Jugés pour avoir "outragé" Chirac

Annonces
Maintenant

Messages recommandés

dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Que dire de plus...Sauver pour certains c'est aussi baiser...Tout dépend ou l'on est par rapport à l'idée que l'on s'en fait.

Qu'en à voter Le Pen ou Fabius n'importe quoi.

N'oublions pas que "Ne pas voter peu provoquer un président grave"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 977 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danaxia Membre 1 354 messages
Cool‚ 66ans
Posté(e)
Il parait qu'un nouveau ministère (le ministère de l'INFORMATION) va refaire son apparition comme au bon temps avant la libération .

Mais ou va-t-on?

Au secour Pétain revient!!!!!!!!!!! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Arrêtez deux secondes de me faire marrer avec votre sacro-sainte liberté d'expression, on voit où ça mène aux USA ou en Angleterre...

On ne parle pas de critiques à l'égard de l'homme politique, qui sont bien évidement autorisées, mais d'insultes stériles à l'égard d'une institution. Si la nuance vous échappe, tant pis, mais elle existe bien...

Il n'est ici pas question d'institution, mais juste d'avoir osé critiqué Chirac.

Ce qu'on rproche à ce scritique, c'est d'utiliser la dérision.

Faux. C'est ton interprétation des faits, ça, pas les faits...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 158 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

"Chirac au Zoo, Libérez les animaux"

Houlà, quelle atteinte à la France, à ses citoyens, à son histoire, à la démocratie mondiale ;)

Comment le monde libre va se relever ?

De plus, on lit que la banderolle n'a même pas été déployée ...

Un passant aux méthodes sarkozistes ayant dénoncé ces deux jeunes terroristes aux autorités compétentes.

C'est du pur n'importe quoi.

De plus, euh, c'était quoi la portée de la critique ?

Ils avaient peur que Chirac, réputé pour son palper de vache, en viennent à martyriser tous les animaux du zoo ? Pas vraiment de quoi fouetter un chat (non n'appelez pas la SPA, c'est juste une expression).

Mmmmh ... Libérez les animaux ...

Ah voilà, ils critiquent les citoyens français ?? Les comparants à des animaux ?

Seul le Grand Charles avait le crédit pour comparer les Français à des veaux. Ils se prennent pour qui ces deux révolutionnaires ? Rrracailles !

Bon donc, tous ceux qui trouvent que :

"Chirac au zoo, libérez les animaux"

est uen profonde atteinte à la liberté, à la démocratie, à la république, à ma grand-mère, au libre-arbitre des mangoustes, ben j'aimerais bien vous voir développer un peu ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

éa t'aura au moins permis cette sortie à vocation humoristique, on aura pas tout perdu...

Quant à développer, pas besoin, tout est déjà dit plus haut. Je précise juste que la couleur politique du président n'a rien à voir avec mon opinion... Mais le manque de respect est à la mode, c'est dans l'air du temps. Des frustrés coincés s'encanaillent à attaquer ce qui fût il y a encore peu respecté (institutions et valeurs de notre société ou même leurs concitoyens). Et ces crétins s'évertuent à faire passer pour des ringards ceux qui percistent à en faire preuve... Mais bon, j'espère que ce n'est qu'une mode qui passera comme les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Pas sympa pour les animaux s'ils ne sont pas libérés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 158 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Je te rejoins sur le manque de respect, grandissant (j'en entraperçois même les origines), l'incivisme, etc, etc ...

Mais je ne mets pas le respect des autres (concitoyen, etc ...) dans le même panier que le respect des institutions.

Les institutions ont perpétuellement besoin d'être harcelées (ce ne sont que des institutions) afin d'être améliorées.

Enfin, tant qu'il y a de quoi les critiquer, forcément.

Mais bon là, l' "outrage" concernait Chirac en tant que personne physique, et non pas la personne morale du président de la république.

Et de même, je ne sais pas s'il on peut parler sérieusement d'outrage ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Il n'est ici pas question d'institution, mais juste d'avoir osé critiqué Chirac.

Ce qu'on rproche à ce scritique, c'est d'utiliser la dérision.

Faux. C'est ton interprétation des faits, ça, pas les faits...

Il leur a été reproché d'avoir écrit "Chirac Au Zoo, libérez les animaux".

Les faits sont là : ça parle de Chirac, nulle critique des institutions.

de toutes manières, les institutions doivent pouvoir être critiquées. Elles sont d'ailleurs critiquées par nos hommes politiques (enfin au moins une partie).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Même si je ne suis pas souvent d'accord avec toi, j'ai constaté à te lire à droite ou à gauche que tu jouissais d'une intelligence que je qualifierai de normale. Comme par ailleurs je n'ai utilisé que des mots simples, j'en arrive à la conclusion que tu ne veux pas comprendre ces deux choses qui changent tout:

- Chirac n'était pas là en tant que trésorier de l'amicale des joueurs de bridge de Pouilly-en-Auxois mais bien en tant que président de la République française. C'est en cette qualité qu'il intervenait et c'est en cela que ces attaques me choquent et sont répréhensibles. S'il avait été là à titre privé ou en tant que "simple" homme politique, aucun problème.

- ce ne sont en aucun cas des "critiques", que l'on peut admettre, mais des insultes. C'est vraiment loin d'être la même chose et ça aussi ça change tout.

Ces deux faits sont incontestables et si tu percistes à le faire c'est juste pour des questions idéologiques ou plutôt même basement politiques. Ta passion t'aveugle et te fait manquer d'objectivité sur ce coup là...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Tout d'abord, remettons les pendules à l'heure.

La république, et n'importe quel régime démocratique se doit d'accepter les critiques, même virulentes, même allant jusqu'à la caricature, des hommes politiques.

Dès les début de notre démocratie, la caricature, parfois largement plus violente qu'une référence au Zoo, a joué un rôle essentiel.

Les citoyens doivent pouvoir exprimer le fond de leur pensée sur les dirigeants politiques. Ces dirigeants politiques doivent rentre compte devant les citoyens et ne peuvent pas cacher leur incompétence derrière des limites à la liberté d'expression.

Ensuite, dire que la fonction présidentielle, en plus de donner l'immunité devant la justice, donnerait une immunité face aux caricatures, c'est n'importe quoi. Non seulement la fonction présidentiable est criticable (et doit être critiqué), mais l'homme qui l'endosse peut aussi l'être.

Assimiler ces propos militants, quelque peu caricaturaux à des insultes n'est qu'un artifice rhétorique pour pouvoir les condamner : les guignols ont dit bien pire (que ce soit couille-molle pour le premier ministre, super-menteur pour chirac, la momie-Mitterand, Bayrou Neuneu etc...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

je crois qu'on peut critiquer n'importe quel homme politique.

de la meme manière, je suis contre l'immunité dont bénéficie le poste de président de la république.

je trouve au contraire que chirac, pour ne citer que lui, devrait etre jugé et séverement pour ses magouilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la soude au cou Membre 899 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
je crois qu'on peut critiquer n'importe quel homme politique.

de la meme manière, je suis contre l'immunité dont bénéficie le poste de président de la république.

je trouve au contraire que chirac, pour ne citer que lui, devrait etre jugé et séverement pour ses magouilles

Oui moi aussi je trouve que Mitterand aurait du etre juge pour toutes ses magouilles, comme il n'est plus la, j'aimerai bien que ce soit sa femme qui passe en justice pour complicite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Loïc Membre 1 604 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

La grenouille, on ne se comprend vraiment pas. Je suis tout à fait pour la critique de l'action d'un gouvernement ou même d'un président de la république. Mais ça doit se faire dans un certain cadre. Là, il ne s'agissait, pour la Xième fois, pas de critique mais d'insultes stériles proférées à un moment totalement innoportun, à l'endroit non pas de l'action du président mais de sa personne même. Ta comparaison avec les Guignols ne tient pas, leurs critiques, pour féroces et souvent à la limite qu'elles soient, sont faites dans un contexte bien particulier qui est celle d'une émission satirique.

Lateth, ton intervention partisane n'a pas grand interêt. On parle ici du président de la République quel qu'il soit et quelle que soit sa couleur politique. Pour te répondre quand même, ils ont tous des casserolles, tu le sais bien...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lateth Membre 3 833 messages
lateth de pioche‚ 45ans
Posté(e)

@ la soude: si il est prouvé qu'elle est complice, ça ne me pose aucun problème.

je sais bien que miterrand en avait aussi à se reprocher.

@ loic: ce que je dis marche pour tous les presidents bien sur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la soude au cou Membre 899 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
@ la soude: si il est prouvé qu'elle est complice, ça ne me pose aucun problème.

je sais bien que miterrand en avait aussi à se reprocher.

@ loic: ce que je dis marche pour tous les presidents bien sur.

Pour les preuves il suffit de chercher, c'est comme pour chirac, il n'y a pas encore de preuve mais il suffirai de chercher.

Sur ce point de vue ils sont tout les deux a egalite pour l'instant. Rien ne prouve la corruption de chirac comme rien ne prouve la complicite de la femme de Mitterand.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je suis assez partagé sur la question d'un coté les arguments de Loic sont pertinents , etant moi meme convaincu du caractere inviolable de la fonction presidentielle si ce n'est dans des espaces adaptés comme les guignols ,presse etc ....D'un autre coté l'argument de Pheldwyn porte aussi :il est vrai que cette banderole n'ebranlait pas reelement les bases de notre cinquieme republique de plus elle n'a meme pas été brandie.En fait comme vous l'avez dit le debat de fond se porte sur les limites juridiques de la liberté d'expression qui est un vaste sujet .Par consequent j'imagine que les magistrats ont du etre soulagé de clore le procedure juridique par un vice de forme car dans le cas contraire moi meme je n'aurais pas voulu etre à leur place .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 158 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

J'ai du mal à comprendre votre notion de cadre délimité pour la critique présidentielle ...

La critique de nos dirigeants, de notre société, ne relèverait plus de la liberté individuelle de pensée et d'expression, mais ne serait que l'apanage des journalistes, et ... des Guignols ??

Quel est le statut si particulier des Guignols qui les autoriseraient plus que n'importe quelle autre émission à critiquer les politiques, etc ...

Quel label particulier a cette émission ? Aucun.

Simplement, vous partez du fait établi que les Guignols peuvent critiquer, et vous restreignez ensuite. Enfin, je n'ai peut-être pas compris, mais ça ne me paraît pas cohérent.

Pour ma part, j'aime bien les Guignols, c'est bien qu'ils critiquent, mais limiter les critiques aux seuls guignols (ou journalistes) qui ne donnent que leurs points de vue ... non.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Acharon Membre 2 217 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Je suis d'accord avec toi Pheldwyn sur ce point effectivement il n' y a aucun texte de lois instituant les guignols comme tribune officiel de la satyre et de la contestation il n'y a donc aucune raison qu'elles ne puissent pas etre etendues a tous les citoyens .En fait c'est un veritable sac de noeud juridique cette histoire c'est pourquoi vos positions respectives se tiennent. Ou s'arrete par exemple la personne "publique" et la personne "privé" dans la personne du president de la republique? , la fonction transcande t'elle la personne ?Si oui alors les guignols eux meme n'ont plus lieu d'etre car ce concept joue sur cette ambiguité .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant