Aller au contenu

Nature vs Culture = fausse opposition ?


Messages recommandés

DKKRR Membre 143 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)

On a coutume d'opposer nature et construction sociale mais cette dichotomie se relève t-elle être véritablement fondée ?

Pour prendre un exemple sur un sujet d'actualité. Une théorie postule que "l'hexis corporelle sexuée" découle de la culture (en fait la différence entre les façons de se comporter entre les hommes et les femmes), mais en réalite cette différence ne découlerait-elle pas d'un processus, tout bonnement, naturel.

Que ce soit pour les différences des droits homme-femme, des différences des droits hétéro-homo ou encore en ce qui concerne nos goûts, nos choix, nos habitus (que l'on dit être construits socialement), tout cela ne proviendrait-il pas au final d'un processus naturel ?

En fait les constructions sociales ne seraient-elles pas uniquement que des processus naturels ? En partant du principe que l'humanité a commencé avec un homme et une femme et qu'à partir de là naturellement les hommes ont appris à "prendre le dessus" sur les animaux, naturellement les hommes ont "dominé" les femmes, naturellement les riches ont oppressé les pauvres, naturellement l'hétérosexualité est devenue la norme etc.... ne pourrait-on pas dire que tout est nature et ainsi ne pouvons-nous pas réfuter l'argumentation de ceux qui tentent de briser des normes sous le prétexte qu'elles ne seraient que construction sociale et donc non naturelles (notamment la théorie du genre).

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
bouddean Membre 779 messages
Forumeur accro‚ 53ans
Posté(e)

Et la consommation et la société de consommation ne serait elle pas un facteur sélectif naturel de l'évolution  de l’espèce humaine ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
philkeun Membre 2 709 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 16 minutes, DKKRR a dit :

On a coutume d'opposer nature et construction sociale mais cette dichotomie se relève t-elle être véritablement fondée ?

Pour prendre un exemple sur un sujet d'actualité. Une théorie postule que "l'hexis corporelle sexuée" découle de la culture (en fait la différence entre les façons de se comporter entre les hommes et les femmes), mais en réalite cette différence ne découlerait-elle pas d'un processus, tout bonnement, naturel.

Que ce soit pour les différences des droits homme-femme, des différences des droits hétéro-homo ou encore en ce qui concerne nos goûts, nos choix, nos habitus (que l'on dit être construits socialement), tout cela ne proviendrait-il pas au final d'un processus naturel ?

En fait les constructions sociales ne seraient-elles pas uniquement que des processus naturels ? En partant du principe que l'humanité a commencé avec un homme et une femme et qu'à partir de là naturellement les hommes ont appris à "prendre le dessus" sur les animaux, naturellement les hommes ont "dominé" les femmes, naturellement les riches ont oppressé les pauvres, naturellement l'hétérosexualité est devenue la norme etc.... ne pourrait-on pas dire que tout est nature et ainsi ne pouvons-nous pas réfuter l'argumentation de ceux qui tentent de briser des normes sous le prétexte qu'elles ne seraient que construction sociale et donc non naturelles (notamment la théorie du genre).

 

 

Oui, bien sûr, tout ça c'est dans la nature, et même dans le coran je parie. J'ai bon là ? :8P:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kyoshiro02 Animateur 7 259 messages
Fou échappé de l'asile‚ 29ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, DKKRR a dit :

En fait les constructions sociales ne seraient-elles pas uniquement que des processus naturels ?

Bien évidemment que non, par exemple, l'acte sexuel est un processus naturel et est prohibé par certaines constructions sociales tandis que le mariage n'est pas un processus naturel et n'a été qu'une construction sociale...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 9 363 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

le sophisme de l'appel à la nature :rolle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 4 482 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

Vous confondez la nature et cette règle qui veut que tout arrive par nécessité. Vous ne faites pas de différence entre l'homme civilisé et l'homme sauvage ? La socialisation implique que chaque individu influence les autres et qu'il est lui-même influencé par ces autres. "On ne doit rien à celui qui prétend ne rien devoir à personne." JJ R. Votre problème se réduit à "l'existence précède l'essence."

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DKKRR Membre 143 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Kyoshiro02 a dit :

Bien évidemment que non, par exemple, l'acte sexuel est un processus naturel et est prohibé par certaines constructions sociales tandis que le mariage n'est pas un processus naturel et n'a été qu'une construction sociale...

L'acte sexuel n'est jamais prohibé mais s'avère plutôt être plus ou moins fortement encadré par certaines constructions sociales et de fait, son caractère naturel et universel se trouve indéniable.

Quant au mariage, de manière plus générale, l'officialisation de l'union entre deux ou plusieurs individus qui ne peut se réduire au mariage mais peut s'illustrer à travers diverses formes modernes ou anciennes (mariage temporaire chiite qui est ancestral, pacs etc...), il s'agit d'un "processus" qui perdure depuis la nuit des temps et ce dans presque (je ne sais pas pour affirmer "dans toutes") toutes les sociétés du monde. C'est un acte que l'on peut définir comme tout aussi naturel que l'acte sexuel de par son histoire et son partage à travers les différences sociétés et ce là même à des époques où celles-ci n'avaient jamais eu de contacts entre elles.

Modifié par DKKRR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DKKRR Membre 143 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, Talon 1 a dit :

Vous confondez la nature et cette règle qui veut que tout arrive par nécessité. Vous ne faites pas de différence entre l'homme civilisé et l'homme sauvage ? La socialisation implique que chaque individu influence les autres et qu'il est lui-même influencé par ces autres. "On ne doit rien à celui qui prétend ne rien devoir à personne." JJ R. Votre problème se réduit à "l'existence précède l'essence."

Ce n'est non pas que je les confonds mais que je les associe expressément et que je vois donc une consubstantialité entre elles. A mon sens, tout est nature. La culture n'est que le reflet de la nature dans ses aspects les plus sombres comme les plus lumineux. Vouloir les dissocier et les opposer n'a aucun sens à mes yeux. Toute construction sociale ne fait que concrétiser dans les faits un ou plusieurs éléments de notre nature humaine.

Ainsi lorsque je décrète telle loi établissant une ségrégation fondée sur la couleur ou la religion, je ne m'oppose nullement à la nature mais je ne fais, au contraire, que refléter une part de la nature profonde de l'homme qui le pousse à vouloir dominer, à vouloir discriminer ses congénères en s'illusionnant sur la supériorité que lui conférerait la détention de certaines caractéristiques dont serait dépourvue la cible de son courroux.

 

Modifié par DKKRR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 4 482 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)
il y a 3 minutes, DKKRR a dit :

Ce n'est non pas que je les confonds mais que je les associe expressément et que je vois donc une consubstantialité entre elles. A mon sens, tout est nature. La culture n'est que le reflet de la nature dans ses aspects les plus sombres comme les plus lumineux. Vouloir les dissocier et les opposer n'a aucun sens à mes yeux. Toute construction sociale ne fait que concrétiser dans les faits un ou plusieurs éléments de notre nature humaine.

Ainsi lorsque je décrète telle loi établissant une ségrégation fondée sur la couleur ou la religion, je ne m'oppose nullement à la nature mais je ne fais, au contraire, que refléter une part de la nature profonde de l'homme qui le pousse à vouloir dominer, à vouloir discriminer ses congénères en s'illusionnant sur la supériorité que lui conférerait la détention de certaines caractéristiques dont serait dépourvu la cible de son courroux.

 

Mais l'humain s'est toujours considéré comme étranger à la nature. Il ne cesse de lutter contre ses lois, ne serait-ce que contre la mort. Il modifie la nature selon ses désirs. Et vous prétendez qu'il agit selon la nature ? Il agit selon sa culture.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 779 messages
Forumeur accro‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Kyoshiro02 a dit :

Bien évidemment que non, par exemple, l'acte sexuel est un processus naturel et est prohibé par certaines constructions sociales tandis que le mariage n'est pas un processus naturel et n'a été qu'une construction sociale...

pas sûr :

 http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/08/05/01008-20130805ARTFIG00367-voila-pourquoi-certains-mammiferes-sont-monogames.php 

Si  tu es d'accord pour considérer la monogamie chez les animaux comme un " mariage" ,il est possible qu'il trouve son origine dans un processus d'évolution logique , ton avis ?

Modifié par bouddean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DKKRR Membre 143 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)
il y a 19 minutes, Talon 1 a dit :

Mais l'humain s'est toujours considéré comme étranger à la nature. Il ne cesse de lutter contre ses lois, ne serait-ce que contre la mort. Il modifie la nature selon ses désirs. Et vous prétendez qu'il agit selon la nature ? Il agit selon sa culture.

Vouloir lutter contre les supposés mauvais "côtés" de sa nature (en tout cas conçu comme tels) est aussi, à mon sens, un processus naturel. Ainsi, vouloir lutter contre la mort fait partie de la nature de l'homme qui recherche la domination sur le terme le plus long qui soit et la mort constituant une barrière irréductible à cette ambition, il tente donc de la dépasser.

Je ne vois pas de hiatus entre le fait de lutter contre certains aspects de sa nature grâce à d'autres aspects de celle-ci. Ainsi, je sais que naturellement j'ai des penchants qui me pousse à tenter de m'approprier les richesses des autres mais naturellement je possède également un certain sens de la justice et en ce sens, je peux l'utiliser pour lutter contre ce premier penchant.

La nature est complexe. Elle crée de nombreuses oppositions et en lui-même l'homme est un être profondément contradictoire, tiraillé entre plusieurs penchants qui sont antinomiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kyoshiro02 Animateur 7 259 messages
Fou échappé de l'asile‚ 29ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, DKKRR a dit :

C'est un acte que l'on peut définir comme tout aussi naturel que l'acte sexuel de par son histoire et son partage à travers les différences sociétés et ce là même à des époques où celles-ci n'avaient jamais eu de contacts entre elles.

Justement non, l'humain est conçu (sauf exceptions rares) pour arriver à faire des actes sexuels et n'est pas conçu pour se marier, le mariage est juste culturel (et fantaisiste), on le voit aussi bien chez les humains que chez n'importe quelle espèce animale : beaucoup d'humains ne se marient pas et aucun animal ne se marie...

Il y a 2 heures, bouddean a dit :

pas sûr :

 http://www.lefigaro.fr/sciences/2013/08/05/01008-20130805ARTFIG00367-voila-pourquoi-certains-mammiferes-sont-monogames.php 

Si  tu es d'accord pour considérer la monogamie chez les animaux comme un " mariage" ,il est possible qu'il trouve son origine dans un processus d'évolution logique , ton avis ?

Le mariage est un contrat social, culturel, religieux et/ou fantaisiste, mais il n'est en rien naturel, il a juste été inventé par l'homme.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 4 482 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)
Il y a 20 heures, DKKRR a dit :

La nature est complexe. Elle crée de nombreuses oppositions et en lui-même l'homme est un être profondément contradictoire, tiraillé entre plusieurs penchants qui sont antinomiques.

J'espère que vous ne serez jamais juré de Cour d'Assises. Tout arrive par nécessité, le bon comme le mauvais. Donc rien n'est condamnable. Bravo l'anarchie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité