Aller au contenu

Messages recommandés

NikoZel Invité 1 message
Baby Forumeur‚ 18ans
Posté(e)

Bonsoir à vous,

Je suis dans une situation qui n'est pas des plus agréables, même s'il y a toujours pire et qu'en réalité, j'ai de la chance de me sentir au moins comme je suis maintenant.
Je vais essayer de la faire courte :

Je suis un homme de 18 ans, sans emploi, non-scolarisé, vivant encore chez mes parents dans un bled de moins de 1000 habitants en France. Je reste à longueur de journée chez moi, je fais des activités qui m'occupent, etc, bref. J'ai un problème depuis début janvier 2020 avec mes parents.

En septembre 2019, j'ai signé un contrat en CDD avec mon père pour rentrer dans son entreprise comme plâtrier plaquiste. À la base, avant de passer mon bac en 2019 (que j'ai eu avec mention bien et avec des notes excellentes en langue), j'ai pensé à intégrer une université pour suivre des études dans une IUT en filière GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations). Mais c'est une idée que je portais sous l'influence de mon père, qui me conseillait de suivre la voie qu'il me proposait en me disant que passer un diplôme dans une université ne me donnerait pas de garantie pour avoir un emploi stable et sur une longue durée. J'avais d'autres idées d'études, mais je vous le dirai après quand ce sera pertinent.

Bon, je passe mon bac, j'ai été admis dans les voeux que j'avais fait sur Parcoursup (plateforme du Ministère de l'Éducation pour intégrer les établissements d'études supérieures) comme n'importe quel élève ferait en moyenne au lycée, mais un incident s'est produit, accompagné d'un manque d'organisation dans l'obtention d'un logement dans la ville où je voulais étudier, avec des discussions plus ou moins confuses quant à mon avenir avec mes parents. Finalement, ne pouvant intégrer aucune université, mon père me propose de venir travailler avec lui en tant que plaquiste, avoir un salaire, me former dans ce métier pour ensuite devenir maître d'oeuvre dans le BTP. En septembre 2019, je signe le contrat en CDI, et j'ajoute n'avoir aucune expérience dans le domaine du BTP, ne serait-ce qu'avoir aidé, quelques fois seulement, mon père à transporter du placo et à faire d'autres tâches relativement difficiles. Pour dire, je ne suis qu'une simple main d'oeuvre non professionnelle.

Au début, tout se passait bien. Je travaille le premier mois, je fais des erreurs, mais le travail m'intéresse tout de même. C'est dur, mais cela se tient. Sauf qu'au fil des mois, et cela dure jusqu'à début janvier 2020, mon père m'engueule à cause de mon incompétence. Je lui avais pourtant dit au début, avant que je ne m'intègre, que j'allais sûrement faire des erreurs, comme tout débutant, et que même si je suis costaud (j'ai un physique apte à porter des charges lourdes), le manque d’habilité que j'ai dans les mains ne faciliterait pas la tâche. Toutes les semaines, je fais des erreurs d'imprécision dans le découpage et le placement de la ferraille, du placo, dans le transport parfois. Ce sont des choses qui se font parfois par manque de rigueur dans le maniement des outils, soit par manque de connaissance.
Bref, des erreurs que j'ai commis sans que je ne le veuille et dont je suis désolé à chaque fois devant mon père. Et à chaque fois, un scandale éclate. Je suis malheureusement (ou heureusement, je ne sais pas) quelqu'un qui répond dans les conflits, qui se défend. Sauf que contre mon père, surtout dans un domaine où c'est un pro, je ne peux pas rivaliser, mais je hausse le ton de même car je déteste qu'on me crie dessus. Pour moi, surtout sur un chantier, quand un novice ne sait pas faire quelque chose, l'engueuler n'est pas une solution. Apporter des explications concrètes sur son erreur mènera à de meilleurs résultats qu'une humiliation par des insultes comme "incapable", "bon à rien", ou quelque chose du genre. Bref, je sens que j'ai les mains sorties du cul et que je ne pense vraiment pas vouloir intégrer le BTP. De plus, mon père parlait de manque de rentabilité et s'en étonnait en parlant de moi... Bon, je comprends que tu veuilles de l'argent, mais ne sois pas aussi pressé alors que tu as un débutant devant toi, que c'est ton fils et que tu le démoralises à chaque fois qu'il fait une erreur même si tu lui dis comment faire une tâche. Je ne suis pas un robot dont le programme que tu entres va fonctionner dès que tu appuies sur START.

Ces mois de travail se résument à des engueulades pour des conneries, et je décide d'arrêter de travailler comme plaquiste en janvier pour me tourner vers des études que je veux vraiment faire. Cependant, cela ne plaît pas à mes parents, surtout à mon père, qui pense que je l'ai trahis en quittant l'entreprise.

*** Début informations complémentaires***

Je veux faire une Licence LEA (Langues Étrangères Appliquées) Anglais - Russe Parcours Commerce International. Je suis issu d'une famille russe. Étant bilingue français-russe, je voudrais utiliser ces compétences pour en faire ma carrière comme traducteur, ou au moins un travail en lien avec les langues étrangères. Je conclue cette Licence par un Master en alternance dans le même domaine.

*** Fin informations complémentaires***

Depuis milieu janvier 2020, je reste chez moi à ne rien faire de particulier, je ne travaille pas, et je n'étudie pas. Je désire travailler et étudier, mais d'abord étudier pour ensuite travailler. Mes parents m'insultent en me faisant le reproche de ne rien faire à la maison et qu'ils ne veulent pas d'un fils comme ça. D'après eux, le contrat en CDI comme plaquiste était pour moi la meilleure option pour avoir un emploi stable plus tard, sans passer par l'université. Sauf que je ne veux pas travailler dans le BTP et je ne veux pas travailler avec un individu qui va m'engueuler à chaque fois que je fais quelque chose d'incorrect. Je veux passer par des études et devenir traducteur-interprète, ou faire un métier dans le domaine des langues, peu m'importe. Mais j'ai remarqué que ce contrat en CDI était en fait un moyen pour mes parents d'avoir de l'argent en plus. Effectivement, ils s'arrachent le derrière tous les jours pour amener de l'argent à la maison, pour que l'on ait à manger tous les jours. Devenir salarié était pour eux un moyen de profiter de mon argent. Dès le début du contrat, j'ai eu un salaire de 1800 € net par mois (vous voyez, le salaire d'un plaquiste ultra débutant sans compétence). Alors que j'ai travaillé dur pour mon argent et que je voulais économiser pour des études et d'autres choses, mes parents profitaient de mon argent pour acheter de l'alcool, des cigarettes, et pleins d'autres objets inutiles. Deux fois, mon père prenait de mon salaire (2 * 300 euros) pour payer des ouvriers qu'il avait pris au noir pour quelques tâches à un chantier. Au final, je restais avec presque rien pour économiser. Mon argent était dispersé pour les intérêts de mes parents. Je sais bien qu'il faut que les enfants aident leurs parents quand ils atteignent un âge où la santé n'est pas des meilleures, mais là, ce n'est pas vraiment un moment où il faut en profiter. Je voudrais tout de même devenir indépendant et gagner ma vie correctement en autonomie, et ce n'est pas comme ça que je vais y arriver.

Encore une fois bref, mon père fait en sorte de me déclarer comme salarié, même si je ne travaille pas, pour que je touche ensuite le chômage et que je me débrouille seul après avoir empoché le premier revenu (ce qui est acte à mon avantage que mon père fait par pitié pour moi, ce qui est réellement appréciable). Seul, donc que je parte de la maison. Sauf que ma mère me dit que je ne mérite pas le revenu de l'allocation chômage que j'aurai et que je devrais partager ce revenu. J'ai déjà calculé l'argent dont j'ai besoin pour vivre seul, et partager mon argent de l'allocation avec mes parents n'est pas du tout une bonne idée, surtout si je dois économiser pour mes études et avoir une marge de sûreté en cas de problème pendant mes études. J'ai réfléchi à un prêt étudiant, mais avoir les parents comme garant est obligatoire, et, pour moi, c'est impossible.

Dans les mois qui restent jusqu'à Septembre 2020, je voudrais trouver un travail, et je le trouverai, mais mes parents me disent de partager l'argent alors que je devrais vivre seul sans mes parents. Qu'en pensez-vous ? Je voudrais des conseils de votre part, les lecteurs de ce sujet, parce que je ne sais pas si je suis en tort ou non.
Je suis humilié pour ne rien faire à la maison, ce que je comprend puisque je suis capable d'apporter un revenu à la maison, mais je n'ai aucun moyen de transport, j'habite dans un bled loin de tout et je n'ai le droit d'utiliser aucun véhicule de mes parents et de ne rien bénéficier ; pour moi, la meilleure solution est de déménager seul en ville et de trouver un travail le temps de faire passer les mois jusqu'à septembre 2020 pour reprendre les études avec mes économies et la bourse sur critères sociaux que j'aurais en plus (environ 380 €). Mais aussi, je voudrais faire des études, et, paradoxalement, mes parents ne sont pas du tout content de moi. J'ai pensé à laisser tomber ma famille le temps de faire mes études et de gagner un salaire pour ensuite revenir et m'occuper d'eux. En 5 ans, normalement, mes parents peuvent encore tenir, et ont d'ailleurs toujours tenu sans mon aide pendant toutes ces années où j'étais à l'école. Je reviendrai ensuite avec une somme d'argent très correcte pour m'occuper de moi et d'eux. Je ne compte en aucun cas les oublier pour toujours et continuer ma vie dans mon coin car ce sont tout de même mes parents. Vous savez certainement combien d'effort nos parents puisent pour s'occuper de nous. Sauf que là, c'est presque idiot d'apporter une aide minime alors que je pourrai, plus tard, apporter une aide réellement plus conséquente. Je vois les choses plus loin, sur le long terme, ce qui me paraît plus stratégique.

Merci d'avoir lu jusqu'ici. J'espère que je ne vous ai pas trop ennuyer. Apportez toutes les critiques possibles, même si elles me dénigrent ou quoique ce soit. Je voudrais vraiment savoir si je suis en tort ou non. Mais que ce soient des critiques construites et pertinentes, sans quoi, je n'arriverai pas à faire de conclusion sur mon cas. Dans le même temps, je remercie Internet d'exister.

En vous souhaitant une bonne soirée.

P.S. : Désolé pour les probables fautes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

visiblement, il y a entre vous et vos parents des points de vues qui divergent. Je vous conseille de réfléchir à ce que vous voulez faire et au comment vous pouvez vous débrouiller pour y parvenir, puis de programmer l'année à venir dans le moindre détail et d'en parler ensuite à vos parents. Ils pourront alors vous dire ce qu'ils en pensent et comment ils comptent vous aider. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité narcejo
Invité narcejo Invités 0 message
Posté(e)

La pension qu'on doit aux parents, et qui a sa contrepartie dans l'inverse aussi, tire sa source, je crois (si mes souvenirs sont bons), dans le code civil du devoir de secours

Après, en famille, les mots sont souvent crus, mais en même temps c'est sain, et objectivement je ne puis qu'être d'accord : il faut un projet concret, autre qu'obtenir une énième mention dans un diplôme dans lequel tout le monde peut l'avoir (le diplôme) mais, si vous êtes attentifs à vos condisciples (une fois étudiant) on se rend compte que c'est juste  le début et non une fin. Par exemple, si vous briguez juste des concours de la fonction publique, c'est génial, mais uniquement en cas de réussite, sinon, mentions ou pas au préalable...

Dans votre histoire, j'ai pas tout compris, vu qu'apparemment  l'entreprise de votre père parvenait à vous procurer un très bon salaire, et donc cela signifie une bonne santé de l'entreprise. A mon avis c'est l'inquiétude qui les motive, rapport à vous, on les imagine pas, par exemple, vous faire signer une clause de non concurrence si vous partez.

En revanche, pour bâtir son avenir à partir d'une seule décision, à savoir le choix des différentes études, à mon avis la vraie vie c'est pas ça. Parvenu à un certain âge vous aurez fatalement des regrets, des sentiments d'injustice, etc. Ce me semble normal, c'est la vie quoi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Quality
Invité Quality Invités 0 message
Posté(e)

Moi je dirai, ne vous occupez plus de vos parents et allez faire vos propres expériences, votre vie. On ne fait pas des enfants pour soi. Ils ont su se débrouiller sans vous jusqu'à maintenant ils seront continuer sans vous après. 

Vos parents sont des égoïstes en pensant qu'à leur intérêt et à eux. Faites de même de votre côté : pensez qu'à vous. C'est votre vie et votre devoir envers vous même est d'être épanoui et heureux. Vous ne devez rien d'autre à personne qu'à vous même.

Ne lâchez pas vos projets personnels et foncez quoi qu'il arrive.

Vous avez la chance de savoir ce que vous voulez faire de votre vie alors allez y agissait et faite vos choix, vos envies. Vivez pour vous le reste se fera après plus tard vos parents seront fière de vous et si ce n'est pas le cas c'est leur problème pas le votre. 

On vit pour soi pas pour les autres, parents ou pas.  On ne fait pas des enfants pour qu'ils nous assistent maintenant ou plus tard mais pour qu'ils fassent leur propres expériences et leur propre vie. 

Ils vont faire de la résistance vu leur comportement d'aujourd'hui, il y a de l'inquiétude certainement mais ne rentrez pas dans leur manège ni leur jeu.

Pensez à vous et votre avenir qui n'est pas avec papa et maman car vous avez aussi votre vie personnelle à faire (avoir une vie affective avec ou pas femme et enfants)

Bon projet et bonne route à vous ! 

Modifié par Quality

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Quality
Invité Quality Invités 0 message
Posté(e)

Vos parents avaient comme projet de faire une entreprise familiale  (père et fils ) celui ci est déçu que cela ne se fasse pas et s'inquiéte de votre avenir sans eux et loin d'eux . (Le leur aussi sans vous près d'eux ) 

Ils se disent que vous n'avez pas été capable de travailler avec eux alors que vous êtes de la même famille alors avec des étrangers plus un métier inconnu d'eux et de vous, ils n'osent pas imaginer que vous allez vous en sortir. Ils paniquent et s'inquiétent d'où toute cette tension entre vous tous de plus votre départ engendre de l'investissement et des frais qui pour eux auraient pu être évité si vous étiez rentré dans le moule prévu par eux. Ce n'est pas le cas alors faite vos preuves, prouvez leur que vous avez des compétences oui mais autres que dans le bâtiment. Que vous n'êtes pas un bon à rien comme ils le pensent ( ils disent ça par inquiétude plus que par méchanceté enfin j'espère )

Vous n'avez plus qu'à agir et leur prouver qu'ils se trompent sur vous et c'est en partant faire ce que vous avez décidé et envie de faire. Oui au début,  il va y avoir disputent, difficultés et remontrances mais c'est pour mieux vous trouvez et vous retrouvez plus tard. Après  vous verrez le contacte avec eux sera meilleurs et ils vous exprimeront toutes leurs craintes qu'ils ont eu.

Ils vont et sont déçu aujourd'hui mais plus tard tout ça sera loin derrière et seront fière de vous quand vous aurez accompli ce que vous vous aviez prévu pour vous. Vos relations changeront en mieux vous verrez. Mais en attendant vous devez tous passer par cette étape d'aujourd'hui. Vous affranchir de vos parents, de leur projet fait pour eux et vous et cela n'est jamais simple. Ça fait des conflits,  des étincelles mais ça ne veut pas dire rupture définitif avec eux bien au contraire après plus tard ils vous respecteront et vous diront que vous avez fait les bons choix même si cela a été compliqué pour tous au départ. 

Foncé allez vers votre avenir, marcher dans vos propres pas. Vous ne le régretterai  pas  même si ça semble compliqué et très difficile aujourd'hui, ça en vaut la chandelle. 

Modifié par Quality

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cocoli Membre 605 messages
Forumeur forcené‚ 59ans
Posté(e)

Les enfants doivent  suivent leurs voie ,ce qu ils ont envie de faire et pas ce que leurs parents désirent, on est la pour conseiller, aider pas pour diriger.quand a aider ses parents  financierement ,pas s ils ont assez d argent ,et non plus si vous êtes indépendant, vous aurez besoins de votre argent  pour démarrer dans la vie.vous verrez plus tard pour les aider s il y a besoins,pour l instant  penser a vous ne culpabilisez pas ,tentez votre chance dans le travail qui vous plaît.pour les études et un travail cumulés  cest pas facile mais c est possible. Hôtellerie serveur caissier sont des emploi qui peuvent vous aider à trouver votre indépendance. Courage et bonne chance.:hello:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×