Aller au contenu

En Iran, l’avocate Nasrin Sotoudeh condamnée à une lourde peine

Messages recommandés

Léna-Postrof Membre 8 540 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 38ans
Posté(e)

En Iran, l’avocate Nasrin Sotoudeh condamnée à une lourde peine

La sentence à l’encontre de l’avocate Nasrin Sotoudeh, condamnée pour des motifs liés à son activisme en faveur des droits humains, est inhabituellement lourde. 

La justice iranienne a fait connaître, lundi 11 mars, une peine d’emprisonnement prononcée par un tribunal révolutionnaire de Téhéran contre l’avocate Nasrin Sotoudeh, en son absence et à une date inconnue. Déjà retenue depuis neuf mois à la prison d’Evin, dans la capitale iranienne, Mme Sotoudeh est condamnée à cinq ans de prison pour « rassemblement et collusion contre le régime » et à deux ans pour « insulte au Guide suprême », a déclaré son juge, Mohammad Moghisseh, à l’agence semi-officielle ISNA.

Cette avocate de 55 ans est célèbre pour sa défense de manifestants emprisonnés, comme de jeunes femmes ayant défié les lois de la République islamique en se dressant, sans voile, dans l’espace public. Cette peine sévère pourrait cependant n’être qu’un acompte, alors que la justice iranienne empile les condamnations contre elle, dans une grande opacité.

Son mari, Reza Khandan, a précisé à l’Agence France-Presse qu’elle avait été condamnée, dans un second dossier, pour sept chefs d’accusation, à une série de peines dont l’addition donne le tournis : 33 ans. M. Khandan a déclaré à l’AFP que la plus lourde de ces peines, pour « incitation à la débauche », s’imposait aux autres : Mme Sotoudeh s’est donc vue promettre au moins dix ans derrière les barreaux, et 148 coups de fouet. Selon son juge, l’avocate a refusé de se faire remettre le dernier verdict, et son dossier a été renvoyé au tribunal d’appel.

Une « gêne » pour l’institution judiciaire

Le ministère des affaires étrangères français a fait part de « son attachement à la liberté d’opinion et d’expression et au droit de chacun à un procès équitable », rappelant que Mme Sotoudeh avait été invitée, en février, par le président Emmanuel Macron, à intégrer un conseil consultatif du G7 sur l’égalité des genres. C’était une protection discrète offerte à une militante reconnue des droits humains.

L’Union européenne a demandé un réexamen immédiat de la sentence. En 2012, le Parlement européen avait décerné à Mme Sotoudeh le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, durant une précédente détention.

Aujourd’hui, l’avocate fait les frais de la répression qui accompagne le retrait des Etats-Unis de l’accord international sur le nucléaire, en mai 2018. Selon Amnesty International, plus de 7 000 personnes ont été emprisonnées l’an dernier, à la suite des manifestations contre les blocages économique et politique du pays. En janvier 2018, Mme Sotoudeh avait été parmi les premières à annoncer la mort, en prison, de manifestants. Elle a pu également gêner l’institution judiciaire, en dénonçant la publication d’une liste de vingt avocats agréés pour défendre des accusés politiques, parmi lesquels elle ne figurait pas.

Défense des « filles de la rue Enqelab »

Avant tout, Mme Sotoudeh a pris fait et cause pour les « filles de la rue Enqelab », souvent très jeunes, qui ont osé depuis le début de l’année 2018 se dévoiler en pleine rue, juchées sur des transformateurs électriques ou des ronds-points, pour dénoncer l’obligation de port du voile en public faite aux Iraniennes.

Le gouvernement du modéré Hassan Rohani a cherché à circonscrire la portée de leurs actes à un débat de société, sans en faire le symbole d’une contestation radicale du « système ». La justice, instance conservatrice, a, de son côté, prononcé des peines relativement clémentes contre certaines de ces femmes.

 

Cependant, la presse ultraconservatrice voit en elles un instrument des partisans d’un changement de régime, basés à l’étranger, et des « faucons » de la Maison Blanche. Elle n’a pas manqué de noter que la journaliste Masih Alinejad, initiatrice d’une campagne incitant les Iraniennes à se dévoiler en public, avait rencontré le secrétaire américain aux affaires étrangères, Mike Pompeo, en février à la Maison Blanche.

Cette presse note également qu’une jeune Iranienne, Shaparak Shadjarizadeh, condamnée en 2018 à deux ans de prison ferme et à 18 ans de sursis, a pu quitter le pays pour s’établir au Canada. Elle y était intervenue en décembre 2018 devant le Parlement, pour demander des sanctions contre l’Iran, suscitant des critiques sur les réseaux sociaux iraniens.

Peu après, le médecin Farhad Meysami, détenu en Iran pour avoir soutenu le mouvement des filles de la rue Enghelab, avait affirmé qu’il préférait demeurer derrière les barreaux plutôt que d’accepter le soutien offert au mouvement par l’administration américaine.

Le 9 mars, le quotidien Javan, lié aux gardiens de la révolution, la principale force armée iranienne, a dénoncé l’intégration par le président français de Mme Sotoudeh à un conseil consultatif du G7. Il y voyait un premier test, par une puissance étrangère, du nouveau chef de l’autorité judiciaire, Ebrahim Raissi. Cet ancien rival ultraconservateur de M. Rohani à la présidentielle de mai 2017 a été nommé la semaine dernière par le Guide suprême.

Article Le Monde :

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/03/13/l-avocate-iranienne-nasrin-sotoudeh-lourdement-condamnee_5435370_3210.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
BELUGA Membre 4 365 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, Léna-Postrof a dit :

Avant tout, Mme Sotoudeh a pris fait et cause pour les « filles de la rue Enqelab », souvent très jeunes, qui ont osé depuis le début de l’année 2018 se dévoiler en pleine rue, juchées sur des transformateurs électriques ou des ronds-points, pour dénoncer l’obligation de port du voile en public faite aux Iraniennes.

"Injure au guide suprême"... On croit rêver ! ils en sont encore là ?? 

Je suppose que Palès va encore nous dire qu'on ne comprend rien et que c'est pour leur liberté que l'Iran réagit comme ça....:sleep: 

  • Like 3
  • Triste 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 30 051 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)

C'est fou !

En Iran des femmes se battent pour retrouver une liberté, la vie sans voile..

En France c'est le contraire !

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 13 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 24 minutes, Plouj a dit :

C'est fou !

En Iran des femmes se battent pour retrouver une liberté, la vie sans voile..

En France c'est le contraire !

Et si elles se battaient pour leur liberté de choisir? 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 4 365 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, hanss a dit :

Et si elles se battaient pour leur liberté de choisir?

Les Iraniennes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 30 051 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, hanss a dit :

Et si elles se battaient pour leur liberté de choisir? 

Lesquelles ? Et est-ce une liberté ?

Mais bon, on ne va pas recommencer le milliardième débat sur le sujet !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chanou 34 Membre 9 104 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 3 minutes, Plouj a dit :

Lesquelles ?

Toutes.

Citation

Et est-ce une liberté ?

Ce n'est pas à nous d'en juger.

Citation

Mais bon, on ne va pas recommencer le milliardième débat sur le sujet !

Effectivement.

Modifié par chanou 34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 8 540 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 38ans
Posté(e)
il y a 41 minutes, BELUGA a dit :

"Injure au guide suprême"... On croit rêver ! ils en sont encore là ?? 

Je suppose que Palès va encore nous dire qu'on ne comprend rien et que c'est pour leur liberté que l'Iran réagit comme ça....:sleep: 

@Pales, vous êtes sollicité ici. 

il y a 11 minutes, hanss a dit :

Et si elles se battaient pour leur liberté de choisir? 

Quand il n'y a déjà pas de liberté de penser, il n'y a pas de liberté de choix. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 30 051 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Léna-Postrof a dit :

Quand il n'y a déjà pas de liberté de penser, il n'y a pas de liberté de choix. 

Je le pense aussi !

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 13 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 16 minutes, BELUGA a dit :

Les Iraniennes ?

Toutes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 8 540 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 38ans
Posté(e)
il y a 10 minutes, Plouj a dit :

Lesquelles ? Et est-ce une liberté ?

Mais bon, on ne va pas recommencer le milliardième débat sur le sujet !

En aucune façon. Il n'y a pas de liberté de se soumettre, c'est antinomique par essence.

Ce à quoi est condamnée cette femme, qui ne fait ni plus ni moins que son métier, est une abjection. C'est écoeurant. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
BELUGA Membre 4 365 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, hanss a dit :

Toutes. 

Visiblement cette avocate n'a pas eu de choix..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 13 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Léna-Postrof a dit :

@Pales, vous êtes sollicité ici. 

Quand il n'y a déjà pas de liberté de penser, il n'y a pas de liberté de choix. 

I don’t know j’ai vu par exemple des nanas célibataires loin de leurs familles au Maroc occupant des bons posts le porter par conviction.  

à l’instant, BELUGA a dit :

Visiblement cette avocate n'a pas eu de choix..

Évidement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 30 051 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, chanou 34 a dit :

Toutes.

 

il y a 2 minutes, hanss a dit :

Toutes. 

Des femmes en France manquent de liberté .. Elles devraient aller voir ailleurs ce que le mot veut dire !

  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 13 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, Plouj a dit :

 

Des femmes en France manquent de liberté .. Elles devraient aller voir ailleurs ce que le mot veut dire !

Liberté de choisir. Personne n’a à dire à une femme comment elle doit s’habiller ni en AS ni en Iran ni en France ni nulle part. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 8 540 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 38ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, hanss a dit :

I don’t know j’ai vu par exemple des nanas célibataires loin de leurs familles au Maroc occupant des bons posts le porter par conviction.  

Conviction, quand il s'agit d'obéir au dogme ? 

à l’instant, hanss a dit :

Liberté de choisir. Personne n’a à dire à une femme comment elle doit s’habiller ni en AS ni en Iran ni en France ni nulle part. 

Donc surtout pas un livre, aussi sacré puisse t-il être. 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 13 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Léna-Postrof a dit :

Conviction, quand il s'agit d'obéir au dogme ? 

Donc surtout pas un livre, aussi sacré puisse t-il être. 

Tout à fait d’accord surtout quand le livre ne le dit pas d’ailleurs mais si certaines le veulent il faut l’accepter aussi. Ne te méprends pas quand je vois une femme en jilbeb j’ai envie de bruler son vêtement mais bon je lève juste les yeux au ciel et je te parle même pas du Burkini. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plouj Membre 30 051 messages
Voyageur‚ 64ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, Léna-Postrof a dit :

Donc surtout pas un livre, aussi sacré puisse t-il être. 

Je ne connais que de sacrés livres ....

il y a 6 minutes, hanss a dit :

Liberté de choisir. Personne n’a à dire à une femme comment elle doit s’habiller ni en AS ni en Iran ni en France ni nulle part. 

Tout à fait, mais Léna donne un exemple où la liberté de choisir n'existe pas vraiment !

En France, il existe des lois qui régissent une certaine forme d'habillement, même au pays de la liberté, on ne peut pas tout faire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 7 665 messages
Forumeur alchimiste‚ 41ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Plouj a dit :

Je ne connais que de sacrés livres ....

Tout à fait, mais Léna donne un exemple où la liberté de choisir n'existe pas vraiment !

En France, il existe des lois qui régissent une certaine forme d'habillement, même au pays de la liberté, on ne peut pas tout faire !

On doit voir le visage en france.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hanss Membre 13 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Plouj a dit :

Je ne connais que de sacrés livres ....

Tout à fait, mais Léna donne un exemple où la liberté de choisir n'existe pas vraiment !

En France, il existe des lois qui régissent une certaine forme d'habillement, même au pays de la liberté, on ne peut pas tout faire !

La liberté de choix est de la poudre aux yeux toute la vie entière. Nous sommes parasités par pleins de choses. Qui fait vraiment ce qu’il a réellement choisi? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité