Aller au contenu

Comprendre le fonctionnement des hormones du stress !

Noter ce sujet


Messages recommandés

Posté(e)
goods Membre 23 471 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Comprendre le fonctionnement des hormones du stress !

Le stress est responsable de nombreuses pathologies et menace même notre survie. Avec les conseils d'un cardiologue, d'un gastro-entérologue et d'autres spécialistes, comprenez ces différents mécanismes et apprenez à changer vos comportements pour une immunité renforcée.

image (5).jpg

Vous avez un rendez-vous très important. Au moment de partir, impossible de mettre la main sur vos clés de voiture. C’est la panique. Instantanément vous ressentez un creux dans l’estomac, votre gorge se noue, votre respiration s’accélère tout comme votre tension artérielle et votre rythme cardiaque, vos muscles se tendent, votre digestion se bloque, vos pieds et vos mains deviennent froids, vos pupilles se dilatent.

Les hormones du stress, adrénaline et noradrénaline, se répandent dans votre corps, mettant toutes vos cellules en alerte. Elles vous préparent à l’action rapide et stimulent vigilance et concentration afin que vous puissiez faire face au danger. Si comme vos lointains ancêtres préhistoriques, vous aviez affronté un ours des cavernes, le même mécanisme se serait mis en marche.

En effet, « notre cerveau reptilien n’a aucune possibilité d’adaptation, explique le Dr Jean-Pierre Houppe, cardiologue, à l’origine de la psychocardiologie. C’est noir ou blanc : quand il reçoit une information de danger, il a toujours la même réaction. Qu’il s’agisse d’une agression meurtrière ou d’un retard à une réunion, notre corps réagit de la même manière. C’est un peu comme si on chassait le lapin avec un bazooka ! »

Ce stress aigu dure de quelques minutes à une heure et demande beaucoup d’énergie à l’organisme. Une fois le danger passé, le corps peut se restaurer grâce à ses mécanismes de récupération. La vie suit ainsi son cours entre action et récupération, une balance immuable depuis la nuit des temps.

En charge de cette symphonie de la vie ? Notre système nerveux autonome. C’est lui qui, avec le système hormonal, régule tous nos processus corporels (fréquence cardiaque, pression artérielle, respiration, digestion, maintien de la température…). Pour cela, les nerfs des systèmes nerveux sympathique et parasympathique qui le constituent innervent les muscles lisses de nombreux organes (cœur, systèmes immunitaire, digestif, hormonal…) et ont une action opposée, un peu comme la pédale (pour le système sympathique) et le frein (pour le système parasympathique) d’une voiture.

L’organisme entre en résistance

Revenons à ces clés de voiture perdues. Vous avez raté votre rendez-vous, et vous en voulez à votre conjoint qui les a égarées. S’ensuit une terrible dispute, qui fait remonter tout un tas de griefs. Cela dure des mois. D’aigu, le stress devient chronique, tout comme si votre lointain ancêtre, après avoir été délogé de sa caverne par l’ours, se retrouvait à errer durant des semaines à la recherche d’un nouveau territoire et de nourriture.

Exercice antistress pour se détendre

– Vous êtes assis et vos mains reposent sur vos cuisses. Laissez-les détendues sans les serrer.

– Serrez les deux poings fort pendant cinq secondes (comptez dans votre tête).

– En même temps, centrez toute votre attention sur vos deux poings et sur ce que vous ressentez : les points de pression, le contact des ongles avec la paume de la main, la tension qui se prolonge dans les avant-bras et remonte jusqu’à vos biceps, dont vous sentez les muscles se tendre.

– Relâchez et centrez-vous sur la sensation de détente qui se diffuse de vos deux poings aux bras et aux avant-bras.

– Refaites deux ou trois fois l’exercice jusqu’à bien percevoir le contraste entre les sensations de la contraction et celles de la décontraction. Vous allez percevoir une sensation nette de détente.

 

Suite de l'article.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×