Aller au contenu

Liberté d'expression, relativité du contexte ?

Messages recommandés

blulagon Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

Les faits :

Une étudiante en biologie de 19 ans, qui avait écrit sur Facebook que Samuel Paty « méritait » de mourir avant de se repentir, a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Besançon à 4 mois de prison avec sursis pour « apologie du terrorisme ». La jeune femme, jugée en comparution immédiate, devra également effectuer un stage de citoyenneté dans les 6 mois à venir.

Le symptôme (j'écris tout ce que je pense) :

« Je regrette d’avoir écrit ce commentaire, je m’en excuse. Je suis contre ce que j’ai écrit », a déclaré l’étudiante devant le tribunal, soulignant avoir elle-même « effacé le soir même » son message rédigé « trop vite » et « sans réfléchir ». « J’ai fait une très grosse erreur, ces messages ne me correspondent pas », a insisté la jeune femme qui a assuré qu’elle ignorait les circonstances précises de la décapitation, le 16 octobre, de l’enseignant lorsqu’elle avait réagi sur Facebook.

La relativisation contextuelle de la liberté d'expression :

Pour la procureure Margaret Parietti, qui a requis six mois de prison avec sursis probatoire et 180 heures de travail d’intérêt général, « nous sommes dans un contexte où on ne peut pas écrire, dire n’importe quoi ». « Je veux bien croire qu’il s’agit d’un dérapage, incompréhensible, d’un moment de folie pendant un accès de colère », a toutefois tempéré la magistrate.

Commentaire personnel de la magistrate ou jurisprudence en cours ou simple application de la loi ? Dans un autre contexte on peut écrire n'importe quoi ? A noter le "compte de la folie" soulignée dans ce commentaire.

Oui, mais de quelle folie s'agit-il ?

https://www.20minutes.fr/societe/2892155-20201023-attentat-conflans-quatre-mois-sursis-etudiante-affirmait-samuel-paty-meritait-mourir

Modifié par blulagon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
K-sos Membre 155 messages
Forumeur inspiré‚ 59ans
Posté(e)

Monde de dérangés mentaux; ici et ailleurs.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Beltégeuse Membre 3858 messages
Forumeur alchimiste‚ 113ans
Posté(e)

Cette jeune fille mériterait au moins une amende de 50 000 euros qu'elle devrait verser à la famille de Samuel... marre d'être tolérante, on voit où ça nous mène cette foutue tolérance !

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19248 messages
Forumeur alchimiste‚ 109ans
Posté(e)
il y a 31 minutes, blulagon a dit :

 

Pour la procureure Margaret Parietti, qui a requis six mois de prison avec sursis probatoire et 180 heures de travail d’intérêt général, « nous sommes dans un contexte où on ne peut pas écrire, dire n’importe quoi ». « Je veux bien croire qu’il s’agit d’un dérapage, incompréhensible, d’un moment de folie pendant un accès de colère », a toutefois tempéré la magistrate.

Commentaire personnel de la magistrate ou jurisprudence en cours ou simple application de la loi ? Dans un autre contexte on peut écrire n'importe quoi ? A noter le "compte de la folie" soulignée dans ce commentaire.

Oui, mais de quelle folie s'agit-il ?

https://www.20minutes.fr/societe/2892155-20201023-attentat-conflans-quatre-mois-sursis-etudiante-affirmait-samuel-paty-meritait-mourir

apologie du terrorisme ... ce n'est pas suffisant ? et puis ça n'entre pas dans le registre de la liberté d'expression !

Modifié par stvi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 36138 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, blulagon a dit :

Les faits :

Une étudiante en biologie de 19 ans, qui avait écrit sur Facebook que Samuel Paty « méritait » de mourir avant de se repentir, a été condamnée vendredi par le tribunal correctionnel de Besançon à 4 mois de prison avec sursis pour « apologie du terrorisme ». La jeune femme, jugée en comparution immédiate, devra également effectuer un stage de citoyenneté dans les 6 mois à venir.

Le symptôme (j'écris tout ce que je pense) :

« Je regrette d’avoir écrit ce commentaire, je m’en excuse. Je suis contre ce que j’ai écrit », a déclaré l’étudiante devant le tribunal, soulignant avoir elle-même « effacé le soir même » son message rédigé « trop vite » et « sans réfléchir ». « J’ai fait une très grosse erreur, ces messages ne me correspondent pas », a insisté la jeune femme qui a assuré qu’elle ignorait les circonstances précises de la décapitation, le 16 octobre, de l’enseignant lorsqu’elle avait réagi sur Facebook.

La relativisation contextuelle de la liberté d'expression :

Pour la procureure Margaret Parietti, qui a requis six mois de prison avec sursis probatoire et 180 heures de travail d’intérêt général, « nous sommes dans un contexte où on ne peut pas écrire, dire n’importe quoi ». « Je veux bien croire qu’il s’agit d’un dérapage, incompréhensible, d’un moment de folie pendant un accès de colère », a toutefois tempéré la magistrate.

Commentaire personnel de la magistrate ou jurisprudence en cours ou simple application de la loi ? Dans un autre contexte on peut écrire n'importe quoi ? A noter le "compte de la folie" soulignée dans ce commentaire.

Oui, mais de quelle folie s'agit-il ?

https://www.20minutes.fr/societe/2892155-20201023-attentat-conflans-quatre-mois-sursis-etudiante-affirmait-samuel-paty-meritait-mourir

Une étudiante en biologie qui veut se faire passer pour un cassos ignard?

C'était bien la peine de faire des études...

Elle a pris le tribunal pour ce qu'il est...un ramassis de déconnectés de la vie réelle!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blulagon Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Beltégeuse a dit :

Cette jeune fille mériterait au moins une amende de 50 000 euros qu'elle devrait verser à la famille de Samuel... marre d'être tolérante, on voit où ça nous mène cette foutue tolérance !

La magistrate dit "nous dans un contexte où on ne pas dire et écrire n'importe quoi". Si le contexte avait été différent les propos de l'étudiante étaient dans les clous ? Est-ce seulement le contexte qui relativise les propos à tenir ?

il y a 3 minutes, stvi a dit :

apologie du terrorisme ... ce n'est pas suffisant ? et puis ça n'entre pas dans le registre de la liberté d'expression !

Alors pourquoi la magistrate a relativisé en commentaire son jugement relativement au contexte ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19248 messages
Forumeur alchimiste‚ 109ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, blulagon a dit :

 

Alors pourquoi la magistrate a relativisé en commentaire son jugement relativement au contexte ?

elle ne pouvait pas la condamner à 5 ans de prison et 75000 euros d'amende , comme le prévoit la loi . Elle a choisi d'être clémente et de relativiser le post de cette étudiante ... 3 mois avec sursis c'est pas cher payé ..

la pire ennemie de la démocratie c'est une démocratie faible ... . 

Modifié par stvi
  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blulagon Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Morfou a dit :

Une étudiante en biologie qui veut se faire passer pour un cassos ignard?

C'était bien la peine de faire des études...

Elle a pris le tribunal pour ce qu'il est...un ramassis de déconnectés de la vie réelle!

Je n'ai pas lu, vu, où cette étudiante tente de se faire passer pour un cas social. Je lis le rendu du verdict et le commentaire de la magistrate il apparait à ses dires que si le contexte était différent on pourrait dire n'importe quoi, apparemment le verdict interviendrait parce que nous sommes dans un contexte particulier.

il y a 1 minute, stvi a dit :

elle ne pouvait pas la condamner à 5 ans de prison et 75000 euros d'amende , comme le prévoit la loi . Elle a choisi d'être clémente et de relativiser le post de cette étudiante ... 3 mois avec sursis c'est pas cher payé ... 

Ce qui ne répond pas à ma remarque, ce type de propos serait puni par la loi seulement relativement au contexte (ce qu'induit son commentaire) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19248 messages
Forumeur alchimiste‚ 109ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, blulagon a dit :

Ce qui ne répond pas à ma remarque, ce type de propos serait puni par la loi seulement relativement au contexte (ce qu'induit son commentaire) ?

développe , je ne comprends pas ton propos ... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 36138 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
à l’instant, blulagon a dit :

Je n'ai pas lu, vu, où cette étudiante tente de se faire passer pour un cas social. Je lis le rendu du verdict et le commentaire de la magistrate il apparait à ses dires que si le contexte était différent on pourrait dire n'importe quoi, apparemment le verdict interviendrait parce que nous sommes dans un contexte particulier.

Le fait qu'elle soit instruite et écrive quand même des commentaires qui ressemblent plus à ceux que l'on peut attendre de cassos de banlieue plutôt que d'une étudiante en FAC...non?

Faut croire que l'instruction n'efface pas ce que sont les gens au plus profond d'eux-mêmes!

Je le vois ainsi, libre à vous de le ressentir autrement!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 13292 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
il y a 49 minutes, blulagon a dit :

je m’en excuse.

Comme ça, personne n'a à le faire.

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 36138 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
à l’instant, stvi a dit :

développe , je ne comprends pas ton propos ... 

Que sans la décapitation du professeur, ces commentaires seraient passés crème...

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blulagon Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)
il y a 1 minute, stvi a dit :

développe , je ne comprends pas ton propos ... 

La magistrate fait ce commentaire suite à son verdict : « nous sommes dans un contexte où on ne peut pas écrire, dire n’importe quoi »

Il existe donc des contextes où on peut dire et écrire n'importe quoi ? La loi est relative aux contextes ?

il y a 2 minutes, Morfou a dit :

Le fait qu'elle soit instruite et écrive quand même des commentaires qui ressemblent plus à ceux que l'on peut attendre de cassos de banlieue plutôt que d'une étudiante en FAC...non?

Faut croire que l'instruction n'efface pas ce que sont les gens au plus profond d'eux-mêmes!

Je le vois ainsi, libre à vous de le ressentir autrement!

Objectivement je ne vois toujours pas où elle tente de se faire passer pour un cas social.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 36138 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
à l’instant, Talon 1 a dit :

Comme ça, personne n'a à le faire.

Ca me rappelle l'école...:D

à l’instant, blulagon a dit :

La magistrate fait ce commentaire suite à son verdict : « nous sommes dans un contexte où on ne peut pas écrire, dire n’importe quoi »

Il existe donc des contextes où on peut dire et écrire n'importe quoi ? La loi est relative aux contextes ?

Objectivement je ne vois toujours pas où elle tente de se faire passer pour un cas social.

Pas grave...vous réagissez comme ces responsables de la loi!

Vous ne voyez rien!

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blulagon Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Talon 1 a dit :

Comme ça, personne n'a à le faire.

Il est autorisé de falsifier les citations comme vous venez de le faire ?

  • Confus 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Morfou Membre 36138 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
à l’instant, blulagon a dit :

Il est autorisé de falsifier les citations comme vous venez de le faire ?

Vous vous excusez vous-même...personne n'a donc à le faire...où est la citation?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blulagon Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)
à l’instant, Morfou a dit :

Vous vous excusez vous-même...personne n'a donc à le faire...où est la citation?

Je n'ai pas écrit les mots cité par Talon, je suppose donc qu'il a falsifié la citation.

Le débat n'est pas là.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 19248 messages
Forumeur alchimiste‚ 109ans
Posté(e)
il y a 1 minute, blulagon a dit :

La magistrate fait ce commentaire suite à son verdict : « nous sommes dans un contexte où on ne peut pas écrire, dire n’importe quoi »

Il existe donc des contextes où on peut dire et écrire n'importe quoi ? La loi est relative aux contextes ?

oui c'est l'inverse de ce que tu avances ...dans un contexte apaisé sans islamisme , sans terrorisme , une remarque dure aurait pu passer avec une tape sur les doigts , mais justement je trouve qu'elle a fait de la pédagogie  plutôt que du jugement ... elle aurait dû appliquer la loi et laisser la partie pédagogie au juge d'application des peines .. 

par sa phrase elle s'excuse elle même d'un jugement clément en évoquant la tape sur les doigts dans un climat apaisé ... c'est le raisonnement du moins pire ... 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
blulagon Membre 174 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)
à l’instant, stvi a dit :

oui c'est l'inverse de ce que tu avances ...dans un contexte apaisé sans islamisme , sans terrorisme , une remarque dure aurait pu passer avec une tape sur les doigts , mais justement je trouve qu'elle a fait de la pédagogie  plutôt que du jugement ... elle aurait dû appliquer la loi et laisser la partie pédagogie au juge d'application des peines .. 

par sa phrase elle s'excuse elle même d'un jugement clément en évoquant la tape sur les doigts dans un climat apaisé ... c'est le raisonnement du moins pire ... 

 

Je n'avance rien, j'essaie de comprendre la logique de raisonnement de la magistrate, la relativité de la loi par rapport au contexte c'est quasiment une jurisprudence qui est avancée où il apparait que dans certains contextes on pourrait dire et écrire n'importe quoi. Il faudra peut-être entendre, au contraire, que dans n'importe quel contexte on ne peut pas dire et écrire n'importe quoi.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 10649 messages
Devezh mat‚ 127ans
Posté(e)
il y a 52 minutes, Beltégeuse a dit :

Cette jeune fille mériterait au moins une amende de 50 000 euros qu'elle devrait verser à la famille de Samuel... marre d'être tolérante, on voit où ça nous mène cette foutue tolérance !

sauf que cette jeune fille n'est pas solvable, donc en fait, elle n'aurait eu aucune peine ! Et si on lui avait imposé une telle amende, elle serait devenue délinquante, trafiquante de drogue .. ou autre, car à quoi bon aller travailler, si c'est juste pour financer une amende. 

4 mois de prison avec sursis pour « apologie du terrorisme ». Ce qui veut dire que cette jeune fille est désormais fichée S et a plutôt intérêt à se tenir à carreaux

La jeune femme, jugée en comparution immédiate, devra également effectuer un stage de citoyenneté dans les 6 mois à venir.: c'est très bien, elle va être recadrée.

Si on souhaite que les jeunes comprennent la gravité de leurs actes, il ne faut pas qu'ils aient des peines disproportionnées, sinon c'est la qu'ils risquent de se radicaliser réellement ! 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×