a une question de hardware. 

L'Irlande est un pays pauvre européen mais si vous comparez avec le congo...comment dire...

St_Patricks_Cathedral_Choir_Dublin_Irela

Si certains peuples ont des différences génétiques marquées niveau physique pourquoi pas cérébrales ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
38ans Posté(e)
uno Membre 3 840 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Constantinople a dit :

Cela montre simplement que la religion, le software, n'explique pas tout : il y a une question de hardware.

Métaphore foireuse à plusieurs niveaux mais aller je vais jouer le jeu et la reprendre, déjà tu prends l'exemple de l'Europe du Nord, y compris les peuples slaves, à l'époque d'Auguste, et la même Europe du Nord vingts siècles après. Que s'est-il passé, rien ne démontre un changement massif de hardware, en revanche, de nouveaux softwares importés à la pelle, influences romaine massive, savoir technologiques, influences culturelles, chrétiennes, changement massifs de l'organisation sociale, des pratiques agricoles, des croyances, etc, etc... Bref changement culturels massifs et l'émergence d'une nouvelle et puissante civilisation.

Il y a 1 heure, Constantinople a dit :

L'Irlande est un pays pauvre européen mais si vous comparez avec le congo...comment dire...

Joli mais les Cathédrales irlandaises sont plus la plupart construites ou reconstruites au cours des trois derniers siècles, soit rénovés même s'il existe de plus ancienne déjà passablement élaborés. De fait on pourrait également mentionner comment l’Europe médiévale a pris plusieurs siècles pour se développer après la chute de l’Empire Romain d’Occident avant l’explosion architecturale au milieu de Moyen-Âge et qui constitua la base de la renaissance de la civilisation Européenne qui allait suivre. Par opposition le Congo a réellement été en contacte profond avec la modernité depuis un siècle et demi, ce qui est peau de balle pour un rattrapage en règle sur la durée de l’histoire. Nonobstant qu’une modernisation rapide est possible, mais également tributaire de facteurs autres pouvant soit l’accélérer soit la ralentir mais on va y revenir dans un autre message.

Il y a 1 heure, Constantinople a dit :

Si certains peuples ont des différences génétiques marquées niveau physique pourquoi pas cérébrales ?

Question légitime mais qui doit être précisée, car de quelles différences physiques parle-t-on? Prend une caractéristique physique illustrant des différences de capacités entre population à savoir la musculature. Tu me diras probablement et à juste titres, que certaines populations ont une prédisposition génétique pour une force musculaire plus grande et qu'on pense aux sprinters Noirs pour la plupart. C'est vrai, mais cela ne concerne que certaines populations Noires, et qui plus y compris des Noirs ayant un part non-négligeable d'ascendance européennes notamment les Noirs américains. Mais ce n'est pas tout la capacité à sprinter n'est qu'une qualité musculaire parmi d'autres, d'autres populations peuvent montrer de moindre disposition à la course, mais davantage à la force pour soulever des poids et là ce sont les Européens de l'Est qui sont surreprésentés, d'autres, seront davantage taillés pour des performances musculaires d'endurances, etc, etc... Le tout bien évidemment corrélé à d'autres traits métaboliques et morphologiques. Enfin les performances physiques même si ayant un substrat génétique, sont impacté par l'environnement, la musculature fait preuve d'une grande plasticité phénotypique, c'est dire que quelque soit l'origine ethnique, la mode de vie, l'exercice, fera à quelques anomalies près, qu'une personne s'entrainant dure aura toujours une puissance musculaire plus forte que celui qui ne branle rien. En revanche entre les sexes les différences musculaires innées, liés notamment aux différences hormonales semblent globalement surpasser les différence environnementales.

Ce qui nous amène au cerveau, tout d'abord la très forte plasticité de notre cerveau est un fait avéré, c'est même une caractéristique remarque de notre cerveau et certainement pas étrangère à nos capacité d'innovations et d'adaptation. Ensuite on peut supposé l'existence de plus grande dispositions de certaines capacités chez certaines populations? Mais lesquels car comme la force physique rien ne suppose que les prédisposition intellectuelles soient toutes les mêmes, et surtout comment déterminer leurs réalités et leur importance, tant le cerveau est plastique et qu'en quelques siècles seulement il s'est adapté à des environnements fort différents aux changement bien plus rapides que n'importe quels changements génétiques? Changement culturels majeures dépassant le rythme de n'importe quel évolution génétique notable pouvant provoquer des changements cognitifs important. Il ne reste plus qu'un os à ronger aux tenants de thèses voulant démontrer pareilles différences raciales d'aptitude entre populations, ce sont celles se basant sur le QI. Le QI est un outil intéressant et valide pour détecter des anomalies et prédispositions, mais pour déterminer des différences génétique d'aptitudes non, déjà l'évolution historique ne corrobore pas les hiérarchies de QI contemporaines, et surtout les anomalies existent et réfutent des inégalités correspondant à la distance phylogéographique.

Mais à ces anomalies on peut y opposer une dernière hypothèse on peut par exemple supposer qu'il existe des différences intellectuelles innées entres ethnies, mais que celles-ci ne se répartiraient pas entre grandes lignées phylogéographique. Par exemple la taille a une forte composante génétique et également environnementales. Néanmoins on sait que certaines populations sont génétiquement prédisposé à une plus grande taille que d'autres. Mais cela ne suit pas les lignes phylogéographique ou «races», pas plus que la musculature, on des sous-populations est-asiatiques prédisposé à des tailles plus petites, d'autres plus grandes, idem chez les Africains et idem chez les Européens. Dès lors si différences de prédisposition génétiques entre ethnies existent en matière de cognition, rien n'indique qu'elles soit raciales comme la couleur de peau et non pas plus locale et géographiquement en mosaïque comme la taille ou la musculature. Mais là aussi aucune démonstration en ce moment.

Donc sans exclure des différences de prédisposition cérébrales, la forte plasticités du cerveau, la rapidité des changements culturels, et le fait que d'autres traits physiques différents selon les prédispositions génétiques, ne se répartissent pas simplement sur des lignes phylogéographique ou raciales, suffisent à considérer l'hypothèse racialiste ou génétique pour expliquer les différences culturels, comme non avérés et sans preuves substantielles et même bancale au regard de divers faits.

Il y a 4 heures, Groenland a dit :

La musique PoP est-elle un trait culturel de la Corée ? Manger des sushis avec des baguettes à Berlin est-ce allemand ? Ou encore faire le ramadan à Moscou est-ce bien russe ?

Attention je ne suis nullement contre ces faits ni contre les échanges culturels entre les peuples. Mais c'est juste pour dire que cette vitesse de l'évolution culturelle dont vous parlez n'est pas ce qu'on croit être en fait mais ce sont simplement des conséquences ou peut-être des symptômes de la mondialisation.

Non, même en laissant la récent mondialisation on remarque que les cultures peuvent changer très rapidement. Pour le reste je ne suis pas un partisan du délire selon lequel toutes les cultures se valent et peuvent cohabiter ensemble. Ce fantasme multiculturel est une escroquerie et je pense au contraire qu'il est important pour chaque pays de préserver et maintenir une culture commune, la mondialisation et les flux migratoire massif, constituant un bouleversement qui peut avoir de graves conséquences et je pèse mes mots.

Modifié par uno
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×