Aller au contenu

Cancer : une percée permettant d’obtenir des composés anticancéreux naturels, avec peu d’effets secondaires


Messages recommandés

MarcThor Membre 933 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Des chercheurs japonais ont fait une véritable percée dans le domaine de la lutte contre le cancer. Ils ont découvert une méthode de synthèse de composés organiques quatre fois plus mortels pour les cellules cancéreuses (que pour les cellules saines), permettant ainsi de préserver ces dernières (qui résistent au traitement). Une avancée qui pourrait mener au développement de nouveaux médicaments anticancéreux basés sur des composés naturels plus efficaces, avec des effets secondaires minimes.

Au cours des dernières décennies, le cancer est progressivement devenu la deuxième cause de décès dans le monde (une personne sur six). Cette position préoccupante lui a conféré une place unique et omniprésente dans la culture mondiale, à tel point que la recherche d’un « remède universel » contre le cancer est considérée comme l’une des quêtes les plus nobles de la médecine. Malheureusement, l’humanité n’y est pas encore parvenue ; des milliers d’études sont en cours à travers le monde pour explorer tous les aspects du cancer, en essayant de trouver son « point faible ».

Un groupe de chercheurs de l’Université des sciences de Tokyo, dirigé par le professeur Kouji Kuramochi, s’est également consacré à cette mission. Dans leur recherche d’une nouvelle arme contre le cancer, ils se sont tournés vers un ensemble spécifique de composés organiques appelés « phénazines ».

 

La cytotoxicité pour éradiquer le cancer

Les phénazines sont un grand groupe « d’hétérocycles » contenant de l’azote (ou des composés ayant une structure cyclique composée d’au moins deux éléments différents). On trouve plus d’une centaine de composés de phénazine dans la nature, et plus de 6000 peuvent être « synthétisés ». Parmi ceux-ci, les N-alkylphénazine-1-ones (phénazinones) constituent un groupe mineur de phénazines, dont on sait qu’elles ont des activités antibactériennes, antifongiques et cytotoxiques. Et la cytotoxicité est une propriété intéressante dans la recherche sur le cancer, car si nous pouvons « diriger » les composés cytotoxiques pour qu’ils agissent contre les cellules cancéreuses, nous pouvons théoriquement éliminer le cancer. Les détails de leur étude ont été publiés dans la revue American Chemical Society Omega.

« La pyocyanine, la lavanducyanine, les dérivés de la lavanducyanine WS-9659 A, WS-9659 B, et les marinocyanines A et B, tous des types différents de phénazines, présentent des activités cytotoxiques, contre les cellules cancéreuses. Cependant, ces composés sont difficiles à obtenir à partir de leurs sources naturelles telles que les bactéries », rapporte le professeur Kuramochi.

Déterminés à en savoir plus et à exploiter leurs propriétés pour de bon, les chercheurs ont expérimenté la synthèse de ces composés par plusieurs méthodes. Pour cela, ils ont procédé à « l’halogénation » (le processus d’ajout d’halogènes comme le chlore et le brome) et à la « condensation oxydative » (l’ajout d’un oxydant et d’une molécule d’eau) sur divers composés.

Leur stratégie a permis d’obtenir une synthèse très efficace et sélective des N-alkyl-2-halophénazin-1-ones. Parmi tous les composés synthétisés, ils ont constaté que la 2-chloropyocyanine présentait une cytotoxicité élevée à l’égard des cellules cancéreuses du poumon. Leurs conclusions leur ont permis d’expliquer la logistique de leur étude et de leur procédé en détail.

 

 

https://trustmyscience.com/cancer-composes-anticancereux-naturels-peu-effets-secondaires/

  • Merci 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
riad** Membre 13540 messages
Forumeur alchimiste‚ 48ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, MarcThor a dit :

...quatre fois plus mortels pour les cellules cancéreuses (que pour les cellules saines)...

Donc, si j'ai bien compris, elle tue toutes les cellules cancéreuses et une cellule saine sur quatre, ce qui reste au final c'est trois quarts de la personne, le problème c'est quel quart elle va tuer, si elle s'attaque à ton cerveau c'est pas grave, tu te rappelles plus comment tu t'appelles mais tu peux écrire ton nom sur un post-it, mais si elle s'attaque à tes couilles... :unknw: là à mon avis il vaut mieux garder son cancer.

  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
unjour Membre 3357 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Enième espoir dont se régalent les médias. Ils vendent.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Beltégeuse Membre 4662 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)

Bonjour, si une ébauche de traitement est trouvée, c'est tant mieux.... cette maladie sournoise ne se manifeste que lorsque le corps est envahi de métastases ! mais c'est vrai aussi que le cancer peut être découvert grâce aux IRM, scanner...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarcThor Membre 933 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Il y a 10 heures, riad** a dit :

Donc, si j'ai bien compris, elle tue toutes les cellules cancéreuses et une cellule saine sur quatre, ce qui reste au final c'est trois quarts de la personne, le problème c'est quel quart elle va tuer, si elle s'attaque à ton cerveau c'est pas grave, tu te rappelles plus comment tu t'appelles mais tu peux écrire ton nom sur un post-it, mais si elle s'attaque à tes couilles... :unknw: là à mon avis il vaut mieux garder son cancer.

Ce qu'il faut comprendre surtout, c'est qu'en chimio telle que pratiquée actuellement , les molécules utilisées tuent indifféremment cellules saines et cancéreuses: un quart est bien meilleur que quatre quarts! De plus, il faut espérer que ce ne soit qu'une étape: ils ont ouvert une brèche, d'autres recherches concernant cette famille de molécules vont suivre, améliorant encore(espérons-le en tout cas), ce taux de un quart, pour mieux lutter contre ce fléau que constitue le cancer...

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarcThor Membre 933 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

D'autres pistes sont prometteuses, très différentes que l'utilisation de molécules plus efficaces en chimio, comme tuer spécifiquement les cellules cancéreuses par la thérapie génique. Nous n'en sommes qu'aux premiers essais, des difficultés seront à surmonter mais c'est très prometteur.

https://trustmyscience.com/technique-crispr-detruit-efficacement-cellules-cancereuses/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 15932 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 13 heures, MarcThor a dit :

D'autres pistes sont prometteuses, très différentes que l'utilisation de molécules plus efficaces en chimio, comme tuer spécifiquement les cellules cancéreuses par la thérapie génique. Nous n'en sommes qu'aux premiers essais, des difficultés seront à surmonter mais c'est très prometteur.

https://trustmyscience.com/technique-crispr-detruit-efficacement-cellules-cancereuses/

Effectivement c'est une voie prometteuse.

mais il y en a une autre qui est étudiée intensément : utiliser le système de défense interne.  faire reconnaître les cellules cancéreuses comme des intrus à éliminer par les phages !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×