Aller au contenu

Messages recommandés

mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Bonjour,  

 

J'ai   quelques questions     à     vous     posez     auxquelles je       n'ai   malheureusement   pas     pu    obtenir   de réponse     jusqu'ici      sur   ce      forum.

Les     voici:     

1)Quel     dispositif   adopter       demain     pour    instituer     une        démocratie       participative       autours    du  système  politique    du    parrainage des       candidats     aux élections présidentielles    ? 

2)Doit-il     y      avoir      un       seuil    de   représentativité  électorale   des   électeurs   locaux     pour       que      les   listes  de   certaines    minorités     ethniques  soient     représentées        lors     des     prochaines     élections     municipales  ?

3)   Doit-on    reconnaitre      la     naturalisation      par    l'éligibilité  de     la      nationalité      des           étrangers      non-ressortissants      de       l'Union       européenne  lors    des      élections         municipales   ou     aux       élections      intra-syndicales?    

4) Doit-on       créer     un        organisme       de        consultation    obligatoire        avec  avis         facultatif      des       cultes  religieux        lors        du       dépôt     d'un        projet    de       loi     ou        d'une         proposition       de        loi   ?    

4)     Faut-il    donner      la      possibilité    d'un        recours       en         QPC    pour      les        syndicats   au        nom         d'une        action d'intérêt          collectif       professionnel   ?   

5)  Doit-on     reconnaitre      le      droit      à         l'adoption          plénière        des   couples    de    même   sexe  ? 

6)Faut-il   généraliser      les      plans    d'urbanisation       durable      participatifs   locaux et     les     conseils   de     quartiers    d'une     manière      beaucoup  plus   large? 

6)    Faut-il donner     la      possibilité  d'avoir     recours    à     un       actionnariat        militant     à    nos      organisations     inter-gouvernementales          aux         seins       de nos   entreprises         européennes    socialement        engagées   ?        

7)  Doit-on    créer    une     Union         européenne   à   projets    socialement   responsable  par       la mise    en       place     d'une    épargne      salariale  solidaire européenne   obligatoire ?      

8)Faut-il     mettre       les        enjeux     de     la    transition   énergétique     au      cœurs   de nos     territoires    de   l'Union      européenne par  la    reconnaissance    de      l'effet       direct du    principe      de       différenciation            territoriale?

9)   Faut-il    un   système   de      retraite      à       points         européen    universel    ?  

10)    Faut-il   une      défense        européenne   avec    un       commandement     intégré    ?    

11)   Faut-il     une      Europe           sociale      par        un       common    law         européen    ?     

12)      Faut-il        donner     la       priorité   de      la      navette       parlementaire       au       sénat    sur         l'Assemblée       nationale    ? 

13)  Comment      concevoir     une      politique   de     pluralisme         social  à       l'école  ? 

14)   Faut-il      que  l'accord       d'entreprise     ou          d'établissement       soit       soumis    à      la         démocratie        d'entreprise ?  

15)      Faut-il      que        le      point    de        la       retraite       à      points     universel    soit soumis      à        l'accord          d'entreprise     ou         d'établissement   ?

 

16)   Faut-il    une  obligation       de      mutabilité      en       entreprise     en       fonction           de      l'aptitude  et    de         l'ancienneté      en       entreprise     du       salarié   ?                                    

 (questions    où  je  n'ai   pas   encore  eu    de       réponse      jusqu'ici)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Pierrot89 Membre 3106 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, mig72 a dit :

Bonjour,  

 

J'ai   quelques questions     à     vous     posez     auxquelles je       n'ai   malheureusement   pas     pu    obtenir   de réponse     jusqu'ici      sur   ce      forum.

Les     voici:     

1)Quel     dispositif   adopter       demain     pour    instituer     une        démocratie       participative       autours    du  système  politique    du    parrainage des       candidats     aux élections présidentielles    ? 

2)Doit-il     y      avoir      un       seuil    de   représentativité  électorale   des   électeurs   locaux     pour       que      les   listes  de   certaines    minorités     ethniques  soient     représentées        lors     des     prochaines     élections     municipales  ?

3)   Doit-on    reconnaitre      la     naturalisation      par    l'éligibilité  de     la      nationalité      des           étrangers      non-ressortissants      de       l'Union       européenne  lors    des      élections         municipales   ou     aux       élections      intra-syndicales?    

4) Doit-on       créer     un        organisme       de        consultation    obligatoire        avec  avis         facultatif      des       cultes  religieux        lors        du       dépôt     d'un        projet    de       loi     ou        d'une         proposition       de        loi   ?    

4)     Faut-il    donner      la      possibilité    d'un        recours       en         QPC    pour      les        syndicats   au        nom         d'une        action d'intérêt          collectif       professionnel   ?   

5)  Doit-on     reconnaitre      le      droit      à         l'adoption          plénière        des   couples    de    même   sexe  ? 

6)Faut-il   généraliser      les      plans    d'urbanisation       durable      participatifs   locaux et     les     conseils   de     quartiers    d'une     manière      beaucoup  plus   large? 

6)    Faut-il donner     la      possibilité  d'avoir     recours    à     un       actionnariat        militant     à    nos      organisations     inter-gouvernementales          aux         seins       de nos   entreprises         européennes    socialement        engagées   ?        

7)  Doit-on    créer    une     Union         européenne   à   projets    socialement   responsable  par       la mise    en       place     d'une    épargne      salariale  solidaire européenne   obligatoire ?      

8)Faut-il     mettre       les        enjeux     de     la    transition   énergétique     au      cœurs   de nos     territoires    de   l'Union      européenne par  la    reconnaissance    de      l'effet       direct du    principe      de       différenciation            territoriale?

9)   Faut-il    un   système   de      retraite      à       points         européen    universel    ?  

10)    Faut-il   une      défense        européenne   avec    un       commandement     intégré    ?    

11)   Faut-il     une      Europe           sociale      par        un       common    law         européen    ?     

12)      Faut-il        donner     la       priorité   de      la      navette       parlementaire       au       sénat    sur         l'Assemblée       nationale    ? 

13)  Comment      concevoir     une      politique   de     pluralisme         social  à       l'école  ? 

14)   Faut-il      que  l'accord       d'entreprise     ou          d'établissement       soit       soumis    à      la         démocratie        d'entreprise ?  

15)      Faut-il      que        le      point    de        la       retraite       à      points     universel    soit soumis      à        l'accord          d'entreprise     ou         d'établissement   ?

 

16)   Faut-il    une  obligation       de      mutabilité      en       entreprise     en       fonction           de      l'aptitude  et    de         l'ancienneté      en       entreprise     du       salarié   ?                                    

 (questions    où  je  n'ai   pas   encore  eu    de       réponse      jusqu'ici)

Quel fourre tout...

1: Non

2: oui 5 %

3:oui

4: non

5: oui

6 : non

6bis : oui

7 : oui

8 : non

9 : oui

10 : non

11 : oui

12 : oui

13: oui

14 : oui

15 : non

16 : non

 

Les questions à réponses binaires ne permettent pas la finesse d'analyse.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Pierrot89 a dit :

Quel fourre tout...

1: Non

2: oui 5 %

3:oui

4: non

5: oui

6 : non

6bis : oui

7 : oui

8 : non

9 : oui

10 : non

11 : oui

12 : oui

13: oui

14 : oui

15 : non

16 : non

 

Les questions à réponses binaires ne permettent pas la finesse d'analyse.

 

 

Pourquoi    oui   ou   non   ? 

Pouviez-vous développer   un    peu      plus    votre     argumentation    pour     que    je      puisse        comprendre     votre    analyse     autours   de     mes     questions        s'il     vous      plait        ?  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pic et repic Membre 3654 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)
il y a 25 minutes, Pierrot89 a dit :

consultation    obligatoire        avec  avis         facultatif

bonjour,

mig72 a encore frappé....espaces, espaces espaces....pourquoi une telle mise en forme ?

il y a à boire et à manger là dedans ....

un fatras de mots juxtaposés pour faire ....pour faire quoi au fait ?

juste un exemple, point 4 : consultation obligatoire avec avis facultatif....à quoi cela va t il servir si l'avis est facultatif...à rien.

une usine à gaz de plus ( vous ne trouvez pas qu'il n'y en a pas assez comme cela ! )

puisque cela sera facultatif....rien ne s'imposera, donc l'avis ne sera pas suivi d'effets ...alors pourquoi donner un avis ? ( vous croyez au Père Noël, si ce n'est pas obligatoire...cela ne se fera pas !)

pour les réponses, Pierrot89 s'y est essayé ...avec plus ou moins de bonheur !

je repose une fois de plus ma question ( je n'en pose qu'une seule ) : mig72, qu'êtes vous ?

une première réponse de votre part ne m'avait que très peu satisfait et j'avais soulevé quelques objections.

la balle est dans votre camp....humain ou silicium ? Je sais, c'est hors sujet, mais cela me tiens à cœur de savoir à qui j'ai affaire, tant la phraséologie est surprenante !

je vous souhaite une bonne journée.

Modifié par pic et repic
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, mig72 a dit :

Bonjour,  

 

J'ai   quelques questions     à     vous     posez     auxquelles je       n'ai   malheureusement   pas     pu    obtenir   de réponse     jusqu'ici      sur   ce      forum.

Les     voici:     

1)Quel     dispositif   adopter       demain     pour    instituer     une        démocratie       participative       autours    du  système  politique    du    parrainage des       candidats     aux élections présidentielles    ? 

2)Doit-il     y      avoir      un       seuil    de   représentativité  électorale   des   électeurs   locaux     pour       que      les   listes  de   certaines    minorités     ethniques  soient     représentées        lors     des     prochaines     élections     municipales  ?

3)   Doit-on    reconnaitre      la     naturalisation      par    l'éligibilité  de     la      nationalité      des           étrangers      non-ressortissants      de       l'Union       européenne  lors    des      élections         municipales   ou     aux       élections      intra-syndicales?    

4) Doit-on       créer     un        organisme       de        consultation    obligatoire        avec  avis         facultatif      des       cultes  religieux        lors        du       dépôt     d'un        projet    de       loi     ou        d'une         proposition       de        loi   ?    

4)     Faut-il    donner      la      possibilité    d'un        recours       en         QPC    pour      les        syndicats   au        nom         d'une        action d'intérêt          collectif       professionnel   ?   

5)  Doit-on     reconnaitre      le      droit      à         l'adoption          plénière        des   couples    de    même   sexe  ? 

6)Faut-il   généraliser      les      plans    d'urbanisation       durable      participatifs   locaux et     les     conseils   de     quartiers    d'une     manière      beaucoup  plus   large? 

6)    Faut-il donner     la      possibilité  d'avoir     recours    à     un       actionnariat        militant     à    nos      organisations     inter-gouvernementales          aux         seins       de nos   entreprises         européennes    socialement        engagées   ?        

7)  Doit-on    créer    une     Union         européenne   à   projets    socialement   responsable  par       la mise    en       place     d'une    épargne      salariale  solidaire européenne   obligatoire ?      

8)Faut-il     mettre       les        enjeux     de     la    transition   énergétique     au      cœurs   de nos     territoires    de   l'Union      européenne par  la    reconnaissance    de      l'effet       direct du    principe      de       différenciation            territoriale?

9)   Faut-il    un   système   de      retraite      à       points         européen    universel    ?  

10)    Faut-il   une      défense        européenne   avec    un       commandement     intégré    ?    

11)   Faut-il     une      Europe           sociale      par        un       common    law         européen    ?     

12)      Faut-il        donner     la       priorité   de      la      navette       parlementaire       au       sénat    sur         l'Assemblée       nationale    ? 

13)  Comment      concevoir     une      politique   de     pluralisme         social  à       l'école  ? 

14)   Faut-il      que  l'accord       d'entreprise     ou          d'établissement       soit       soumis    à      la         démocratie        d'entreprise ?  

15)      Faut-il      que        le      point    de        la       retraite       à      points     universel    soit soumis      à        l'accord          d'entreprise     ou         d'établissement   ?

 

16)   Faut-il    une  obligation       de      mutabilité      en       entreprise     en       fonction           de      l'aptitude  et    de         l'ancienneté      en       entreprise     du       salarié   ?                                    

 (questions    où  je  n'ai   pas   encore  eu    de       réponse      jusqu'ici)

Je  reprise   mes     questions 

 

1)  Comment-concevoir     le      système   de       parrainage  des  candidats      aux    élections      présidentielles en       instaurant   d'avantage  de     démocratie     participative   ?     Faut-il    plus   de     transparence       publique  quant au          parrainage    des        candidats     aux        élections       présidentielles   par      nos        élus     locaux? Ou    alors   faut-il      donner         d'avantage    de      pouvoir   à     une        démocratie   délibérative      locale  ?     ou  encore       en   y        instituant       un        système    de         parrainage     de  nos        candidats       aux        élections           présidentielles      par  une   démocratie     participative      au      scrutin    au      jugement        majoritaire   pour         chaque          circonscription territoriale     ?     

2)Pourquoi    5% et   pas     un       autre     seuil    de        représentation        électorale ?      

3)   Doit-on    reconnaitre      la     naturalisation      par    l'éligibilité  de     la      nationalité      des           étrangers      non-ressortissants      de       l'Union       européenne  lors    des      élections         municipales   ou    lors des        élections      intra-syndicales et   quelles     ont    seront      alors        les      conséquences  ?  Faut-il     alors        pour     être        naturaliser   par          l'éligibilité     aux      élections     municipales          ou         aux           élections          intra-syndicales    être   dans      une        situation       décente   ?    Faut-il    ainsi       avoir       un     système    d' éligibilité     par    le       cens   ?  Comment       alors        satisfaire      au     principe   de    la      méritocratie         républicaine   ?  Ou   autrement    dit quelles      politiques      de        discrimination          positive     avoir   pour      avoir     une     représentation    réelle     et      effective       des         minorités       ethniques      aux       seins     de   nos        municipalités       publiques  ?     Faut-il      avoir    recours   à   du   militantisme     de   travailleurs   d "'utilité        sociale"  ? 

                                

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Doit-on    reconnaitre      la     naturalisation      par    l'éligibilité  de     la      nationalité      des           étrangers      non-ressortissants      de       l'Union       européenne  lors    des      élections         municipales   ou    lors des        élections      intra-syndicales et   quelles    en    seront      alors        les      conséquences  ?  Faut-il     alors        pour     être        naturaliser   par          l'éligibilité     lors  des    élections     municipales          ou          intra-syndicales    être   dans      une        situation       décente   ?    Faut-il    alors    admettre       un     système    d' éligibilité     par    le       cens   ? Et   alors   comment               satisfaire      au     principe   de    la      méritocratie         républicaine   ? Quelles      politiques      de        discrimination          positive     peut-on     avoir    pour          une  meilleure représentation    réelle     et      effective       des         minorités       ethniques      aux       seins     de   nos        municipalités       publiques  ?     Faut-il    alors avoir  recours     à     du       militantisme      par       du        travail       "d'utilité          sociale"   ?  

1)  Comment-concevoir     le      système   de       parrainage  des  candidats      aux    élections      présidentielles en       instaurant   d'avantage  de     démocratie     participative   ?     Faut-il    plus   de     transparence       publique  quant au          parrainage    des        candidats     aux        élections       présidentielles   par      nos        élus     locaux? Ou    alors   faut-il      donner         d'avantage    de      pouvoir   à     une        démocratie   délibérative      locale  ?     ou  encore       en   y        instituant       un        système    de         parrainage     de  nos        candidats       aux        élections           présidentielles      par  une   démocratie     participative      au      scrutin    au      jugement        majoritaire   pour         chaque          circonscription territoriale     ?     

2)Pourquoi    5% et   pas     un       autre     seuil    de        représentation        électorale ?    

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 21298 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 58ans
Posté(e)

 

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Totof44 Membre 761 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

Christophe,

as-tu ouvert ce sujet par naïveté, pour rigoler un coup ou par plaisir de te prendre la tête ?

Tu sais à l'avance ce qu'est un sujet de mig72. Tu sais que tu vas tomber sur une liste de questions, sans lien les unes avec les autres, utilisant des termes techniques qui ne sont d'aucune application dans le contexte (si toutefois, on peut parler de contexte). Tu sais que tu vas t'arracher les yeux à essayer de déchiffrer ces lignes qui placent un nombre d'espaces inexplicable entre chaque mots.

Alors, oui, c'est vrai, cela a pu être drôle de découvrir les sujets de mig72, de lui répondre avec des extraits de Pirate des Caraibes, de Kaamelott, ou comme l'a fait un autre contributeur, avec une parodie de pub du Burger quiz. Mais les blagues les plus courtes sont les meilleures, et un running gag doit avoir sa finesse qu'on ne retrouve plus là.

Te voilà en train de reposer cette question que tu n'es pas le seul à te poser : qui est Mig72 ? Est-ce un robot, ce qui est la conclusion que tu as fini par tirer ? Car il est vrai qu'il y a là quelque chose qu'un humain ne ferait pas : cette mise en forme, ces questions qui sortent de nul part, un contributeur qui like les commentaires qui se moquent de lui ou qui se cite lui-même.

Qu'as-tu répondre ?

Que tu as découvert mig72 lors d'un sujet traitant d'écologie, et où sa participation semblait cohérente : il contredisait les uns, likait les avis qui allaient dans l'autre sens. Que tu l'as vu poster des sujets portant sur les questions institutionnelles qui t'intéressent tant ? Qu'il y avait même une certaine cohérence au départ, car on lisait chez lui une aspiration à une refonte institutionnelle, promouvant cette idée que toi tu combats ardemment, à savoir le fédéralisme. Et même qu'il s'est fait défenseur du plus contestable des articles de la DDHC de 1789, en insérant même un lien vers un sujet en rapport. Tu as cependant constaté qu'il s'est avéré incapable de vulgariser ce lien extrêmement technique et complexe, s'est seulement contenté de répondre "cours de droit". Il est vrai aussi, qu'à un moment, certaines de ses questions t'ont offert le prétexte pour faire part à la communauté du forum de tes réflexions sur la question institutionnelle.

Mais franchement, n'as-tu pas compris que mig72 a pris un virage ? Le robot a échappé à son créateur. Certes, si tu le compares à Cleverbot, tu peux le placer au-dessus. Mais voilà des questions qu'il est bien le seul à se poser. Si j'en avais le courage, je t'en sortirais un florilège, et tu verrais bien qu'il n'y a là plus aucune cohérence, plus aucune pertinence.

Après, Christophe, libre à toi de continuer à t'arracher les cheveux en te demandant qui est mig72, mais mon conseil serait d'ignorer tout nouveau sujet qu'il crée.

  • Like 1
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pic et repic Membre 3654 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)
Il y a 17 heures, mig72 a dit :

Je  reprise   mes     questions 

bonjour, ce ne serait pas plutôt, les chaussettes que l'on reprise ?:dev:

c'est vrai que les textes ressemblent à une chaussette trouée, tant il y a de trous ( d'espaces ) .....!

bon, fini de rire et au boulot.

bonne journée Mig72 et cesser de vous prendre la tête.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Je   fais     essayer   de    contextualiser     mes       propos      car     ils     ne      sont      apparemment    pas     très    clair (et      non     je     ne      suis      pas     un     robot      mais     une     personne      ayant     une       dignité       

 

1)  Comment-concevoir    un      nouveau        système   de       parrainage  des  candidats      aux    élections      présidentielles par    d'avantage de     démocratie   délibérative locale      ? Autrement  dit,      comment        associer     le       parrainage    des        candidats       aux     élections         présidentielles       avec      une           délibération         publique    des  citoyens      d'une       circonscription  territoriale  ? Mais     faut-il   aussi  plus   de     transparence       publique  quant au          parrainage    des        candidats     aux        élections       présidentielles   par      nos        élus     locaux? Ou    alors   faut-il   y   instaurant       un        système    de         parrainage     de  nos        candidats       aux        élections           présidentielles      qui     soit    un          système    de         parrainage     de         représentation   par  une   démocratie     participative     par       un       scrutin    au      jugement        majoritaire   pour       tous        les       candidats         aux   élections     présidentielles      avec       la    prise      en     compte      des       bulletins        blancs      pour        chaque          circonscription territoriale     ?     

2)Pourquoi  un         seuil     de      représentation      électorale   de    5% et   pas     un         seuil    de        représentation        électorale     plus     élevé      compte    tenu     d'une      représentation  collective      réelle      et     effective   comme  par     exemple    plus     de   6%   de       l'électorat     local   ?  C'est-à-dire  d'une    représentation       électorale   réellement représentative      d'une         collectivité          d'individus     ?  

3)   Doit-on    reconnaitre      la     naturalisation     par        l'éligibilité  de     la        nationalité     des           étrangers      non-ressortissants      de       l'Union       européenne  élus    lors    des      élections         municipales   ou    lors des        élections      intra-syndicales ?  Faut-il     alors     être dans      une        situation   de    vie   décente   ?    Ou      alors   faut-il  plutôt   reconnaitre    un     système    d' éligibilité     par    le       cens     où     le        migrant       économique      en           situation      de        précarité      ne     pourrait        pas    être élu  au     sein       d'une     institution          publique        ou         sociale   du        fait     de       son        statut         juridique     de         précarité        ?    Mais   alors     ne       serait-ce   pas    par-là       méconnaitre    le principe   de    la      méritocratie         républicaine  des     "origines"    où        chacun       d'entre     nous     aurait    une      égalité      des          chances           d'accéder       aux        fonction     de      représentation   au    sein        d'une        institution       de      vie        collective       indépendamment   de     tout      critère       de       motifs          discriminatoires ?    Dès    lors   quelles      politiques      de        discrimination          positive     peut-on    mettre    en      œuvre       pour reconnaitre         une  meilleure représentation       républicaine      des         minorités       ethniques      aux       seins     de   nos        municipalités       publiques  ?     Faut-il    alors avoir  recours     à      du        travail       "d'utilité          sociale"    par        intermittence      afin          d'éviter      que      notre      système       de       méritocratie       républicaine      ne     dérive      vers     un          régime  ploutocratique    ?     C'est-à-dire  indirectement     par    une        République    de    grande      bourgeoise par        le        cens  ? 

4)    Faut-il  pas   reconnaitre      le     recours      en     QPC     lors       d'une         action       collective        d'intérêt        professionnel      des          syndicats      en       cas       d'épuisement   des voies   de    recours    internes     ?   Et     notamment    pour mieux           garantir     le      principe     d'unicité     de         l 'instance    en         vertu        duquel      toutes      les        demandes         dérivant      d'un     même     contrat        de    travail   entre       les  mêmes    parties       doivent          faires       l'objet         d'une        seule            instance  juridictionnelle ? 

      

5)    Ne      faut-il       pas    que     les      sages     du      Conseil     Constitutionnel     soient         d'anciens       juges        honoraires et      pourquoi     pas    alors ?        

6)  Faut-il    un        empêchement      locale   avec     un         système   de      recomposition    des        conseils      municipaux   d'une   collectivité      territoriale    par     un         référendum      d'initiative       populaire       à        la        majorité      renforcée     locale  et      pourquoi    pas      alors  ?

ça        n'a      rien         avoir         avec        le        fédéralisme  de       l'Union         européenne     que     je        promeut   avec    une        intégration      des      Etats-membres      de     l'  Union        européenne    beaucoup        plus       inclusifs    sur     un        certain    nombre   de           sujets      (tu      auras          compris          l'idée)        

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Totof44 Membre 761 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)

On continuera de se demander qui vous êtes. Et pourquoi ces multiples espaces qui rendent la lecture pénible.

Je vais reprendre la première question.

il y a une heure, mig72 a dit :

1)  Comment-concevoir    un      nouveau        système   de       parrainage  des  candidats      aux    élections      présidentielles par    d'avantage de     démocratie   délibérative locale      ? Autrement  dit,      comment        associer     le       parrainage    des        candidats       aux     élections         présidentielles       avec      une           délibération         publique    des  citoyens      d'une       circonscription  territoriale  ? Mais     faut-il   aussi  plus   de     transparence       publique  quant au          parrainage    des        candidats     aux        élections       présidentielles   par      nos        élus     locaux? Ou    alors   faut-il   y   instaurant       un        système    de         parrainage     de  nos        candidats       aux        élections           présidentielles      qui     soit    un          système    de         parrainage     de         représentation   par  une   démocratie     participative     par       un       scrutin    au      jugement        majoritaire   pour       tous        les       candidats         aux   élections     présidentielles      avec       la    prise      en     compte      des       bulletins        blancs      pour        chaque          circonscription territoriale     ?

D'où vient-elle ? C'est cela qui étrange dans vos sujets, c'est la démarche.

Logiquement, on analyse comment vont les choses, on décèle des défauts, on recherche l'origine et l'explication de ce pourquoi les choses fonctionnent ainsi, on compare à un idéal philosophique, puis on réfléchit et on avance des idées.

Là, vos questions consistent à peu près à nous demander comment mettre en oeuvre des propositions, mais sans s'être donné la peine de réfléchir avant sur l'opportunité de ces propositions. Quels objectifs ? Jamais vous n'en parlez. Comme si a priori il y avait déjà consensus là-dessus. Alors vous dites que vous contextualisez, mais pas du tout ! La question semble encore sortir de nul part.

Une autre chose très curieuse, c'est la syntaxe.

Je reprends.

il y a une heure, mig72 a dit :

Comment-concevoir    un      nouveau        système   de       parrainage  des  candidats      aux    élections      présidentielles

Jusque là tout va bien (si passe outre les espaces de trop et le fait qu'à aucun moment la question n'est contextualisée). Mais la phrase ne s'arrête pas là, car vous ajoutez :

il y a une heure, mig72 a dit :

par    d'avantage de     démocratie   délibérative locale      ?

Mais le parrainage des candidats à une élection présidentielle n'a rien à voir avec la démocratie locale. Il faudrait donc que la question soit inscrite à l'ordre du jour du conseil municipal ? Et d'ailleurs, en quoi cela renforcerait la  démocratie ?

Et puis je reviens sur la forme : passons outre ce que je viens de dire là, admettons qu'on s'entende pour dire qu'avant d'être l'élu du Peuple, le Président de la République devrait être approuvé par des territoires. Encore une fois, on ne comprend pas l'objectif ni le dysfonctionnement que pose le fonctionnement actuel, mais passons. Quelle autre réponse à la question pourrait-on avancer autre que l'inscription à l'ordre du jour du conseil municipal ?

Poursuivons.

Il y a 1 heure, mig72 a dit :

Autrement  dit,      comment        associer     le       parrainage    des        candidats       aux     élections         présidentielles       avec      une           délibération         publique    des  citoyens      d'une       circonscription  territoriale  ?

D'abord, qu'est-ce qu'une circonscription territoriale ? Une commune ? Un canton ? Une communauté d'agglomérations ? Un département ? Une circonscription législative ? Une région entière ?

Mais là, il semble que l'objectif se précise. L'idée serait d'associer les citoyens au parrainage ? Mais pourquoi impérativement les citoyens d'un territoire ? Et comment cela une "délibération publique" ? Un vote non secret ?

Il y a 1 heure, mig72 a dit :

Mais     faut-il   aussi  plus   de     transparence       publique  quant au          parrainage    des        candidats     aux        élections       présidentielles   par      nos        élus     locaux?

Là, c'est plus clair. Quoi que la question ne soit toujours pas contextualisée. Quel est le problème posé ? Et puis la question se pose-t-elle toujours si ça passe par un parrainage citoyen ? Ou alors je n'ai pas compris la phrase précédente, ce qui est plus que probable.

Attention, accrochons-nous pour la phrase suivante, car à ces multiples espaces incompréhensibles, s'ajoute le manque de plus d'une virgule, et l'utilisation d'un participe présent à la place d'un infinitif.

Il y a 1 heure, mig72 a dit :

Ou    alors   faut-il   y   instaurant       un        système    de         parrainage     de  nos        candidats       aux        élections           présidentielles      qui     soit    un          système    de         parrainage     de         représentation   par  une   démocratie     participative     par       un       scrutin    au      jugement        majoritaire   pour       tous        les       candidats         aux   élections     présidentielles      avec       la    prise      en     compte      des       bulletins        blancs      pour        chaque          circonscription territoriale     ?

Suggestion de reformulation :

"Ou alors, faudrait-il que les candidats à l'élection présidentielle soient investis par des primaires recourant au jugement majoritaire (mode de scrutin reconnaissant le vote blanc) ? "

En tout cas, c'est ce que je comprends, car qui dit scrutin dit vote. Mais le parrainage sert à éviter la multiplication des candidatures. Donc si on doit voter une première fois pour chaque candidat avant LE scrutin, quel intérêt ? A moins d'opposer entre eux les candidats qui ont des positionnements relativement proches. Et encore une fois, je ne comprends pas ce que viennent faire les quatre derniers mots "pour chaque circonscription territoriale".

Voyez à quel point on peut s'arracher les cheveux à essayer de comprendre les questions. Si on ajoute à cela le fait que nous ne nous sommes pas posé ces questions nous-même, on n'a pas de réponse à apporter.

Mais ce qui interroge, c'est cette présentation à multiples espaces inutiles, la syntaxe étrange, l'emploi de mots techniques qui ne sont pas toujours d'application dans le contexte, ces question sans contexte, sans constat, sans objectif, le fait que vous ne fassiez QUE de poser des questions, que ces questions n'ont parfois aucun lien entre elles, que vous vous citez vous-même.

Quand on ouvre vos sujets, on ne s'interroge pas (moi en tout cas) sur vos questions, mais sur vous. Telle est l'énigme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Totof44 a dit :

On continuera de se demander qui vous êtes. Et pourquoi ces multiples espaces qui rendent la lecture pénible.

Je vais reprendre la première question.

D'où vient-elle ? C'est cela qui étrange dans vos sujets, c'est la démarche.

Logiquement, on analyse comment vont les choses, on décèle des défauts, on recherche l'origine et l'explication de ce pourquoi les choses fonctionnent ainsi, on compare à un idéal philosophique, puis on réfléchit et on avance des idées.

Là, vos questions consistent à peu près à nous demander comment mettre en oeuvre des propositions, mais sans s'être donné la peine de réfléchir avant sur l'opportunité de ces propositions. Quels objectifs ? Jamais vous n'en parlez. Comme si a priori il y avait déjà consensus là-dessus. Alors vous dites que vous contextualisez, mais pas du tout ! La question semble encore sortir de nul part.

Une autre chose très curieuse, c'est la syntaxe.

Je reprends.

Jusque là tout va bien (si passe outre les espaces de trop et le fait qu'à aucun moment la question n'est contextualisée). Mais la phrase ne s'arrête pas là, car vous ajoutez :

Mais le parrainage des candidats à une élection présidentielle n'a rien à voir avec la démocratie locale. Il faudrait donc que la question soit inscrite à l'ordre du jour du conseil municipal ? Et d'ailleurs, en quoi cela renforcerait la  démocratie ?

Et puis je reviens sur la forme : passons outre ce que je viens de dire là, admettons qu'on s'entende pour dire qu'avant d'être l'élu du Peuple, le Président de la République devrait être approuvé par des territoires. Encore une fois, on ne comprend pas l'objectif ni le dysfonctionnement que pose le fonctionnement actuel, mais passons. Quelle autre réponse à la question pourrait-on avancer autre que l'inscription à l'ordre du jour du conseil municipal ?

Poursuivons.

D'abord, qu'est-ce qu'une circonscription territoriale ? Une commune ? Un canton ? Une communauté d'agglomérations ? Un département ? Une circonscription législative ? Une région entière ?

Mais là, il semble que l'objectif se précise. L'idée serait d'associer les citoyens au parrainage ? Mais pourquoi impérativement les citoyens d'un territoire ? Et comment cela une "délibération publique" ? Un vote non secret ?

Là, c'est plus clair. Quoi que la question ne soit toujours pas contextualisée. Quel est le problème posé ? Et puis la question se pose-t-elle toujours si ça passe par un parrainage citoyen ? Ou alors je n'ai pas compris la phrase précédente, ce qui est plus que probable.

Attention, accrochons-nous pour la phrase suivante, car à ces multiples espaces incompréhensibles, s'ajoute le manque de plus d'une virgule, et l'utilisation d'un participe présent à la place d'un infinitif.

Suggestion de reformulation :

"Ou alors, faudrait-il que les candidats à l'élection présidentielle soient investis par des primaires recourant au jugement majoritaire (mode de scrutin reconnaissant le vote blanc) ? "

En tout cas, c'est ce que je comprends, car qui dit scrutin dit vote. Mais le parrainage sert à éviter la multiplication des candidatures. Donc si on doit voter une première fois pour chaque candidat avant LE scrutin, quel intérêt ? A moins d'opposer entre eux les candidats qui ont des positionnements relativement proches. Et encore une fois, je ne comprends pas ce que viennent faire les quatre derniers mots "pour chaque circonscription territoriale".

Voyez à quel point on peut s'arracher les cheveux à essayer de comprendre les questions. Si on ajoute à cela le fait que nous ne nous sommes pas posé ces questions nous-même, on n'a pas de réponse à apporter.

Mais ce qui interroge, c'est cette présentation à multiples espaces inutiles, la syntaxe étrange, l'emploi de mots techniques qui ne sont pas toujours d'application dans le contexte, ces question sans contexte, sans constat, sans objectif, le fait que vous ne fassiez QUE de poser des questions, que ces questions n'ont parfois aucun lien entre elles, que vous vous citez vous-même.

Quand on ouvre vos sujets, on ne s'interroge pas (moi en tout cas) sur vos questions, mais sur vous. Telle est l'énigme.

Ce  qui   justifie    cette     démocratie  délibérative   locale     sur      le    système      de        parrainage      des      candidats       aux         élections         présidentielles     ,         c'est      tout        simplement   que    ces   candidats      soient         réellement      les         représentants     légitimes    des      territoires   et     non    pas     des       partis        politiques        traditionnalistes   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Totof44 Membre 761 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, mig72 a dit :

Ce  qui   justifie    cette     démocratie  délibérative   locale     sur      le    système      de        parrainage      des      candidats       aux         élections         présidentielles     ,         c'est      tout        simplement   que    ces   candidats      soient         réellement      les         représentants     légitimes    des      territoires   et     non    pas     des       partis        politiques        traditionnalistes   

Ben justement, ce n'est pas si simple. Pour un Etat unitaire, c'est même très curieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Totof44 a dit :

Ben justement, ce n'est pas si simple. Pour un Etat unitaire, c'est même très curieux.

D'où    une représentation   des      territoires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Totof44 Membre 761 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, mig72 a dit :

D'où    une représentation   des      territoires

???

Mais pourquoi cette attache à des territoires qui ne représentent pas grand chose ? Qu'est-ce qui justifierait tant de vouloir scinder l'Etat en portions ?

A part les outre-mers, la disposition du territoire français forme un ensemble. Les Français ont depuis bien longtemps été gouvernés par un pouvoir central. Des populations ont déménagé d'une région à l'autre, si bien que les particularismes locaux tendent à laisser place à l'unité nationale. Celle-ci se renforce peu à peu depuis la fin de l'Ancien Régime. Le fédéralisme ne va pas du tout dans le sens de l'histoire.

Si demain un conflit éclatait, tout le monde devrait se sentir concerné, et non seulement les populations qui vivent à proximité d'une frontière.

Le fédéralisme, c'est l'affaiblissement de l'Etat, des lois différentes d'une région à l'autre, des complexifications administratives, une mise en concurrence des territoires, bref, cela ne profiterait qu'aux puissants, aux multinationales, et aux ennemis de la Nation.

Au fédéralisme, je préfère la décentralisation, soit l'application du principe de subsidiarité, c'est-à-dire de confier une compétence à l'échelon le plus pertinent. C'est à la loi de définir ces échelons, leurs compétences et leurs ressources, et les élus locaux ne doivent avoir pour mission que d'assurer les compétences que la loi leur délègue. Qu'éventuellement, une représentation de ces territoires soit consultée dans les réformes, soit, mais c'est tout. Les territoires n'ont pas vocation à jouer un rôle prépondérant dans la politique nationale.

Les seuls exceptions, ce sont les outre-mers qui le souhaiteraient et les territoires "récemment" annexés. Encore que les laisser appliquer un droit différent, ne doit avoir comme objectif que de favoriser leur intégration, c'est-à-dire qu'à terme, leur droit doit peu à peu s'aligner sur le reste du pays.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Totof44 a dit :

???

Mais pourquoi cette attache à des territoires qui ne représentent pas grand chose ? Qu'est-ce qui justifierait tant de vouloir scinder l'Etat en portions ?

A part les outre-mers, la disposition du territoire français forme un ensemble. Les Français ont depuis bien longtemps été gouvernés par un pouvoir central. Des populations ont déménagé d'une région à l'autre, si bien que les particularismes locaux tendent à laisser place à l'unité nationale. Celle-ci se renforce peu à peu depuis la fin de l'Ancien Régime. Le fédéralisme ne va pas du tout dans le sens de l'histoire.

Si demain un conflit éclatait, tout le monde devrait se sentir concerné, et non seulement les populations qui vivent à proximité d'une frontière.

Le fédéralisme, c'est l'affaiblissement de l'Etat, des lois différentes d'une région à l'autre, des complexifications administratives, une mise en concurrence des territoires, bref, cela ne profiterait qu'aux puissants, aux multinationales, et aux ennemis de la Nation.

Au fédéralisme, je préfère la décentralisation, soit l'application du principe de subsidiarité, c'est-à-dire de confier une compétence à l'échelon le plus pertinent. C'est à la loi de définir ces échelons, leurs compétences et leurs ressources, et les élus locaux ne doivent avoir pour mission que d'assurer les compétences que la loi leur délègue. Qu'éventuellement, une représentation de ces territoires soit consultée dans les réformes, soit, mais c'est tout. Les territoires n'ont pas vocation à jouer un rôle prépondérant dans la politique nationale.

Les seuls exceptions, ce sont les outre-mers qui le souhaiteraient et les territoires "récemment" annexés. Encore que les laisser appliquer un droit différent, ne doit avoir comme objectif que de favoriser leur intégration, c'est-à-dire qu'à terme, leur droit doit peu à peu s'aligner sur le reste du pays.

Je    suis         d'accord        avec     vous       sur       une          décentralisation      de        nos         territoires      plutôt     qu'un        fédéralisme    à        proprement      parler     justement    pour       les    raisons        que         vous          évoquez  d'unité         nationale 

Mais en        faisant         place      à       une       décentralisation        inclusive      de            territoires       socialement        responsable    et     où notamment         les      politiques        publiques      d'autosuffisance   alimentaire   et           de       transition           énergétique seraient     aux         cœurs des         préoccupations      de  nos        territoires

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Totof44 Membre 761 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, mig72 a dit :

décentralisation        inclusive      de            territoires       socialement        responsable

Ce qui signifie ?

il y a 13 minutes, mig72 a dit :

les      politiques        publiques      d'autosuffisance   alimentaire   et           de       transition           énergétique seraient     aux         cœurs des         préoccupations      de  nos        territoires

Je doute fort que l'Ile de France puisse être autosuffisante.

La question est de savoir quelles compétences sont déléguées à quelles échelons.

Mais cela nous éloigne bien de la question du parrainage des candidats aux élections présidentielles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 21298 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 58ans
Posté(e)
Le Meirieutron

 

Trois heures du matin et plus que quatre heures pour terminer ce rapport pour avant-hier dernier délai, et accessoirement accéder à la hors-classe. Heureusement, le projet est bien avancé et il ne reste pratiquement plus que l'introduction et la conclusion à parachever, seules parties de l'ouvrage sûres d'être lues. 
Mais voilà, l'inspiration a disparu avec les derniers rayons du soleil...
Heureusement, nous avons le remède : le Meirieutron. Son fonctionnement est simple : soit on sélectionne manuellement des bouts de phrase, soit on laisse le Meirieutron agir et on est bon pour l’IUFM.

http://www.sauv.net/meirieutron.htm

EX: 

Considérant avec une logique nouvelle cette crise de l’élitisme bourgeois en ce début de XXIe siècle, il convient de poser le rapport à l'ensemble des capacités et compétences des interlocuteurs de proximité.

Fidèles aux objectifs fondamentaux et interpellés par l’individualisation des apprentissages face au défi des nouvelles technologies, il ne faut pas négliger de donner un espace à la globalité des solutions dans un cadre pluridisciplinaire.

Modifié par Alain75

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Totof44 a dit :

Ce qui signifie ?

Je doute fort que l'Ile de France puisse être autosuffisante.

La question est de savoir quelles compétences sont déléguées à quelles échelons.

Mais cela nous éloigne bien de la question du parrainage des candidats aux élections présidentielles.

C'est-à-dire       une     décentralisation        où           tous        les       acteurs     sociaux  d 'un      territoires    contribuent    ensemble      à         l'aménagement durable    de ce      territoire       

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mig72 Membre 1336 messages
Forumeur alchimiste‚ 27ans
Posté(e)

Ou     autrement       dit    une     décentralisation         où        tous        les        acteurs        sociaux        d'un       territoire,     y       compris       les       citoyens        locaux,  seraient       inclus      dans       le       processus        de        prise        de   décision  pour       l'aménagement         durable        de   nos        territoire    

A     quelle    échelon  de    compétence  territoriale doit-on    placer  les   politiques   publiques    de    transition    énergétique     de    l'administration     publique  ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×