Aller au contenu

La tentation d'exister

Messages recommandés

hell-spawn Membre 1 781 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

( j'ai emprunté le titre a une des oeuvres de Cioran )

Pourquoi se recherche t-on les uns les autres, finalement ?

 

Elles me font bien rire les personnes qui disent qu'elles n'ont besoin de personne parce qu'elles existent par elles-memes, ce sont précisément les plus vulnérables a la tentation d'exister.

Généralement elles sont trés entourées et trés occupées: travail, famille, amis virtuels ou autres...

Mais que tout cela viennent a disparaitre ou a s'interrompre un certain temps et elles sont au bord de la dépression.

Les personnes les moins aptes a la solitude sont les femmes bien entendu, surtout celles qui ont été habituées a plaire.

L'age venant elles supportent de plus en plus mal le fait de susciter moins l'interet et le désir chez les autres.

Mais meme en ayant été habitué a etre seul depuis l'enfance ( au moins dans sa tete) la tentation d'exister revient régulièrement a intervalle plus ou moins espacés. La différence se fait seulement entre la capacité de détecter le superficiel et la profondeur.

Prendre les transports en commun ça devient vraiment affolant !  Tous ces gens qui consultent  sans interruption leur téléphone portable par lequel ils sont connectés a leurs nombreux "amis"... Comme ils ont l'air heureux et épanouis !

Or, qui existe vraiment profondément pour quelqu'un ? Quasiment toutes les relations sont superficielles, les liens sont vite tissés, vite oubliés.

 

Alors l'amour ce serait cela: Trouver la personne pour laquelle on existe, on compte vraiment, plus que pour toutes les autres réunies.

 

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
holmberg Membre 2 293 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 7 minutes, hell-spawn a dit :

Alors l'amour ce serait cela: Trouver la personne pour laquelle on existe, on compte vraiment, plus que pour toutes les autres réunies.

 

 

 

Oui. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 23 434 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Ayant vécu  la superficialité profonde des relations humaines tout le long de ma vie et leur inévitable fragilité (départs, deuils, décès) j'en  ai retiré ce qui doit l' être : échanges, rires ou engueulades, bons ou mauvais moments, temps et repas partagés, discussions, puis j'ai laissé partir, car c'est inévitable quand on s'est tout dit. Comme la source de mon bonheur dépend de mon état d'esprit et donc de la manière dont je mène et gère  mon esprit que les autres soient là ou pas ne fait pas grande différence car je trouverai toujours un moyen de m'occuper intelligemment. En fait, j'aime assez la solitude.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eclipsepartielle Membre 4 246 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, hell-spawn a dit :

( j'ai emprunté le titre a une des oeuvres de Cioran )

Pourquoi se recherche t-on les uns les autres, finalement ?

 

Elles me font bien rire les personnes qui disent qu'elles n'ont besoin de personne parce qu'elles existent par elles-memes, ce sont précisément les plus vulnérables a la tentation d'exister.

Généralement elles sont trés entourées et trés occupées: travail, famille, amis virtuels ou autres...

Mais que tout cela viennent a disparaitre ou a s'interrompre un certain temps et elles sont au bord de la dépression.

Les personnes les moins aptes a la solitude sont les femmes bien entendu, surtout celles qui ont été habituées a plaire.

L'age venant elles supportent de plus en plus mal le fait de susciter moins l'interet et le désir chez les autres.

Mais meme en ayant été habitué a etre seul depuis l'enfance ( au moins dans sa tete) la tentation d'exister revient régulièrement a intervalle plus ou moins espacés. La différence se fait seulement entre la capacité de détecter le superficiel et la profondeur.

Prendre les transports en commun ça devient vraiment affolant !  Tous ces gens qui consultent  sans interruption leur téléphone portable par lequel ils sont connectés a leurs nombreux "amis"... Comme ils ont l'air heureux et épanouis !

Or, qui existe vraiment profondément pour quelqu'un ? Quasiment toutes les relations sont superficielles, les liens sont vite tissés, vite oubliés.

 

Alors l'amour ce serait cela: Trouver la personne pour laquelle on existe, on compte vraiment, plus que pour toutes les autres réunies.

 

 

 

Il y a tellement de phrases et pourtant j'ai du mal à trouver le lien entre ces différentes phrases. 

Exister par soi même c'est vraiment essentiel dans la vie mais pourtant les autres nous sont utiles pour avancer. On ne peut pas demander aux autres d'être nos piliers, c'est à nous de trouver la force pour pouvoir exister pleinement. Mais les autres contribuent à nos avancés comme nous nous contribuons aux leurs. Communiquer permet d'étendre le savoir. 

Chacun est d'abord un être individuel. 

Je ne pense pas que les personnes les plus entourées ont la sensation d'exister plus intensément. ça me fait penser à l'un de mes amis qui était très très entouré, parce que les autres y voyaient un avantage, aujourd'hui il n'y a plus grand monde autour de lui….

Etre entouré ça n'a finalement que peu d'importance si les liens ne sont pas sincères.

Les femmes seraient moins aptes à la solitude….euh....où as tu été me piocher ça ?

L'âge n'a pas forcément d'impact sur les capacités à plaire physiquement (parce que je pense que c'est ce dont tu parles). Lorsqu'on est plus âgé, on a justement plus d'assurance et on se base moins sur les apparences. On ne plait pas forcément moins mais franchement plaire ça ne sert pas à grand chose si on ne trouve pas la personne à laquelle on a envie de plaire. La quantité et la qualité sont des critères très différents. 

Etre seul dans sa tête depuis l'enfance…..c'est un trait de caractère et certaines personnes garderont toujours un monde intérieur même si elles sont entourées. 

Les transports en commun sont fait pour nous emmener d'un endroit à un autre, pas pour y faire des rencontres. 

Non, tous les liens ne sont pas superficiels et certains liens vous marquent pour la vie. 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 781 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, querida13 a dit :

En fait, j'aime assez la solitude.

Oui quand on y est habitué on ne peut plus guére s'en passer bien longtemps, on en a besoin pour réfléchir, méditer, meme en étant avec une personne agréable qui nous apporte joie et plaisir.

Mais quand meme, n'exister pour personne qui pourrait le souhaiter ?

 

Si on retranche les liens familiaux, les liens du sang comme on dit, qui sont automatiques pour ceux qui ont une famille, et les occupations diverses qui nous empechent de penser, qu'est ce qui vous reste ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 23 434 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

ça s'est vu: voir l'excellent film:dans les forêts de Sibérie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Swannie Membre 4 599 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 43 minutes, hell-spawn a dit :

 

Alors l'amour ce serait cela: Trouver la personne pour laquelle on existe, on compte vraiment, plus que pour toutes les autres réunies.

 

oui aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 781 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 8 minutes, querida13 a dit :

ça s'est vu: voir l'excellent film:dans les forêts de Sibérie.

Ne plus vouloir exister pour personne, oui ça peut se voir.

Mais n'avoir jamais existé pour personne et le souhaiter, je ne le pense pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 23 434 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)
il y a 17 minutes, hell-spawn a dit :

Oui quand on y est habitué on ne peut plus guére s'en passer bien longtemps, on en a besoin pour réfléchir, méditer, meme en étant avec une personne agréable qui nous apporte joie et plaisir.

Mais quand meme, n'exister pour personne qui pourrait le souhaiter ?

 

Si on retranche les liens familiaux, les liens du sang comme on dit, qui sont automatiques pour ceux qui ont une famille, et les occupations diverses qui nous empechent de penser, qu'est ce qui vous reste ?

Les amis, les amours, les relations usuelles avec ses commerçants attitrés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 781 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
à l’instant, querida13 a dit :

Les amis, les amours, les relations usuelles avec ses commerçants attitrés. 

Du superficiel tout ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 631 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

Parce que l'humain est un animal social, son principal souci, après perdurer dans la vie, c'est d'être intégré dans la communauté. Il faut, en plus, y être reconnu. Sinon, comme Robinson Crusoé, on n'est plus sûr de rien. C'est par les autres qu'on se connaît, qu'on se compare, qu'on accepte ou refuse des vérités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
querida13 Membre 23 434 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Des coreligionnaires, des forumeurs? des copains d'école...

Modifié par querida13

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 490 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Les autres on voudrait bien les ignorer, votre plus si affinités ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 781 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)

S'il y avait une personne avec laquelle on aimerait passer une semaine, la dernière, avant la fin du monde annoncée, ou s'il n'y en avait finalement aucune.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 490 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Tout cela finira en une immonde boucherie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 811 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, hell-spawn a dit :

( j'ai emprunté le titre a une des oeuvres de Cioran )

Pourquoi se recherche t-on les uns les autres, finalement ?

 

Elles me font bien rire les personnes qui disent qu'elles n'ont besoin de personne parce qu'elles existent par elles-memes, ce sont précisément les plus vulnérables a la tentation d'exister.

Généralement elles sont trés entourées et trés occupées: travail, famille, amis virtuels ou autres...

Mais que tout cela viennent a disparaitre ou a s'interrompre un certain temps et elles sont au bord de la dépression.

Les personnes les moins aptes a la solitude sont les femmes bien entendu, surtout celles qui ont été habituées a plaire.

L'age venant elles supportent de plus en plus mal le fait de susciter moins l'interet et le désir chez les autres.

Mais meme en ayant été habitué a etre seul depuis l'enfance ( au moins dans sa tete) la tentation d'exister revient régulièrement a intervalle plus ou moins espacés. La différence se fait seulement entre la capacité de détecter le superficiel et la profondeur.

Prendre les transports en commun ça devient vraiment affolant !  Tous ces gens qui consultent  sans interruption leur téléphone portable par lequel ils sont connectés a leurs nombreux "amis"... Comme ils ont l'air heureux et épanouis !

Or, qui existe vraiment profondément pour quelqu'un ? Quasiment toutes les relations sont superficielles, les liens sont vite tissés, vite oubliés.

 

Alors l'amour ce serait cela: Trouver la personne pour laquelle on existe, on compte vraiment, plus que pour toutes les autres réunies.

Bonjour Hell  spawn, poigne de mains

Je comprends mal ou tu veux en venir,  ou tu te cherche encore ou tu cherches à te justifié au moins auprès de toi, j'espère me tromper.  Il se pourrai aussi que tu veuille montrer la vacuité des choses. Mais depuis le cantique des cantique, ce magnifique livre tant de sapience que de poésie, qui montre à quel point tout n'est que vanité. Vanité des vanité tout n'est que vanité.

Bon nous sommes ce que dame nature nous a fait des animaux sociaux, notre survie n'est assurée que par justement notre rapport à autrui, nous ne pouvons survivre que par les moyens de communication avec le groupe, sorti de ça, bien aucune évolution possible. 

Pour les autres affirmations je te laisse dans tes appréciations, je ne les partages pas.  Seulement je relève la dernière, le summum de la vanité c'est justement de croire en cette affirmation, c'est la superficialité  de l'illusion.  C'est le dément imposant à un autre dément de partager sa propre démence. C'est le dément qui se veut être Dieu, ne se conçoit qu'ainsi. C'est d'un égoïsme forcené, ce ne peut en aucun cas être de l'amour. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 811 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
il y a 40 minutes, brooder a dit :

Tout cela finira en une immonde boucherie.

Bonjour Brooder, poigne de mains

Pourquoi immonde, il en faut des boucheries, tant qu'il y a de la viande sur l'étal, il y a de quoi manger., 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brooder Membre 1 490 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)
il y a 9 minutes, Promethee_Hades a dit :

Bonjour Brooder, poigne de mains

Pourquoi immonde, il en faut des boucheries, tant qu'il y a de la viande sur l'étal, il y a de quoi manger., 

bah promethee tu joues les immondes cochons mais t'es qu'un homme qui rêve qu'une jolie fée vienne transformer ta queue que t'a en tire bouchon par une baguette magique :pleasantry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Promethee_Hades Membre 12 811 messages
Chien Fou forumeur‚ 84ans
Posté(e)
il y a 46 minutes, hell-spawn a dit :

S'il y avait une personne avec laquelle on aimerait passer une semaine, la dernière, avant la fin du monde annoncée, ou s'il n'y en avait finalement aucune.

Je me tate, là je me tate vraiment soit je pense à ma femme, soit à toi pour te faire enfin comprendre ce que tu refuse, mais j'ai bien peur que ce soit vraiment vain, donc ma femme me convient  mieux. 

à l’instant, brooder a dit :

bah promethee tu joues les immondes cochons mais t'es qu'un homme qui rêve qu'une jolie fée vienne transformer ta queue que t'a en tire bouchon par une baguette magique :pleasantry:

J'ai mieux qu'une fée, une véritable Déesse, faites femme. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 1 781 messages
Forumeur alchimiste‚ 150ans
Posté(e)
il y a 28 minutes, Promethee_Hades a dit :

C'est le dément imposant à un autre dément de partager sa propre démence. C'est le dément qui se veut être Dieu, ne se conçoit qu'ainsi. C'est d'un égoïsme forcené, ce ne peut en aucun cas être de l'amour. 

Le dément, s'il y en a un, c'est celui qui dit des choses qui ne sont pas du tout en accord avec sa propre vie.

C'est pas le tout d'essayer d'analyser ce que dit une personne, il faut surtout voir si elle est légitime de dire ce qu'elle dit.

Mais sinon, je ne suis pas sur que tu m'aies bien compris, pas sur du tout meme, trop différents nous sommes.

 

il y a 5 minutes, Promethee_Hades a dit :

soit à toi pour te faire enfin comprendre ce que tu refuse

ça c'est de la plus haute vanité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité