Aller au contenu

Sommes nous liés à nos vies antérieures ?

Messages recommandés

eclipsepartielle Membre 4565 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, holmberg a dit :

Pour ceux adeptes du concept de réincarnation, pensez vous que l'on paye pour les fautes commises dans nos vies antérieures  ? 

Non, "payer" le terme est trop péjoratif. Je pense que nos vies antérieures ont une influence mais pas dans le sens d'une faute. On garde des séquelles dans notre subconscient, liées à notre histoire mais aussi à celle de nos parents. Et puis on stagne ou on s'améliore. Enfin c'est ce que je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, eclipsepartielle a dit :

Non, "payer" le terme est trop péjoratif. Je pense que nos vies antérieures ont une influence mais pas dans le sens d'une faute. On garde des séquelles dans notre subconscient, liées à notre histoire mais aussi à celle de nos parents. Et puis on stagne ou on s'améliore. Enfin c'est ce que je pense.

Péjoratif ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eclipsepartielle Membre 4565 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, holmberg a dit :

on ne veut peut être pas s'en souvenir. Certains témoignages parlent de souvenirs de vies antérieures sous hypnose.

Et souvent dans nos rêves, ce sont les mêmes fonds d'histoire, les mêmes peurs et les mêmes "attentes" qui reviennent. Au delà des rêves universels, il y a des détails qui nous sont personnels. Je pense que les rêves sont aussi des pistes pour nous.

Rêves et hypnose c'est un peu pareil.

Je pratique l'écriture automatique et je suis souvent bluffée par le résultat.

Après il y a aussi les faux souvenirs…..

il y a 3 minutes, holmberg a dit :

Péjoratif ? 

oui, payer ça sonne comme une punition.

il y a 19 minutes, holmberg a dit :

Dans ce cas l'idée d'un karma, (les méchants auraient une vie de merde pour les punir de leurs méfaits et les gentils auraient une plus belle vie pour les récompenser) qu'en pensez vous ?  

Il n'y a pas de méchants innés . C'est la vie qui peut rendre les gens méchants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 10 minutes, eclipsepartielle a dit :

.

oui, payer ça sonne comme une punition.

 

oui c'est dans ce sens que je l'ai utilisé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Astrono Membre 545433 messages
Pierre Jovanovic - Le Mensonge Universel‚ 60ans
Posté(e)
il y a 32 minutes, Swannie a dit :

Si, elles ont un lien entre elles : on revient pour ne plus commettre les erreurs de la vie précédente, s'améliorer (progresser comme l'a dit Gouderien), d'une existence à l'autre.

Oui , je suis aussi de cet avis ...

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eclipsepartielle Membre 4565 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
il y a 1 minute, holmberg a dit :

oui c'est dans ce sens que je l'ai utilisé.

Pourquoi devrais t'on être puni ? sur quels critères ?

Qu'est-ce que le bien et qu'est ce que le mal après tout ?

La notion de bien et de mal est en elle même très subjective. 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, eclipsepartielle a dit :

Pourquoi devrais t'on être puni ? sur quels critères ?

Qu'est-ce que le bien et qu'est ce que le mal après tout ?

La notion de bien et de mal est en elle même très subjective. 

Sur des principes religieux j'imagine, qui ont pendant très longtemps aider les hommes à poser les lois et les interdits. Mais vous avez raison, c'est très subjectif en fait. Mais me dire, pour reprendre un exemple précédent, que ce cher Adolf pourrait ne jamais payer ses crimes, ça me fout un coup au moral, même si au fond, est ce que ses actes sont à juger en bien et en mal ? 

il y a 5 minutes, Astrono a dit :

Oui , je suis aussi de cet avis ...

Quel plaisir de vous lire. Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 10264 messages
In love with life and truth‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, holmberg a dit :

Mais me dire, pour reprendre un exemple précédent, que ce cher Adolf pourrait ne jamais payer ses crimes, ça me fout un coup au moral, même si au fond, est ce que ses actes sont à juger en bien et en mal ? 

 

On était pas dans sa tête pour le savoir, mais peut être en effet qu'il pensait faire le bien. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
à l’instant, Swannie a dit :

On était pas dans sa tête pour le savoir, mais peut être en effet qu'il pensait faire le bien. 

Ah il en était même persuadé. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bondgers Membre 1451 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)

Moi je vois plusieurs types de punitions  :

- celles que nous infligent d'autres humains, mais qui sont rarement bien adaptées aux problèmes réels (parfois ce sont même les punisseurs qui sont les plus critiquables ! )

- celles qu'on s'inflige soit même par culpabilité. Et ce n'est pas la moindre car on peut être rongé par la culpabilité, ou rater plein de choses ou s'infliger plein de choses par culpabilité. Mais selon moi seul les personnes suffisamment évoluées peuvent culpabiliser. Par ex je ne pense pas qu'un mec comme Hitler culpabilisait beaucoup

- celles que nous infligeraient éventuellement des "Etres supérieurs", pour nous faire évoluer, surtout pour ceux qui ne culpabilisent pas

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eclipsepartielle Membre 4565 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
il y a 36 minutes, holmberg a dit :

Sur des principes religieux j'imagine, qui ont pendant très longtemps aider les hommes à poser les lois et les interdits. Mais vous avez raison, c'est très subjectif en fait. Mais me dire, pour reprendre un exemple précédent, que ce cher Adolf pourrait ne jamais payer ses crimes, ça me fout un coup au moral, même si au fond, est ce que ses actes sont à juger en bien et en mal ? 

Quel plaisir de vous lire. Merci.

La religion est une calamité. Quelque soit la religion, elle apporte plus de négatif que de positif. Elle est source d'intolérance. Et puis elle a été créé par l'homme. A partir de là comment pourrait on croire que les principes religieux permettent à l'homme d'évoluer. Il y a encore tellement d'horreurs que l'homme se permet sous prétexte de religion.  

Et puis Adolf était il conscient ou alors était il complètement fou ? Quelle est sa part de responsabilité et quelle est la part de responsabilité de tous ceux qui l'ont suivi ? 

Peut être que l'homme n'est pas maître de lui même, parce qu'il est influencé par ses croyances…..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 1 minute, eclipsepartielle a dit :

La religion est une calamité. Quelque soit la religion, elle apporte plus de négatif que de positif. Elle est source d'intolérance. Et puis elle a été créé par l'homme. A partir de là comment pourrait on croire que les principes religieux permettent à l'homme d'évoluer. Il y a encore tellement d'horreurs que l'homme se permet sous prétexte de religion.  

Et puis Adolf était il conscient ou alors était il complètement fou ? Quelle est sa part de responsabilité et quelle est la part de responsabilité de tous ceux qui l'ont suivi ? 

Peut être que l'homme n'est pas maître de lui même, parce qu'il est influencé par ses croyances…..

Donc vous n'adhérez pas au concept de réincarnation. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3964 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Encore faut-il croire à la possibilité de vies antérieures...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 10264 messages
In love with life and truth‚
Posté(e)
il y a 15 minutes, bondgers a dit :

Moi je vois plusieurs types de punitions  :

- celles que nous infligent d'autres humains, mais qui sont rarement bien adaptées aux problèmes réels (parfois ce sont même les punisseurs qui sont les plus critiquables ! )

- celles qu'on s'inflige soit même par culpabilité. Et ce n'est pas la moindre car on peut être rongé par la culpabilité, ou rater plein de choses ou s'infliger plein de choses par culpabilité. Mais selon moi seul les personnes suffisamment évoluées peuvent culpabiliser. Par ex je ne pense pas qu'un mec comme Hitler culpabilisait beaucoup

- celles que nous infligeraient éventuellement des "Etres supérieurs", pour nous faire évoluer, surtout pour ceux qui ne culpabilisent pas

 

Ressentir de la culpabilité c'est une question de conscience, on appelle donc cela avoir des remords de conscience. Il n'y a qu'une solution : réparer les torts qu'on a faits aux autres, s'infliger des punitions ne sert à rien, c'est réparer qui sert. Si on ne le peut plus (pour diverses raisons), il faut au moins en soi-même profondément regretter.

Hitler n'avait peut-être pas de conscience. Il me semblent que les plus grands psychopathes n'éprouvent jamais de regrets, quels que soient leurs méfaits, comme s'ils n'avaient donc jamais de remords de conscience, et si pas de remords, conscience absente.

Il y a les personnes qui écoutent constamment leur conscience et n'agissent qu'en accord avec elle, et d'autres qui la font taire, ou se trouvent de bonnes excuses pour ne pas l'écouter. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3964 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Swannie a dit :

Hitler n'avait peut-être pas de conscience. Il me semblent que les plus grands psychopathes n'éprouvent jamais de regrets, quels que soient leurs méfaits, comme s'ils n'avaient donc jamais de remords de conscience, et si pas de remords, conscience absente.

Il y a les personnes qui écoutent constamment leur conscience et n'agissent qu'en accord avec elle, et d'autres qui la font taire, ou se trouvent de bonnes excuses pour ne pas l'écouter. 

Hitler devait être parfaitement conscient des actes qui découlaient de son autorité et de son régime politique. Et la conscience du mal coexiste avec la conscience du bien. Bien qu'il est parfois ou même souvent difficile de faire la part entre les deux.

Ceux qui tuent par exemple des centaines ou milliers d'animaux ont-ils conscience de faire du mal à des êtres sensibles doués de conscience, de sensibilité et d'intelligence ?

Modifié par Francis-Charles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eclipsepartielle Membre 4565 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
à l’instant, holmberg a dit :

Donc vous n'adhérez pas au concept de réincarnation. 

Si bien sûr.

Je n'ai pas de religion et je suis profondément anti-religion. Parce que pour moi la religion c'est surtout de l'interprétation humaine. Je crois cependant aux énergies et en une énergie créatrice, une matrice…..donc "Dieu" sauf que je ne la personnifie pas, je ne lui attribue pas de caractère humain. Mais finalement c'est de la pure mécanique quantique :) 

Dans ma logique l'âme est donc éternelle mais dans un système de mécanique quantique et pas dans une représentation crée par les religions. Ce qui explique également que la réalité et la pensée se rejoignent dans une soupe énergétique. La pensée peut alors influencer le réel et vice versa.  Oh là là je ne suis plus certaine que tu vas suivre le fil de ma pensée :D sorry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 10264 messages
In love with life and truth‚
Posté(e)
il y a 5 minutes, Francis-Charles a dit :

Hitler devait être parfaitement conscient des actes qui découlaient de son autorité et de son régime politique. Et la conscience du mal coexiste avec la conscience du bien. Bien qu'il est parfois ou même souvent difficile de faire la part entre les deux.

Ceux qui tuent par exemple des centaines ou milliers d'animaux ont-ils conscience de faire du mal à des êtres sensibles doués de conscience, de sensibilité et d'intelligence ?

Des actes oui. La conscience du mal consiste à savoir que ce que l'on fait est mal, et donc la conscience du bien demande réparation. Donc Hitler avait la conscience du mal qu'il faisait, mais pas la conscience du bien pour cesser de le faire.

Ceux qui tuent, que ce soit des animaux ou des humains, n'ont pas de coeur, aussi j'en déduis que ne pas écouter la conscience du bien rend ce coeur absent = dépourvu de sentiments et d'émotions, froid comme la pierre, indifférent à la souffrance des autres.

il y a 4 minutes, eclipsepartielle a dit :

Si bien sûr.

Je n'ai pas de religion et je suis profondément anti-religion.

Comme moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
il y a 8 minutes, eclipsepartielle a dit :

Si bien sûr.

Je n'ai pas de religion et je suis profondément anti-religion. Parce que pour moi la religion c'est surtout de l'interprétation humaine. Je crois cependant aux énergies et en une énergie créatrice, une matrice…..donc "Dieu" sauf que je ne la personnifie pas, je ne lui attribue pas de caractère humain. Mais finalement c'est de la pure mécanique quantique :) 

Dans ma logique l'âme est donc éternelle mais dans un système de mécanique quantique et pas dans une représentation crée par les religions. Ce qui explique également que la réalité et la pensée se rejoignent dans une soupe énergétique. La pensée peut alors influencer le réel et vice versa.  Oh là là je ne suis plus certaine que tu vas suivre le fil de ma pensée :D sorry

C'est assez brouillon effectivement. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bondgers Membre 1451 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)
il y a 27 minutes, Swannie a dit :

Ressentir de la culpabilité c'est une question de conscience, on appelle donc cela avoir des remords de conscience. Il n'y a qu'une solution : réparer les torts qu'on a faits aux autres, s'infliger des punitions ne sert à rien, c'est réparer qui sert. Si on ne le peut plus (pour diverses raisons), il faut au moins en soi-même profondément regretter.

Hitler n'avait peut-être pas de conscience. Il me semblent que les plus grands psychopathes n'éprouvent jamais de regrets, quels que soient leurs méfaits, comme s'ils n'avaient donc jamais de remords de conscience, et si pas de remords, conscience absente.

Il y a les personnes qui écoutent constamment leur conscience et n'agissent qu'en accord avec elle, et d'autres qui la font taire, ou se trouvent de bonnes excuses pour ne pas l'écouter. 

 

il y a 21 minutes, eclipsepartielle a dit :

Si bien sûr.

Je n'ai pas de religion et je suis profondément anti-religion. Parce que pour moi la religion c'est surtout de l'interprétation humaine. Je crois cependant aux énergies et en une énergie créatrice, une matrice…..donc "Dieu" sauf que je ne la personnifie pas, je ne lui attribue pas de caractère humain. Mais finalement c'est de la pure mécanique quantique :) 

Dans ma logique l'âme est donc éternelle mais dans un système de mécanique quantique et pas dans une représentation crée par les religions. Ce qui explique également que la réalité et la pensée se rejoignent dans une soupe énergétique. La pensée peut alors influencer le réel et vice versa.  Oh là là je ne suis plus certaine que tu vas suivre le fil de ma pensée :D sorry

Je suis assez d'accord avec vous 2, même si un peu brouillon eclipse en effet (la mécanique quantique, ça va peut-être faire intervenir les scientifiques comme Répy ;) )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3964 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 9 minutes, Swannie a dit :

1 La conscience du mal consiste à savoir que ce que l'on fait est mal, et donc la conscience du bien demande réparation. Donc Hitler avait la conscience du mal qu'il faisait, mais pas la conscience du bien pour cesser de le faire.

2 Ceux qui tuent, que ce soit des animaux ou des humains, n'ont pas de coeur, aussi j'en déduis que ne pas écouter la conscience du bien rend ce coeur absent = dépourvu de sentiments et d'émotions, froid comme la pierre, indifférent à la souffrance des autres.

1 Oui, mais parfois on croit faire du bien et agir pour le mieux, alors qu'en réalité et en définitive on fait plus de tort que de bien en certaines circonstances.

2 Je partage cet avis, et l'on peut constater que l'être humain (inconscient) est sans conteste celui qui fait le plus de tort à l'environnement, à la planète et aux différents êtres, humains ou non, qui nous entourent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité