Aller au contenu

Ecrire un roman


Naluue

Messages recommandés

Membre, 20ans Posté(e)
Naluue Membre 1 012 messages
Forumeur expérimenté‚ 20ans‚
Posté(e)

Bonjour(soir),

Je me demande comment c'est possible de réussir à écrire une histoire, je veux dire... complète, avec personnages décrits, des lieux, un élément déclencheur, pas de mots laissés au hasard et une intrigue plutôt bonne. C'est un travail qui doit demander une organisation excellente et une patience hors compétition !

Si j'écrivais un roman, il serait énormément critiqué, on le dirait trop monotone et sans actions ça ne fait aucun doute. Un peu comme La Petite Française d'Eric Neuhoff, livre que j'ai adoré et que personne ne semble connaître ou vouloir lire sur cette terre... à ma grande déception. :( Je suis peut-être même plus triste que l'auteur lui-même de ne pouvoir en discuter avec personne ! Un pourtant si beau livre... (ceux qui l'ont lu je vous en pris manifestez vous !) 

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Raven, 41ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 465 messages
41ans‚ Raven,
Posté(e)

Je dirais que de nos jours il y a des programmes informatiques pour faire ce travail.

Quoique moi, je suis capable de le faire sans plan. Je doute que ça s'adresse à tout le monde par contre. Et mon vocabulaire n'est surement pas à la hauteur des écrivains.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 582 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
il y a 35 minutes, Mak Marceau a dit :

Je dirais que de nos jours il y a des programmes informatiques pour faire ce travail.

 

Les ordinateurs commencent à savoir écrire des articles de journaux, mais des romans c'est une autre histoire. Et si jamais ils y arrivaient, ça serait juste une compilation des romans à la mode - tout comme on a appris à des IA à composer une cantate de Bach, en leur faisant étudier les œuvres du Maître. Ce n'est pas encore demain qu'un ordinateur écrira "Guerre et Paix" ou "A la recherche du temps perdu" - fort heureusement! :smile2: Malgré tout ce qu'on peut penser, les ordinateurs sont très cons, et surtout ils n'ont aucune imagination - enfin, pour le moment, il est probable que ça changera dans l'avenir.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
Naluue Membre 1 012 messages
Forumeur expérimenté‚ 20ans‚
Posté(e)
il y a 17 minutes, Gouderien a dit :

Les ordinateurs commencent à savoir écrire des articles de journaux, mais des romans c'est une autre histoire. Et si jamais ils y arrivaient, ça serait juste une compilation des romans à la mode - tout comme on a appris à des IA à composer une cantate de Bach, en leur faisant étudier les œuvres du Maître. Ce n'est pas encore demain qu'un ordinateur écrira "Guerre et Paix" ou "A la recherche du temps perdu" - fort heureusement! :smile2: Malgré tout ce qu'on peut penser, les ordinateurs sont très cons, et surtout ils n'ont aucune imagination - enfin, pour le moment, il est probable que ça changera dans l'avenir.

Ouuuh, détrompe toi... La technologie va loin, très loin, beaucoup plus que l'on aurait pu l'imaginer quelques années auparavant. Les IA apprennent vite et mieux que les hommes, c'est un sujet assez délicat. Bien sûr, machine et homme ce n'est pour le moment pas comparable.

Ceci dit ! Je pense qu'il ne parlait pas de faire écrire des romans par des machines, mais plutôt de s'aider de la technologie, application pour gérer l'organisation et garder les notes, etc. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 582 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
il y a 20 minutes, Naluue a dit :

Ouuuh, détrompe toi... La technologie va loin, très loin, beaucoup plus que l'on aurait pu l'imaginer quelques années auparavant. Les IA apprennent vite et mieux que les hommes, c'est un sujet assez délicat. Bien sûr, machine et homme ce n'est pour le moment pas comparable.

Ceci dit ! Je pense qu'il ne parlait pas de faire écrire des romans par des machines, mais plutôt de s'aider de la technologie, application pour gérer l'organisation et garder les notes, etc. 

La technologie va très loin... Je ne vais pas dire le contraire, car l'intrigue du roman que je suis en train de publier sur mon blog repose en grande partie là-dessus. Mais c'est quand même encore de la science-fiction. Pour ce qui est des aides à l'écriture, le traitement de texte est une invention fabuleuse, mais l'organisation, les notes etc. ce sont des points très secondaires de l'écriture d'un roman. En ce qui me concerne je me contente de "Word", qui n'est déjà pas si facile à maîtriser et souvent exaspérant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Raven, 41ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 465 messages
41ans‚ Raven,
Posté(e)
Il y a 2 heures, Gouderien a dit :

Les ordinateurs commencent à savoir écrire des articles de journaux, mais des romans c'est une autre histoire. Et si jamais ils y arrivaient, ça serait juste une compilation des romans à la mode - tout comme on a appris à des IA à composer une cantate de Bach, en leur faisant étudier les œuvres du Maître. Ce n'est pas encore demain qu'un ordinateur écrira "Guerre et Paix" ou "A la recherche du temps perdu" - fort heureusement! :smile2: Malgré tout ce qu'on peut penser, les ordinateurs sont très cons, et surtout ils n'ont aucune imagination - enfin, pour le moment, il est probable que ça changera dans l'avenir.

Vous m'avez mal compris. Pour faire un genre de plan. Pas de l'intelligence artificiel qui écrit.

Par exemple, il y aurais une section chapitre dans l'éditeur texte avec des notes sur chaques personnages.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, claniste, 104ans Posté(e)
cry baby Membre 43 409 messages
104ans‚ claniste,
Posté(e)
Il y a 10 heures, Naluue a dit :

Bonjour(soir),

Je me demande comment c'est possible de réussir à écrire une histoire, je veux dire... complète, avec personnages décrits, des lieux, un élément déclencheur, pas de mots laissés au hasard et une intrigue plutôt bonne. C'est un travail qui doit demander une organisation excellente et une patience hors compétition !

Si j'écrivais un roman, il serait énormément critiqué, on le dirait trop monotone et sans actions ça ne fait aucun doute. Un peu comme La Petite Française d'Eric Neuhoff, livre que j'ai adoré et que personne ne semble connaître ou vouloir lire sur cette terre... à ma grande déception. :( Je suis peut-être même plus triste que l'auteur lui-même de ne pouvoir en discuter avec personne ! Un pourtant si beau livre... (ceux qui l'ont lu je vous en pris manifestez vous !) 

 

avec d' l'imagination,du courage ,de l entêtement,de l'organisation,du vocabulaire,de la concentration et aussi du temps de libre,car l'écriture demande beaucoup psychologiquement et physiquement

tu as déja les bases,il te reste juste a laisser courir ton imagination ou bien t'inspirer de ce qui se passe autour de toi: la rue,le lycée... ne sois pas trop impatiente,tu es jeune

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 13 309 messages
Forumeur confit,
Posté(e)
Il y a 9 heures, Naluue a dit :

Ouuuh, détrompe toi... La technologie va loin, très loin, beaucoup plus que l'on aurait pu l'imaginer quelques années auparavant.

Quelle sont les motivations profondes d’un écrivain ?

Incontestablement, un besoin de communiquer, de transmettre, de partager, d’un besoin de reconnaissance de ceux ou celles qui le liront, et accessoirement lui permettant de vivre de son art.

Ces motivations et ces besoins sont la source d’une origine exclusivement humaine.

Supprimez la source humaine, aucun intérêt pour personne, ni l’émetteur ni le récepteur dans sa capacité à s’identifier.

Envisager un seul instant qu’un engin si perfectionné soit-il, puisse écrire une histoire originale et intéressante, un roman autobiographique, partager son vécu, son époque, en recopiant ce qui existe déjà , quel intérêt?

Ce qui caractérise l’existence humaine, c’est son impermanence absolue, la production d’un robot s’inscrit dans la permanence répétitive.

Employer le terme d’intelligence artificielle est un argument marketing, mais aucunement sensé ou signifiant, de mon point de vue.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 582 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
Il y a 9 heures, Mak Marceau a dit :

Vous m'avez mal compris. Pour faire un genre de plan. Pas de l'intelligence artificiel qui écrit.

Par exemple, il y aurais une section chapitre dans l'éditeur texte avec des notes sur chaques personnages.

Est-il vraiment nécessaire de faire un plan? Le plan, on l'a dans la tête! Avec le traitement de texte, on peut revenir en arrière et modifier comme on veut, donc un plan est beaucoup moins indispensable qu'il pouvait l'être autrefois. Cela dit, cela peut aider un débutant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
Naluue Membre 1 012 messages
Forumeur expérimenté‚ 20ans‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Enchantant a dit :

Quelle sont les motivations profondes d’un écrivain ?

Incontestablement, un besoin de communiquer, de transmettre, de partager, d’un besoin de reconnaissance de ceux ou celles qui le liront, et accessoirement lui permettant de vivre de son art.

Ces motivations et ces besoins sont la source d’une origine exclusivement humaine.

Supprimez la source humaine, aucun intérêt pour personne, ni l’émetteur ni le récepteur dans sa capacité à s’identifier.

Envisager un seul instant qu’un engin si perfectionné soit-il, puisse écrire une histoire originale et intéressante, un roman autobiographique, partager son vécu, son époque, en recopiant ce qui existe déjà , quel intérêt?

Ce qui caractérise l’existence humaine, c’est son impermanence absolue, la production d’un robot s’inscrit dans la permanence répétitive.

Employer le terme d’intelligence artificielle est un argument marketing, mais aucunement sensé ou signifiant, de mon point de vue.

Nous sommes d'accord, ceci dit je ne peux pas vraiment débattre sur ce sujet, je ne me suis pas renseignée comme il le faudrait juste assez pour être impressionnée par ces IA.

De toute manière un roman écrit par une machine n'aurait d'intérêt pour personne.

il y a 32 minutes, Gouderien a dit :

Est-il vraiment nécessaire de faire un plan? Le plan, on l'a dans la tête! Avec le traitement de texte, on peut revenir en arrière et modifier comme on veut, donc un plan est beaucoup moins indispensable qu'il pouvait l'être autrefois. Cela dit, cela peut aider un débutant.

Je pense que dans certaines histoires à l'intrigue complexe un plan est plutôt bienvenu, et un plan réel pas abstrait. Parce que même en ayant largement les capacités intellectuelles pour se l'imaginer, le cerveau a des failles et ça ne peut pas faire de mal de s'assurer que ce que l'on écrit et bien cohérent, et là intervient... le plan réel !

Puis tu as raison, peut-être pas pour quelqu'un qui a l'habitude, mais un débutant c'est tout de même bien pour mettre de l'ordre dans ses idées et ne pas partir dans tous les sens (surtout quand on a beaucoup d'imagination).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 70ans Posté(e)
Gouderien Membre 27 582 messages
70ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)
il y a 22 minutes, Naluue a dit :

Nous sommes d'accord, ceci dit je ne peux pas vraiment débattre sur ce sujet, je ne me suis pas renseignée comme il le faudrait juste assez pour être impressionnée par ces IA.

De toute manière un roman écrit par une machine n'aurait d'intérêt pour personne.

Je pense que dans certaines histoires à l'intrigue complexe un plan est plutôt bienvenu, et un plan réel pas abstrait. Parce que même en ayant largement les capacités intellectuelles pour se l'imaginer, le cerveau a des failles et ça ne peut pas faire de mal de s'assurer que ce que l'on écrit et bien cohérent, et là intervient... le plan réel !

Puis tu as raison, peut-être pas pour quelqu'un qui a l'habitude, mais un débutant c'est tout de même bien pour mettre de l'ordre dans ses idées et ne pas partir dans tous les sens (surtout quand on a beaucoup d'imagination).

Quand on a vraiment de l'inspiration (un état de grâce qui, hélas! n'est pas si fréquent), c'est comme si quelqu'un vous dictait l'histoire, et ensuite il n'y a plus qu'à l'écrire. C'est ce que Stephen King appelle "le petit bonhomme qui fait tout le boulot à sa place dans sa tête". Dans ces cas-là, pas besoin de plan, ou plus exactement il s'écrit tout seul au fur et à mesure qu'on rédige le récit.

Un plan peut être utile si, par exemple, la chronologie d'une histoire est assez embrouillée, ou si plusieurs actions se déroulent en même temps. Par exemple, on n'imagine pas que George R.R. Martin puisse se passer d'un plan assez détaillé, pour sa saga du "Trône de Fer" (mais c'est un cas extrême).

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  • 1 mois après...
Membre, 39ans Posté(e)
Crève Membre 2 880 messages
Forumeur expérimenté‚ 39ans‚
Posté(e)
Le 21/04/2018 à 22:18, Naluue a dit :

,

Si j'écrivais un roman, il serait énormément critiqué,

 

moi mon rêve c'est justement d'être critiqué sévèrement, qu'il y ait des pour et des contre mon oeuvre, que je déclenche les foudres. 

Le 22/04/2018 à 12:29, Naluue a dit :

(surtout quand on a beaucoup d'imagination).

et vous, vous en avez de l'imagination ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 20ans Posté(e)
Naluue Membre 1 012 messages
Forumeur expérimenté‚ 20ans‚
Posté(e)
Il y a 7 heures, Crève a dit :

moi mon rêve c'est justement d'être critiqué sévèrement, qu'il y ait des pour et des contre mon oeuvre, que je déclenche les foudres. 

et vous, vous en avez de l'imagination ? 

Je pensais à un tas et un tas uniquement composé de critique d'incompréhension, mais je me suis mal exprimée la critique peut effectivement être positive.

Tout bien réfléchis je pense en avoir très peu, mais j'ai quand même du mal à m'organiser

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 74ans Posté(e)
Blaquière Membre 16 304 messages
Maitre des forums‚ 74ans‚
Posté(e)

On sait que souvent, pour écrire un roman les auteurs passent énormément de temps à étudier, à enquêter sur tel ou tel milieu. Pour écrire un polar, une enquête policière, ils s'immergent dans la police par exemple. On nous en rabat les oreilles. Ou sur un médecin, pareil, ou sur les avions... les pilotes... Ou les romans historiques, les auteurs vont faire des recherches sur les époques considérées... Ou les milieux financiers...

Or il se trouve que presque toujours les lecteurs n'y connaissent rien à ces milieux en question. L'effet serait (est) donc de rendre les romans ... crédibles...  mais peut-être plus pour que celui qui les écrit y croit lui-même ! Et qu'il se sente... légitime !

J'ai un fantasme! Il faudrait écrire un roman sur un milieu dont on ne connaît absolument rien... et donc tout inventer ?! Des fausses coutumes, des fausses traditions... D'autres mentalités... Les "contrôleurs du ciel" se serviraient d'instruments qui n'existent pas... Voire feraient se télescoper les avions... Les policiers (du FI : Front International) y auraient les cheveux longs et seraient exclusivement homosexuels avec des armes qui jettent des fleurs (celle-là, elle était facile !)... L'Empire Romain serait au Pôle Nord sous la glace... Charlemagne, imberbe... Et Trump un grand copain de Staline... etc.

Bref, ce serait des romans... tout faux ! Ça demanderait sûrement plus d'imagination ! Mais comment réagiraient les lecteurs ? Ils goberaient tout quand même ? Ça les rendrait peut-être fous ?!...

(OK, je sais : ça s'appelle la... Science Fiction !...)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 39ans Posté(e)
Crève Membre 2 880 messages
Forumeur expérimenté‚ 39ans‚
Posté(e)

sur l'écriture de romans, je ne peux que te conseiller cet excellent mémoire :

71qLs4tRPLL.jpg

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×