Aller au contenu

"L'esprit est l'idée du Corps"


Messages recommandés

andreane71 Invité 1 message
Baby Forumeur‚ 19ans
Posté(e)

Bonjour à tous,

Je ne parviens pas à comprendre ce que signifie Spinoza lorsqu'il dit que l'esprit est l'idée du corps. Qu'est-ce que signifie ici "idée" ? Et de quel corps parle-t-il ?

Je vous remercie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Maroudiji Membre 3 838 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Cela ne veut rien dire, logiquement, métaphysiquement ou spirituellement.
Il pense ainsi parce qu'il est habité par des résidus de la religion juive, et celle d'Aristote, qui voyaient dans le corps la source de l'âme et des idées.
Quoi que l'on dise, Spinoza est un archaïsme. Mais en philosophie, ce genre de spéculation est considéré comme une révélation.
:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 518 messages
Forumeur forcené‚ 149ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, andreane71 a dit :

Bonjour à tous,

Je ne parviens pas à comprendre ce que signifie Spinoza lorsqu'il dit que l'esprit est l'idée du corps. Qu'est-ce que signifie ici "idée" ? Et de quel corps parle-t-il ?

Je vous remercie.

Que l'esprit est conditionné par le corps.

Un corps de femme ou un corps d'homme induisant , modélisant une certaine forme d'esprit.

On pourrait dire également qu'avoir tel ou tel corps  aide ou dessert la compréhension.

 

 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 385 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 18 heures, Maroudiji a dit :

Il pense ainsi parce qu'il est habité par des résidus de la religion juive, et celle d'Aristote, qui voyaient dans le corps la source de l'âme et des idées.

Si la religion juive et Aristote prétendent que le corps est la source de l’âme et des idées, honnêtement, ne pas leur donner raison sur ce point me semble absolument idiot.

Plus de corps, plus d’âme, plus d’idées, si ce n’est pas une évidence, alors là je me colle au plafond de Maroudiji !:smile2:

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dompteur de mots Membre 1 379 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 21 heures, andreane71 a dit :

Bonjour à tous,

Je ne parviens pas à comprendre ce que signifie Spinoza lorsqu'il dit que l'esprit est l'idée du corps. Qu'est-ce que signifie ici "idée" ? Et de quel corps parle-t-il ?

Je vous remercie.

Chez Descartes (car Spinoza s'est beaucoup défini par rapport à Descartes), le corps et l'esprit sont séparés. Le corps est animé de passions parfois nuisibles que l'esprit doit mater. Il en résulte donc une approche moralisante du corps.

Chez Spinoza, il n'en est rien: le corps et l'esprit ne sont qu'une seule chose. Aux passions (affects passifs dans le jargon spinozien) correspondent la tristesse et la passivité de l'esprit, tandis qu'à ses affects actifs correspondent la joie et le travail de la raison. Il en résulte que l'approche de Spinoza n'est pas moralisante mais bien éthicisante. C'est-à-dire que la raison n'est pas dissociée du corps et des passions: elle nage en plein dedans ! Elle est en communauté avec les affects du corps. Par conséquent, l'approche n'est plus verticale, comme dans la morale (...le commandement qui vient des hauteurs de la raison), mais bien horizontale. Le travail de la raison repose sur une recherche constante et sur une approche flexible avançant à coup d'hypothèses.

La morale fonctionne à coup d'impératifs catégoriques et dissociatifs: "tu feras ceci".

L'éthique fonctionne à coup d'impératifs hypothétiques et intégratifs: "faisons ceci parce que cela".

***

J'ajoute, même si ces considérations n'ont une importance que tout à fait secondaire, que dans l'ontologie de Spinoza, le monde (Dieu) s'exprime ou existe selon ces deux modes que sont le corps et l'esprit. Ils ne sont qu'une seule et même chose exprimée de deux façons différentes. Le corps est le corps de Dieu: l'ensemble des choses étendues. L'esprit est l'esprit de Dieu: l'ensemble des choses spirituelles. Mais tout ça, c'est du blabla technique contingent à l'époque métaphysique dans laquelle baignait Spinoza. L'essentiel est de pressentir la vision de l'homme et de la vie bonne qui se dégage de tout ce blabla.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 9 302 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 49ans
Posté(e)

L'idée est l'esprit du cor dont l'oeil de perdrix vous contemple quand vous prend l'idée de vous laver les pieds 

Zen

  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mac880 Invité 2 messages
Baby Forumeur‚ 25ans
Posté(e)

Je pense effectivement que, par opposition a la pensée de Descartes, Spinoza veut bien affirmer le postulat qu il n y a pas d esprit en dehors du corps. Que l existence de la pensée et l existence, la presence physique sont liées...on pourrait aussi dire que l esprit se developpe parce que le corps ressent, dans sa confrontation perpetuelle au monde. Donc l esprit est l idée du corps...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 838 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Le 21/05/2018 à 18:38, Mac880 a dit :

Spinoza veut bien affirmer le postulat qu il n y a pas d esprit en dehors du corps.

On peut donc en conclure qu'il est athée, et matérialiste.

Le 21/05/2018 à 18:38, Mac880 a dit :

Que l existence de la pensée et l existence, la presence physique sont liées...

Peu importe l'école que l'on défend, c'est une Lapalissade.

Le 21/05/2018 à 18:38, Mac880 a dit :

on pourrait aussi dire que l esprit se developpe parce que le corps ressent

On pourrait le dire, d'autant plus que l'on n'a pas défini ce qu'est l'esprit.
On pourrait dire aussi que le corps ressent grâce à l'esprit.

Le 21/05/2018 à 18:38, Mac880 a dit :

Donc l esprit est l idée du corps...

Le "donc" est problématique ici. De toute manière, un corps ne peut pas avoir d'idée.

Le 17/05/2018 à 10:24, Dompteur de mots a dit :

L'essentiel est de pressentir la vision de l'homme et de la vie bonne qui se dégage de tout ce blabla.

Blabla, surtout quand Spinoza parle de Dieu et du panthéisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 5 970 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 17/05/2018 à 16:24, Dompteur de mots a dit :

J'ajoute, même si ces considérations n'ont une importance que tout à fait secondaire, que dans l'ontologie de Spinoza, le monde (Dieu) s'exprime ou existe selon ces deux modes que sont le corps et l'esprit. Ils ne sont qu'une seule et même chose exprimée de deux façons différentes. Le corps est le corps de Dieu: l'ensemble des choses étendues. L'esprit est l'esprit de Dieu: l'ensemble des choses spirituelles. Mais tout ça, c'est du blabla technique contingent à l'époque métaphysique dans laquelle baignait Spinoza. L'essentiel est de pressentir la vision de l'homme et de la vie bonne qui se dégage de tout ce blabla.

J'aurais plutôt l'impression que pour autant que Spinoza baignait dans une époque métaphysique, il a eu le "mérite" de nier le principe même de la métaphysique. Pour lui, l'esprit et le corps sont physiques. Après c'est vrai qu'il y a beaucoup de blabla... Mais la lourdeur de ce blabla est... très physique !... Ses "démonstrations" souvent peu convaincantes sont lourdement matérielles. Comme si cette lourdeur était la preuve d'un origine matérielle !...

Son Dieu-Nature (corps+esprit) me semble plus une négation de Dieu que de la Nature. Pour lui, il n'y a pas de mystère (=religieux) de l'esprit. (Je crois.) La voie est libre pour dire que l'esprit émane du corps. (L'a-t-il dit clairement?) Je ne crois pas. A dire que l'esprit et le corps sont une seule et même chose reste un reliquat métaphysique. Qui dit que l'esprit habite déjà la moindre matière. (Pour ça je ne comprends pas que @Maroudijisoit si opposé à Spinoza!...)

Ce que je pense (et ça vaut ce que ça vaut!) c'est que l'esprit n'advient qu'à un certain niveau (de complexité, d'organisation... etc) de la matière. Ce qui lie l'esprit non seulement à la matière mais à une certaine organisation de celle-ci.

Mais ici encore si l'on veut écarter tout mystère, toute "magie", il y aurait lieu de supprimer pour l'avènement de l'esprit à partir du corps l'idée d'effet de seuil. Les (nos) capacités intellectuelle (notre esprit) aurait alors pu s'amplifier peu à peu, avec le temps et l'évolution. Je vois souvent chez les animaux qui nous entourent (chats-chiens) toutes les prémices de vraies psychologies. Jusqu'à des comportements assez complexes, de jalousies, d'excitations, de peurs, de déceptions : il ne leur manque... que la parole !!! JUSTEMENT !

Modifié par Blaquière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité