Aller au contenu

Pourquoi Greta Thunberg et d'autres jeunes attaquent la France et non la Chine ou l'Inde

Messages recommandés

Deremensis Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)

Greta est un symbol une image

dans le monde de l image... les images sont puissant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Pierrot89 Membre 3064 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 05/10/2019 à 17:33, écologie réaliste a dit :

Les scientifiques alertent, depuis des décennies sur le risque du réchauffement climatique. Il est donc probable qu'ils soutiennent cet aspect de l'action de Greta Thunberg : alerter.

Mais les scientifiques estiment qu'on ne peut éviter un réchauffement climatique catastrophique sans développer davantage l'énergie nucléaire.
Sur ce point, je n'ai pas entendu Greta Thunberg, demander que l'on développe l'énergie nucléaire.

« Dans la majorité des scénarios de stabilisation à faible concentration de carbone (entre 450 et 500 ppm éqCO2 environ, niveaux pour lesquels il est au moins à peu près aussi probable qu’improbable que le réchauffement se limite à 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels), la part de l’approvisionnement en électricité sobre en carbone (ce qui comprend les énergies renouvelables, l’énergie nucléaire et le CSC, y compris la BECSC) augmente par rapport à la proportion actuelle d’environ 30 % à plus de 80 % en 2050 et à 90 % en 2100, et la production d’électricité à partir de combustibles fossiles sans CSC est presque entièrement abandonnée d’ici 2100 ». (GIEC - Changements climatiques 2014 Rapport de synthèse)

« L’électricité décarbonée est la clef de voûte de la transition énergétique. Le secteur électrique mondial peut parvenir à des émissions de CO2 nettes nulles d’ici 2060 dans le scénario 2DS, au moyen du déploiement à plus grande échelle d’un portefeuille de technologies propres et d’une production électrique issue à 74 % des renouvelables (dont 2 % de bioénergie durable avec CSC [BECSC]), à 15 % du nucléaire, à 7 % de centrales électriques alimentées par des combustibles fossiles et équipées de dispositifs CSC, le reste provenant de la combustion du gaz naturel ». (IEA - Energy Technology Perspectives 2017)

La transition énergétique : sortir du réchauffement climatique, ou sortir du nucléaire ?

 

Mais si Gréta s'est exprimé sur le nucléaire : dans un premier temps a dit qu'elle n'en était pas partisane sans dire pourquoi, puis ensuite a convenu que le nucléaire est indispensable pour lutter contre le risque climatique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité