Aller au contenu

Droits des femmes : les propositions chocs d'Olivier Faure pour le PS

Noter ce sujet


Messages recommandés

Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour,

Article du Huff :

Parler de sexualité, de règles, de consentement et de violences sexuelles avec un responsable de parti pour y consacrer une interview entière, l’affaire n’est pas fréquente. C’est le choix que nous avons fait en révélant les propositions du Parti socialiste pour les droits des femmes, à la veille du 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes.

Olivier Faure estime que ces questions sont aussi importantes “que la dette publique ou la guerre en Syrie”. Il dévoile des propositions pour le moins détonantes dans le paysage politique actuel: rendre accessible gratuitement les protections périodiques pour les femmes en situation de précarité avec, pourquoi pas, la création d’usines publiques qui les fabriqueraient; offrir un congé parental unique obligatoire pour les deux parents de 9 semaines et rallonger celui de la femme avant l’accouchement; dispenser et sanctionner des cours d’éducation à la sexualité et au consentement au collège et au lycée; consacrer 1 milliard par an au budget d’un ministère des Droits des femmes de plein exercice.

Enfin, le premier secrétaire du PS reprend à son compte la formule des associations féministes “on te croit” quand elles vont en justice ou dénoncent des violences sexuelles. Entretien garanti sans tabou. 

On s’est donné rendez-vous pour parler des droits des femmes à l’occasion du 8 mars, c’est inédit pour un premier secrétaire du PS, non?

J’espère que non. Le combat des socialistes s’est toujours confondu avec le féminisme. Léon Blum, le premier, a revendiqué une vie sexuelle et affective libre pour les femmes. C’est le Front populaire, qu’il dirigea, qui fit entrer quatre femmes dans un gouvernement alors qu’elles n’avaient pas encore le droit de vote. C’est François Mitterrand qui a nommé Yvette Roudy, première ministre des Droits de la femme. C’est Lionel Jospin qui a imposé la parité en politique...

Article entier

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
  • Réponses 45
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Messages populaires

c'est aussi DSK grand féministe à  sa façon

Tout à fait!

Pourtant, par le passé, il y a bien eu des promesses tenues. Exemple : l'abolition de la peine de mort quand Mitterrand faisait campagne, le mariage homosexuel quand c'était Hollande...  Sarkozy

Images postées

Invité Jane Doe.
Posté(e)
Invité Jane Doe.
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)

Paroles paroles et paroles....

Et ça n engage à rien bien entendu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jane Doe.
Posté(e)
Invité Jane Doe.
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 7 minutes, new caravage a dit :

Tout à fait!

Avant chaque élection c'est la même chose, chaque candidat y va de ses promesses pour les femmes, pour les handicapés, pour les retraités, pour je sais pas quoi encore, tout est bon pour attirer une catégorie ou une autre. Une fois les élections passées.... plus rien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Garlaban Membre 4 489 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Doïna a dit :

Le combat des socialistes s’est toujours confondu avec le féminisme. Léon Blum, le premier, .... C’est François Mitterrand ... C’est Lionel Jospin qui a imposé la parité en politique...

c'est aussi DSK grand féministe à  sa façon

  • Haha 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Jane Doe. a dit :

Paroles paroles et paroles....

Et ça n engage à rien bien entendu.

Pourtant, par le passé, il y a bien eu des promesses tenues. Exemple : l'abolition de la peine de mort quand Mitterrand faisait campagne, le mariage homosexuel quand c'était Hollande... 

Sarkozy aussi avait tenu parole quand il avait dit qu'il casserait du chômeur s'il devenait président.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Jane Doe.
Posté(e)
Invité Jane Doe.
Invité Jane Doe. Invités 0 message
Posté(e)
il y a 3 minutes, Doïna a dit :

Pourtant, par le passé, il y a bien eu des promesses tenues. Exemple : l'abolition de la peine de mort quand Mitterrand faisait campagne, le mariage homosexuel quand c'était Hollande... 

Sarkozy aussi avait tenu parole quand il avait dit qu'il casserait du chômeur s'il devenait président.

C'est pour ça, les paroles oui, on verra dans les faits.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Garlaban a dit :

c'est aussi DSK grand féministe à  sa façon

C'est nul de réduire le PS aux agissements de ce triste individu, je pense que si l'on réduisait les Républicains à la libido bestiale de Georges Tron cela passerait difficilement, et ne parlons pas du RN quand on les ramène aux paroles malheureuses de l'ancêtre Jean-Marie...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Garlaban Membre 4 489 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 14 heures, Doïna a dit :

C'est nul de réduire le PS aux agissements de ce triste individu, je pense que si l'on réduisait les Républicains à la libido bestiale de Georges Tron cela passerait difficilement, et ne parlons pas du RN quand on les ramène aux paroles malheureuses de l'ancêtre Jean-Marie...

Faure est un opportuniste et un menteur.

Blum s'est opposé et n'a rien fait pour le droit de vote des femmes rejeté en 1936 (car jugées trop proches des curés donc potentiellement électrices de droite)

On peut rappeler aussi la petite blague sexiste de Fabius lors de la candidature de Segolène Royal : "qui va garder les enfants ?"

Les socialistes ne sont pas plus exemplaires que d'autres et sont loin d'avoir toujours aux cotés des femmes comme il le prétend.

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 33 minutes, Garlaban a dit :

Faure est un opportuniste et un menteur.

Blum s'est opposé et n'a rien fait pour le droit de vote des femmes rejeté en 1936 (car jugées trop proches des curés donc potentiellement électrices de droite)

On peut rappeler aussi la petite blague sexiste de Fabius lors de la candidature de Segolène Royal : "qui va garder les enfants ?"

Les socialistes ne sont pas plus exemplaires que d'autres et sont loin d'avoir toujours aux cotés des femmes comme il le prétend.

De toute façon, avec toi, dès qu'il est question de la gauche, tu ne trouves pas d'autres arguments que de rappeler qu'elle a eu ses échecs et ses ratés. Evidemment, serais-je tentée de dire : un parti politique se compose d'êtres humains qui ont chacun plus ou moins de défauts. Je te signale que des connards, il y en a aussi à droite, depuis celle qui se prétend centriste jusqu'à la pointe de ses extrêmes.

Concernant Léon Blum, tu ne peux nier qu'il a été le premier à nommer des femmes au gouvernement, ni qu'il ait été favorable à l'égalité des sexes. Il avait la volonté de donner le droit de vote aux femmes, il n'y est point parvenu : est-ce sa faute ? C'est plutôt la faute de la misogynie ambiante ! Que pouvait-il faire contre autant de connerie ? Actuellement, on a encore des difficultés avec ça en France : des hommes tuent leurs compagnes quand elles en ras-le-bol de l'existence qu'ils leur font mener et souhaitent les quitter, parce que justement ces hommes considèrent ces femmes comme leur propriété absolue.

Maintenant, je ne vais pas me fatiguer à faire la liste de toutes les affres de la droite à travers les décennies : ses magouilles, ses incompétents, ses incapables, ses faux-culs, ses opportunistes, ses fausses promesses, ses blagues sexistes... Combien de tomes faudrait-il ?

Je ne suis cependant pas d'accord quand tu traites O. Faure d'opportuniste : cette espèce-là, du parti socialiste, a tourné casaque et a rejoint Macron. Faure aurait pu le faire aussi : Macron a bien essayé de l'y convaincre, or un vrai socialiste ne cède pas et demeure socialiste.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Garlaban Membre 4 489 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 23 heures, Doïna a dit :

Bonjour,

Article du Huff :

Parler de sexualité, de règles, de consentement et de violences sexuelles avec un responsable de parti pour y consacrer une interview entière, l’affaire n’est pas fréquente. C’est le choix que nous avons fait en révélant les propositions du Parti socialiste pour les droits des femmes, à la veille du 8 mars 2021, journée internationale des droits des femmes.

 

 

Olivier Faure avec sa mine triste et son look de cadre sup' surfe sur une vague. Il tente d'exister au-delà des 6 à 7% qui lui sont promis. Sa conception du présupposé en justice laisse songeur :

" Enfin, le premier secrétaire du PS reprend à son compte la formule des associations féministes “on te croit” quand elles vont en justice ou dénoncent des violences sexuelles. ... Je partage le slogan des féministes qui pose le présupposé “on vous croit”. Le mensonge n’est pas impossible. À la justice de trancher. Mais la première réaction que nous devons avoir, c’est de croire. La parole doit être accueillie avec bienveillance sinon l’omerta a de beaux jours devant elle. "

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Garlaban Membre 4 489 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 26 minutes, Doïna a dit :

 

Concernant Léon Blum, tu ne peux nier qu'il a été le premier à nommer des femmes au gouvernement, ni qu'il ait été favorable à l'égalité des sexes. Il avait la volonté de donner le droit de vote aux femmes, il n'y est point parvenu : est-ce sa faute ?

Léon Blum n'était pas le Pape du bien absolu ! Il savait avant tout compter ses voix. Aujourd'hui Olivier Faure avec moins de talent fait exactement la même chose.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 18 minutes, Garlaban a dit :

Olivier Faure avec sa mine triste et son look de cadre sup' surfe sur une vague. Il tente d'exister au-delà des 6 à 7% qui lui sont promis (...)

C'est un délit de sale gueule, c'est ça ? Pourquoi, les mecs de la droite sont des Appolon ? Ou des saints, peut-être ? Peut-être ont-ils aussi -à ton goût- des tronches d'honnêtes hommes ? 

A droite, les politiques ne surfent-ils pas sur les vagues de peur qu'ils entretiennent eux-mêmes ? 

Vraiment, Garlaban, tes arguments ne volent pas très haut, on pourrait les resservir exactement à la même sauce pour la droite qui t'est chère pour des raisons que l'on ne connaît que trop : le conservatisme borné, la peur de l'autre, le mépris des chômeurs...

il y a 9 minutes, Garlaban a dit :

Léon Blum n'était pas le Pape du bien absolu !

Face aux "idéaux" d'extrême droite qui ont mené la société de son époque à la guerre, on pourrait dire de lui que c'était un saint homme, même si évidemment nul être humain ne saurait faire un parfait pape du bien absolu, pas même le pape lui-même.

Modifié par Doïna
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 52 minutes, Doïna a dit :

Je ne suis cependant pas d'accord quand tu traites O. Faure d'opportuniste : cette espèce-là, du parti socialiste, a tourné casaque et a rejoint Macron. Faure aurait pu le faire aussi : Macron a bien essayé de l'y convaincre, or un vrai socialiste ne cède pas et demeure socialiste.

combien de fois faudra t il dire que le parti socialiste ce n'est pas ce qu'on a appelé la "vraie gauche" et qui représente 5 ou 6% de l'électorat ... Ce sont aussi les sociaux libéraux( 15% du PS), tu sais ceux qui savent qu'avant de dépenser de l'argent , il faut le gagner ! , et qui se sentent mieux représenté par Macron que par Olivier Faure ... 

si Olivier Faure espère draguer l'électorat féminin en lui proposant des serviettes périodiques et des congés plutôt qu'un travail sérieux et agréable , il va encore se vautrer et ce sera bien mérité pour cette "vraie gauche" qui manque sérieusement d'imagination  

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, stvi a dit :

combien de fois faudra t il dire que le parti socialiste ce n'est pas ce qu'on a appelé la "vraie gauche" et qui représente 5 ou 6% de l'électorat ... Ce sont aussi les sociaux libéraux( 15% du PS), tu sais ceux qui savent qu'avant de dépenser de l'argent , il faut le gagner !

Tu parles de ce qui s'est passé sous le gouvernement de F. Hollande. Ceux-là n'étaient pas des socialistes, précisément. Ils se prétendaient socialistes, mais nous avons pu constater que ce n'était pas sincère. C'est d'ailleurs pour cela qu'il y a eu fronde : les vrais socialistes de cœur ne se sont pas reconnus dans cette politique, ce qui est compréhensible. Parce que le socialisme libéral, ce n'est rien de mieux qu'un oxymoron. Ceux qui ont voté pour F. Hollande étaient en droit de se sentir trahis par une telle politique, et nous nous souvenons des mouvements qui ont éclaté : nuits debout, etc.

il y a une heure, stvi a dit :

et qui se sentent mieux représenté par Macron que par Olivier Faure ... 

La fondation d'En Marche aura au moins permis le grand nettoyage : tous les arrivistes, les carriéristes, les profiteurs qui pourrissaient le parti socialiste ont tout plaqué pour le sérail du banquier, bon débarras ! Maintenant, le parti socialiste purgé peut repartir d'un bon pied, enfin.

La gauche, ce sont des programmes en faveur des consommateurs, des salariés, des droits des femmes, de l'environnement, des plus démunis, de l'équité dans le partage des gains... Bref, des valeurs humanistes et positives. La droite (dont est Macron de fait), c'est du parti pris pour les multinationales, les grands groupes financiers, les actionnaires qui poussent à la délocalisation, les pollueurs, les lobbies puants qui font leur place à coups de pots de vin, et tout ceci au mépris de ceux qui souffrent le plus de cette société : les chômeurs, les mal logés, etc.

il y a une heure, stvi a dit :

si Olivier Faure espère draguer l'électorat féminin en lui proposant des serviettes périodiques et des congés plutôt qu'un travail sérieux et agréable

Il propose les deux, déjà, et puis ensuite : quel mépris pour les femmes ! C'est sûr que toi, en tant qu'homme, tu n'en as rien à cirer du coût des protections périodiques. Peut-être même que quand tu vois une femme dans la rue avec une tache rouge sur sa jupe, tu te moques d'elle, en bon machiste ?

Modifié par Doïna
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 36 minutes, Doïna a dit :

Il propose les deux, déjà, et puis ensuite : quel mépris pour les femmes ! C'est sûr que toi, en tant qu'homme, tu n'en as rien à cirer du coût des protections périodiques. Peut-être même que quand tu vois une femme dans la rue avec une tache rouge sur sa jupe, tu te moques d'elle, en bon machiste ?

tu restes dans ta logique staliniste des républiques socialistes sud américaines ou d'URSS ...  on va chercher l'argent dans la poche des riches pour le distribuer aux pauvres ... ce n'est pas comme ça que ça marche ... combien de femmes préfèrent aller travailler plutôt que se retrouver à la maison faire le ménage et garder les enfants ? 

c'est toi qui est machiste en refusant à ces femmes de participer à la vie économique du pays  ,et se faire son travail .... Ensuite elles peuvent se payer ce qu'elles veulent ... 

bien sûr qu'il faut prélever des charges sociales sur ces salaires pour aider ceux qui sont laissés sur le bord de la route mais on en revient à ce que j'ai dit au départ ," avant de distribuer de l'argent , il faut en gagner " 

si tu suis un peu l'activité économique , tu verras que ce sont les pays dans lesquels les femmes n'ont pas d'emploi qui sont les plus pauvres ... 

olivier faure aura beau faire faire les pieds au mur il ne se sortira pas des 5% de votants de la "vraie gauche " 

l'écart ne te parle pas ? 

5% de vrais socialistes contre 15% de socialistes  libéraux  ... Rien que le nombre devrait ouvrir les yeux d'Olivier Faure ... le ménage est fait , d'accord mais de là à mettre les meubles à la déchetterie , il y a un monde que l'actuel parti socialiste n'hésite pas à franchir .... 

autrement il n'est pas si éloigné de Mélenchon que çà , quand à Hamon il a carrément laissé tomber ses électeurs au profit de LFI ... 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 17 minutes, stvi a dit :

tu restes dans ta logique staliniste des républiques socialistes sud américaines ou d'URSS ...

Oui, comme d'habitude, quand on manque d'argumentation, on cherche à clôturer le débat en ramenant le socialisme à Staline... Pourtant, aucun rapport ! Je n'ai pas souvenir non plus que sous les derniers gouvernements socialistes, on aurait établi des goulags et procédé à des purges. 

il y a 21 minutes, stvi a dit :

on va chercher l'argent dans la poche des riches pour le distribuer aux pauvres ... ce n'est pas comme ça que ça marche ...

Personne n'a réduit le principe à une pareille simplicité. On n'a pas dit que les pauvres devaient vivre aux crochets des riches, même si l'on peut dire qu'actuellement les nantis vivent largement aux dépens des pauvres, mais que le partage des gains devait être plus équitable, ne serait-ce qu'envers les salariés : le smic est une misère, une fois réglées les charges, payé le carburant pour les déplacements, il ne reste plus grand chose, quand à côté les actionnaires et les patrons gagnent des sommes dont ils ne savent même plus que faire, et qu'ils n'ont pas toujours le bon goût de réinvestir en faveur d'un quelconque progrès pour leur entreprise ou la société. Autant dire qu'ils coupent le gâteau en une part qui en vaut trois pour eux et ne laissent que le quart restant à leurs salariés, comme si leur boulot ne valait rien. 

il y a 26 minutes, stvi a dit :

combien de femmes préfèrent aller travailler plutôt que se retrouver à la maison faire le ménage et garder les enfants ? 

Cela se discute car, tout compte fait, combien de femmes se disent qu'elles n'y perdent rien à rester à la maison à prendre soin de leurs gosses plutôt que d'aller s'user à un boulot ingrat pour des prunes ? 

Que les femmes aient le droit de travailler, c'est bien, malheureusement on n'a pas encore atteint le "travail égal-salaire égal", des préjugés empoisonnent toujours la vie en entreprise, et puis, quelque part, la société n'accepte pas le fait que ce sont les femmes qui vivent les grossesses et l'allaitement : l'entreprise voudrait que, puisqu'elles ont le droit de bosser comme les hommes, il faudrait qu'elles s'abstiennent de tomber enceinte et de s'occuper de leurs tout-petits. On leur refuse donc la multiplication des crèches, etc. C'est donc plutôt une excellente chose, selon moi, de leur faciliter les congés parentaux.

il y a 31 minutes, stvi a dit :

c'est toi qui est machiste en refusant à ces femmes de participer à la vie économique du pays  ,et se faire son travail

Tu me fais dire ce que je n'ai pas dit, quelle petitesse ! Non, vraiment, argumente sérieusement ou garde le silence, au lieu de balancer de telles inepties.

De toute façon, même les chômeuses participent à la vie économique du pays : elles payent la tva sur tout ce qu'elles achètent ! 

En outre, un être humain, qu'il soit masculin ou féminin, ne se limite pas à un agent économique, on ne doit jamais négliger son humanité.

il y a 34 minutes, stvi a dit :

Ensuite elles peuvent se payer ce qu'elles veulent ... 

Ce n'est pas très pertinent d'affirmer cela et démontre combien tu es des années-lumières de la triste réalité ! Il faudra que tu ailles claironner cela devant des femmes qui triment en échange d'une paye dérisoire, et qui sont par conséquent obligées de se serrer la ceinture malgré qu'elles bossent : elles ne peuvent même plus s'offrir le coiffeur ! 

il y a 35 minutes, stvi a dit :

bien sûr qu'il faut prélever des charges sociales sur ces salaires pour aider ceux qui sont laissés sur le bord de la route mais on en revient à ce que j'ai dit au départ ," avant de distribuer de l'argent , il faut en gagner " 

Des sommes folles sont gagnées, précisément, mais fort mal partagées : les sociétés récompensent les patrons avec de grosses primes et négligent les salariés, c'était ce qui s'était passé -par exemple- chez Tipiak. Les dividendes des actionnaires sont gonflés à bloc, quitte à délocaliser et livrer des salariés au chômage.

En fait, le ruissellement ne se fait plus ! Ou alors si, il se fait, mais en vase clos :

Benoît Hamon på Twitter: "La "théorie du ruissellement" chère aux apôtres  du libéralisme économique... http://t.co/8CkWWT5P9j"

il y a 38 minutes, stvi a dit :

si tu suis un peu l'activité économique , tu verras que ce sont les pays dans lesquels les femmes n'ont pas d'emploi qui sont les plus pauvres ...

Si tu t'intéresses un peu à la situation sociale du pays, tu verras que des femmes qui ont un emploi vivent dans une situation très précaire. C'est le cas également pour des hommes qui ont un emploi, hélas, puisque des travailleurs sont SDF : dans la précarité, l'égalité des sexes serait enfin réalité ?

il y a 41 minutes, stvi a dit :

olivier faure aura beau faire faire les pieds au mur il ne se sortira pas des 5% de votants de la "vraie gauche " 

l'écart ne te parle pas ? 

5% de vrais socialistes contre 15% de socialistes  libéraux  ... Rien que le nombre devrait ouvrir les yeux d'Olivier Faure ... le ménage est fait , d'accord mais de là à mettre les meubles à la déchetterie , il y a un monde que l'actuel parti socialiste n'hésite pas à franchir .... 

autrement il n'est pas si éloigné de Mélenchon que çà , quand à Hamon il a carrément laissé tomber ses électeurs au profit de LFI

Ce sont des avis qui te sont propres, et que je ne suis pas obligée de partager. Ayant toujours préféré la qualité à la quantité, du reste, la majorité peut bien voter pour qui elle veut : Marine Le Pen, ou Macron, cela ne changera rien me concernant : je demeurerai attachée à mes valeurs ! 

Désolée, mais tu ne m'as pas convaincue, une fois de plus. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Garlaban Membre 4 489 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 5 heures, Doïna a dit :

C'est un délit de sale gueule, c'est ça ? Pourquoi, les mecs de la droite sont des Appolon ? Ou des saints, peut-être ? Peut-être ont-ils aussi -à ton goût- des tronches d'honnêtes hommes ? 

A droite, les politiques ne surfent-ils pas sur les vagues de peur qu'ils entretiennent eux-mêmes ? 

Vraiment, Garlaban, tes arguments ne volent pas très haut, on pourrait les resservir exactement à la même sauce pour la droite qui t'est chère pour des raisons que l'on ne connaît que trop : le conservatisme borné, la peur de l'autre, le mépris des chômeurs...

Face aux "idéaux" d'extrême droite qui ont mené la société de son époque à la guerre, on pourrait dire de lui que c'était un saint homme, même si évidemment nul être humain ne saurait faire un parfait pape du bien absolu, pas même le pape lui-même.

Olivier Faure est un bonimenteur. La droite peut aisément user du même procédé :

- 1944 De Gaulle : droit de vote aux femmes

- 1967 De Gaulle : autorisation de la contraception

- 1974 Giscard : loi sur l'avortement

- 2002 Chirac : loi sur la contraception d'urgence

... et après ça change quoi ? la gauche comme la droite ça doit être autre chose que d'établir des lignages de bonne conscience

Il s'arroge un ancrage historique pour mieux masquer l'indigence de ses propositions actuelles. Ses serviettes périodiques, c'est prendre les femmes  pour des cruches

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 855 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Doïna a dit :

Oui, comme d'habitude, quand on manque d'argumentation, on cherche à clôturer le débat en ramenant le socialisme à Staline... Pourtant, aucun rapport ! Je n'ai pas souvenir non plus que sous les derniers gouvernements socialistes, on aurait établi des goulags et procédé à des purges. 

Personne n'a réduit le principe à une pareille simplicité. On n'a pas dit que les pauvres devaient vivre aux crochets des riches, même si l'on peut dire qu'actuellement les nantis vivent largement aux dépens des pauvres, mais que le partage des gains devait être plus équitable, ne serait-ce qu'envers les salariés : le smic est une misère, une fois réglées les charges, payé le carburant pour les déplacements, il ne reste plus grand chose, quand à côté les actionnaires et les patrons gagnent des sommes dont ils ne savent même plus que faire, et qu'ils n'ont pas toujours le bon goût de réinvestir en faveur d'un quelconque progrès pour leur entreprise ou la société. Autant dire qu'ils coupent le gâteau en une part qui en vaut trois pour eux et ne laissent que le quart restant à leurs salariés, comme si leur boulot ne valait rien. 

Cela se discute car, tout compte fait, combien de femmes se disent qu'elles n'y perdent rien à rester à la maison à prendre soin de leurs gosses plutôt que d'aller s'user à un boulot ingrat pour des prunes ? 

Que les femmes aient le droit de travailler, c'est bien, malheureusement on n'a pas encore atteint le "travail égal-salaire égal", des préjugés empoisonnent toujours la vie en entreprise, et puis, quelque part, la société n'accepte pas le fait que ce sont les femmes qui vivent les grossesses et l'allaitement : l'entreprise voudrait que, puisqu'elles ont le droit de bosser comme les hommes, il faudrait qu'elles s'abstiennent de tomber enceinte et de s'occuper de leurs tout-petits. On leur refuse donc la multiplication des crèches, etc. C'est donc plutôt une excellente chose, selon moi, de leur faciliter les congés parentaux.

Tu me fais dire ce que je n'ai pas dit, quelle petitesse ! Non, vraiment, argumente sérieusement ou garde le silence, au lieu de balancer de telles inepties.

De toute façon, même les chômeuses participent à la vie économique du pays : elles payent la tva sur tout ce qu'elles achètent ! 

En outre, un être humain, qu'il soit masculin ou féminin, ne se limite pas à un agent économique, on ne doit jamais négliger son humanité.

Ce n'est pas très pertinent d'affirmer cela et démontre combien tu es des années-lumières de la triste réalité ! Il faudra que tu ailles claironner cela devant des femmes qui triment en échange d'une paye dérisoire, et qui sont par conséquent obligées de se serrer la ceinture malgré qu'elles bossent : elles ne peuvent même plus s'offrir le coiffeur ! 

Des sommes folles sont gagnées, précisément, mais fort mal partagées : les sociétés récompensent les patrons avec de grosses primes et négligent les salariés, c'était ce qui s'était passé -par exemple- chez Tipiak. Les dividendes des actionnaires sont gonflés à bloc, quitte à délocaliser et livrer des salariés au chômage.

En fait, le ruissellement ne se fait plus ! Ou alors si, il se fait, mais en vase clos :

Benoît Hamon på Twitter: "La "théorie du ruissellement" chère aux apôtres  du libéralisme économique... http://t.co/8CkWWT5P9j"

Si tu t'intéresses un peu à la situation sociale du pays, tu verras que des femmes qui ont un emploi vivent dans une situation très précaire. C'est le cas également pour des hommes qui ont un emploi, hélas, puisque des travailleurs sont SDF : dans la précarité, l'égalité des sexes serait enfin réalité ?

Ce sont des avis qui te sont propres, et que je ne suis pas obligée de partager. Ayant toujours préféré la qualité à la quantité, du reste, la majorité peut bien voter pour qui elle veut : Marine Le Pen, ou Macron, cela ne changera rien me concernant : je demeurerai attachée à mes valeurs ! 

Désolée, mais tu ne m'as pas convaincue, une fois de plus. 

comment veux tu qu'avec des arguments pareils tirés d'un habituel vocabulaire staliniste avec des répliques toutes faites et prémâchées , que les socialistes soient pris au sérieux  ... 

oui les salaires sont trop bas , mais c'est aux syndicats de les négocier , pas aux politiques ... on en fait une arme électorale ,en entretenant  la haine du patron qui gagne trop ... oui les dividendes sont trop élevées LFI tient déjà ce discours.... Comment on fait pour attirer des capitaux , afin de financer une activité et apporter des emplois ? 

Dans ce pays on a 15% de déficit sur les créations de PME comparé à la moyenne européenne  , et tout en râlant , les salariés viennent bouffer dans la gamelle des grandes entreprises , plutôt qu'essayer de gagner leurs croquettes tous seuls ... 

je ne cherche à convaincre personne ... je donne mes arguments qui ne sont pas lus uniquement  par toi.

"Nous manquons d’entreprises qui exportent. Faute de grosses PME industrielles, la France compte en effet près de deux fois moins d’entreprises exportatrices qu’en Allemagne ou en Italie.

Quant à nos grandes sociétés, elles privilégient la production à l’étranger et donc exportent proportionnellement moins que les multinationales allemandes, suisses ou italiennes."

Le déficit commercial de la France : un vrai mal français

Modifié par stvi
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Doïna Membre+ 11 790 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Garlaban a dit :

Olivier Faure est un bonimenteur. La droite peut aisément user du même procédé :

- 1944 De Gaulle : droit de vote aux femmes

- 1967 De Gaulle : autorisation de la contraception

- 1974 Giscard : loi sur l'avortement

- 2002 Chirac : loi sur la contraception d'urgence

Qui a jamais nié que le droit de vote aux femmes fut accordé par De Gaulle en hommage aux résistantes qui, après tout, avaient fait aussi bien que les hommes et avaient souffert comme eux, puis que la contraception fut autorisé sous son gouvernement, et ensuite le droit à l'IVG par le gouvernement Giscard à la demande de Simone Veil ? Et puis la contraception d'urgence sous Chirac ?

De Gaulle a malgré tout mal parlé des femmes, balançant à leur sujet "elles veulent donc baiser ?" quand elles ont réclamé le droit à la contraception. Quand Simone Veil a quitté son gouvernement, Giscard lui a bêtement dit "nous regretterons votre sourire". Chirac trompait son épouse à tour de bras. Mais passons...

Pourquoi donc Olivier Faure serait un bonimenteur ? On peut déjà lui donner un bon point pour n'avoir pas trahi le parti socialiste : il y est resté, il n'a pas cédé aux propositions de Macron.

Giscard était quant à lui un bonimenteur : il s'était dit favorable à l'abolition de la peine de mort, une fois en place il a déclaré "sous moi, rien ne bouge", et il a fallu attendre l'élection de Mitterrand pour ça.

Il y a 4 heures, Garlaban a dit :

Il s'arroge un ancrage historique pour mieux masquer l'indigence de ses propositions actuelles. Ses serviettes périodiques, c'est prendre les femmes  pour des cruches

Parole d'homme qui ne se sent pas concerné, qui ne sait pas ce que c'est. Et c'est égoïste de ta part, de la part de tous les hommes qui s'en fichent et relayent ce problème au dernier plan.

La gratuité des serviettes périodiques dans les crous, une étudiante qui manque de moyen pour se protéger correctement ne l'entendra pas de la même oreille. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×