Islam et pédophilie

farha-mineuse Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 35ans
Posté(e)

Moi à titre indicatif je suis métissée d'une culture méditerrannéenne et je pense que vous vous trompez de débat, tout ces actes malsains, toutes ces maladies qui gangrènent un peuple n'ont strictement rien à voir avec la religion, les bons et les mauvais sont de partout, le diable n'a pas de patrie....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Moi, je pense que les religions sont un danger pour l'homme car elles sont trop souvent mal interprétées, mal appliquées. On peut voir aujourd'hui certains pays d'Afrique ou du Moyen Orient. C'est exactement ce qui c'est passé, il y a 500 ans en France.

Le fait que tu sois métissé n'est pas un argument et ne te donne pas plus de légitimité que les autres dans se post :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)

:o Je pense pourtant, que vous semblez être d'accord tous les deux ...

@Farha, qui justement tente d'expliquer que danger n'est pas lié à la couleur de la peau et @Avenir qui explique que l'interprétation et l'application de la religion rend les religions dangereuses ...

Donc, que le danger peut venir à la fois d'une mauvaise interprétation d'une religion (de la part des croyants et autres) et de tout autre type de facteur ...

Mais, qu'un acte tel que la pédophilie n'est pas né de la croyance d'une personne mais de la personne elle-même ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

Merde je suis d'accord avec toi... je crois que c'est la première fois :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tontonmacoute Membre 526 messages
Forumeur forcené‚ 41ans
Posté(e)

L'islam est phobogène, anxiogène apparemmment... J'entrave pas des masses la pertinence de cet arrachage du flux idéationnel. Tout cette pléthore de débat débilitant qui fustige l'islam pour la plupart se cristallise autour d'un texte qu'une frange minoritaire de musulman embrasse tout à fait ; alors imaginez ceux qui ont lu le coran en diagonale et se targue éhonteusement de pouvoir échaffauder des cogitos...qui s'apparente dans les faits à des ratiocinations spécieuses. Faut être bétonné en anthropologie, histoire des culture tribales arabes, maîtriser parfaitement l'arabe littéraire etc. et suivre le fil rouge des métaphores filés et autres parabole car le coran est une incantation sans pareil et par endroits un texte quelque peu sybillin et pour certains indélicats, oblique. :o

Je suis musulman, j'accomplis les rituels que me commande le credo de ma croyance (la pratique de la prière qui est "l'épine dorsale de la religion"). Certains doivent penser que ma vie doit être ascétique et janséniste... mais croyez-moi pour ceux qui me connaisse un peu, j'enfonce les portes de la bienséance et je copine avec des fonds d'âme de toutes sortes, sans préjugements aucun et avec la civilité et le respect que chacun mérite... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Moi à titre indicatif je suis métissée d'une culture méditerrannéenne et je pense que vous vous trompez de débat, tout ces actes malsains, toutes ces maladies qui gangrènent un peuple n'ont strictement rien à voir avec la religion, les bons et les mauvais sont de partout, le diable n'a pas de patrie....

"Cachez donc ces textes religieux pédophiles que je ne saurais voir"

Adaptation du Tartuffe de Molière.

Enfin bon, je ne dirais qu'une chose : lisez les textes religieux qui parlent de pédophilie, vous verrez bien par vous même.

Quelques liens vers une version anglophone de certains de ces textes :

http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/h...tml#005.058.236

http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/h...tml#007.062.064

"Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir"

@farha-mineuse : A partir du moment où il y a des textes religieux qui approuve, je ne vois pas comment on pourrait prétendre que ça n'a rien à voir avec la religion :o

@Tontonmacoute

Je ne trouve pas les textes e question sybillin, métaphorique ou autre. Tu dois confondre avec un autre texte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)

Ahhhhh @Grenouille, tu ne changeras pas, toi ... Et entre nous, je te préfère comme ça, tant que d'autres ne tombent pas dans tes écrits provocateurs ...

a cette époque-là, une de tes arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière Grande-mère grenouille, ne devait certainement pas être beaucoup plus âgée quand elle a connu ton arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière Grande-père grenouille, pour faire de ta descendance de jolis têtards-têtus comme toi ... :o

Enfin, soit ...

Voici un genre de provocation :

@Grenouille : lisez les textes religieux qui parlent de pédophilie, vous verrez bien par vous même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Wolf Membre 234 messages
Forumeur activiste‚ 51ans
Posté(e)

@Zorro, je n'interviens plus puisque je suis en train de me documenter. J'interviendrais dans quelques jours sur les deux posts consacrés à l'Islam, mais uniquement à titre indicatif et documentaire puisque je ne suis pas musulman.

En attendant, deux citations à titre documentaire :

J'ai défendu l'idée de la révélation verbale du Coran qui est la croyance universelle. Cependant, il ma semble que les comptes rendus orthodoxes standardisés donnent une image mécanique et externalisée de la relation entre Muhammad et le Coran - Gabriel venant lui délivrer les messages de Dieu presque comme un facteur distribue le lettres. Le Coran lui-même dit que l'ange "est déscendu dans le coeur" de Muhammad. J'affirme que le Coran est entièrment la Parole de Dieu dans la mesure où il est infaillible et totalement exempt de mensonges, mais, dans la mesure où il est venu dans le coeur du Prophète et ensuite sur sa langue, il est entièrement sa parole.

De plus contrairement aux catholiques, le messager des musulmans n'est pas un Dieu, mais un humain. L'Islam est donc sujette à l'Humanité d'un Homme englobé par un contexte historique. C'est du moins ce que je comprend mais il est possible que je me trompe...

Les croyants conçoivent généralement la religion comme quelque chose de saint ou de sacré, quelque chose de constant. Vous ne pouvez pas parler du changement ou de l'évolution du savoir religieux. Ils se cramponnent à l'idée de fixité. Mais comme je l'ai démontré dans mon travail, nous devons faire la distinction entre la religion d'un côté et et l'interprétation religieuse de l'autre. Ceux qui défendent l'idée de fixité dans la religion ne sont pas pleinement conscients de l'histoire de l'islam, ou tout aussi bien, de celle des autres religions. L'islam est une série d'interprétations de l'islam. Le christianisme est une série d'interprétations du christianisme. Et puisque ces interprétations sont historiques, l'élément de l'historicité est là. C'est pour cela que vous devez avoir une bonne connaissance de l'histoire de l'islam. Aller directement au Coran et aux hadiths ne vous donnera pas grand chose. Vous devez aller à l'histoire et, de là, revenir au Coran et aux hadith afin de mettre l'interprétation dans son contexte historique.

Donc sortir une phrase ou une autre du Coran ou des hadiths est dérisoire si on ne connait pas l'histoire qui va avec... Cela ne relève pas de la critique de la religion mais de la facilité intellectuelle. C'est du moins ce que j'ai déduit de mes lectures.

D'autre part je me demande dans quelle mesure les hadith sont valables puisque Gabriel a fait sa révalation à un humain sujet à l'humanité. Question : y a t-il des musulmans qui ne croient pas aux hadiths ?

Enfin de toute façon je laisse les musulmans seuls juges de leur religion. Je ne sais pas trop quoi penser et comme je ne suis pas musulman moi-même, je ne veut pas imposer mon point de vue.... J'attend les interventions de @Zorro et des autres forumeurs musulmans. Je n'attends pas des réponses formatés basées sur la croyance mais des réponses documentées et étant le fruit d'une réflexion personnelle... :o

Modifié par Black Wolf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)

Merci @Black Wolf déjà de montrer à tous qu'avant de lancer quelconque préjugé ou explication précise, tu te documentes et tu cherches, toi-même, à rester objectif.

Que tes interventions soient, ici ou dans d'autres topics traitant de l'Islam, critiques positivement ou négativement, le simple fait déjà de vouloir chercher, comprendre, permet un VRAI débat.

Voici un texte intéressant que je conseille de lire ... de Asma Barlas (Professeur agrégé et maître de conférence, chaire du département de politique, Directrice du centre pour l'étude des cultures, races et ethnies).

Interprétabilité/interprétation du Coran</I>Par Asma Barlas

Mon exposé, intitulé « De l'interprétation et de l'idiosyncrasie (du Coran) » traitera tant de la manière dont la plupart des gens, aux Etats-Unis, perçoivent l'Islam, que de celle dont l'Islam en général - et en particulier, son texte sacré fondateur, le Coran - traite du concept de « jihad ».

Etant donné qu'on ne m'a demandé de parler de l'Islam que deux ou trois fois, en dix ans d'enseignement au Collège Ithaca, il est pour moi évident que le nouvel intérêt qu'on lui porte ne résulte pas de quelque évolution positive, mais bien du désir qu'ont les gens de trouver une explication aux attentats perpétrés contre les Etats-Unis par, avance-t-on, un groupe de Musulmans ; événement qui les a laissés dans un état de choc, angoissés et en colère.

Le « hic », en la matière, c'est que se pencher sur le seul Islam ne peut apporter la réponse, ou la conclusion, auxquelles ces gens aspirent.

Comme le dit Robin Wright : « scruter le Coran pour y découvrir des citations incendiaires est essentiellement une perte de temps. Les religions évoluent, et il y a généralement assez de points ambigus dans leurs textes fondateurs pour qu'elles soient susceptibles de prendre toutes les orientations possibles et imaginables, dans leur évolution. Si Oussama Ben Laden était chrétien, et s'il voulait néanmoins détruire le World Trade Center, il citerait Jésus chassant les marchands du Temple. S'il ne voulait pas aller jusqu'à détruire le World Trade Center, il pourrait rappeler le Sermon sur la Montagne... »

Même si cette hypothèse peut choquer, il est indéniable que toute religion - ou toute idéologie laïque, d'ailleurs - offre les options entre violence et paix, entre oppression et libération, selon qui l'interprète, comment, dans quels contextes particuliers. Comme j'aime à le répéter, il y a très peu d'air de famille entre la théologie de la libération, de nos jours, et le christianisme des Croisades, de l'Inquisition ou de la Conquête (de l'Amérique)...

Et malgré tout, parce qu'ils ignorent que toute religion est ouverte à de multiples interprétation, nombreux sont ceux qui attaquent l'Islam. « On dirait qu'il y a deux versions (différentes) du Coran, quelque part... Si tel est le cas, qu'est-ce qui différencie le Coran qui fait l'ordinaire des terroristes et le Coran que le reste du monde musulman lit et respecte ? S'il est dans la salle, que le « vrai » Islam veuille bien se lever... » : telle était la question posée par un article de presse qu'un ami m'a communiqué, et dont je n'ai plus les références...

L'auteur de ce même article (qui indique qu'il est catholique), dit aussi « qu'il ne veut pas réentendre la vieille histoire des Croisades, de la politique étrangère abominable des Etats-Unis, etc... ni les comparaisons rapprochant l'Islam du Christianisme et du Judaïsme. » On remarquera que l'auteur de cet article, tout en exigeant des Musulmans, dont je fais partie, qu'ils expliquent quel Coran nous lisons et quel est le véritable Islam, se dispense bien d'expliquer lui-même quelle différence il y a entre la bible que lisaient les Croisés et les Conquistadors, et celle qu'il a étudiée lui-même, pas plus d'ailleurs qu'il n'entreprend de convaincre les autres des raisons pour lesquelles son christianisme est le « vrai »...

Une telle stratégie, bien loin de seulement imposer aux Musulmans un fardeau que les croyants des autres religions refusent d'endosser eux-mêmes, obscurcit le fait que les conflits les plus sanglants, telles les deux guerres mondiales, ont eu des origines séculières et non religieuses. Même des conflits que l'on pense être de nature religieuse peuvent être facilement analysés comme découlant d'enjeux de pouvoir ou de luttes autour de certaines ressources économiques, et non de la pure idéologie. Cela n'est pas moins vrai des Croisades que ça l'est du conflit entre catholiques et protestants en Irlande, ou entre Juifs et Musulmans au Moyen-Orient, voire même en ce qui concerne les attentats anti-américains du 11 septembre 2001.

Nous pourrions, par conséquent, aller de l'avant, si nous nous efforcions de comprendre les conditions politiques et économiques qui engendrent les conflits et l'extrémisme religieux. Mais cela exige de nous que nous nous interrogions sur la nature de notre politique étrangère et aussi que nous reconnaissions la complicité de la laïcité, du capitalisme et de la démocratie libérale, dans l'apparition d'une division planétaire du travail qui, en privilégiant une minorité au détriment de l'immense majorité des gens, a fourni un terreau fertile pour la plupart des manifestations de l'extrémisme contemporain, qu'il soit religieux, ou non.

Par ailleurs, même si nous voulions détourner l'attention de l'opinion publique de la politique et de l'économie, en ne prenant en considération que la religion afin d'expliquer les événements du 11 septembre, je doute que la confusion, l'hostilité et la peur que ressentent la plupart des gens actuellement soient favorables à une meilleure compréhension de l'Islam ou à l'engagement d'un dialogue dépassionné avec les Musulmans...

De manière ironique, même des gens qui n'ont pas une animosité particulière à l'encontre de l'Islam auront bien du mal à avoir un tel dialogue (avec les musulmans), aussi longtemps qu'ils continueront à espérer que s'informer sur l'Islam les rendra capables de trouver un sens au 11 septembre, dans la mesure où cette attente découle elle-même du présupposé qu'il existe(rait) un lien entre Islam et terrorisme (ce qui est loin d'être prouvé).

C'est ce présupposé qui révèle à quel point la plupart des gens pensent que l'Islam est « unique en son genre » et, ce faisant, à porter à celui-ci une profonde atteinte épistémologique. Laissez-moi vous donner un exemple éclairant ce point.

Le terrorisme et l'exceptionnalité de l'Islam

Des formes modernes de terrorisme ont été introduites au Moyen-Orient, dans les années 1940, par des groupes activistes juifs, dans la Palestine alors sous mandat britannique. Ce sont l'Irgoun, le groupe Stern et la Hagana qui ont pris l'initiative de recourir aux attentats à la bombe dans "les lieux publics et les quartiers peuplés d'Arabes, afin de terroriser la communauté arabe" (Smith, 1992 : 19 ; 140). Le groupe Stern alla jusqu'à attaquer des banques juives, causant des « pertes en vies humaines, parmi les Juifs » (120). L'Irgoun, comme on sait, « a exterminé environ 250 victimes, hommes, femmes et enfants, dont les corps mutilés ont été précipités dans des puits », dans le village de Deir Yassin (143).

En dépit du fait que des tactiques terroristes de cette nature se sont poursuivies jusqu'à nos jours, les gens, aux Etats-Unis, n'ont jamais mis l'ensemble des Juifs, de par le monde, en demeure de leur expliquer ce que le judaïsme a à dire au sujet du massacre de civils innocents. Il est vrai que certaines personnes ont dénoncé ces groupes terroristes - considérés comme des combattants de la liberté par bien des gens - mais elles ne sont pas allées jusqu'à demander aux Juifs, en général, quelle Torah ou quel Talmud lisaient les terroristes juifs, ni à prier le « vrai » judaïsme de « bien vouloir se lever »...

Pourquoi, alors, cette injonction faite aux Musulmans d'expliquer ce que leur « bible » - c'est ainsi que ce « grand savant » qu'est la coqueluche de CNN, Larry King, appelle le Coran ! - leur enseigne en matière de violence ? (King est même allé jusqu'à importuner Hanan Ashrawi, en présumant que, palestinienne, elle était forcément musulmane, alors qu'elle est chrétienne...). Les gens qui proclament (à l'instar de l'auteur de l'article cité) qu'ils se moquent de l'Islam comme de leur première chemise, sont ceux-là mêmes qui demandent au "véritable" Islam de bien vouloir se manifester !

Le Jihâd dans le Coran

Dans cette ambiance détestable, où seules les musulmans sont tenus à protester inlassablement de leur humanité et à défendre leur religion, j'avais décidé - question de principes - de ne jamais m'exprimer, dans quelque réunion sur l'Islam que ce soit... Mais ma religion prône le jihad de la connaissance et ce jihad est, pour le musulman que je suis, une obligation...

C'est pourquoi je suis ici, aujourd'hui, devant vous : pour vous parler de la notion de jihad.

Le mot 'jihâd' signifie "lutte", ou "effort" et en aucun cas : "guerre". C'est ainsi que le Coran évoque le jihâd de l'âme, le jihâd de la langue (du discours), le jihâd du calame (de la communication écrite), le jihâd de la foi, le jihâd de la droiture, etc... Il s'agit du "grand jihâd", de cela même qui nous permet, à nous musulmans vivant aujourd'hui, d'actualiser notre identité de musulmans.

Il y a aussi le "jihâd des armes", dont le but est de combattre pour la cause de Dieu ('Allâh). Il s'agit ici du "petit jihâd", qui autorise le combat mais uniquement défensif. Plusieurs versets du Coran évoquent cette forme (particulière) de jihâd, et j'en citerai deux, parmi les plus importants :

"La permission est donnée de combattre à ceux contre qui une guerre est injustement menée - et, en Vérité, Allâh/Dieu a certes le pouvoir de venir à leur secours - (ou à) ceux qui ont été chassés de leurs lieux de vie pour la seule raison d'avoir proclamé "nous nous en remettons à Dieu". Car si Dieu/Allâh n'avait pas autorisé les gens à se défendre les uns des autres, tous les monastères, les églises, les synagogues et les mosquées - tous lieux dans lesquels Son nom (de Dieu/Allâh) est abondamment honoré - auraient certainement été détruits, à ce jour." (Cor. 22 : 39-40). (adaptation personnelle, ndt).

Le second verset dit :

"... combattez pour la cause de Dieu contre ceux qui vous font la guerre, mais ne commettez pas l'agression - car, en vérité, Dieu/Allâh n'aime pas les agresseurs. Tuez-les partout où vous pourrez les vaincre, chassez-les des lieux d'où ils vous avaient chassés, car l'oppression est pire que la mort" (Cor. 2 : 190). (adaptation personnelle, ndt).

Bien que les allusions au fait de tuer nous fasse des frissons dans le dos, qui que nous soyons, il est important de ne pas laisser notre répulsion devenir un alibi afin de refuser d'admettre certaines réalités pourtant transparentes.

Tout d'abord, quelqu'un peut tuer un nombre incalculable de ses semblables, tout en évitant tout risque pour lui-même, et même sans combattre. Pensez aux sanctions économiques imposées à l'Irak, qui tuent en moyenne 5 000 enfants irakiens innocents chaque mois, tout cela parce que notre gouvernement est opposé à un seul homme (Saddam Husseïn, ndt). Mon propos n'est aucunement de justifier la guerre, mais d'attirer l'attention sur l'un de ses aspects - hideux - que nous avons tendance, habituellement, à ignorer.

Secondement, ce n'est pas l'Islam qui a inventé la guerre (qui existait, malheureusement, avant lui). Il se contente d'enseigner une certaine approche de celle-ci. Cette approche interdit l'agression, ou l'attaque d'un ennemi par surprise, et elle ordonne aux Musulmans de mettre fin aux hostilités dès qu'une agression contre eux cesse. Ce dernier point peut sembler de peu d'importance, tant que l'on ne souvient pas du fait que les Etats-Unis ont détruit Nagasaki et Hiroshima après que les Japonais eurent diffusé leur acte de reddition. Plus récemment, l'armée américaine a fusillé une centaine de milliers de soldats irakiens qui se retiraient du champ de bataille, durant la guerre du Golfe, opération que de hauts gradés qualifièrent de "tir au canard".

Troisièmement, ce n'est pas contre n'importe quel type d'agression que les musulmans sont sommés de résister, mais bien contre les persécutions religieuses. Ainsi, le jihâd ne saurait avoir pour motivation l'extension du territoire, la protection d'intérêts politiques ou économiques ou l'élimination de ses ennemis : toutes choses pour lesquelles toutes les nations - musulmanes comprises - font la guerre.

Quatrièmement, le Coran prône également les préceptes du pardon et de la paix. Comme il l'enseigne : "Le bien et le mal ne sachant être équivalents, repousse le mal (qui est en toi) par une action ou une pensée meilleures, et alors, celui entre lequel et toi-même il y avait de l'inimitié pourra devenir comme s'il avait toujours été pour toi un ami proche et sincère" (Cor. 41 : 34) ; et "... lorsque vous êtes accueillis par une salutation de paix, répondez-y par une salutation encore meilleure, ou tout du moins, qui ne soit pas moindre en bienveillance" (Cor. : 4 : 86) (cf. salutation islamique : "Al-salâmu 'alaykum wa rahmatu-llâhi wa barâkâtu-hu" "Que la Paix soit sur vous, ainsi que la miséricorde de Dieu/Allâh et Ses bénédictions". Adaptation personnelle des citations coraniques, ndt).

Bien entendu, citer des versets choisis dans le Coran n'est pas la meilleure façon de convaincre les gens de la véracité de son argumentation, et encore moins de communiquer une compréhension holistique de ses enseignements, mais telles sont les limites des dix minutes de communication qui me sont imparties. Le point sur lequel je voudrais insister est celui-ci : le Coran nous demande de le lire pour ce qu'il contient de plus profond et il définit l'Islam comme "al-sirât al-mustaqîm", c'est à dire "la voie droite, le droit chemin", la voie de la modération, et non de l'excès.

Il est indubitable que certains musulmans sont tombés dans l'extrémisme et l'excès et il n'y a aucun doute non plus sur le fait que nous devons travailler beaucoup plus à trouver ce qui va dans le sens de la libération, dans le Coran, que nous ne l'avons fait jusqu'ici. Cela exige de nous que nous remettions en examen et que nous redéfinissions sans cesse la compréhension que nous en avons. C'est pourquoi je ne m'oppose jamais à quelqu'un qui désire savoir ce que l'Islam enseigne "réellement", étant donné que ce genre de questions sont les aiguillons qui suscitent ce travail intense de redéfinition permanente, qui n'est autre que le jihâd.

Mais malheureusement, bien des gens qui harcèlent aujourd'hui les Musulmans, les sommant de définir ce qu'est le "vrai" islam, ne sont pas vraiment intéressés à ce que nous fassions ce travail de redéfinition permanente ; en réalité, ils utilisent ce genre de questions dans le but de nous jeter la proverbiale "première pierre". A ceux-là, je répondrai qu'ils n'ont pas le droit de poser cette question avant d'avoir eux-mêmes pris la ferme résolution de se demander "quels" sont les "vrais" Etats-Unis : ceux qui se font le héraut de la liberté, des droits civiques et de la démocratie, chez eux, ou bien ceux qui guerroient, semant destructions et répression à travers le monde ? A n'en pas douter, nous aurions beaucoup à apprendre, en demandant aux "véritables" Etats-Unis : "veuillez vous lever, s'il vous plaît".

Conférence donnée au Collège Ithaca (Etats-Unis), le 29 octobre 2001

Quant à la réponse que tu attends de ma part, fruit de ma réflexion personnelle :o j'ai souvent donné mon point de vue sur ma religion dans d'autres topics traitant de l'Islam ...

Je continuerai s'il le faut ...

Il faut surtout comprendre qu'il est inacceptable de permettre pareil comportement :

@Grenouille : lisez les textes religieux qui parlent de pédophilie, vous verrez bien par vous même.

Sans réagir ... et leur liberté d'expression devrait aussi leur donner un sens (alors qu'ils semblent ne pas en avoir) car dans cette phrase, on constate pourtant que son auteur attire le lecteur à penser que la religion islamique prône la pédophilie ... ce comportement a donc comme raison que de lever le reste du monde contre le musulman ... Décevant donc et alors difficile d'accepter quelconque débat avec des idées pareilles.

Modifié par Zorro2004

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)
L'islam est phobogène, anxiogène apparemmment... J'entrave pas des masses la pertinence de cet arrachage du flux idéationnel. Tout cette pléthore de débat débilitant qui fustige l'islam pour la plupart se cristallise autour d'un texte qu'une frange minoritaire de musulman embrasse tout à fait ; alors imaginez ceux qui ont lu le coran en diagonale et se targue éhonteusement de pouvoir échaffauder des cogitos...qui s'apparente dans les faits à des ratiocinations spécieuses. Faut être bétonné en anthropologie, histoire des culture tribales arabes, maîtriser parfaitement l'arabe littéraire etc. et suivre le fil rouge des métaphores filés et autres parabole car le coran est une incantation sans pareil et par endroits un texte quelque peu sybillin et pour certains indélicats, oblique. :o

Je suis musulman, j'accomplis les rituels que me commande le credo de ma croyance (la pratique de la prière qui est "l'épine dorsale de la religion"). Certains doivent penser que ma vie doit être ascétique et janséniste... mais croyez-moi pour ceux qui me connaisse un peu, j'enfonce les portes de la bienséance et je copine avec des fonds d'âme de toutes sortes, sans préjugements aucun et avec la civilité et le respect que chacun mérite... :o

Comme c'est beau, écrit avec une plume rare, un texte condensé et pourtant chargé de vérité, de sagesse et de tolérance (notamment, dans la fin du texte) !

Chapeau bas ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Black Wolf Membre 234 messages
Forumeur activiste‚ 51ans
Posté(e)

HOULALA C'EST VRAIMENT TRES COMPLIQUE LA SUNNA ET LES HADITH...

3d-frappe-maboule.gif

Je comprend qu'ils sont vraiment importants pour les musulmans mais à part ça je pige que dale !

Il y a quand même un truc que je comprend c'est que certains critiques de l'islam (qu'ils soient musulmans ou non musulmans) ont fait des années et des années d'études avant d'avancer leur point de vue... Ce ne sont pas des gens qui ont ouvert une page du corant au hasard pour en tirer une citation... Alors mea culpa... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Il faut surtout comprendre qu'il est inacceptable de permettre pareil comportement :

@Grenouille : lisez les textes religieux qui parlent de pédophilie, vous verrez bien par vous même.

Sans réagir ... et leur liberté d'expression devrait aussi leur donner un sens (alors qu'ils semblent ne pas en avoir) car dans cette phrase, on constate pourtant que son auteur attire le lecteur à penser que la religion islamique prône la pédophilie ... ce comportement a donc comme raison que de lever le reste du monde contre le musulman ... Décevant donc et alors difficile d'accepter quelconque débat avec des idées pareilles.

Mais quel menteur :o

Je ne fais que dire une chose : ne me croyez pas sur parole, allez vérifier par vous même, jugez sur pièce, allez lire les textes.

Etant donné la Nature de ces textes musulmans, je comprend que tu n'ai pas envi que les gens les lisent, ils pourraient devenir beaucoup plus critique vis à vis de l'Islam.

Je rappelle quelques un des haddiths dont il est question. Il s'agit de haddiths reconnus sahih (authentique, au dessus de tout soupçon) par les plus grands savant de l'Islam (décédés depuis longtemps à présent) :

http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/h...tml#005.058.236

http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/h...tml#007.062.064

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)

:o Menteur ! Moi ? :o Si tu veux @Grenouille ...

Ce que je te reproche est clairement écrit, donc je n'empêche pas les gens à lire TOUT ce que tu places comme liens, no problemo ... par contre, l'Islam ne se limite pas à de simples copier/coller venant de Grenouille ... Tu vois de quoi je parle ?

T'imagines ! les musulmans, Un milliard et quelques millions de fidèles à l'Islam à qui on demanderait : "Tu crois en quelle religion ?" ... et eux de répondre : "En la religion pédophile" ...

Modifié par Zorro2004

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
HOULALA C'EST VRAIMENT TRES COMPLIQUE LA SUNNA ET LES HADITH...

Il est toujours surprenant de constater toute la complexité que les religions peuvent créer à partir de rien du tout.

Ahhhhh @Grenouille, tu ne changeras pas, toi ... Et entre nous, je te préfère comme ça, tant que d'autres ne tombent pas dans tes écrits provocateurs ...

a cette époque-là, une de tes arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière Grande-mère grenouille, ne devait certainement pas être beaucoup plus âgée quand elle a connu ton arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière-arrière Grande-père grenouille, pour faire de ta descendance de jolis têtards-têtus comme toi ... :o

Enfin, soit ...

Voici un genre de provocation :

@Grenouille : lisez les textes religieux qui parlent de pédophilie, vous verrez bien par vous même.

A cette époque, les mariages c'était rarment avant 20 ans, sauf pour les personnes de sang royal. Et pour ces derniers, le marriage n'était pas consommé si tôt, et la différence d'âge entre les deux marriés n'était pas aussi grande.

T'imagines ! les musulmans, Un milliard et quelques millions de fidèles à l'Islam à qui on demanderait : "Tu crois en quelle religion ?" ... et eux de répondre : "En la religion pédophile" ...
Tu carricatures complètement mon propos. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Toujours cette manie de sortir des hadiths quand ça nous chante, surtout si on considére que plusieurs Hadits "sûrs" se sont avérés faux, comme la fameuse mouche qui contient un poison et un antidote.

Et heureux de voir que Tabari c'est pour les chiens ; )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)
"Cachez donc ces textes religieux pédophiles que je ne saurais voir"

Adaptation du Tartuffe de Molière.

Enfin bon, je ne dirais qu'une chose : lisez les textes religieux qui parlent de pédophilie, vous verrez bien par vous même.

@farha-mineuse : A partir du moment où il y a des textes religieux qui approuve, je ne vois pas comment on pourrait prétendre que ça n'a rien à voir avec la religion

:o Tant que t'y es, ose dire que nous musulmans on a approuvé que ce Imam profite de sa religion pour accepter de sa part ses crimes pédophiles et qu'il n'a donc pas été condamné par des musulmans.

Un tribunal de la ville camerounaise de Ngaoundéré, à 700 km au nord de Yaoundé, a condamné à 15 ans de prison un imam reconnu coupable d'avoir violé une vingtaine d'élèves d'une école coranique, a rapporté mardi la radio nationale camerounaise.

Les juges de Ngaoundéré, l'une des plus importantes villes musulmanes du pays, ont assorti leur sanction contre l'accusé d'une interdiction définitive d'exercer la charge d'imam, a précisé la radio.

L'imam Modibo Mamadou Babba avait été interpellé au début de l'année par la police à la suite d'une plainte collective pour abus sexuels déposée par les parents d'une vingtaine de jeunes âgés de 16 à 21 ans et scolarisés dans son école coranique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Toujours cette manie de sortir des hadiths quand ça nous chante, surtout si on considére que plusieurs Hadits "sûrs" se sont avérés faux, comme la fameuse mouche qui contient un poison et un antidote.

Et heureux de voir que Tabari c'est pour les chiens ; )

En effet, je ne nie pas qu'une grande partie des textes de l'Islam soient faux.

Ainsi l'Islam reconnaît un certain nombe d emiracles : il est bien évident que ces miracles n'ont jamais eu lieu.

Ce dont je parle moi, c'est du message contenu dans les textes musulmans, notamment sur les rapports sexuels avec une fillette de 9 ans.

Quant à Tabari, la lecture de ses textes montrent une chose : Mahomet n'avait pas un message de paix et de tolérance.

Peut-être que Tabari se trompe, mais tu dois être d'accord avec sa description violente du prophète pour le citer non ?

"Cachez donc ces textes religieux pédophiles que je ne saurais voir"

Adaptation du Tartuffe de Molière.

Enfin bon, je ne dirais qu'une chose : lisez les textes religieux qui parlent de pédophilie, vous verrez bien par vous même.

@farha-mineuse : A partir du moment où il y a des textes religieux qui approuve, je ne vois pas comment on pourrait prétendre que ça n'a rien à voir avec la religion

:o Tant que t'y es, ose dire que nous musulmans on a approuvé que ce Imam profite de sa religion pour accepter de sa part ses crimes pédophiles et qu'il n'a donc pas été condamné par des musulmans.

Ne détourne pas le sujet, je dis juste une chose : Lisez les haddiths :

http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/h...tml#005.058.236

http://www.usc.edu/dept/MSA/fundamentals/h...tml#007.062.064

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zorro2004 Membre 3 000 messages
Papi du ForumFr‚ 109ans
Posté(e)
:o Mais non @Grenouille, je ne détourne PAS le sujet ... :o Je te laisse toi et celui qui l'a créé, ce sujet, détourner, bafouer, humilier notre religion ... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Bougnoule lover
Invité Bougnoule lover Invités 0 message
Posté(e)

Tu sais très bien de quoi je parle ; ) je ne cautionne pas tout les textes de Tabari

On avait longuement discuté du fait que Tabari (et d'autres) avait à l'"époque" (grand mot, quand on voit avec quel décalage les hadiths ont été fixés) soulignés le fait qu'Aisha pourrait avoir (au minimum) 13 ans.

Tu serais d'accord avec moi sur le fait que les hadiths ne sont aucunement des preuves tangibles, c'est comme demander le témoignage du petit-fils du témoin cent ans après le crime. A la limite j'utilise (en tant que musulman) des hadiths que je trouve touchants, comme celui qui raconte qu'en faisant sa prière, pendant qu'il se prosternait, un enfant est venu jouer sur son dos, il aurait attendu que ce dernier descende pour continuer sa prière. (nous pas pour le sodomiser, non non)

Des miracles? Mohamed n'a pas eu de miracles flagrant à son actif, du moins je pense. Mais eclaire ma lanterne je t'en prie ; )

Au fait, tu remarquera avec quelle courtoisie je t'adresse la parole, alors tu me fera le plaisir de faire de même et de remettre tes insinuations vaseuses au placard. Merci : )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Je persiste à penser que la pédophilie est quelquechose hors de la religion, et lié à la psychologie humaine depuis la nuit des temps.

Ce n'est pas parce qu'un mec a jugé bon d'écrire ça dans les textes sacrés que ça en fait une affaire religieuse. Ni un principe fondateur de la foi.

Regardez, on parle de violence et d'amour dans tous ces textes confondus!! :o

L'amour et la violence concernent tous les hommes,non? (et les femmes aussi! :o )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant