Aller au contenu

En amour, dites-vous toujours la vérité ? Toute la vérité ? Rien que la vérité ?

Messages recommandés

Guillaume_des_CS Membre 537 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

Voooulla ! Ça y est ! Vous l'avez de trouvé ! Ou retrouvé ; l'amour ! Le grand, le bel amour ! Et là, ou cette fois, vous vous êtes promis de dire la vérité. Toute la vérité, rien que la vérité. N'est-ce pas ? Y parvenez-vous ? Est-il possible de ne pas mentir en amour ? La relation amoureuse n'est-elle pas essentiellement basée sur un quadruple mensonge : à soi-même et à l'être aimé-e, et vice-versa ? 

Un petit poème pour illustrer mon propos ? (Vous n'êtes pas obligé-e de répondre en vers, hein ? :give_rose:)

Citation

 

LA VÉRITÉ EN AMOUR

 

La vérité est absente, 

La vérité est jacente… 
 

Un ange sublime m'apparaît que je veux saisir ; 

En même temps Satan déjà me souffle que mon désir, 

Pour s'assouvir hors les antres du mensonge, 

Pourrait bien conduire, sans même que j'y songe, 
 

Dans les fers de la triste brisure

Celle-là même que j'en veux protéger.

C'est ainsi, c'est comme si l'usure,

Par le cornu suprême pratiquée,
 

De préemption sur l'amour s'arrogeait le droit,

Et dans l'âme des amants inscrivait la fêlure, 

Que bien qu'amoureux fous, en toute bonne foi

Ils brandiraient un soir pour causer la cassure. 
 

La vérité est manquante,

La vérité est vacante.

 

L’amour est à ce prix de devoir affronter,

Le miroir déformant d’un égo ravivé,

Qui les amants condamne à ne plus se comprendre,

Et s’ils ne s’en gardent, leur idylle à se pendre.

 

Car Cupidon sa flèche de confiance,

De belles espérances, d’admiration

Et de générosité, avec science

Avait ointe pour créer leur passion.

 

Mais le noir démon sur sa pointe se dilue,

Et l’idéale entente par la zizanie

Sur elle crachée comme venin de serpent, tue !

De la belle Hyménée il ne reste que la lie…

 

La vérité est trompeuse,

La vérité est fielleuse. 

 

Mais tu es là, éblouissante et radieuse,

La joie te sied, la vie t’habite, tu es heureuse ; 

Tu es belle, tu es celle que l’on nomme Lilith,

Celle qui de l’homme la savante lumière délite.

 

Rien ni personne ne te résiste,

Pas même moi qui comme un schiste

Me fends en parts et me prépare

A la magie de ta cithare…

 

Car je le sens, car je le sais, car je le veux,

Etre l’élu et sous l’ardeur de ton feu,

Tel l’archange aux noirs abîmes condamné

De ton amour me consumer et l’assumer.

 

La vérité est rieuse,

La vérité est moqueuse.

 

Ma poésie que tu inspires, ô toi ma muse !

Aux mille tours de la vie, et de l’agonie,

Aux mille flèches d’une maléfique arquebuse,

Comme douée pour le bonheur, est aguerrie.

 

Quand la détresse, traîtresse, me terrasse ;

Quand le doute, l’angoisse ou la peur,

Dans ma passion, d’une noire crevasse

Et du néant imprime les terreurs,

 

Je pense à toi mon Amour, je pense à la joie,

À la formidable envie de vivre qui t’habite,

À cette inspiration qui me montre la voie,

De ton cœur, de ton âme, et de nous dans le mythe.

 

La vérité est un songe,

La vérité est Oronge.

 

J’imagine comme ce soir que nous sommes ensemble,

Et que toi, ma tendresse, ma joie, qui semble

Mon avenir et mon passé tout à la fois,

Tu me caresses et me vénères comme un roi !

 

J’imagine encore que la vie,

Triomphante de l’hideuse lie,

La sève même, ardente et virile

De mon être en toi si fébrile,

 

Épand, dispense, offerte comme récompense,

Cette part de moi qui de toi sans violence,

Saura faire son alliée vers la félicité

De se réaliser dans une autre entité.

 

La vérité est un conge,

La vérité est une longe.

 

Mais du conge l’on s’enivre, et de liberté

Dans l’amour la longe pourrait dire la mesure ;  

De ce songe royal et si doux, comme gâté

De senteurs d’amanite, il ne reste que biffures,

 

Rires amères et moqueries.

Le fiel même de la tromperie

A le goût rance de ton absence,

Et je suis seul dans mon errance

 

À vouloir tirer du passé cette étincelle

D’une entité, cette vérité dénaturée.   

L’amour est mort avant que celle

Que j’ai aimée l’ait décidé,

 

La vérité est ailleurs ;

La vérité est un leurre.


Guillaume des CLAIRS SOLEILS
® 2012 / FCS

 

 

Citation

 

 

  • Waouh 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 11 minutes, Guillaume_des_CS a dit :

Voooulla ! Ça y est ! Vous l'avez de trouvé ! Ou retrouvé ; l'amour ! Le grand, le bel amour ! Et là, ou cette fois, vous vous êtes promis de dire la vérité. Toute la vérité, rien que la vérité. N'est-ce pas ? Y parvenez-vous ? Est-il possible de ne pas mentir en amour ? La relation amoureuse n'est-elle pas essentiellement basée sur un quadruple mensonge : à soi-même et à l'être aimé-e, et vice-versa ? 

Un petit poème pour illustrer mon propos ? (Vous n'êtes pas obligé-e de répondre en vers, hein ? :give_rose:)

 

 

Tu sais certainement ce que Lacan disait à propos de l'amour ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 537 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Don Juan a dit :

Tu sais certainement ce que Lacan disait à propos de l'amour ?

Hélas non :(  Tu m'aides ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Guillaume_des_CS a dit :

Hélas non :(  Tu m'aides ?

C'est vouloir donner quelque chose qu'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 537 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
à l’instant, Don Juan a dit :

C'est vouloir donner quelque chose qu'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.

Ben, une chose est claire à mes yeux : s'il a dit ça après 2012, c'est qu'il m'a piqué l'idée ! (Je sais... 81 ;) )

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 2397 messages
Forumeur alchimiste‚ 3ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Don Juan a dit :

C'est vouloir donner quelque chose qu'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.

Et après, il te colle deux pages avec l'infirmière et le soldat , moi je dis exactement l'inverse :

"Aimer, c'est laisser une personne prendre ce dont elle à besoin parmi ce que tu as "

Mais, je distingue " l'amour ' de " aimer' , le premier est un état, le deuxième est un comportement , je rajouterais donc:

" Aimer, c'est laisser une personne prendre ce dont elle à besoin parmi ce que tu as" 

" L'amour , c'est en recevoir encore plus en retour "

Ce serait peut être plus à sa place dans la section philosophie que littérature, parce qu'il faut déjà ,pour comprendre cet aphorisme,comprendre que  nous n'avons tous que deux choses, de la force et du temps :

tu laisses une personne prendre de ton temps et de ta force, mais en retour, tu vas plus vite et tu es moins fatigué

Ce qui change vraiment ma relation au monde est que pour moi, l'amour n'est pas quelque chose que je donne, mais quelque chose que je reçois , l'amour ce n'est pas donner, c'est recevoir, accueillir , c'est la vision des choses que je me suis construite pour ne plus jamais souffrir .:)

Mais je reconnais que l'amour est quelque chose que je n'ai pas, puisque je le reçois , mais vouloir le donner, c'est comme si on t'offre quelque chose et que tu veux à tout prix que la personne reparte avec son cadeau ...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, bouddean a dit :

 

Mais je reconnais que l'amour est quelque chose que je n'ai pas...

Que veux-tu dire avec ces mots ?

Tu n'as pas l'amour dans le sens que tu ne sais pas donner ou recevoir ?

Ou tu n'as personne qui veuille de ton amour?

Ou tu ne vois personne digne de recevoir ton amour ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
Il y a 4 heures, Don Juan a dit :

C'est vouloir donner quelque chose qu'on a pas à quelqu'un qui n'en veut pas.

On pourrait étirer la phrase, chouette !

Et puis étirer les mots, doublement chouette !

Lorsque l'on passera à l’étirement des lettres, il en restera pas beaucoup à suivre, mais lorsque l'on passera à l'observation et à l'analyse des blancs entre les lettres, je crains qu'il n'y ait plus personne pour croire en l'amour, enfin en cet amour dont j'interprète que c'est bien de celui-là que notre cher ami Guillaume veut nous inviter à parler.

Parce que l'autre, le vrai,, (tiens c'est comme pour les philosophes, des vrais et des faux), oui le vrai, les mots ne suffisent pas, il faut des actes, et souvent du sang.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maddy Membre 1772 messages
Forumeur alchimiste‚ 99ans
Posté(e)

si je m'en tiens au titre du topic, sans partir dans tous les sens, oui à 99 % je dis toute la vérité sauf si quelque chose peut le blesser alors que c'est sans importance

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 2397 messages
Forumeur alchimiste‚ 3ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Don Juan a dit :

Que veux-tu dire avec ces mots ?

Tu n'as pas l'amour dans le sens que tu ne sais pas donner ou recevoir ?

Ou tu n'as personne qui veuille de ton amour?

Ou tu ne vois personne digne de recevoir ton amour ?

 C'est marrant,parce que c'est justement ce à quoi ça m'a amener à réfléchir ce matin, je reconnais donc à notre ami kovanien un pouvoir d'ouvrir les esprits .

As  tu remarqué  que quelque fois, en la présence de quelqu'un, tu es plein de force, plein d'entrain, plein d'énergie , ou que les choses te paraissent plus claires ?  C'est ça pour moi l'amour, c'est cette énergie que nous recevons les uns des autres et ce que j'ai dis ce matin m'a amené à réfléchir non pas sur celle que je reçois, mais sur celle que  j'envoie, et je me disais que ceux qui autour de moi la reçoivent ne me doivent rien en échange  , ce qui renforce encore un peu plus le bonheur que je peux ressentir quand ils sont là  , c'est quelque part un pas de plus dans le laisser prendre .

Par contre, un détail, tu remarqueras que j'ai dis:  "ce dont ils ont besoin" et je pense que l'erreur que je fais, ou que je faisais avec certains, , était de ne pas les laisser exprimer cet amour  , ce besoin de donner, ce besoin d'être accueilli,  d'être reçut ,de rendre ,  c'est un pas  dans la compréhension de cette pensée : passer de le dire à le faire , et là, tu as raison, c'était peut être motivé par  la peur de devoir rendre ou de ne pas savoir rendre ? 

Quand je dis que je reconnais que je l'amour est quelque chose que je n'ai pas, , c'est la partie de ce que dis Lacan que je comprends : l'énergie que je reçoit de quelqu'un d'autre est bien une énergie que je n'ai pas moi même , je suis donc d'accord avec lui que l'amour est quelque chose qu'on a pas, je suis également d'accord avec lui qu'on veut le donner ...  pour l'instant je m’arrête là parce que vouloir donner quelque chose à quelqu'un qui n'en veut pas s'éloigne de l'amour ,vouloir qu'on accepte ce qu'on veut  donner est pour moi le besoin d'être aimé , et non pas aimer , et ça se transforme souvent en colère quand ce n'est pas accepté , on le voit fréquemment ici .

Cependant, je dois  à LACAN  cette pensée, parce que c'est en entendant la sienne qu'elle me fut inspirée . 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

Merci, c'est plus clair.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Est-il possible de ne pas mentir en amour ? La relation amoureuse n'est-elle pas essentiellement basée sur un quadruple mensonge : à soi-même et à l'être aimé-e, et vice-versa ?

 

Pour en revenir à la question, il n'y a pas que dans les relations dites amoureuses qu'on ne peut pas dire la vérité. Dans toute relation, nous sommes obligés de mentir un peu ou du moins de ne pas tout dire, ou encore de trouver une façon plus édulcorée de dire ce qui risquerait de nuire à la "santé" de la relation.

Bien-sûr, c'est regrettable et nous sommes encore sur le terrain des utopies, je partage cette utopie, euh non je n'ai pas besoin de la partager, il ne faut pas couper en parts les utopies, alors, la question est la suivante me semble-t-il : pourquoi les humains sont-ils obligés de se mentir, pourquoi n’acceptent-ils pas d'entendre la vérité ? D'autant que le mensonge est toujours un demi mensonge puisqu'il se fait avec la bouche parlante ou la bouche muette et d'autres variantes de bouches pincées ou grimaçantes. C'est bien un demi mensonge parce que lorsque la bouche ment, nous savons tous que le corps, lui, la contredit, mais nous faisons bien souvent en sorte de ne pas écouter les gestuelles du corps des autres, parce qu'ils nous mettraient systématiquement dans une posture désagréable. Ainsi, lorsque l'autre nous ment, nous nous arrangeons pour être un complice silencieux d'une fausse vérité acceptable et l'autre ne manquera pas (souvent sans le savoir) de nous remercier silencieusement pour notre complicité.

Alors la question ? Pourquoi mentons-nous à ceux que nous prétendons aimer ?

La réponse est simple en vérité à énoncer, mais il m'a fallu une dizaine d'années pour la comprendre moi-même. Parce que nous ne sommes pas des guerriers, et donc nous n'avons pas perdu notre forme humaine.

Une définition simplifiée de la forme humaine pourrait s'énoncer ainsi : nous sommes empêtrés dans la complexité de notre psychisme, nous ne sommes pas libérés de nos habitudes, de nos schémas de réaction, de nos besoins de reconnaissance, de notre soif d'exister, de nos peurs, de notre personnage de comédie qui fait l'interface entre nous et les autres, entre nous et nous-même, du besoin du regard des autres pour nous valoriser, , et cætera et cætera.

Modifié par Don Juan
  • Like 1
  • Waouh 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jane Doe Membre 566 messages
Forumeur forcené‚ 43ans
Posté(e)

Nous nous mentons deja à nous meme. Comment pourrions nous etre honnete envers les autres ?

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 321 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)
Il y a 19 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Et là, ou cette fois, vous vous êtes promis de dire la vérité. Toute la vérité, rien que la vérité. N'est-ce pas ? Y parvenez-vous ? Est-il possible de ne pas mentir en amour ? La relation amoureuse n'est-elle pas essentiellement basée sur un quadruple mensonge : à soi-même et à l'être aimé-e, et vice-versa ?

Je ne suis pas en mesure de promette "la vérité"

Donc pas de vérité, juste de temps en temps (alors c'est du mensonge, hein!)

Alors non je ne parviens pas (et je n'essaye même pas encore!) à dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité, je le jure...heu pardon...je m'emballe!

Bien sûre que si: la relation, en tout genre, implique le mensonge (d'aileurs qui peut prétendre ne pas mentir ici!?) :dev:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 537 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, Don Juan a dit :

Pour en revenir à la question, il n'y a pas que dans les relations dites amoureuses qu'on ne peut pas dire la vérité. Dans toute relation, nous sommes obligés de mentir un peu ou du moins de ne pas tout dire, ou encore de trouver une façon plus édulcorée de dire ce qui risquerait de nuire à la "santé" de la relation.

Bien-sûr, c'est regrettable et nous sommes encore sur le terrain des utopies, je partage cette utopie, euh non je n'ai pas besoin de la partager, il ne faut pas couper en parts les utopies, alors, la question est la suivante me semble-t-il : pourquoi les humains sont-ils obligés de se mentir, pourquoi n’acceptent-ils pas d'entendre la vérité ? D'autant que le mensonge est toujours un demi mensonge puisqu'il se fait avec la bouche parlante ou la bouche muette et d'autres variantes de bouches pincées ou grimaçantes. C'est bien un demi mensonge parce que lorsque la bouche ment, nous savons tous que le corps, lui, la contredit, mais nous faisons bien souvent en sorte de ne pas écouter les gestuelles du corps des autres, parce qu'ils nous mettraient systématiquement dans une posture désagréable. Ainsi, lorsque l'autre nous ment, nous nous arrangeons pour être un complice silencieux d'une fausse vérité acceptable et l'autre ne manquera pas (souvent sans le savoir) de nous remercier silencieusement pour notre complicité.

Alors la question ? Pourquoi mentons-nous à ceux que nous prétendons aimer ?

La réponse est simple en vérité à énoncer, mais il m'a fallu une dizaine d'années pour la comprendre moi-même. Parce que nous ne sommes pas des guerriers, et donc nous n'avons pas perdu notre forme humaine.

Une définition simplifiée de la forme humaine pourrait s'énoncer ainsi : nous sommes empêtrés dans la complexité de notre psychisme, nous ne sommes pas libérés de nos habitudes, de nos schémas de réaction, de nos besoins de reconnaissance, de notre soif d'exister, de nos peurs, de notre personnage de comédie qui fait l'interface entre nous et les autres, entre nous et nous-même, du besoin du regard des autres pour nous valoriser, , et cætera et cætera.

Excellentissime !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Niti Membre 1759 messages
Forumeur alchimiste‚ 19ans
Posté(e)

L amour en dehors de l acte c est pour éviter de se disputer avec son chien ou de ne pas être d accord avec le mur

On naît seul on vit seul et on meurt...

Après il y a le camarade sexuel et L ami du lit qui evite la bouillotte 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 1332 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

19 ans et déjà désillusionné ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Niti Membre 1759 messages
Forumeur alchimiste‚ 19ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Don Juan a dit :

19 ans et déjà désillusionné ?

Forum est anonyme alors mon âge...

Si tu dis toute la vérité ou ta vérité à la personne avec qui tu partages du temps et des obligations mutuelles tu la perdras ou elle te détestera ce qui revient presque au même 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Deremensis Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)

Quel que fois un petit mensonge sans importance peut lui faire plaisir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité bilouiske
Invité bilouiske Invités 0 message
Posté(e)

Je n'aime plus c'est mieux pour éviter de subir les menteuses 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité