Aller au contenu

Robespierre, maitre suprême ?


Messages recommandés

pila Membre 12 155 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

image.png.324bb8c4818d9acb3019e53bfb9d5452.png

Jean-Bapstiste Robert Lindet. Né à Paris en 1746.

Membre du Comité de Salut Public (le Pouvoir Exécutif provisoire de la République en guerre) depuis plusieurs mois. Nous sommes fin mars 1794.

Le Comité, une douzaine de personnes, dont trois ou quatre robespierristes, annonce en réunion la demande de mise en accusation de Danton et ses amis pour malversations, projet de complot etc...

Robespierre, réticent au début, a fini par céder. Chaque membre du Comité doit signer le décret de mise en accusation. Le papier arrive dans les mains de Robert Lindet : "Je suis ici pour nourrir le peuple; pas pour le tuer" (Il était chargé des approvisionnements). Il passe la feuille à son voisin sans signer le décret.

Robert Lindet ne sera pas inquiété pour cette attitude. Il décédera en 1825. 31 ans après Robespierre et ses amis. quatre mois plus tard. Deux autres membres du Comité, anti-Robespierre, furent envoyés au bagne en Guyane en 1795. Collot d'Herbois y mourut l'année suivante. Billaud-Varenne parviendra à s'échapper et à se réfugier à Haïti, où les noirs en révolte renversaient lentement le pouvoir blanc.

Robespierre était-il un tyran absolu ou un homme obligé de manoeuvrer sans cesse pour convaincre les députés à suivre le chemin de la Victoire militaire (la France se battait à toutes les frontières pour la survie de la République) ?

L'Histoire qu'on nous enseigne est dépourvue de finesse. 

 

Modifié par pila
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Maxence22 Membre 8 001 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Robespierre était un idéaliste et un excellent orateur et un bon député jusqu'à ce qu'il parte en couille. Il est devenu ensuite un dictateur sanguinaire et paranoïaque responsable de milliers de morts.

Modifié par Maxence22

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 6 728 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

J'y connais pas grand chose à la vérité sur Robespierre... Il faudrait voir dans le détail.

Mais si son surnom d'Incorruptible était mérité (?)   On l'aurait pas éliminé pour pouvoir magouiller tranquille, des fois ?

Le mérite de ce sujet est de poser la question...

ça me rappelle un truc que racontait mon grand père... Mon grand père, je l'ai connu (!) et il disait qu'une vieille à l'époque disait à son père (le père de mon grand père donc) quand il était petit :

" Ti rapélès pas tu, pitchoun dé la "Tarrou" ! "

('Tu te souviens pas hein, toi, petit, de la Terreur ?")

C'est presque encore de la "mémoire vive" !

Modifié par Blaquière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pila Membre 12 155 messages
Forumeur alchimiste‚ 58ans
Posté(e)

Robespierre ne courait pas après l'argent. Il était hébergeait gratuitement dans un petit deux-pièces chez un menuisier-industriel, Duplay. Contrairement à Danton, il n'amassait pas l'argent à droite et à gauche.

Le 26 juillet 1794, Robespierre est monté à la Tribune de la Convention, assurant qu'il ne demandait qu'une dernière purge de députés; les véreux. Depuis longtemps se tramait un complot de certains conventionnels pas très clairs (magouilleurs, députés ayant commis des excès de zèle en province lors des répressions des anti-révolutionnaires...). Ce sont ces gens-là qui l'ont renversé le lendemain. Et parmi eux, des membres du Comité de Salut Public, ses collègues.

Robespierre n'avait pas tous les pouvoirs. Cela est un mensonge historique. Il avait une très grosse influence car excellent orateur. Il avait des idées depuis ses débuts modestes en 1789 (abolition de la Peine de mort - le premier politicien français a y penser). Il avait élaboré un chemin à suivre.

Il ne faut pas oublier que la République connaissait de multiples fronts militaires ! Armée Royale de Vendée, chouannerie en Bretagne, en Normandie et ailleurs. Insurrections anti-gouvernementales à Lyon, Toulon... Et guerre avec la totalité des pays européens, dont les monarques voulaient écraser les idées de démocratie. Armées étrangères alliées à l'armée des français exilés (les nobles). On était pas à la fête foraine !

 

Modifié par pila
  • Like 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arphidan Invité 5 messages
Baby Forumeur‚ 49ans
Posté(e)

Robespierre incorruptible ? Certainement pas. Plutôt un narcissique psycho-rigide qui du statut d'avocaillon devient dictateur. Il me fait un peu penser à Hitler, grande gueule comme lui, mais avec la manière sur un ton doucereux. Donc pas incorruptible non plus puisqu'il aurait accepté d'utiliser un stratagème fabriqué par son complice Saint Just le pourri orgueilleux, pour apporter des preuves "sufffisantes" à faire condamner Danton, Desmoulins (+ sa femme) et d'autres du même bord. Bref, la révolution n'est pas partie sur de bonnes bases et c'est peu de le dire. On attend toujours, quelques siècles plus tard... des hommes ou femmes réellement vertueux (la vertu, crédo de Maximilien... !!) qui ne pensent pas qu'en termes de fric et de pouvoir. Y'a encore du travail ! :France:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caleana major Invité 3 messages
Baby Forumeur‚ 20ans
Posté(e)

Dans le genre génocide vendéen et anticlérical on est pas mal !

Odieux personnage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité