Aller au contenu

Manif 23 arrestations et blessures journalistes

Messages recommandés

soloandsolo Membre 1 820 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

De façon logique, afin d'écraser l'information contextuelle sur le terrain.

"La presse, cible des forces de l'ordre  ? L'acte XXIII des Gilets jaunes a connu un tournant inhabituel avec l'arrestation de plusieurs journalistes dans la journée, d'après différents témoins. Deux reporters indépendants ont été arrêtés par la police à Paris lors de ce nouveau samedi de mobilisation. De nouvelles violences ont émaillé la manifestation dans la capitale, notamment place de la République où la tension est montée d'un cran.

Le Syndicat national des journalistes a alerté Christophe Castaner en début d'après-midi sur le traitement des professionnels : « Qu'est-ce qui justifie d'interpeller des reporters, si ce n'est pour les empêcher de travailler  ? Ne bafouez pas l'État de droit, Christophe Castaner  ! Préfecture de police, respectez la liberté d'informer  ! » a tweeté le SNJ."

https://www.lepoint.fr/societe/gilets-jaunes-la-police-a-arrete-plusieurs-journalistes-a-paris-20-04-2019-2308689_23.php

 

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Wow Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 47ans
Posté(e)

Bonsoir,

Gaspard Ganz a été interpellé suite à un outrage.

Être "journaliste" ,  si on admet que ce type en soit un, ne l'autorise en rien à faire un doigt d'honneur aux flics.

Surtout qu'à la manière d'un Drouet, il instrumentalise son interpellation, qui ne serait pas arrivée sans son geste...

FB_IMG_1555959026356.jpg

FB_IMG_1555959017956.jpg

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 1 820 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Wow a dit :

Bonsoir,

Gaspard Ganz a été interpellé suite à un outrage.

Être "journaliste" ,  si on admet que ce type en soit un, ne l'autorise en rien à faire un doigt d'honneur aux flics.

Surtout qu'à la manière d'un Drouet, il instrumentalise son interpellation, qui ne serait pas arrivée sans son geste...

FB_IMG_1555959026356.jpg

FB_IMG_1555959017956.jpg

Si on devait arrêter tous les gens de la BAC qui ont mis des coups de matraques et flanqués des injures pour le plaisir, les prisons seraient pleines.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 1 820 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

De cause à effet.

" On y voit Gaspard Glanz marcher le long des forces de l’ordre, en répétant : «Il est où le commissaire ?» Lorsqu’une femme lui demande «Qu’est-ce que t’as Gaspard ?» ce dernier lui répond : «On m’a tiré dessus avec une grenade !» Le journaliste continue ensuite d’apostropher les policiers à la recherche de leur supérieur. L’un d’entre eux s’avance vers lui et le repousse fortement. Enervé, Glanz lui répond avec un doigt d’honneur et fait demi-tour. C’est alors qu’un deuxième policier se lance vers lui, l’attrape, le met violemment à terre, puis l’embarque avec l’aide de ses confrères, qui évacuent la zone à coups de matraques. "

https://www.liberation.fr/france/2019/04/22/gaspard-glanz-un-journaliste-qui-derange-la-police_1722765

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 56 063 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, soloandsolo a dit :

De façon logique, afin d'écraser l'information contextuelle sur le terrain.

"La presse, cible des forces de l'ordre  ? L'acte XXIII des Gilets jaunes a connu un tournant inhabituel avec l'arrestation de plusieurs journalistes dans la journée, d'après différents témoins. Deux reporters indépendants ont été arrêtés par la police à Paris lors de ce nouveau samedi de mobilisation. De nouvelles violences ont émaillé la manifestation dans la capitale, notamment place de la République où la tension est montée d'un cran.

Le Syndicat national des journalistes a alerté Christophe Castaner en début d'après-midi sur le traitement des professionnels : « Qu'est-ce qui justifie d'interpeller des reporters, si ce n'est pour les empêcher de travailler  ? Ne bafouez pas l'État de droit, Christophe Castaner  ! Préfecture de police, respectez la liberté d'informer  ! » a tweeté le SNJ."

https://www.lepoint.fr/societe/gilets-jaunes-la-police-a-arrete-plusieurs-journalistes-a-paris-20-04-2019-2308689_23.php

 

 

Glanz n’a pas de carte de presse . Qui sont les 2 reporters ?

 

 

Citation

Le journaliste continue ensuite d’apostropher les policiers à la recherche de leur supérieur.

 

 Glanz n’est pas journaliste...

https://amp.lepoint.fr/2308885

Démuni de carte de presse, Gaspard Glanz est fiché S par trois services de renseignement en raison notamment des sujets qu'il couvre.

il y a une heure, Wow a dit :

Bonsoir,

Gaspard Ganz a été interpellé suite à un outrage.

Être "journaliste" ,  si on admet que ce type en soit un, ne l'autorise en rien à faire un doigt d'honneur aux flics.

Bonsoir 

Il n’a pas de carte de presse. C’est un reporter photo pas un journaliste.

 

 

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 56 063 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 47ans
Posté(e)
il y a une heure, soloandsolo a dit :

Si on devait arrêter tous les gens de la BAC qui ont mis des coups de matraques et flanqués des injures pour le plaisir, les prisons seraient pleines.

L’outrage à agent ne s’applique ... qu’aux agents ( les manquements professionnels ne relèvent pas de cette loi )  . Là l’agent l’ayez arrêté ne l’a à priori ni injurié ni matraqué . Par contre Mr Glanz a bien commis un outrage et le sait parfaitement. Par ailleurs Mr Glanz n’est pas en prison .

Par ailleurs si je fais un doigt à la maréchaussée je sais parfaitement que je terminerai au poste . Je ne vois pas bien pourquoi la loi ne devrait pas s’appliquer à Mr Glanz qui n’a même pas de carte de presse .

 

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 9 528 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, soloandsolo a dit :

De cause à effet.

" On y voit Gaspard Glanz marcher le long des forces de l’ordre, en répétant : «Il est où le commissaire ?» Lorsqu’une femme lui demande «Qu’est-ce que t’as Gaspard ?» ce dernier lui répond : «On m’a tiré dessus avec une grenade !» Le journaliste continue ensuite d’apostropher les policiers à la recherche de leur supérieur. L’un d’entre eux s’avance vers lui et le repousse fortement. Enervé, Glanz lui répond avec un doigt d’honneur et fait demi-tour. C’est alors qu’un deuxième policier se lance vers lui, l’attrape, le met violemment à terre, puis l’embarque avec l’aide de ses confrères, qui évacuent la zone à coups de matraques. "

https://www.liberation.fr/france/2019/04/22/gaspard-glanz-un-journaliste-qui-derange-la-police_1722765

" Le journaliste Gaspard Glanz interpellé samedi 20 avril lors de la manifestation des Giles jaunes à Paris, a été retenu par la police et la justice plus de 48 h. Il est sorti lundi au soir, avec une interdiction de travailler à Paris les samedi et le 1e mai. Une atteinte à la liberté d’informer. "

"Gaspard Glanz est sorti du tribunal vers 20h40. Demain matin, Reporterre publiera son témoignage.

20h06 — Gaspard Glanz est interdit de paraître à Paris tous les samedis et le 1er mai, apprend Reporterre. Cette décision revient à lui interdire de couvrir les manifestations des Gilets jaunes et d’autres ayant lieu ces jours-là. Autrement dit, d’exercer son travail de journaliste. C’est une atteinte à la liberté d’informer.

Un de ses avocats, Me Raphaël Kempf a expliqué au sortir du tribunal la situation (transcription des propos captés par le journaliste Charles Baudry) :

.../.....

https://reporterre.net/Le-journaliste-Gaspard-Glanz-enfin-libre-mais-empeche-de-travailler-a-Paris

Modifié par ouest35

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 56 063 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 47ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, ouest35 a dit :

" Le journaliste Gaspard Glanz interpellé samedi 20 avril lors de la manifestation des Giles jaunes à Paris, a été retenu par la police et la justice plus de 48 h. Il est sorti lundi au soir, avec une interdiction de travailler à Paris les samedi et le 1e mai. Une atteinte à la liberté d’informer. "

"Gaspard Glanz est sorti du tribunal vers 20h40. Demain matin, Reporterre publiera son témoignage.

20h06 — Gaspard Glanz est interdit de paraître à Paris tous les samedis et le 1er mai, apprend Reporterre. Cette décision revient à lui interdire de couvrir les manifestations des Gilets jaunes et d’autres ayant lieu ces jours-là. Autrement dit, d’exercer son travail de journaliste. C’est une atteinte à la liberté d’informer.

Un de ses avocats, Me Raphaël Kempf a expliqué au sortir du tribunal la situation (transcription des propos captés par le journaliste Charles Baudry) :

.../.....

https://reporterre.net/Le-journaliste-Gaspard-Glanz-enfin-libre-mais-empeche-de-travailler-a-Paris

Il n’est pas journaliste. C’est un photo reporter . Cet outrage n’était pas très malin de sa part . Par ailleurs des manifs de GJs ce n’est pas ce qui manque . Paris n’est pas la France.

 

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 56 063 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 47ans
Posté(e)

Arrêt de la cour concernant Mr Glanz en mars 2017 à Boulogne 

https://images.app.goo.gl/VQKfM9LhnosSFWXe7

 

On appréciera le « point de non retour «  alors même que la gav il connaît très bien . Quel cabotin ^^

https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2019/04/22/mobilisation-en-soutien-a-gaspard-glanz-defere-apres-une-interpellation-en-manifestation_5453511_1653578.html

En sortant de garde à vue, le journaliste a fait savoir à la presse qu’il se « rendrait malgré l’interdiction à la manifestation de samedi, et à celle du 1er mai. « Parce que je suis journaliste, c’est mon travail, et j’habite à Paris », a précisé le reporter, regrettant ne pas être considéré par les autorités comme un journaliste, alors qu’il est« spécialisé dans les mouvements sociaux depuis dix ans ». Estimant que son arrestation était le signe d’« un point de non-retour très grave » dans la gestion du maintien de l’ordre, Gaspard Glanz a précisé qu’il faisait « confiance à ses avocats » pour lui permettent d’aller « librement à la mobilisation ». Et d’insister :

« Avec ou sans autorisation j’y serai, quelqu’en soit les conséquences, parce que je suis journaliste en France dans un pays de liberté. »

=====================

@Wowpas ton problème mais celui de la justice mais pourquoi en faire une icône ?

 

Modifié par DroitDeRéponse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wow Membre 50 messages
Forumeur en herbe‚ 47ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, DroitDeRéponse a dit :

 

Bonsoir 

Il n’a pas de carte de presse. C’est un reporter photo pas un journaliste.

 

 

Bonsoir,

Il me semblait bien.... mais j'avoue que je n'en étais pas certain et ne pas avoir eu envie de faire une recherche sur cet individu.

Merci de me le confirmer.

A mes yeux, c'est un provocateur. Rien d'autre.

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouest35 Membre 9 528 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

" Gaspard Glanz, né le 22 avril 1987 à Strasbourg, est un journaliste reporter d'images français. "

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaspard_Glanz

 

"Carrière journalistique

Il fonde en 2011 le site d'informations Taranis News3.

Il couvre particulièrement l'actualité des mouvements sociaux, ce qu'il appelle le « street journalism », « un journalisme urbain, pour les jeunes, car 90 % des visiteurs de notre site ont entre 17 et 35 ans3. » Il filme et photographie notamment à Sivens, Notre-Dame-des-Landes, Calais, Paris lors des manifestations contre la loi travail, du mouvement Nuit debout4 ou les manifestations des gilets jaunes5.

Il collabore notamment avec Reporterre6.

Pendant l'été 2015, il réalise un film sur l'exode des réfugiés dans les Balkans5.

En novembre 2015, alors qu'il couvrait une action militante contre une banque en collaboration avec Rue89, il est placé en garde à vue, et refuse de donner ses images7,8.

Interpellé dans la jungle de Calais en octobre 2016, il est placé sous contrôle judiciaire9 et sous interdiction de séjour dans l’ensemble du Pas-de-Calais10,6. Il apprend lors de sa garde à vue qu'il est fiché S11.

En 2017, il est victime de menaces sur les réseaux sociaux, après avoir indiqué que des policiers se faisaient passer pour des journalistes de façon récurrente lors de manifestations10. Il est fiché S12,13, et dénonce un « harcèlement judiciaire »14.

En juillet 2018, des images tournées par Glanz et Clément Lanot sont versées au dossier de la commission parlementaire rassemblée pour faire la lumière sur l’affaire Benalla15.

Il est interpellé à Paris le 20 avril 2019 lors d'une manifestation16. Reporters sans frontières et le Syndicat national des journalistes dénoncent des « atteintes à la liberté d'informer »17.

Le 22 avril 2019, il est interdit de paraître à Paris tous les samedis et le 1er mai, jusqu'au 18 octobre 2019"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DroitDeRéponse Membre 56 063 messages
Un con qui marche ira plus loin qu'un intellectuel assis‚ 47ans
Posté(e)
il y a 18 minutes, ouest35 a dit :

" Gaspard Glanz, né le 22 avril 1987 à Strasbourg, est un journaliste reporter d'images français. "

 

 

Pas de carte de presse . Wiki n’y change rien . Photographe militant certainement et c’est tout à fait respectable .

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Carte_de_presse_en_France

La carte de presse est, en France, une carte d'identité professionnelle qui permet au journaliste professionnel de prouver son activité, d'accéder plus facilement à des lieux qui lui servent à obtenir des informations (salles de presse, bureaux officiels, musées, etc.) et de faire valoir son droit à la protection sociale prévue par le statut de journaliste professionnel créé par la Loi Brachard. L'exercice du journalisme en France est libre et non réservé aux journalistes détenteurs d'une carte de presse.

====================

 

il y a 23 minutes, Wow a dit :

Bonsoir,

Il me semblait bien.... mais j'avoue que je n'en étais pas certain et ne pas avoir eu envie de faire une recherche sur cet individu.

Merci de me le confirmer.

A mes yeux, c'est un provocateur. Rien d'autre.

 

J’entends bien . Je pense plutôt militant. Mais j’avoue ne pas comprendre l’interdiction sur Paris, ça lui donne des cartouches pour que dalle . 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PINOCCHIO Membre 22 219 messages
Pantin contestataire‚ 74ans
Posté(e)

On va pas en faire un plat de dix pages , au trou celui là comme les autres :dev:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 1 820 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Les cas de reporters sans carte de presse (de plus en plus nombreux) c'est pour cela que Glanz est bien reconnu comme journaliste par ses pairs.

"Les reportages et documentaires de ces journalistes indépendants «écartés» sont regardés par des millions de téléspectateurs et contribuent à la réputation de sérieux et de courage d’une profession de plus en plus attaquée, qui prend des risques sur le terrain, mène des investigations solides et produit des sujets de société essentiels.

Quand on se mobilise pour faire libérer des journalistes français, c’est au nom de la liberté de la presse et du courage de ses membres, alors que, régulièrement, ils sont sans carte professionnelle sur le terrain. Quand on rend hommage à des reporters tués dans l’exercice de leur métier, ce sont des «journalistes» qu’on enterre, alors que, régulièrement, ils sont morts sans carte."

https://www.liberation.fr/debats/2018/05/16/journalistes-avec-ou-sans-carte-de-presse_1650439

"Tous les journalistes ont-ils une carte de presse ?

Non, il est possible d’être journaliste sans la posséder. Elle n’est d’ailleurs pas inscrite dans la charte qui définit la profession de journaliste. Les membres – élus – de la commission qui l’attribue la considèrent eux-mêmes avant tout comme un outil de travail dont disposent les journalistes, permettant l’accréditation sur certains événements ou l’accès aux lieux où se déroulent des événements à couvrir. En 2014, 36 317 journalistes français étaient encartés."

https://www.la-croix.com/Culture/Actualite/La-carte-de-presse-entre-cliches-et-confusions-2015-03-12-1290492

Le statut du reporter photographe

Article L. 761.2 du Code du Travail : Le journaliste professionnel est celui qui a pour occupation principale, régulière et rétribuée, l'exercice de sa profession dans une ou plusieurs publications quotidiennes ou périodiques, ou dans une plusieurs agences de presse ou dans une ou plusieurs entreprises de communication audiovisuelle et qui en tire le principal de ses ressources. (...) Sont assimilés aux journalistes professionnels les collaborateurs directs de la rédaction : rédacteurs-traducteurs, sténographes-rédacteurs, rédacteurs-réviseurs, reporters-dessinateurs, reporters-photographes, à l'exclusion des agents de publicité et de tous ceux qui n'apportent, à un titre quelconque, qu'une collaboration occasionnelle.

https://www.upp-auteurs.fr/profession_photojournaliste.php?section=droits-et-statuts

La jurisprudence

La jurisprudence interprète comme suit ces dispositions :

« Sont journalistes ceux qui apportent une collaboration intellectuelle et permanente à une publication périodique en vue de l’information des lecteurs »
Cass. Soc. 01/04/92 n°88-42951

https://sorel-huet-avocats.com/droit-travail/statut-du-journaliste-professionnel/

De quoi vivent les journalistes ?

Salaires en baisse, statut piges, droits d’auteurs, exploitation, assurances, com et information, liberté, écrit, télé, reporters de guerre....

Le nombre de journalistes encartés a baissé pour la première fois en 2010, baisse poursuivie en 2011 avant une légère remontée en 2012 (37477) sans pour autant retrouver le niveau de 2009 (37904)1. Cette (r)évolution symbolise à elle seule les profondes mutations en cours de la profession. Afin de mieux appréhender ces évolutions, la Scam a lancé une enquête auprès de 20000 journalistes.

 

http://www.grands-reporters.com/De-quoi-vivent-les-journalistes,1125.html

Modifié par soloandsolo
  • Merci 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 18 033 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, soloandsolo a dit :

Si on devait arrêter tous les gens de la BAC qui ont mis des coups de matraques et flanqués des injures pour le plaisir, les prisons seraient pleines.

Et si on devait arrêter tous ceux qui ont vandalisé, dégradé, cassé, incendié, pillé, insulté, fait acte de violence en lançant des objets sur la police, etc...

Il faudrait construire en urgence des prisons.

 

 

Modifié par Anatole1949
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 1 820 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Anatole1949 a dit :

Et si on devait arrêter tous ceux qui ont vandalisé, dégradé, cassé, incendié, pillé, insulté, fait acte de violence en lançant des objets sur la police, etc...

Il faudrait construire en urgence des prisons.

 

 

Au 14/02/2019:

« Gilets jaunes » : plus de 8 000 arrestations depuis le début du mouvement, selon le ministre de l’intérieur

La justice a prononcé près de 1 800 condamnations et 1 500 dossiers sont encore en attente de jugement. Le gouvernement reste opposé à toute amnistie.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/02/14/plus-de-8-000-interpellations-depuis-le-debut-du-mouvement-des-gilets-jaunes-selon-le-ministre-de-l-interieur_5423414_3224.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 8 196 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, Anatole1949 a dit :

Et si on devait arrêter tous ceux qui ont vandalisé, dégradé, cassé, incendié, pillé, insulté, fait acte de violence en lançant des objets sur la police, etc...

Il faudrait construire en urgence des prisons.

 

Il faudrait

Il faudrait surtout une réponse de l'exécutif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soloandsolo Membre 1 820 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Wow a dit :

Bonsoir,

Il me semblait bien.... mais j'avoue que je n'en étais pas certain et ne pas avoir eu envie de faire une recherche sur cet individu.

Merci de me le confirmer.

A mes yeux, c'est un provocateur. Rien d'autre.

 

Il est bien journaliste, non encarté mais journaliste. (Voir le post plus haut où je donne toutes les informations sur les différents satuts de journalistes encartés ou pas).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anatole1949 Membre 18 033 messages
Debout les morts...‚ 69ans
Posté(e)
à l’instant, Vintage a dit :

Il faudrait surtout une réponse de l'exécutif.

L'exécutif n'a pas à céder à quelques dizaines de manifestants violents qui ne représentent qu'eux même et qui par ailleurs n'affichent même plus de revendications et qui se contentent de casser ou de regarder le spectacle des casseurs en action.

La manif du samedi cela devient la réunion de tous les aigris, jaloux, tarés qui se régalent de ce spectacle lamentable.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité